Claude Allègre chez FOG

• • • • •

Ses prises de position sur le réchauffement climatique ont souvent été commentées car il est l’un des rares à ne pas tirer la sonnette d’alarme et considérer l’urgence de la situation. Claude Allègre reviendra pour nous sur le débat brûlant de l’environnement.

Le « tonton flingueur national » débat avec trois auteurs, Jean Jouzel, Vincent Peillon et Rachida Khalil.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1.  floyd | 20/05/2008 @ 10:55 Répondre à ce commentaire

Je trouve l’attitude du journaliste détestable. Le but est uniquement de créer la polémique et la dispute. Il ne s’intéresse nullement à comprendre les thèses d’Allègre ou de Jouzel.
Son attitude est malheureusement partagé par la plupart des journalistes.

2.  sam | 20/05/2008 @ 12:32 Répondre à ce commentaire

Pitoyable.
Je viens ici par curiosité et souci d’honnêteté intellectuelle, bien qu’écologiste tendance khmer vert. Démasquer les tartuffes qui se font un business avec le CO2, remettre les pendules de la rigueur scientifique à l’heure en contestant les consensus artificiels, c’est un travail qui vous honore et que je viens consulter régulièrement.
Ce salmigondis mixant allègrement (trop facile) télé-paillette, animateur boursouflé d’ego, promotions diverses, avec embryons d’arguments mort-nés aurait tout aussi bien pu traiter de la chirurgie esthétique pour stars ou des psys canins.
Qu’est-ce ça vient faire ici? Dois-je le mettre en corrélation avec le niveau des commentaires qui baisse de plus en plus fréquemment vers les attaques ad hominem?

3.  the fritz | 20/05/2008 @ 13:42 Répondre à ce commentaire

Après 20 minutes de FOG j’ai craqué comme après trois lignes de sam migondis

4.  miniTAX | 20/05/2008 @ 16:01 Répondre à ce commentaire

On ne peut quand même pas reprocher au débat du RCA d’être confisqué par le « consensus » et en même temps reprocher à FOG de provoquer la polémique. Il faut savoir ce que vous voulez messieurs.

Par contre, effectivement, les extraits de reportage pour illustrer le débat sont bien représentatifs de l’état de mort cérébral du journalisme scientifique et c’est bien dommage qu’Allègre ne les ait pas davantage démontés.

En tout cas, « tonton flingueur » a bien exposé son point de vue face à Jouzel qui en guise de seuls arguments sort encore et toujours les straw men classiques de la FARCE: « vous niez le réchauffement », « vous niez que le CO2, ça réchauffe l’air ».

5.  floyd | 20/05/2008 @ 16:58 Répondre à ce commentaire

La polémique pour confronter les idées, oui, mais le journaliste qui s’excite sur sa chaise en interpellant les autres: ‘Alors, t’a vu comment il t’a défonçé! tu vas pas te laisser faire, non? T’es pas une lopette, non!’ Non merci 😉

6.  floyd | 20/05/2008 @ 19:48 Répondre à ce commentaire

Dans le même genre, Claude allègre a fait récemment une entrevue chez BFM TV:
http://www.dailymotion.com/vid.....parti_news

7.  the fritz | 20/05/2008 @ 20:08 Répondre à ce commentaire

Zut, vous me donnez envie de regarder la fin

8.  the fritz | 21/05/2008 @ 13:26 Répondre à ce commentaire

Pour la suite , dans FOG, j’ai trouvé Rachida charmante.
Dommage que hier soir sur ARTE il n’y ai pas eu de discussion animé par un contradicteur de poids , parce que s’il reste encore des téléspectateurs qui ne croient pas dans la fin apocalyptique du globe après cette émission où je n’ai craqué qu’au bout d’une demi heure, c’est que le monde peut s’écrouler autour d’eux sans que cela ne leur fasse ni chaud ni froid.
J’ai compris enfin ce que l’on entend par « vulgarisation »

9.  scaletrans | 21/05/2008 @ 15:26 Répondre à ce commentaire

Dans le temps, les propagateurs de fausses nouvelles étaient sévèrement punis…

10.  miniTAX | 21/05/2008 @ 16:15 Répondre à ce commentaire

@9 Maintenant aussi !
L’article 322-14 du code pénal me semble PARFAITEMENT adapté à la FARCE. Je suis sûr qu’il va vous plaire:

Le fait de communiquer ou de divulguer une fausse information dans le but de faire croire qu’une destruction, une dégradation ou une détérioration dangereuse pour les personnes va être ou a été commise est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende.

