Plus de glace au pôle Nord cet été ? (3)

• • • • •

Suite des commentaires de l'article sur le pôle Nord 2008.

Voici également les courbes d'anomalie d'area de la banquise arctique (cliquer sur le graphique pour démarrer l'animation). Nous avons déjà constaté ici des "ajustements" algorithmiques de données passées pour les températures. Par conséquent, les valeurs annoncées de surface de glace, même de sources officielles, sont à prendre avec des pincettes.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
251.  jc | 1/11/2008 @ 18:04 Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous,

J’ai découvert aujourd’hui ce site un peu par hasard et j’ai suivi une partie de cette discussion enflammée, je n’ai pas tout lu, et honnêtement j’ai du mal à m’y retrouver. Je ne souhaite pas relancer un débat mais j’essaie de comprendre ce qui se passe.

J’ai une question très simple à laquelle vous avez peut-être déjà répondu: le VOLUME de glace arctique est-il en régression annuelle, en stagnation, en augmentation? Et depuis combien de temps? Faut-il distinguer les observations d’été et celles d’hiver ou bien indiquent-elles un même tendance?

Pour info, je me rendrai au Pôle Nord en avril 2009, c’est pourquoi la question m’interpelle, bien que mon périple nordique n’ait rien de scientifique. cf http://mpn2009.blogspot.com/

Merci de votre réponse.

jc

252.  Marot | 1/11/2008 @ 19:33 Répondre à ce commentaire

Pour connaître un volume, il faut :

la surface, mal connue
l’épaisseur, très mal connue.

La réponse est donc que les volumes ne sont pas estimés de façon crédible.

A part cela, il y a des suppositions plus ou moins crédibles :
si la surface diminue fortement, le volume aussi. C’est le cas de l’été.
Si la surface est assez constante, cas des hivers, on ne sait rien des volumes.

En plus, l’Arctique n’est pas une région homogène.

Tendances à long terme.

Situation actuelle et comparaisons interannuelles.

Suivis à dates fixes.

253.  Marot | 1/11/2008 @ 20:09 Répondre à ce commentaire

@Fabge, @245

J’ai lu sur le site d’Anthony Watts que le satellite (ou plutôt le traitement des images) n’était pas toujours capable de distinguer des packs de glace de l’eau libre.

Je soupçonne plus que cela.
Depuis que Cryosphère affiche la couverture neigeuse, de nombreuses zones qui étaient de la banquise se retrouvent être des terres enneigées.

Le Groenland a littéralement enflé à l’est comme à l’ouest.
Des zones de mer ou englacées en 2000 sont vues en 2007 comme des surfaces de neige.

Vous verrez la même chose sur les côtes sibériennes et encore plus nettement dans le passage du Nord-Ouest canadien.

La baie d’Hudson n’est plus que la moitié de ce qu’elle était.

Je ne sais pas comment les gens de Cryosphère opèrent,
mais si c’est conformément aux vues qu’ils affichent,
il nous ont remanié terres et océans. 🙂

254.  jerem | 2/11/2008 @ 23:03 Répondre à ce commentaire

pfffioouuu, l’arctique n’en fini plus de progresser au point qu’il est maintenant difficile de faire la difference entre l’arctique des années 80 et l’arctique de 2008.

sinon l’antarctique a un extent plus élevé que l’an dernier, et en raison des anomalies de stt très froides dans l’ocean antarctique, celui ci refuse de fondre, decidemment, l’antarctique malmène les alarmistes, c’est presque triste pour eux, je serais à leur place je me pendrais. a non j’oubliais, les pauvres sont atteints de dissonance cognitive

255.  Chria | 3/11/2008 @ 11:54 Répondre à ce commentaire

@Marot,
Il y a deux zones qui n’ont plus de banquise entre les deux images : la mer baltique et la mer d’Okhost.

256.  Marot | 3/11/2008 @ 12:00 Répondre à ce commentaire

@Chria, Il ne s’agit pas de cela mais des étendues des terres et des banquises là ou il y a de la banquise sur les deux images.

257.  Araucan | 11/11/2008 @ 18:21 Répondre à ce commentaire

@Frédéric, admin skyfall,
Hansen et le Giss pris la main dans le sac (cf les commentaires également)wattsupwiththat.com/2008/11/10/giss-releases-october-2008-data/#comments

Voir aussi:

australianclimatemadness.blogspot.com/2008/11/october-anomalies-giss-goes-skyward.html

http://www.climate-skeptic.com.....bsurd.html

http://www.climateaudit.org/?p=4318

et une image qui tue sur l'automne doux en Sibérie : http://igloo.atmos.uiuc.edu/cg.....38;sy=2008

259.  florent76 | 14/12/2008 @ 21:49 Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous !!!

