L‘écologie ne crée pas d’emplois !

 

• • • • •

Une étude payée par le ministère de l'Ecologie, largement relayée dans les médias (cinq colonnes à la une dans Les Echos » du 16 juin), affirme que le Grenelle de l'environnement va créer plus de 600.000 emplois.

Les dépenses imposées par le Grenelle de l'environnement, qui s'élèvent à un peu moins de 40 milliards d'euros par an, vont en effet créer beaucoup d'emplois, dans le bâtiment, dans l'industrie ferroviaire, dans la production de panneaux photovoltaïques, etc. M. Wauquiez, il y a quelques mois, parlait de 500.000 emplois. M. Borloo fait mieux. Ces chiffres sont des estimations plausibles.

Mais ils ne racontent que la moitié de l'histoire. Car ils ignorent les emplois que les mesures imposées par le Grenelle vont détruire. D'où viennent en effet les 40 milliards qui vont être dépensés ? Des administrations pour 5 milliards, des ménages et des entreprises pour le reste. Les 15 milliards d'euros de dépense publique supplémentaire sont des impôts supplémentaires qui vont diminuer la consommation d'autant. Les 25 milliards de dépenses obligatoires des ménages et des entreprises vont avoir le même effet. Nous allons consommer plus de TGV et d'isolation, mais moins de carottes, de pneumatiques, de meubles ou de livres. Une analyse plus approfondie prendrait en compte les surcoûts pour les consommateurs causés par la tarification de l'éolien et du photovoltaïque, qui augmentent la facture, et les économies d'énergie, qui la diminuent. Mais, en première approximation, on peut dire que le Grenelle va aussi réduire la consommation de 40 milliards. Et par voie de conséquence l'activité et l'emploi.

De combien ? On aura une bonne idée de l'impact d'une diminution de la ­consommation sur l'emploi en divisant le nombre d'emplois du secteur marchand par la consommation des ménages : on obtient 18.000 emplois par milliard d'euros de dépenses. Un milliard d'euros de consommations en moins, c'est en moyenne 18.000 emplois en moins. 40 milliards d'euros de dépenses en moins, c'est environ 700.000 emplois qui disparaissent. Telle est l'autre moitié de l'histoire, sur laquelle le ministère de l'Ecologie jette un voile pudique, sans que l'on sache s'il s'agit de sa part d'ignorance ou de manipulation. Le Grenelle de l'environnement va peut-être créer 600.000 emplois dans le secteur de l'environnement, mais il va en détruire 700.000 dans les autres secteurs.

Ce regard borgne est en France habituel en matière de dépense publique. Tous ceux qui proposent une nouvelle dépense mettent en avant les milliers d'emplois qu'elle va « créer ». Si la dépense publique « créait » véritablement des emplois, la France, qui est championne du monde de la dépense publique (après la Corée du Nord), ne compterait plus un chômeur depuis longtemps !

En réalité, la dépense publique ne crée pas des activités et des emplois. Elle en déplace, d'un secteur à un autre. Elle change la structure de l'activité et de la ­consommation. La dépense imposée par la loi aux ménages et aux entreprises fonctionne de la même façon. On a bien le droit de croire que la nouvelle répartition des activités, des emplois et de la consommation induite par le Grenelle de l'environnement est plus désirable que l'ancienne. On a aussi le droit de penser le contraire. C'est un débat légitime et intéressant.

Mais il ne faut pas le polluer avec des demi-vérités qui finissent par faire de gros mensonges et du vrai bourrage de crâne. Comme dit la sagesse populaire, on ne peut pas avoir à la fois le beurre et l'argent du beurre, et la crémière par-dessus le marché.

REMY PRUD'HOMME, ECONOMISTE, PROFESSEUR EMERITE À L'UNIVERSITE DE PARIS-XII

Source : Les Echos

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
51.  Araucan | 18/07/2009 @ 11:09 Répondre à ce commentaire

vincent (#49),

Tout dépend combien il y aura de lettres et où elles seront envoyées….

Mais la taxe carbone va certainement aider aussi…

52.  mica | 18/07/2009 @ 13:35 Répondre à ce commentaire

quelqu’un pourrait me donner une référence sur la signature qui devrait se trouver dans l’atmosphère prédit par les modèles mais qui ne s’y trouve evidemment… ca fait des jour que je le cherche et je ne la trouve plus!!!
et si quelqu’un aurait en plus une référence sur le réchauffement du système solaire çà m’intéresse, car un type m’affirme que tout le système solaire se refroidit et que bien sur seule la terre se réchauffe…
qui peut m’aider?????

53.  laurent | 18/07/2009 @ 14:43 Répondre à ce commentaire

mica (#51),

référence sur la signature qui devrait se trouver dans l’atmosphère prédit par les modèles

Va voir ici: http://www.pensee-unique.fr/doutes.html
(chapitre 5)

un type m’affirme que tout le système solaire se refroidit et que bien sur seule la terre se réchauffe

C’est exactement le contraire qui se produit…. va voir par exemple ici:
http://www.generation-nt.com/r.....22676.html

54.  Araucan | 18/07/2009 @ 15:16 Répondre à ce commentaire

mica (#51),

Pour les autres planètes du Système solaire , allez là aussi :

http://www.pensee-unique.fr/th.....vensmark09

Tout en bas du lien….

