Forêts

Il y a eu tout de même des promesses à Copenhague … Plus vous coupez ou vous avez coupé de forêts et plus les fonds du climat rapportent …

• • • •

Un peu moins de six mois après la conférence sur le climat de Copenhague, les représentants de 52 pays ont participé jeudi à Oslo à une réunion consacrée à la mise en place d'un partenariat destiné à lutter contre la déforestation, responsable d'une part importante des émissions de gaz à effet de serre.

Au total, des engagements de plus de quatre milliards de dollars ont été pris par plusieurs Etats pour financer des programmes destinés à aider les pays pauvres à protéger leurs forêts et ralentir le réchauffement climatique.

Dans un communiqué diffusé à Paris, le ministre français de l'Ecologie Jean-Louis Borloo a salué ce partenariat fondé sur une nouvelle solidarité Nord/Sud comme une "première concrétisation des engagements pris lors du sommet de Copenhague" de décembre dernier.

Préserver la forêt, "enjeu crucial et planétaire", "c'est à la fois lutter contre le réchauffement climatique, agir contre la pauvreté et préserver la biodiversité", a souligné M. Borloo, qui s'est vu confier par l'ensemble des gouvernements la coprésidence du partenariat avec les ministres de Papouasie-Nouvelle Guinée, du Brésil et du Japon, selon le communiqué. D'après Paris, le but est notamment de s'assurer que les premiers versements correspondant au "démarrage rapide" ("fast start" décidé à Copenhague) soient "effectifs d'ici à la fin de l'année".

Le partenariat REDD+ (réduction des émissions provenant de la déforestation et de la dégradation des forêts en développement) vise à mettre en place très rapidement des programmes pour la préservation des forêts élaborés conjointement par les pays bénéficiaires et les pays donateurs.

L'Allemagne, la France, la Norvège, les Etats-Unis, la Grande Bretagne, l'Australie et le Japon se sont engagés à hauteur de quatre milliards de dollars (3,2 milliards d'euros) pour financer ce partenariat jusqu'en 2012. Deux nouveaux pays, le Danemark et la Suède, ont ajouté jeudi 73 millions de dollars (59 milliards d'euros) de plus à l'effort.

L'organisation Greenpeace a salué ces engagements tout en notant qu'on ignorait encore de quelle façon ces fonds seraient utilisés.

La Norvège a par ailleurs précisé qu'elle verserait un milliard de dollars (816 millions d'euros) supplémentaires pour aider l'Indonésie à lutter contre la déforestation. Ce phénomène fait du pays asiatique le troisième pays responsable des émissions de carbone dans le monde devant le Brésil, les deux plus gros émetteurs de CO2 étant la Chine et les Etats-Unis. Dans le cadre de l'accord avec Oslo, l'Indonésie a convenu d'imposer un moratoire de deux ans concernant la délivrance de nouveaux permis conduisant à la destruction des forêts.

Les pays présents à la Conférence d'Oslo ont par ailleurs confirmé la création d'un "secrétariat léger" chargé d'assurer le suivi des flux financiers et des actions dans le cadre du partenariat REDD+, afin de coordonner l'aide et rationaliser la distribution de l'assistance.

Cet organe de coordination, ainsi qu'une base de données créée pour rationaliser l'aide, permettront de donner de l'élan avant le prochain sommet sur le climat prévu à Cancun au Mexique à la fin de l'année, a estimé la commissaire européenne chargée du Climat Connie Hedegaard.

Quelque 13 millions d'hectares de forêts disparaissent chaque année, selon des chiffres communiqués par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Et cette disparition pèse lourd. L'abattage, la combustion et la décomposition des arbres représentent jusqu'à 20% des émissions de dioxyde de carbone (CO2).

La conférence d'Oslo, qui faisait suite à une réunion organisée à Paris en mars, est la dernière prévue sur le partenariat REDD+ avant le sommet de Cancun.

