La chute de la maison RCA.

Voici, librement traduit (et complété) du blog de P. Gosselin, 7 points où vacille la construction sur le RCA.

• • • • •

Il y a ne serait-ce qu'un an, il semblait que le chateau RCA allait régner pour longtemps. Mais depuis, les points forts de l'argumentation RCA sont  battus en brèche, chacun avec ses propres raisons.

1) Le consensus scientifique : c'était l'un des arguments parmi les plus convaincants auprès du public et des politiques, mais des pétitions, des positions personnelles et des livres ont montré que cela n'est pas aussi simple (Voir par exemple le compte-rendu que fait Gosselin ici d'un article du Spiegel. Original . Et n'oublions pas nos sceptiques nationaux !).

2) Le quatrième rapport du GIEC : il a été proclamé qu'il n'étatit basé que sur de la littérature revue par les pairs. Un dénombrement (cf Skyfall et le site de Donna Laframboise) ont montré que la réalité était bien plus nuancée. Sans compter les différents Gates qui ont émaillé l'actualité de ces derniers mois (Himalaya, Pays-Bas, Bangladesh, Suède, Amazone, rendement des cultures en Afrique …) et les réponses du président du GIEC Pachauri, qui ont entrainé une enquête dans le cadre du PNUE sur le fonctionnement du GIEC.

3) La courbe en crosse de hockey : elle est au coeur des arguments pro-RCA, occultant l'optimum médiéval et montrant un réchauffement sans précédent depuis le début de la révolution industrielle et surtout, après la seconde guerre mondiale. Mais les données et les calculs à la base de cette courbe ont été disséqués et discrédités (utilisation de la dendrochronologie, données des stations au sols, homogénéisations, etc…). Son créateur, Michael Mann aurait des problèmes avec la justice.

4) La théorie du CO2 comme gaz à effet de serre : Les pro-RCA ont trompé le public en lui faisant croire que l'effet de serre du CO2 était une fonction linéaire de la teneur en CO2 de l'atmosphère. Serions nous en train de vérifier que c'est une fonction logarithmique et que l'effet de serre du CO2 ne joue plus ?

5) Les forçages : L'effet du CO2 est mis en avant par les pro-RCA, qui ajoutent que les 1 à 2 °C de réchauffement vont aussi accroître l'évaporation et donc la vapeur d'eau, gaz à effet de serre menant la Terre vers un point sans retour. Les effets en retours positifs ont manifestement été surestimés et les effets négatifs sous-estimés.

6) Les modèles :  on nous dit que les modèles nous montrent un réchauffement dangereux loin dans l'avenir. Mais les modèles climatiques montrent leurs limites : où est la chaleur manquante ? Pourquoi les températures n'augmentent-elles plus depuis dix ans ? Où sont les hot spots tropicaux annoncés ? Pourquoi la banquise arctique ne continue pas de fondre ?

7) L'opinion publique : nombre de sondages d'opinion ont montré la montée du scepticisme. Le flop de Copenhague, la crise, un hiver un peu trop froid dans l'hémisphère nord, des élections perdues, qui peut dire ce qui fait évoluer les opinions publiques ? Fragile aux USA, il recule un peu partout au niveau de l'opinion publique, y compris en Allemagne où moins de la moitié de la population croit que la question est importante : si la maison RCA s'affaisse en Allemagne, alors l'Europe devrait suivre. Sans l'Europe, tout s'écroulera. Mais Rome ne s'est pas écroulée en un jour et il y a maintenant des intérêts financiers importants derrière cette affaire de carbone, sans compter toutes les ONG environnementales.

Les fondations de la maison RCA sont sapées et les murs se lézardent … alors que les fraudes sur le marché du carbone se poursuivent ! (Euractiv)

@@@@@@@

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
201.  MichelLN35 | 11/06/2010 @ 17:34 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#200),
Il n’a pas parlé de bars mais seulement de pressions similaires à la profondeur d’océan, la première fois 5000m, la seconde 1000m mais c’était uniquement dans la conversation et donc absolument pas rigoureux, ni vérifié. Par contre si un géologue pouvait me sortir une histoire des premiers moments des atmosphères terrrestres successives, je serais intéressé.

