Climat: riches et pauvres s’opposent sur le calendrier à Bonn

• • • • •
Plusieurs pays en développement ont plaidé mercredi lors des négociations de Bonn sur le climat pour qu'un traité sur la lutte contre le changement climatique soit adopté dès cette année, une option jugée irréaliste par de nombreux pays industrialisés.
Plusieurs pays en développement ont plaidé mercredi lors des négociations de Bonn sur le climat pour qu'un traité sur la lutte contre le changement climatique soit adopté dès cette année, une option jugée irréaliste par de nombreux pays industrialisés. (Reuters/Ina Fassbender)

Plusieurs pays en développement ont plaidé mercredi
lors des négociations de Bonn sur le climat pour qu'un traité sur la
lutte contre le changement climatique soit adopté dès cette année, une
option jugée irréaliste par de nombreux pays industrialisés.
(Reuters/Ina Fassbender)

D'autres délégations participant à ce forum organisé par les Nations unies semblent résignées à ce que la conclusion d'un accord soit beaucoup plus laborieuse.

"Il s'agit de notre survie", a déclaré lors d'une conférence de presse Collin Beck, représentant des îles Salomon et vice-président de l'Alliance des petits Etats insulaires, qui craignent d'être condamnés par l'élévation du niveau des mers consécutive au réchauffement climatique.

Les pays pauvres, parmi lesquels figurent notamment les membres de cette alliance ou encore le Bangladesh, souhaitent qu'un nouveau traité soit adopté lors de la prochaine conférence internationale sur le climat prévue en fin d'année à Cancun, au Mexique

Au contraire, bon nombre de pays industrialisés et la plupart des principaux pays émergents comme le Brésil, la Chine et l'Inde estiment que cela ne pourra pas se faire avant le sommet suivant, qui sera organisé au Cap en 2011.

PRAGMATISME

Ces pays prônent une approche plus pragmatique, consistant à privilégier des thèmes comme les technologies "vertes", la garantie des aides aux pays les plus pauvres ou la lutte contre la déforestation plutôt que de proposer un nouvel accord évasif.

La Costaricienne Christiana Figueres, qui succèdera le 1er juillet au Néerlandais Yvo de Boer à la tête de la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique, a pour sa part indiqué que son objectif principal à Cancun serait de s'assurer que les 30 milliards de dollars d'aide promis pour le financement de la protection des forêts entre 2010 et 2012 seraient effectivement versés.

Je ne pense pas que nous parviendrons
jamais à un accord final sur le climat,
du moins certainement pas tant que
je serai encore en vie, Christiana Figueres

Elle juge que l'approche consistant à se focaliser sur la date de l'adoption d'un accord contraignant est "trop simpliste".

"Ce n'est pas tout blanc ou tout noir… Je ne pense pas que nous parviendrons jamais à un accord final sur le climat, du moins certainement pas tant que je serai encore en vie", a déclaré Figueres, qui est âgée de 53 ans.

Les discussions de Bonn, auxquelles prennent part des délégués de 185 pays depuis le 31 mai et jusqu'au 11 juin, visent à préparer le terrain au sommet de Cancun et à tenter d'élaborer un nouveau traité appelé à succéder au protocole de Kyoto, qui expirera en 2012.

La conférence de Copenhague, en décembre dernier, s'est soldée par un accord non contraignant, qui fixe un objectif de limitation du réchauffement de l'atmosphère à 2°C mais laisse aux Etats le soin de définir leurs engagements en termes de limitation des émissions de gaz à effet de serre.

Source

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1.  miniTAX | 10/06/2010 @ 10:26 Répondre à ce commentaire

Je ne pense pas que nous parviendrons
jamais à un accord final sur le climat,
du moins certainement pas tant que
je serai encore en vie

Sacrément pratique comme garantie pour un emploi à vie de parasite.
Mais bon, pour une fois qu’on a une parole qui a un semblant de réalisme d’un bureaucrate onusien, on ne va pas faire la moue.
L’explosion de la bulle verte est donc officiellement déclarée. Il n’y a plus qu’à commander les cercueils et les clous (et le goudron et les plumes).

2.  Marco33 | 10/06/2010 @ 10:39 Répondre à ce commentaire

L’explosion de la bulle verte est donc officiellement déclarée.

Putréfaction? -> Méthane -> Explosion?

