Décès d’un ardent promoteur du carbocentrisme

• • • • •

Stephen Schneider, 65 ans, climatologue à l'Université de Standford est mort d'une crise cardiaque aujourd'hui. La nouvelle de son décès a été confirmée par le président de l'Académie des Sciences Américaine, Ralph Cicérone.

Schneider a passé sa carrière académique à promouvoir l'alarme climatique, d'abord du global cooling, ensuite de l'hiver nucléaire et bien sûr du réchauffement global de part sa participation active à l'élaboration et à la médiatisation de tous les rapports du GIEC.

Loué par les carbocentristes, raillé par les sceptiques pour ses nombreuses prises de positions politico-climatiques extrêmes (cf par ex. ses quelques déclarations publiques dans la liste des citations de Skyfall), Schneider a toujours eu un rôle clé dans le vaste dossier climatique et sa disparition ne laissera personne indifférent.

Ironie du sort, Schneider est mort chemin faisant à Londres en … avion, un émetteur supprême de CO2 fossile qu'il a passé sa carrière à combattre. Paix à son âme et condoléances à ses proches.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
51.  Orangina | 31/07/2010 @ 12:46 Répondre à ce commentaire

Curieux (#46), Si tu lisais l’intégralité de mes posts au lieu de partir au 1/4 de tour s’en prendre la peine de réfléchir, tu n’écrirais pas cela puisque c’est l’un des problèmes majeur chez vous. Par effet de miroir, tu me renvois ton défaut.

52.  Orangina | 31/07/2010 @ 12:51 Répondre à ce commentaire

Daniel (#47), Vous aussi, si vous lisiez l’intégralité de mes posts… lisez le post Orangina (#51), cela vous concerne aussi.
Votre virilité m’importe complètement. C’est ceux qui en parle plus qui n’en on que très peu…. du courage viril !

53.  Orangina | 31/07/2010 @ 13:06 Répondre à ce commentaire

Marco33 (#49),

Euh, je crois que c’était au début de l’année… Désolé 😉

Désolé mais j’ai déjà dénoncé cela il y a un an et pour moi l’expression « il y a bien longtemps » relève plus de la décennie que de l’année. Mais vous voulez toujours avoir raison.
En fait vous voyez votre défaut au travers du Giec. En effet, cela relève de la psychanalyse et cela vous ferait du bien à tous.
Vous avez un telle obsession que cela vous empêche toute remise en question et reconnaitre certaines erreurs de votre part. J’ai bien dit certaines pas toutes donc. Des erreurs ont été reconnu par le Giec. Il est moins obtus que vous.
Vous vous déclarez détenir la seule vérité et vous ne pouvez pas imaginer vous tromper même une seule fois.
Si je venais à me tromper, prouvez le moi et je réviserai aussitôt ma position ici même.

54.  Marco33 | 31/07/2010 @ 15:12 Répondre à ce commentaire

En fait vous voyez votre défaut au travers du Giec

mmmmh? 😀

Vous avez un telle obsession que cela vous empêche toute remise en question

Vous n’avez toujours pas compris que nos positions sur les origines des changements climatiques, font débat chez nous aussi?
Enfin, c’est vrai qu’en utilisant votre modus opérandi, toute égarement hors de l’orthodoxie Giecienne relève du Mal…..

Des erreurs ont été reconnu par le Giec

Ben oui, à force de mentir, manipuler et tordre la réalité, le dicton « Plus c’est gros, plus ça passe« , finit pas atteindre sa propre limite.. Et je vous assure que là, il ne s’agit pas de science « Vodoo »…… 😉

Vous vous déclarez détenir la seule vérité

Aïe, aïe, aïe !!!! Vous n’avez toujours pas compris?
Contrairement à ce que vous croyez, il ne s’agit pas de religion, mais de science non travesti.
Vous n’avez toujours pas compris que chez les sceptiques, plusieurs hypothèses ont cours? Et oui, difficile à admettre, mais nous n’avons pas de Vérité révélé, nous !!!…..

Si je venais à me tromper, prouvez le moi

Outre qu’il est extrêmement difficile de détourner de sa religion tout croyant pas de simples preuves, je vous répondrai plus simplement que celles-ci jalonnent les pages virtuelles de ce site…..Amen !

55.  Manu95 | 31/07/2010 @ 15:34 Répondre à ce commentaire

Orangina (#53),

En effet, cela relève de la psychanalyse et cela vous ferait du bien à tous.

La psychanalyse, parlons-en, une science complètement discréditée.
D’ici peu, il en sera de même pour la climatologie.

