Traduction du Skeptics Handbook de Joanne Nova

(Voici le premier jet de la traduction de ce document proposé par Marco33 et un peu modifié par Araucan. Merci de proposer des améliorations de la rédaction ou la suite dans la file de discussion suivante : Elaboration d'un guide du sceptique. Il est également possible de proposer des compléments : il suffit d'en proposer la rédaction dans cette même file.)

Page 1

Comment dépasser les arguments de bas étage dans le débat sur le réchauffement climatique.

Voici des stratégies et des outils pour éviter les fausses pistes et de se faire pièger.

La ligne à suivre est simple:

Ne soyez pas rebuté à cause de la complexité des arguments ou n'acceptez pas d’arguments vagues.
Le climat est complexe, mais l'argument central repose sur l'hypothèse que l'ajout de CO2 dans l’atmosphère rendra la planète beaucoup plus chaude.
Tout dépend de cette question.
Si l'ajout de CO2 est négligeable, alors la séquestration du carbone, le marché du CO2 et l’accord de Kyoto sont une perte de temps et d’argent.
Tout cela détourne des ressources des choses importantes – comme la découverte d’un remède contre le cancer ou l’alimentation des enfants somaliens-.
Avoir un vrai débat EST nécessaire pour notre environnement.

Page 2

Il y a tant d'aspects à débattre sur le réchauffement climatique qu'il est tentant de s'attaquer à tous. Mais bien cibler l'objectif permet de plonger au coeur du sujet.

Cibler l'objectif

Insistez sur ces quatre points majeurs :
Il y a une seule question à considérer et quatre points à discuter.
Chaque fois que la discussion déviera, vous serez coincés et ne pourrez expliquer complètement le manque de preuves sur le fait que le Co2 est “mauvais”.

Posez des questions

Les non-croyants n’ont rien à prouver.
Les sceptiques ne demandent pas au monde l’argent ou le pouvoir.
Les croyants doivent expliquer leur cause, laissez-les mener la discussion.
Tant que votre question n’a pas de réponse, répètez là.

Effet de serre et réchaufement global sont deux phénomènes différents

Ne laissez pas les gens confondre “réchauffement global” avec gaz à effet de serre.
Le mélange de ces deux sujets différents a brouillé le débat.
Un réchauffement climatique attesté n’est pas la preuve que des gaz à effet de serre sont à l'origine de ce réchauffement.

Discuter avec un réchauffiste pur et dur

Demander des preuves est raisonnable.
En présence de quelqu’un méprisant, usage d'intimidation, ou agressif , ne l’ignorez surtout pas.
Demandez-lui plutôt pourquoi il ne veut pas argumenter son propos.
Dans les discussions scientifiques, aucune théorie n’est sacro-sainte. Les dogmes appartiennent aux religions.

Un réchauffement climatique attesté n’est pas la preuve que des gaz à effet de serre sont à l'origine de ce réchauffement.

Note : Carbone, dioxyde de carbone et CO2 sont utilisés ici indifféremment pour simplifier pour le public (mais pas dans un cadre scientifique)
RCA ; Le Réchauffement Climatique Anthropique est la théorie supposant que les émissions de CO2 sont la cause principale du réchauffement climatique (RC).

Page 3

Les arguments des tenants du Réchauffement climatique  se sont vidés.

Voici comment les choses ont évolué depuis 2003, au point qu’il n'y a plus de preuves. (Plus rien ne vient soutenir leur thèse)

Voici les 4 seuls aspects importants :

1 la signature des gaz à effet de serre est inexistante.

Les ballons-sondes météo ont parcouru l'atmosphère pendant ces dernières années, mais n'ont mis en évidence aucun des points chauds prédits et créés par les gaz à effet de serre.
Même pas l'ombre d'un seul …
Le réchauffement vient d'ailleurs.

2 La preuve majeure reposait sur les carottes de glace, mais les analyses plus récentes et détaillées ont inversé le rôle du CO2.

Pour les 500.000 dernières années, ce n'est plus le CO2 qui fait monter les températures mais les pics de températures qui précèdent les pics de dioxyde de carbone.
Et ce, en moyenne 800 ans avant le pic de CO2.
Cela annule complètement la relation de cause à effet initiale.
Le réchauffement vient d'ailleurs.

3 Les températures ne montent plus.

Les satellites en orbite autour de la planète deux fois par jour montrent que le monde n’a pas subit de réchauffement depuis 2001.
Combien d’années sans réchauffement supplémentaire cela va-t-il durer ?
Alors que les températures sont restées stables et que le taux de CO2 a augmenté,  la tendance a changé. Pourquoi ?
Les modèles informatiques ne peuvent le dire.

4 Tout le réchauffement que le CO2 peut générer est déjà là.

Ajouter deux fois plus de CO2 dans l'atmosphère ne doublera pas la température. Les faibles teneurs en CO2 ont beaucoup d'effet, mais son accumulation a peu de conséquences.
En fait, les taux de CO2 ont dix fois plus élevés dans le passé alors que la planète allait en se refroidissant.
Le Carbone est aujourd’hui un acteur négligeable dans le climat.

Pour réagir, allez là :  http://skyfal.free.fr/?p=325

Posté par Araucan

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone