Publication du rapport complet du WG1 du GIEC 2007

Le rapport complet du Groupe de Travail 1 (WG1), càd le volet science climatique du GIEC, vient d'être mis en ligne en toute confidentialité. C'est un événement scientifique d'importance pour ceux qui s'intéressent de près au changement climatique qui a pourtant été largement ignoré des médias généralistes, contrairement au Résumé de ce même rapport publié le 2 février dernier.

Bonne lecture !

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
51.  DM | 7/05/2007 @ 9:56 Répondre à ce commentaire

Alors voilà des données :
http://www.notre-planete.info/.....relles.php

http://www.catnat.net/content/.....100/lang,/

http://www.ifrc.org/fr/publica.....apter8.asp

Les catastrophes d’origine météorologique sont de plus en plus nombreuses. Entre 1993 et 1997, on en comptait en moyenne 200 chaque année, ce chiffre a atteint 331 entre 1998 et 2002.

On pourra toujours éclipser tout ca en disant que l’échelle de temps n’est pas suffisante..

52.  miniTAX | 7/05/2007 @ 10:10 Répondre à ce commentaire

Il faut définir ce qu’est une catastrophe météo. Si c’est en terme de dégât matériel, ça ne peut qu’aller croissant dans la mesure où la population augmente et que bizarrement, tout le monde cherche à aller près du soleil (sécheresse & incendie) et près des plans d’eau (tempêtes, innondation) et que les résidences en bord de l’eau sont les plus prisées, à croire que l’homme est masochiste. Ceci tout simplement parce plus on est riche, plus on a de biens matériels touchés, mais plus on est résistant face aux éléments.
Si ce sont les catastrophes en terme de bilan humain, ça a baissé de manière spectaculaire, tes liens le disent eux-même mais ça tu te gardes bien de le dire, pourquoi ? Toujours cette désinformation par omission habituelle des médias.

Quant à l’échelle de temps que tu donnes, c’est bien sûr trop court. Il faudrait couvrir plusieurs cycles, comme la période de réchauffement au début du 20e siècle (la « dust bowl » aux USA) où il était nulle question de gaz à effet de serre car le monde était en pleine récession, la période de refroidissement entre 1940 et 1975 alors qu’on était en plein boom économique et qu’on rejettait à fond la gamelle du CO2…
Dans le temps, quand il y avait des catastrophes humaines, nos anciens ne faisaient pas semblant: le cyclone Bohla dans les années 70 au Bangladesh avait fait… au moins un demi million (!) de morts. T’es au courant toi ? Et les innondations catastrophiques en Chine qu’on voit illustré dans Tintin qui causait des famines à grande échelle, tu t’en souviens ?
Quand on prétend expliquer le climat présent, il faut déjà se renseigner un minimum sur l’histoire du climat passé. Sinon, c’est la vision de la grenouille au fond du puits.

53.  DM | 7/05/2007 @ 10:30 Répondre à ce commentaire

« Si ce sont les catastrophes en terme de bilan humain, ça a baissé de manière spectaculaire, tes liens le disent eux-même mais ça tu te gardes bien de le dire, pourquoi ? Toujours cette désinformation par omission habituelle des médias. »

Qui parle de bilan humain ici ? Toi uniquement, car dans le contexte on parle du réchauffement global et de son impact sur les catastrophes naturelles. Le bilan humain dépend d’autres facteurs.

54.  DM | 7/05/2007 @ 10:31 Répondre à ce commentaire

Egalement la tendance sur les dernières années n’est pas à la baisse, on peut toujours espérer le contraire.

55.  DM | 7/05/2007 @ 10:33 Répondre à ce commentaire

Enfin pour le bilan humain, la courbe rouge du premier graphe du premier site est très variable mais je ne vois pas de tendance à la baisse.

56.  miniTAX | 7/05/2007 @ 11:02 Répondre à ce commentaire

#53
Niveau catastrophe naturelle, il y a des impacts liés au climat (qui a toujours changé et changera toujours) mais ça, c’est un truisme.

