Neige et blizzard à Copenhague

• • • • •

Dernier jour des négociations de la Conférence du climat de Copenhague. Mère Nature a de l'humour et a offert aux chefs de l'Etat, venus au chevet de la Planète en fièvre un Noël blanc, qui ne s'était pas produit ses 14 dernières années. Le froid polaire et le blizzard ont déversé sur la capitale danoise 10 cm de neige hier soir !




Webcam de la place de l'Hôtel de Ville de Copenhague (l'Hôtel de ville est dans le fond).
La caméra est placée sur le toit du bâtiment Politiken.
Les images sont envoyées toutes les 20 secondes. Faire F5 pour rafraîchir l'écran.
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
51.  yvesdemars | 19/12/2009 @ 5:30 Répondre à ce commentaire

alerte Google

santer avoue avoir triché

52.  rageous | 19/12/2009 @ 7:56 Répondre à ce commentaire

Après Phelim McAleer, déguisé en ours blanc qui s’inquiétait de la disparition de Phil Jones, d’autres sceptiques ont pastiché les Green Pisseux devant et même sur leur Raimbow Warrior, très bon!

http://h16.free.fr/wordpress/i.....nsonge-lol

53.  the fritz | 19/12/2009 @ 9:11 Répondre à ce commentaire

Daniel (#29),

Ce matin -14°C et une petite neige agace cul; mais on attend l suite

54.  Daniel | 19/12/2009 @ 9:42 Répondre à ce commentaire

the fritz (#50),
Idem ( Vosges du Nord ) -14°C ,10 cm de neige poudreuse a 550m

55.  the fritz | 19/12/2009 @ 10:06 Répondre à ce commentaire

joletaxi (#42),

Jo, je sais ce que c’est que la convection, c’est le terme effet de serre convectif qui m’interloquait; la convection serait d’ailleurs le principal mode de réchauffement de l’atmosphère en cas d’absence de gaz à effet de serre

56.  joletaxi | 19/12/2009 @ 11:06 Répondre à ce commentaire

@52 the fritz
il y a une grande confusion sur l’emploi du terme effet de serre.Vous dites:
la convection serait d’ailleurs le principal mode de réchauffement de l’atmosphère en cas d’absence de gaz à effet de serre
mais c’est exactement ce qui se passe dans une serre,
Dans la video
http://www.jpl.nasa.gov/videos....._30fps.mov,
il est curieux de constater qu’il n’y a pas d’homogénéisation du CO2 sur le globe et que la ceinture intertropicale,lieu le plus intense de la pompe énergétique par vapeur d’eau est peu influencée par la présence de CO2.
Je reste d’ailleurs persuadé que l’effet radiatif de l’océan est minime, s’il existe.
Sur la même vidéo, la forte concentration de CO2 sur l’hémisphère nord,ce qui me paraît plutôt logique,et qui expliquerait la montée des t° ,les continents étant plus vraisemblablement l’endroit des effets radiatifs.
Cela va dans le sens de la discordance des mesures de t° océanes,stables ou en baisse(il serait peut-être bon de consulter la correspondance de J.Willis à propos des corrections apportées aux mesures des bouées?) et des mesures terrestres.

57.  piloteman | 19/12/2009 @ 11:54 Répondre à ce commentaire

super.mouton (#43),

Attention quand même à toutes les thèses autour de la théorie du complot rien n’est simple dans la réalité.

58.  Marot | 19/12/2009 @ 11:59 Répondre à ce commentaire

Une réflexion d’ordre plus général, soumise à vos avis.

Le calcul de la moyenne des températures est toujours faisable comme opération arithmétique, bien ou mal faite, falsifiée ou pas par des choix orientés des stations, par des « ajustements » de brigands, etc.

Son interprétation comme « température moyenne », fausse au départ (grandeur intensive) nécessite pour avoir un minimum de crédibilité que le CO2 soit « bien mélangé » (well mixed). Ceci est supposé depuis le début.

Cette hypothèse nécessaire est aujourd’hui reconnue fausse.

La seule position tenable est celle du regretté M. Leroux :

Il existe DES climats et leurs évolutions propres des températures.