Après le scandale du calcul de température globale du mois d’octobre qui en faisait un des mois les plus chauds jamais observé car la plupart des températures de l’Eurasie étaient le copié-collé de celles de septembre…

Voici qu’il y a moins d’une semaine, durant la nuit, 500 000 km2 de glace de mer ont disparues autour du Pôle Nord !!!!

Cela juste au moment où la surface des cette glace de mer allait dépasser la moyenne 1979-2000 !!!!

Un chercheur a eu la bonne idée d’enregistrer la dernière image juste avant cette mystérieuse méga-fonte nocturne !


Etendue de la glace de mer sur le site de NANSEN par rapport à la moyenne 1979-2000 – Comparaison du 10 au 11 décembre 2008

« Il n’y a pas de mention sur le site Web de NANSEN concernant ce changement. Alors, soit il s’agit d’une erreur d’automatisation ou d’un ajustement sans papiers. Quoi qu’il en soit, puisque c’est pour l’information publique, NANSEN doit au public une explication.  »

Et je rajouterai : doit-on encore laisser à des organismes et chercheurs visiblement non indépendants et qui font le travail avec aussi peu de sérieux, la mesure des principaux indices du suivi climatique ???

ARTICLE complet à lire absolument ici :
– en français :

– article original :

261.  Fabge | 15/12/2008 @ 0:06 Répondre à ce commentaire

Que l’on retrace les courbes, c’est tout à fait normal si l’on procède à un travail de réchantillonnage, comme cela se fait souvent, parce qu’il y a de meilleurs algorithmes par exemple. Dans ce cas, c’est toute la série qu’il faut reprendre : lorsqu’il y a juste une partie rectifiée, hum…
Dans tous les cas, il convient de dire ce qui a été fait.

262.  Araucan | 15/12/2008 @ 22:36 Répondre à ce commentaire

Où en est-on avec cette histoire de courbe qui bouge toute seule la nuit ?

263.  Curieux | 16/12/2008 @ 0:46 Répondre à ce commentaire

Avec la courbe je sais pas mais dans « C dans l’air » qui adoptait le point de vue réchauffiste sans modération, il y a un grand coup de froid et un net mouvement vers le scepticisme !
Bon le Rubicon n’est pas (encore) franchi, mais les lignes ont beaucoup bougés.
Courage camarade, si la guerre est loin d’être gagné, ça sent le roussi chez nos alarmistes et c’est pas le RC qui en est la cause.

264.  Chesnot | 16/12/2008 @ 2:28 Répondre à ce commentaire

Il reste du chemin à faire pour que toutes les idées soient également répandues sans entraves, ni censure.

J’en veux pour preuve le premier forum français de météorologie et tous les amateurs et passionnés qui y circulent, toujours pris en otage par des dirigeants du site plus que réchauffistes et qui éliminent sans vergogne tout idées d’une autre nature que celles qu’il veulent voir trôner.

« C dans l’air » est ce soir carrément accusé de copiner avec les sceptiques si j’en crois cette colonne posté sur le forum Infoclimat qui a notoirement choisi son camp ! On croit rêver !!!

Il est vrai que dans ce vase clos, on ne sait plus le sens du mot « débat d’idée ».

Sebaas, Aujourd’hui, 00:27

Emmanuel Bocrie surtout, directeur de l’unité Média de Météo France.

Bon, je ne parlerai pas du fond du débat, c’est hors sujet pour les raisons que tout le monde connait sur ce forum, par contre sur la forme oui, je veux bien que Cabrol et Calvi soient potes, mais il serait bien qu’un jour Calvi ose parler météo sur son plateau sans inviter toujours le même… C’est différent pour Bocrie, il représente MF, et on peut tout de même difficilement parler météo sans quelqun de Météo France. En revanche, parler météo sans Cabrol, c’est tout à fait possible – j’oserais même dire que c’est recommandé!

http://forums.infoclimat.fr/in.....8;p=873152

Le fond du débat hors sujet ? Ah oui et pourquoi ? Peut-on nous le rappeler car je doute que tout le monde sache que sur ce forum tous les amateurs et passionnés de météo ne sont visiblement plus les bienvenues si ils ne suivent pas la ligne officielle du site !

Hors sujet, mais pas pour tout le monde en tout cas, puisque ce modérateur se permet de critiquer Laurent Cabrol alors qu’il supprimerait allégrement tout post d’un avis contraire touchant à Météo France de près ou même seulement de loin !

Et deux posts plus loin, la boucle est bouclé puisqu’en matière de copinage, tout est clair !

