Trop de neige, depuis trop longtemps !

[Un territoire "vert" qui veut du réchauffement climatique]

• • • • •

Réchauffement climatique

De Saint-Agrève à Saint-Cirgues en Montagne en passant par Lachamp-Raphaël, Burzet ou Borée, le constat est le même : trop de neige depuis trop longtemps !

Pour Isabelle Barde, qui tient une boulangerie-patisserie à Saint-Agrève, la population arrive à saturation. "Nous n'avons pas vu ça depuis très longtemps… nous avons perdu l'habitude !" De plus, cet hiver précoce, rigoureux et particulièrement neigeux arrive après un été "pourri". "Vraiment les gens n'en peuvent plus, la neige rend tout plus compliqué" souligne Maurice Weiss, maire de Saint-Agrève et conseiller général du canton.

"Heureusement , poursuit la boulangère, dans nos campagnes la solidarité existe toujours et ça fait chaud au cœur sous ce ciel gris ! Les gens n'hésitent pas à "prendre" le pain pour des voisins âgés, une personne seule…"

Les informations ont la même couleur du côté de Saint-Cirgues en Montagne :" tout est blanc et tout est difficile ! " remarque Eric Lespinasse, maire du village et conseiller général du canton. "Plus de deux mois que nous sommes sous la neige, les gens sont harassés. Nous sommes pourtant habitués aux conditions hivernales rudes ! " Mais les chutes de neiges répétées, ajoutées à la tourmente qui sévit, anéantissent régulièrement le travail de ceux qui réouvrent les routes ou des particuliers qui inlassablement dégagent à coup de pelle, qui sa voiture, qui l'entrée d'un commerce. "Ce matin, nous avons préféré faire hospitaliser une personne ayant besoin de soins : nous n'étions pas certains de pouvoir assurer sa sécurité dans les conditions actuelles et compte tenu des prévisions météorologiques en cours." Là où une infirmière mettait 3 heures pour faire sa tournée, elle peut aujourd'hui en mettre 4 ou 5…Idem pour les facteurs ou les personnes chargées de collecter le lait…

Ces quelques lignes sont là pour informer mais aussi en signe de solidarité envers ceux et celles qui vivent "à l'année" sur le plateau ardéchois -territoire vert, préservé et emblématique de notre département- et qui depuis quelques semaines font face à un hiver particulièrement difficile.

Source : Conseil Général de l'Ardèche. Merci à Michel l'Ardéchois.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
651.  Daniel | 25/08/2010 @ 23:30 Répondre à ce commentaire

Fortes chutes de neige en Argentine

http://www.skiinfo.com/News-10.....aic=189974

Jusqu’à 45cm de neige fraîche en 24 heures sur les glaciers suisses

http://www.skiinfo.com/News-10.....aic=189611

Nouvelle neige en Australie et en Nouvelle-Zélande

http://www.skiinfo.com/News-10.....aic=189681

652.  maurice | 26/08/2010 @ 10:43 Répondre à ce commentaire

Daniel (#651),

tiens en parlant d’Australie je suis actuellement en liaison avec une amie qui habite Sidney, elle confirme un froid inhabituel.
Accessoirement elle a émigré la bas pour passer son PhD Environmental Chemistry, faisait de la recherche jusqu’à y a peu de temps… elle s’est auto-virée parce qu’elle ne supportait plus les pressions un peu trop « green » de son département…

653.  Daniel | 27/08/2010 @ 20:19 Répondre à ce commentaire

maurice (#652),

Voir la vidéo

Heavy snow’s all the go for spring
http://www.theage.com.au/trave.....utostart=1

654.  PapyJako | 28/08/2010 @ 7:30 Répondre à ce commentaire

Trouvé – grâce à Yves Pelletier (auteur du superbe blog « Réchauffement médiatique » – parmi les commentaires de l’article de nature qui attribue au « changement climatique » la catastrophe bolivienne, le très juste petit lexique suivant (signé Jack Black) :

PEER REVIEW: The act of banding together a group of like-minded academics with a funding conflict of interest, for the purpose of squeezing out any research voices that threaten the multi-million dollar government grant gravy train.

SETTLED SCIENCE: Betrayal of the scientific method for politics or money or both.

DENIER: Anyone who suspects the truth.

