Déclaration de Manhattan sur le Changement Climatique

[Rappel de la Déclaration de Manhattan qui recueille désormais 1.100 signatures alors qu'elle est largement ignorée par les médias françaises]

Déclaration de Manhattan sur le Changement Climatique
"Le réchauffement global" n'est pas une crise mondiale
• • • • •

Nous, scientifiques et chercheurs en climatologie et en sciences associées, économistes, décideurs et dirigeants d'entreprises, réunis à Times Square, New York, participant à la Conférence internationale 2008 sur le changement climatique,

Concluant que les questions scientifiques ne doivent être évaluées que par la méthode scientifique ;

Affirmant que le climat global a toujours changé et changera toujours, indépendamment des actions de l'homme, et que le dioxyde de carbone (CO2) n'est pas un polluant, mais plutôt une nécessité pour toute forme de vie ;

Reconnaissant que les causes et l'étendue des changements climatiques récemment observés font l'objet d'intenses débats au sein de la communauté des sciences du climat et que souvent les affirmations répétées d'un prétendu "consensus" des experts du climat sont fausses ;

Affirmant que les tentatives faites par les gouvernements d'imposer de coûteuses réglementations aux industries et aux citoyens pour encourager la réduction des émissions de CO2 vont ralentir le développement tout en n'ayant pas d'impact appréciable sur la trajectoire future du climat global. Ces politiques vont nettement réduire la prospérité future et   ainsi réduire la capacité de la société à s'adapter aux inévitables changements climatiques, et vont par conséquent augmenter au lieu de diminuer la souffrance humaine ;

Notant que les températures plus douces sont généralement moins nuisibles à la vie sur Terre que froides :

Déclarons

Que les plans actuels de limiter les émissions anthropiques de CO2 sont une mauvaise et dangereuse affectation du capital intellectuel et des ressources qui devraient être consacrées à la résolution de réels et graves problèmes auxquels est confrontée l'humanité.

Qu'il n'existe aucune preuve convaincante que les émissions de CO2 de l'activité industrielle moderne a provoqué, provoque ou va provoquer un changement climatique catastrophique.

Que les tentatives des gouvernements d'infliger des taxes et des  réglementations coûteuses à l'industrie et aux citoyens dans le but de réduire les émissions de CO2 vont inutilement restreindre la prospérité de l'Occident et les progrès des pays en développement sans affecter le climat.

Que l'adaptation au niveau requis est largement plus rentable que toute tentative d'atténuation [des émissions] et que la focalisation sur l'atténuation va détourner l'attention et les ressources des gouvernements des vrais problèmes de leurs peuples.

Que le changement climatique d'origine humaine n'est pas une crise mondiale.

Par conséquent, nous recommandons

Aux dirigeants du monde de rejeter les points de vues exprimés par le Groupement Intergouvernemental d'Etude du Climat (GIEC) de l'ONU ainsi que les présentations populaires mais erronées du sujet telles que "Une Vérité Qui Dérange".

D'abandonner immédiatement tous les impôts, réglementations et autres interventions destinées à réduire les émissions de CO2.

Approuvé à New York, 4 Mars 2008.

Texte original
Liste des signataires spécialistes des sciences du climat ou apparentées
Liste des signataires présents lors de la convention à New York
Liste des signataires non présents à la convention mais ayant un cursus leur permettant d'avoir une bonne compréhension du changement climatique sur les plans scientifique, technologique, économique et politique
Liste des signataires faisant partie du grand public.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
151.  miniTAX | 4/07/2008 @ 11:40 Répondre à ce commentaire

@150, la « chaleur interne de la terre », ou forçage géothermique selon le jargon du JIEK est de l’ordre de 50 mW/m2.
Comparé à 400 W/m2 du soleil à chaque instant, c’est négligeable.

152.  joletaxi | 4/07/2008 @ 13:08 Répondre à ce commentaire

@minitax
merci
ce chiffre me laisse sur ma faim,il sort d’où?
Quel moyen a-t-on de le déterminer?
Ce chiffre ,s’il est fondé,est-il susceptible de varier?
Quels sont les mécanismes de la fusion interne du globe?

