Forte mobilisation en Italie contre l’éolien, un « business juteux » qui « détruit le paysage »

(Histoires d'éoliennes…à l'italienne !)

Un coup de filet comme un autre en Sicile. Huit personnes ont été arrêtées au mois de février dans la région de Trapani : des entrepreneurs et des hommes politiques. Les premiers sont soupçonnés d'avoir versé aux seconds des sommes d'argent en échange d'autorisations pour ériger des éoliennes sur le territoire qu'ils administrent.

Résultat, le président de la région, Raffaele Lombardo,a bloqué tous les projets de construction de nouveaux parcs éoliens : 139 chantiers sont en attente. Un fabricant d'éoliennes, à Syracuse, est au bord de la faillite, faute de commandes.

Elu il y a un an, M. Lombardo, qui a eu maille à partir avec la justice par le passé, a décidé d'"arrêter la partie" qui se jouait entre propriétaires des terrains, élus locaux et Cosa Nostra, la mafia sicilienne. Son projet : investir, dans la transparence, 5 milliards d'euros sur cinq ans pour faire de la Sicile un modèle pour les énergies alternatives, grâce notamment au solaire, dont il souhaite, à terme, qu'il produise 50 % de la consommation des administrations locales (écoles, mairies, hôpitaux…). De passage àPalerme, en mars, le conseiller pour l'énergie de M. Obama, Jeremy Rifkin, a salué ce plan comme une "révolution".

Eolienne

"D'accord pour les petites tours de 15 m pour un usage domestique, mais pour les autres il faudra des règles strictes", insiste M. Lombardo, qui estime qu'avec quatre raffineries, la région a déjà beaucoup fait pour la cause de l'énergie en Italie. La transparence financière des projets, la présentation de certificats de propriété en règle de la part des installateurs et la mise en réseau effective de l'énergie produite sont désormais requises. Du coup, lesécologistes voient en M. Lombardo le fossoyeur d'une énergie propre, et les avocats des entrepreneurs mis sur la touche ont déposé des dizaines de recours devant les tribunaux. "La pression est énorme, admet-il. J'ai tant d'ennemis. Mais je dois faire mon devoir et le bien des Siciliens."

"NUCLÉARISTES OBJECTIFS"

L'éolien en Italie est un business juteux : 3 700 tours ont déjà été plantées, en grande majorité dans les régions du Mezzogiorno, les plus pauvres,produisant moins de 1 % de la demande. La perspective, pour les propriétaires, de louer leurs terres, et pour les administrations locales de percevoir des subsides, a permis un développement rapide de l'activité. Le gouvernement italien "sponsorise" la production d'électricité à hauteur de 18 cents d'euros du kWh contre 6 cents en Grande-Bretagne ou au Danemark. Selon Giuseppe Zollino,professeur d'ingénierie électrique de l'université de Padoue, ces incitations pourraient atteindre 20 milliards d'euros à l'horizon 2020,si l'Etat s'en tient à sa promesse de produire 5 % de l'énergie consommée grâce à l'éolien.

C'est dans ce contexte que vient de se tenir, à Palerme, un colloque intitulé "Le paysage attaqué" organisé par l'association Italia Nostra.Tous opposants à l'éolien, les participants ont mis en avant les dégâts provoqués sur le paysage italien. Invité, l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing a évoqué la "fragilité du paysage de l'Europe du Sud" face à ces "forêts tournantes", dénoncé "les lobbies financiers" qui ont mis la main sur cette activité, et vanté l'énergie solaire, "l'avenir", et le nucléaire, "une énergie propre".

Abbaye Sant' Antimo en Toscane

C'est la contradiction dans laquelle se débattent les anti-éolien italiens. Comment condamner au nom de la beauté une énergie propre sans paraître soutenir le retour de l'Italie au nucléaire que le Parlement s'apprête à voter ? L'Italie, qui dépend des importations d'énergie à 80 %, vient de signer un accord avec la France pour la construction de huit centrales d'ici à 2030. Pour Legambiente, la plus importante association écologique italienne, les participants du colloque de Palerme sont "des nostalgiques d'une Italie perdue" et des "nucléaristes objectifs".

