Fil Infos de Sceptiques

Voici une page pour égrener les informations, articles ou sites collectés au fil des jours et des annonces. Seuls les posts pertinents avec un lien  seront conservés. Un court résumé et/ou un court commentaire seront appréciés, notamment si les articles ne sont pas en français. Merci d'en discuter dans les fils apparentés ou dans les Billets sans sujet. Araucan.

@@@@@@

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
3951.  Marot | 5/01/2011 @ 6:45 Répondre à ce commentaire

Araucan (#3950)

Un doigt d’oran-outang eut été plus approprié … mais pour le palmier à huile …

C’est une preuve supplémentaire que Greenpeace singe la nature.
oui, je sors.

3952.  Marot | 5/01/2011 @ 7:56 Répondre à ce commentaire

Marot (#3949), Araucan (#3950)
Complément passionnant à l’article du Spiegel :

Pourquoi les avertissements climatiques en forme de désastres accroissent le scepticisme

Texte paru dans Nature le 4 janvier.
L’auteur rapporte (pour la partie qui l’arrange) une étude de deux psys Feinberg et Willer sur les conséquences immédiates de vidéos-catastrophes sur la croyance au RCA par divers types de personnes.
Il dit qu’il est clair que cela dépend de l’idée que le spectateur a du monde.
Ceux qui croient que d’une façon ou d’une autre, il y a une justice en ce monde voient leur scepticisme monter de 29% et leur souci de leur « empreinte carbone » baisser de 21%.
Pour les autres, il ne dit rien.

Les commentaires des lecteurs sont sceptiques comme je ne l’avais jamais lu dans Nature, 8 sur les 10 lisibles à cette heure, y inclus les volées de bois vert contre le journaliste.

Complément : on peut récupérer à la volée les deux vidéos catastrophistes de Environmental Defense Fund utilisées par les psys, disponibles sur youtube qui mettent en scène des enfants.

3953.  Papyjako | 5/01/2011 @ 8:43 Répondre à ce commentaire

Les angoisses de la modernité et les ondes qui tuent (le WIFI mais pas la télé …)
http://www.liberation.fr/terre…..tter-dijon

Lire les commentaires surtout …

Comme d’habitude, en pointe de ce genre de combat, et en guise de référence « scientifique », on retrouve toujours le même : le professeur Belphomme … L’ineffable idiot de l’affaire du Chlordécone.

Mais, Araucan a raison : lire les commentaires donne un peu d’espoir.

3954.  M | 5/01/2011 @ 9:46 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#3953),

Je remets le lien qui fonctionne vers l’article de Libération

J’ai bien des critiques à faire à propos de la présentation des commentaires, qui rend leur lecture particulièrement pénible :

Sur la page de l’article on lit « 110 commentaires affichés », mais en dessous il n’y en que 6 partiellement visibles , et ce sont les plus récents.
Il faut descendre jusqu’à la fin de la page pour cliquer sur « Tous le commentaires ».

Et là c’est guère mieux (je mets en gras les réglages par défaut) :

Les commentaires les + récents | Les discussions les + récentes
1 2 3 Suivant
Vue complète – Vue réduite
– – –

On ne voit pas la possibilité d’afficher en commençant par les commentaires les plus anciens, ce qui semble pourtant le plus logique quand on veut suivre une discussion.

Pour ce faire, il faut donc aller à la dernière page, ici la page 3, aller à la fin puis remonter jusqu’au premier message non indenté, pour le lire le premier et les réponses qu’il a suscitées et ainsi de suite en remontant. Un parcours en zig-zag pas du tout naturel.

