Les modèles remplacent les mesures


Prof. Tom V. Segalstad,
directeur du Dpt
Géologie du Muséum
d'Histoire Naturelle
de l'Université d'Oslo

Nous sommes condamnés, disent les climatologues du GIEC, organisme de l'ONU chargé de compiler la plus grande part des recherches sur le changement climatique actuellement. Le CO2 d'origine humaine s'élève dans l'atmosphère et reste là pour 50, 100 voire 200 ans. Cette accumulation sans précédent de CO2 emprisonne alors la chaleur qui sinon s'échapperait de notre atmosphère, nous menaçant tous.

Le CO2 ne peut pas rester
dans l'atmosphère plus de
5 ou 10 ans à cause de la
capacité presque illimitée de
l'océan à absorber du CO2

"C'est un non-sens," dit Tom V. Segalstad, directeur du Musée Géologique de l'Université d'Oslo et ancien expert reviewer du même GIEC. Il se plaint de la pauvreté des connaissances géologiques des scientifiques du GIEC – connaissances centrales à la compréhension du changement climatique, selon lui, car les processus géologiques déterminent en dernier ressort la concentration de CO2 atmosphérique. "Le GIEC a besoin de leçons en géologie pour ne pas faire des erreurs fondamentales," dit-il. "La majorité des géologistes de premiers plans, à travers le monde, sait que le point de vue du GIEC sur le fonctionnement de la Terre est improbable pour ne dire impossible".

Les théories catastrophistes sur le changement climatique dépendent d'un temps de résidence long du CO2 dans l'atmosphère – sinon, le CO2 qui entoure le globe ne serait pas suffisamment dense pour retenir assez de chaleur. Jusqu'à récemment, la science était presque unanime pour dire que le CO2 ne peut pas rester dans l'atmosphère plus de 5 ou 10 ans à cause de la capacité presque illimitée de l'océan à absorber du CO2. "Cette durée a été établie à partir des mesures basées sur le cycle naturel du carbone 14 et aussi du carbone 14 des tests nucléaires, elle a été établie à partir des mesures de radon-222, à partir de la solubilité des gaz atmosphériques dans les océans, à partir de la comparaison des équilibres isotopiques, à partir d'autres mécanismes également et ce sur plusieurs décennies par de nombreux scientifiques dans de multiples disciplines," dit Prof. Segalstad dont les travaux reposent souvent sur de telles mesures.

Et puis, avec la science instaurée par le GIEC, cette durée de résidence du CO2 dans l'atmosphère devient controversée. Les scientifiques du changement climatique commencèrent à créer des modèles du cycle du carbone pour expliquer ce qu'ils pensèrent être un excès de CO2 dans l'atmosphère. Ces modèles informatiques aboutirent à un long cycle de vie du CO2. Etonnamment, les résultats hypothétiques des modèles ont supplanté les mesures expérimentales réelles sur la longévité dans l'atmosphère du CO2. Ceux qui avancent que le CO2 dure des décennies voire des siècles n'ont aucune mesure ou autres preuves physiques pour confirmer leurs affirmations.

Le CO2 dans l'atmosphère et dans
l'océan atteint un équilibre stable
quand les océans contiennent 50x
autant de CO2 que l'atmosphère

Ils ne peuvent démontrer non plus que les différentes mesures directes sont erronées. "Ils n'ont même pas essayé," dit Prof. Segalstad. "Ils ont rejeté simplement les preuves qui sont, en tout état de cause, irréfutables. A la place, ils ont mis leur foi, en construisant une sorte de science fiction ou un monde né de leur fantasme."

Dans le vrai monde, mesuré par la science, le CO2 dans l'atmosphère et dans l'océan atteint un équilibre stable quand les océans contiennent 50x autant de CO2 que l'atmosphère. "Le GIEC postule un doublement du CO2 atmosphérique, ce qui voudrait dire que les océans devraient recevoir 50x plus de CO2 pour atteindre cet équilibre," explique Prof. Segalstad. "Ce total de 51 fois la quantité actuelle de CO2 dans l'air dépasse les réserves connues de carbone fossile : cela représente plus carbone que tout ce qui existe dans le charbon, le gaz et le pétrole que nous puissions exploiter sur toute la planète."