La référence précédente dit maximum de 25% de CO2 et il y a 4.3 milliards d’années. Il me semble qu’il y a autant de flou dans ces estimations que pour le parcours du système solaire dans la galaxie qui est suivant les source d’environ 225 millions d’années ou 4*140=560million (Svensmark, Shaviv, Veizer)

202.  MichelLN35 | 12/06/2010 @ 10:59 Répondre à ce commentaire

MichelLN35 (#201),
à tous sauf trolls, avez vous bien lu l’article de Lon Hocker sur WUWT le 9 juin, sur les relations entre CO2 Mauna Loa et températures SST satellites UAH?

http://wattsupwiththat.com/201.....more-20331
Il me semble extrêmement intéressant quant à la relation de causalité aux échelles infra séculaires.

203.  Warm | 12/06/2010 @ 12:07 Répondre à ce commentaire

MichelLN35 (#202),

Les trolls ne se tairont pas face à cette supercherie

C’est une approche qui DERIVE la tendance du CO2 pour la corréler avec la température… résultat: on enlève le trend !!!

On a une fonction en fonction du temp C(t)=f(t)+at, soit n’importe quelle fonction (les fluctuations à court terme dans le cas qui nous intéreesse) à laquelle on rajoute un fonction croissante en fonction du temps (dans le cas du Co2, on a plutôt une tendance exponentiel, ça ne change rien au raisonnement, mais j’y viendrai plus tard).

On prend la différence de C (l’article de WUWT l’explicite tout à fait, (CO2(n+ 6) – CO2(n-6))/(12*0.22) – 0.58. Il s’agit bien d’un DELTA Co2 entre T+6 et T-6.

Si je reprends l’équation générale plus haut, on a DeltaT=f(t)-f(t-1)+at-a(t-1) = f + a.

Le résultat c’est qu’on remplace le trend at par une constante (la pente)…

Tout les raisonnement que vous pouvez faire par la suite ne concerne donc EN RIEN la corrélation de l’évolution du CO2 à long terme, puisque on a supprimé la tendance à long terme !

Toute l’étude porte donc sur les variations à court terme du CO2…

Ce qui trompe un peu, c’est l’augmentation du CO2 n’est pas linéaire, si on enlève le trend, il reste une augmentation tout de même, en mettant des coéfficient  » à la louche » pour faire coller la courbe de Co2 dérivée avec la courbe de T (c’est eux qui le disent « The two coefficients, (0.22 and 0.58) were chosen to optimize the fit. » j’y reviendrai), on voit une augmentation au cours du temps (le terme quadratique ou exponentiel du CO2 provoque une remontée vers la fin), c’est leur figure 2.

Quand à la justification de leur coéfficient, elle devrai vous faire bondir, puisque c’est justement ce que les sceptiques aiment décrier: on ajuste le modèle pour qu’il colle à la réalité. Bien sur on essaie de justifier ces coéfficients, mais on ne dit pas pourquoi ils ont cette valeur précise (à part pour faire coller le modèle à la réalité…). L’explication « However, the constant 0.58 (degrees Celsius) corresponds to the offset needed to bring the temperature anomaly to the value generally accepted to be the temperature in the mid 1800’s when the temperature was considered to be relatively constant.  » est tout à fait floue, et leur justification du 0.22 c’est guère mieux « Using these values gives a value of 0.275 ppm /C/month instead of the observed 0.22 ppm/C/month, but not out of line considering that we are modeling a very complex transfer with a single time constant, and ignoring the mixing time of the ocean. »

Bref, de la science de blog… Toujours aussi poilant WUWT !

204.  MichelLN35 | 12/06/2010 @ 12:59 Répondre à ce commentaire

Manu95 (#204),
Tout à fait juste, merci. Mais la méthode d’analyse sur WUWT me semble juste, facile à comprendre et efficace.

205.  Robert | 12/06/2010 @ 13:14 Répondre à ce commentaire

Ouaip, quand je pense à l’hystérie dont ils savent faire preuve pour une faute de typo….

