Météo des banquises

(Voici juste quelques graphiques pour réchauffer ceux qui froid ou refroidir ceux qui ont trop chaud. A suivre, bien sûr…)

Pour le moment la banquise arctique ne montre pas de faiblesses :

Danish Meteorological Institute Ice Cover April 21, 2009

Source : Danish Meteorological Institute Ice Cover April 21, 2009

Ce que confirme le NSIDC (National Snow and Ice Data Center, Boulder, USA) : la moyenne 1979-2000 devient même proche.

NSIDC

Ou le satellite japonais AMSR-E : voir là. 

Ou encore du coté des norvégiens : voir là.

Entre les deux pôles, le total des glaces montre un excédent position de 680 000 km2 (moyenne 1979-2000). Source : Cryosphère.

Cryosphere

La banquise antarctique montre un excédent positif…

Cryosphere

Et la banquise artique semble se remettre du minima de 2007.

Cryosphere

Source des deux graphiques précédents : Cryosphere.

Et comme on nous a longuement parlé de la rupture de la banquise du coté de l'ile Charcot (Wilkins Ice Shelf), voici où elle est située…

Localisation de la banquise de Wilkins

Et juste à titre de comparaison, voici la surface des glaces antarctiques le 13 avril dernier.

Surface des glaces antarctiques le 13/04/09

Regardez les anomalies de température en avril  :

Ce n'était pas la première fois :

Images de la banquise de Wilkins 1996-2008

Pour plus de photos sur cette histoire : http://www.appinsys.com/GlobalWarming/AntarcticWilkinsIceShelf.htm

Ou du coté du NSIDC : http://nsidc.org/news/press/wilkins/

Et surtout pour explorer l'évolution de cette banquise , http://nsidc.org/data/iceshelves_images/wilkins.html

That's all folks !

Posté par Araucan

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
401.  RDEURO | 28/07/2010 @ 22:38 Répondre à ce commentaire

Patate (#398),
Quand on vous dit de chercher, c’est pour votre bien car chercher ailleurs c’est s’obliger à lire ce que font les autres et c’est une première approche du réveil de l’esprit.
Je connais une personne qui refuse de lire et cherchez ailleurs d’autres possibilités que celle annoncée par le GIEC (un adepte de la secte) car son fils à fait des études de climatologie, financé par une bourse spéciale et son diplôme obtenu à l’aide de wiki et des rapports du GIEC. Son diplôme obtenu, il a immédiatement commencé à travaillé… Imaginez le choc d’apprendre que tout n’est que manipulation et tromperie (volontaire ou pas car certains documents ont été détournés de leur conclusion initiale comme l’ont dénoncé quelques anciens du GIEC à la lecture de la conclusion du document final)

Remettez vos convictions en cause, supposez que vos acquis ne soit pas forcément la réalité et préparez votre esprit a faire des découvertes fructueuses.

402.  jerem | 28/07/2010 @ 22:49 Répondre à ce commentaire

vous idtes que la banquise se maintient très fort. Hors les différentes mesures montrent qu’elle oscille entre la deuxième et la troisième place des étendues les plus faibles pour cette période de l’année. Je ne comprends donc pas votre remarque.

ca suffit maintenant de jouer aux imbéciles, oust ! je me fiche qu’elle soit a la troisieme dizieme au centième place, je dis que en juillet la banquise se tient très fortement par rapport aux autres années et que cela vos modèles à la poudre de perlinpin ne peuvent pas prévoir la méteo qu’il y’aura en juillet ou en aout et que les prédictions sur l’étendue de la banquise sont aussi fiable que n’est réel un tour de magie

D’ailleurs je remet le graphique de JAXA, ce sont des satellites et vous pouvez toujours dire que vous n’êtes pas d’accord je m’en fiche comme de l’an 1740 (qui fut glacial d’ailleurs), on est loin des commentaires du moins de juin ou l’on nous prédisait une banquise pire qu’en 2007, et les prévisions sont très froides pour l’arctique et surtut très nébuleuse et avec de la neige, donc une bonne tenue encore pour dix jours au moins

Kapich ?