59.  joletaxi | 19/12/2009 @ 12:06 Répondre à ce commentaire

@54Marot
je suis même persuadé que les problématiques liées à l’effet de serre différent d’un endroit du globe à un autre,que ce soit radiatif ou convectif.Que cela influence la circulation générale de la répartition de l’energie est probable, mais de là à vouloir le quantifier et le modéliser, cela ressort de madame Irma.
Vous avez vu le site en question?Je me demande où est MonaLoa sur ce planisphère?

60.  the fritz | 19/12/2009 @ 12:20 Répondre à ce commentaire

joletaxi (#55),
Une question : est-ce que tu penses que les données de Mona loa sont dignes de confiance, ou est-ce qu’il y un Jones ou Mann qui est derrrière et qui les trafique?

61.  joletaxi | 19/12/2009 @ 13:02 Répondre à ce commentaire

@56 the Fritz
j’ai déjà posé la question ici maintes fois, pour retrouver une étude qui mettait en relief les faiblesses du procédé employé et mis au point par Calendar.
jA l’époque, j’avais trouvé l’argumentation assez solide.j’ai beau chercher , je ne parviens plus à la retrouver.Le fait que Calendar aie le monopole de fourniture des cartouches calibrées de référence devrait déjà faire sonner l’alarme, maislà,je dérive dans le syndrome climategate.
Ce serait simple de vérifier en procédant à une série de mesures chimiques sur site, mais cela n’a jamais été fait à ma connaissnce.`
En tout cas, le lein que j’ai fourni démontre que tous les bilans radiatifs qui prennent comme hypothèse une homogénéisation du CO2 sur le globe sont faux.

62.  the fritz | 19/12/2009 @ 13:21 Répondre à ce commentaire

Daniel (#51),

toujours -11°C

63.  the fritz | 19/12/2009 @ 13:26 Répondre à ce commentaire

joletaxi (#57),
Un bilan radiatif, c’est le résultat de mesures, je ne vois pas ce que le CO2 vient faire là dedans ; homogénéisé ou pas

64.  Marot | 19/12/2009 @ 13:28 Répondre à ce commentaire

joletaxi (#55),
Pour le trouver
1) lancer Google.fr
2) choisir en haut à gauche « Maps »
3) donner Mauna Loa comme adresse.

C’est gagné.

65.  joletaxi | 19/12/2009 @ 13:57 Répondre à ce commentaire

@59
la dernière présentation de Spencer met en lumière une discordance entre les prévisions des bilans radiatifs des modèles,et les résultats des mesures satellittes(on peut discuter toute la nuit sur les interprétations de ces mesures)
Spencer attribue cette différence au fait qu’il n’est pas assez pris en compte l’effet des nuages,et il a de bons arguments.
D’autre part,les modèles font l’hypothèse dune répartition homogène du CO2 pour calculer le bilan radiatif.On voit bien sur la simulation tirée des observations satellites,que la ceinture intertropicale a un taux de CO2 nettement plus faible que d’autres régions,justement à un endroit où l’effet de l’irradiation solaire est le plus important.(faut-il chercher là l’absence du hotspot?)On comprend donc que l’hypothèse de l’homogénéisation du CO2 et autres gaz à effets de serre(voyez la simulation pour le méthane) ne peut se faire dans la réalité.

@Marot
je ne parviens pas à juxtaposer les 2 images.merci tout de même.

66.  the fritz | 19/12/2009 @ 14:05 Répondre à ce commentaire

joletaxi (#61),
discordance entre les prévisions des bilans radiatifs des modèles,et les résultats des mesures satellittes

Bon , ben faut changer les modèles, à moins que quelques esprits malsains bidouillent les mesures des satellites

67.  joletaxi | 19/12/2009 @ 14:16 Répondre à ce commentaire

@62
the fritz
je ne suis certainement pas un partisan du « réchauffisme »,mais je dois bien faire l’aveu de ma plus grande perplexité.
Les mesures satellites sont très difficiles à interpréter,et on trouve les conclusions les plus diamétralement opposées à partir des mêmes données.Il suffit de voir la polémique autour des mesures de t°(un sujet qui n’a pas été évoqué et je le regrette, avec Mr. Mestre)
Par exemple,lorsque l’on parle d’océans(les 4/5 de la planète tout de même)je n’ai jamais vu dans un calcul quelconque concernant un bilan énergétique la réflexion des rayons incidents?
Hors le phénomène est loin d’être anodin.J’ai en son temps été salement brûlé en mer par la réverbération sur la mer.

