Wadhams, le canari qui mine l’alarmisme des médias

Par la Task Force climato-réaliste

La climatomancie étant un art difficile, il vaut mieux respecter l’une des deux règles prudentielles suivantes avant de s’y risquer :

  • soit faire des prévisions extrêmement floues ;
  • soit leur fixer une échéance très lointaine.

Pour disposer d’une position de repli, il est également de bon aloi de multiplier les verbes au conditionnel.

Peter Wadhams, lui, est un audacieux qui n’a cure de ces règles de base pourtant si pratiques. Ce « grand spécialiste de l’Arctique » nous a ainsi hardiment prophétisé (début juin, semble-t-il) un Arctique libre de glace pour cette année Lire la suite

Climat : les éléments-clés

Par l’Association des climato-réalistes

Le paradis climatique originel n’a jamais existé. Le climat a toujours fortement changé, à toutes les échelles de temps et d’espace, et de façons très diverses. Parler de « dérèglement climatique » n’a donc aucun sens : il n’existe pas de « règlement climatique ».

Il n’y a aucun emballement des températures. Après un épisode de refroidissement (le Petit Âge glaciaire) qui s’est achevé au milieu du XIXe siècle, la Terre est entrée dans une période de réchauffement modéré. Les températures actuelles sont comparables à celles d’autres époques récentes(optimums minoen, romain et médiéval). L’évolution actuelle, modeste, ne suit pas celle des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, au XXIe siècle, nous n’avons connu pratiquement aucun réchauffement (hormis un pic récent en 2015-2016 dû à un phénomène naturel, El Niño, qui est en passe de se dissiper), alors que les émissions de gaz à effet de serre n’ont jamais été aussi importantes.

Lire la suite

Les engagements de l’Inde à Paris

La Chine et les USA ont donc « ratifié » le traité de Paris. L’Inde traine des pieds et c’est paradoxalement bien étonnant.

La philosophie qui guide l’Inde dans sa lutte pour le réchauffement climatique est donnée dans leur engagement volontaire, non contraignant et juridiquement inexistant : son INDC.

Lire la suite

Une nouvelle menace

Un petit groupe de chercheurs a abordé ce qu’ils suggèrent être une nouvelle menace pour la lutte contre le changement climatique, le néo-scepticisme, où les gens croient que le changement climatique est réel, mais ne croient pas qu’il y ait quelque chose qui puisse être fait à ce sujet, en signant une lettre s’adressant aux adhérents du Policy Forum dans la revue Science. Les essayistes, Paul Stern du National Research Council, John Perkins du The Evergreen State College, Richard Sparks de l’université de l’Illinois et Robert Knox de l’université de Californie décrivent les idées derrière le néo-scepticisme, expliquent pourquoi ils pensent qu’il est dangereux et offrent quelques idées sur la façon de traiter des questions ou des préoccupations liées.

Lire la suite