Pas d’accord final? Vite Champagne !!!
Chaque mois gagné permet de faire avancer nos positions…

3.  Marot | 10/06/2010 @ 12:00 Répondre à ce commentaire

Plusieurs pays en développement ont plaidé mercredi
lors des négociations de Bonn sur le climat pour qu’un traité sur la
lutte contre le changement climatique soit adopté dès cette année,

C’est une autre façon de dire
par ici le pognon !

4.  F | 10/06/2010 @ 12:17 Répondre à ce commentaire

Ben voyons! une fois cet accord signé, cela signifie que les pays industrialisés reconnaissent d’avance leur responsabilité dans tout désagrément naturel arrivant à ces pays. Puisqu’il y a accord sur les actions à faire pour calmer le climat, c’est qu’on accepte qu’il y a quelque chose à faire, et donc que l’homme par son action peut influer dessus (positivement ET négativement). Et comme les mesures iront à contre courant de ce que les pays industrialisés ont fait jusque là, on aura ainsi « démontré » leurs responsabilités dans les malheurs à venir! C’est l’équivalent d’un chèque en blanc. Par ici, la bonne soupe!!!

5.  François | 10/06/2010 @ 13:24 Répondre à ce commentaire

30 milliards de dollars d’aide promis pour le financement de la protection des forêts entre 2010 et 2012

Pragmatisme : Si je comprend bien, Cancun c’est pour partager 30 milliard de $, finalement c’est pas grand chose en regard du PIB mondial.
Donc, je résume : cela ne coûte que 30 M$ à l’humanité pour limiter la hausse de température à +2 °C, je ne vois pas pourquoi on en fait toute une histoire!
Rappel : coût de la réunion de Copenhague 0,5 M$

6.  Araucan | 10/06/2010 @ 14:41 Répondre à ce commentaire

François (#5),

30 Mrd de $ c’est pour amorcer la pompe !
Selon le rapport Stern, c’est la même somme par an qui est nécessaire …

7.  joletaxi | 10/06/2010 @ 14:57 Répondre à ce commentaire

Je ne me rappelle plus où j’ai lu que la principale préoccupation des participants à ce sommet était de trouver l’argent qui manque pour l’organisation de Cancun?
Il semblerait que le président évoquait même l’impossibilité de réunir le budget ce qui annulerait ce sommet.
Zaia peut annuler son billet pour le Mexique…

8.  miniTAX | 10/06/2010 @ 15:49 Répondre à ce commentaire

Rappel : coût de la réunion de Copenhague 0,5 M$

François (#5),
Ca ne rime à rien le chiffre de 0,5M$. Si c’est des milliards, c’est trop. Si c’est des millions, c’est trop peu. A moins que vous ne vouliez dire Micro$oft, càd gros bug ?
Quand on discute, il faut connaître les ordres de grandeur !

9.  Murps | 10/06/2010 @ 16:47 Répondre à ce commentaire

…/… estiment que cela ne pourra pas se faire avant le sommet suivant, qui sera organisé au Cap en 2011.

Sérieux ? Je peux venir ? Moi aussi je suis contre le changement climatique, la guerre, la famine et les ongles incarnés !
En plus je peux vous faire visiter le Cap, j’y suis déjà allé et au moment du printemps austral c’est un endroit épatant !
🙂

10.  Manu95 | 10/06/2010 @ 17:33 Répondre à ce commentaire

Cancun, c’est en décembre, c’est-à-dire après les élections de mi-mandat aux States. Comme c’est parti, Obama risque fort de perdre la majorité et de gouverner avec les républicains, qui ne lui feront pas de cadeau.
Et il est plus que probable que dans ce cas des procès vont s’ouvrir contre certains profiteurs comme Al Gore et Cie.

11.  yvesdemars | 10/06/2010 @ 20:12 Répondre à ce commentaire

Manu95 (#10),
notons à ce sujet que le sénateur républicain Lindsay Graham qui avait travaillé avec John Kerry sur la ex-future loi sur l’énergie semble avoir casaque …

lien

12.  yvesdemars | 10/06/2010 @ 20:13 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#11),

manque « tourné » avant casaque sorry

13.  zigzagzug | 11/06/2010 @ 22:05 Répondre à ce commentaire

Les amerlocs ont un magnifique organisme : l’EPA. Le senat vient de lui donner plein pouvoir sur la régulation du CO2. Ils vont bouziller leur économie qui ne va déjà pas fort en mettant plein de taxes. Ainsi Gore & Co pourront encore faire la belle vie pendant quelques années.
Lorsqu’ils se seront pris dans la figure encore quelques hivers comme le dernier, ils vont peut-être réagir !
Dans mon petit pays on paie déjà la taxe carbone … quelle misère !