68.  the fritz | 19/12/2009 @ 14:58 Répondre à ce commentaire

A force de tout remettre en cause, contribution principale du C02 issu de la combustion du fossile dans l’augmentation du taux de CO2 atmosphérique, réalité du réchauffement du dernier siècle (dont on peut discuter l’ampleur), données de la paléoclimatologie , principalement des carottes de glace
à force de voir des tricks , du cherry picking , du bidouillage de données à tout bout de champ
à force de prendre tous les scientifiques pour des brebis galleuses
vous finirez par faire prendre la population de sceptiques pour des négationistes, des creationistes, des physicosceptiques , des obtus, des vendus aux lobbys etc…………;
Je suis persuadé que tout le monde ici est convaincu de la part minime du CO2 dans le RC; alors pourquoi chercher à démontrer par tous les moyens que l’homme n’est pas responsable de l’augmentation actuelle de clui-ci; et puis comment expliquer cette augmentation; le réchauffement des océans? comparer les echelles de grandeur avec les derniers épisodes glaciaires; des volcans cachés qui nous distillent leurs émanations aussi régulièrement que nos industries? Et puis regarder les echelles: c’est dans un rapport de 1 à 30; la déforestation et la destruction des sols ? sans doute un peu , mais c’est la main de l’homme.

Alors chercher des poux dans la tête des modélisateurs, mais ne mettez pas en cause tous les moyens modernes de surveillance de notre planète

69.  joletaxi | 19/12/2009 @ 15:09 Répondre à ce commentaire

the fritz
avez vous eu la curiosité de lire le blog de Mr. Roger Pielke?

70.  Daniel | 19/12/2009 @ 20:31 Répondre à ce commentaire

the fritz (#58),

– 19 °C ce soir

71.  Marot | 19/12/2009 @ 20:43 Répondre à ce commentaire

joletaxi (#61),

@Marot
je ne parviens pas à juxtaposer les 2 images.merci tout de même.

Quelles images ? Google maps en donne une et l’emplacement.

72.  the fritz | 19/12/2009 @ 21:26 Répondre à ce commentaire

Daniel (#66),
La dernière fois que j’avais vu cela c’était à Arcachon en janvier 1984; deux nuits de suite à moins 19 et -10 °C la journée; toutes les conduites avaient volé

73.  Marot | 19/12/2009 @ 21:27 Répondre à ce commentaire

Obama est rentré chez lui en plein réchauffement climatique :

Vu par Doug Mills pour le New York Times

74.  williams | 19/12/2009 @ 21:57 Répondre à ce commentaire

@62
the fritz
je ne suis certainement pas un partisan du “réchauffisme”,mais je dois bien faire l’aveu de ma plus grande perplexité.
Les mesures satellites sont très difficiles à interpréter,et on trouve les conclusions les plus diamétralement opposées à partir des mêmes données.Il suffit de voir la polémique autour des mesures de t°(un sujet qui n’a pas été évoqué et je le regrette, avec Mr. Mestre)
Par exemple,lorsque l’on parle d’océans(les 4/5 de la planète tout de même)je n’ai jamais vu dans un calcul quelconque concernant un bilan énergétique la réflexion des rayons incidents?
Hors le phénomène est loin d’être anodin.J’ai en son temps été salement brûlé en mer par la réverbération sur la mer.

Dans cette nouvelle page de mon site que j’ai mis cette été http://la.climatologie.free.fr.....ent8.htm#1 on peu voir se qui semblerait etre la cause du réchauffement de 1976 a 1998 en traitant les données de tout se qui influence le climat. Et donc en ne se basant pas que du CO2 qu’on fait que nous parler alors que celui n’est pas le seul élément qui influence le climat.

Williams

75.  Daniel | 20/12/2009 @ 0:28 Répondre à ce commentaire

the fritz (#68),

-24 ce matin
Sarre gelée

http://www.meteo-reding.com/pages/indexpag.html

Réding (57) – 255 m niveau au-dessus de la mer

Température sous abri à 1m50Actuelle
-24,1°C
Température au sol +10 cm Actuelle
-27,4°Cmin

Vitesse du ventActuelle
0,0km/h
0 Bft

76.  piloteman | 20/12/2009 @ 1:36 Répondre à ce commentaire

Daniel (#70),

Température au sol +10 cm Actuelle
-27,4°Cmin

Vitesse du ventActuelle
0,0km/h

Pas de chance pour ceux qui comptaient se chauffer avec leur éolienne.