Les adversaires de l'éolien, qui savent que leur combat est encore impopulaire, ont un atout. L'article 9 de la Constitution italienne stipule en effet que "l'Etat protège le paysage tel qu'il est". La beauté peut-elle être l'objet d'un combat constitutionnel ? Oui, selon le conseiller d'Etat Giuseppe Severini, pour qui "le paysage fait partie de l'héritage culturel" des Italiens.

Source de l'image (Abbaye Sant’ Antimo, Toscane): Visoterra

Posté par Araucan
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1.  Piloteman | 3/04/2009 @ 9:08 Répondre à ce commentaire

Ces éoliennes sont bien plus plus efficaces pour gâcher le paysage que pour fournir de l’electricité. La prégnance de la société moderne serait bien moins désa

2.  Piloteman | 3/04/2009 @ 9:20 Répondre à ce commentaire

(suite..) bien moins étouffante si on débarrassait le décor de tous les poteaux électriques, téléphoniques, ligne haute tension etc.. dans la même idée on pourrait placer les panneaux publicitaires démodés, les panneaux routiers (remplacés par des infos embarquées type GPS), les glissières d ‘autoroutes inutiles quand nous serons tous en pilotage automatique. Les bâtiments industriels d une architecture indigne.. pour le solaire on dispose de toute la surface des toits des bâtiments et maisons, des surfaces constituées par les routes et autoroutes qui pourraient être recouvertes d’un bitume photovoltaïque (comment ça existe pas ?). Que les grandes écoles et les ingénieurs se penchent sur le sujet. qu’ils réalisent des cellules intégrées à l architecture. Je pense que nous pourrions être deux fois plus nombreux tout en ayant un paysage encore mieux préservé, ce qui ne signifie pas originel. Il serait peut être temps aussi de développer un habitat à la fois plus concentré et plus varié. les horribles lotissemen,t massacreurs d espace ne sont que le concept de ferme adapté à la vie urbaine.. une catastrophe architecturale et esthétique. Inspirons nous plutôt des coraux, des fleurs et des plantes. et puis tant de choses à faire , au lieu de regresser chaque jour un peu plus et de n envisager que des solutions de misère

3.  Araucan | 3/04/2009 @ 9:36 Répondre à ce commentaire

Piloteman (#2),

Il y a cela aussi
http://fr.news.yahoo.com/68/20.....aaa9b.html

et beaucoup d’innovations (US, Japon) sur les panneaux plus classiques….

4.  Astre Noir | 3/04/2009 @ 10:15 Répondre à ce commentaire

J’aime bien cette phrase :

L’article 9 de la Constitution italienne stipule en effet que « l’Etat protège le paysage tel qu’il est »

Cela paraît ignorer que le paysage, c’est l’homme qui le fait en grande partie. Ainsi la photo, qui accompagne l’article. Il me semble que c’est l’Abbaye de Sant’Antimo, en Toscane..
Si cet article avait existé au XIIème siècle, les moines n’auraient sans doute pas eu le droit de construire cette abbaye !

5.  Flo | 3/04/2009 @ 10:31 Répondre à ce commentaire

En ces temps d’ouverture de la chasse (timide) aux paradis fiscaux, il faut à nouveau rappeler qu’à chaque fois que l’Etat ouvre de nouveaux marchés artificiels il offre un également un nouveau terrain de jeu à tous les oppotunistes. Parmi ceux-ci on trouve beaucoup de gens brillants et armés des meilleures intentions du monde (mais aucun ne peut être totalement désintéressé). On trouve aussi en proportions variables quelques prédateurs, quelques malhonêtes et mêmes quelques corrupteurs et corrompus.
Christian Gérondeau a bien expliqué, très prudement et avec des mots choisis, le processus en place en France.
Il faudrait être véritablement naïf pour croire que seule la Sicile (comme c’est commode) souffrirait d’une dérive « mafieuse » d’un tel système.
Ce genre de scandale est inévitable et il s’en produira de plus en plus.

6.  Chria | 3/04/2009 @ 10:35 Répondre à ce commentaire

piloteman : d’accord avec les poteaux, les panneaux de pubs, etc.
Ou encore :
« l’Etat protège le paysage tel qu’il est » (d’accord avec astre noir)
« le nucléaire, une énergie propre » (on croit rêver…)

Tant d’hypocrisie montre à quel point que ce soit pour les pro ou les anti on est encore dans le délire.