206.  Manu95 | 12/06/2010 @ 14:09 Répondre à ce commentaire

Quelle faute de typo ?
Je pense savoir à quoi vous pensez, mais ce n’est pas à nous à aller fouiller le Web pour vous comprendre.

Mais c’est typique d’un troll de dire n’importe quoi pour pourrir une discussion.

207.  Curieux | 12/06/2010 @ 19:16 Répondre à ce commentaire

Warm (#203),
Mais lit donc patate à pattes, il s’agit du graphe des ANOMALIES, les variations en langage courant, il n’y donc pas de « trend » à faire disparaître.
Et, pour ton éducation, il reconstitue, à partir des mesures de CO2 à Manau Loa le graphe des anomalies des T°.
Là, il CONSTATE que ce graphe REPRODUIT les anomalies des PHENOMENES NATURELS, El Niño, La Niña, les PDOs etc. Et c’est de cela qu’il conclu que l’augmentation du CO2 est issu des augmentations des T° et pas de l’activité humaine.

Au cas, probable ou tu ne suives pas si l’augmentation du CO2 est issu de l’activité humaine on ne devrait pas voir apparaître les signature des événements naturels.

208.  Warm | 12/06/2010 @ 19:53 Répondre à ce commentaire

Curieux (#207),

Mais lit donc patate à pattes, il s’agit du graphe des ANOMALIES, les variations en langage courant, il n’y donc pas de “trend” à faire disparaître.

Ah.. il n’y a pas de trend dans les anomalies de T… intéressant…

Le Co2 on ne calcul pas d’anomalie, parce qu’il n’y a pas de justification comme avec les T (2 endroits proche peuvent avoir des T moyenne très différentes, à cause de l’altitude par exemple, mais présenter la même anomalie de T (écart à la normale).

Mais une anomalie, c’est exprimer une variation par rapport à une moyenne, ça n’a rien à voir avec une différentiation (prendre la différence entre des valeurs)

Et, pour ton éducation, il reconstitue, à partir des mesures de CO2 à Manau Loa le graphe des anomalies des T°.
Là, il CONSTATE que ce graphe REPRODUIT les anomalies des PHENOMENES NATURELS, El Niño, La Niña, les PDOs etc. Et c’est de cela qu’il conclu que l’augmentation du CO2 est issu des augmentations des T° et pas de l’activité humaine.

Au cas, probable ou tu ne suives pas si l’augmentation du CO2 est issu de l’activité humaine on ne devrait pas voir apparaître les signature des événements naturels.

Absolument pas. La signature du CO2 dans la température c’est un trend à long terme. Autour de ce trend, il y a la variabilité naturelle. Bien sûr que le CO2 varie avec la température des océans à court terme! L’analyse supprime le trend, et découvre que le CO2 est lié avec la variabilité naturelle… on s’en serait douté.

209.  yvesdemars | 12/06/2010 @ 20:19 Répondre à ce commentaire

Warm (#208), Curieux (#207),
sans vouloir vous fâcher lisez l’étude de massen (primée à Klima 2009)

évidemment warm va dire que Beck est nul mais je précise que ce n’est que le retraitement par massen et que c’est fichtrement intéressant surtout lorsque on a lu ceci

210.  axel | 12/06/2010 @ 20:33 Répondre à ce commentaire

Warm (#203),

J’avais déjà remarqué cette corrélation tres directe entre la _variation_ du taux de CO2 et l’évolution des températures :

http://www.woodfortrees.org/pl.....etrend:1.2

Attention l’évolution des températures est « redressée » (trend à long terme supprimé)

Ca montre que la température a un impact à court terme évident sur l’évolution du taux CO2, mais ne prouve rien de l’impact du CO2 sur la temp. à long terme.

211.  Fétrocho | 14/06/2010 @ 11:32 Répondre à ce commentaire

Warm (#208),

Mais une anomalie, c’est exprimer une variation par rapport à une moyenne, ça n’a rien à voir avec une différentiation (prendre la différence entre des valeurs)

212.  Fétrocho | 14/06/2010 @ 11:47 Répondre à ce commentaire

Warm (#208),

Mais une anomalie, c’est exprimer une variation par rapport à une moyenne, ça n’a rien à voir avec une différentiation (prendre la différence entre des valeurs)

L’analyse supprime le trend

A ceux qui ne lisent pas le Warm illustré.