153.  mica | 4/08/2008 @ 11:09 Répondre à ce commentaire

pourquoi nous avais t’on prédit des canicule plus fréquentes (tous les 2-3ans) en 2003. Je me rappelle plein de climatologue à cette époque nous faire des scénario catasptrophe (Van yperseele en Belgique) et que voyons nous depuis 2003??? rien, que dalle… leur théorie serait t’elle foireuse??? et pour l’été 2008 il reste aout et il sera pourri aussi au moins jusqu’au 20…
2009 canicule??? 2010, 2011??? quand ca???
explication de la part des réchauffistes please!!!!

154.  Marot | 4/08/2008 @ 12:13 Répondre à ce commentaire

mica, vous oubliez la règle du chauffard de base.

Toute chaleur est due au réchauffement,
le froid est dû à la variabilité du climat.

En 2003, il a été fait de telles prédictions pour 2050 !

Et pour les années à venir : « de plus en plus fréquent ».

Nous sommes dans la variabilité naturelle.

155.  maurice | 4/08/2008 @ 12:37 Répondre à ce commentaire

je viens de voir le reportage sur FR3 concernant la mini tornade dans le Nord.
En bas d’écran, à coté du titre du reportage , il etait écrit rubrique « CLIMAT ».
Il y a encore 5ans dans le meme cas de figure c’aurait été la rubrique « METEO » voire « FAIT DIVERS ».

Signe des temps de propagande ?

156.  mica | 4/08/2008 @ 14:09 Répondre à ce commentaire

@marot, rin piger à votre réponse
que je sache on nous prédisait des canicules par pour 2050 mais pour les années à venir, je m’en souvient bien…
« En 2003, il a été fait de telles prédictions pour 2050 ! » ??? pas compris… désolé

157.  Marot | 4/08/2008 @ 14:14 Répondre à ce commentaire

@mica

Il y avait deux types de prédictions :
1) pour 2050, ce sera tous les ans, évidemment invérifiable comme d’habitude;
2) pour les années à venir, ce sera de plus en plus fréquent.
Comme cela ne s’est pas reproduit, le chauffard vous dira que c’est dû à la variabilité.

Passez muscade.

158.  mica | 4/08/2008 @ 14:22 Répondre à ce commentaire

et ben le plus en plus fréquent… se sotn bien planté une fois de plus!!! a ce rythme la de leur prédiction, il en restera plus rien… et toute cette farce disparaitra!!!

159.  Ben | 4/08/2008 @ 14:57 Répondre à ce commentaire

#158 : Les prédictions, ça va ça vient… et Élizabeth Teissier est toujours là.

160.  Marot | 4/08/2008 @ 15:02 Répondre à ce commentaire

Et chaque fois qu’ils se plantent, ils sortent une pirouette.

Voyez la contorsion des chauffards de Météo France qui n’ont pas de canicule à annoncer.
Alors, pour un 34°C dans le midi habituel en cette saison, nous sort une «alerte orange» à la canicule.

C’est typique des comportements des fous. Voyez les « alertes à l’ozone ».
Aujourd’hui A partir de 180 µg d’ozone par mètre cube, les populations sont informées de la pollution, de même à partir de 240 µg par mètre cube, une alerte à la pollution est lancée.

Conclusion, les journalistes battent le tambour à 180.

Pourquoi direz-vous 180 et 240 ?

Parce que les seuils antérieurs ne provoquaient pas assez de paniques. Vous pouvez lire l’aveu dans :
http://www.ademe.fr/presse/doc.....e91_01.pdf
si un seul dépassement du seuil d’alerte de la directive 92/72/CEE a été observé en 2001, le seuil d’alerte plus sévère de la nouvelle directive 2002/3/CE , s’il avait été en vigueur, aurait été franchi à dix huit reprises. Ouf !

On a eu les mêmes contorsions pour la forêt de Rambouillet « polluée » à l’ozone à cause de la circulation dans Paris.