AP (Source)

@@@@@@

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
51.  Araucan | 2/06/2010 @ 22:59 Répondre à ce commentaire

jean l (#50),

Je connais un peu le coin, c’est sympa question forêts. Si cela se passe comme vous le dites, ce sera du super Natura 2000 ou du Parc des Cévennes …
mais il est vrai qu’il est plus facile de mettre des parcs là où

l’Homme y est/devient également une espèce de plus en plus rare…

Il y aura de la chasse ?

52.  Patrick Bousquet de Rouvex | 2/06/2010 @ 23:47 Répondre à ce commentaire

Araucan (#45), « D’un certain coté, cela revient à distinguer d’un coté les “vraies” forêts, donc les bonnes, des “mauvaises” forêts, à créer une opposition parfois artificielle (et à se faire prendre dans des débats plus idéologiques qu’autre chose) alors qu’il s’agit de gradations et qu’une plantation bien conçue et bien menée permet d’initier des cycles forestiers plus divers … mais dans les limites du milieu … (sans oublier les questions d’exploitation forestière !) » ; Eh oui, car à priori, et jusqu’à preuve du contraire, toutes les forêts sont d’abord des plantations d’arbres : sauf que l’exploitation peut être plus ou moins laxiste et si elle l’est, laisser la nature se débrouiller et faire une forêt inextricable et sombre ; si une forêt n’est ni inextricable ni sombre, c’est qu’elle est exploitée et c’est donc une plantation d’arbres !

53.  Manu95 | 3/06/2010 @ 0:03 Répondre à ce commentaire

Mouarff !
Une forêt vierge c’est « une forêt où la main de l’homme n’a jamais mis le pied », n’est-il pas ?

Maintenant, une forêt de feuillus, et surtout pas d’épicéas, laissée à elle-même sera, je pense, plutôt diversifiée.
Que l’homme y fasse quelques aménagements, tels que chemins forestiers, coupe-feux, ne enlève pas son caractère sauvage (à défaut de naturel).
Quand on laisse faire la Nature, elle reprend vite ses droits, je n’en veux pour preuve que mon jardin, où je ne metst que rarement les pieds. Les fougères et les mauvaises herbes y prospèrent. Y a même des ronces que je dois élaguer pour ne pas embêter les voisins. Mais je cueille les mûres.
J’ai eu la surprise de voir à plusieurs reprises des hérissons venir l’été dans ma cuisine manger dans la gamelle de mon chien.
De temps en temps mon chien s’intéresse à un crapaud dans ma cour.
Et après cela on dira que je ne suis écolo, alors que je suis simplement trop fainéant pour y passer la débroussailleuse. 🙂

54.  Araucan | 3/06/2010 @ 0:12 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#52),

Une plantation, c’est lorsqu’on plante un jeune plant d’arbre forestier après avoir coupé les gros … C’est fait en ligne (c’est préférable pour la suite des travaux) et cela peut se voir pendant un certain temps …
Sinon on peut faire une régénération naturelle, en coupant les gros arbres quand il y a des graines (en une ou plusieurs fois) ou semer (c’est plus rare maintenant sauf pour le pin maritime ou le chêne parfois).
Toutes les forêts en France ne sont pas des plantations d’arbres, très loin de là : cela me rappelle les bêtises d’une ONG américaine à ce sujet après la tempête de 99 (dans mon canton d’origine, il n’y a quasiment pas de plantation, il n’empêche que la tempête a fait tomber même des taillis simples…).

Sinon il y a des forêts sombres mais non inextricables … et des forêts « propres » et non exploitées … il faut sortir des images des légendes où la forêt est un milieu dangereux … bien que parfois encombré ! 😉

55.  jean l | 3/06/2010 @ 7:12 Répondre à ce commentaire

Araucan (#51),

Il y aura de la chasse ?

C’est prévu. Dans la région, interdire la chasse équivaudrait probablement à « suicider » le projet. D’ailleurs, l’interdire serait plutôt un inconvénient, si on ne veut pas arriver aux problèmes de dégâts de gibiers du Parc National des Cévennes que vous citez. A moins bien sûr d’y réintroduire le loup… 😉
Mais le projet est actuellement entre les mains des politiques : les jeux sont encore loin d’être faits aux dernières nouvelles.