Pour la facilité de lecture, pardon, Libé a tout à apprendre. Actuellement, cela tient du parcours du combattant…

J’ai retenu les références de trois commentaires particulièrement intéressants :

marcel [2011-01-04 @ 22:22] Article totalement malhonnête
blanchette [2011-01-05 @ 00:19] Retournez clouer des chouettes aux portes des granges
marcel [2011-01-05 @ 02:18] Oui et non

P. S. : Quand je prends des notes j’utilise toujours le format date aaaa-mm-jj recommandé par le W3C et le seul qui soit à la fois logique et utile pour les tris.
Et j’ai une sainte horreur des formats aaaa-nn-nn ou nn-nn-aaaa utilisés par les anglophones, parce qu’ils prêtent souvent à confusion. Exemple 2010-09-06 : 9 juin ou 6 septembre 2010

3955.  Alain | 5/01/2011 @ 10:45 Répondre à ce commentaire

http://www.sciencedaily.com/re.....064603.htm

l’analyse de coraux indique qu’il y a eu des changements drastiques des courants océaniques depuis les années 1970…
l’influece du courant froid du labrador (qui échange périodiquement avec le gulf stream) s’est réduit régulièrement des les années 70.
se produisant en même temps que le RC ce phénomène est unique ces 2000 dernières années.

ils ont analyse l’évolution de la NAO (oscillation nord atlantique) qui pilote dans une région le fait que ce soit le gulfstream ou le labrador qui y circule…

ils ont fait une analyse isotopique (N15/N14) sur les coraux.

l’hypothèse c’est que c’est une conséquence du RCA

3956.  Alain | 5/01/2011 @ 10:47 Répondre à ce commentaire

http://eureferendum.blogspot.c.....e-one.html
des bateaux russe bloqués dans la mer de Okhotsk par de la glace épaisse…

cette zone, et la réduction de glace dedans a été un argument réchaiffistes dans un rapport de 2006….

la glace épaisse et surprenante ne va pas dans ce sens

3957.  Alain | 5/01/2011 @ 10:53 Répondre à ce commentaire

http://www.climate-resistance......eptic.html

un billet qui critique un article du très réchauffiste Guardian
http://www.guardian.co.uk/sust.....ssues-2011

l’article du guardian indique que 2010 était l’année des sceptiques, et que 2011 sera celle de la transparence et de la victoire de la science, qui devra communiquer et se batte ouvertement avec les sceptiques

3958.  Alain | 5/01/2011 @ 11:02 Répondre à ce commentaire

http://climaterealists.com/index.php?id=6959

les 97% des climatologue smondiaux d’accord avec le GIEC sont en faite…
ceux qui ont revus les papiers du GIEC…

en plus certains étaient en désaccord avec les conclusions

les cherchers ayant fait le sondages, ont viré déjà les spécialistes des planettes, des movements célestes, du soleil, cosmologistes, physiciens, astronomes, météorologues…
le critère de chois était leur employeur, pas leurs diplomes.

le taux de réponse, malgré un questionaire rapide a été de 30%

l’auteur du billet critique auss les questions, trop évidente et pas vraiement discutable.

déjà 10% se sont opposé a une question sur le réchauffement depuis 1800, ce qui est indiscutable pourtant a cause de la fin de PAG.

pour la 2e question, sur l’impact de l’homme, la question était trop vague et 20% n’ont pas répondu oui

comme 80% n’était pas suffisant, il ont eclus les auteurs en géophysique qui ont publié essentiellement hors du domaien du changement climatique.

(réduction de 3000 répondants à 300, sur une base de 10000 questionés)

ndt: changer les règles après les résultats est une faute lourde dans un sondage qui pue la fraude a plein nez. c’est d’ailleurs uen des accusation les plus grave contre Mickael Mann sur la courbe en crosse de hockey.

3959.  Alain | 5/01/2011 @ 11:05 Répondre à ce commentaire

http://climaterealists.com/index.php?id=6956

l’auteur de ce billet se demande comment des scientifiques peuven avoir participé a un bidonage de cette taille, et s’est deshonoré…

l’auteur parle d’instinct de survie…

il rapelle que les températures des statiosn ont été bricolé, ajustés sans explications solide…

il parle de sceince publique, de taxe, de politique…

3960.  Alain | 5/01/2011 @ 11:07 Répondre à ce commentaire

http://www.c3headlines.com/201.....finds.html

une étud emontre que la forêt tropicale australienne profite de l’augmentation de CO2

nb: l’australie a une moussonet une partie est tropicale, pour ceux qui ne le saurait pas…