De plus, dans le vrai monde, les calculs d'équilibre isotopique du Prof. Segalstad – une technique standard en science – montrent que si le CO2 dans l'atmosphère a une durée de vie de 50 à 200 ans, comme l'affirme les scientifiques du GIEC, l'atmosphère devrait contenir moitié moins de CO2 que maintenant. A cause de cette conclusion insensée, les modèles du GIEC postulent que la moitié du CO2 devraient être cachée quelque part, dans un "puits manquant." De nombreuses études ont cherché ce puits manquant, la quête du Graal en science climatique, sans succès. "C'est une quête pour un puits mythique de CO2 pour expliquer une durée de vie de CO2 non mesurable pour satisfaire à un modèle informatique hypothétique sur le CO2 qui prétend montrer qu'une quantité impossible d'émission de fossile est en train de réchauffer l'atmosphère," conclut Prof. Segalstad. "C'est de la fiction du début à la fin."

Source

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
51.  Curieux | 15/08/2007 @ 18:26 Répondre à ce commentaire

Ce ne sont pas des solutions ! C’est au mieux du masochisme (et non sexuel, c’est le pire) mais tu ne résoudra rien.

On réduit de combien ?
Les chinois Indiens ou africains que font-ils ?
Supprime-t-on les routes ?

52.  Tedpf | 15/08/2007 @ 18:43 Répondre à ce commentaire

Plus les gens sont intoxiqués plus la chute est dure. mais il ne faut pas croire que la drogue est vitale. et ça ne veut pas dire qu’on va devoir revivre dans une hute.

faudrait créer une taxe sur chaque produit en fonction du « prix biologique » pour faire baisser la consommation.

parce qu’au final le réchauffement climatique c’est que la partie visible de l’iceberg.

on en est là : marches ou crèves.

53.  Curieux | 15/08/2007 @ 18:51 Répondre à ce commentaire

on en est là : marches ou crèves

Et tu choisie quoi, toi ?

54.  Curieux | 15/08/2007 @ 19:01 Répondre à ce commentaire

Je constate que tu n’aimes pas (le mot est faible) les hommes.
Et bien, si ils se trompent, laisses les disparaître. La Terre, elle, n’en a rien à battre et il lui faudra bien peu de temps pour panser ce que tu appels ces blessures.

Alors, maso comme tu l’es je ne vais pas te souhaiter du bon temps, mais toi, souhaites en aux hommes, ainsi il disparaîtrons plus vite, ce que tu appels de tes vœux.

Bien sur ce sera ton cas aussi, mais la Terre vaut bien ce petit sacrifice.

55.  Tedpf | 15/08/2007 @ 19:05 Répondre à ce commentaire

j’ai choisis de ne pas avoir de voitures donc de marcher.

mais aussi de ne pas voyager à l’autre bout du monde. de limiter ma consommation de viande. d’acheter des fruits et légumes locaux, de ne pas prendre de bains tout les jours. ce qu’on appelle etre décroissant.

je pense que si on prend cette voie tous ensemble les chinois et les indiens suivront. maintenant ma grande peur c’est qu’il soit déjà trop tard.

c’est plus etre maso là c’est etre sadique.

56.  laurent | 16/08/2007 @ 2:32 Répondre à ce commentaire

C’est bien ce que je pensais…. un utopiste pur et dur… qui croit encore qu’on peut vivre de sans modifier la nature… ce que l’homme fait depuis qu’il à inventé l’élevage et l’agriculture… donc retourner quelques centaines de milliers d’années en arrière.

Discussion terminée pour moi. Je n’ai pas de temps pour discuter avec des membre d’une secte utopiste.

57.  gorsky | 16/08/2007 @ 2:50 Répondre à ce commentaire

Ah j’ai compri, tu souhaites revenir en quelque sorte à une vie assez semblable à l’ère pré-révolution industrielle. Intéressante réflexion….mais un peu utopique.

Et cerise sur le gateau, il … pense !!
Extrait : « je pense que si on prend (…). »

58.  gorsky | 16/08/2007 @ 3:19 Répondre à ce commentaire

De plus, tu veux créer un nouvel homme…une nouvelle société… D’autres avant toi, par leurs idéologies ont tenté le coup, cela s’est soldé par des centaines de millions de morts. Du coup, les hommes ont à peu près compris que la théorie était peut-être « bonne » mais l’expérience vraiment foireuse…
Un régime comme celui que tu proposes a toutes ses « chances » mais tu devras tout de même t’appuyer sur une dictature de fer et inflexible, afin de tuer et/ou rééduquer dans des camps de concentration les « récalcitrants » qui, sans doute, sont très nombreux….

