Manuel du Sceptique Climatique

• • • • •

Réchauffement climatique
Le Manuel du Sceptique Climatique est désormais disponible en version française. Un grand merci à son auteur, Joanne Nova d’avoir confié à Skyfall la traduction et aux lecteurs de Skyfall d’y avoir participé, en particulier à Pierre-Ernest qui a « assuré » tant dans la traduction que dans la mise en page.

Ce manuel illustré très pédagogique, entièrement gratuit, constitue une bonne base pour un débat grand public sur la question du réchauffement anthropique. Il n’est soumis à aucune restriction de copyright particulière si ce n’est les obligations habituelles de ne pas en modifier le contenu et de mentionner le nom de l’auteur, je vous invite donc à le diffuser le plus largement possible. Il a reçu un accueil très favorable sur Internet et a été traduit en Allemand, Français et Norvégien pour l’instant, d’autres langues sont à venir.

Manuel du Sceptique Climatique, par Joanne Nova (pdf 4,7 Mo)

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
51.  Hieronim | 11/06/2009 @ 18:21 Répondre à ce commentaire

super.mouton (#49),

L’assouplissement, je le vois parce que j’essaie d’ (de re-) apprendre à lire entre les lignes et les réactions. De Kersauson hier, la tribune offerte à Lindzen au WSJ et ailleurs (même s’il ne va pas dans le sens des « anti-GIEC purs et durs) depuis 2006, la diversité affichées des opinions aux USA (plus nombreuses), la blogosphère francophone qui réagit (enfin) peu à peu,…

Et surtout : plus d’autres scientifiques se démarquent en doutant (et pas nécessairement en niant), plus la machine médiatique va devoir assouplir sa ligne directrice afin qu’on oublie un peu l’alarmisme extrême dont elle a fait preuve depuis 10 ans.

Le pire c’est que s’il y a un changement dans ce sens, ‘on’ va nous le passer de manière tellement subtile que les médias auront de nouveaux le nobel de la mauvaise foi.

Mais bon ce sont des spéculations tout ça. Très loin du débat scientifique.

52.  Hieronim | 11/06/2009 @ 18:30 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#50),

😀 merci pour l’accueil.

Marrant, à l’instant suis en train de vous lire sur F-S totalement par accident. Ca n’aide pas à comprendre davantage pour le non-connaisseur mais ça montre la difficulté du débat. Et surtout ça recentre souvent le soucis sur la qualité des modèles.

53.  Chria | 11/06/2009 @ 18:40 Répondre à ce commentaire

Araucan (#45),
merci pour tes éclairages

54.  Chria | 11/06/2009 @ 18:42 Répondre à ce commentaire

Hieronim (#52),
Sur ce site on est tellement critique que le jour où une étude confirmera à 100% la réalité du RCA, tu le sauras… 😉

55.  miniTAX | 11/06/2009 @ 18:43 Répondre à ce commentaire

Hieronim (#51), euh, je ne vois pas en quoi la présence de de Kersauson serait un « assouplissement ». Il y a depuis toujours dans les « débats » francophones un invité réaliste qui sert de faire-valoir aux hystériques climatiques systématiquement installés en surnombre. On invite un canard boîteux présenté comme tel pour qu’il puisse placer quelques mots et pour que le reste du plateau puisse se foutre de sa gueule avec la complicité de l’animateur, cf par exemple les Laurent Cabrol, Sylvie Brunel, Cécile Philippe, ou même Allègre. Bon d’accord, Allègre est de moins en moins prisé parce qu’il a tendance à chaque fois à atomiser ses adversaires, ce qui n’arrange par la FARCE (la fraternité alarmiste du RC exagéré), cf par exemple ses débats avec Jouzel dans les vidéos archivés sur ce blog.
Si Allègre était à la place de de Kersauson, il aurait dit à Bard : « mais tes histoires d’acidification des océans, c’est de la foutaise » (ils sont tous deux géologues) même si je doute que Bard aurait osé mentir aussi effrontément en sachant la présence d’un vrai scientifique en face de lui.