3961.  Alain | 5/01/2011 @ 11:09 Répondre à ce commentaire

http://www.co2science.org/articles/V13/N52/C1.php
uen étude montre que le RC dans les alpes suisses n’augmente pa sles innondations et glissements de débris

contrairement aux prédictiosn du GIEC

3962.  Alain | 5/01/2011 @ 11:11 Répondre à ce commentaire

http://chiefio.wordpress.com/2.....s-the-sun/

ce billet cite un article de courtillot
http://www.pensee-unique.fr/courtillot3.pdf
c’est un peu vieux (2007) peut être que c’est la publi qui a été corrigé 3 fois…

3963.  Alain | 5/01/2011 @ 11:15 Répondre à ce commentaire

http://stevengoddard.wordpress.....arthquake/

a mourir de rire…
le RCA cause le tremblement de terre haitien
(via déforestation et tempêtes)…

a noter que les tempêtes n’augementent pas globalement , et que si haiti en a subit plus , c’est lde la météo pas du climat…

3964.  Alain | 5/01/2011 @ 11:17 Répondre à ce commentaire

http://stevengoddard.wordpress.....structive/

un billet qui critique un papier alarmiste dans nature…
les US on pas recu d’ouragan depuis 843jousr, mais ce qui ne sont pas arrivé auraien pu être dévastateurs…

si ca s’apelle pas se raccrocher aux branches

3965.  PapyJako | 5/01/2011 @ 11:17 Répondre à ce commentaire

Alain (#3959),

l’auteur de ce billet se demande comment …

J’ai beaucoup apprécié l’article, merci. En particulier :

What odds would you give the survival of chickens when a fox is entrusted with providing for their security?

soit

Combien êtes vous prêt à parier sur la survie de poulets lorsq’on fait confiance à un renard pour assurer leur sécurité ?

et aussi

Those who oppose warmist mythology (« skeptics ») do not hate warmists. They pity them for their weakness and lack of honesty

soit

Ceux qui s’opposent à la mythologie réchauffistes (les « sceptiques ») ne haïssent pas les réchauffistes. Ils les plaignent pour leur faiblesse et leur manque d’honnêteté.

3966.  Alain | 5/01/2011 @ 11:27 Répondre à ce commentaire

http://wattsupwiththat.com/201.....onnection/
réchauffement climatique et ouragans … toujours pas de relation…

un billet qui cite un papier qui avance cette absence de relation…

ici un commentaire , courbe et tableaux
http://www.coaps.fsu.edu/~maue/tropical/

3967.  Alain | 5/01/2011 @ 11:29 Répondre à ce commentaire

a propos du sondage 97% bidoné
Alain (#3958),
l’article (financiel post) initial a ce sujet, mieux illustré
http://opinion.financialpost.c.....z1A5px63Ax

3968.  Alain | 5/01/2011 @ 11:32 Répondre à ce commentaire

http://wattsupwiththat.com/201.....te-record/
la courbe de température de l’UAH laisse 1998 rester la plus chaude…

ndt: le GISS doit rester la plus chaude, mais quand on vois la cuisine pitoyable qui y est faite…

3969.  Patrick Bousquet de Rouvex | 5/01/2011 @ 11:36 Répondre à ce commentaire

M (#3954),

Actuellement, cela tient du parcours du combattant…

…ce qui ne devrait pas vous déplaire, pour vous mettre en forme en ce début d’année ! Bonne santé à vous !

3970.  Alain | 5/01/2011 @ 11:56 Répondre à ce commentaire

http://www.lafranceagricole.fr.....36869.html

En décembre, 3°C de moins que la normale (ministère)

Durant le mois de décembre, les températures se situent en dessous des normales saisonnières sur l’ensemble du territoire, avec des températures moyennes journalières souvent négatives, relate le ministère de l’Agriculture dans sa note parue le mardi 4 janvier 2011.

3971.  Alain | 5/01/2011 @ 11:58 Répondre à ce commentaire

http://www.lefigaro.fr/science.....desert.php
Des ingénieurs suisses font pleuvoir dans le désert

un autre article sur ce sujet déjà évoqué

a noter le scepticisme de le treut envers cette solution possible …
mais je ne le contredit pas.