59.  miniTAX | 16/08/2007 @ 9:48 Répondre à ce commentaire

je pense que si on prend cette voie tous ensemble les chinois et les indiens suivront. maintenant ma grande peur c’est qu’il soit déjà trop tard.

#55, quel couillon! Le jour où avec ton bain toutes les semaines, ta marche à pied et tes légumes locaux, tu émettras moins de CO2 qu’un chinois ou un indien (va falloir t’y mettre sérieusement parce qu’un chinois en émet 3x moins qu’un français), tu viendras leur donner des leçons. D’ailleurs, ne prend carrément pas de bain, vu que ton cerveau est déjà bel et bien lavé.

En attendant, apprend à calculer, tu aurais su que ton pipi dans le lac ne sert à rien, sinon à te donner bonne conscience et à faire croire que tu serais plus “aware” que les autres, histoire de te faire accepter par les autres membres de ta secte.

60.  miniTAX | 16/08/2007 @ 9:53 Répondre à ce commentaire

Ah oui, j’oubliais, devinez ce qui arrive à l’argent économisé par Tedpf et autres décroissants beurrés. C’est mis en banque car Tedpf, pas fou, n’en met pas sous son matelas vu qu’il n’a pas de matelas comme 90% des chinois et indiens à qui il veut apprendre à vivre.
Et que font les banquiers de l’argent de Tedpf ? Ils l’investissent sur le marché financier qui le reventille dans les endroits où il y a de la croissance, comme par exemple… en Chine.
On devrait taxer cet argent, responsable de la croissance et donc de la perte imminente de l’humanité.

61.  Tedpf | 16/08/2007 @ 14:21 Répondre à ce commentaire

Vous êtes plus pathétique les uns que les autres. Vous préférez caricaturé ce que je dis pour ne pas voir la réalité en face. C’est comme si on mettait l’extrême droite et la droite sur le même plan.

Laurent je n’ai jamais dit qu’on ne pouvait pas se servir d’une partie de la nature j’ai dis qu’il fallait apprendre à la réduire notre impact sur celle-ci.

Gorky on avait la télé il y a 200 ans ? non j’ai parlé de surconsommation.
Donc pas de télé dans chaque pièce ça veut dire qu’on peut avoir une télé par domicile
Pas de voiture individuelle ça veut dire transport en commun ou louer des voitures comme dans certaines villes.
Quand je disais marche ou crève c’était au regard de la crise qu’on va se taper si on ne fait rien, pas les prémisses d’un régime autoritaire.

Par contre vous n’avez même pas relevé mon erreur :
510 millions km² pour 6.5 milliards d’hommes ça fait forcément mois de 1km² /hab! il fallait lire 2.1 hectares ! Sans les océans (361M), les déserts (34M) et les forets (40M) : 1.1 hectares ! Soit accrochez-vous un plus d’uncarré d’environ 100 mètres de coté par individus ! Donc oui la planète est sous domination humaine donc oui nous courons tout droit vers une crise mondiale majeure ! qu’elle soit énergétique, environnementale, climatique, financière, politique,…

62.  Curieux | 16/08/2007 @ 14:40 Répondre à ce commentaire

C’est comme si on mettait l’extrême droite et la droite sur le même plan

Non l’extrême droite et l’extrême gauche sur le même plan. Et, au nombre de morts qui est en dernière analyse (et en première aussi d’ailleur) le seul critère qui compte, l’extrème gauche l’emporte haut la main avec ces héros, Staline, Mao, Pol Pot pour ne citer que les meilleurs.

63.  Tedpf | 16/08/2007 @ 14:46 Répondre à ce commentaire

C’est pas le problème je vous parle d’une gestion des ressources, d’une décroissance intelligente qui laisse sa part au progrés et vous vous parlez d’un retour au moyen age.