56.  Hieronim | 11/06/2009 @ 19:09 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#55),

Concernant de Kersauson, je perçois déjà un « assouplissement » dès le moment où c’est lui qui parvient à recentrer à chaque fois le débat lorsque Bard évoque les causes/solutions fantaisistes (ou lorsqu’il prend le peu de temps de parole qu’il a pour démonter d’autres théories tout aussi bizarre -comme déjà souligné).

C’est con mais pour moi dans ce cas précis, pas besoin d’un scientifique pour déjà emmerder la démarche ‘publicitaire’ de Bard. Et c’est déjà ça car dans mon cas, je ne connais pas ce Bard à la base donc je suis « supposé lui faire confiance » dans ce qu’il aborde.

Si on écoute de Kersauson attentivement, face à Bard, on se rend compte qu’il tient à séparer clairement le débat climat / pollution. Mais faut le comprendre…

Sinon +1 si Allègre avait été là (vais aller voir le Jouzel tiens je connais pas cet extrait).

57.  Araucan | 11/06/2009 @ 20:05 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#50),

Mesurer le pH des océans, c’est au moins aussi compliqué que de mesurer la température moyenne de la terre. Je me demande si cela ne l’est pas plus encore.
Et comme pour la température moyenne, c’est à se demander si cela a un sens …

58.  miniTAX | 11/06/2009 @ 20:16 Répondre à ce commentaire

Bon, en me relisant, je me rends compte que ça peut prêter à confusion, surtout pour les novices. Alors je précise au cas où.
Allègre est un des propagandistes du canular de l’acidification des océans, parce qu’il veut s’en servir pour avoir plus de $$$ pour son labo donc quand je dis qu’Allègre va dire que « l’acidification des océans, c’est de la foutaise », c’était bien sûr du second degré.

59.  Araucan | 11/06/2009 @ 20:43 Répondre à ce commentaire

Curieux (#30),

En fait, quasiment tous les arguments qu’il donne peuvent être retournés. De plus, il ne traite pas de la relation de cause à effet CO2-température.

60.  Hieronim | 11/06/2009 @ 21:21 Répondre à ce commentaire

Je connais un peu le monsieur aussi, pas trop d’ambiguïté donc 😉

61.  Fabge02 | 13/06/2009 @ 15:15 Répondre à ce commentaire

Incroyable!

Lu sur le journal Elle, généralement orienté bio chic, un édito , signé Dorothée Werner et intitulé « Vert et revers ». Je n’ai pas pu récupérer l’intégralité du texte, j’en recopie les lignes les plus significatives :
« Le pire (à propos du succès des écologistes) : Le discours moralisateur et culpabilisant qui rôde, l’idée manichéenne et fantasmatique qui progresse insidieusement selon laquelle l’homme serait un monstre de destruction et de perversité, tandis que la nature et les animaux seraient du coté de la pureté et de la bonté. L’opposition Nature contre culture et le mythe de la pureté peuvent aisément virer à l’idéologie totalitaire. »

62.  Fabge02 | 13/06/2009 @ 18:55 Répondre à ce commentaire

Voilà l’edito en entier, il y a quand même de l’écologiquement correct mais, in cauda venenum, la conclusion est bien envoyée.