Non en fait je me suis permis de corriger [l’orthographe] parce que je le connais (un peu), et j’ai des raisons de croire qu’il lit le forum d’Infoclimat

http://forums.infoclimat.fr/in.....8;p=873158

Que de très saines lectures à n’en pas douter pour MF et E. Bocrie, l’opinion des sceptiques ayant été nettoyé au karcher depuis longtemps dans ce forum !

On ne peux être que très inquiet de voir ces îlots de dictature qui se développe en silence sur internet… Entre liberté et vide juridique, le pire peut éclore. Restons éveillé !

265.  Araucan | 16/12/2008 @ 17:52 Répondre à ce commentaire

Histoire de courbe :

Et comme par hasard, le satellite japonais trouve que la banquise se réduit :

J’en conclus que l’air polaire coulant à la fois sur l’ Amérique du Nord et sur la Sibérie de l’air plus doux a pris sa place empêchant la banquise de croitre…. :mrgreen:

266.  Marot | 16/12/2008 @ 18:52 Répondre à ce commentaire

Araucan (#262),
Pour la courbe, Nansen affiche :

On 13th December the ice area and extent were recalculated and new curves plotted for 01.09.2008-12.12.2008 due to error in new version of software.

Le monde est merveilleux puisqu’en dix jours on a appris :

1) que la température mondiale GISSTEMP est traitée par un pimpin à mi temps;

2) que Nansen a mis plus de deux mois à s’apercevoir que deux courbes ffichées l’une au dessus le l’autre étaient incohérentes.

J’attends maintenant qu’on apprenne que Gore avait mis ses billes chez Madoff.

267.  Araucan | 16/12/2008 @ 19:21 Répondre à ce commentaire

Marot (#265),

Eh bien il va falloir attendre que l’on vérifie à fond la nouvelle version du logiciel. mais d’après votre citation , il n’y a pas plus d’explications.

De toute façon, c’est bien connu, quand il y a un problème c’est de la faute des ordinateurs qui ne font pas leur travail ! 🙂

http://www.climate-skeptic.com.....uters.html

268.  Abitbol | 17/12/2008 @ 0:39 Répondre à ce commentaire

Ce n’est pas le site de NANSEN qui s’aligne sur le NSIDC…
C’est le contraite !
La courbe a complètement changé depuis celle de ce matin :

http://nsidc.org/data/seaice_i.....series.png

269.  Abitbol | 17/12/2008 @ 0:42 Répondre à ce commentaire

Incroyable !
Avec les températures que connaît le nord de notre hémisphère depuis une semaine, ça se réchauffe pas mal au pôle.
Quelqu’un a une explication ?

270.  Araucan | 17/12/2008 @ 1:03 Répondre à ce commentaire

L’air polaire descend en latitude et est remplacé par de l’air plus doux, entrainé par el Gulf stream, qui se renforce ? Une circulation atmosphérique plus forte entrainera un refroidissement des masses d’air qui se déplacent vers le pole nord et qui ensuite redescendent en latitude pae les continents, aboutissant ainsi à l’hiver le plus froid depuis, allez mettons, …. 50 ans.

😉

271.  Fabge | 17/12/2008 @ 11:10 Répondre à ce commentaire

C’était une des idées chères à Marcel Leroux : le refroidissement de l’arctique provoque le ralentissement de la génération des Anticyclones Mobiles Polaires d’où moins de venues d’air froid vers des latitudes plus basses.

272.  Araucan | 17/12/2008 @ 11:56 Répondre à ce commentaire

Moi qui pensais plaisanter à moitié….
Il y a aussi la question de la température des courants marins: si l’on regarde du coté du détroit de Béring, la surface en glace a diminué sur la dernière semaine…

273.  Hacène | 17/12/2008 @ 12:27 Répondre à ce commentaire

J’ai dû mal comprendre Leroux ! Je croyais que le refroidissement arctique induisait des AMP plus puissants, plus cohérents sur de longues distances, intensifiant ainsi les échanges méridiens et les contre-transferts de chaleur vers les hautes latitudes. D’où aussi des agglutinations anticycloniques renforcées, accroissant la fréquence et l’intensité des sécheresses. Le refroidissement arctique ne provoque-t-il pas justement le contraire de ce que tu dis, c’est-à-dire un mode de circulation rapide ?

274.  Fabge | 17/12/2008 @ 13:45 Répondre à ce commentaire

@272

Dont acte : c’est un peu plus complexe que ce que j’énonçais.

275.  florent76 | 11/02/2009 @ 18:21 Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous !

Depuis l’affaire des 500 000 km2 de glace de mer qui ont disparues autour du Pôle Nord (voir @259), j’avoue que je me pose beaucoup de question sur l’évaluation des surface englacées au pôle…

Une question qui me taraude : Vous avez sur ce site les anomalies régions par régions autour du pôle… Je me suis amusé à en faire la somme : je trouve globalement qu’il n’y a pas d’anomalie ou alors au pire 0,1 M Km3.