7.  Mr Hulot (celui de J Tati !!) | 3/04/2009 @ 10:40 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#4),

Si cet article avait existé au XIIème siècle, les moines n’auraient sans doute pas eu le droit de construire cette abbaye !

Vi, mais avant c’était mieux !
Il faut tout protéger tel que c’est, ou c’était.
Tout remettre comme avant l’homme.
C’est qu’il est vilain l’homme ! ! !
👿

8.  joletaxi | 3/04/2009 @ 10:50 Répondre à ce commentaire

@flo
Rien n’est plus tentant que de s’approprier de l’argent public,et si en plus, c’est pour sauver la planète, cela devient inespéré.
Il est tout de même permis de se demander pourquoi l’on s’ingénie à mettre en place des techniques coûteuses et aléatoires pour produire de l’énergie,au détriment finalement des citoyens,alors que ces techniques peu onéreuses ,fiables,telles que le nucléaire, l’hydroélectricité,sont à disposition.En son temps,un projet prometteur avait été exécuté sur la Rance,qui même à l’heure actuelle s’est révélé non rentable.Le photovoltaïque fait partie de ces chimères écolo,qui vont accaparer des moyens considérables pour finir en fiasco.Je me suis toujours demandé pourquoi les écolos étaient systématiquement opposés aux barrages hydroélectriques?
Dans le même ordre d’idée:chercher où va l’argent
La station polaire Reine Machin Belge au pole Sud,merveille à zéro émission,va profiter d’une petite anomalie fiscale.Il sera possible d’y domicilier sa société de droit belge,en franchise d’impôts, le continent n’ayant aucun statut fiscal.Les promoteurs se disent très intéressés,car cela aidera à faire fonctionner la station.
La boucle est bouclée,quelques zozos sous couvert de « recherches du plus haut intérêt » montent un projet,avec de l’argent public,ou privé, mais le plus souvent en vue de déduction fiscale, ce qui revient au même, et ce bon argent,durement gagné à la sueur de nos fronts, va se perdre en jouets inutiles, dans ce cas, pour amuser les pinguoins du coin.

9.  Astre Noir | 3/04/2009 @ 10:56 Répondre à ce commentaire

Allez, tiens, puisqu’on parle de protection des paysages, une petite blague du vendredi sur ce sujet.

Connaissez vous la différence entre un ABF (Architecte des Bâtiments de France, chargé de la protection des monuments et sites classés) et un terroriste ?

Avec un terroriste, on peut parfois arriver à négocier

😀

10.  Araucan | 3/04/2009 @ 11:04 Répondre à ce commentaire

Flo (#5),

Certaines dérives ont été constatées en Espagne aussi (mais peut-être pas le mêmes…)

Astre Noir (#4), La photo de l’abbaye ne fait pas partie de l’article initial, je l’ai juste mise pour se faire plaisir et pour le contraste avec l’éolienne. Vous avez gagné un caramel pour avoir trouvé où c’était … ! Sinon totalement OK sur vos commentaires : tous les paysages en Europe sont fabriqués par l’homme, ce qui n’empêche que l’on peut éviter de gâcher les paysages remarquables … et ordinaires aussi (ceux où on vit), tout en étant conscient que parfois il faut faire des choix … et qu’avec un peu d’intelligence on peut éviter des bourdes énormes.

11.  Flo | 3/04/2009 @ 11:59 Répondre à ce commentaire

@ Joeletaxi (8)

Tous ces gens sont des contradictions ambulantes sauf généralement pour ce qui concerne leur propre intérêt.

@ Auracan (10)

Oui je crois qu’on l’avait évoqué il y a quelques semaines au sujet du photovoltaïque encore plus désatreux pour le moment que l’éolien en matière de rapport peformance / coût (donc forcémént plus subventionné et donc plus tentant encore pour les opportunistes).

@ Mr Hulot (7)

Excellent! Problème : trouver quelqu’un qui puisse nous dire comment c’était avant l’homme et encore quelqu’un qui remette tout ça en ordre!

12.  Myke | 3/04/2009 @ 15:45 Répondre à ce commentaire

Mr Hulot (#7) Avant de créer l’homme et de lui ordonner de régner « sur tout animal qui se meut sur la terre », Dieu avait-il fait une étude d’impact ?

13.  Murps | 3/04/2009 @ 17:36 Répondre à ce commentaire

Dieu produit-il lui même du CO2 ?
Doit-il alors payer la taxe carbone ?