La climatologie, au départ, cela n’était qu’une branche de la géographie.
Et un climatologue, très curieusement, sur Wikipédia pourtant envahi, censuré, modifié par les réchauffistes, c’est un titre pas défini.
Recherchez « climatologue » et vous êtes redirigé sur la page « climatologie » très courte mais faisant la part belle à la théorie à la mode

56.  Orangina | 31/07/2010 @ 16:48 Répondre à ce commentaire

Marco33 (#54), Pourquoi ramenez-vous systématiquement tout sur la religion ?
Avez-vous un problème avec ?
Sur ce site il y a pas mal de contradiction, tout se mélange, et on s’y perd. Vous allez me taxer d’avoir un faible « QI », mais ici c’est la Samaritaine. Mais on trouve difficilement des rubriques objectives.
Sous un faut air de comparaison « neutre », votre « dogme » « anti-dogme » revient au galop.
L’exemple de stigmatisation comme ceux des « pastèques », des « khmers-verts », des « escrolos », des « gieciste’ est d’une sincérité éblouissante.
Quand on vous répond radis, vous réagissez puisque vous êtes touché dans le mille. Vous dites tous avoir plusieurs opinions…Plusieurs opinions, hypothèses, ah ça oui, vous en avez, cela est très évident. Mais le problème c’est votre objectif, il est hélas unique, et c’est là votre faiblesse, votre « DOGME », votre sectarisme.
Quand selon vous tout doit passer par la science pour répondre sur tous ce qui ce passe ou se fait autour de nous, là est l’erreur de stratégie. Il se voit bien dans vos textes.
C’est bien vous qui utilisez ces mots : le mal, vodoo, religion, amen
Pour dire quoi ? pour faire quoi ?
N’est-ce pas pour finalement proposer l’inquisition ?
Ôh que si, j’ai bien compris votre finalité. Lisez bien ce document : « The Skeptic’s Handbook » et si vous êtes vraiment objectif, vous devriez y voir une pensée unique, un objectif final.
Après le tabac, le climat !

Dans les années 1970 et 1980, Seitz a travaillé pour la compagnie de tabac R.J. Reynolds en dirigeant un programme de recherche pour contester le lien entre la cigarette et le cancer du poumon. Il s’agissait de faire naître un « doute raisonnable » pour protéger les industriels.

Nous n’avons pas eu à attendre longtemps pour démontrer cette supercherie.

Cette même méthode est reprise pour contester le réchauffement climatique». Après avoir participé à des campagnes pour l’industrie du tabac, le George Marshall Institute s’est spécialisé dans la contestation du réchauffement climatique, devenant un pivot du dispositif.

Pour les dérèglements climatiques, doit-on prendre le risque d’attendre 10, 20, 50, 100 ans pour se rendre compte de cette supercherie, si supercherie il y a ?

57.  Curieux | 31/07/2010 @ 17:06 Répondre à ce commentaire

Orangina (#56),

N’est-ce pas pour finalement proposer l’inquisition ?

Orangina, arrêtez de remuer, vous êtes déjà secoué et l’orangina secoué, ça relâche un paquet de CO2.

Vous ne voudriez pas, à grand renfort de bulles d’orangina faire fondre la banquise et noyer ces pauvres ours polaires si sympathiques, non ?

58.  Orangina | 31/07/2010 @ 17:07 Répondre à ce commentaire

Manu95 (#55),

Complètement discrédité

après le Giec, après la psychanalyse, après la climatologie, après le CSTB, après les écolos, après la politique démocratique, après l’humanisme, après les droits de l’homme et du citoyen, après mai 68, après la République, après la solidarité, après…. complètement discrédité. Mais que reste-t-il ? Le totalitarisme Manu…militari ?

59.  Orangina | 31/07/2010 @ 17:15 Répondre à ce commentaire

Curieux (#57), De la redite, toujours de la redite. J’ai finalement bien choisi mon pseudo. Il n’est pas curieux mais plein de bulles et ça gaze ô Duc !
Cher Comte, Vicomte, Duc, Chevalier, Marquis, le manant que je suis vous salut pendant que vous, vous préparez ma condamnation en place de grève.

60.  Curieux | 31/07/2010 @ 17:26 Répondre à ce commentaire

Orangina (#59),

vous préparez ma condamnation en place de grève

On ne condamne pas le bouffon, on en rit, on s’en amuse puis on l’ignore.