On prend une série et on la compare à une autre MAIS:

Si on analyse les « écarts » sur une série (anomalies de t°) et que l’on fait pareil sur l’autre (écart de CO2) c’est que l’on triche.
Une trend sur une série brute croissante est supérieur au trend sur la même série centrée.

Je sais pas moi mais de manière intuitive si je prenais une analyse en écarts de température qui iraient de +0°C par décade en 1900 à +0,2°C par décade en 2000, (idem pour le CO2 entre 50ppm en 1900 et +100 ppm en 2000) je trouverais cela bien plus Warmist Sensational que du 12-12,6°C en t° brute (et du 300 -350 ppm pour le CO2).

Ah oui mais non…… c’est la même chose puisque il suffit grossièrement de faire sauter le « b » de mon équation f(x)=a(x)+b
Ah oui mais non …. c’est pas moins explosif puisque j’ai une condition à terme constant facteur du temps qui rend la série exponentielle.

Mais alors Warm ne connait rien non plus en stats ?

Autre chose

Mais une anomalie, c’est exprimer une variation par rapport à une moyenne, ça n’a rien à voir avec une différentiation (prendre la différence entre des valeurs)

…. ne veut rien dire……
C’est un peu le gag du « quelle est la différence entre un canard » de nos chères cours d’école d’il y a longtemps. 😀

213.  miniTAX | 14/06/2010 @ 12:16 Répondre à ce commentaire

Une trend sur une série brute croissante est supérieur au trend sur la même série centrée.

Fétrocho (#212),
Bah non, ne dites pas de bêtise !
L’anomalie de température dont on parle ici, c’est pareil que la température en absolue, décalé seulement par une CONSTANTE (dans du GISS, la moyenne annuelle 1951-1980).

214.  Fétrocho | 14/06/2010 @ 12:34 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#213),

C’est ce que j’ai dit de manière ironique dans mes « Ah oui mais non… »

215.  Manu95 | 14/06/2010 @ 14:46 Répondre à ce commentaire

Depuis que Roro a été banni pour un mois — Merci à Frédéric — on ne voit plus Warm et g.
Étonnant n’est-il pas ?

216.  Marot | 14/06/2010 @ 15:02 Répondre à ce commentaire

Manu95 (#215),
Il est, vraiment.

217.  Warm | 14/06/2010 @ 15:12 Répondre à ce commentaire

Eh Eh.. je vous ai à l’oeil ;-).

Si vous ne voulez pas que j’intervienne, facile, ne dites pas (trop) de bêtises 😉 😉

218.  Manu95 | 14/06/2010 @ 15:35 Répondre à ce commentaire

Marot (#216),

Fatigué de jouer au prof-de-thermo-qui-sait-tout, voilà qu’il joue au pion maintenant.
C’est qu’il nous impressionnait vraiment le prof Maboul avec ses histoires de boules qui chauffent et ne chauffent pas.

Mouarfff !

219.  miniTAX | 14/06/2010 @ 16:44 Répondre à ce commentaire

Depuis que Roro a été banni pour un mois — Merci à Frédéric — on ne voit plus Warm et g.
Étonnant n’est-il pas ?

Manu95 (#215),
Non, il n’y a pas de doute qu’ils sont différents dans leur degré d’idiotie.
Par contre, ce qui est étonnant, c’est que le soit-disant « consensus » d’une science soit-disant établie n’accouche que de qq bras cassés pour venir nous exposer leur climatomancie alors que sur n’importe quel site climato-hystérique, même ceux fortement censurés comme Infoclimat, les sceptiques pullulent.

C’est peut-être pour ça que Mettout, de l’Express en était tout benêt de voir débarquer « les légions du climato-scepticisme » alors qu’on lui a assuré depuis tout ce temps que « ze debate is over ».