403.  PapyJako | 28/07/2010 @ 23:06 Répondre à ce commentaire

Patate (#361),

… elle (la banquise) devrait disparaître vers la fin de l’été vers les années 30-40

D’après mes calculs, basés sur les mêmes techniques de « prolongation de tendance » qu’utilisent ceux qui s’attribuent le titre de « scientifiques », mon petit-fils ainé qui a 8 ans, devrait, « vers les années 30-40 », mesurer 8,77 m. Et je vous mets au défi de me prouver le contraire avant 20 ans.

Je vous mets également au défi d’exhiber, dans n’importe quel domaine, une seule prévision à plus de dix ans qui se soit réalisée. A part bien sûr des banalités dans le genre « dans 20 ans, la proportion de crétins sera très exactement la même qu’aujourd’hui » …

Les prévisions Nostradamusiennes n’engagent que les gogos qu’on veut effrayer, pour mieux les pressurer, et il est atterrant – pour la Science – de voir des scientifiques vendre la Science à de telles fins.

404.  Patate | 28/07/2010 @ 23:26 Répondre à ce commentaire

RDEURO : je n’ai trouvé aucune prévision chiffrée de bastardi sur ce site. Auriez-vous menti ?

une prévision qui s’est réalisée ? par exemple
http://cstpr.colorado.edu/prom.....cation.png
argh, on vous aurait menti , Les prévisions du GIEC au début des années 90 se sont donc révélées correctes ?
voici d’ailleurs les températures actuelles
http://www.woodfortrees.org/pl...../plot/none
je pourrais aussi vous parler des modèles de décroissance de glace arctique mais je crois que vous ne seriez pas content

405.  PapyJako | 28/07/2010 @ 23:34 Répondre à ce commentaire

Manu95 (#387),

Mais on s’en fout de la fonte ou de la disparition des glaçons aux pôles.

L’importance de la plus où moins grande fonte saisonnière de la banquise polaire a effectivement été délibérément hypertrophiée pour faire peur aux enfants. Nos ancêtres n’y ont jamais accordé d’importance particulière dans le passé, et ce n’est pas parce qu’on la scrute aujourd’hui qu’elle a acquis de l’importance.

Les ours blancs, on s’en fout aussi. S’ils disparaissent, c’est les phoques qui seront contents. .

La construction, de toutes pièces, de l’icône Nounours, associée à la fable de sa disparition par fonte de la banquise, restera, dans l’histoire des grandes mystifications, un grand morceau d’anthologie.

J’avais fait, il y a un peu plus d’un an, un article intitulé
« Arctique : des faits … s’il vous plaît !… » pour stigmatiser le fait qu’on fait, en cette affaire, exclusivement appel à nos émotions, et jamais à notre intelligence.

Que des bateleurs de foire du niveau d’Arthus Machin où Niholas Culot se livrent à ce type d’exercice, c’est compréhensible. Il faut bien que tout le monde gagne sa vie, et comment existeraient-ils autrement ?… et cela n’aura pas une grande importance quand la baudruche se sera dégonflée.

Par contre, que des « Scientifiques » prêtent leur concours à de telles supercheries est triste, pour la Science, et pour tout le monde, car nous allons tous le payer lorsque les « braves gens » auront compris qu’ils se sont fait gruger.

406.  Laurent | 28/07/2010 @ 23:42 Répondre à ce commentaire

Patate (#404),

une prévision qui s’est réalisée ?

Dit-il on montrant un graphe qui montre clairement une prédiction qui ne S’EST PAS réalisée… (toutes les températures récentes sont largement en-dessous de la prévision, y compris la plus pessimiste…) 😉

Les prévisions du GIEC au début des années 90 se sont donc révélées correctes ?

S’il y a des étudiants psychiatre parmi les lecteurs, faites des copies d’écran pour sauvegarder un exemple presque parfait de dissonance cognitive…

je pourrais aussi vous parler…/….

Oui… on sait…. pour parler tu a de l’endurance… on sait…

407.  PapyJako | 28/07/2010 @ 23:56 Répondre à ce commentaire

Patate (#404),

une prévision qui s’est réalisée ? par exemple
http://cstpr.colorado.edu/prom…..cation.png

Oui, bien sûr … joil artifice de présentation … mais au delà des trois droites sélectionnées, il y en a eu tellement d’autres que la réalité finit bien, par s’approcher un peu de l’une des prévisions.