56.  Araucan | 3/06/2010 @ 11:17 Répondre à ce commentaire

jean l (#55),

S’il y revient d’une manière ou d’une autre, cela facilitera encore plus la dispersion du gibier autour du Parc …

57.  Patrick Bousquet de Rouvex | 4/06/2010 @ 16:40 Répondre à ce commentaire

Araucan (#54), une forêt inexploitée et inextricable peut être dangereuse pour les chevilles de celui qui s’y aventure, ce qui ne veut pas dire que les bêtes féroces ou les méchants Robins de Bois (ou les vilains trolls !) s’y promènent ! Quelquefois des sangliers traversent en famille : éviter de se faire remarquer !

58.  yvesdemars | 4/06/2010 @ 20:43 Répondre à ce commentaire

jean l (#55),
si vous ne considérez pas ceci comme une forêt
et pourtant c’est exploité …
Pour être à la mode il ont mis une petite couche du thème CO2 mais bon (et en oubliant la consommation des engins forestiers …°

59.  Araucan | 4/06/2010 @ 20:57 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#58),

Pour être à la mode, ils ont mis de la biodiversité partout, mais désolé en Finlande, ce n’est pas là où cela se bouscule !
Nb : en Finlande, il est fréquent de voir les souches arrachées pour le bois de chauffage, aussi …

Ce qui n’empêche pas que les Finlandais vivant plus de leur forêt que de leur agriculture, leur forêt est gérée et pas mal gérée du tout …

60.  Patrick Bousquet de Rouvex | 4/06/2010 @ 21:00 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#58), décidément, cette forêt me résiste, je n’arrive toujours pas à voir autre chose que le petit zozio !

61.  Manu95 | 4/06/2010 @ 21:33 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#60),

As-tu le dernier Adobe Schockwave Flash Player plugin pour ton système ?
Le site précise qu’il faut au moins le Flash Player 8.

62.  Patrick Bousquet de Rouvex | 4/06/2010 @ 21:37 Répondre à ce commentaire

Manu95 (#61), Arrgg ! Shockwave en plus ? je vais voir ça et essayer d’y remédier. ça ne fait pas mal, au moins ?

63.  Manu95 | 4/06/2010 @ 21:46 Répondre à ce commentaire

Non ça ne fait pas mal, si on tient les trucs d’Adobe à jour parce que ce sont des spécialistes des failles de sécurité à répétition.
Le Schockwave Player est le seul truc de chez eux que je supporte sur mon système.

64.  Patrick Bousquet de Rouvex | 4/06/2010 @ 22:24 Répondre à ce commentaire

Ca y est, j’ai réussi à voir cette forêt finlandaise : j’ai bien aimé le grimpereau des bois : http://w3.upm-kymmene.com/upm/.....38;hid=222
Quand au reste, en êtes-vous heureux ou non ? Pour vous, est-ce un exemple exemplaire ou au contraire une horreur ? Je disais : « si une forêt n’est ni inextricable ni sombre, c’est qu’elle est exploitée et c’est donc une plantation d’arbres ! » : c’est tout à fait le cas ici et je n’y vois guère de différence avec celles du Plateau de Millevaches que je fréquente ! (les essences un peu plus limitées en variétés ici, peut-être (ici, sur ce site Finlandais : je n’y vois pas de douglas ni de pectinés…

65.  Patrick Bousquet de Rouvex | 4/06/2010 @ 22:26 Répondre à ce commentaire

ni de mélèzes… !