Le CO2 est-il l’incarnation du malin ?

J’adore le tableau comparatif sur la page d’accueil de ce site :

14.  Myke | 3/04/2009 @ 17:41 Répondre à ce commentaire

Murps Non il s’est délocalisé dans un paradis (fiscal)

15.  Myke | 4/04/2009 @ 7:17 Répondre à ce commentaire

Frederic adm Skyfall
Il semble y avoir un problème avec mon message précédent (le site signalé par Murps en 13 s’est mélangé avec mon post)

16.  Murps | 4/04/2009 @ 8:39 Répondre à ce commentaire

Oui.
Je reposte mon lien avec le tableau comparé des religions :
http://ventdeforce77.info/

17.  Murps | 4/04/2009 @ 8:40 Répondre à ce commentaire

Je reposte mon lien.
L’anti-bot doit empêcher de poster des liens.

h**ttp://ventdeforce77.info/

18.  Frédéric, admin skyfall | 4/04/2009 @ 10:43 Répondre à ce commentaire

A tous,
Ces derniers jours, l’anti-spam a bloqué pas mal de posts indépendamment de ma volonté. Ca arrive quand il y a certains liens url.
C’est un inconvénient mais je ne peux pas désactiver le filtre vu que je peux recevoir des dizaines de vrais spams par jour.

Désolé pour le dérangement.

19.  rageous | 4/04/2009 @ 19:39 Répondre à ce commentaire

Murps (#16),
Excellent ton lien Murps et comme tout l’monde en parle, ici y’a des images… un aperçu du chantier!
http://www.ventdubocage.net/do.....index.html

20.  scaletrans | 5/04/2009 @ 9:13 Répondre à ce commentaire

Massacre (des paysages), gaspillage et pollution (il faut des centrales à démarrage rapide – fuel ou gaz – en back-up), et… grosse magouille, vu le prix d’achat du KW éolien.

21.  DM | 6/04/2009 @ 8:58 Répondre à ce commentaire

Il faut mettre sur le devant de la scène ces motivations économiques des vendeurs d’éolienne..

22.  Araucan | 6/04/2009 @ 22:21 Répondre à ce commentaire

Myke (#12), Myke (#14),

très joli ! Mais n’oubliez pas que pour les paradis fiscaux, cela chauffe(rait) en ce moment …

23.  Myke | 7/04/2009 @ 7:06 Répondre à ce commentaire

Araucan (#) C’est ce qu’on verra. Mais il est vrai qu’à Son paradis, il doit y avoir aussi Matthieu, qui, que je sache, était publicain, c’est à dire percepteur. Moralité : on n’est jamais tranquille nulle part.

24.  Araucan | 7/04/2009 @ 12:33 Répondre à ce commentaire

Murps (#16),

Ce qui est amusant sur ce site c’est qu’une association de type NIMBY (Not in my back yard) aille aussi loin dans sa réflexion….

25.  piloteman | 7/04/2009 @ 12:36 Répondre à ce commentaire

Victoire inespérée du bon sens A Aspres sur Buech !

article du dauphiné

Aspres : le projet de centrale solaire Solenha est abandonné

06 avr2009
Aspres : le projet de centrale solaire Solenha est abandonné

Le projet de centrale solaire Solehna n’est plus soutenu par le département des HA. Annonce ce matin de Jean-Yves Dusserre, président du CG. Il reproche au porteur du projet, la société Solar Euromed, de « nous avoir fait croire monts et merveille ». Il évoque l’échec d’un projet, et des espoirs déçus mais le lancement d’une étude sur une possible cohabitation entre les activités aéronautiques et les énergies renouvelables à Aspres sur Buëch ».

Une décision qui entraine, de facto un abandon étant donné que le terrain pressenti, au Chevalet, est propriété du département.

26.  Araucan | 7/04/2009 @ 13:02 Répondre à ce commentaire

piloteman (#25),

Ce que l’on ne comprend pas bien, c’est pourquoi le site serait classé Seveso …

27.  piloteman | 7/04/2009 @ 13:37 Répondre à ce commentaire

Araucan (#26),

Quelques explications sur les raisons du classement du site:

Des rumeurs de classement de cette centrale en risques industriels SEVESO commencent à circuler en février 2008, et prennent de l’ampleur en septembre 2008. Une centrale thermo-solaire avec un rendement correct utilise obligatoirement un fluide caloporteur qui induit des risques obligeant à classer ce site industriel sous la norme SEVESO 2 (seuil haut). Si le fluide ne présentait aucun risque, alors le rendement de la centrale serait déplorable et donc sans intérêt, ni industriel ni économique.