Le climatologue français Hervé Le Treut affiche pour le moment un scepticisme prudent. «Peut-être que cette nouvelle technique est un déclencheur très efficace mais cela reste difficile à établir avec le peu d’informations dont on dispose sur le projet», explique-t-il. Et quand bien même le dispositif fonctionnerait, «cela ne règle pas le problème de l’approvisionnement: il faut que la circulation atmosphérique apporte naturellement de l’air humide de manière continue pour que l’on dispose d’une véritable source d’eau». Ce qui n’est pas vraiment le cas dans la région.

3972.  Alain | 5/01/2011 @ 11:59 Répondre à ce commentaire

http://www.romandie.com/infos/.....jyiqer.asp

un autre article francophone sur les coraux indiquant un changement de courants océanique vers 1970:

Les coraux, preuve d’un changement « radical » dans les courants atlantiques

GENEVE – La preuve d’un changement « radical » des courants océaniques de l’Atlantique, qui a commencé au début des années 70, a pu être trouvée dans des coraux, ont indiqué mardi des chercheurs, inquiets des conséquences sur le climat.

Des biochimistes et océanographes de Suisse, du Canada et des Etats-Unis ont pu observer que le courant océanique froid du Labrador, qui descend le long de la côte Ouest des Etats-Unis, avait perdu de son influence au profit du Gulf Stream, courant chaud qui remonte vers le Nord.

Ce changement a démarré aux « débuts des années 1970 » et « est largement unique ces dernières 1.800 années », écrivent les scientifiques dans le journal de l’Académie Américaine des Sciences (PNAS, en anglais).

Pendant 2.000 ans, le Labrador a été plus fort que le Gulf Stream, insiste Carsten Schubert, de l’Institut de recherche de l’eau des Ecoles Polytechniques fédérales (Eawag).

« Maintenant le courant du Sud a pris le dessus, c’est vraiment un changement radical », a-t-il déclaré à l’AFP.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques se sont penchés sur la signature isotopique de l’azote des récifs coralliens, qui se nourrissent de particules organiques emportées par les courants, en analysant la croissance de leurs anneaux colorés sur 700 ans.

Car alors que les eaux du Gulf Stream sont salées et riches en particules organiques, les eaux arctiques du courant du Labrador sont pauvres en aliments pour les coraux.

Les chercheurs pensent par ailleurs « qu’il existe un lien direct entre les variations des courants océaniques dans l’Atlantique Nord et le réchauffement climatique causé par les activités humaines », averti l’Eawag, dans un communiqué.

Ces courants jouent eux-mêmes un rôle important dans le climat mondial car ils ont un lien avec l’AMO, oscillation multidécennale de l’Atlantique.

L’AMO est une variation cyclique à grande échelle du courant atmosphérique et océanique dans l’Atlantique Nord qui augmente et baisse alternativement la température de surface de l’océan et qui a des effets sur les conditions météorologiques en Europe et aux Etats-Unis.

3973.  Alain | 5/01/2011 @ 12:01 Répondre à ce commentaire

http://info.france2.fr/monde/a.....99427.html

Australie: l’eau continue à monter

a noter un encadré

L’origine des crues

Les intempéries sur le Queensland ont été provoquées par le récent passage du cyclone Tasha.

Dans le même temps, l’Australie a connu en 2010 la troisième année la plus humide depuis la création de ses archives météorologiques. Ces précipitations, dues au phénomène climatique La Niña, devraient se poursuivre au moins trois mois, estiment les spécialistes.

Le phénomène La Niña se caractérise par des températures océaniques plus fraîches que la moyenne dans les zones centrales et orientales du Pacifique, et plus chaudes dans les zones occidentales. Il se traduit par de fortes précipitations en Australie et en Asie du Sud-Est.

En 2010, La Niña s’est installé très rapidement en juillet, succédant à un phénomène climatique inverse, El Niño, responsable lui de sécheresse en Australie, souligne le Bureau de météorologie.

Le Southern Oscillation Index, qui mesure l’intensité de ces deux phénomènes climatiques inversés, est au plus haut depuis novembre 1973. Pour un mois de décembre, il a atteint un record historique.