Tenez, je vais faire un pari : vous lancez un dé et le résultat sera 1 ou 2 ou 3 ou 4 ou 5 ou 6. C’est fort non ?

Je vous parlais des prévisions « sérieuses », du type de celle de Malthus, ou du club de Rome, ou de Paul Ehrlich, ou de Norman Myers, ou toutes celles qui ont, depuis un siècle, annoncé « la fin du pétrole dans 10 à 20 ans » …

C’est au contact de cela que j’ai trempé mon scepticisme naturel. Il est devenu difficile à ébrécher.

408.  Abitbol | 29/07/2010 @ 0:04 Répondre à ce commentaire

je pourrais aussi vous parler des modèles de décroissance de glace arctique mais je crois que vous ne seriez pas content

Ben non, tu ne pourras pas puisque la décroissance de glace arctique a pris fin en 2007… En 2008 et en 2009, l’extent de la banquise s’est relevé et je prends le pari qu’il reprendra encore cette année par rapport à 2009.
Les modèles avaient-ils prévu cela ???
Allez patate, étonne-nous !

409.  PapyJako | 29/07/2010 @ 0:15 Répondre à ce commentaire

Abitbol (#408),

et je prends le pari qu’il reprendra encore cette année par rapport à 2009.

C’est d’ailleurs bien ce que prévoient (sans le savoir), les brillants prévisionnistes répertoriés par SEARCH.

Lorsqu’on applique à leurs prévisions à trois mois une correction correspondant au taux d’erreur de leurs prévisions de l’an dernier, on obtient la prévision papyjako pour l’extent minimal 2010 :

5 627 000 km²

Ce n’est pas moi qui le dit … c’est « eux ».

Pour les détails, voir Surface de la banquise : une approche originale pour la prévision

410.  Warm | 29/07/2010 @ 0:17 Répondre à ce commentaire

Ben non, tu ne pourras pas puisque la décroissance de glace arctique a pris fin en 2007… En 2008 et en 2009, l’extent de la banquise s’est relevé et je prends le pari qu’il reprendra encore cette année par rapport à 2009.
Les modèles avaient-ils prévu cela ???
Allez patate, étonne-nous !

J’ai du mal à la voir votre fin de la décroissance…

http://www.youtube.com/watch?v=AtXQ8h9TuyM

411.  jerem | 29/07/2010 @ 0:18 Répondre à ce commentaire

Et que nous prédisaient les modèles de 1990 quant a la banquise antarctique ? Une hausse de celle ci ou une baisse ? Apparemment une baisse puisque on ne cesse de lire qu’elle fond avec des articles catastrophes sur l’effondrement de pan gigantesque de glaciers. Problème cette banquise croit et cette année encore le maximum est le second plus élevé depuis 1979 au moins après le record d’extension en 2008…

412.  Abitbol | 29/07/2010 @ 0:25 Répondre à ce commentaire

J’ai du mal à la voir votre fin de la décroissance…

J’en doute pas, n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir…
Ta période de référence ne m’impressionne pas, à moins que tu m’expliques que la glace n’existe que depuis 32 ans…

413.  RDEUO | 29/07/2010 @ 0:26 Répondre à ce commentaire

Patate (#404),
Et voilà des accusations car il n’arrive pas à trouver…

« quelques mot de sa déclarations: « …I’ll take a wild guess and put it at etc…..  »
Tu n’en auras pas plus puisque tes recherches sont faibles…

Tu as son adresse et son site, écrits lui si tu n’arrives pas à trouver au lieu d’émettre des accusations = jeux des « ideologues réchauffistes » afin de semer le doute.

414.  Warm | 29/07/2010 @ 0:27 Répondre à ce commentaire

jerem (#411),

Et que nous prédisaient les modèles de 1990 quant a la banquise antarctique ? Une hausse de celle ci ou une baisse ? Apparemment une baisse puisque on ne cesse de lire qu’elle fond avec des articles catastrophes sur l’effondrement de pan gigantesque de glaciers. Problème cette banquise croit et cette année encore le maximum est le second plus élevé depuis 1979 au moins après le record d’extension en 2008…

Oui, pour l’arctique, les modèles se sont en effet complètement planté… je vous l’accorde:

http://www.ucar.edu/news/relea.....xtent5.jpg

415.  Warm | 29/07/2010 @ 0:28 Répondre à ce commentaire

J’en doute pas, n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir…
Ta période de référence ne m’impressionne pas, à moins que tu m’expliques que la glace n’existe que depuis 32 ans…

La glace non, les satellites si 🙂

416.  RDEUO | 29/07/2010 @ 0:28 Répondre à ce commentaire

Warm (#410),
Ah ! fais nous une belle droite avec les minimas de 2007 à 2009 et rien de plus, cela nous donne quoi ?

