ClimateGate : Revue de presse

• • • • •

Le ClimateGate a donné un coup d'accélérateur de folie aux nouvelles sur le dossier du RCA ces derniers jours… accompagnées d'un silence assourdissant dans les médias français.

Svp, utilisez ce billet pour poster toutes les nouvelles importantes (ou moins importantes) afin de recentrer les autres fils de discussion. Vous pouvez également consulter l'excellent blog de Vincent Bénard pour une synthèse et un suivi plus poussé des événements.

Et voici 2 nouvelles explosives au 1 déc 2009, conséquences directes du ClimateGate :
  • Le leader du parti libéral australien Malcom Turnbul, partisan de la bourse du carbone, remplacé par Tony Abbott, un sceptique climatique, à la surprise générale
  • Phil Jones, le protagoniste principal du ClimateGate démissionne temporairement le temps d'une enquête indépendante
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
451.  Curieux | 18/12/2009 @ 20:35 Répondre à ce commentaire

Woody (#450),
Ben c’est fait… ou presque

452.  yvedemars | 18/12/2009 @ 20:49 Répondre à ce commentaire

obama ne va pas tarder à partir aussi

453.  yvedemars | 18/12/2009 @ 20:50 Répondre à ce commentaire

après medvedev …

454.  Ben | 18/12/2009 @ 20:52 Répondre à ce commentaire

yvedemars (#452), non non, c’était un hoax, apparemment. Débunké vers 20h30.

455.  yvedemars | 18/12/2009 @ 21:10 Répondre à ce commentaire

Ben (#454),
l’afp annonce que Obama rencontrerait le Président chinois vendredi (le 24 décembre ??) pour essayer d’arracher quelque chose.

rappelons que la position des chinois est de réduire leurs émissions apr point de PIB et non en valeur absolue et qu’ils se refusent à tout contrôle par un tiers, comme c’est le cas pour le traité de Kyoto

456.  Curieux | 18/12/2009 @ 21:12 Répondre à ce commentaire

yvedemars (#455),
L’Afp ou Sarko ?

457.  yvedemars | 18/12/2009 @ 21:30 Répondre à ce commentaire

Curieux (#456),

je ne sais pas c’est dans le bandeau défilant en haut du site de l’AFP

458.  Curieux | 19/12/2009 @ 0:20 Répondre à ce commentaire

yvedemars (#457),
C’est une blague, les médias français ayant ait une somptueuse démonstration de soumission au pouvoir depuis 15 jour.

459.  Woody | 19/12/2009 @ 13:47 Répondre à ce commentaire

Sur rianovosti :

Le changement climatique actuel n’est pas lié des facteurs anthropiques

Interview de directeur de l’Institut de stratégie énergétique, professeur Vitali Bouchouïev à RIA Novosti

Samir Shakhbaz : Bonjour, nous accueillons aujourd’hui dans notre studio le professeur Vitali Bouchouïev, le directeur de l’Institut de stratégie énergétique.

Samir Shakhbaz : Nous voudrions parler aujourd’hui du changement climatique global. Permettez-moi de vous poser, sans préalable particulier, quelques questions. Assiste-t-on vraiment à un changement climatique global ? Présente-t-il vraiment un danger ? De quoi l’homme est-il coupable dans ce phénomène ? Et, surtout, l’homme doit-il vraiment continuer à intervenir ?