220.  Scaletrans | 14/06/2010 @ 18:51 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#219),

Après une courte plongée dans les commentaires de l’Express, je suis assez content de constater que le niveau de Skyfal, c’est autre chose, et les détracteurs qu’on voit ici ou là ne sont pas allés bien loin… ou sont d’une mauvaise foi aussi visible qu’un furoncle sur le nez d’une starlette (habillée 🙂 )

221.  Manu95 | 15/06/2010 @ 8:26 Répondre à ce commentaire

L’Express comme les autres journaux n’échappe pas à la règle générale. Il faut publier dans la ligne éditoriale de la maison càd du patron du groupe de presse, souvent ami de NS.
Voir ce que dit Jean Martin à propos de la pseudo indépendance de la presse française Médias et l’article de l’Observatoire des Médias

222.  Fétrocho | 15/06/2010 @ 10:27 Répondre à ce commentaire

Manu95 (#215),

Non Bob l’Eponge manque à ce site … c’était en qq sorte un bon baromètre de l’intelligence réchauffiste.
Pour les deux autres soyez indulgents nous sommes en juin et les exams. approchent …. faut bien réviser un peu.
Chez la Huette c’est le même calme plat des grands penseurs du climat.

223.  Patrick Bousquet de Rouvex | 15/06/2010 @ 10:34 Répondre à ce commentaire

Fétrocho (#222), « Chez la Huette c’est le même calme plat des grands penseurs du climat. » : c’est la Grande Huette ? (alarmée ?!)

224.  miniTAX | 15/06/2010 @ 12:02 Répondre à ce commentaire

Fétrocho (#222), c’est vrai qu’un village sans son idiot du village, c’est glauque.

225.  Marot | 15/06/2010 @ 12:43 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#223),

Les z(h)éros sont fatigués.

Le dernier papier anti-Allègre de Huet n’a que cinq commentaires à comparer aux 555 puis 151 puis 119 des trois précédents.
Il faut dire que 19 papiers anti Allègre sur les 50 derniers, plus tous les coups de pied de l’âne disséminés ailleurs sous n’importe quel prétexte, cela fait quand même presque 40% de l’énergie focalisée sur une personne.

226.  Fétrocho | 15/06/2010 @ 13:09 Répondre à ce commentaire

Marot (#225),

C’est la triste réalité des blogs chauffagistes. Comme quoi le comique de répétition c’est pas forcement la solution gagnante.

Je dis ça mais je trouve aussi que Climate Audit de McIntyre devient pénible. Entre ses fights avec le CRU et toutes les autorités du monde climato et ses réglements de compte avec les bloggeurs transfuges de RealClimate, le site s’éloigne gentiment de la contre-expertise originale.

Bon vous faites iech’… va falloir que quelqu’un soit désigné d’office pour jouer le Bob l’Eponge pour les 4 semaines qui viennent. Je propose Minitax ça lui apprendra à user nos punchingball chauffagistes à la vitesse grand V 😀

227.  Araucan | 15/06/2010 @ 20:16 Répondre à ce commentaire

Fétrocho (#226),

Ok avec votre second §: j'aimais le coté "Comment produire une courbe en crosse de hockey à tous les coups ! " ou "Comment compiler des indices de croissance d'arbres qui n'ont pas vécu au même endroit et qui ne sont même pas cousins à peu près à la même époque avec des indices de varves lacustres pour faire en plus compliqué ce qui se fait très bien avec la recette ci-avant" …

Mais pas OK avec votre avant-dernière phrase … sauf si on aime les matchs en 296 sets et/ou les rediffusions (quoique le Bidulator est à classer dans les inventions) …

228.  Fétrocho | 16/06/2010 @ 0:45 Répondre à ce commentaire

Araucan (#227),

Convenez que le site Climate Audit est devenu illisible et de moins en moins constructif. Evidement que je souscris au combat de Mc pour faire cracher les données brutes ayant servi à la Farce. Mais je crois humblement que le travail peut être fait un peu plus en aval. Quand on voit les échanges entre des Courtillot et Legras sur des aspects stats, on se dit qu’il manque une voix experte sur le sujet pour ramener le travail scientifique sur des chemins plus ….sérieux.