Les élus du CG05 affirment alors que si la centrale devait être classée SEVESO, alors le projet SOLENHA serait abandonné ; ils ajoutent que l’aérodrome ne serait plus fermé, serait rendu à sa vocation première, et serait même modernisé.

Fin octobre 2008, le rapport des experts de la DRIRE démontre que le complexe SOLENHA tel qu’il est actuellement défini par le promoteur est classé en risques industriels SEVESO : une partie en seuil « bas », une partie en seuil « haut » (dit SEVESO 2).

28.  Araucan | 7/04/2009 @ 14:14 Répondre à ce commentaire

piloteman (#27),

Merci, je soupçonnais une histoire de fluide collecteur de calories.
Un classement SEVESO2, ce n’est pas anodin en terme de coûts. Il serait intéressant de savoir si les centrales solaires espagnoles sont classées dans cette catégorie…

29.  Araucan | 7/04/2009 @ 17:27 Répondre à ce commentaire

Le MEEDAT consulte en ligne sur la stratégie du développement durable.
http://www.developpement-durab.....ticle=4433
On avait déjà eu un débat sur ce genre de consultation (au niveau UE)

Bon là j’avoue j’ai craqué et je ne suis pas allé au bout.

30.  scaletrans | 7/04/2009 @ 17:34 Répondre à ce commentaire

piloteman (#25),

Une décision qui entraine, de facto un abandon étant donné que le terrain pressenti, au Chevalet, est propriété du département.

Ce projet à la c… entraînait aussi la suppression de la plateforme aéronautique occupant une partie du site. Les usagers d’aviation légère qui voient leurs plateformes menacées un peu partout venaient en renaud (avec raison!)

31.  Marot | 13/05/2009 @ 19:24 Répondre à ce commentaire

piloteman (#27), Malgré une exploration fouillée de la toile, je n’ai pas trouvé la nature du fluide caloporteur primaire de Solenha.

Ce serait un sel de sodium que je n’en serais pas étonné car il devait être à 700-800 °C et le promoteur a parlé de sel à plusieurs reprises.

32.  Manu95 | 13/05/2009 @ 21:43 Répondre à ce commentaire

C’est probablement un mélange de sels. Tout dépend de la température que l’on veut atteindre mais aussi des phénomènes de corrosion des métaux en présence et des phénomènes de décomposition.
NaCl (Tf > 800 °C)
NaNO3 (Tf ± 305 °C) mais décomposition vers 390 °C en O2, NO2 (pas bon!) etc.

33.  Marot | 12/09/2010 @ 12:13 Répondre à ce commentaire

Les Grrraaaandes victoires écologiques.

Oui, il y a des moulins à vent tous neufs en France,

Oui, les écolos qui habitent loin sont ravis.
Non, les écolos qui sont dessous ou à côté sont furieux.

Oui, c’est une réussite énergétique, non c’est une catastrophe énergétique.
Reportez-vous au dernier rapport en ligne de RTE
page 3.

la puissance installée dépasse 5040 MW. Le mois de juillet a été peu venté dans la continuité du mois de juin,
comparativement aux mois précédents : la production moyenne éolienne a atteint environ 652 MW (Facteur de charge: 13% en retrait par rapport aux mois précédents, de l’ordre de 20 % en janvier, avril, mai et de plus de 30 % en février et mars). La production mensuelle a fluctué entre des extrema de 46 MW (Facteur de charge : 1%) le samedi 10 juillet et 2 416 MW (Facteur de charge : 48%) le jeudi 15 juillet.

34.  joletaxi | 12/09/2010 @ 14:28 Répondre à ce commentaire

Le taux de couverture de la consommation par la
production éolienne a été de 1,4% en moyenne, un
maximum de 5,6% étant atteint le jeudi 15 juillet à 03h00
avec une production éolienne de 2 201 MW pour une
consommation de 39 571 MW

2201 MW à 3 heures du matin!!!!!! voilà des kw qui nous coûtent une petite fortune.

35.  Araucan | 12/09/2010 @ 15:54 Répondre à ce commentaire

joletaxi (#34),

En été en plus !