417.  RDEUO | 29/07/2010 @ 0:33 Répondre à ce commentaire

RDEUO (#413),
Mais vraiment pour être sympa… cela date du mois d’avril 2010

418.  Curieux | 29/07/2010 @ 0:45 Répondre à ce commentaire

Warm (#414),

Tiens comme d’hab le warm, il nous ressort 2007, une fixette.

Mais ce qui est le plus drôle c’est qu’en 2007 les mesure démontrent que les modèles sont… FAUX !!!!!!!!

Ah, c’est warmiste psittaciste, quel délice.

419.  Warm | 29/07/2010 @ 0:47 Répondre à ce commentaire

RDEUO (#416),

Ah ! fais nous une belle droite avec les minimas de 2007 à 2009 et rien de plus, cela nous donne quoi ?

Pas grand’chose puisque la courbe est une interpolation polynomiale.

Voilà avec 2008 en plus:

420.  Curieux | 29/07/2010 @ 0:52 Répondre à ce commentaire

Warm (#419),

De mieux en mieux les modèles sont TOUS FAUX, et même archi faux.

Ah, ces warmistes psittaciste, quel délice.

421.  Abitbol | 29/07/2010 @ 1:20 Répondre à ce commentaire

414, 419, les courbes de Warm n’ont aucune signification, dommage !
30 ans d’observation d’un état de plusieurs millions d’années…
Encore un veau qui remue la queue et croit faire quelque chose d’important.

422.  RDEURO | 29/07/2010 @ 1:40 Répondre à ce commentaire

Warm (#419),
Merci pour ta magistrale démonstration de ton incompétence et incapacité à répondre à une question précise.

Nous seulement il est incapable de répondre correctement mais en plus incompétent pour faire un graphique avec 3 valeurs !

Sa réponse!, prendre une courbe (bidon) la plus étalée dans le temps afin de ne pas voir les 3 années demandées. Bigre, il y avait des satellites en 1900 !

Il va falloir lui parler comme à un bébé:
Tu vas nous faire une courbe ou droite (en prenant les point médians) avec les minimas suivant pour 2007, 2008 et 2009 (vérifiable et source de toutes les courbes respectueuse des données officielles)
le 24/09/2007 extend de 4254531km²
le 17/09/2008 extend de 4718594km² => (+464063km² par rapport à 2007)
le 12/09/2009 extend de 5259375km² => (+540781km² par rapport à 2008)

Je veux voir ce graphique précisement et sans rien y changer avec 2007 le plus à gauche et 2009 le plus à droite, le tout prenant toute la largeur de la page du blog et en hauteur, 1cm par tranche de 100000km². Une zone hachuré en rouge de 0 jusqu’au minimum de 2007 puis en vert tout ce qui est supérieur à la valeur de 2007. Une fois correctement réalisé, je veux t’entendre dire: Oh ! elle remonte pas mal cette courbe.

423.  Warm | 29/07/2010 @ 2:01 Répondre à ce commentaire

RDEURO (#422),

Je fais la réponse à la Abitbol:

Vos trois ans n’ont aucune signification, dommage ! 3 ans d’observation d’un état de plusieurs millions d’années… 🙂 🙂

Sans rire,

1) il n’y a pas que l’extent minimal de septembre non plus:

tous les mois présente un trend négatif marqué:

juin:

http://nsidc.org/images/arctic.....igure3.png

décembre:

http://nsidc.org/images/arctic.....igure3.png

mai:

http://nsidc.org/images/arctic.....igure3.png

et enfin septembre:

http://nsidc.org/images/arctic.....igure3.png

2) comme vous le voyez, sur ces trends, il y a des hauts et des bas autour du trend descendant… par exemple pour le minimum de septembre, on a eu ce que vous appelez une « reprise », en 91-92 par rapport au minimum de 90, ou une reprise spectaculaire en 96, ou une reprise en 2000-2001 par rapport à 99… Et malgré toutes ces « reprises » on descend toujours plus bas…

