L’hiver sera-t-il chaud ?

(Merci à Myke de ce rappel opportun d'une prédiction faite ….en 2007 et qui ne s'est pas encore produite…)

• • • • •

Un nouveau modèle climatique donne un réchauffement brutal dès 2009.

Publié le lundi 3 septembre 2007. Actualité publiée dans Nature

Article retiré suite à la réclamation du site Spectro Sciences… (Voir commentaire N°32, ci-dessous)

• • • • •

(Mais pour compenser mais toujours sur le même site d'infos, voici une annonce de refroidissement.

 

Polémique : La fin du réchauffement climatique ?
Publié le mercredi 10 juin 2009.
A lire sur Spectro Sciences, en particulier l'avertissement de la rédaction qui est un bijou en son genre … (source) Cet article reprend un article du site ADIT , site officiel du Ministère des affaires étrangères et européennes : le voici ci-dessous :



La fin du réchauffement climatique ?

Le professeur Lev Karline, recteur de l’Université d’hydrométéorologie de Saint-Pétersbourg, qui est également un Centre régional de formation de l’Organisation météorologique mondiale, estime que le réchauffement climatique touche à sa fin.

Le point de vue le plus répandu parmi les chercheurs, explique Lev Karline, est que le climat a eu, au cours des 150 dernières années, une tendance marquée à un réchauffement progressif. Et les modèles mathématiques donnent parfois raison à certains défenseurs du caractère inévitable d’un prochain réchauffement de notre planète. D’aucuns n’excluent pas de leurs prévisions des scénarios apocalyptiques d’élévation de la température du globe de deux ou trois degrés Celsius dans les toutes prochaines années, avec l’ensemble des conséquences sur notre environnement.

« Mais il existe aussi d’autres points de vue, diamétralement opposés, défendus notamment par les chercheurs de notre Université », poursuit Lev Karline. « Les modifications climatiques que nous avons observées ces cents dernières années s’expliquent, selon nous, mis à part l’influence technologique de l’homme, essentiellement par la versatilité naturelle ». Autrement dit, « par les liens Soleil-Terre, par l’activité solaire et d’autres facteurs ». Il est facile de se convaincre (selon Lev Karline, NDLR), si l’on analyse les facteurs cosmogéophysiques, qu’il y a trois ou quatre ans, ces facteurs étaient au plus bas, et que d’ici quelques années la tendance au réchauffement climatique finira par évoluer vers un refroidissement progressif, poursuit Lev Karline. « Il y a tout lieu de penser que les prévisions augurant un réchauffement climatique ne vont pas se justifier : dans les prochaines décennies, nous retrouverons les normes climatiques que nous avons connues dans les années 70 du XXe siècle, affirme le chercheur pétersbourgeois ».

Origine : BE Russie numéro 21 (9/06/2009) – Ambassade de France en Russie / ADIT

(NdBdP : L'avertissement parle de lecture au premier et au second degré et cite Realclimate. com comme référence, à lire au degré que l'on préfère. Si on lit l'anglais, on peut AUSSI aller là pour avoir tous les termes du débat Watts up whit that, Climate audit, Global warming science -liste non limitative-).

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
201.  Orangina | 28/10/2009 @ 11:24 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#169),
Formule I :

Cette formule ci dessus, s’appelle aussi : Variance empirique corrigée.
Formule II :
Cette formule ci dessus, s’appelle aussi : Variance empirique.
Cet estimateur pose un autre problème : il est biaisé. On utilise en pratique un version corrigée (la formule I).
Ce raisonnement est-il biaisé ?

202.  miniTAX | 28/10/2009 @ 11:38 Répondre à ce commentaire

Orangina (#201), ici, il s’agit du calcul de la variance de TOUTES les données (5 !) et non d’un échantillon de ces données.
Il n’y a rien « d’empirique » et rien à « corriger » dans l’histoire.