« Le vert est mis. Kaki, pomme, sapin, teinté de rouge, de rose, de bleu ou de brun. Depuis la semaine dernière, c’est un raz-de-marée green. Au rayon politique : 16 % des voix aux Européennes et 14 députés pour Europe Ecologie, mouvement hybride mené par Daniel Cohn-Bendit, quasiment autant que le PS, feu la première force politique du pays. Au rayon char d’assaut idéologique : plus de 9 millions de Français en trois jours ont vu « Home ». Le film de Yann Arthus-Bertrand est un show léché qui rappelle luxueusement, depuis les cieux, comment la folle avidité des hommes détruit ce qu’ils ont de plus précieux, la nature, jusqu’à menacer leur survie. Les deux événements sont tellement concomitants qu’ils ont soulevé une vaine polémique, certains reprochant au film d’avoir entraîné une vague d’amour pour Cohn-Bendit…
C’est oublier à quel point la parole écolo imbibe déjà notre vie quotidienne : pubs, discours politiques de tout poil, livres par dizaines, monde de l’entreprise obsédé par le « dev’ dur’ », sans parler des enfants de moins de 10 ans qui hurlent à la vue d’une goutte d’eau du robinet gâchée pendant un lavage de dents. Le vert envahit tout pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur ? Parce qu’on a bien compris que les défis écologiques à venir sont colossaux. Entre l’eau, la biodiversité, le climat et l’énergie, ces mêmes enfants auront du pain sur la planche, et quelques gros soucis en perspective. Aussi, parce que cette brise verte fait chaud au coeur, porteuse d’utopie, d’une vision conviviale et généreuse de la vie en société, et d’une vraie remise en question d’un système qui nous mène dans le mur. Le pire ? Le discours moralisateur et culpabilisant qui rôde, l’idée manichéenne et fantasmatique qui progresse insidieusement selon laquelle l’homme serait un monstre de destruction et de perversité, tandis que la nature et les animaux seraient du côté de la pureté et de la bonté. L’opposition Nature contre Culture et le mythe de la pureté peuvent aisément virer à l’idéologie totalitaire.
On ne peut pas construire une société sur le pitch suicidaire selon lequel l’homme est le pire prédateur de l’homme. On ne peut pas bâtir l’avenir sur cette nostalgie faisandée de la pureté, cette idée quasi religieuse et publicitaire du retour à l’état de nature originel et du paradis perdu comme unique chance de salut. L’écologie sera à coup sûr la grande affaire politique du siècle. Tout est une affaire de degré. Dans le camaïeu des verts, certains sont plus attirants que d’autres.
Par Dorothée Werner »

63.  Araucan | 13/06/2009 @ 19:51 Répondre à ce commentaire

Fabge02 (#62),

Pas inintéressant, cela commence à réfléchir : effet de saturation ? Bon Borloo a déjà reculé la taxe carbone à 2011 (en fait pour voir les discussion à l’UE sur cette même questin que les Suédois veulent initier…).
Mais la discussion sur le Grenelle 1 et 2 se poursuivent : pas d’inflexions de ce coté là.

64.  floyd | 22/11/2009 @ 21:34 Répondre à ce commentaire

Joanne Nova vient de sortir le deuxième tome de son manuel:

http://joannenova.com.au/2009/.....our-money/

Elle aborde aussi dans ce tome les aspects politiques et financiers du réchauffement climatique, mais pas seulement.
Bon avec le ‘ClimateGate’, j’imagine que tout le monde s’en fout maintenant du manuel du sceptique! 😉

65.  Araucan | 23/11/2009 @ 14:43 Répondre à ce commentaire

Résolution du sénat sur le marché du carbone

http://www.senat.fr/leg/ppr09-098.html

66.  Jézabelle | 11/12/2009 @ 15:16 Répondre à ce commentaire

Bonjour à toutes et tous !