Vitali Bouchouïev : Nous vivons tous sous le Soleil, par conséquent, nos processus terrestres, aussi bien sociaux que climatiques, sont un reflet des processus cosmiques des rapports entre la Terre, le Soleil et les autres planètes. Cela veut dire que les processus terrestres et cosmiques sont régis par des règles communes. L’une d’elles est le caractère cyclique de tous les processus. C’est pourquoi les changements cycliques, y compris climatiques, se sont produits, se produisent et continueront à se produire. Peut-on identifier, dans cet ordre d’idées, les changements actuels à un processus passé ? Certes, non, car, durant chaque période, tous les processus se déroulent un peu différemment. C’est pourquoi l’influence technologique et, dans l’ensemble, anthropique qui existe effectivement, est naturelle, elle contribue au processus cyclique de réchauffement global, mais elle ne change pas son principe. Lorsqu’on dit que le climat est une conséquence du bilan énergétique général de la planète, je suis d’accord, plutôt deux fois qu’une, car en l’occurrence l’énergie joue un rôle déterminant. Mais, curieusement, les climatologues ne prennent en considération que le bilan calorifique de la planète. Autrement dit, ils ne prennent en considération que l’influence du rayonnement solaire ou de son absence à cause de l’effet de serre qui l’arrête. En réalité, il y a une puissante force énergétique liée au changement de la vitesse de rotation de la Terre. En ce moment, on est en présence du processus de ralentissement de la vitesse de rotation. Même s’il est insignifiant, à peu près d’une seconde en quelques années, l’énergie immense qui se dégage dépasse celle qui est dégagée par toutes les centrales électriques du monde. C’est pourquoi nous estimons que le changement climatique actuel est lié non pas à des facteurs anthropiques, ou aux émissions dues à la combustion de combustible par l’homme, mais qu’il est déterminé principalement par des processus de dégagement d’une énergie dans l’atmosphère de la Terre inhérents au changement de la vitesse de rotation de la Terre.

(Lire la suite …)

460.  Araucan | 19/12/2009 @ 13:59 Répondre à ce commentaire

Woody (#459),

C’est pourquoi nous estimons que le changement climatique actuel est lié non pas à des facteurs anthropiques, ou aux émissions dues à la combustion de combustible par l’homme, mais qu’il est déterminé principalement par des processus de dégagement d’une énergie dans l’atmosphère de la Terre inhérents au changement de la vitesse de rotation de la Terre.

Ca c’est nouveau … comme hypothèse.

461.  scaletrans | 19/12/2009 @ 14:34 Répondre à ce commentaire

Araucan (#460),

C’est le moins qu’on puisse dire… Il y a de l’astrologue dans ce personnage, avec, toutefois, quelques idées intéressantes.

462.  Woody | 19/12/2009 @ 15:44 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#461),

astrologue ?

Vitaly Bushuev
Directeur général de l’Institut de la stratégie énergétique

né en 1939 (région de Perm)

diplômé en 1961 Kuibyshev Industrial Institute for Electrical Engineer

Fellow de l’Institut sibérien de l’énergie (Novossibirsk) (1961-1989 gg. – À partir de la FMN à la Direction de l’Institut)

Soviet suprême de l’URSS (Président du Sous-Comité sur l’énergie – de 1989 à 1991.)

Ministère des Combustibles et de l’énergie de la Russie (président de la commission de la conservation de l’énergie, Député. Ministre de 1992 à 1998.)

Institut de Stratégie énergétique (de 1998 à BC. BP.), Responsable du groupe de travail sur la formation d’ES-2020 et ES-2030

Docteur en sciences techniques (1982), Professeur (1983)

463.  Electron | 19/12/2009 @ 19:22 Répondre à ce commentaire

Woody (#459),

L’idée du réchauffement de la terre lié à son ralentissement est une grosse couillonade:
vitesse de rotation de la terre : 7.26E-5 rad/s
variation de la vitesse 1s /4 ans –> soit environ 0.8E-9 de la vitesse donc 5.8 E-14 Rad/s
moment d’inertie de la terre assimilée à une sphère pleine:
M=2/5*m*R² où R rayon de la terre = 6.4E6m –> = m * 1.63E12mKg ou m = masse de la terre

différence d’énergie liée au « freinage »: 1/2 M d(omega)² d(omega) = différence de vitesse angulaire ( pour les chipoteurs: approx linéaire car d(omega)

464.  Electron | 19/12/2009 @ 19:34 Répondre à ce commentaire

suite

échauffement moyen en joules d’un kg de terre : 1/2 * 1.63E12 * (5.8E-14)²=
2.7E-15 j soit 0.6E-18°C c’est à dire moins de 0.000000000000000001 °C

même en supposant que le ralentissement (magnétique ?) s’exerce plutôt sur les couches périphérales de la terre , il y a une énorme marge de sécurité

conclusion dormez tranquilles ! 🙂

conclusion secondaire monseur Bushuev mérite bien un diplôme d’astrologie (avec palmes académiques comme dirait Jean Martin)

Un point intéressant que je n’ai pas vérifié: si ça représente effectivement plus que la puissance de toutes les centrales électriques du globe, ça donne bien une idée de ce que pèse l’homme dans tout ça

465.  Marot | 19/12/2009 @ 20:51 Répondre à ce commentaire

Pour arrêter le gras.