66.  Araucan | 4/06/2010 @ 22:37 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#65),

Vous n’avez pas bien écouté : il n’y a quasiment que trois espèces en Finlande (c’est naturel) : l’épicéa, le pin sylvestre et le bouleau (en fait il y en a deux, le pubescent et le verruqueux).
Pour le douglas et le pectiné, c’est trop froid et pour les mélèzes il faut les introduire de Sibérie ou du Canada pour les planter …

67.  Patrick Bousquet de Rouvex | 5/06/2010 @ 11:35 Répondre à ce commentaire

Araucan (#66), Désolé, j’ai lu en cliquant sur les astérisques mais je n’ai pas écouté, c’était en anglais… mais ça ne change rien : la fameuse biodiversité (n’oubliez surtout pas le sujet phare de l’année !) est meilleure sur Millevaches ! Les oiseaux y chantent et les chevreuils y prospèrent (au grand dam des forestiers qui voient leurs plantations ravagées). et les coupes claires sont plus limitées : on y fait de la sylviculture, avec élagage à 6 et 12 m, dépressage et régénération naturelle : pourtant c’est une forêt plantée : il n’y avait rien il y a cent ans, c’était pelé (certain ici en a le souvenir vivace !)

68.  Araucan | 5/06/2010 @ 11:56 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#67),

Bien sur que la biodiversité est plus importante sur le plateau de Millevache que dans toute la Finlande !

Une précision : c’est une forêt plantée à l’origine (plus recolonisation des terres abandonnées par l’agriculture aussi …ce qui a fait quasiment la moitié de la progression de la forêt en France depuis 200 ans) …

69.  jean l | 6/06/2010 @ 19:30 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#58),
Bien sûr, l’exploitation du bois n’est pas contradictoire avec le vocable « forêt ».

70.  Araucan | 18/06/2010 @ 0:08 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#67),

De votre part

http://www.actu-environnement......xtor=EPR-1:

Juste une remarque : pendant très longtemps les essences résineuses ont été vouées aux gémonies … parce que pas écologiquement correctes …

71.  Patrick Bousquet de Rouvex | 18/06/2010 @ 10:50 Répondre à ce commentaire

Araucan (#70), elles le sont toujours ! Ici ce ne sont pas des écolos qui s’expriment !

72.  Patrick Bousquet de Rouvex | 18/06/2010 @ 10:51 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#71), ici, c’est à dire : dans cet article d’actu-env.

73.  Patrick Bousquet de Rouvex | 18/06/2010 @ 11:03 Répondre à ce commentaire

Précision : les écolos sont rarement des spécialistes de la forêt ! Ils la connaissent comme consommateurs du dimanche la plupart du temps : marche sur les sentiers de randonnée avec p’tits zoizos qui chantent, galipettes dans l’herbe à l’orée du bois, ramassage de champignons quelquefois, c’est beau, c’est grand la nature, quel dommage que l’homme (pouah !) la pourrisse, etc. Je l’ai constaté en organisant un débat sur le sujet il y a dix ans entre écolos et forestiers sur le Plateau, dans le cadre de l’assoc. de défense de l’environnement que je préside (en sommeil en ce moment, tout va bien (?)) Drosera, ou j’ai pu constater les deux discours complètement opposés. Idem l’an dernier lors d’une réunion au sommet (!) de FNE à Paris sur la forêt ou j’étais à peu près le seul participant ç connaître un (tout petit) peu la forêt sous l’angle de l’exploitation (argh ! le gros mot !!!)…

74.  Araucan | 18/06/2010 @ 11:13 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#73),

Pour FNE, c’est un peu surprenant, coté forêt en France, j’ai connu bien pire …

75.  Patrick Bousquet de Rouvex | 18/06/2010 @ 14:45 Répondre à ce commentaire

Araucan (#74), ce qui veut dire ?…

76.  Araucan | 18/06/2010 @ 15:21 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#75),

Plus tard et en off… 🙂

77.  Patrick Bousquet de Rouvex | 21/06/2010 @ 23:57 Répondre à ce commentaire

Sur http://www.telemillevaches.net/ Regarder le N° 179 d’Avril : on y parle des forêts de Millevaches ! On ne dit pas tout : elles ne subissent pas toutes les coupes rases que l’on voit trop souvent, il y a aussi de la sylviculture, et de plus en plus, mais il faut du temps pour que ça rentre dans les têtes !

Sorry, the comment form is closed at this time.