Est puni des mêmes peines le fait de communiquer ou de divulguer une fausse information faisant croire à un sinistre et de nature à provoquer l’intervention inutile des secours.

11.  cocaaladioxine | 21/05/2008 @ 16:31 Répondre à ce commentaire

Mon bien cher miniTAX,

pourquoi appeler vos opposants la FARCE ? Ne pouvez-vous pas faire un débat sans descendre au niveau ad hominem ?

12.  the fritz | 21/05/2008 @ 20:08 Répondre à ce commentaire

Mon cher cocaaladioxine, se faire traiter de farceur est sans doute moins insultant que de se faire traiter de négationiste , ce qui est du quotidien pour les adeptes qui sont contre la pensée unique ou le consensus; un peu d’humour dans vos posts mettrait de l’huile dans les communications , même s’il coûte 132 dollars le baril; est-ce que cela vous affole ou vous contente, ou est ce que cela vous surprend alors que la hausse que vous attendiez était celle de la température du globe

13.  floyd | 22/05/2008 @ 8:55 Répondre à ce commentaire

Dans l’entretien sur BFM TV, Allègre parle du passage des alpes pendant le moyen-âge. J’ai trouvé l’info suivante:

http://www.be.ch/web/fr/index/.....tm?id=6570

Extraits:

Des morceaux de vêtements en cuir et en raphia, un carquois et des flèches, des épingles en bronze et des clous de souliers romains : depuis l’été caniculaire de 2003, un champ de glace anonyme situé entre le grand glacier principal du Wildhorn et le Schnidejoch a restitué des objets préhistoriques et protohistoriques uniques en Suisse et remontant jusqu’au IIIe millénaire avant J.-C. Ces nombreuses découvertes livrent de précieux indices sur le franchissement ancien des Alpes.

Néolithique et âge du bronze : nombreux restes de vêtements et d’outils
Entre le 3e millénaire avant J.-C. et 1750 avant J.-C régnait un climat plutôt doux. On suppose que les températures étaient alors de 0,5 à 2 degrés supérieures à celles d’aujourd’hui. Le Service archéologique du canton de Berne a retrouvé de nombreux restes dispersés de vêtements et d’équipement datant de cette époque. Ces découvertes prouvent que les glaciers s’étaient alors retirés et que les hommes pouvaient franchir le col.

Epoque romaine : ceinture de laine et vestiges métalliques
Après 850 avant J.-C survinrent une dégradation du climat et une avancée des glaciers. Ce n’est qu’après 150 avant J.-C. que revint une longue phase de climat plus chaud, qui dura pendant toute l’époque romaine (de 15 avant J.-C à 400 après J.-C). C’est de cette époque que date un petit morceau, large de 5 centimètres, de ceinture en laine de mouton blanche.

14.  cocaaladioxine | 26/05/2008 @ 10:17 Répondre à ce commentaire

est ce que cela vous surprend alors que la hausse que vous attendiez était celle de la température du globe

en réponse, l’évolution moyennée à 5 ans des températures globales, hémisphère nord et hémisphère sud

15.  dubitatix | 26/05/2008 @ 18:06 Répondre à ce commentaire

@14
Entre 1940 et 1980, que s’est-il passé? Cf. graphique températures globales moyennées sur 5 ans.
Où est passé ce satané réchauffeur de CO2? Les voitures ne polluaient pas en ce temps-là? Et les usines, déjà fermées?
Pourquoi diable les températures stagnent-elles (voire même baissent un peu) entre 1940 et 1980? Le CO2 y est-il pour quelque chose???

16.  Chaniel 37 | 26/05/2008 @ 18:23 Répondre à ce commentaire

@Dubitatix

Les humains de l’époque ne respiraient qu’une fois sur deux… d’où diminution du CO2…!!!!!!!!lol

17.  dubitatix | 26/05/2008 @ 18:57 Répondre à ce commentaire

@16
Ah ! J’ignorais le sacrifice de cette génération…mais il y a sûrement une autre raison…

18.  cocaaladioxine | 27/05/2008 @ 7:49 Répondre à ce commentaire

A vrai dire, j’ai un peu du mal à trouver des raisons à ced diminutions, mais j’avoue ne pas m’être renseigné comme un fou. Difficile de dire si le CO2 a qqch à voir, vu que les données dont je dispose commencent dans les années 60.

Il y a aussi une grosse chute entre 1900 et 1910 et autour de 1950. Pourquoi ? Si qqn a une idée…

Par contre, je ne suis pas d’accord avec l’idée que les T stagnent de 1940 à 1980. Perso, il me semble qu’il y a une tendance régulière de 1950 à 2007.