466.  Electron | 20/12/2009 @ 10:19 Répondre à ce commentaire

oups
il y un paquet d’erreurs dans mon calcul je le reprend à tête reposée

467.  Woody | 20/12/2009 @ 17:35 Répondre à ce commentaire

Sur le jdd.fr :

.

Le cardinal André Vingt-Trois déclare :

« Pendant longtemps, on a reproché à l’Eglise de brandir les feux de l’enfer pour obliger les gens à vivre autrement. Aujourd’hui, la médiatisation unilatérale du catastrophisme est censée nous inciter à vivre autrement. Je suis sceptique sur ce chantage à la mort par lequel on essaye de répandre la bonne parole.

Lire la suite …

.

468.  the fritz | 21/12/2009 @ 0:46 Répondre à ce commentaire

Woody (#467),

Woody, arrêtez de mettre en ligne n’importe quoi; toutes les centrales electriques du monde représentent moins du 1/10000 de ce que nous dispense le soleil, et moins que 1/10 eme d’un cycle de Schwab; alors cet astrologue nous raconte des conneries; et qui fait accélerer la terre il y a 200 ans et la ralentir maintenant; c’est les shadocks?
Et puis laisser le cardinal prêcher dans sa paroisse

469.  Myke | 22/12/2009 @ 18:17 Répondre à ce commentaire

Un article en deux parties de Terence Corcoran (National Post) auquel on peut accéder par climateaudit. Historique simplifié mais édifiant du Climategate.
http://climateaudit.org/

470.  mica | 24/12/2009 @ 20:06 Répondre à ce commentaire

Woody (#467),
lui c plutot de la concurrence déloyal qu’il a peur mdr!!!

471.  Jean-clet martin | 26/12/2009 @ 11:42 Répondre à ce commentaire

Woody (#409),
JE NE SUIS PAS l’auteur de cet article que le hasard me fait découvrir!
Me voici devenu climatologue en vertu d’une fiction que je dois à la revue »non-fiction »… Coupable…

472.  brennec001 | 2/01/2010 @ 10:32 Répondre à ce commentaire

Aujourd’hui répugnant bourrage du crâne de petits enfants de la part de Jancovici et YAB sur france-info.

473.  dm75 | 4/01/2010 @ 11:22 Répondre à ce commentaire

Woody (#431),

Et le Monde éprouve le besoin de citer à son tour cette info dans son numéro daté des 3 et 4 janvier, sous la plume d’Hervé Kempf. Il donne la source, quand même.
Il faut bien continuer le combat et entretenir la foi chez les lecteurs.

Parallèlement, je vous le signale bien que ce soit hors du champ de ce forum, ARTE va nous resservir « le monde selon Monsanto ». Dans le même numéro du Monde (supplément radio-TV) le même Kempf en fait une annonce d’une demi-page, ambigüe évidemment… Pas grand chose à voir avec le RCA, mais on tourne toujours autour des mêmes modes de pensée, et c’est lassant.

Bonne année.

474.  Araucan | 4/01/2010 @ 11:33 Répondre à ce commentaire

dm75 (#473),

Et avez-vous lu l’éditorial de Kempf de cette même édition ? A s’inquiéter de sa santé …

475.  dm75 | 4/01/2010 @ 12:34 Répondre à ce commentaire

Araucan (#474),
Cela fait un moment que je partage votre inquiétude… et plusieurs années que je n’achète plus le Monde qu’une fois par semaine, pour cause d’écocatastrophisme. Si ça continue, je vais passer à TéléZ !

