Conférence « Le réchauffement climatique » de Vincent COURTILLOT

• • • • •

Exposé politiquement incorrect mais scientifiquement solide et formidablement pédagogique du géologue Vincent Courtillot sur le réchauffement climatique, l'importance de l'observation et la discordance entre les prédictions du GIEC et les données.

Source : Université de Nantes

Le débat qui suit l'exposé, intitulée "Réchauffement climatique et biodiversité" mais portant essentiellement sur le réchauffement est également passionnant, à voir absolument, ne serait ce que pour sentir l'état d'esprit des contradicteurs de Courtillot.






Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
401.  Marot | 8/06/2010 @ 19:01 Répondre à ce commentaire

Antonio San (#399),
La discission est ouverte sur le site ad’hoc.

à ce jour, aucun commentaire n’a été fait.

402.  Marot | 8/06/2010 @ 19:58 Répondre à ce commentaire

Marot (#401),
Rectification : discission discussion.

403.  Antonio San | 8/06/2010 @ 20:13 Répondre à ce commentaire

Marot (#401),
Je crois que l’approche qui consiste à lier des séries de températures sans se préoccuper le moins du monde des phénomenes météorologiques dont elles ne sont que les conséquences est risquée pour ne pas dire fatalement inepte pour les réchauffistes comme pour les antis. L’article de Legras et al. le démontre CQFD.

404.  phi | 8/06/2010 @ 20:19 Répondre à ce commentaire

Fétrocho (#400),
Mon propos est beaucoup plus limité que cela, il ne concerne que les techniques d’homogénéisations des relevés thermométriques. Les statistques appliquées visent à repérer et à quantifier les discontinuités. A mon avis cette partie du travail est bien faite. Le problème est de savoir comment utiliser ces résultats pour améliorer les séries brutes et, à ce stade, il est nécessaire d’interpréter correctement ces discontinuités. Or c’est dans cette interprétation que les homogénéistions pèchent. Au lieu d’être améliorées, les séries brutes sont en réalité polluées par le traitement.

405.  momolefaux | 8/10/2010 @ 17:04 Répondre à ce commentaire

Un vrai plaisir a écouté Mr courtillot, mes respects.
Nous faire bien comprendre la vrai raison de la grande arnaque du rechauffement climatique, par des graphique qui n’ont aucun sens,
pour moi c’est le meilleurs, bravo a lui.

Sorry, the comment form is closed at this time.