203.  Laurent | 28/10/2009 @ 11:41 Répondre à ce commentaire

Robert (#198),
Je n’ai pas besoin de « sources d’informations neutres »… les bases des statistiques sont accessibles à tous, y compris à toi (même si tu n’es pas capable de les comprendre).

a variance d’un ensemble FINI de mesures, il faut diviser par N et pas N-1

Ben non… c’est exactement le contraire. Je te l’ai déjà montré, miniTAX te l’a montré aussi, mais vu ton niveau abyssalement nul, tu ne l’a sans doute toujours pas compris.

Je vais essayer une dernière fois…. avec un cours de base (niveau secondaire):
Prenons un ensemble S FINI de valeurs réelles Xi de cardinal n.
– La probabilité pi de chaque Xi est égale à 1/n
– L’espérance d’une variable X pour un nombre FINI n de valeurs réelles Xi de probabilité pi est E(X)=somme(piXi) {i=1,n} = 1/n * somme(Xi) {i=1,n} …. tu remarquera que c’est exactement égal à la moyenne des X (cours de base en probabilité)
– De la même façon, L’espérance du carré des valeurs de X est E(X**2)=1/N * somme(Xi**2) {i=1,n}
– La Variance de X (dans l’ensemble FINI de valeurs) est exactement Var(X) = E(X**2) – E(X)**2 (je ne te fais pas la démonstration, elle se trouve facilement partout…)
– Tu en déduit donc la formule de la variance Var(X) = 1/n * somme(Xi**2) – (1/n * somme(Xi))**2.
Cette formule de la variance est un calcul exact… ce n’est pas un estimateur.

Si tu ne comprend pas un des termes de la liste…. dis le tout de suite…

Si tu comprend ce cours de base, alors, pour te faire plaisir, je te dirais ce qu’est un estimateur de variance d’une fonction de distribution, de pourquoi la variance d’un échantillon fini de valeur est un estimateur biaisé de la variance de la fonction de distribution, des différents estimateurs non biaisés que l’on peut utiliser à la place…. de la précision relative des différents estimateurs, etc….

204.  Laurent | 28/10/2009 @ 11:47 Répondre à ce commentaire

Orangina (#201),

Puisque je l’ai fais pour Roro, tu peux aussi t’en servir: le post au-dessus te dis ce qu’est la variance d’une série finie de valeurs réelles.
Comme pour Roro, si tu ne comprend pas une ligne…. dis-le.

Les formules que tu donne servent à estimer la variance d’une fonction de distribution (dont l’espérance n’est pas forcément connue) à partir d’un échantillon fini de cette distribution…. c’est pour cela qu’on les appelle aussi « variances empiriques » (mais la dénomination « estimateur de variance » est plus appropriée).

205.  super.mouton | 28/10/2009 @ 11:49 Répondre à ce commentaire

Orangina (#201),
et vive wikipedia!

206.  Robert | 28/10/2009 @ 12:24 Répondre à ce commentaire

Mais laurent enfin,

ça fait des dizaines de post que je vous explique que cette définition de la variance s’applique si et seulement si la somme porte sur l’entièreté des valeurs de la distribution. S’il s’agit d’un échantillon d’une population, il faut utiliser la formule avec le correcteur de Bessel.

Je crois sincèrement qu’on se comprend mal, c’est tout. Exemple : pour un processus où les variables prennent -1 et 1 comme valeurs de façon équiprobable, la variance est de 1. On l’obtient en sommant les valleurs possibles prises au carré, multipliées par la probabilité correspondante.

VAR(X) = sum_i Xi^2 P(Xi) = 1*1/2 + 1*1/2 = 1

La variance prise sur un échantillon d’une population distribuée de cette façon est calculée par la formule de Bessel, qui est l’estimateur non-biaisé optimal (voir théorie d’optimisation des estimateurs). La correctionn provient du fait qu’on ne peut pas savoir A PRIORI si l’ensemble des valeurs ont été tirées en suffisamment grand nombre pour que leur occurence relative égale leur probabilité. Dans l’exemple mantionné

1
-1
-1
1
1

c’est assez clair : les deux valeurs n’apparaissent pas selon les proportions de la fonction de distribution de probabilités sous-jacente. (on a 3 1 et 2 -1). il faut donc retirer un degré de liberté.

