Débat sur le ClimateGate

• • • • •

Débat dans Arrêt sur Image avec avec Serge Galam (physicien), Sylvestre Huet (Libération) et Sophie Verney-Caillat (Rue89), cette dernière ayant fait une excellente prestation pour quelqu’un qui reconnaît ne pas être scientifique et ne s’intéressant à la question du réchauffement climatique que depuis récemment. Son billet sur Rue89, mérite des félicitations. Faites y des commentaires pertinents, c’est une journaliste qui déclare prêter désormais une oreille attentive aux arguments des « climato-sceptiques », chose assez rare pour être soulignée.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
151.  Astre Noir | 7/12/2009 @ 22:38 Répondre à ce commentaire

chria (#136),

Tant que la préoccupation de la majorité des terriens, c’est la fin du mois et pas la fin du monde, la planète, RAF !

miniTax la voix du peuple lol

Un nouveau slogan pour les prochaines manifs d’extrême gauche :

Che Che Guevara
Ho Ho Ho Chi Minh
Mi Mi Minitax

152.  Araucan | 7/12/2009 @ 22:48 Répondre à ce commentaire

chria (#141),

Le jour où on installera un station permanente sur la Lune ou sur Mars, je vous garantis qu’il y aura des groupes de pression pour garder ces astres intouchés et purs …
Sinon Ok avec vous sur les aspects de nature (je ne voulais pas trop entrer dans le détail) juste faire toucher du doigt qu’il y a des mots plombés …

153.  Araucan | 7/12/2009 @ 23:01 Répondre à ce commentaire

Florent76 (#146),

La modélisation à rebours a aussi été utilisée pour l’Antarctique (publi de Steig très discutée sur CA et The Air Vent) et sans proxie : juste en utilisant les données lacunaires des quelques stations scientifiques et en bouchant les trous par une formule magique … C’est comme cela que maintenant on vous assure que l’Antarctique s’est réchauffée de 0,5 °C depuis 1950 …

C’est bien pour cela que Huet a été incompétent lorsqu’il a dit qu’on n’utilisait pas les modèles pour le passé : on les utilise à deux niveaux : dans de la modèlisation à rebours type Steig mais cas un peu extrême, et pour calibrer les proxies (passer de l’épaisseur de cernes à une température par exemple…).

Pour l’article, il faut le récupérer quelque part pour le lire !

Abitbol (#147),
Le PVC, les fullerènes, etc…
Mais oui tout être vivant modifie son entourage (il mange, il excrète) : sinon les sols n’existeraient pas, ni certains dépots sédimentaires !

154.  the fritz | 7/12/2009 @ 23:11 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#151),

Bernard thibault n’a qu’à bien se tenir

155.  laurent | 7/12/2009 @ 23:28 Répondre à ce commentaire

Araucan (#152),

Le jour où on installera un station permanente sur la Lune ou sur Mars, je vous garantis qu’il y aura des groupes de pression pour garder ces astres intouchés et purs …

Boah… tu retarde… ces groupes existent déjà depuis de nombreuses années…
Pour la Lune par exemple: http://www.planete-attitude.fr.....on-lunaire

156.  Araucan | 7/12/2009 @ 23:31 Répondre à ce commentaire

laurent (#155),

Arghhh, je croyais que c’était juste dans les bouquins de K.S. Robinson !

157.  miniTAX | 7/12/2009 @ 23:35 Répondre à ce commentaire

Qui a lu cet article de Mann paru dans Science et pourrait-on en discuter sur Skyfal dans un sujet distinct ?
L’escroquerie n’a plus de limite et même le passé n’est plus laissé au hasard et a été contaminé par la réécriture effectuée par les modèles de Mann. J’ajouterai qu’il a à n’en plus douter encore de solides appui dans le comité de lecture de Science et ailleurs pour que l’on ait laissé passer un article pareil en plein Climate-Gate.

L’article de Mann a déjà été discuté sur CA, déjà bien mieux qu’on puisse le faire nous (mais ça vaut le coup de le faire sur le forum Terre du Futur, je vais m’y inscrire tiens ). On y trouve notamment la série inversée de Tiljander (le froid devient chaud et inversement !), que Mann a intégré sans vergogne et que même Kaufman 2009, qui l’avait utilisé pour reconstituer la crosse de hockey arctique, avait reconnu comme foireuse dans un email du climategate et signalé dans un corrigendum.
Quant à savoir pourquoi une telle bouse de la fabrique à Hockey de l’escroc Mann a pu être publié dans Science, ne cherche plus loin. Le rédacteur en chef de Science n’est autre que Donald Kennedy, un serial catastropheur vétéran, qui avait commis il y a une 30aines d’année avec Carl Sagan un bouquin qui popularisait le concept d’hiver nucléaire. Concept testé en grandeur réelle et complètement discrédité lors de la première guerre du Golfe où Sagan avait prédit, par sa théorie, des millions de morts dus aux nuages toxiques provoqués par les incendies des puits kowétiens. Kennedy est donc de la clique des universitaires gauchistes toujours friands d’apocalypses imaginaires, qui après avoir été viré de Standford (on dit démissionné) pour des histoires de notes de frais peu casher a atterri à la direction de Science. Alors tu parles qu’il est accro à la crosse de hockey comme un chien à son nonosse, le catastrophisme et le faute-à-hommiste sont des traits gravés dans ses gènes.