3) 2007 était clairement une situation exceptionnelle et bien en dessous du trend: se rapprocher du trend (2009 étant presque dessus) ne signifie pas une reprise pour autant: c’est juste l’expression de la variabilité naturelle autour d’une tendance lourde…

424.  Abitbol | 29/07/2010 @ 2:21 Répondre à ce commentaire

c’est juste l’expression de la variabilité naturelle autour d’une tendance lourde…

Bien évidemment que mes trois ans n’ont aucune signification, mais je ne passe pas mon temps à me masturber avec… alors que toi avec ta tendance lourde… hahaha de 30 ans qui n’a pas plus de signification…
Enfin, j’espère que tu prends ton pied, parce que à force de gueuler, on se demande surtout si ça finit pas par te faire mal…

425.  Abitbol | 29/07/2010 @ 2:23 Répondre à ce commentaire

j’oubliais, warm, j’espère que t’es payé en heure de nuit…
Sinon, faut appeler l’inspection du travail.

426.  PapyJako | 29/07/2010 @ 8:22 Répondre à ce commentaire

Warm (#414),

Le temps de warm s’est arrêté en cette belle année 2007, où les climatomanciens (merci Benoît Rittaud) étaient à la fête, car ils avaient des arguments de bistrot à présenter au bon peuple pour justifier leur alarmisme.

La glace va disparaître … et les ours blancs mourir … versons une larme hypocrite … feignons de nous désespérer d’événements qui nous ravissent, car ils semblent nous donner raison.

Depuis 200, il y a eu 2008 (+540000 km²), et ensuite 2009 (+453000 km²) et 2010 (+ quelques centaines de milliers de km2 selon les prévisions SEARCH corrigées comme il se doit).

Mais, de ces bonnes nouvelles, il ne faut surtout pas parler, car il faudrait feindre de nous en ravir, alors qu’au fond elles nous désespèrent … C’est comme cela qu’on devient schizophrène.

Voici la raison pour laquelle le graphique de warm s’arrête en l’an 2007.

427.  Daniel | 29/07/2010 @ 8:33 Répondre à ce commentaire

Franklin search vessel found in Arctic
http://ca.news.yahoo.com/s/cap....._discovery

428.  RDEURO | 29/07/2010 @ 8:57 Répondre à ce commentaire

Finalement, warm reconnait que la tendance depuis 2007 est à la hausse, ce qui contredit totalement ses affirmations précédentes. Mais par peur du discrédit, il considère que 30 ans sont plus crédibles que 3 ans successifs (et non pas 1an ou 2ans) de hausses avec une année 2010 dont la courbe semble se diriger vers un plus haut que 2009 par rapport à un état de plusieurs millions d’années (relevé par les satellites bien sur !) C’est certain, le ridicule ne tue pas…

A part cela, je constate qu’il ne sais pas lire car je lui ai demandé les minimas (donc sur l’année) et nom le minimum d’un mois et encore moins utiliser un outil informatique pour faire un graphe par contre, il est expert dans le copier/coller comme toujours.

Il oublie que toute hausse commence toujours par 1an, puis 2 puis 3 etc…
Mais probablement que pour aussi, 2 semaines de chaleur en été = confirmation d’un réchauffement du au CO2 ! et 2 mois de froid en hiver = évènement climatique sans incidence…

429.  Laurent | 29/07/2010 @ 10:07 Répondre à ce commentaire

Mon opinion sur ce débat:
Il n’est pas du tout dérangeant de voir une tendance baissière sur 30 ans de la surface arctique… et, dans les limites du système de mesure (choix des définitions sur « eau libre », « zone englacée », etc…) la mesure satellite est tout à fait crédible (et validée).

Après, que cette tendance soit linéaire, ou la partie descendante d’un cycle… ou quoi que ce soit d’autre, tout est possible… mais on ne dispose pas de jeu de mesure suffisamment robuste pour valider telle ou telle théorie.