La formule de Bessel tend vers la variance « vraie » de la distribution lorsque le nombre d’échantillons tend vers l’infini.

207.  Robert | 28/10/2009 @ 12:34 Répondre à ce commentaire

PS: la formule que j’ai donnée au-dessus est bien sûr pour la moyenne des carrés – il faut encore retirer (sum_i Xi P(Xi))^2

Bien à vous,

Rob

208.  miniTAX | 28/10/2009 @ 12:34 Répondre à ce commentaire

Laurent (#203), Le pire, c’est que Robert, non content de débiter des âneries à la tonne en utilisant une terminologie approximative qui démontre clairement son ignorance crasse des stats, il n’arrête pas de se contredire en tout juste quelques posts. Comme par exemple « toutes les publications qu’on peut trouver estiment la température par une droite » suivi de « une régression linéaire n’est pas toujours la meilleure représentation d’un signal » ou « à quand un lien sérieux qui indique que pour calculer la variance d’un ensemble FINI de mesures, il faut diviser par N ? » suivi de « la variance présente le facteur 1/N dans le cas de populations dites complètes ».
A quand une greffe de neurone pour notre docteur en idiotie stochastique ?

209.  super.mouton | 28/10/2009 @ 12:40 Répondre à ce commentaire

Robert (#206),
et si on avait eu
1
1
1
-1
-1
-1

?? Enfin, je vous suis pas trop …. mais suis pas fan des stat…

210.  miniTAX | 28/10/2009 @ 12:42 Répondre à ce commentaire

Dans l’exemple mantionné

1
-1
-1
1
1

c’est assez clair : les deux valeurs n’apparaissent pas selon les proportions de la fonction de distribution de probabilités sous-jacente. (on a 3 1 et 2 -1). il faut donc retirer un degré de liberté.

Robert (#206),
Le degré de liberté de moins n’a rien à faire ici, tu racontes vraiment n’importe quoi. Parce qu’en suivant ton raisonnement débile, s’il y avait juste une valeur -1 dans la série, il faudrait retirer 2 degrés de liberté ! Tu n’es qu’un âne !

Comble de malchance pour toi, la vraie variance de ta série, c’est 1 (valeur aléatoire équiprobable +-1 autour de 0). Et il se trouve que la variance telle que calculée par Laurent (0,96) est plus proche de cette vraie variance que celle que tu donnes (1,2).

211.  Laurent | 28/10/2009 @ 12:55 Répondre à ce commentaire

Robert (#206),

Mon petit Roro… laisse tomber le n’importe quoi…

S’il s’agit d’un échantillon d’une population, il faut utiliser la formule avec le correcteur de Bessel.

Non, non et non.
Pour calculer la variance d’une série FINIE de valeurs réelles, il existe une formule exacte.
Je t’ai fais le cours élémentaire qui te donne et t’explique cette formule dans le post 203

Alors je le répète: qu’est-ce que tu ne comprend pas dans la démonstration?
Quelle ligne te pose problème?

La variance prise sur un échantillon d’une population distribuée de cette façon est calculée par la formule de Bessel, qui est l’estimateur non-biaisé optimal

Et encore non!!! Je vais reformuler ta phrase pour la rendre correcte:
L’estimation de la variance de la population sur un échantillon de cette population peut être calculée par un estimateur (biaisé ou non biaisé), il en existe plusieurs, dont….
Tu saisi la différence?

Si oui… tu saisi la différence qu’il y a entre variance d’une série (calcul exact) et « estimateur de la variance d’une distribution à partir d’un échantillon »?

Mmmmm…. je pense que je vais beaucoup trop vite, et que c’est beaucoup trop de demander… revenons aux bases:
Qu’est-ce que tu ne comprend pas dans le post 203?
Tant que tu n’aura pas répondu à cette question, ce n’est pas la peine de dériver sur autre chose.

212.  Laurent | 28/10/2009 @ 13:11 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#210),

la vraie variance de ta série, c’est 1 (valeur aléatoire équiprobable +-1 autour de 0). Et il se trouve que la variance telle que calculée par Laurent (0,96) est plus proche de cette vraie variance que celle que tu donnes (1,2).