NB : mais aussi j’adore la série « Plus Belle la Vie du Bidulator » …c’est un peut la fierté de Skyfall 😀

229.  Curieux | 16/06/2010 @ 10:25 Répondre à ce commentaire

Fétrocho (#228),

Je ne vous suis pas, je pense que Mc Intyre donne publiquement ses analyses sur les « égarement » scientifique du CRU afin de permettre aux parlementaires et enquêteurs d’avoir de solides références, d’autant plus quand on voit la composition de la commission d’étouffement d’enquête créée par East Anglia.

Il est nécessaire de terminer la tâche même si c’est long, ennuyeux et pénible. Mc intyre est ici extrêmement professionnel, comme d’habitude.

230.  Araucan | 16/06/2010 @ 10:40 Répondre à ce commentaire

Fétrocho (#228),

Sur le fait de rendre publiques les données brutes, je pense aussi que la bataille ne sera pas gagnée en s’enfermant dans des querelles byzantines sur qui a dit quoi et quand (cela peut faire la joie d’un certain nombre de blogs mais dans le cas de Climate audit, cela en diminue l’intérêt et l’apport original, dans la déconstruction de certains articles à fort impact scientifique (au moins) mais sur aussi l’utilisation d’outils statistiques ACP en particulier ou statistiques de séries chronologiques, qui sans être inutiles, sont à utiliser avec précaution …

J’avais donné quelques références sur le traitement de séries chronologiques, dont un article suffisamment ancien pour détailler les étapes du traitement des données (ex type de centrage), qui montraient bien les choix faits.

Un des problèmes qui me semble être fondamental avec les séries chronologiques, est que si l’on ne retrouve pas du gaussien (ou une loi de probabilité manipulable) à un niveau ou à un autre du traitement des données, le roi est nu.

231.  piloteman | 16/06/2010 @ 10:41 Répondre à ce commentaire

Fétrocho (#228),
Plus Belle la Vie du Bidulator” 😉

excellent !!

Sans compter que ce débat est réellement passionnant . Même si, vu de mon oeil de béotien, il semble que Warm ait malgré tout marqué qq points sur l’histoire des sphères noires

232.  Araucan | 16/06/2010 @ 10:51 Répondre à ce commentaire

Curieux (#229),

Dans un certains sens, vous n’avez pas tort mais le coté déconstruction s’en trouve suspendu … et c’est celui qui soutient la légitimité de tout le reste …

233.  Marot | 16/06/2010 @ 10:59 Répondre à ce commentaire

Araucan (#232),

Au four et au moulin ne sera simultanément.

234.  Warm | 16/06/2010 @ 11:10 Répondre à ce commentaire

piloteman (#231),

Même si, vu de mon oeil de béotien, il semble que Warm ait malgré tout marqué qq points sur l’histoire des sphères noires

Quelqu’un d’honnête sur Skyfall ? qui l’eût cru ? 😉

De tout façon, je ne parlerai plus de ça: toute discussion sur le sujet sur la thermo, je renvoie à ce lien:

http://www.drroyspencer.com/20.....se-effect/

Vous irez racontez vos conneries à Spencer, son blog est ouvert…

235.  Fétrocho | 16/06/2010 @ 11:21 Répondre à ce commentaire

Araucan (#230),

Je suis pour le Gaussien à tous les étages. 😀 Il est même curieux que pour une méthodologie d’analyse de séries aléatoires issue du monde scientifique on ne la voit plus, en exagérant, qu’en … math financières. Tout juste emploie t on les séries Gaussiennes dans les coef. temps de séries ARMA. L’Analyse en Composantes Principales est une honte en physique, elle n’a sa place qu’en sciences sociales. A l’extreme limite, comme toutes analyses de régressions, elles peuvent être des outils de validation pas de novation.