61.  Manu95 | 31/07/2010 @ 17:31 Répondre à ce commentaire

Condamner en place de Grève, je n’ai jamais entendu cela.
Les condamnations se rendaient ailleurs, ce sont les exécutions publiques, qui avaient lieu là à une époque où les réjouissances étaient rares.

Les manants pris sur le fait, en flagrant délit, étaient le plus souvent pendus au premier chêne venu. Ah le vieux chêne du brave roi Saint Louis, il en a porté de drôle de glands.

62.  Marot | 31/07/2010 @ 17:35 Répondre à ce commentaire

Manu95 (#61),
Il faut comprendre le pauvre secoué.

Il est seul cet après-midi, alors il écrit comme un fou, sans réfléchir.

63.  Orangina | 31/07/2010 @ 18:10 Répondre à ce commentaire

Marot (#62), Tient Marot s’ennuierait lui aussi ? Bienvenue.

Marot (#62),

le pauvre secoué

C’est un non sens :
« le pauvre » est une expression pour désigner un mort
pourquoi serait-il secoué ? Ce n’est pas possible.
Curieux (#60),

on s’en amuse puis on l’ignore.

Encore une contradiction, vous aimez bien vous contredire, décidément vous êtes d’un ridicule et plus secoué que moi.

Je m’amuse et vous mordez bêtement à l’hameçon.
Attention, ce n’est pas l’Ame son !

L’Ame son s’inspire du célèbre discours d’Aristophane dans Le Banquet de Platon : « Jadis il y avait trois sortes d’hommes : l’homme double, la femme double, et l’androgyne. L’androgyne était de forme ronde, avait quatre bras, quatre jambes et deux visages opposés l’un à l’autre sur une seule tête. Vigoureux et audacieux, ils tentèrent d’escalader le ciel. Pour les punir Zeus les coupa en deux (…). Mais dès lors chaque moitié rechercha sa moitié (…). »

64.  Laurent | 31/07/2010 @ 20:42 Répondre à ce commentaire

Orangina (#56),

Après le tabac, le climat !

Orangina est un des rares que je connaisse à utiliser le raisonnement Shadock…
C’est une espèce rare… il faut le conserver à tout prix… 😉

après la politique démocratique, après l’humanisme, après les droits de l’homme et du citoyen, après mai 68, après la République, après la solidarité

Que les écolos intégristes décroissant cherchent à discréditer… si tu trouve une quelconque remise en cause ICI de ces concepts…. c’est sans doute que tu a abusé des prises d’acide…

Le totalitarisme

Ca, c’est ce que voudraient les écolos décroissants extrémistes… tu te trompe de combat (pour autant que tu en ai vraiment un….)

65.  Manu95 | 1/08/2010 @ 0:10 Répondre à ce commentaire

Pour parfaire l’éducation de la Patate, il faut lui fournir au moins une référence :
http://ecagnach.free.fr/proverbes_shadock.html

Il vaut mieux pomper même s’il ne se passe rien que risquer qu’il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.

C’est appliquer ce qu’on appelle le principe de précaution…

66.  Patate | 1/08/2010 @ 5:26 Répondre à ce commentaire

Je crois que vos neurones ont court-circuité : il s’agit d’orangina ici, pas de patate

67.  Manu95 | 1/08/2010 @ 8:32 Répondre à ce commentaire

Patate (#66),

Mouarf ! Quelle pensée profonde !
J’en reste comme deux ronds de flan.

Message inutile quand même…

Mes neurones vont très bien. Merci !

68.  Curieux | 1/08/2010 @ 9:59 Répondre à ce commentaire

Patate (#66),

Hé, orangina, Patate te traite de Shadock !

Mais là on ne peut vraiment pas lui donner tord. Comme quoi quand patate a les faits sous le nez il conclu comme un… sceptique.

Peut-être un début de rédemption ?

69.  Marot | 2/08/2010 @ 16:36 Répondre à ce commentaire

Avez-vous tous remarqué que ce fil est consacré au décès d’un réchauffiste récent mais acharné et que la troupe d’oies de trolls parle de n’importe quoi sauf de leur grand homme ?

Sic transit gloria mundi

Oublié Schneider, oubliés les gardes armés pour interdire de lui poser des questions dans une conférence de presse, oublié le papier hyperbolique de Ben Santer dans realclimate,

« business as usual »

70.  Marot | 4/08/2010 @ 18:32 Répondre à ce commentaire

Toujours rien pour leur mentor, les ingrats !

Alors que BP a donné 400 millions de dollars et Exxon 100 millions à son université.

Ils ont du être oubliés dans la distribution et ils se vengent bassement.

Sorry, the comment form is closed at this time.