Oui, c’est un exemple qui montre qu’un estimateur biaisé de la variance d’une fonction de distribution peut être plus précis qu’un estimateur non biaisé.
… mais ce n’est pas toujours le cas, il est facile de trouver des exemples ou un estimateur non biaisé est plus précis… y compris avec la fonction de distribution qui nous sert d’exemple.
C’est pour cela qu’il ne faut pas confondre précision et biais d’un estimateur.

Roro… ne lis pas ce qui précède, c’est beaucoup trop compliqué pour toi…
Concentre-toi sur le post 203…

213.  Orangina | 28/10/2009 @ 13:39 Répondre à ce commentaire

super.mouton (#205),

Désolé, c’est pas wiki… mais c’est grâce au latex 😉

Pour ce qui est de la visualisation des formules, voici le guide :

Son emploi est très facile et cela fonctionne ici.

Une meilleure présentation vaut certainement plus que pleins de blabla ou des liens qui sement en général la confusion. Quand on discute, il faut être clair.

Pour connaître la dispersion des données climatique, il faut utiliser (n) ou (n-1) ?

214.  super.mouton | 28/10/2009 @ 13:49 Répondre à ce commentaire

Orangina (#213), oui oui je connais latex

215.  super.mouton | 28/10/2009 @ 13:53 Répondre à ce commentaire

Orangina (#213),

je ne sais pas comment cette conversation à commencée, mais vraiment, et ça va en faire râler certain, je ne vois pas la différence, pour calculer des moyennes etc… sur des ensembles de données de plus de 100 données (corrigées) par exemple , de diviser par n ou n-1

216.  Robert | 28/10/2009 @ 14:26 Répondre à ce commentaire

mouaif, pour une raison ou l’autre ma réponse a « disparu ». Mais soit, comme je disais, il semble inutile de discuter avec certains, donc revenons-en au sujet initial :

je pense pour ma part qu’il fa vaire « chaud » cet hiver. Les temperératures sont plutôt clémentes pour l’instant et, de fait, l’automne a été doux dans nos contrées. Qu’en est-il chez vous?

217.  Koffo | 28/10/2009 @ 14:29 Répondre à ce commentaire

C’est très simple, super.mouton : Robert a commencé en racontant n’importe quoi sur le climat, et depuis qu’il s’en est aperçu il détourne l’attention en chipotant (mal) sur des questions mathématiques secondaires par rapport au sujet d’origine. Pourquoi ? Parce qu’il a un ego trop enflé pour simplement le reconnaître…

218.  Laurent | 28/10/2009 @ 14:37 Répondre à ce commentaire

Robert (#216),

mouaif, pour une raison ou l’autre ma réponse a “disparu”. Mais soit, comme je disais, il semble inutile de discuter avec certains, donc revenons-en au sujet initial

MdR…. excellent l’esquive…
Ceci dit, je ne suis si méchant… si un jours tu nous dis ce que tu ne comprend pas dans le post 203, j’essaierai de faire l’effort de t’expliquer…

@Koffo: bien résumé…

219.  Abitbol | 28/10/2009 @ 15:09 Répondre à ce commentaire

Koffo (#217),
Les réchauffistes ont le droit de raconter n’importe quoi…
C’est même la base de la science climatique version GIEC ou de la religion du CO2, ça revient au même !

220.  super.mouton | 28/10/2009 @ 15:31 Répondre à ce commentaire

Robert (#216),

Je pense qu’il est vraiment très difficile de prévoir quel temps il fera dans un mois ou deux. Il n’y a aucun rapport entre un automne chaud et un hiver chaud ou un automne froid et un hiver chaud etc…

Ensuite, bon ben c’est binaire, soit il fait chaud, soit il fait froid disons, donc une chance sur deux de se tromper, pas de quoi se pavaner si vous avez juste.

Dans tout les cas aussi, la perception du temps joue vraiment quelque chose dans la perception des T° (ajouter à cela une couche de réchauffisme..).