CLIMATE CHANGE: What has been happening for billions of years, but should now be flogged to produce ‘panic for profit.’

NOBEL PEACE PRIZE: Leftist Nutcase Prize, unrelated to « Peace » in any meaningful way.

DATA, EVIDENCE: Unnecessary details. If anyone asks for this, see « DENIER, » above.

CLIMATE SCIENTIST: A person skilled in spouting obscure, scientific-sounding jargon that has the effect of deflecting requests for « DATA » by « DENIERS. » Also skilled at affecting an aura of « Smartest Person in the Room » to buffalo gullible legislators and journalists.

JUNK SCIENCE: The use of invalid scientific evidence resulting in findings of causation which simply cannot be justified or understood from the standpoint of the current state of credible scientific or medical knowledge.

Cela me rappelle Pierre Desproges et sa célèbre définition :

PULL-OVER : Vêtement que les enfants doivent porter quand leurs parents ont froid

655.  Marot | 28/08/2010 @ 11:53 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#654),
Excellent et les commentaires de lecteurs sur le site de Nature sont édifiants. À peu près deux sur trois démolissent ou l’article ou le RCA ou les rédacteurs de la revue.

On les trouve à la suite de l’article mis en lien par PapyJako.

Exemples :
Climate Change is the rubber band of explanations. It is stretched to fit any and all occurrences.
Le changement climatique est la bande caoutchouteuse des explications. Elle s’adapte à chacun et à tous les événements.

How long will Nature’s publishers play the climate change card before they admit that the AGW supporters have no empirical evidence to support their claims?
Combien de temps les éditeurs de Nature joueront la carte du changement climatique avant d’admettre que les partisans du RCA n’ont pas de preuves empiriques pour appuyer leurs revendications?

Hey Nature – How about sticking to facts instead of applying a « Global Warming » – oops – « Climate Change » explanation to every WEATHER event that comes along?
Hey Nature – Que diriez-vous de coller aux faits au lieu d’appliquer une explication « réchauffement global » – oops – « changement climatique » à chaque événement météorologique qui se présente ?

C’est ce genre de pilonnage qui fait évoluer les journalistes, surtout quand on leur écrit en plus :
Si c’est pour lire ces fadaises, votre journal (revue) ne m’intéresse plus.

656.  joletaxi | 28/08/2010 @ 12:31 Répondre à ce commentaire

je ne résiste pas à vous recopier un commentaire dont la pertinence est éblouissante, vu sur Agoravox sous le pseudo du péripate

Il est vraiment impossible d’avoir un avis éclairé sur cette question dans ses aspects scientifiques….(on parlait de climat bien sur)

Mais deux sortes d’hommes échappent à l’indécision. Ceux pour qui le totalitarisme c’est trop cher payé même si réchauffement il y a, et ceux pour qui n’importe quel prétexte même fallacieux est bon pour imposer leurs vues esclavagistes.

Et parmi ces derniers nombreux sont ceux qui ont déjà de l’expérience sous d’autres bannières.

De temps à autre dans la poubelle Agoravox, on trouve une petite perle de ce genre

657.  Frédéric, admin skyfall | 28/08/2010 @ 12:47 Répondre à ce commentaire

joletaxi (#656),

Il est vraiment impossible d’avoir un avis éclairé sur cette question dans ses aspects scientifiques….(on parlait de climat bien sur)

Impossible ? Hmmm…

658.  joletaxi | 28/08/2010 @ 13:56 Répondre à ce commentaire

Frédéric, admin skyfall (#657),

Avouez que cela n’est pas très clair.
Si on reparlait de la petite expérience de Spencer?
Un avis?

659.  floyd | 31/08/2010 @ 17:44 Répondre à ce commentaire

La neige est tombée à 1500 mètres

D’importantes quantités de pluie sont tombées depuis dimanche sur la Suisse centrale et orientale. La neige est descendue jusqu’à 1500 mètres.

ATS | 31.08.2010 | 10:42

A une altitude de 1800 à 2000 mètres, MeteoNews a mesuré entre 10 et 50 centimètres de neige fraîche, a indiqué l’agence mardi.
Plusieurs cols sont fermés. La limite du zéro degré devrait remonter à 3000 mètres dès mercredi.

http://www.tdg.ch/neige-tombee.....2010-08-31

Sorry, the comment form is closed at this time.