19.  scaletrans | 27/05/2008 @ 8:00 Répondre à ce commentaire

#18

Par contre, je ne suis pas d’accord avec l’idée que les T stagnent de 1940 à 1980. Perso, il me semble qu’il y a une tendance régulière de 1950 à 2007.

Non, il y a baisse de 1940 à 1970 (vous n’avez peut-être pas vécu l’hiver 55, moi si…), et seulement remontée après, pour stagner depuis 2002. En fait, on voit nettement des cycles de 60 ans depuis le début du 20ième. Est-ce que c’est corrélé avec l’activité solaire? Il me semble que oui, mais quelqu’un pourrait peut-être comparer les courbes.

20.  DM | 27/05/2008 @ 9:41 Répondre à ce commentaire

L’hiver 55 n’a rien à voir avec les températures globales.

21.  Curieux | 27/05/2008 @ 9:59 Répondre à ce commentaire

L’hiver 55 seul, non mais L’hiver 55 dans la série 1940-1970 si, cela s’appelle un pic.

22.  DM | 27/05/2008 @ 10:23 Répondre à ce commentaire

Quand c’est localisé géographiquement, ca ne veut rien dire sur le plan global. Ca peut être un indice, rien de plus.

23.  Curieux | 27/05/2008 @ 14:24 Répondre à ce commentaire

Ca peut être un indice…

de a baisse des T°, nous sommes d’accord !

24.  cocaaladioxine | 27/05/2008 @ 14:38 Répondre à ce commentaire

curieux, je me demande comment vous pouvez regarder ces courbes et en conclure que la température baisse…

25.  scaletrans | 27/05/2008 @ 14:47 Répondre à ce commentaire

#24
Il me semble que des vedettes actuelles du réchauffement anthropique parlaient, comme Hansen, vers 1970, alertaient le monde entier sur le risque d’une baisse drastique des températures et d’une famine mondiale consécutive…

26.  Curieux | 27/05/2008 @ 15:34 Répondre à ce commentaire

Ce qui est drôle, si l’on peut dire, c’est qu’a l’inverse des prédictions d’Hansen, famine il y a mais on la doit aux réchauffiste via les bio-carburants !

Mais c’est bien normal, car à l’instar de ccad, ils ont le nez sur de tout petits bouts de courbe, sans jamais regarder plus loin que… leurs bout du nez. Mais avec ce petit bout de rien ils causent de gros dégâts.

ccad si tu prend ta courbe #14 sur les 2000 dernières années regarde l’aspect qu’elle a. Et si tu tiens a ton tout petit bout de courbe, prends le dernier en date : 1998-2008 et regarde l’aspect qu’il a.

27.  miniTAX | 27/05/2008 @ 15:56 Répondre à ce commentaire

Quand c’est localisé géographiquement, ca ne veut rien dire sur le plan global. Ca peut être un indice, rien de plus.

@22,
Pourtant, c’est ce que Mann et al ont fait pour établir la courbe de température en crosse de Hockey: prendre juste quelques proxies locaux, avec une grosse dominance de cernes de pins bristlecones californiens pour pondre une température « mondiale » et conclure que la température GLOBALE de 1998 a été la plus chaude depuis l’an 1000.

Faut savoir ce que tu veux DM !

28.  Marot | 27/05/2008 @ 17:44 Répondre à ce commentaire

Il est beau,
il est frais
il est goûteux mon proxy.

Je vais vous raconter une histoire pêchée ici :
http://afp.google.com/article/.....6LDgaMxvXQ

Les enregistrements par satellites ne montrent pas le « hot spot » équatorial prévu par les modèles réchauffistes.
Salauds de staellites.

Pire, les thermomètres embarqués dans les ballons sondes restent froids.
Saletés de thermomètres, bien la peine de leur offrir un voyage en ballon.

Eh puis Allen et Sherwood de Yale ont eu une idée de génie :
On va utiliser un proxy.

Ils ont choisi d’utiliser les vents tels qu’enregistrés par le suivi des ballons-sondes.

Eh youpie ça marche !

Et en plus ils nous disent que c’est beaucoup plus fiable que ces saletés de thermomètres pour les « tendances à long terme » !

Conclusion personnelle
à la poubelle les hadcrut, giss, RSS, MSU et autres.

Le vent c’est l’avenir de la climatologie 🙂

Sorry, the comment form is closed at this time.