Par exemple, à anvers, les T sont de 10°5 en moyenne en octobre. Ici, le jour il fait 14°, en ce moment, et la nuit, 11° je pense… Une moyenne pour la semaine de 12,5 °C, soit 2° de plus, certe pour cette semaine, rien d’exeptionnel puisqu’il y a 3 ans, on a eu la meme chose, mais bon, dites au gens qu’il fait chaud, et ils auront l’impression qu’il fait chaud. Aussi le fait qu’il y ait du soleil joue vachement, alors qu’en fait il fait plus froid ici quand le ciel est dégagé…

et s’il avait fait 8,5C cette semaine, me demande vriament si les gens aurait dit « oula, ilf ait bien froid pour un mois d’octobre.. »

221.  super.mouton | 28/10/2009 @ 15:39 Répondre à ce commentaire

De même je pense aux photos et image qu’on avait dans nos livres quand on était petit ou on avait un sapin de noêl sous la neige, ou on voyait des enfants jouer dans la neige (dessin hollandais de contes…) etc… sans compter la mode depuis 20ans du ski et qui veut qu’il faille forcément neiger tout les ans sur les sommets … chose qui ont parfaitement su formater le cerveau de nos concitoyens. nombre de fois ou j’entend: il ne neige pas cette année, c’est pas normal. Mais qu’est ce qui est normal en météo? (ah oui , j’oubliais,lol, la climatologie)

Pour ma part, mes parents ont un chalet dans les alpes, et de ma petite mémoire, il y a eu 2 ou 3 ans d’hiver « froid » où il a pas mal neigé à la fin des années 80.. (enfin froid, froid ne rime pas avec neige non plus, erreur que les gens font aussi… ) et pour le reste, il neige souvent sur les sommets, mais vraiment à la pointe, là ou les nuages passe quoi, mais dans les vallées, c’est plutôt normal en fait qu’il neige pas, sinon il y aurait des glaciers, et y en a pas (dans cette région : la foux d’allos..)

222.  chria | 28/10/2009 @ 16:09 Répondre à ce commentaire

Robert (#216),
Un petit rappel pour vous au niveau des Alpes du Nord on a eu un hiver moyennement froid et assez peu neigeux par rapport aux hivers depuis 1950. Par contre la période avril/septembre est pour l’instant dans les 3 plus chaudes. Quand à cet hiver, et bien on verra, j’ai pas ma boule de cristal, et puis de toute façon : « y’a plus d’saison ! »

223.  super.mouton | 28/10/2009 @ 16:16 Répondre à ce commentaire

chria (#222), A vrai dire on s’est tapé pas mal d’anti cyclone qui venait de la russie (continentaux) donc temps chaud et sec partout à l’ouest (c’était pareil ici en belgique)

224.  Pecqror | 28/10/2009 @ 16:43 Répondre à ce commentaire

Et c’est pas parce c’est tempéré ici, que c’est partout pareil
http://www.thelocal.de/society/20091020-22693.html
http://www.lepost.fr/article/2.....froid.html

225.  Robert | 28/10/2009 @ 17:08 Répondre à ce commentaire

Laurent et miniTAX: une fois pour toutes, nous n’avons que VOTRE parole pour auto-décréter que vous avez raison ! C’est ce que je disais dans mon post disparu. Je suis le seul à apporter des preuves neutres de ce que j’avance, ce à quoi vous répondez « même pas vrai ». Je vais donc vous laisser vous auto-congratuler de votre puissance cérébrale supérieure (selon vous, bien entendu) et tenter une discussion plus constructive avec d’autres.

Pecqror : oui, en effet aux US par exemple il fait plutôt froid pour la saison (j’en ai déjà parlé plus haut). Il sera intéressant de voir l’anomalie globale d’octobre pour se faire une idée plus globalr, justement. Les pôles sont quant à eux dans une période plutôt molle (l’extent global est bas).