Mais bon, de toute façon, avec le ClimateGate, les publis de Mann, Jones and co auront désormais autant de crédibilité qu’un tabloid anglais.

158.  Florent76 | 8/12/2009 @ 0:28 Répondre à ce commentaire

Araucan (#153), Un pas en avant, deux pas en arrière, cette modélisation à rebours n’est pas plus naturelle que l’était devenu le moonwalker !

Huet (étymologiquement intelligence, pensée, esprit) est très compétent, n’en doutez pas ! Très compétent disai-je lorsqu’il s’agit de faire passer des vessies pour des lanternes qui éclaireraient d’un jour nouveau nos pauvres consciences de sceptiques scientifiques. Sauf que dans notre nuit si opaque, même à la lumière des lampes basses consommations, des vessies restent des vessies. Et le jour, le soleil fait toujours monter les thermomètres… comme avant. Grouic !

miniTAX (#157), Cela peut se comprendre vu que Mann transformait en or tout ce qu’il touchait de sa crosse magique… Ce peut-être plus aussi vrai depuis disons une petite quinzaine de jours… Ca serait tout de même dommage que la prestigieuse revue Science n’ait bientôt pas plus d’aura qu’un tabloïd anglais !

159.  Flo | 8/12/2009 @ 9:12 Répondre à ce commentaire

Willams (#135)

Vous avez vu à qui TF1 a confié le calcul de cet indice « ECO2 »?
A la société Carbone 4. Ils interviewent son PDG : Jancovici en personne!
Je ne sais pas si l’arctique fond plus vite que jamais, mais ce qui est sûr c’est qu’il y en a qui ne perdent pas le nord…
Veni, Vidi, (Janco)Vici…

160.  HideDecline | 8/12/2009 @ 10:44 Répondre à ce commentaire

Le « Climategate » sème la discorde à Copenhague :

http://www.lemonde.fr/le-recha.....70066.html

A noter le quiz du monde sur le RC où on apprend que le méthane cause le trou dans la couche d’ozone !

161.  Astre Noir | 8/12/2009 @ 11:00 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#157),

Huet dans l’émission d’Arrêt sur Images a présenté ce papier comme étant de la « science up-to-date »

Donc si Huet le dit, c’est que c’est vrai

Aïe, aïe, non, pas sur la tête!!!

162.  Florent76 | 8/12/2009 @ 11:30 Répondre à ce commentaire

HideDecline (#160), Les pays du Sud ont toutes les raisons de ne pas signer : on les gruge jusqu’à la moëlle dans cette affaire et on n’en veut qu’à leurs ressources !

Non seulement les modèles sont faux comme l’illustre le Climate-Gate, mais il y a pire encore et on ne le dit pas assez !

Quand bien même ils seraient vrais, ces modèles mentent de manière éhontée (demandez à Mann se qu’il a mit dedans comme trick pour les basses latitudes) : si il y avait réchauffement, cela signifie beaucoup plus de pluies en Afrique et de Mousson en Inde tel que l’a démontré Marcel Leroux qui a passé sa vie à en faire la démonstration, données statistiques et images satellites pour les périodes récentes à l’appui. 100% d’observations, 0% de modélisation de la part de ce chercheur qui faisait de la science au sens où l’entend Descartes : difficile de remettre en cause des faits observés.

UN RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE SERAIT UNE TRES BONNE NOUVELLE pour les pays du Sud qui reverdiraient comme jamais depuis le Moyen Age. Il ne peut de toute manière pas prendre de proportion catastrophique au Sud car le reforcement des pluies y freinerait largement l’augmentation des températures. Avec un réchauffement climatique, il faut surtout penser augmentation du potentiel précipitable au sud.

Le spectre des sécheresses et des famines que l’on agite devant les dirigeants africains survient lors des refroidissement climatiques. Je crains malheureusement que le diminution de l’activité solaire nous conduise en ce sens. Et pour ma part, je suis très en colère de voir que l’on réunit le Monde entier à Copenhague et que l’on ment, on ne prévient pas les pays du Sud de ce qui les attends réellement et des vrais causes qui sont derrière alors que la question alimentaire mondiale est en jeu.

