La hausse des prix de l’alimentation pourrait assombrir les discussions sur le changement climatique

• • • • •

D'après certains critiques, la hausse des prix de l'alimentation serait en partie causée par les mesures de lutte contre le changement climatique, de même que la hausse des prix de l'énergie. C'est pourquoi les discussions des Nations Unies sur le sujet qui ont débuté en Allemagne cette semaine pourraient être controversées par ces critiques.

Des discussions sur le climat organisées par les Nations Unies ont débuté lundi en Allemagne, les experts cherchant à élaborer un nouveau pacte mondial sur le changement climatique. Mais ces discussions doivent faire face à un nouveau défi lancé par des critiques qui disent que les mesures de lutte contre le changement climatique sont en partie responsables de l’augmentation des prix de l’alimentation et de l’énergie.


Yvo de Boer, le Secrétaire exécutif
de la Convention-cadre des Nations
Unies sur les changements climatique

Le meeting est le second du genre qui cherche à élaborer un pacte mondial sur le changement climatique d’ici la fin de l’année 2009, pacte qui remplacera le Protocole de Kyoto lors de son expiration en 2012.

Les discussions de Bonn en Allemagne se focalisent sur la « boîte à outils » de mesures qui pourrait réduire l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre tels que le dioxyde de carbone.

Les responsables de plus de 160 pays sont cependant confrontés au fait que de telles mesures, qui comprennent des taxes sur le carbone ou le commerce de permis d’émissions, augmentent délibérément les coûts de l’énergie en pénalisant les émissions de dioxyde de carbone provenant de la combustion d’énergies fossiles.

Ces mesures sont donc des options très controversées alors que les prix record du pétrole affectent les automobilistes et les consommateurs d’électricité dans le monde entier.

Cependant, les biocarburants qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre ont également contribué à l’augmentation des prix de l’alimentation en utilisant des cultures alimentaires pour fabriquer de l’éthanol, une alternative à l’essence.

Le directeur du Secrétariat des Nations Unies au changement climatique, Yvo de Boer, a indiqué dimanche qu’il ne fallait pas trop accuser les biocarburants de la crise actuelle des prix de l’énergie et de l’alimentation.

« Alors que l’augmentation des cultures pour les biocarburants a une certaine influence sur les prix de l’alimentation, d’autres facteurs tels que l’augmentation de la consommation de blé dans le monde jouent également un rôle significatif dans l’évolution des prix de l’alimentation » a-t-il indiqué.

Le meeting de Bonn en Allemagne, qui s’achèvera le 13 juin, s’inscrit dans la continuité d’un meeting qui avait eu lieu à Bangkok en mars-avril, et qui n’avait pas beaucoup contribué à l’élaboration d’un nouveau pacte, puisque très peu d’accords avaient été trouvés.

« Le défi est désormais d’avancer et de commencer à identifier ce qui pourrait être écrit ans l’accord de 2009 » a ajouté Yvo de Boer.

Une autre agence des Nations Unies, l’Organisation pour l’Alimentation et l’agriculture organise un sommet cette semaine à Rome pour discuter des prix record de l’alimentation.

Le Protocole de Kyoto engageait 37 nations industrialisées à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, mais les deux principaux pollueurs, à savoir les Etats-Unis et la Chine, ne figuraient pas parmi ces nations.

Source

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
101.  Curieux | 14/07/2008 @ 11:38 Répondre à ce commentaire

#97 l’outrecuidance, vérifiez le sens avant de faire un copié-collé.

102.  cocaaladioxine | 14/07/2008 @ 13:07 Répondre à ce commentaire

outrecuidance : présomption, prétention, arrogance.

Ca me semble bien choisi :0)

103.  DM | 15/07/2008 @ 8:29 Répondre à ce commentaire

Au fait personne n’a encore fait allusion aux illuminatis ? (bien que..)
😀

104.  maurice | 15/07/2008 @ 8:53 Répondre à ce commentaire

Illuminati ? ils sont visiblement basés dans une université texane:

http://afp.google.com/article/.....D_77NeoaRQ

Le réchauffement climatique augmenterait les cas de calculs rénaux

Un nombre plus élevé d’Américains risque de souffrir de calculs rénaux dans les années à venir en raison de la sécheresse accrue due au réchauffement climatique, selon des chercheurs de l’université du Texas.
Les calculs rénaux, cristallisation de sels présents dans les urines, souvent aussi petits qu’un grain de sable mais très douloureux s’ils atteignent la taille d’une bille, sont souvent causés par une déshydratation.
[…]
« Quand des gens passent d’un climat tempéré à des climats plus chauds, on observe une rapide augmentation des risques de calculs. Cela s’est vu par exemple lors des déploiements militaires au Moyen-Orient », ajoute-t-elle.
[…]
Tom Brikowski, principal auteur de l’étude, a comparé le taux de calculs rénaux avec les prévisions de températures de l’ONU et a créé des modèles mathématiques destinés à mesurer leur impact sur la population.
[…]
« Des changements similaires peuvent être attendus dans d’autres régions du monde, » souligne l’étude.

question: quand bien même un RC aussi important que prévu par le GIEC se vérifiait, est-ce qu’il serait sans modification sur l’hygrométrie des régions touchées ? augmentation T° signifie t-elle forcément sécheresse ?
parce que dire que lorsqu’on se place dans un milieu sec et chaud cause une désydratation, pas besoin d’etre chercheur du texas pour s’en rendre compte non ?