36.  Patrick Bousquet de Rouvex | 12/09/2010 @ 16:17 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#9), Voulez-vous suggérer que les ABF sont les derniers remparts de la civilisation contre la barbarie panneausolariste et éolienniste ?

37.  Patrick Bousquet de Rouvex | 12/09/2010 @ 16:17 Répondre à ce commentaire

J’attends un peu avant de donner la réponse…

38.  Patrick Bousquet de Rouvex | 12/09/2010 @ 16:19 Répondre à ce commentaire

Myke (#12), Excellent !!!! lol

39.  Patrick Bousquet de Rouvex | 12/09/2010 @ 16:50 Répondre à ce commentaire

Je viens de recevoir ce mail :
Info : test gratuit

Conquérir vos clients autrement
Vous souhaitez voir votre site Internet dans une des 1ères positions, en 1ère page de Google, ce d’une manière immédiate et garantie, sur les mots-clé : photovoltaïque (+ le nom de votre département) et devis photovoltaîque (+ le nom de votre département) ?

Demandez-nous un test gratuit de 5 mn à ressources1@gmail.com (en précisant l’URL de votre site Internet + nom société, nom interlocuteur, adresse, code postal, ville, N° de tél. fixe, N° de tél. portable, N° de fax, e.mail, votre activité, rayon géographique d’activité).

Nous vous appelons pour convenir d’un RDV téléphonique et nous constatons avec vous le test gratuit. Tarif d’un tel positionnement Internet : 499 ? HT/mois. Durée du contrat : 3 mois, renouvelable si vous le souhaitez.

Pourquoi être sur Google sur les mots-clé dédiés à votre zone d’activité géographique et à votre activité ? Puisque aujourd’hui, + de 70 % des français cherchent leurs réponses et leurs contacts par Internet et surtout par Google. Tapez les mots-clé, par exemple « photovoltaïque (+ votre département), vous verrez apparaître une partie de vos concurrents. Ne leur laissez pas ces parts de marché !

Si vous n’avez pas de site Internet, nous vous l’offrons pour un contrat de positionnement sur Google, d’un an.

ressources1@gmail.com
http://www.ressources-marketin.....oogle.html (positionnement immédiat et garanti dans une des 1ères positions, en 1ère page de Google)

http://www.devis-prestataire.com/34001.html (fourniture de rendez-vous en photovoltaïque, pompe à chaleur, …)

http://ressources-marketing.tel

http://ressourcesmarketing.agence-presse.net/

C’est vraiment du n’importe quoi ! Conquérir ses clients dans n’importe quel domaine en étant référencé à photovoltaïque, c’est complètement fou non ?
Sinon pour les ABF, justement, il faut savoir qu’ils sont obligés depuis un an d’accepter tous les projets photovoltaïques par la loi, leur seule prérogative étant d’obliger les gens à les intégrer en toiture, càd à ne pas les faire dépasser au-dessus d’une toiture existante (condition pour obtenir une subvention) et à mieux les positionner… c’est à dire qu’ils ont peu de pouvoir en fait. La blague citée par Astre Noir date un peu….

40.  Sebastien | 29/12/2010 @ 6:45 Répondre à ce commentaire

Bonjour,

la photo Abbaye Sant’ Antimo en Toscane présentée sur votre site et page accessible sur http://skyfall.fr/?m=200904 provient du site Visoterra.com et plus précisément de la page http://www.visoterra.com/voyag.....scane.html . Or, aucun accord n’a été donné pour cette utilisation qui va à l’encontre des droits de son auteur.

Merci donc de bien vouloir faire un lien vers la source de cette photo http://www.visoterra.com/voyag.....scane.html à côté de celle-ci le plus rapidement possible et comme reconnaissance du travail de l’auteur.

Merci d’avance
Sébastien de Visoterra.com

41.  jean l | 29/12/2010 @ 7:07 Répondre à ce commentaire

Sebastien (#40),
Eh bien voilà, c’est rectifié par vos propres soins, et même 2 fois !

42.  Araucan | 30/12/2010 @ 21:58 Répondre à ce commentaire

Sebastien (#40),

Fait … Et merci de nous laisser utiliser cette photo …

Sorry, the comment form is closed at this time.