En ce qui concerne les modèles, la seule chose qui est importante, c’est bien ce que souligne la remarque de Warm: « pour l’arctique, les modèles se sont en effet complètement planté« . (et qu’ils se plantent dans un sens ou dans l’autre n’a aucune espèce d’importance)… cela montre que les modèles ne sont ni robustes ni fiables (je sais… ce n’est pas un scoop…).
Et il n’y a pas que pour l’arctique que les modèles se plantent… loin de là… Les prédictions climatique en zone inter-tropicales sont un vrai délice… elles font en général moins bien qu’un modèle purement aléatoire (ce qui est un comble…) …. 😉

430.  PapyJako | 29/07/2010 @ 11:44 Répondre à ce commentaire

Laurent (#429),

Et il n’y a pas que pour l’arctique que les modèles se plantent… loin de là… Les prédictions climatiques en zone inter-tropicales sont un vrai délice… elles font en général moins bien qu’un modèle purement aléatoire (ce qui est un comble…) ….

Tout à fait d’accord !… et les modèles se plantent pour une raison très simple : ils ne sont capables, par définition, que de faire des prolongations de « tendances ».

Pour la plupart de ces « scientifiques », la science consiste à bourrer des données, en nombre de plus en plus grand, dans des ordinateurs de plus en plus puissants, avec des « modèles » qui ont pour principale vertu d’avoir été définis et calibrés sur les données du passé, et sans plus de validation théorique que l’absurdité tautologique qui prétend que puisque la courbe colle bien au passé, elle doit prévoir l’avenir.

Hendryk Tennekes a été viré, il y a 20 ans, de son poste de Directeur de Recherches au KNMI (Dutch Meteorological Institute), pour s’être opposé à cette tendance en disant, par exemple (plus de détails sur un de mes posts) :

Je m’inquiète beaucoup de l’arrogance des scientifiques qui déclarent allègrement pouvoir résoudre le problème climatique, à condition qu’ils reçoivent une augmentation massive de leurs crédits. Je m’inquiète de leur convoitise pour les superordinateurs.

On n’aurait jamais du leur donner des ordinateurs. Sans la sale manie de modéliser à tout va, on aurait peut-être un peu plus de vraie Science … vous savez, celle qui se remet en cause quand l’observation n’est pas conforme à la théorie.

431.  Manu95 | 29/07/2010 @ 12:50 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#430),

On n’aurait jamais du leur donner des ordinateurs. Sans la sale manie de modéliser à tout va, on aurait peut-être un peu plus de vraie Science … vous savez, celle qui se remet en cause quand l’observation n’est pas conforme à la théorie.

C’est un avis que je partage tout à fait, Mais qui suis-je pour que mon avis ait de l’importance ?

Je laisserai donc parler un astrophysicien, qui ne s’occupe pas du tout de climatologie.

Christian Magnan, astrophysicien, Collège de France, Paris et Université de Montpellier II
Il y a sur son site d’excellentes pages de vulgarisation.

La page intéressante, pour ce qui nous concerne :
AN 2000 : LA SCIENCE TOURNE-T-ELLE EN ROND ?

La science a accompli de telles prouesses au cours du siècle dernier que certains ont pu croire que ses pouvoirs étaient quasi illimités.
Cependant son développement marque le pas.
Ne serait-elle pas engagée dans des impasses, à la fois théoriques et techniques ?

LA DERNIÈRE GRANDE ILLUSION DU SIÈCLE

Plus de question majeure concernant la physique utile à l’échelle humaine à se mettre sous la dent

La science tourne en rond
… [Des constatations pleines de bon sens !]
« Il est notoire que le nombre de publications scientifiques augmente de façon inconsidérée et que leur intérêt chute en proportion. L’intrusion de l’informatique est d’ailleurs à mon avis la cause principale, et regrettable, de la multiplication incontrôlée des articles. Les ordinateurs permettent, à partir de n’importe quel code, de produire des quantités phénoménales de résultats numériques. Mais il n’est pas dit que tous ces résultats contribuent automatiquement à accroître nos connaissances.