105.  jeff hersson | 15/07/2008 @ 9:35 Répondre à ce commentaire

#Maurice

disons qu’au Texas, on s’en rend bien compte, de la chaleur et de la déshydratation, arf… Houston est un four insupportable en été…

par contre :

Tom Brikowski, principal auteur de l’étude, a comparé le taux de calculs rénaux avec les prévisions de températures de l’ONU et a créé des modèles mathématiques destinés à mesurer leur impact sur la population.

le gars a donc créé des modèles à partir de prévisions de l’ONU faites à partir de modèles déjà foireux à la base… Bonjour le sérieux de l’étude !
j’ai transmis cette dépêche à l’ami Jean Martin, je l’entends déjà rire d’ici…

106.  piloteman | 15/07/2008 @ 9:49 Répondre à ce commentaire

supposons qu’une voyante nous annonce qu’elle sait faire des prévisions pour dans 100 ans , la première question qu’un enfant de 10 ans lui poserait serait de lui demander une prévision pour dans un an, ce qui devrait représenter l’enfance de l’art.
je souhaiterais donc que les partisans du réchauffement climatique nous fassent des prévisions fiables pour dans un an (grandes vagues de chaleur, couverture des glaces, principaux cyclones) . on comparerait ces prévisions avec plusieurs prévisions aléatoires, et si on observe quelque chose qui corresponde à un bout de réalisation, j’aurais personnellement tendance à respecter cette thèse.
Parce que si rien ne se vérifie, comment alors dans ce brouillard évaluer l’impact de la production de C02 d’origine anthropique ?

107.  DM | 15/07/2008 @ 10:02 Répondre à ce commentaire

Le climat ne se prédit pas sur 1 an, mais par décade.

108.  DM | 15/07/2008 @ 10:03 Répondre à ce commentaire

Et encore… avec une fiabilité particulièrement douteuse.

109.  Curieux | 15/07/2008 @ 11:16 Répondre à ce commentaire

#106, mais ils les ont faites, il faut juste reprendre leurs anciens modèles…

Excellent, pour remplacer* une soirée télé…

Aussi ils nous assènent le « nous avons affinés nos programmes », ben tiens !

#107, ok, mais alors pourquoi écrire

nous avions eu un beau mois d’Avril et un mois de Juillet pourri, comme cette année. Par contre Aout devrait être chaud

Dans le fil voisin ?

*le scénario C est à rejeter parce qu’il est à émissions de CO2 constantes (celles de 1988). Et pour le fun, il faisait plus chaud en juin 1988 qu’en juin 2008, avec 60% de CO2 en plus.
Inénarrable, vous-dis-je.

110.  Curieux | 15/07/2008 @ 11:18 Répondre à ce commentaire

PS, en rouge les T° satellites.

111.  DM | 15/07/2008 @ 13:02 Répondre à ce commentaire

#109
Ce sont des pronostics de bistrot du coin.

112.  Marot | 15/07/2008 @ 15:02 Répondre à ce commentaire

Oh qu’il est vilain ce DM,

vilain et malotru.

Traiter Sa Majesté Hansen de bistrotier, et en plus du coin, pourquoi pas de poivrot ! même un sceptique n’écrirait pas cela.

113.  laurent | 15/07/2008 @ 22:26 Répondre à ce commentaire

@106
Cela se fait déjà, pas à un an, mais à 6 mois.
Depuis 1995, l’ECMWF publie tous les mois des prévisions climatiques à 6 mois (issues d’un couplage de leur modèle atmosphérique avec le modèle de circulation océanique HOPE).
Ces prédictions sont assorties d’un « indice de confiance » à 5 niveaux.

… et elles se plantent régulièrement… ce qui explique sans doute pourquoi peu de publicité est faite autour de ces prévisions.

L’université de Reading fait aussi ses propres prévisions, avec un peu plus de publicité…. malheureusement pour eux… 😉

114.  piloteman | 16/07/2008 @ 2:29 Répondre à ce commentaire

Merci pour vos réponses et vos documents.

115.  DM | 16/07/2008 @ 7:43 Répondre à ce commentaire

#112
Je ne traite personne à part moi même.
C’est uniquement mon sentiment, ce qui n’a vraiment rien à voir avec de la science 😀 C’est de l’empirisme, du même genre que Noël en décembre, Soleil en Aout 😀

116.  coca2 | 16/07/2008 @ 12:55 Répondre à ce commentaire

Cher « cocaaladioxine », j’ai l’honneur d’utiliser ce pseudonyme depuis maintenant bien 6-7 ans, j’ai donc été particulièrement étonné de voir que 6 ans après, une autre personne utilise ce pseudonyme bizarre. Toutefois, j’aimerais pouvoir discuter avec vous de vos positions et de vos connaissances sur le climat dans un cadre plus serein et plus privé que celui-ci. Comment pourrions-nous nous contacter ?
Cordialement

117.  Outrecuistre | 16/07/2008 @ 13:31 Répondre à ce commentaire

Quel artiste ce coca, on t’a reconnu 😉

118.  DM | 16/07/2008 @ 15:04 Répondre à ce commentaire

@117
Non il s’agit bien d’un autre cocaaladioxine.
Je l’ai contacté par email pensant que c’était le même cocaaladioxine qu’ici.
Il m’avez dit qu’il tenterait de le joindre par email.

Sorry, the comment form is closed at this time.