ZEBRA2020, la fin des factures de chauffage

Dans un article récent, Benoît Rittaud faisait part du décalage entre l’opinion publique telle que rendue par un sondage commandé par la Commission européenne et la part du budget de l’Europe consacrée au climat. 20% des dépenses de l’Europe pour lutter contre le réchauffement. Peut-être, je n’irai pas vérifier. 20% de moins de 1% du PIB européen c’est franchement pas grand chose. L’Europe n’a pas de budget important, ce n’est pas comme ça que ça se joue. Lire la suite

De la Validité des données de température globale de surface NOAA, NASA et Hadley CRU

&

De la Validité des Conclusions sur le Risque lié au CO2 par l’EPA

 Abrégé du Rapport de Recherche

Dr. James P. Wallace III, Dr. Joseph S. D’Aleo, Dr. Craig D. Idso

June 2017

SOURCE

Traduction : Scaletrans

I. RÉSUMÉ

Le but de cette recherche était d’examiner si les données de la Température Moyenne Globale de Surface (GAST) produite par la NOAA, la NASA et HADLEY, sont des estimations suffisamment crédibles des températures moyennes globales pour servir à la modélisation climatique et à l’analyse politique. La pertinence de cette recherche réside dans le fait que les trois soi-disant Chaînes d’Évidences dans les Conclusions de l’EPA sur le Risque lié au GES/CO2 se basent sur les données GAST pour être une représentation valide de la réalité.

Lire la suite

Véhicule électrique et émissions de CO2

Un récent rapport du Ministère de la développitude durable évalue les bénéfices du véhicule électrique. Nous nous intéresserons ici principalement au bilan CO2.

Une batterie de 24kWh c’est 6 tonnes de CO2 contre 38 tonnes émises pour un véhicule conventionnel à essence sur toute sa durée de vie.

Après prise en compte des pleins d’électrons nécessaires pour rouler, le bilan est favorable en terme d’émissions de CO2 pour tout mix de production électrique qui émet moins de 864g/kWh produit. L’Allemagne taquine les 500 grammes et la Pologne les 800. Lire la suite

Papa, c’est long une transition énergétique ?

« Tais toi et rame », à moins que ce soit « tais toi, pédale et fais tourner la dynamo ».

Une proposition de la Commission européenne visant à imposer une limite d’émission [de CO2] sous laquelle les centrales électriques peuvent être subventionnées continue de diviser les États membres, mais l’exécutif de l’UE et le Parlement européen sont unis pour soutenir le plafond de CO2.

On est quand même un peu surpris par cette nouvelle. Et l’urgence climatique ? Comment ça ? On subventionne des centrales « polluantes » en Europe ? Lire la suite

Ours polaires, faits et mythes.

On a fait croire aux enfants qu’il ne reste que quelques centaines d’ours polaires,  mais l’implacable message sur les ours polaires condamnés (par la faute de l’homme) est heureusement faux. Il est temps qu’on révèle la vérité aux jeunes.

Voici donc les bonnes nouvelles qu’on doit apprendre aux enfants: les ours polaires n’ont jamais été menacés d’extinction à cause d’un réchauffement global anthropique. Il y a effectivement davantage d’ours polaires qu’il y en avait il y a 50 ans, et la population globale est d’une taille respectable, en dépit du fait que la banquise d’été ait atteint des niveaux ayant dû, selon les prévisions, mener à la catastrophe depuis 2007. Lire la suite

Un sondage très peu important

Cet été pendant qu’on était à la plage, le Pew Research Center a publié un sondage, un de plus, mondial. Le PRC est un institut de sondage, un vrai je veux dire, pas une entreprise commerciale qui produit des sondages pour de l’argent.  C’est des vrais scientifiques et ils sont financés par des dons, ce qui n’a aucune incidence sur le résultat final, cela ressemble énormément à un sondage. Lire la suite

Irma et le RCA

Par Araucan.

Le lien entre l’ouragan Irma ou Harvey et le réchauffement climatique a été fait à de très nombreuses reprise par les médias mais aussi par de nombreux experts, ou supposés, interviewés.

Je ne vais pas détailler ce que dit le GIEC, Nicias l’a très bien fait sur Skyfall. Pour résumer, pour le moment, il n’est pas possible de faire un lien entre un ouragan donné, sa force et le réchauffement climatique, que ce soit par l’examen des séries statistiques ou par le biais des déterminants des ouragans, puisqu’il n’existe pas à ce jour de modèle permettant de prédire le devenir d’un ouragan et sa force.

Mais parmi les personnes ayant accès aux médias, nombre ont allègrement sauté le pas. On pourrait alléguer que parmi eux, beaucoup ne sont pas des météorologues ou des climatologues, ou des lecteurs de la partie I des rapports du GIEC. Peut-être préfèrent-il lire la partie II ou le rapport pour décideurs, ou simplement ce qui est vulgarisé ici et là. Lire la suite