55.  miniTAX | 18/07/2009 @ 17:09 Répondre à ce commentaire

et si quelqu’un aurait en plus une référence sur le réchauffement du système solaire çà m’intéresse, car un type m’affirme que tout le système solaire se refroidit et que bien sur seule la terre se réchauffe…

mica (#51), euh, si je peux me permettre, en toute logique, c’est d’abord au type de fournir les réf. de ce qu’il affirme, pas à toi de lui prouver tort.
Parce que si on doit chercher les papiers pour réfuter tous les Mamadou-le-Marabout et autre Madame Soleil qui prétendent savoir dire l’avenir et guérir les peines du corps et du coeur, on n’est pas sorti de l’auberge.

56.  andqui | 18/07/2009 @ 17:58 Répondre à ce commentaire

Dans une conditionnelle, le verbe est à l’imparfait; il est au conditionnel dans la principale.
C’est bon de pinailler, hum….!

57.  joletaxi | 18/07/2009 @ 18:52 Répondre à ce commentaire

@ 55

pffff si j ‘avais su ,j’aurais pas venu

58.  mica | 18/07/2009 @ 21:37 Répondre à ce commentaire

Lindzen ils sont deux ou c’est le même qui a retrourné sa veste?? car je le retrouve dans une liste critiquant du RC mais serait a l’origine des modèle pour la signature de l’effet de serre à 10km… je me trompe??

60.  Manu95 | 19/07/2009 @ 17:01 Répondre à ce commentaire

C’est le même sans aucun doute. Mais il a changé d’avis au cours de sa carrière :
http://www.pensee-unique.fr/lindzen.html

61.  Argus | 19/07/2009 @ 19:15 Répondre à ce commentaire

@manu et mica,
Je ne pense pas que Lindzen ait changé d’avis au cours de sa carrière. Il a effectivement proposé une modélisation originale pour l’effet de serre du CO2 mais il pense depuis longtemps que les rétroactions ( vapeur d’eau, nuages etc..) sont négatives (avec des mesures à l’appui), ce qui veut dire que l’effet de serre résultant serait négligeable, selon lui. Lindzen a démissionné du GIEC dès 2001. Dégoûté par les pratiques de cet organisation… Il faut lire l’article cité par manu95 pour voir à quel point il est critique. C’est le moins que l’on puisse dire.

62.  archimède | 20/07/2009 @ 13:45 Répondre à ce commentaire

@mica 51 :

Ce post déjà ancien semble indiquer que hormis Vénus, toutes les planètes du système solaire et un certain nombre de leurs satellites connaissent un certain réchauffement

http://motls.blogspot.com/2006.....piter.html

63.  kelenborn | 20/07/2009 @ 14:01 Répondre à ce commentaire

Je reviens sur cette proposition de lettre à nos élus. Je crois que ce serait effectivement une bonne idée que d’envoyer , par exemple, le manuel du sceptique à nos chers députés, accompagné de commentaires et surtout d’un avertissement: le jour venu, vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas!
Si, en effet , il ressort que tout cela n’a été qu’une gigantesque escroquerie qui a servi à dilapider les deniers publics et l’emploi au profit de quelques canailles, ce ne sera pas uniquement un scandale qui éclaboussera les scientifiques d’opérette qui ont prêté leur nom mais une affaire qui relèvera ni plus ni moins du crime contre l’humanité…
La difficulté est , s’agissant des députés , qu’il faut envoyer les mails un par un sinon c’est considéré comme spam.
Attention aussi au fait qu’il y a en face des gens très méchants et que des sbires seront mis sur les traces de l’expéditeur!
Mais je crois que le jeu en vaut la chandelle
Pour les maires, il faudrait trouver la liste des adresses auprès de l’éssociation des maires de France. Cela n’a pas l’air simple mais si quelqu’un a une idée?
MK

64.  joletaxi | 20/07/2009 @ 14:18 Répondre à ce commentaire

@61

je n’avais pas dans l’idée de tenter d’ouvrir un débat avec les destinataires sur les « problèmes » purement scientifique,en leur servant la liste des incohérences de la théorie RCA.
Je crois que l’on manquerait la cible.Ces gens sont pour la plupart de parfaits idiots arrivés à leur fonction par des chemins fangeux que la plupart d’entre nous n’imagine pas.
Je crois qu’il faut au contraire tenter de piquer leur curiosité(ils ont autour d’eux suffisamment de serviles pour récupérer les informations)en leur faisant prendre conscience que leur électorat, la plèbe,commence à se poser des questions,et qu’ils auraient tort de ne pas consacrer quelques parcelles de leur temps précieux,à se détourner de la messe journaliere et d’aller prendre l’air(assez frais) sur le perron.
Je crois qu’il indispensable de revenir à la bonne vieille méthode de la lettre très formaliste et respectueuse(on peut même parler de geste citoyen,employer du papier sera bienvenu pour écouler les stocks de bois des Landes)
Mais je doute que l’énergie consacrée à cette noble tâche ne soit aussi vaine que les kws éoliens achetés très chers la nuit….

