Erreur embarassante dans le Résumé du GIEC 2007 !

Le Groupement Intergouvernemental d'Etude du Climat (GIEC) a fait une erreur embarassante dans son Résumé à l'Intention des Décideurs publié le 2 février dernier. Il s'est trompé d'un facteur 10 dans l'estimation de la fonte des glaces du Groenland et de l'Antarctique : cf. chiffres soulignés en rouge dans la table SPM-0 ci-dessous, les valeurs corrigées étant celles qu'on retrouve dans la table 4.8.1 du rapport complet du Groupe de Travail I (second draft, page 4-34, +0,014 à +0,028 m/siècle pour le Groeland, −0,014 à 0,055 m/siècle pour l'Antarctique pour la 2e colonne du tableau).

Là où c'est plus gênant, c'est que le GIEC en a conclu quelques lignes plus loin ceci :

"New data since the TAR now show that losses from the ice sheets of Greenland and Antarctica have very likely contributed to sea level rise over 1993 to 2003 (Table SPM-0). Flow speed has increased for some Greenland and Antarctic outlet glaciers, which drain ice from the interior of the ice sheets."

Ce passage véhicule de manière très nette l'idée d'une fonte du Groeland et de l'Antarctique en augmentation dont la contribution à l'élévation du niveau des océans est forte (10x plus qu'en réalité) et très probable ("very likely"). Or les vrais chiffres montrent que cette contribution est négligeable (environ 4 cm de hausse par siècle !). Ils montrent surtout que l'incertitude est 2 à 3x plus grande que les valeurs elles-même ce qui veut dire qu'on ne peut rien conclure statistiquement, surtout pas avec un degré de confiance qualifié de "très probable" (tant que les variations restent plus faibles que le bruit de mesure, chacun peut voir la tendance qu'il veut).

Non seulement il semble incroyable que le "consensus des meilleurs scientifiques" de la science du climat ait abouti à l'addition curieuse 0,16+0,077+0,21+0,21 font 0,28 mais en plus, le GIEC a publié une conclusion qui contredit clairement la synthèse des résultats scientifiques du Groupe de Travail I.

Par conséquent, si vous entendez les médias annoncer que la fonte du Groeland et de l'Antarctique s'accélère, que cela contribue très fortement à la hausse des mers, qu'on connaît le phénomène de manière "très probable", sachez que cela découle d'un gros malentendu.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1.  miniTAX | 5/02/2007 @ 10:02 Répondre à ce commentaire

C’est étonnant effectivement ce qu’un « consensus » peut produire ! 😉
Al Gore doit faire la grimace, voilà que son apocalypse snow se retrouve diminué de 10x

2.  rincewind | 5/02/2007 @ 13:02 Répondre à ce commentaire

Le pire est qu’ils aurait du s’appercevoir que des incertitudes individuelles largement superieurs à la somme des incertitudes, ça ne peut pas coller (niveau Seconde).

3.  maurice | 5/02/2007 @ 16:03 Répondre à ce commentaire

Je suis curieux de savoir si cela sera mentionné dans le JT de 20h00…
nan, je plaisante, ça risque pas…ça ferait baisser l’audimat, quelle horreur !

4.  bragon | 5/02/2007 @ 17:31 Répondre à ce commentaire

C’est ce qu’on appelle un giga-flop!

5.  habitant de l'Acadia | 5/02/2007 @ 17:41 Répondre à ce commentaire

Pas mal l’addition du GIEC !
Au fait, on écrit Groenland, pas groeland (ni groland).
Merci pour ton blog.

6.  Raoul | 5/02/2007 @ 20:33 Répondre à ce commentaire

Luboš Motl from Cambridge, Massachusetts, US
sur son blog The reference frame
http://motls.blogspot.com/2007.....akers.html
développe un paragraphe intéressant: Adjusting arithmetics
concernant le tableau SPM-0;
en fait l’exercice est facile; il n’y a pas à fouetter un chat ni à gloser autant pour rien;
il y a simplement une erreur de transcription de ce tableau (5.5.2 du AR4-WGI à venir) vers le SPM;
le tableau SPM-0 ci-dessous donne les valeurs en m/siècle; le AR4-WGI 5.5.2 donne les valeurs en mm/an;
dans SPM-0 les termes Greenland ice sheets et Antarctic ice sheets
sont restés en mm/an; quand on fait la correction (*100/1000) la somme est alors correcte; cqfd

Table SPM-0. Observed rate of sea level rise and estimated contributions from different sources. {5.5, Table 5.3}
[Numbers to be converted to mm per year]
Rate of sea level rise (m per century)
Source of sea

level rise 1961 – 2003 1993 – 2003
Thermal expansion 0.042 ± 0.012 0.16 ± 0.05
Glaciers and ice caps 0.050 ± 0.018 0.077 ± 0.022
Greenland ice sheets 0.05 ± 0.12 0.21 ± 0.07
Antarctic ice sheets 0.14 ± 0.41 0.21 ± 0.35
Sum of individual climate
contributions to

sea level rise 0.11 ± 0.05 0.28 ± 0.07
Observed total

sea level rise 0.18 ± 0.05 a 0.31 ± 0.07 a

7.  Raoul | 5/02/2007 @ 20:43 Répondre à ce commentaire

Ta réaction Frédéric : on dirait celle d’un gosse qui vient de trouver que le prof a fait une faute d’orthographe au tableau et qui s’en vante à la récré auprès de ses potes. En fait, cette erreur a été signalée sur RealClimate ( commentaire 11 – http://www.realclimate.org/ind...../#more-394 ) par un vrai scientifique, Stefan Ramhstorf. Tu n’as même pas le mérite de l’avoir découvert toi-même. Bref, c’est de la branlette.