Par contre, tu ne trouveras pas d’étude scientifique qui relie ça au réchauffement global. Les études l’année dernière, qui ont fait le choux gras des médias de masse, qui relient l’intensité des ouragans au RC ont toutes été contredite (la WMO a récemment affirmé qu’il n’y aucun lien).

Niveau bilan humain, il suffit de consulter le graphique de Météo France, en ayant à l’esprit que cette baisse est d’autant plus forte en part relative que la population mondiale a doublé en moins d’un siècle. Désolé, ce n’est pas ma faute si la réalité n’est pas aussi catastrophique que tu le voudrais 😉

57.  miniTAX | 7/05/2007 @ 11:05 Répondre à ce commentaire

#53
Si tu ne parles pas en bilan humain, tu ne peux rien comparer. La richesse du monde il y a 1 siècle et maintenant n’a rien à voir, donc l’impact du climat non plus. CQFD.

58.  DM | 7/05/2007 @ 11:10 Répondre à ce commentaire

Par contre, tu ne trouveras pas d’étude scientifique qui relie ça au réchauffement global. Les études l’année dernière, qui ont fait le choux gras des médias de masse, qui relient l’intensité des ouragans au RC ont toutes été contredite (la WMO a récemment affirmé qu’il n’y aucun lien).

Certains liens sont pourtant évidents : de plus grosses chaleurs donnent de plus gros orages (cf Avril en France).
Pour le Gulf Stream, les ouragans, le réchauffement et l’amplication de tout ca, la question est loin d’être réglée.

Pour ton shéma, les 20 millions n’incluent-ils pas la grippe espagnole (1918) ? Le shéma n’inclue pas le Tsunami catastrophique.
Of course, 2 catastrophes naturelles qui n’ont rien à voir avec le réchauffement.

59.  DM | 7/05/2007 @ 11:11 Répondre à ce commentaire

#57 Ne pouvons nous pas parler en terme de quantité et d’intensité absolue de catastrophe ?

60.  miniTAX | 7/05/2007 @ 11:35 Répondre à ce commentaire

#58, le schéma montre clairement que plus une société s’enrichit, moins elle est vulnérables aux catastrophes, climatique ou non. Les tremblements de terre faisaient d’énormes ravages dans le temps ou dans les pays pauvres (par exemple Lisbones, souviens toi de Candide de Voltaire, ou récemment les dizaines de milliers de morts au Pakistan ou en Iran) alors que dans les pays riches comme en Californie ou au Japon, ça a peu d’impact humain grâce aux constructions sismiques, disponibles seulement dans des pays technologiquement avancés.
De même, s’il n’y avait pas les mesures d’alerte et de prévention à l’échelle humaine, la grippe aviaire, qui a toujours existé et existera toujours aurait fait des centaines de millions de morts (si on compare en relatif à la grippe espagnole).
La solution contre les aléas naturels, c’est donc de toute évidence la lutte contre la pauvreté et le développement technologique. Mais certainement pas la lutte contre le changement climatique comme le préconise le GIEC. Quand on se trompe d’objectif, ça ne peut qu’échouer, ce qui est d’ores et déjà le cas de Kyoto (tu ne trouveras pas une seule personne qui peut conclure au succès de ce protocole, signé il y a 10 ans, et pourtant, des milliards ont été dépensé en pure perte et d’autres milliards le seront d’ici jusqu’à sa fin en 2012).

#57 Bah non ! Avec quel indicateur ? Les satellites météo n’existent que depuis 30 ans. Avant, les icebergs pouvaient se détacher, les glaciers des pôles s’effondrer, les ouragans se former tranquillement au large des côtes, les tempêtes balayer un continent, il n’y avait aucun moyen pour les compter ou les mesurer correctement et pour en faire des news sensationnalistes.
Les qualificatifs climatiques de « sans précédent », « exceptionnel » dont se gargarisent les médias et les écologistes ne sont donc que du vent.