64.  miniTAX | 16/08/2007 @ 15:17 Répondre à ce commentaire

Quand je disais marche ou crève c’était au regard de la crise qu’on va se taper si on ne fait rien, pas les prémisses d’un régime autoritaire.

Mais mon pauvre, ce que tu oublies, c’est que la décroissance que tu préconises, si elle se réalisait, ne sera pas imposée par des doux rêveurs comme toi mais les plus intégristes et les plus extrêmes d’entre vous, genre Bové tu vois, mais qui ne vont pas que démonter des MacDo mais aussi la tête des dissidents et des écolo-mous dès qu’ils en auront le pouvoir.

Ca s’est toujours passé comme ça, depuis Cromwell ou Robespierre jusqu’à Pol Pot en passant par Staline: on part d’une utopie gentillette et ça finit en bain de sang. Alors va prêcher ton discours de fin du monde à la sortie des collèges mais ne viens pas en raconter à ceux qui ont déjà vu de ce qu’est la vraie vie dans le vrai monde. D’ailleurs, tu n’as pas remarqué que tes arguments d’idiot du village ne convainquent personne ?

65.  Tedpf | 16/08/2007 @ 15:49 Répondre à ce commentaire

minitax t’es un rigolo tes arguments sont toujours tirés par les cheveux et je ne suis pas le seul à te le dire.

les droits de l’homme existent alors arrete avec tes parallèles anachroniques.

mes arguments ne peuvent pas convaincre ceux qui ne veulent rien comprendre nuance. 2.2 hectares/hab (sans océan) c’est une réalité mathématique et effective.

66.  Curieux | 16/08/2007 @ 15:51 Répondre à ce commentaire

2.2 hectares/hab

Donc c’est trop d’homme ? ou doit-on agrandir la terre ?

67.  Curieux | 16/08/2007 @ 15:53 Répondre à ce commentaire

oui la planète est sous domination humaine donc oui nous courons tout droit vers une crise mondiale majeure ! qu’elle soit énergétique, environnementale, climatique, financière, politique

Donc c’est trop d’homme.

68.  Curieux | 16/08/2007 @ 15:55 Répondre à ce commentaire

Premièrement en créant un nouveau rapport avec la nature. les droits de l’homme c’est bien mais on a oublié les autres êtres vivants. une grosse partie de la planète doit resté sauvage.

C’est donc la solution ? La partie sauvage, c’est ou, l’Afrique ?

69.  Curieux | 16/08/2007 @ 16:01 Répondre à ce commentaire

On doit limité les naissances. Arrete avec l’acharnement en fin de vie.

Ah, j’oubliais ces deux là. La limitation en Europe à moins de 2 enfants par femme n’a pas de sens donc il s’agirait des Chinois et des Indiens ?

La fin de vie je suppose qu’il ne s’agit pas des quelques milliers de vieux ou d’accidentés, il n’y a pas le compte. Alors à partir de quel âge ?

70.  Curieux | 16/08/2007 @ 16:14 Répondre à ce commentaire

Tu vois quand on te lit précisément, Tedpf, tes héros seront Hitler et Pol Pot.
Il s’agit bien de supprimer physiquement et rapidement une partie importante de l’humanité.

Et toi que t’impose-tu ?

limiter (ta) consommation :
– de nourriture surtout de viande
– de confort inutile ( voitures individuelles, télés dans chaque pièce…)
– de voyage,
– limiter la conso de papier
– limiter la production d’armes

Pas trop dur hein !

Alors je me répète :

Autrement dit, ton beau discour « idéaliste » (sic) te sert qu’à ne pas te salir les mains, mais tu souhaite une bonne épurations de ceux qui ne te ressemblent ou ne pensent pas comme toi.
Vous me faites gerber mon ami.

71.  Tedpf | 16/08/2007 @ 16:34 Répondre à ce commentaire

c’est bien ce que je dis vous préferez déformer ce que je dis, vous attaquez à celui ou ceux qui vous mettent face aux problemes plutot que de trouvez vous meme des solutions. mais au final vous niez.

la partie sauvage sont réparties sur toute la planète. pourquoi les africains n’auraient-ils pas le droit à une part de vie artificielle, de vie automatisée ?

c’est à nous déjà de réduire notre consommation pour ne pas voler, dépouiller et détruire les derniers santier de vie sauvages de la planète par exemple avec les agrocarburants.

concernant les dépenses de santé en fin de vie ça devrait être le choix de la personne. et limité les abus c-a-d le nombre d’opérations. il n’y a de vie que dans la mort. la vie n’a de passion que si la mort existe.

encore une fois tu déformes tout ce que je dis pour te voiler la face sur le problème. je propose des solutions ça ne regarde que moi. au final les solutions doivent être issus du débat d’experts et du public.