8.  miniTAX | 5/02/2007 @ 20:50 Répondre à ce commentaire

en fait l’exercice est facile; il n’y a pas à fouetter un chat ni à gloser autant pour rien;

Non mais il ne faut pas se moquer du monde 😯 Dans le même tableau, ils ont réussi à appliquer le facteur /10 correctement 2 lignes sur 4 et comme par hasard, les valeurs qui sont 10x trop grosses concernent le Groenland et le pôle Sud, objets de toutes les attentions médiatiques (cf. le film d’Al Gore et la célébration de l’année polaire).

Ca doit leur faire mal au GIEC de reconnaître que la contribution des fontes de glace n’a été que 4 cm sur le siècle, c’est à dire au fond, que toute cette hystérie ne repose que du VENT 😡

9.  miniTAX | 5/02/2007 @ 21:27 Répondre à ce commentaire

Tu n’as même pas le mérite de l’avoir découvert toi-même

Au toi, au lieu d’aller consulter tes prêtres pour ta messe climatique quotidienne, apprends à réfléchir et à faire le boulot par toi même.
.

10.  Bah ! De toute façon... | 5/02/2007 @ 22:08 Répondre à ce commentaire

Bah ! De toute façon toutes ces valeurs ne valent pas un clou.

Alors, une erreur d’un facteur 10 ou pas…

11.  Frédéric, admin skyfall | 5/02/2007 @ 22:31 Répondre à ce commentaire

#7 Raoul,
Au fond, nous sommes d’accord pour dire que la critique est facile, l’art est difficle 😉
Merci pour votre contribution. Pensez cependant à rester courtois svp. Ca évite l’échauffement… des esprits.

12.  Frédéric, admin skyfall | 5/02/2007 @ 22:32 Répondre à ce commentaire

#5 merci !

13.  maurice | 5/02/2007 @ 22:35 Répondre à ce commentaire

#1

Le film tragi-comique de Al Gore n’a j’espère de toutes façons convaincus que les gogos.
Les glaciers (alpins notamment) en recul qu’il présente dans son clip à rallonge ne sont en fait que le retour à la « normale » de glaciers qui s’étaient étendus lors du Petit Age Glaciaire….

14.  Frédéric, admin skyfall | 5/02/2007 @ 22:39 Répondre à ce commentaire

#13: je pense qu’en France, le film d’Al Gore a convaincu la majorité… de ceux qui sont allés le voir.

15.  maurice | 5/02/2007 @ 22:46 Répondre à ce commentaire

#14.
effectivement, il m’a été chaudement (si j’ose dire ;-)) recommandé par un « fan ».
Je l’ai donc acheté sur emule ( re ;-)) et visionné. J’ai pas été deçu.
Après les Bronzés, c’est mon film comique préféré !

16.  maurice | 6/02/2007 @ 8:59 Répondre à ce commentaire

Afin de détendre l’atmosphère (qui en a visiblement besoin), voici le lien vers le VRAI rapport du GIEC.

http://globalwarning.over-blog.....41883.html

17.  miniTAX | 6/02/2007 @ 10:15 Répondre à ce commentaire

Après les Bronzés, c’est mon film comique préféré !

J’espère que contrairement aux Bronzés, Al Gore ne va pas nous faire une série de plusieurs « la vérité qui dérange »

18.  papiion | 6/02/2007 @ 12:39 Répondre à ce commentaire

réponse à commentaire #6

merci Raoul de citer in extenso mon commentaire que tu as copié sur Climat Sceptique;
dommage tu aurais pu citer aussi l’auteur et l’origine; 🙂

19.  miniTAX | 9/02/2007 @ 10:50 Répondre à ce commentaire

Une semaine après, toujours pas de correctif ni d’addendum sur son site officiel ! Le GIEC reste sourd aux critiques et persiste à ne pas huiler sa machine bureaucratique grippée.

La traduction quasi-officielle française se trouve ici, sur un site du gouvernement.
On pourrait la qualifier de traduction assez fidèle car la même erreur d’un rapport de 10 sur la fonte de l’Antarctique et du Groeland y est reportée avec soin, même après la conversion en mm/an 😥

20.  maurice | 9/02/2007 @ 13:39 Répondre à ce commentaire

« Du pain et des jeux ! »

Quand il s’agit de ne pas priver la population de ses friandises la science s’efface devant la politique. Face à la crise existentielle et aux angoisses qui frappent nos sociétés, quelle meilleure diversion que de présenter l’Armaggedon et de mobiliser les foules pour lutter contre (foules qui se prêtent d’autant au mieux au jeu qu’elles sont préalablement culpabilisées) ?

« Le XXIe siecle sera spirituel ou ne sera pas ». Ben on y est….

21.  rincewind | 9/02/2007 @ 17:41 Répondre à ce commentaire

#19 on peut interpreter l’absence de corectif comme l’incompetance ou comme un silence genée. Aprés avoir vanté qu’ils sont les meilleurs experts du monde, ça leur fera mal d’avouer qu’ils ne savent pour additionner 4 chiffres.

Pour la reproduction de l’erreur ds la traduction francaise alors que c’est fait par le CNRS et tout, alors la, c’est carrement incroyable 😯

22.  Frédéric, admin skyfall | 9/02/2007 @ 22:13 Répondre à ce commentaire

#19, 21 A la décharge du GIEC, l’erreur a été corrigée.
Par contre, la version française elle, est toujours boguée, sans doute parce qu’il y a beaucoup moins de sceptique francophone 😉

Sorry, the comment form is closed at this time.