Je suis aussi d’accord avec vous Curieux. Mais j’ai la faiblesse de croire que ce travail, certes minutieux du sieur McIntyre, sera son piège à c.. son Bidulator en qq sortes. De plus « la chair est faible » et la quête du Comité Super Indépendant d’Experts (sa Tiger Team) est un voeu pieu car soit on aboutit à de la connivence (East Anglia Comm) soit à de la pure querelle de sourds. La preuve en est que si ce comité avait existé il y a qq années seuls qq pouilleux de sceptiques auraient eu droit au chapitre donc inaudibles. Et ce malgré le fait que qq années plus tard ils auraient été majoritaires sur pas mal de domaine. La démocratie n’existe pas en sciences.

Tout cela pour dire que McIntyre a raison de poursuivre son combat à coups de FOI mais il devrait maintenir un équilibre plus scientifique en gardant qq sujets d’analyses de statisticien qu’il est.

236.  Warm | 16/06/2010 @ 11:25 Répondre à ce commentaire

Tout cela pour dire que McIntyre a raison de poursuivre son combat à coups de FOI mais il devrait maintenir un équilibre plus scientifique en gardant qq sujets d’analyses de statisticien qu’il est.

McIntyre, un statisticien ? Pouvez-vous me donner un lien vers les articles qu’il a plublié dans le domaine, SVP ? Et il y obtenu quand et où son diplôme de statisticien ? (ou éventuellement de mathématicien ?)

237.  Fétrocho | 16/06/2010 @ 11:26 Répondre à ce commentaire

Warm (#234),

Commencez par nous pondre une réponse cohérente et globale de vos mécanismes de backradiation et d’un éventuel impact NOTABLE sur votre budget global thermique plutôt que de voler au gré des échanges en théories parcellaires et sans queue ni tête.

238.  Marot | 16/06/2010 @ 11:27 Répondre à ce commentaire

239.  Warm | 16/06/2010 @ 11:33 Répondre à ce commentaire

Fétrocho (#237),

Commencez par nous pondre une réponse cohérente et globale de vos mécanismes de backradiation et d’un éventuel impact NOTABLE sur votre budget global thermique plutôt que de voler au gré des échanges en théories parcellaires et sans queue ni tête.

http://www.drroyspencer.com/20.....se-effect/

« The greenhouse effect is supported by laboratory measurements of the radiative absorption properties of different gases, which when put into a radiative transfer model that conserves energy, and combined with convective overturning of the atmosphere in response to solar heating, results in a vertical temperature profile that looks very much like the one we observe in nature.

So, until someone comes along with another quantitative model that uses different physics to get as good a simulation of the vertical temperature profile of the atmosphere, I consider objections to the existence of the ‘greenhouse effect’ to be little more than hand waving. »

240.  Fétrocho | 16/06/2010 @ 11:36 Répondre à ce commentaire

Warm (#236),

Pourquoi ? vous avez vu un seul X-ENSAEien dans le lot des amuseurs de foire que vous défendez pitoyablement ? Ah oui non vous vous employez des statisticiens de chez Madame Soleil.

241.  Fétrocho | 16/06/2010 @ 11:46 Répondre à ce commentaire

Warm (#239),

Ah m.. je croyais qu’on parlait de vraies sciences . Celles qui se suffisent à elles mêmes où il suffirait de calculer le nombre de ppm en plus de CO2 (avec une vraie durée de vie car on peut tous sommer des navets et des patates pdt des siècles) et d’établir sans l’ombre d’un doute l’impact sur les radiations qui finalement ne partent plus de notre joli monde et de celles qui y entrent un peu moins. Celles qui compte tenu de sa force de véracité verraient son application dans les différentes mesures d’évolution de t° au dessus/en dessous du layer mis en cause ……

Pour le reste je vous laisse à vos ébats sémantiques sur l’existence de l' »effet de serre » dont je me fous complètement comme vous avez surement pu le noter.

242.  Warm | 16/06/2010 @ 11:46 Répondre à ce commentaire

Fétrocho (#240),

http://www.realclimate.org/ind.....n-schmidt/

He received a BA (Hons) in Mathematics from Oxford University, a PhD in Applied Mathematics from University College London

http://www.realclimate.org/ind.....hael-mann/

« Dr. Mann received his undergraduate degrees in Physics and Applied Math from the University of California at Berkeley, an M.S. degree in Physics from Yale University, and a Ph.D. in Geology & Geophysics from Yale University

http://www.realclimate.org/ind.....rehumbert/

« He received an A.B. degree in Physics from Harvard, was then a Knox Fellow in the Department of Applied Mathematics and Theoretical Physics at Cambridge University, and completed his PhD on hydrodynamic stability theory at MIT »

Je continue ?