61.  miniTAX | 7/05/2007 @ 11:37 Répondre à ce commentaire

Oups, remplacer en #60 « échelle humaine » par « échelle mondiale ».

62.  DM | 7/05/2007 @ 13:22 Répondre à ce commentaire

De même, s’il n’y avait pas les mesures d’alerte et de prévention à l’échelle humaine, la grippe aviaire, qui a toujours existé et existera toujours aurait fait des centaines de millions de morts (si on compare en relatif à la grippe espagnole).

Pas du tout évident, en sachant que le H5N1 n’est pas une forme très dangereuse pour l’homme contrairement au virus de 1918 (H1N1 ? quelque chose comme ca).

63.  DM | 7/05/2007 @ 15:46 Répondre à ce commentaire

La discussion est franchement sur les sources, sur les données fiables ou pas pour déduire les températures.

http://www.manicore.com/docume.....mence.html
http://forums.infoclimat.fr/lo.....19331.html

64.  vilveq | 7/05/2007 @ 15:55 Répondre à ce commentaire

Pas du tout évident, en sachant que le H5N1 n’est pas une forme très dangereuse pour l’homme contrairement au virus de 1918 (H1N1 ? quelque chose comme ca).

Ce qui est dangereux c’est une recombinaison du virus aviaire avec un virus de la grippe humaine donnant un nouveau virus qui serait extrêment mortel pour l’homme.
La grippe espagnol provient d’une grippe aviaire qui a utilisé le cochon comme hôte pour se combiner à un virus de la grippe humaine et donner l’arme de destruction massive qu’a été la grippe de 1918.

Il est vrai que le H5N1 est un virus peu dangereux pour l’homme. Ce qui serait dangereux c’est qu’il se combine pour donner un virus de type H1N1. Faut comprarer ce qui est comparable.
La diférence entre le H5N1 et le virus aviaire qui a servi à faire le H1N1 est que celui de 1918 ne savait pas passer directement de l’oiseau à l’homme, il devait passer par le cochon.
Ici, le H5N1 peut passer directement de l’oiseau à l’homme, ce qui augmente terriblement sa dangerosité.
C’est pour cela qu’il est conseillé en période de grippe aviaire, pour les gens qui manipulent des oiseaux de se faire vacciner contre la grippe humaine. Le vaccin ne protège bien sur pas du tout contre le H5N1, mais empêche les 2 virus de ce retrouver dans un même hôte.

tu es d’une mauvaise foi crasse DM ! 🙂

65.  DM | 9/05/2007 @ 8:32 Répondre à ce commentaire

@Vilveq

D’abord merci de garder tes insultes pour toi !
Je me suis toujours montré respectueux et pour ma part je suis connu pour ma franchise et mon honnêteté (et parfois pour une certaine naïveté, j’ai tendance à faire confiance, souvent à tord).

Sur le fond :
Le H1N1 n’a épargné que l’île de St Hélène et sa propagation a été fulgurante. Lors de l’annonce des premiers cas, plusieurs milliers de soldats avaient été contaminés. Je ne sais même pas si on a 1000 décés avec le H5N1.. (et dans des pays de l’indonésie, un virus type H1N1 auraient déjà fait beaucoup de victime avant d’être circonscrit.

Je ne vois pas en quoi j’ai fait une erreur en disant que le H5N1 est moins dangereux que le H1N1 ? En ayant omis le détail de son mode de propagation ? (combinaison)

H1N1 est un virus de la grippe (de type A, sous-type H1N1), resté tristement célèbre comme celui responsable de la pandémie de grippe espagnole de 1918-1919, qui tua plusieurs dizaines de millions de personnes.

* Ce virus fait partie des Orthomyxoviridae, genre Influenzavirus A.
* Le nom H1N1 fait référence à deux sous-types d’antigènes présents à la surface du virus :
o l’hémagglutinine de type 1.
o la neuraminidase de type 1.