77.  Daniel | 20/12/2009 @ 8:02 Répondre à ce commentaire

Marot (#69),

http://actualite.portail.free......perturbes/

WASHINGTON – Une violente tempête de neige balaie depuis samedi matin la côte Est des Etats-Unis, ce qui perturbe fortement le trafic aérien et les transports publics de la région.

78.  JG2433 | 20/12/2009 @ 9:02 Répondre à ce commentaire

the fritz (#68),

N’était-ce pas plutôt en janvier 1985 ?

Saintes (17) : à partir du 5/01/1985, températures constamment négatives (jours et nuits) pendant 14 jours, oscillant entre -4/-5 °C et -14/-16 °C ; thermomètre à 1,50 m du sol et accroché à un arbuste du petit jardin, plutôt protégé des vents, de notre maison en ville.

Arcachon, 21 février 1956 : ~ 1m de neige ! (j’ai vécu cela)

79.  the fritz | 20/12/2009 @ 11:56 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#73),
T’as raison; je revenais juste d’un mois de mission au Sahara

80.  Flo | 20/12/2009 @ 12:51 Répondre à ce commentaire

Ca a bien marché leur conférence finalement:

http://news.yahoo.com/s/afp/20.....iticsobama

Et encore Gore ne s’y est pas rendu!

1985 pu… -20 °C sur Paris et -13 °C pendant trois semaines.
A pieds 25 minutes matin et soir.
Récompense : j’ai eu mon bac!

81.  JG2433 | 20/12/2009 @ 14:42 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#73),

J’étais en 6éme au lycée d’Arcachon ; ~ 1/2 h de marche matin et soir… après que les rues aient été dégagées (ce qui a pris un peu de temps : on se trouvait dans le Sud-Ouest, il faut dire !).

Flo (#75),

Pareil, j’ai eu mon bac… mais plus tard !

82.  dirjur | 20/12/2009 @ 17:04 Répondre à ce commentaire

bonjour
LE MONDE titre « coup de froid sur le globe »
http://www.lemonde.fr/a-la-une.....id=1281707
plus rien sur le RCA ?
Curieux, ça !

83.  Nowarm | 20/12/2009 @ 18:08 Répondre à ce commentaire

Exact ! C’est ce que j’ai fat remarqué dans un autre sujet !

Depuis 2 jours, les glaciers du Groenland fondent moins vite, que les ours blancs ne semblent plus en péril et qu’on a plus rien à craindre des réfugiés climatiques ?

Quel bourrage de Crâne !!!

Bon, à part ça, ça fait 48 heures de repos total sans entendre les débilités de YAB, Hulot, Duflot et nôtre brave Iznogood de Borloo, ministre du vent…

84.  Florent76 | 20/12/2009 @ 18:13 Répondre à ce commentaire

Un bien beau début d’hiver comme on en avait pas vu depuis longtemps ! Et si ce type d’hiver devenait la règle dans les années 2010 : assurément alors, Copenhague était bien la conférence de la dernière chance pour nous taxer sur le carbone et pour faire croire que les modèles du GIEC fonctionnaient…

Wait and see… et vive le retour à la vraie science et à la climatologie libre et indépendante !

85.  chria | 20/12/2009 @ 20:27 Répondre à ce commentaire

Ce qui est marrant c’est que certaines catastrophes climatiques ne sont pas RCA compatible

86.  JulienTDF | 20/12/2009 @ 20:32 Répondre à ce commentaire

Florent76 (#79),
Ajoute moi jules764@live.fr Faut que on parle de météo et tout ensemble 😀