243.  Fétrocho | 16/06/2010 @ 11:48 Répondre à ce commentaire

Warm (#242),

Il n’y a qu’un troll de blog pour faire croire que les maths et stats sont des sujets annexes à des vrais sujets, physique, geo,… et faire croire que l’on peut les manier comme des vrais pro. Pathétique et suffisant.

244.  phi | 16/06/2010 @ 11:59 Répondre à ce commentaire

Warm (#239),
A part ça, la question est assez peu de savoir si l’effet de serre radiatif est réel ou non (je pense que oui) mais de comprendre l’effet de l’augmentation de CO2 sur les températures. Et là, j’ai une question sur le billet 6 à laquelle vous pourrez peut-être répondre.

245.  kelenborn | 16/06/2010 @ 12:23 Répondre à ce commentaire

** 219 MINITAX

Suis allé voir l’article indiqué où ce pauvre Mettout se lamente sur le débarquement des barbares et prend à témoin ses lecteurs de leurs mauvaises manières, de leur ignorance et de leur incurie. Et de citer un certain Laurent B que chacun reconnaitra et qui a ce culot de lui dire qu’il usurpe manifestement la fonction de journaliste. Pensez donc , ces grossiers personnages qui osent perturber la messe après avoir vraisemblablement pissé dans le bénitier en entrant!!

C’est la fin qui est touchante: Mr Mettout dit être invité à un débat auquel participeront Allegre et Courtillot mais il n’ira pas: il n’a pas les connaissances scientifiques suffisantes et n’a pas envie de leur servir la soupe (sic)
Minitax a raison : Ze debat is over faute de …combattant. Mettout pensait que la messe en latin dite par les juges de Galilée, c’était cela la vérité et voila qu’on lui a déchiré ses images de communion qu’il avait dissimulées à l’intérieur de l’album à colorier de Hulot
Allegre n’ira pas sur le bûcher: merde tout fout le camp !!!: et Mettout ferait bien d’en faire autant
MG

246.  Laurent Berthod | 16/06/2010 @ 13:37 Répondre à ce commentaire

kelenborn (#245),

Oui, oui je confirme, c’est bien moi ! Et par e-mails Monsieur Mettout et moi avons eu des échanges très « hards ».

Finalement Mettout y est allé, au débat. Il n’a presque rien dit. Après quoi il a expliqué que c’est évidemment parce que les dés étaient pipés. Tout ça est quelque part, je ne sais plus où, sur le site de ce porte-serviette écolo qu’est devenu l’Express. Mais en l’occurrence tout cela est bien frais dans ma mémoire. Un mec borné et de mauvaise foi comme Mettout, quand on a fait un brin de causette avec lui, on ne l’oublie pas de sitôt…

Je ne mets plus jamais un commentaire sur son blog. Ni sur les forums de l’Express.

JJSS et Françoises Giroux doivent se retourner dans leurs tombes, les pauvres !

NB Allègre n’était pas au débat.

247.  Clem | 16/06/2010 @ 15:55 Répondre à ce commentaire

Laurent Berthod (#246),

Françoises Giroux

Elles sont plusieurs ? 😈

248.  Laurent Berthod | 16/06/2010 @ 17:44 Répondre à ce commentaire

Clem (#247),

Non, bien sûr, mais j’étais tellement ému en évoquant sa mémoire que mes doigts ont dérapé sur le clavier 😉

249.  yvesdemars | 18/06/2010 @ 3:53 Répondre à ce commentaire

à lire sur Pielke Jr le témoignage de Von Storch dans le cadre de l’enquête du GIEC: les responsables du GIEC ont volontairement maintenu des conclusions basées sur des analyses scientifiques erronées … on peut charger le ppt présenté par Von Storch à Montreal …

on aimerait bien que Mettout relaie ce témoignage.

Sorry, the comment form is closed at this time.