Le peu de connaissance sur la vie des virus ne permet pas de savoir comment ce virus apparut ni pourquoi il disparut en 1919 pour ne réapparaître par la suite que sous une forme beaucoup moins virulente. Ainsi le H1N1 fut aussi l’agent responsable de la pandémie de 1977-1978 à la mortalité relativement faible. On le retrouve dans d’autres épidémies locales. Deux cas humains auraient été détectés en 2005 en Afrique du Sud.

Un shéma également interessant ici :
http://www.ibcp.fr/rhaser/crez.....lence.html

66.  miniTAX | 9/05/2007 @ 9:48 Répondre à ce commentaire

DM,
Pour revenir à ton message 62, mon point de vue est que la société moderne est devenue moins vulnérable aux catastrophes naturelles (qui ont toujours existé et existeront toujours) grâce au progrès technologique. Si l’exemple du H5N1 ne te plaît pas, il y a celui du virus fulgurant de Hong Kong de 2003 qui a fait des centaines de morts et des milliers infectés en quelques semaines (le médecin italien attaché à l’OMS, Dr Urbani, le premier à découvrir cette maladie en était mort d’ailleurs). S’il n’y avait pas des moyens de détection et de lutte moderne, ça aurait fait bien plus de morts.

Le meilleur moyen de combattre les catastrophes naturelles n’est pas d’empêcher que ça se produise mais bien de disposer de moyens suffisants pour y faire face. Kyoto cherche à stopper le changement climatique, ce qui est absurde. On marche sur la tête, ce qui n’est guère étonnant d’une démarche bureaucratique décidée à l’ONU par des fonctionnaires qui ont de compte à rendre à personne et des lobbyistes .

67.  DM | 9/05/2007 @ 10:24 Répondre à ce commentaire

Il y a des tas de problèmes que l’homme se crée et que tu ne contestera pas : l’avancée du désert à cause de la déforestation et tout ce qui en découle, l’asséchement de certaines mer (Aral, morte etc..), la disparition de certaines espèces animales à un rythme anormal, la maladie spongiforme bovine (vache folle) etc.. Tout ceci pourrait être évité en travaillant à la source.

68.  miniTAX | 9/05/2007 @ 11:16 Répondre à ce commentaire

#67 Tu ne contesteras pas non plus que l’enfer est pavé de bonnes intentions: l’interdiction du DDT qui a provoqué des dizaines de MILLIONS de morts au point que l’OMS vient de le réintroduire, l’interdiction du chlore (considéré par les Verts comme « molécule du diable ») en Bolivie ce qui a déclenché des épidémies de choléra causant des milliers de morts, tout ça sous la pression des écologistes.

69.  DM | 9/05/2007 @ 11:48 Répondre à ce commentaire

@MiniTAX je ne suis pas écolo, je n’ai pas voté ni écolo ni autre chose d’ailleurs, ils promettent tous la lune.
Et Franchement je trouve les écolos souvent intolérants (comme la gauche en général, mais attention ils ont d’autres qualités) et surtout trop extrêmes.

Sinon pour le DDT ce n’est pas si clair que ca :
http://fr.wikipedia.org/wiki/D.....C3%A9thane
Pour le chlore c’est également le fait d’un extrémisme.

70.  Abitbol | 9/05/2007 @ 17:54 Répondre à ce commentaire

Les cyclones aux USA sont de moins en moins meurtriers…
Avec le RC, on pourrait s’attendre, d’après DM, à un coût humain s’aggravant avec les années. Il n’en est rien.

http://www.usatoday.com/weather/whfatal.htm

71.  DM | 10/05/2007 @ 8:14 Répondre à ce commentaire

Il n’y a même pas Katrina.. (normal ca s’arrête à 1999).
Le lien cyclones/RC/mort n’est pas exacte.
Les lieux sont suffisamment évacués pour éviter justement tous ces morts, aux USA tout au moins.
Si le RC apporte des cyclones plus puissants ils ne tuent pas forcément plus grace à la prévention.
Par contre ils coutent très cher .. (on ne déplace pas aussi facilement une villa qu’une famille).