87.  Tristan M | 21/12/2009 @ 0:28 Répondre à ce commentaire

Copenhague est un échec. Et après. Qui s’attendait à autre chose ? Que pouvait-on attendre d’autre des gouvernements actuels et des situations socio-économiques actuelles ? Les États Unis, pays monde, n’a jamais suivi et ne suivra jamais le reste du monde, l’autre monde. La Chine et l’Inde qui explosent maintenant qu’ils suivent en bons élèves le système économique occidental ne pourront pas adhérer avant longue date à une bifurcation globale de ce même système. Les pays en voie de développement n’ont pas les moyens de se poser la question. Il reste donc l’Europe qui semble être proche de l’exploit. Mais il faudrait davantage de maturité à la communauté européenne. Actuellement, l’Europe n’est pas autre chose que « les pays de l’europe ». La communauté européenne n’existe pas, alors comment aboutir à un accord commun d’une utopique communauté mondiale ? C’est essentiellement du temps perdu et de l’image médiatique pour les politiques. La politique ne sauvera pas le monde pour la simple et bonne raison qu’elle n’en a pas la vocation. L’action de la politique s’arrête là où commence le pouvoir qu’elle s’octroie. La politique a plus à faire en s’évertuant à rester au pouvoir qu’à sauver la planète. Alors comment faire face à un phénomène qui dépasse les gouvernements et qui n’est plus de la compétence du pouvoir politique ?
Rien, si l’on pense que ce qui doit arriver arrivera. Le fatalisme a sans doute de bons jours devant lui. Mais dans des pays comme la France où plus de 90% de la population a reçu une éducation censée lui permettre de comprendre les causes et leurs conséquences on est en droit de s’attendre à autre chose qu’une simple fatalité.
Le plus consternant c’est que ce n’est pas la technologie qui est à l’origine du bouleversement climatique, mais l’utilisation que nous en faisons. Et c’est justement la technologie qui pourrait, qui peut, nous permettre de réagir face à l’ampleur des dégâts. L’humanité n’a jamais possédé autant de solutions pour agir en faveur du plus grand nombre. Ce qui l’en empêche, c’est encore une fois la politique, et surtout la tradition politique qui est de maintenir un ordre établi, à savoir la domination d’une minorité sur une majorité par le truchement d’une mécanique bien huilée. Tant que nos gouvernements gouverneront non pas pour nous apporter le meilleur mais pour se garder le meilleur il n’y aura pas de progrès social. Nous entendons par progrès social, non pas que le citoyen moyen d’aujourd’hui ait plus que le citoyen moyen d’hier, c’est une évidence, mais qu’il n’y ait plus de citoyen moyen. C’est à dire que le progrès (technologique, mais aussi intellectuel) soit partagé par tous. Humainement rien ne justifie que deux pourcent des personnes adultes, soit bien moins de un pourcent de la population mondiale, possède plus de la moitié des richesses. Encore une fois, seule la politique le justifie !
S’il n’y a rien à attendre des gouvernements, des états, des politiques quelqu’elles soient, faut-il pour autant retomber dans le fatalisme ? Notre éducation ne nous permet-elle pas d’accéder individuellement à autre chose que la fatalité ? Notre éducation ne nous sert-elle qu’à produire et à consommer de l’inutile ? Notre éducation ne peut-elle nous permettre à titre individuel de réagir, et d’agir ? Notre éducation qui est loin d’être égalitaire reste la chose la mieux partagée dans la société occidentale, c’est pourquoi nous pensons que c’est le seul levier sur lequel chacun puisse s’appuyer (et doit relever) pour prendre conscience du problème qui se pose à l’humanité. Le problème du réchauffement climatique est un problème mondial dans le sens global. C’est à dire qu’il englobe tous les autres problèmes, les problèmes de l’individu, les problèmes du groupe, de la communauté, de la société, de l’état, d’un ensemble d’états, d’un continent, etc. Or, pour que l’action soit mondiale, il faut que chaque état réagisse, pour que chaque état réagisse il faut que chaque société qui le compose réagisse, pour que chaque société réagisse il faut que les communautés réagissent, pour que les communautés réagissent il faut que les groupes réagissent, et pour que les groupes réagissent il faut que les individus réagissent. Et que faut-il pour qu’un individu réagisse ? une prise de conscience de sa place dans le monde. C’est à ce prix, c’est à dire au prix d’un effort intellectuel d’une prise de conscience individuelle et collective (dans le sens « tous ensemble »), que nous pourrons agir rapidement et humainement (c’est l’enjeu principal) en faveur du climat.