65.  joletaxi | 20/07/2009 @ 19:35 Répondre à ce commentaire

pendant que des zozos,à la solde d’arnaqueurs nous fourguent des solutions ruineuses et inefficaces,style moulins à vent et autres centrales du désert,voire même des « petits canards » destinés à se balancer dans les vagues,d’autres, dans l’anonymat,trouvent des solutions

http://www.sciencedaily.com/re.....113356.htm

67.  Araucan | 20/07/2009 @ 23:41 Répondre à ce commentaire

joletaxi (#65),

Mais vous n’y pensez pas un fluide fait de nanoparticules !

68.  Manu95 | 21/07/2009 @ 1:19 Répondre à ce commentaire

fluide fait de nanoparticules

Vive la pollution des nappes phréatiques en cas de fuite. Mais surtout quels revenus pour l’industrie chimique qui les fabriquerait !

69.  mica | 21/07/2009 @ 20:48 Répondre à ce commentaire

l’acidification des océans, quelqu’un à un des références sur ce problème, en est il un?? le blanchiment des coraux la preuve du RCA??
merci

71.  Manu95 | 21/07/2009 @ 21:31 Répondre à ce commentaire

Il y a bien sûr Wikipédia
Acidification de l’océan
La page en anglais est plus complète
Ocean acidification
Il est à noter que l’océan est basique (pH > 7) et qu’il est donc incorrect de parler d’acidification. Il s’agit plutôt d’une diminution de l’alcalinité.

Le blanchiment des coraux c’est de la foutaise attribué à un réchauffement climatique anthropique non prouvé.

Je te conseille de visiter le site de Pensée unique

72.  mica | 21/07/2009 @ 23:05 Répondre à ce commentaire

oui mais je voudrais quelque chose de consistant sur le blanchiment des coraux et quel serait la cause de ce blanchiment a part le RC bien sur…

73.  Araucan | 22/07/2009 @ 0:11 Répondre à ce commentaire

mica (#72),

Un : le blanchiement des coraux est tès souvent lié a des pollutions humaines (rejets d’eaux usées).
Deux : il n’est pas toujours lié à des augmentations de température de l’eau de mer (Grande barrière de corail)
Trois : on constate des recolonisations de récifs blanchis
Quatre : il semble y avoir rupture de la symbiose (algue/invertébré): motifs non expliqués…
Cinq : la nutrition minérale (eau de mer) a certainement un rôle aussi.
Six des prédateurs bactéries ou autres (CF Tahiti) du fait de la surpêche.

Et le jour où la mer sera acide, la Normandie va se réduire et les calanques de Marseille s’agrandir…

74.  scaletrans | 22/07/2009 @ 10:03 Répondre à ce commentaire

Incidemment, http://www.pensee-unique.fr/index.html est de nouveau accessible via Free: insondables mystères du blacklisting…

75.  super.mouton | 22/07/2009 @ 10:11 Répondre à ce commentaire

Araucan (#73),
Ca me fait penser à un reportage que j’avais vu une fois sur une île où soit disant le niveau de la mer montait… C’était bien sûr la faute du RC. Mon petit doigt me disait que ça devait être plus à cause d’une nouvelle infrastructure portuaire (on change la topographie en bord de mer) que du dit. L’île s’élevait à 2 ou 3 m au dessus du niveau de la mer, et donc, le moindre raz de marée de l’autre côté du monde pouvait aussi donner l’impression que le niveau monte ou descend sur cette île…. (je dois exagérer..)
Connaissez-vous le livre « devenez sorciers, devenez savants »? Ce livre explique très bien comment on peut faire de la magie juste en captant l’attention de son public sur le non-essentiel…. de la prestidigitation en quelque sorte. Et bien, nous vivons dans un monde de prestidigitation où on nous dit: « regardez ça, regardez ci » et puis derrière notre dos, plein de chose se passe…

76.  Araucan | 22/07/2009 @ 10:30 Répondre à ce commentaire

super.mouton (#75),

La société du spectacle Guy Debord ou celle où tout le monde peut devenir célèbre… mais 10 mn seulement : cela ne favorise pas la réflexion de fond.

77.  Flo | 29/07/2009 @ 14:27 Répondre à ce commentaire

Ouh la la même si Le Monde l’écrit…

http://www.lemonde.fr/planete/.....L-32280184

78.  Araucan | 29/07/2009 @ 21:35 Répondre à ce commentaire

La conclusion de l’article …

Autant d’éléments qui interrogent les chiffres avancés par le BCG. M. Nazarenko convient d’ailleurs de lui-même « que, finalement, les 600 000 emplois évoqués seront créés… ou maintenus ». Une première nuance. Peut-être y en aura-t-il d’autres.

Sorry, the comment form is closed at this time.