476.  Araucan | 4/01/2010 @ 14:09 Répondre à ce commentaire

dm75 (#475),

De l’écocatastrophisme (et le manque de distance inhérent), il y en a partout, même dans le Figaro, cela fait partie de l’air du temps : l e Monde (partie environnement) est le représentant paroxysmique de cette dérive : coup par coup, sens du vent, aucune distance (en particulier par rapport aux lobbies), aucune profondeur, discours binaire, archétypes, boboite exacerbée,… mais malheureusement représentatif de gens qui ont mis ces aspects de l’environnement en haut de leur agenda.
Ce que je lis dans le Monde sur ces sujets me pousse plutôt à aller plus loin et à me méfier du discours présenté car il n’est jamais le reflet de la complexité sous-jacente, juste le discours simplifié à l’usage de ceux qui croient se faire une culture en lisant le Monde (lecture souvent recommandée pour qui passe certains concours …).

477.  yvesdemars | 4/01/2010 @ 16:21 Répondre à ce commentaire

ce jour un papier de Jeffrey Sachs dans les Échos intitulé

Obama et la farce de Copenhague

Jeffrey D. SACHS est un fervent partisan du RCA et des mesures autoritaires sous forme de taxes ou de marchés d’émissions pour réduire le CO2.

Pour lui c’est un échec total dont Obama est seul responsable…

Il raille l’attitude d’Obama venu en coup de vent à la fin pour présenter un accord hâtivement discuté avec cinq chefs d’État (dont le notre … qui n’en rate pas une) et se précipitant ensuite vers l’Aéroport pour éviter la tempête de neige (au départ et à l’arrivée).

La lecture de cet article est réjouissante …

Notons que Obama dans son message de bonne année aux américains n’a pas dit un mot du climat, il est vrai que 2010 est une année électorale et que les citoyens américains croient plus aux maisons hantées qu’au RCA …. et la météo actuelle avec des records de neige et de froid ne va améliorer la popularité du RCA …

478.  Araucan | 4/01/2010 @ 19:15 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#477),

Celle-là n’est pas mal non plus

http://www.lesechos.fr/info/fr.....arbone.htm

Donc on fait une taxe, on prélève l’argent et on rembourse ensuite ceux qui l’ont payée : au total, cette atxe coutera plus qu’elle ne rapportera … Fabuleux non ?

479.  Volauvent | 5/01/2010 @ 0:45 Répondre à ce commentaire

Araucan (#478),

C’est quand même plus subtil que cela (même si je ne défend pas du tout cette taxe, bien au contraire).
La taxe est proportionnelle à ce que vous émettez;on vous retpourne un fixe. Si vous émettez beaucoup, vous êtes perdant.Si vous émettez moins, vous gagnez. C’est une sorte de bonus malus.

Mais ce système n’est pratiquement pas possible à appliquer pour les entreprises; cela va donc être un problème pour le gouvernement de taxer tout le monde, comme le veut le Conseil constitutionnel, mais en trouvant des astuces pour ne pas pénaliser les entreprises françaises par rapport à nos voisins européens.

Le problème de ces systèmes (y compris le marché des quotas d’émissions) est que ce sont de véritables usines à gaz et que très peu de ministres et de parlementaires les comprennent vraiment(et en premier le Conseil constitutionnel, qui a tout faux dans son analyse); et je ne parle pas des media.

480.  Araucan | 5/01/2010 @ 1:09 Répondre à ce commentaire

Volauvent (#479),

Surtout que si vous retournez un fixe à une entreprise et qu’elle y gagne (certaines y perdront, of course !), cela devient une aide d’Etat au sens de la Commission européenne … Bonjour l’écheveau … (NB : encore que l’on y arrive bien avec la TVA … sans les remboursements !).

481.  Araucan | 5/01/2010 @ 1:12 Répondre à ce commentaire

Volauvent (#479),

Surtout que si vous retournez un fixe à une entreprise et qu’elle y gagne (certaines y perdront, of course !), cela devient une aide d’Etat au sens de la Commission européenne … Bonjour l’écheveau … (NB : encore que l’on y arrive bien avec la TVA … qui n’est payée que par le consommateur final, il ne faut jamais sous estimer les comptables et les fsicalistes 🙁 ). Mais la maintenance du système sera coûteuse (ou pleine de trous).