88.  Manu95 | 21/12/2009 @ 9:43 Répondre à ce commentaire

Perfect storm

In a perfect end to a perfect global warming conference, Barack Obama has left Copenhagen “in order to return to Washington before a major snowstorm hits.” It might be only the 12th white Christmas for Washington in weather-recording history.

Un commentaire savoureux par Dave Carter Sat 19 Dec 09 (02:50pm) :

If you truly believed in Gaia the Earth Goddess, then you couldn’t believe in global warming. A deity as powerful as Gaia has it in her ability to send a sign, a sign that cannot be misinterpreted.

So what kind of message is she sending when the host city of a global warming conference is suffering one of its coldest Decembers ever, one that is about to deliver a rare symbolically white Christmas. And how about sending a blizzard to Washington DC that is going to be so powerful that the man who was supposed to forge a gobal wamring deal has to rush home for his safety.

Think Gaia’s message is clear – “I control the climate, not you puny humans, not even the one called Obama the Messiah”.

89.  Myke | 21/12/2009 @ 10:27 Répondre à ce commentaire

« Remarquez que cette planète ne nous a rien promis. Sur la pluie qui peut tomber en trois mois, rien n’a été réglé entre nous et elle. Et même, en regardant de plus près, je vois que cela n’aurait point de sens ; car cette pluie et ce courant sont comme ils sont, et ne peuvent être autrement. On raconte d’un roi qu’il essayait de dire au flot : tu n’iras pas plus loin ; mais ce décret n’était pas motivé convenablement. Si je savais ce qu’il est tombé de pluie à l’hectare, combien l’évaporation en a repris, et si les masses poreuses se sont rassasiées d’eau, et la pente, et le débit de ce fleuve enchaîné, je pourrais dire à coup sûr à ce flot sournois : tu n’iras pas plus loin. Bref tout sera toujours en ordre dans ces choses. Faire une digue ou s’en aller.»

90.  Myke | 21/12/2009 @ 15:47 Répondre à ce commentaire

J’avais oublié la référence : Alain, Mars ou la guerre jugée, 1921
Mais tout le monde avait reconnu…

91.  the fritz | 22/12/2009 @ 11:11 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#81), t’as connu Cabanacq alors?

92.  JG2433 | 22/12/2009 @ 17:18 Répondre à ce commentaire

the fritz (#91),

Ce nom me dit quelque chose mais je ne l’ai pas connu. J’ai quitté le lycée après le bac en 1963.
J’ai questionné mon père, prof de maths de 1946 (le lycée « Grand-Air » n’était pas encore construit !) jusqu’en 1978. Il a bien connu M. Cabanacq, prof de sciences nat. (Années 1970-80 ?). Un collègue très sympathique, dont il a gardé un excellent souvenir. Mais il a eu une fin tragique (suicide).

93.  the fritz | 22/12/2009 @ 17:28 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#92),
C’etait mon meilleur copain, mais on arrête là d’ennuyer le forum avec nos souvenirs

94.  pastilleverte | 22/12/2009 @ 18:28 Répondre à ce commentaire

La canicule de 2003, et surtout ses conséquences en France ‘socio-solodaro-sanitaires), n’est pas plus une « preuve » du RC, et encore moins du RCA, que ces quelques jours de décembre froids et neigeux ne sontla preuveque le refroidessement arrive. (dailleurs, c’est plutôt le redoux qui arrive)
je vais donc prophétiser : d’ici à 2100 (pas de chance je ne serai pas là pour voir si j’avais eu raison)
Il y aura des canicules, des vagues de froid, des inondations, des sécheresses, des cyclones, des tempêtes « du siècle », un épuisement de ressources fossiles, des guerres, la popuation qui va continuer à augmenter, des ressources en eau de plus en plus difficiles d’accès, des tyrans sanguinaires, des ayatollahs du climat, de l’écologie, du libéralisme, du socialisme, du blablabla, des épidémies de grippes H12N24 touché coulé,
… au moins une fois
… au moins quelque part sur la Planète
ah oui j’oubliais, il y aura aussi COP16, COP17,COP18….COP222,
des taxes carbone, eau, air gaz à tous les étages.

95.  Marot | 22/12/2009 @ 18:45 Répondre à ce commentaire

pastilleverte (#94), C’était la minute de la pastille déchaînée. 😆

96.  JG2433 | 22/12/2009 @ 18:56 Répondre à ce commentaire

pastilleverte (#94),
C’était : « l’emprise de la pastille » !