72.  miniTAX | 10/05/2007 @ 8:49 Répondre à ce commentaire

#71, il s’agit de cyclones, pas d’ouragan.
Quant à Katrina, c’est une catastrophe due avant tout à une faute de planification (manque d’entretien des digues, dénoncées publiquement depuis des années par de multiples rapports restés lettre morte), PAS une catastrophe naturelle (quand Katrina avait touché terre, c’était un ouragan de force 3).

73.  Abitbol | 10/05/2007 @ 9:43 Répondre à ce commentaire

@ 71
Mon post venait appuyer ceux de Minitax, sur le fait que l’homme s’organise face à l’adversité.

74.  DM | 10/05/2007 @ 10:23 Répondre à ce commentaire

@73 parfois il s’organise bien, mais souvent il est sa propre catastrophe (cf Darfour, Irak etc..) [/HS]

75.  Abitbol | 10/05/2007 @ 10:36 Répondre à ce commentaire

@ 74

S’il était souvent sa propre catastrophe, la population mondiale ne serait pas passée de 1 milliard et demi à 6 milliard et demi d’individus en un siècle…
L’homme ne s’est jamais si bien porté, ce n’est pas une espèce en danger.

76.  DM | 10/05/2007 @ 10:40 Répondre à ce commentaire

A propos d’ouragans :
http://www.terradaily.com/repo.....n_999.html

77.  DM | 10/05/2007 @ 11:24 Répondre à ce commentaire

@75
Combien de millions de victimes de la guerre au cours de ce siècle ?
Des dizaines de millions de morts à la guerre (moins de grands conflits ces derniers temps mais des menaces sérieuses), des dizaines de millions de morts de faim (même si ca va mieux c’est loin d’être idéal), des dizaines de millions de mort de maladie (et le SIDA qui continue son carnage) etc..
Sans compter le moral en berne (consommation d’anxyolitique), des difficultées qui durent (chomage, violence (cf faits divers), discrimination etc..).
En même temps on vit plus vieux et la mortalité infantile, dans certaines régions, a diminuée. Ceci et d’autres facteurs n’ont pas empéché la croissance exponentielle.

78.  DM | 10/05/2007 @ 11:29 Répondre à ce commentaire

La liste est loin d’être terminé au fait : les victimes de la route au XXème siècle.., les victimes d’accidents industriels (Tchernobyl (et pas seulement les morts), Hiroshima, en Inde et d’autres contrées des catastrophes chimiques etc..), l’écart pays riches/pays pauvres qui ne cesse de s’accroître, l’exploitation sexuelle d’enfants et d’adultes etc..

Non, non, tout va bien je vais bien..

79.  Abitbol | 10/05/2007 @ 17:51 Répondre à ce commentaire

77 et 78…

Et alors ?

Si vous voulez dire que nous ne vivons pas à Disneyland, c’est gagné !
Désolé…

80.  Abitbol | 10/05/2007 @ 17:54 Répondre à ce commentaire

Mais, à tout prendre… je préfère vivre aujourd’hui qu’au XVIII siècle.
Maintenant, passez des vacances fin 1966 début 67 en Californie…

81.  DM | 11/05/2007 @ 8:11 Répondre à ce commentaire

Pour info un débat sera peut être possible prochainement sur le forum de futura science :
http://forums.futura-sciences......&f=29

82.  gorsky | 30/08/2007 @ 11:29 Répondre à ce commentaire

Le GIEC informe que l’homme est responsable du réchauffement climatique à 90%.
http://fr.news.yahoo.com/rtrs/.....cfa_1.html

83.  Frédéric, admin skyfall | 30/08/2007 @ 11:52 Répondre à ce commentaire

Bonjour gorsky,
Merci pour votre lien. Je le publie.

Sorry, the comment form is closed at this time.