482.  RanTanPlan | 5/01/2010 @ 10:39 Répondre à ce commentaire

C’est une taxe qui a pour origine l’idée d’inciter (de forcer, en fait) les entreprises et les particuliers à migrer leur mode de consommation vers un … autre chose. Cet autre chose n’est pas défini pour une entreprise ce qui va conduire les « polluantes » (au sens trop émetrices de CO2) à mettre la clé sous la porte, et les autres à ramasser un pactole pour se rendre plus compétitif sur les différents marchés.

C’est un peu comme si vous taxiez les carreleurs pour enrichir les moquettistes. Quelles perspectives a un carreleur de faire évoluer son métier ? Rapidement, très très rapidement même si la taxe lui tombe sur la tête dés cette année ? Aucune.
Le particulier n’achèterait plus de carrelage (pas fou) et voilà.

La déclinaison de mon exemple avec l’histoire du CO2 doit être un brin plus subtils, je le reconnais. Mais pas vraiment plus douce pour nos entreprises…

483.  MicKingfisher | 5/01/2010 @ 11:14 Répondre à ce commentaire

Araucan
Je n’ai pas compris :

encore que l’on y arrive bien avec la TVA … qui n’est payée que par le consommateur final

Nous dites-vous que certaines entreprises gagnent avec la TVA ?

484.  scaletrans | 5/01/2010 @ 19:10 Répondre à ce commentaire

MicKingfisher (#483),

Bien sûr que non, puisqu’elles en payent un partie (justement la valeur ajoutée de leur facturation, la TVA sur les achats étant récupérée).

485.  Araucan | 5/01/2010 @ 20:09 Répondre à ce commentaire

MicKingfisher (#483),

Non, sauf si elles fraudent … Juste pour dire comme Scaletrans ! (cf les achats hors taxes dans le monde professionnel…)
http://fr.wikipedia.org/wiki/T.....out%C3%A9e

L’idée de la TVA est de permettre aux intermédiaires d’obtenir le remboursement de la TVA payée à leurs fournisseurs, ce que l’on appelle la récupération de TVA. Par rapport aux taxes anciennes, ce système présente des avantages en termes d’équité et de simplicité, tout en assurant l’État d’un bon rendement.

486.  dm75 | 7/01/2010 @ 17:43 Répondre à ce commentaire

Il y a un mois (N° des 6 et 7 décembre), le Monde publiait une double page intitulée « sept questions clés sur le réchauffement » signée Stéphane Foucart. Contenu prévisible…
Un point me titille : s’agissant de comparer les changements actuels à l’optimum médiéval, le seul argument présenté est l’avis de Le Roy Ladurie, qui estimerait que « le réchauffement actuel va bien au-delà » (citation extraite de quel document?).

LRL est connu pour ses travaux sur le climat du passé. C’est étrange de le voir se mêler des disputes actuelles, qui s’appuient souvent sur des méthodes différentes. De même (mais là je ne retrouve pas la source) il me semble qu’il a écrit que la glace fond à l’ouest de l’Antarctique (soit…) mais que ce qui se passe plus à l’est (le reste du continent) est plus compliqué. Belle manière de tourner autour du pot et de ne pas appeler un chat un chat! Quelqu’un en saurait-il davantage sur le mode de fonctionnement de LRL ? D’aucuns se serviraient-ils de lui ?

487.  Volauvent | 9/01/2010 @ 13:07 Répondre à ce commentaire

Araucan (#485),

Un article ahurissant sur la façon dont les autorités anglaises rendent compte du climate gate. quand on pense qu’il s’agit d’une fuite peut être même pas frauduleuse pour dénoncer des gens qui eux fraudent ostensiblement, cela fait froid dans le dos.