Évidemment, Mais si la météo à Copenhague avait été plus douce et plus clémente que la moyenne, que n’aurait-on entendu ! On vous l’avait bien dit, le réchauffement… et patati et patata… Je me trompe ?

97.  Florent76 | 31/12/2009 @ 7:56 Répondre à ce commentaire

MESSAGE SPECIAL destiné aux lecteurs de Skyfal !

VAGUE DE FROID IMPORTANTE EN FRANCE (durée de retour 10 à 25 ans) – à partir du 02 janvier 2010 et pour 10 à 15 jours voire plus

D’une certaine manière, on peut dire que le ciel va nous tomber sur la tête pour commencer 2010 ! Copenhague était sans nul doute le rendez-vous de la dernière chance pour le GIEC car le climat risque de tant se décorreler de ses trop fameuses courbes en forme de crosse de hockey que la situation de ces scientifiques qui se sont fourvoyés dans le mensonge et la tromperie sera intenable.

Neige et blizzard sur Copenhague (deuxième épisode) pour finir l’année, avant que la France ne soit à son tour touchée et figée pour commencer l’année 2010. Le froid va prendre quelques jours pour se répandre, mais va inexorablement gagner vers le sud à partir de ce petit matin de la St Sylvestre.

Protégez dès aujourd’hui tuyauteries, plantes et tout ce qui peut craindre les très grands froids durables.

Je vous livre mes prévisions que j’avais publié sur Facebook :

Nouvelle vague de froid à partir du Nouvel An ! Je confirme sans en changer une virgule les prévisions établies à la veille de Noël.

L’atmosphère restera fraîche pour le week-end [du 26-27/12] avant une subite douceur mardi [30] qui nous amènera beaucoup de pluie et de vent. Et oh surprise, la neige pourrait faire son grand retour au nord de la France pour le 31 décembre et le réveillon de la St Sylvestre ! A confirmer pour la neige, toutefois l’année 2010 devrait en tout cas bien débuter avec le retour de l’hiver et des gelées.
24 décembre, à 18:51

Profitez bien de la douceur qui va régner aujourd’hui [30/12] et dans une moindre mesure demain jusqu’à la Belgique au Nord : nous ne sommes pas prêt de la revoir ! Nous sommes cernés par un froid virulant qui règne sans partage au nord de l’Europe.

Dans la nuit de la Saint Sylvestre, le vent va devenir de plus en plus glacé et cuisant et la pluie se changer en flocons de neige au nord de la Seine. Quelques chutes de neige vont venir blanchir par endroit le nord du pays et la Normandie en ce jour de l’an : c’est peut-être le début du coeur de cet hiver qui a décidé d’être long et froid.

Le flux d’ouest qui apporte d’habitude les perturbations pluvieuses sur notre pays est bloquée par une immense bulle de hautes pressions sur l’Atlantique et traverse l’Océan au niveau de l’Espagne au lieu de l’Ecosse ! Quelques ondulations de ce flux vont préserver le sud de la Loire du froid pendant les premiers jours de janvier : le gel va y alterner avec du redoux pluvieux qui occasionnera de la neige au nord que le froid ne lachera plus si la bise permet au nuages de remonter jusque là, notamment en début de semaine prochaine. La Normandie peut craindre quelques chutes de neige aux abords de la Manche par contraste thermique. Puis le froid devrait s’installer toujours plus loin au sud rejettant le flux d’ouest jusque sur le Maroc ! La neige pourrait venir parfois par retours d’est et les régions enneigées verront alors les températures atteindre facilement les -10 à -25°C à la première nuit étoilée.

Grands froids et conditions hivernales quasi assurées jusqu’à la mi-janvier si ce n’est plus loin encore au nord de la Loire. Le blocage Atlantique loin de céder devrait être sans cesse réalimenter et se renforcer au fil des jours. L’hiver 2009-10 ressemble de plus en plus à un grand hiver comme plus jamais vu depuis les années 1980….

Wait and see !!!

98.  Daniel | 31/12/2009 @ 8:52 Répondre à ce commentaire

-36°C en Suède
-46°C dans le nord de la Chine
http://www.meteogiornale.it/no.....-dal-mondo

Sorry, the comment form is closed at this time.