226.  chria | 28/10/2009 @ 17:10 Répondre à ce commentaire

super.mouton (#223),
Ils se sont arrêtés en Bretagne 😈

227.  super.mouton | 28/10/2009 @ 17:15 Répondre à ce commentaire

chria (#226), ou ic’est vrai, ça donnait d’ailleurs par la suite pas mal d’orage assez bref mais violent

228.  chria | 28/10/2009 @ 17:23 Répondre à ce commentaire

Robert (#225),
De toute façon observer mois par mois l’évolution climatique n’apporte rien de plus sur le sujet, autant aller sur climat-évolution y’a tout ce qu’il faut pour ça. D’ailleurs je crois que je vais arrêter de commenter les températures dans ma région, j’avais commencé en avril et mai puisqu’on y battait des records de chaleur, mais je ne vais pas faire cela pendant 30 ans…
Quant aux automnes chauds, cela nous changera…

229.  Laurent | 28/10/2009 @ 17:31 Répondre à ce commentaire

Robert (#225),

nous n’avons que VOTRE parole pour auto-décréter que vous avez raison

Non, il y a le cours de base du post 203
Donc, une fois encore: qu’est-ce que tu ne comprend pas dans le post 203.

Je suis prêt à t’aider… encore faut-il que tu fasse un petit effort et que tu lise ce post ligne à ligne et que tu dise ou tu bloque, c’est la seule façon pour moi de te faire acquérir quelques notions de stat élémentaires…

Je suis le seul à apporter des preuves neutres de ce que j’avance

Tu n’apporte rien du tout, tu continue à déblatérer sur les estimateurs de variance des fonctions de distributions alors que l’objet de la conversation c’est la VARIANCE de la série FINIE de cardinal 5 que tu nous a soumise.
Pour la calculer, tu a tout ce qu’il faut dans le post 203, alors vas-y, met-toi y et dis-nous la ou tu bloque.

quoi vous répondez “même pas vrai”

Encore faux. Tu es un menteur.
On a répondu en te calculant la variance de la série que tu nous a proposé et en te montrant comment on calcule la variance d’une série finie de réels (ce que tu peut trouver par ailleurs dans n’importe quel cours de stat élémentaire).
Si tu arrête de digresser et que tu te reconcentre sur le sujet (que tu a d’ailleurs toi-même proposé…. ce qui est quand même un comble….), alors tu finira peut-être par comprendre et par acquérir quelques notions de bases en statistiques.

tenter une discussion plus constructive avec d’autres

Pour cela, il faudrait que tu comprenne le mot « constructif », et que tu ne fuie pas les sujets avec des digressions non appropriées quand tu n’es pas à l’aise… et encore plus quand tu propose toi-même les sujets de discussion.
Une discussion constructive, cela n’a rien à voir avec un noyage de poisson…

Si tu a la moindre fierté, alors tu prend ton courage à deux main, tu va lire le post 203, et tu reviens nous dire ce que tu ne comprend pas.

230.  miniTAX | 28/10/2009 @ 18:58 Répondre à ce commentaire

Laurent et miniTAX: une fois pour toutes, nous n’avons que VOTRE parole pour auto-décréter que vous avez raison !

Robert (#225), il n’y a pas « que » notre parole, arrête de mentir comme un goret. On t’a collé au moins 4 liens sur des cours élémentaires de stats qui montrent sans aucun doute possible que tu racontes les pires âneries. Dans ces liens, on trouve même clairement des exemples pour illustrer le calcul de variance qui montrent qu’on divise par n et non par (n-1) comme celui-ci que je redonne :

Pour les nombres 1, 2 et 3, par exemple, la moyenne est 2 et la variance, 0,667.
[(1 – 2)2 + (2 – 2)2 + (3 – 2)2] ÷ 3 = 0,667

Et malgré ça, tu continues prétendre qu’on n’a rien prouvé et que nos calculs de stat (de base !) sont auto-décrétés.

On te montrerait que 2 +2=4 que tu continuerais de brailler que 2+2=5 en nous accusant de faire des affirmation sans preuve. Le pire, c’est que tu prétends nous donner des leçons de stats ! T’es vraiment un menteur pathologique, faut aller te faire soigner, mon pov’ gars.