Je suis en train « d’étudier l’arnaque » du réchauffement climatique et je tentes de témoigner de la fausseté de ces faits sur des sites aussi divers et variés (Facebook et autres ) il se trouve que « je tombes sur des mordus du « réchauffement  » qui eux-mêmes sont prêts à « vous lyncher » si vous leur dites que « vous manger de la viande bovine » ou que si vous aimez les corridas (?) car tout confondu ca se tiendrais ! Apparemment le battage médiatique incessant et culpabilisant « marche bien » nos écolos-réchauffés y mettent les pleins pieds dedans ! les Yves Cochet s’avance à petit pas pour parler de la « dépopulation » à commencer par l’Afrique (? ) qui pourtant n’a pas d’industries mises à part celles des Occidentaux qui « ‘exploitent sans honte ce continent très riche ! Donc dépopulation pour les « moins favorisés  » et décroissance comprise nous serions peut-être obligé de réutiliser les « silex » pour couper la viande, ou acheter des produits prétendus « bios » ou « issus de l’agro-alimentaire  » car les lobbies « ont pris en main ce problème  » même faux c’est je crois un grand marché d’ouverture car le « système qui a perduré jusqu’à aujourd’hui semble « bloqué » ! Est ce un « nouveau cheval de Troie pour les « pays riches » ou même comme je l’entends dire sur la 5 « C’est a vous » « jamais la Chine ou autre pays emmergeants ne doit prétendre à vivre « notre mode actuel de vie Occidentale » ! Autrement dit : ‘ »les pays en sous-dévellopements doivent rester comme ils sont : en sous-dévelloppement et pas avoir l’eau, l’électricité, les soins, le confort minimum requis qui leur permettrait de vivre « dignement  » ! 1 milliard de personnes de ce tiers-monde va mourir de famine et nos concitoyens sont « ‘tétanisés  » par des images catastrophes dignes de l’Apocalypse de St Jean ! Les ours blancs dérivent sur des morceaux de glaces, oulà ca y est la fin est prôche là ! Vite signons le Protocole de Copenhague sinon les ours blancs ou bruns « vont mourir encore plus » ! les inondations « chroniques » du Bengaldesh sont « annoncées comme dû au réchauffement climatique tout en oubliant que les « politiciens  » et le « la configuration du pays a toujours provoqué ce genre de problèmes depuis la partition de l’Inde en 1949 ! les Ouragans américains qui se suivent depuis des miliers d’années en FLoride deviennent eux aussi « des phénomènes  » dû au même réchauffement …..la chaleur du Sahara idem et le manque d’eau chronique de cette région est bien plus dû à l’insuffisance des « chefs d’états payés par les Occidentaux  » qui « ne répercutent pas les « dons  » en faisant des systèmes de « drainages, pompages, infrastructures qui sont parfaitement à la porté de tout ingénieurs dignes de ce nom ! C’est juste une question « politique et humaine » comme la pauvreté dans les pays riches sont de même voulue « par nos gouvernants  » donc cette manipulation en vue de « diminuer la population  » par la famine ? Des lois drastiques ?? Yves Cochet Politique des Verts lui s’engage à faire « tomber la natalité de 3 à 1 enfant par famille même en Europe ! Qu’en pensez vous car derrière ces affirmations « de fins du monde  » il y a bien la « main de l’homme et il s’avère que les Verts et autres faux écolos sont plus inhumains pour leurs « pairs » que pour la Terre et les animaux ! Y aura-t-il des places pour tout le monde au banquet de la Vie ?? Y a-t’il des vies indignes à vivre ?? Vous n’en parlez pas sur votre site bien que j’apprécies que les scientifiques sont enfin « rentrés en résistance, et Mme Duflot verte a même déclaré : » les sceptiques sont des révisionnistes ! Voilà comment on raconte l’histoire et de plus sur « Rue 89 » journal sois disant « alernatif » lui déclare que les sceptiques sont les nouveaux « poujadistes » (anciennement lepenistes ) le vert irait de pair avec le Brun de triste mémoire ??? Je le crains las ………..Merci à vous de répondre !

67.  maurice | 11/12/2009 @ 15:19 Répondre à ce commentaire

Bonjour
quelle est ta question précisément ?

68.  Araucan | 11/12/2009 @ 17:53 Répondre à ce commentaire

Jézabelle (#66),

En première approche vous pouvez utiliser le moteur de recherche interne au site, en haut à gauche : tous les points que vous abordez ont fait soit l’objet d’un post soit ont fait l’objet de longs débats dans les commentaires … et à plusieurs reprises.