161.  Ben | 4/08/2008 @ 15:06 Répondre à ce commentaire

#160 : J’ai été consterné comme vous à l’annonce de l’alerte canicule dans les Bouches-du-Rhône. 34° à Marseille, une alerte ? Les réchauffistes ne doivent pas y aller souvent !
Pour leurs vacances, ils doivent préférer Bali.

162.  piloteman | 4/08/2008 @ 15:12 Répondre à ce commentaire

je ne crois pas que cela se passera comme ça et Il n’y aura à mon avis aucun mea culpa ni rien de tel pour tout cet argent investi en dépit du bon sens alors que des problèmes cruciaux en auraient eu tant besoin: santé, nourriture , eau potable.
On agitera un nouveau hochet devant les foules médusées, et on expliquera que tout cela a quand même eu du bon – ce qui ne sera pas entièrement faux . On rasera quelques éoliennes rouillées pour faire passer une route ou construire un nouveau lotissement et personne ne verra la différence.
quelques bilogistes vieillissant continueront à compter les ours blanc au cours de voyages d’expéditions touristiques scientifiques et on considérera ça avec le même parfum de nostalgie et d’ennui que l’on éprouve lorsque qqun nous parle de mai 68 ou de la révolution cubaine

163.  REDBARON 17 | 4/08/2008 @ 15:16 Répondre à ce commentaire

La mini tornade dans le Nord de la France qui vient de faire 3 morts… Météo France ne l’a pas vu venir… mais le 34 à Marseille c’est dramatique…!!!

164.  Marot | 4/08/2008 @ 15:48 Répondre à ce commentaire

La tornade n’a aucun intérêt pour un chauffard.

Mais annoncer une canicule qui n’en est pas une, ça traumatise bien la population.

Vous le sentez bien le réchauffement climatique maintenant ?

165.  rincewind | 4/08/2008 @ 16:06 Répondre à ce commentaire

le changement climatic provoque plus de tornade et de canicule,
c prevu par modeles.
Tout est prevu.

166.  Ben | 4/08/2008 @ 16:39 Répondre à ce commentaire

#164 : Non, il y a eu mauvaise communication sur le sujet, à mon avis. Parce que les tornades, c’est au contraire très intéressant, ça peut s’insérer dans les changements climatiques (je dis bien les changements climatiques, et pas le réchauffement – celui-là donne moins de grain à moudre). On aurait pu avoir un titre du journal Le Monde comme « Le Nord de la France confronté à un mini-Katrina », avec pour sous-titre « Selon les climatologues, ces deux événements préfigurent les événements extrêmes de plus en plus fréquents que les changements climatiques vont provoquer. »

167.  REDBARON 17 | 4/08/2008 @ 17:11 Répondre à ce commentaire

@Ben

Le Nord de la France confronté à un mini-Katrina”, avec pour sous-titre “Selon les climatologues, ces deux événements préfigurent les événements extrêmes de plus en plus fréquents que les changements climatiques vont provoquer.”

C’est vraiment gâcher de la bonne marchandise… et en plus avec 3 morts… on aurait pu tenir une semaine en période d’été pour rappeler à l’ordre, pardon, « sensibiliser » ces fainéants de vacanciers… Météo France… en dessous de tout !!!
En pleine religion réchauffiste, il ne savent pas vendre leur marchandise… désolant !!!

168.  jerem | 4/08/2008 @ 18:43 Répondre à ce commentaire

la tornade d’hier soir sur le npdc est associé au front froid qui a deversé des trombes d’eau sur la region, jusqu’à 50 mm. En effet on a une situation automnale qui se met en place au dessus de nos tetes avec un temps tres depressionnaire sur une axe pole nord/france/ afrique du nord, et des remontées chaudes sur l’espagne jusqu’au sud de la france qui ont parfaitement l’habitude des temperatures superieurs a 35 degrés, meme en aout 2007… c’est donc le froid anormal au nord en altitude qui est responsable, mais ce n’est pas fini.