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/

Pourquoi la courbe que l’on nous sert ne parvient jamais à remonter du déficit de 1 M km3 environ dans ces conditions ??? Où est la matière manquante si je puis dire ????

Florent.

276.  Araucan | 11/02/2009 @ 23:45 Répondre à ce commentaire

Ah, vous pourriez poster vos calculs ?

Sinon, une expéditions polaire à suivre…

Départ mercredi d’une mission pour mesurer l’épaisseur de l’Arctique

il y a 11 heures 55 min
AFP

L’explorateur britannique Pen Hadow quittera Londres mercredi pour une expédition vers le pôle Nord géographique destinée à mesurer avec précision l’épaisseur de la calotte polaire.

Premier homme à avoir atteint seul et sans assistance le pôle Nord au départ du Canada en 2003, Pen Hadow et deux compatriotes, Ann Daniels et le photographe Martin Hartley, s’envoleront de l’aéroport londonien de Heathrow à destination du nord du Canada où ils prépareront leur mission.

L’équipe prendra le départ de l’Arctique canadien le 27 février pour une traversée de 1.100 kilomètres, chaque membre tirant un traîneau chargé de 100 kilogrammes de matériel scientifique et d’équipements. Elle devrait atteindre le pôle Nord géographique fin mai.

L’objectif est de relever des millions de données sur l’atmosphère et la calotte polaire, notamment grâce à un radar qui va mesurer l’épaisseur de la glace tous les dix centimètres.

Les premiers résultats des analyses devraient être divulgués en septembre.

Pour l’heure, les estimations tablent sur une disparition de la calotte polaire dans 5 à 100 ans.

Questions : est-on encore obligé de jouer à Admundsen de nos jours (chiens traineaux et à pied) pour aller faire des mesures dans l’Arctique ? Si la glace fond alors il faut aussi des bateaux !
Mais que font les instituts de recherche s’il faut avoir des explorateurs pour faire le boulot à leur place ? Qui paye, au fait ?

277.  Hacène | 12/02/2009 @ 0:46 Répondre à ce commentaire

Je crois que cela a déjà été évoqué ici, mais n’y aurait-il pas sous estimation des glaces de mer en faveur de la neige. Sur ces cartes, il semble bien que la mer Blanche comme la Baltique aient diminué de superficie. Idem avec les îles du NE canadien… Qu’en pensez-vous ?

278.  andqui | 12/02/2009 @ 10:14 Répondre à ce commentaire

Pourquoi jouer à Amundsen? parce que c’est comme ça que l’on se donne un terrain de jeu, comme JL Etienne et son dirigeable (ou ce qu’il en reste) financé par Total qui a bien compris les enjeux environnementaux dans sa com.
On trouve un sujet d’étude si possible bien farfelu mais lié au RCA, on cherche des sponsors (ça prend du temps), on prépare l’expédition avec un réalisateur et des caméras pour faire un beau film pour la 5, on part et on filme; incidement, on fait quelques mesures et on trouve que la taille des baleines diminue de façon catastrophique et que la morue est déjà séchée au bout de la ligne.
On rentre bien bronzé et on vend son film puis on fait des conférences à 10000 €, appelé par les ONG qui en raffolent.

La science dans toutça? loin, très loin

279.  jeff hersson | 12/02/2009 @ 11:20 Répondre à ce commentaire

andqui (#278), Tout à fait d’accord…

280.  scaletrans | 12/02/2009 @ 16:50 Répondre à ce commentaire

andqui (#278),
jeff hersson (#279),

-d°-

Un dirigeable à pédales et à voile, ça ne vous rappelle rien ?

281.  jeff hersson | 12/02/2009 @ 20:07 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#280),

Le professeur Fatalitas dans « la grande course » de Blake Edwards ? :mrgreen:

282.  scaletrans | 12/02/2009 @ 20:40 Répondre à ce commentaire

jeff hersson (#281),

Non, nicolas Hulot dans sa tentative de traverser l’Atlantique.

283.  Araucan | 12/02/2009 @ 23:43 Répondre à ce commentaire

Hacène (#277),

D’après votre exemple, c’est criant : n’y a t il pas une revue des données ensuite qui est faite ?
Il y a aussi des cas où la glace est interprétée comme de l’eau.
Avez vous remarqué la piste d’atterrissage sur la photo du 10/02/09 ? 😉

284.  jeff hersson | 13/02/2009 @ 9:37 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#282), Je n’en étais pas loin…

Sorry, the comment form is closed at this time.