69.  chria | 11/12/2009 @ 19:07 Répondre à ce commentaire

Araucan (#68),
Un texte et son lien à prendre au xiéme degré

70.  Araucan | 11/12/2009 @ 22:56 Répondre à ce commentaire

chria (#69),

Oui j’ai vu le site associé.

71.  Curieux | 12/12/2009 @ 14:30 Répondre à ce commentaire

chria (#69),
Un site plein de minou partout mais sans sexe c’est carrément suspect. 😉

72.  paul | 1/02/2011 @ 16:29 Répondre à ce commentaire

Que les personnes qui croient au effets du CO2 peignent leurs toi en blanc!
Il combleront déjà un morceau de l’albédo.

73.  Bob | 1/02/2011 @ 17:08 Répondre à ce commentaire

Paul #72

C’est sympa mais en hiver….

74.  the fritz | 1/02/2011 @ 19:04 Répondre à ce commentaire

faire “tomber la natalité de 3 à 1 enfant par famille même en Europe ! Qu’en pensez vous car derrière ces affirmations “de fins du monde ” il y a bien la “main de l’homme …
Pensez vous vraiment que c’est la main de l’homme qui est derrière ou la main de la femme???

75.  Murps | 1/02/2011 @ 22:43 Répondre à ce commentaire

the fritz (#74), à ce sujet je n’aurais évoqué ni exactement la main de l’homme, et pas tout à fait la main de la femme, mais on s’égare et moi le premier.
:mrgreen:

76.  Araucan | 1/02/2011 @ 23:56 Répondre à ce commentaire

Bob (#73),

En hiver avec les couches de réchauffement climatique, la couverture blanche est automatique ? 🙂

77.  joletaxi | 2/02/2011 @ 23:17 Répondre à ce commentaire

Un défi à la communauté de la recherche climatique

2 février 2011 par Roy W. Spencer, Ph. D.

J’ai été assommé ces derniers jours par le battage médiatique au sujet de la «science établie » du réchauffement climatique. Ce que la plupart des gens ne réalisent pas c’est que la grande majorité des recherches publiées sur le sujet suppose simplement que le réchauffement est d’origine humaine. Il en aucun cas « prouve » qu’il l’est.

Si la science est vraiment réglée, alors ce défi que je pose doit être facile:

Montrez-moi un papier revu par les pairs qui a examiné et exclu les cycles naturels du climat interne comme à l’origine de l’essentiel du réchauffement récent dans les relevés de t° globaux.

Les études qui ont suggéré que l’augmentation de l’irradiance totale du soleil ne peut pas être invoqué, ne comptent pas … le soleil est un facteur externe. Je parle de naturel,de la variabilité interne au climat.

Le fait est que l ‘«hypothèse nulle»du réchauffement de la planète n’a jamais été rejetée: Cette variabilité naturelle du climat peut expliquer tout ce qu’on voit dans le système climatique.

A la question de ruidh

… quelle peut-être la source de ces mystérieuses variations naturelles?

Spencer( Monsieur,à lui, je donne du Monsieur…)

Un mécanisme est que 1% ou 2 de changement dans la couverture nuageuse peut occasionner un réchauffement global ou un refroidissement, en raison de changements dans la circulation atmosphérique.
Ceci est présent dans la plupart sinon tous les modèles climatiques sur base annuelle.
Ce que je veux dire,c’est que cela peut aussi avoir des effets sur des périodes pluri-décennales.
Comment expliquer sinon l’optimum médiéval?Trop de SUV?
Ou le petit âge glaciaire?pas assez de SUV?
Ou bien il suffit juste de nier que cela s’est produit?
La variabilité naturelle interne du climat est « l’hypothèse nulle ».jamais personne n’a examiné ni écarté celle-ci.La seule chose qu’ils ont fait,c’est de mettre en avant une explication alternative, qui est correcte.
Mais elle a été présentée comme une sorte de preuve,c’est qu’elle n’est pas.

Je crois que les « conférences » de Trenberth l’ont énervé

Sorry, the comment form is closed at this time.