231.  Astre Noir | 28/10/2009 @ 19:05 Répondre à ce commentaire

@ robert, laurent, minitax :

Et si vous arr^petiez de vous écharper sur la définition de la variance ?

Ca devient gonflant pour les spectateurs

232.  Marco33 | 28/10/2009 @ 19:34 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#231),
En cas de blocage -comme ici- autant arrêter….
Concernant l’hiver prochain, je dirais que concernant ma petite personne, je préfèrerai qu’il soit chaud et sec!….. Mais d’un point de vu politique et donc complètement subjectif, je voudrais qu’il soit vraiment bien froid, histoire d’em…..r nos écolos vert de gris.
RDV en mars…..!!!

233.  Astre Noir | 28/10/2009 @ 21:08 Répondre à ce commentaire

Ah non, pas chaud et sec, l’hiver…
J’habite une région de montagne, je veux faire du ski !

Je sais, c’est complètement égoïste comme remarque ! 😆

234.  Pecqror | 28/10/2009 @ 23:46 Répondre à ce commentaire

Moi je pense qu’il n’y a aucune raison que le temps soit chaud, je dirais au moins aussi froid que l’année dernière.

235.  ardeche07 | 28/10/2009 @ 23:50 Répondre à ce commentaire

chria (#222),
L’automne va bel et bien arriver la semaine prochaine, promis.

236.  piloteman | 29/10/2009 @ 0:20 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#231),

Lors de notre grande bouffe annuelle, je propose qu on les mette pas à la même table sinon y aura de la paella dans tout le réfectoire 😉

(c’est comme dans les histoire corses… on sait pas qui a commencé mais en tout cas c’est très très grave)

237.  Robert | 29/10/2009 @ 9:25 Répondre à ce commentaire

piloteman : en fait c’est le beau-frère du cousin de laurent qui a un jour refusé d’acheter un âne à la tante d’un de mes meilleurs amis. minitax aurait de son côté un jour laissé sous-entendre que sa grand-mère aurait pu vouloir dire que la soeur d’un de mes cousins germains ne trouverait jamais de mari. Bref, des rixes de première importance; c’est l’honneur qui est en jeu 🙂

mis à part cela laurent, votre « fameux » post 203 n’est en rien une preuve neutre ou extérieure qui supporte vos affirmations, puisque c’est vous-même qui l’avez écrit – en l’auto-décrétant « cours de stat » ceci dit; Le pire, c’est que je suis tout à fait d’accord avec vos formules de la variance etc.

Le problème est le suuivant, et j’espère que nous pourrons en rester là. Lorsqu’on a affaire à un certain nombre fini de valeurs, on peut en calculer la variance. Exactement comme vous l’avez fait plus haut. MAIS lorsque ces valeurs ne représentent qu’un échantillon d’une population plus vaste, on ne peut calculer exactement la variance (puisqu’on n’est pas sûr d’avoir observé toutes les valeurs dans les bonnes proportions). Il faut alors l’estimer avec, devinez, un estimateur. Et là, la théorie des estimateurs est formelle : la meilleure façon d’estimer la variance est celle avec le facteur N-1. C’est pour cela d’ailleurs qu’on l’appelle le facteur non-biaisé, comme vous l’avez fait remarquer.

Un exemple pour vous convaincre ? Imaginons que j’observe un processus et j’en extrais les valeur suivantes à certains temps :
2
5
4
6
1
Quelle sera dès lors la meilleure estimation possible de la moyenne du processus et de la variance de celui-ci ?

238.  Astre Noir | 29/10/2009 @ 9:37 Répondre à ce commentaire

Robert (#237),

CA SUFFIT !!!!!

239.  Abitbol | 29/10/2009 @ 9:54 Répondre à ce commentaire

Robert me fait penser à ces coquillages qui s’incrustent sur les baleines…

240.  Frédéric, admin skyfall | 29/10/2009 @ 10:15 Répondre à ce commentaire

Ce fil est assez HS pour que ce soit fermé.
Comme dirait le physicien Hayden : « les gens sont prêts à tout pour sauver la planète sauf à prendre des cours de science ».

Sorry, the comment form is closed at this time.