72.  laurent | 16/08/2007 @ 16:45 Répondre à ce commentaire

La moutarde commence à me monter au nez, je vais donc faire une dernière réponse.
Tedpf, ta « réalité mathématique effective » n’est qu’une abstraction qui n’explique rien du tout et ne peux servir à appuyer aucun raisonnement.

Encore pour ton info, j’ai vécu et travaillé 2 ans a Jakarta, sur l’ile de Java… donc la densité de population est une des plus élevée au monde; très exactement 11 fois supérieure à tes 1,1 hectare/homme… et vu qu’une grande partie de l’ile est montagneuse d’origine volcanique, cela fait beaucoup plus.
J’ai gardé beaucoup d’amis Indonésiens…. et je te certifie qu’aucun d’entre eux n’envisage un suicide collectif. On y mange, on y boit (pas toujours des choses très compatible avec l’Islam d’ailleurs…), on y danse, on y rit, on y fête (beaucoup), on s’amuse et on s’aime comme partout ailleurs.
J’envisage d’ailleurs fortement d’y retourner pour une longue durée dès que je le pourrait, vu que c’est pour moi un des endroits les plus agréable au monde et les plus intéressant (humainement, culturellement, etc…).

Alors je t’en prie, arrête de penser que quelques chiffres peuvent résumer ce qu’est la société humaine et déterminer l’avenir de l’humanité. Sort de ta cave, rencontre des gens (des vrais… pas sur Internet), saoule toi la gueule, fait des conneries, rencontre une petite qui te fasse vibrer…. et si tu veux avoir une petite idée de comment est le monde VOYAGE… BORDEL…

73.  Tedpf | 16/08/2007 @ 18:09 Répondre à ce commentaire

Laurent si toi aussi tu commences à faire le pitre on n’a pas finis. Je m’amuse suffisamment rassures-toi. En gros tu me demandes d’être égoïste de me voiler la face comme toi. Il y a la réalité du terrain dans toute sa diversité que tu tais et l’envers du décors qu’une personne seule ne peut voir. Tu me parles de la vie humaine et moi de la vie non humaine… celle que même les indonésiens instrumentalise et détruise. L’Indonésie a épuisé une grande partie de ses énergies fossiles. La faune (halieutique) et la flore sont détruites à une vitesse incroyable.

Les pascuans, les khmers, les aztèques eux aussi dansaient chantaient jusqu’au jour où la réalité les a rattrapé.

Continuer à voir une variation naturelle là où il y a changement climatique. Continuez à voir l’expansion de l’homme comme un bien-faits. Continuez à ne pas voir que les océans se vident, que les sols s’appauvrissent, que la planète se meurt pour accoucher de je ne sais quelle tristesse. Je vous laisse rouler dans la boue ceux qui n’ont pas le même avis que vous.

74.  Curieux | 16/08/2007 @ 18:32 Répondre à ce commentaire

les khmers, les aztèques

Exterminés les premiers par Pol Pot ton copain, les autres par des fanatiques de la vie moral et ascetiques, enfants de Torquemada.

Tu persistes., et je persiste, vous me faite vomir mon ami.

PS, arrête avec ta moral à deux sous.

75.  Frédéric, admin skyfall | 16/08/2007 @ 18:41 Répondre à ce commentaire

Désolé mais je ferme la discussion qui est largement hors sujet et dont le point Godwin a été atteint depuis bien longtemps sans que je n’ai eu le temps d’intervenir. D’ailleurs une grande majorité de posts où les insultes pleuvent devraient être modérés.

Veuillez vous en tenir aux sujets du fil qui sont déjà assez controversés et éviter de parler politique la prochaine fois. Il y a d’autres lieux avec modérateurs qui disposent de beaucoup de temps pour ce genre de discussion ❗ ❗ ❗
Merci de votre compréhension.

Sorry, the comment form is closed at this time.