163.  Blanc Cassis | 8/12/2009 @ 11:42 Répondre à ce commentaire

HideDecline (#160),

Il est amusant de lire ce papier dont certains paragraphes proviennent de journaux anglo-saxons traduits.
Tous ces journaleux se repassent des articles qu’ils retriturent et réchauffent à leur façon.
Le journalisme d’investigation devient le copier-coller-traduction-Google

164.  Araucan | 8/12/2009 @ 13:54 Répondre à ce commentaire

HideDecline (#160),

Pour le méthane, c’est la dernière hypothèse en cours du coté « luttons contre les pollutions » parce que les CFC cela n’a pas beaucoup marché au final …

Sur le Climategate, SF le répète parce que les autres le disent sauf que la remarque de l’Arabie saoudite cela fait au moins deux jour qu’elle est sortie …

Dans la même page que le lien que vous donnez, voici un autre lien …

http://climatcopenhague.blog.l.....S-32280322

qui m’amuse beaucoup :
– on l’air de découvrir que les pays européens ne sont pas tous d’accord, qu’ils ne veulent pas trop payer, que les pays africains veulent de l’aide avant tout (en plus), toutes choses déjà discutées sur skyfal,
– cela ressemble soit à une fuite d’un officiel, soit à un message d’ONG, soit les deux en même temps
– effectivement, il va y avoir un sommet européen cette semaine : on verra si cela avance plus que la dernière fois …

165.  Argus | 8/12/2009 @ 14:38 Répondre à ce commentaire

@ minitax 157
Dolnald Kennedy, impliqué dans plusieurs affaires de détournement de fonds publics ( de Stanford U en l’occurence : achat de voilier, de piano, fais de mariage de sa fille etc…) a démissionné de son poste d’éditeur de Sciences, il y a quelques mois.
Son remplaçant ne vaut pas beaucoup mieux.

Mais si on sait que Science dépend de l’AAAS (où je suis inscrit,, hélas !)
on comprend tout. L’AAAS est depuis toujours un repaire de mathusiens écolos-gauchos acharnés. Margaret Mead, biologiste malthusienne, elle même impliqué dans une fraude scientifique,; en a été la présidente. Encore un nid !

166.  scaletrans | 8/12/2009 @ 15:39 Répondre à ce commentaire

Florent76 (#162),

Et pour ma part, je suis très en colère de voir que l’on réunit le Monde entier à Copenhague et que l’on ment, on ne prévient pas les pays du Sud de ce qui les attends réellement et des vrais causes qui sont derrière alors que la question alimentaire mondiale est en jeu.

Et ce qui est peut-être encore plus dégueulasse, c’est que les tartuffes prétendent forcer les pays Africains à produire leur énergie avec des technologies 4 à 5 fois plus chères sous prétexte de CO2.

167.  Araucan | 8/12/2009 @ 15:43 Répondre à ce commentaire

@Chria

Sur votre lien :
http://sciences.blogs.liberati.....jones.html

Cela confirme ce que je préssentais dans la prestation d’Huet : il est copain avec Bard, Le Treut, Jouzel etc qui lui avient refilé le « scoop » de la réponse à l’article de Courtillot : c’était bien la première fois qu’un journal à grand tirage faisait un article sur ce type d’évènement. D’autre part, il ne faut oublier que Courtillot a été directeur de la Recherche au ministère concerné par le sujet (il change toujours de nom) : cela oblige à faire des choix et donc … cela peut faire des copains ! 😉

168.  Florent76 | 8/12/2009 @ 22:34 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#166), Ce qui parviendrait à décripter Copenhague sous l’angle des flux financiers et des intérêts économiques des uns et des autres nous permettrait grandement d’y voir plus clair, car j’avoue humblement que ce n’est pas mon domaine et je serais bien incapable de conclure des affaires juteuses en quelque matière que ce soit. J’ai toujours été proche du milieu de la recherche, les businessmens vivent dans un monde qui m’est étranger. Et pourtant, je pense que tout ce qui concerne le climat leur a été vendu, qu’il n’y a plus de vraie recherche indépendante hormis dans les labos des quelques chercheurs qui tentent de faire le boulot honnêtement et qu’on l’on a affublé de nom de sceptique comme si c’était une tare !

Copenhague n’est peuplé pour moi que de politiciens manipulateurs ou abusés et d’industriels sans vergogne qui y convergent pour défendre des intérêts que je comprends mal tant tout y est mêlé et qui sont en tout cas bien loin de la science au nom de laquelle ils prétendent agir et qui n’est en fait plus à leur niveau qu’un ramassis de thèses qui leur disent d’avance ce qu’ils veulent entendre.

