Le changement climatique rend les poissons plus petits.

(Il ne manquait plus que cela à la longue liste des calamités engendrées par le changement climatique : les poissons raccourcissent ! Noter que l'étude a été faite dans des zones notoirement pêchées et surpêchées …)

• • • • •

Les poissons des eaux européennes ont perdu la moitié de leur masse corporelle en l'espace de quelques décennies sous l'effet du changement climatique, selon une étude de l'institut français Cemagref publiée lundi aux Etats-Unis. Les chercheurs de cet institut public spécialisé dans la gestion durable des eaux et des territoires ont étudié les populations de poissons dans les rivières européennes, ainsi qu'en mer du Nord et en mer Baltique. Leur conclusion, publiée dans la revue "Proceedings of the National Academy of Sciences" est que les différentes espèces de poissons ont perdu en moyenne 50% de leur masse corporelle au cours des 20 à 30 dernières années et que la masse totale des poissons présents dans les eaux européennes a baissé de 60%.Carte postale 1909

Carte postale, 75, Avril 1909, France. Source.

Les espèces les plus petites tendent en effet à prendre proportionnellement une place plus importante dans les mers et les cours d'eaux, a expliqué à l'AFP le principal auteur de l'étude, Martin Daufresne. Les chercheurs savaient déjà que les eaux plus chaudes sont généralement habitées par des espèces plus petites. Et que le réchauffement des eaux a eu des conséquences sur les flux migratoires et les habitudes de reproduction des poissons. Mais l'impact du rétrécissement des poissons est "énorme", estime M. Daufresne. Les poissons plus petits pondent ainsi moins d'oeufs et sont à l'évidence des proies plus petites pour leurs prédateurs, y compris l'homme, d'où des conséquences graves pour la chaîne alimentaire et l'écosystème.Même si la surpêche a un impact sur la diminution de la taille des poissons, "cela n'est pas la seule raison", observe le chercheur. "Notre étude établit que la température joue un rôle majeur".

Source : (belga)

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
51.  Chria | 24/07/2009 @ 14:15 Répondre à ce commentaire

Vous n’avez encore rien vu :
http://www.terra-economica.inf.....,4648.html

Janco a trouver ses maîtres

52.  Araucan | 24/07/2009 @ 14:53 Répondre à ce commentaire

Chria (#47),

Un peu de tout et le réchauffement n’est le plus important ….

Par contre, j’aimerais voir à quoi correspond un plan de gestion à long terme des poissons….(cela m’intéresse…)

Ah oui, il aurait neigé à Tignes…

53.  Chria | 24/07/2009 @ 15:05 Répondre à ce commentaire

Araucan (#50),
pour le plan de gestion j’en sais rien, comme une sorte de contrat de bassin versant, allez savoir ce qui vont encore nous inventer.

Il semble qu’il a neigé 15cm le 17 juillet à Tignes. En en haut… Donc pas de quoi fouetter un chat, on a eu moult étés bien plus frais et plus neigeux. Et qu’on sait la température qu’il a fait en Corse…

54.  Araucan | 24/07/2009 @ 15:36 Répondre à ce commentaire

Chria (#51),

Mais en Corse les incendies sont criminels…

55.  Araucan | 27/07/2009 @ 20:57 Répondre à ce commentaire

et rend sourds les cétacés

La pollution sonore menace les mammifères marins

LeMonde.fr

La mer, monde du silence ? Poétique, mais faux. L’environnement marin est empli de bruits naturels provenant des vagues, du vent et de la pluie, ainsi que des sons émis par les organismes vivants. Auxquels s’ajoutent, et de manière croissante, les sons d’origine humaine. Une véritable pollution sonore dont les conséquences peuvent être dramatiques pour les mammifères marins, et contre laquelle se mobilise un nombre croissant de scientifiques et d’environnementalistes.

http://www.lemonde.fr/planete/.....id=1223173

Voici la conclusion, qui n’a rien à voir avec le reste de l’article, mais sans RCA plus rien n’est grave, n’est-ce pas ?

Et il y a urgence à agir. Selon le dernier rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC), publié fin 2007, l’augmentation des niveaux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère va entraîner une acidification des mers et des océans. Or, cette acidification pourrait contribuer à rendre l’environnement marin plus bruyant, en diminuant la capacité d’absorption des sons à basse fréquence. Si rien ne vient enrayer cette évolution, les baleines, demain, pourront-elles encore s’entendre chanter ?

56.  super.mouton | 27/07/2009 @ 21:40 Répondre à ce commentaire

Araucan (#53),
😯

57.  ardeche07 | 27/07/2009 @ 23:51 Répondre à ce commentaire

Araucan (#53),
C’est marrant, quand je lis ce genre d’articles, j’ai l’impression d’être le 1er avril. Le problème c’est qu’il y en a qui prennent ça au sérieux.

58.  jeff hersson | 28/07/2009 @ 9:30 Répondre à ce commentaire

Araucan (#53), Ah oui, quand même !

59.  Araucan | 28/07/2009 @ 11:33 Répondre à ce commentaire

ardeche07 (#55),

Oui, et ce genre de délires ne se calme pas : c’est bien pourquoi il est nécessaire de les souligner autant que de possible, sachant qu’il y a désormais deux aspects :
1) les fondements du soi-disant RCA
2) ceux qui mettent le RCA à toutes les sauces, partant de l’hypothèse RCA et en en faisant le moteur de toutes les catastrophes présentes et à venir…

Dire que le RCA rend sourd…. c’est quelque chose tout de même !

Sorry, the comment form is closed at this time.