Norfolk Constabulary continues its investigations into criminal offences in relation to a data breach at the University of East Anglia. During the enquiry officers have been working in liaison with the Office of the Information Commissioner and with officers from the National Domestic Extremism Team. The UEA continues to co-operate with the enquiry however major investigations of this nature are of necessity very detailed and as a consequence can take time to reach a conclusion. It would be inappropriate to comment further at this stage.
Ce que je traduirais à peu près par:

La juridiction de Norfolk continue ses investigations sur les infractions criminelles concernant une divulgation de données à l’Université d’East-Anglia (UEA). Au cours de l’enquête, les agents ont travaillé en liaison avec le Bureau du Commissariat à l’Information et avec des agents de l’équipe nationale de lutte contre le terrorisme sur le territoire (!!!!!!!). L’UEA continue de collaborer avec l’enquête. Toutefois des enquêtes majeures de cette nature sont nécessairement très détaillées et en conséquence cela peut peut prendre du temps pour arriver à une conclusion. Il serait inapproprié de commenter davantage à ce stade

488.  Araucan | 9/01/2010 @ 13:18 Répondre à ce commentaire

Volauvent (#487),

Pourquoi la lutte anti-terroriste ? Certainement à cause de la possibilité d’une intrusion du pirate … Il ne faut pas aller plus loin.

489.  Argus | 9/01/2010 @ 13:37 Répondre à ce commentaire

A propos de LRL, il a été interviewé après le passage de la version charcutée (censurée) et réduite de 30mn de « The great Global Warming Swindle », en français, qui est passée sur Planète. On n’y voit même plus Al Gore.

Comme le reporter lui demandait son sentiment au sujet des nombreux scientifiques qui s’y exprimaient (Shaviv, Lindzen etc) , il a répondu :

« Oh, ils ont dû être payés pour dire ça »

Le reporter lui a demandé : par qui ?

LRL a répondu : « je ne peux pas le dire »…. Et il a fait un geste de celui qui sait de quoi il parle…

Bref LRL est un réchauffiste convaincu qui donne dans l’argument Exxon Mobil, ce qui n’est pas très étonnant compte tenu de son parcours.

490.  Volauvent | 9/01/2010 @ 14:53 Répondre à ce commentaire

Araucan (#488),

En fait il s’agit d’un organisme de la police appelé NETCU de lutte contre l’extrmisme domestique. Et voilà comment ils le définissent. Je trouve que c’est assez savoureux car cela correspond plus à Greenpeace qu’au dénonciateur du CRU! Je pense donc que l’appel à cette équipe est plus qu’un moyen d’avoir un support technique.

What is domestic extremism?
Unlike terrorism, which is defined in the UK by the Terrorism Act 2000, there is no equivalent legal definition for domestic extremism.

The terms are generally used to describe the activity, individuals or campaign groups that carry out criminal acts of direct action in furtherance of a campaign. These people and activities usually seek to prevent something from happening or to change legislation or domestic policy, but attempt to do so outside of the normal democratic process.

Who are domestic extremists?
Domestic extremism is most commonly associated with ‘single-issue’ protests, such as animal rights, environmentalism, anti-globalisation or anti-GM crops. Crime and public disorder linked to extreme left or right wing political campaigns is also considered domestic extremism.

Clearly, the majority of people involved in animal rights, environmentalism and other campaigns are peaceful protesters and never considered ‘extremist’. The term only applies to individuals or groups whose activities go outside the normal democratic process and engage in crime and disorder.

Extremists may operate independently but will sometimes try to mask their activities by associating closely with legitimate campaigners. The police work hard to ensure that the majority of protesters can campaign peacefully while stopping the few individuals who break the law.

What kind of criminal activity is involved?
The tactics used by extremists vary and are always changing. Incidents have included public disorder offences, malicious letters and e-mails, blackmail, product contamination, damage to property and occasionally the use of improvised explosive devices. Domestic extremist campaigns rarely cause a danger to life, but in some cases the aim is to create a climate of fear.

491.  Araucan | 9/01/2010 @ 16:06 Répondre à ce commentaire

Volauvent (#490),

C’est une sorte de RG locaux … mais c’est effectivement savoureux.

Sorry, the comment form is closed at this time.