169.  Woody | 8/12/2009 @ 22:45 Répondre à ce commentaire

Florent76 (#168),

« Copenhague n’est peuplé pour moi que de politiciens manipulateurs ou abusés et d’industriels sans vergogne qui y convergent pour défendre des intérêts que je comprends mal … »

Les Bingos (Business non gouvernemental organisation), VRP des milieux d’affaires, se distinguent des Gongos (Gouvernemental non gouvernemental organisation), associations qui vont dans le sens des intérêts défendus par leur gouvernement.

Lire la suite dans un article de Libération.fr

170.  Araucan | 8/12/2009 @ 23:09 Répondre à ce commentaire

Woody (#169),

Eh bien il y a au moins une erreur dans cet article :
un groupe de contact n’est pas un groupe où il y a discussion entre les délégués gouvernementaux et les ONG , ça c’est un évènement parallèle ou side-event en anglais. Un groupe de contact c’est un groupe de négociation informel, les ONG peuvent y assister ou non (en observateurs) selon les habitudes des conventions : dès que cela chauffe, il n’y a plus d’observateurs.

Pour suivre au jour le jour avec les comptes rendus en français (à gauche sous daily report) : http://www.iisd.ca/climate/cop15/

171.  Woody | 9/12/2009 @ 0:45 Répondre à ce commentaire

Araucan (#170),

Merci pour la précision et le lien.

172.  thierry_st_malo | 10/12/2009 @ 13:32 Répondre à ce commentaire

Sauf erreur de ma part, en quatre jours la chère Sophie Verney-Caillat n’aura pas mis bien longtemps pour retourner sa veste (je parle de sa présentation des « Enfumés »)… Mais certaines finesses m’échappent sans doute !

173.  thierry_st_malo | 10/12/2009 @ 14:31 Répondre à ce commentaire

Où pourrais-je trouver la vidéo du débat de Vincent Courtillot le 8 décembre ? Je l’ai stupidement laissée passer…

174.  Volauvent | 10/12/2009 @ 14:46 Répondre à ce commentaire

thierry_st_malo (#172),

Je viens de lire l’article. Il me trouble. D’un coté, il ne fait que commenter factuellement le film scélérat. D’un autre coté, comme relevé dans les commentaires, il ne va pas jusqu’au bout de l’enquête (tous les pourvoyeurs d’énergie sont partis dans le sens du vent, c’est le cas de le dire, sauf peut être Exxon qui a mis du temps à piger ou était son intérêt.
L’analyse est simple: plus ils feront durer le pétrole, plus ils maximiseront leur profit global à long terme, et en développant des énergies chères en parallèle, ils gagnent sur tous les tableaux. En plus, les pétroliers sont les mieux placés pour stocker du CO2…
Mais le plus biz

175.  Volauvent | 10/12/2009 @ 14:51 Répondre à ce commentaire

thierry_st_malo (#172),

Je viens de lire l’article. Il me trouble. D’un coté, il ne fait que commenter factuellement le film scélérat. D’un autre coté, comme relevé dans les commentaires, il ne va pas jusqu’au bout de l’enquête (tous les pourvoyeurs d’énergie sont partis dans le sens du vent, c’est le cas de le dire, sauf peut être Exxon qui a mis du temps à piger ou était son intérêt.)
L’analyse est simple: plus ils feront durer le pétrole, plus ils maximiseront leur profit global à long terme, et en développant des énergies chères en parallèle, ils gagnent sur tous les tableaux. En plus, les pétroliers sont les mieux placés pour stocker du CO2…
Mais le plus bizarre c’est la petite note: article d’abord publié sous la signature rue 89, puis signature rectifiée le lendemain en Sophie Verney-caillat. Bizarre, vous avez dit bizarre? .

176.  thierry_st_malo | 10/12/2009 @ 15:01 Répondre à ce commentaire

Volauvent (#174),
Je suis comme vous, l’article me trouble. Et ce qui me trouble le plus c’est la présentation, le titre, les mots « Climategate à l’envers »…
J’ai une fois de plus l’impression d’un amalgame malhonnête où l’on me montre du doigt, moi le sceptique, alors que je me borne à dire : « Bien entendu, la pollution et le gaspillage éhonté des ressources naturelles DOIVENT cesser ; par contre, j’attends encore que l’on me démontre que l’activité humaine est la principale sinon la seule cause du réchauffement climatique ».

178.  thierry_st_malo | 11/12/2009 @ 15:13 Répondre à ce commentaire

Araucan (#177),
Merci beaucoup, je m’y colle.

Sorry, the comment form is closed at this time.