En astronomie, c’est l’époque des grands relevés (en anglais, surveys). Une fois les satellites lancés, la même informatique peut aisément accumuler et traiter les données qu’ils transmettent à profusion. Cependant on feint de croire qu’une gigantesque machinerie produit forcément du « savoir », ce dont on peut douter. Alors qu’un méga-programme spatial a tendance à s’auto-justifier, car l’énormité des sommes englouties semble le garant de sa productivité scientifique (en même temps qu’un obstacle à la critique : comment remettre en cause l’engagement de sommes colossales ?), il serait nécessaire d’évaluer la véritable portée de ces opérations de façon neutre, donc par jugement extérieur. En particulier il arrive que les possibilités réelles des théories sous-jacentes soient surestimées. Or ce sont en dernière analyse ces théories qui ont pour tâche, par l’interprétation des données observationnelles brutes, d’aboutir à des conclusions sur la physique des objets étudiés. Si donc elles ne remplissent pas leur fonction, les expériences se réduisent à l’accumulation de données inutiles ou à un pur inventaire des étoiles du ciel, ce qui ne présente pas un intérêt majeur. « 

432.  PapyJako | 29/07/2010 @ 13:31 Répondre à ce commentaire

Manu95 (#431),

Christian Magnan, astrophysicien, Collège de France, Paris et Université de Montpellier II
Il y a sur son site d’excellentes pages de vulgarisation.

La page intéressante, pour ce qui nous concerne :
AN 2000 : LA SCIENCE TOURNE-T-ELLE EN ROND ?

Merci à Manu95 de nous faire partager ce texte extraordinaire que je ne connaissais pas. Je viens de le parcourir.

Comme j’aurais aimé qu’un esprit de cette dimension ajoute, aux trois débats qu’il évoque, un quatrième « L’homme est-il coupable des variations du climat ? »

Les extraits déjà cités par Manu95 montrent que même s’il n’est pas plus climatologue que Bertrand Jouzel, il aurait certainement – lui – des choses intéressantes à dire !

Aux citations choisies par Manu95, j’ajouterais les deux suivantes, qui sont la conclusion Christian Magnan :

Mon humble vision des choses est que cette question dépasse l’entendement, au sens strict de l’expression. C’est, si l’on veut, un « mystère » auquel il faut consentir.

(il parle de la vie, ce pourrait-être le climat) …

et le mot de la fin :

Nous risquons dès lors de voir cette science tourner en rond dans ses errances pendant encore longtemps.

Il ne parle pas de la Climatologie, dommage on croirait …

La Climatomancie a encore de beaux jours devant elle.

433.  jean l | 29/07/2010 @ 13:51 Répondre à ce commentaire

Manu95 (#431), PapyJako (#432),

Je l’ai déjà dit mais ça me plait de le répéter : certains propos, surtout au début de l’article, de Magnan sont en effet parmi les plus forts que j’ai lus dans le domaine de la philosophie des sciences contemporaines.

434.  Manu95 | 29/07/2010 @ 13:56 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#432),

Et j’insiste sur le fait que tout son site vaut la visite. On peut même télécharger tout en une fois pour lire à son aise sur son PC.

Corrigeant les pages de Wicked pedia sur le portail Cosmologie, je suis tombé (sans me faire mal) sur quelque chose que je ne comprenais pas du tout.
J’ai envoyé un mail à Christian Magnan et à ma grande surprise j’ai eu une réponse claire et précise dans les deux à trois jours qui suivaient.
Ce Monsieur n’est pas du tout prétentieux et m’a même remercié gentiment d’avoir amélioré le dictionnaire français de vérification orthographique utilisé par Firefox et OpenOffice.

Il a même laissé un message sur ma page de discussion Wikipedia.

Alors là je suis drôlement heureux de découvrir quelqu’un qui ne voue pas une admiration béate aux élucubrations métaphysiques de la cosmologie moderne et qui « bondit » devant de telles dérives. Moi je suis indigné Grr… Toutefois il faut faire une distinction entre la vraie cosmologie, celle de l’univers fini de Friedmann et la cosmologie pervertie moderne, par exemple celle de la matière noire et de l’énergie sombre. En outre, si l’univers est né il y a quelque quatorze milliards d’années il est bon de connaître cette vérité, non ? Je pars du principe (indémontrable) que connaître la vérité des choses fait partie de notre destin.
L’univers pourrait disparaître dans le Big Crunch dans peut-être quelque 500 milliards d’années. Voir [1]
— Tonton flingueur ⋅⋅ Montpellier, le 27 février 2008 à 18:38 (CET)

Connaissant son point de vue sur la « cosmologie moderne pervertie », pas la peine de lui demander ce qu’il pense de la climatologie.

Sorry, the comment form is closed at this time.