14.  Warm | 11/06/2010 @ 22:45 Répondre à ce commentaire

zigzagzug (#13),

Les amerlocs ont un magnifique organisme : l’EPA. Le senat vient de lui donner plein pouvoir sur la régulation du CO2. Ils vont bouziller leur économie qui ne va déjà pas fort en mettant plein de taxes. Ainsi Gore & Co pourront encore faire la belle vie pendant quelques années

Eh Eh… et c’est qui qu’on traite d’alarmiste ?

.

15.  Electron | 12/06/2010 @ 9:43 Répondre à ce commentaire

zigzagzug (#13),

En fait c’est une question déjà abordée sur skyfall (mais je ne retrouve pas le fil roll:) : Le mythe du RCA est-il un seulement un des symptomes ou bien une cause majeure d’un éventuel mais inexorable déclin de l’occident ?

16.  Electron | 12/06/2010 @ 9:47 Répondre à ce commentaire

oups

lire éventuel ou inexorable

17.  Laurent Berthod | 12/06/2010 @ 10:36 Répondre à ce commentaire

Electron (#15),
Symptome ET cause, les deux mon général, c’est un cercle vicieux !

18.  yvesdemars | 12/06/2010 @ 14:32 Répondre à ce commentaire

Electron (#15),

si on en juge par les indices économiques c’est étroitement corrélé, le truc a commencé dans les années 1980 (discours de Hansen devant le Congrès en 1988, création du GIEC dans la foulée):

depuis :

– hausse généralisée de la dette des pays occidentaux à quelques rares exceptions (Suisse, certains pays nordiques). ceux ci sont maintenant entrés dans la zone de possibilité de défaut, panique à bord
– émergence de la Chine et de l’Inde qui aujourd’hui peuvent dicter leur loi (ou au moins dire merde aux occidentaux voire le GIEC)
– dés industrialisation accélérée , attisée par les Règlementations environnementales idiotes ex CO2 ou Reach, je ne dis pas qu’il n’en faut pas …)
– échec des luttes contre le terrorisme : Irak, Afghanistan

19.  Warm | 12/06/2010 @ 15:16 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#18),

si on en juge par les indices économiques c’est étroitement corrélé

.

Vous voulez dire… comme le CO2 et la température ? 😉

Donc le CO2 cause le réchauffement, CQFD !

Les climatologues économistes ne sont même pas capables de prévoir le temps le cours de la bourse à 2 semaines, alors à 20 ans… !

Vous n’avez pas peur de la contradiction, hein ? 😉

20.  RDEURO | 12/06/2010 @ 17:12 Répondre à ce commentaire

« Donc le CO2 cause le réchauffement, CQFD ! »
Voilà la phrase type qui discrédite pour toujours et à vie son auteur et sa speudo science infuse !

21.  Warm | 12/06/2010 @ 17:31 Répondre à ce commentaire

RDEURO (#20), dites ça à yvesdemars « si on en juge par les indices économiques c’est étroitement corrélé »…

22.  yvesdemars | 12/06/2010 @ 20:09 Répondre à ce commentaire

RDEURO (#20), exemple classique et affligeant de syllogisme idiot !!!

rideau à Warm et honte à lui (et à robert, g; « point g » et consorts)

23.  yvesdemars | 12/06/2010 @ 20:11 Répondre à ce commentaire

et en plus le mythe de l’économie verte nous pépare à une bulle à côté de laquelle les bulles précédentes (dot.com, immobilier US grâce à Clinton,( seront d’aimables bulles de savon …

ça a déjà explosé en Espagne …. en France c’est pour bientôt

24.  yvesdemars | 12/06/2010 @ 20:13 Répondre à ce commentaire

les Tonnes de CO2 à 2 cents qu’en pensez vous?
Goldmann Sachs, Lehmann Brothers, Enron, etc triste litanie …

Sorry, the comment form is closed at this time.