Une remontée chaude va avoir lieu jeudi avec +22 a 850 hpa sur une grande moitié sud de la france avec à l’arrière de l’air tres frais toujours associé a ce temps dépressionnaire sur le nord de l’europe lié a de l’air bien froid la haut pour la saison au dessus du spitzberg. Brrrrrrrrrrr, le refroidissement climatique engendre des phenomènes violents, tres violents meme (on parle d’une f4 sur le npdc)

169.  jerem | 4/08/2008 @ 18:47 Répondre à ce commentaire

j’ajoute que les modèles sont de + en + automnales pour ce mois d’aout. Un rail depressionnaire va s’installer pour au moins dix jours apres jeudi. Ce sera le 5eme mois d’aout pourri de suite, avec avant celui de 2003 des mois d’aout mediocres en 2001 et 2002… decidemment les previsions d’été chauds un an sur deux ont du plomb dans l’aile

170.  mica | 4/08/2008 @ 21:31 Répondre à ce commentaire

hmm c’est bien j’ai reveillé ce fil un peu mort… mais j’aurais aimé avoir l’avis d’un réchauffiste qu’il nous expliquent ou qu’est ce que ca cloche!!!

171.  Araucan | 5/08/2008 @ 0:21 Répondre à ce commentaire

Les tornades cela existe en France : j’ai vu les résultats d’une petite dans les années 87-88 en été en Lorraine (effet sur 4 km) et il y en a eu une très grosse en 1984 qui a remonté la vallée de la Saone , a fait de gros dégats dans les Vosges et a fini par mourrir du coté de la frontière allemande…(avec de très gros dégats sur 10 km de large.

172.  Curieux | 5/08/2008 @ 11:44 Répondre à ce commentaire

D’après la télé (si !) il y en aurait une centaine par an, la plus part en zone non habitée donc non répertoriées.

173.  Astre Noir | 5/08/2008 @ 14:10 Répondre à ce commentaire

@jerem (posts 168 et 169)

Je ne vois pas du tout ce que vous voulez dire avec votre météo automnale…
Chez moi, depuis le 15 juin, à part quelques petits orages et quelques petits passages d’air froid, c’est beau temps et soleil de plomb.

C’était juste pour faire enrager nos amis nordistes

174.  jerem | 5/08/2008 @ 14:51 Répondre à ce commentaire

ce sont des previsions pour le prochains jours qui elle sont automnales, si vous savez pas lire c’est pas de ma faute… en + pour l’instant l’été n’a rien d’extra ordianire sur la france et c’est pas les deux jours de chaleur habituelles dans le sud qui changeront quoi que ce soit

175.  Nicolas Krebs | 10/08/2008 @ 12:24 Répondre à ce commentaire

Je suis étonné que personne n’évoque les organisateurs de la conférence lors de laquelle a été faite cette déclaratoin. Vous n’aimez pas les voyages en avion ?

176.  Marot | 10/08/2008 @ 13:28 Répondre à ce commentaire

@175

Les organisateurs ? pourquoi pas le personnel du nettoyage ?

Quand aux signataires de la première liste, ils valent bien les quelques dizaines d’experts du GIEC.

177.  Nicolas Krebs | 10/08/2008 @ 19:23 Répondre à ce commentaire

Les organisateurs ? pourquoi pas le personnel du nettoyage ?

Parce que le personnel du nettoyage n’a en général aucune influence sur le lieu, la date, le thème, les sujets, les participants, l’ambiance, d’une conférence, aux contraires des organisateurs.

178.  Marot | 10/08/2008 @ 20:24 Répondre à ce commentaire

@177 C’est ben vrai ça.

Mais qu’est-ce qui importe ? les organisateurs d’une manifestation ou le contenu du texte,
sa véracité
et la qualité des signataires ?

179.  Araucan | 13/08/2008 @ 22:46 Répondre à ce commentaire

La qualité du texte (faits pris en compte, raisonnement et conclusions prises en fonction des connaissances).

180.  Marot | 13/08/2008 @ 23:56 Répondre à ce commentaire

#179

La qualité du texte…

C’est bien ce qui me semblait mais il reste des soixantehuitards attardés qui raisonnent encore avec leur « d’où parles-tu ».

Sorry, the comment form is closed at this time.