Sur le plan des températures, l’année 2010 a été la moins chaude de ces neuf dernières années, mais la décennie 2001-2010 a connu les températures les plus élevées dans l’histoire des archives météorologiques nationales. « Ceci souligne que le réchauffement du climat de l’Australie continue, même si des années prises isolément peuvent être plus fraîches que les précédentes », écrit le Bureau de la météo dans son rapport annuel sur le climat publié mercredi.

L’ampleur des inondations en cours dans le Queensland s’explique par les précipitations qui se sont succédé depuis l’hiver austral. Saturés d’eau tout au long du second semestre 2010, les sols n’ont pu absorber les fortes chutes de pluie qui sont tombées sur le nord-est du pays au moment de Noël.

Les modèles climatiques utilisés par les prévisionnistes australiennes suggèrent à long terme que La Niña va se prolonger tard dans l’automne austral.

3974.  Hacène | 5/01/2011 @ 12:05 Répondre à ce commentaire

Alain (#3967)
Le Treut a raison, sans potentiel précipitable, y a peu de chances de faire tomber grand chose, si ça marche. Mais bon, les Émirats, c’est aussi la folie des grandeurs : peut-être importent-ils aussi le potentiel précipitable ?!!

3975.  Hacène | 5/01/2011 @ 12:15 Répondre à ce commentaire

Alain (#3968),

Ce changement a démarré aux “débuts des années 1970″

Voilà qui colle bien avec le basculement à un mode de circulation rapide décrit par Marcel Leroux.

et “est largement unique ces dernières 1.800 années”

Bah, oui, hein ?, forcément !

3976.  Laurent Berthod | 5/01/2011 @ 12:27 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#3953),

Tout, ou presque 😉 sur le chlordécone. En tout cas une source d’information fiable pour ceux qui ignorent tout de cette affaire.

Alain (#3963),

C’est le bien connu « Et si ma tante en avait, on l’appellerait mon oncle » !

3977.  Myke | 5/01/2011 @ 12:36 Répondre à ce commentaire

On vient de me signaler ce site, que je ne connaissais pas.
http://www.sepp.org/index.cfm
Science & Environment Policy Project, animé par Fred Singer.

Voir aussi une distribution des prix dans American Thinker
http://www.americanthinker.com....._best.html

3978.  Patrick Bousquet de Rouvex | 5/01/2011 @ 12:42 Répondre à ce commentaire

Alain (#3969),

Sur le plan des températures, l’année 2010 a été la moins chaude de ces neuf dernières années, mais la décennie 2001-2010 a connu les températures les plus élevées dans l’histoire des archives météorologiques nationales. “Ceci souligne que le réchauffement du climat de l’Australie continue, même si des années prises isolément peuvent être plus fraîches que les précédentes”, écrit le Bureau de la météo dans son rapport annuel sur le climat publié mercredi.

Voilà un exemple de raisonnement étonnant ! Comment, en dehors de toute polémique, et même en ne connaissant rien au sujet, peut-on admettre que si une ou deux ou encore mieux trois années les plus récentes montrent un refroidissement, cela ne signifie pas un refroidissement ?!!! Il faut le lire pour le croire !

3979.  phi | 5/01/2011 @ 12:51 Répondre à ce commentaire

Au cas où quelqu’un ici s’intéresserait réellement et de bonne foi à l’aspect scientifique de la détermination des anomalies de températures sol, je lui conseillerait de relire le fil « L’hiver 2010/2011 à partir du #240. C’est un peu fastidieux mais en vaut la peine. Certain messages de Warm qui ne s’étaient pas affichés au cours de la discussion apparaissent maintenant.

3980.  Alain | 5/01/2011 @ 13:11 Répondre à ce commentaire

http://www.laterredufutur.com/.....8;sid=1200

Séismes, inondations, canicule… les catastrophes naturelles ont marqué 2010 de leur empreinte

WASHINGTON (AP) — Séisme à Haïti, canicule en Russie, inondations au Pakistan, éruptions volcaniques en Indonésie… les forces de la nature ont été particulièrement meurtrières en 2010. Avec au moins 250.000 morts, le bilan humain des catastrophes naturelles pour l’année écoulée est le plus élevé depuis au moins 1983.

L’homme a souvent une part de responsabilité dans le bilan de ces tragédies, soulignent les experts. Le séisme de magnitude 7 qui a frappé Haïti le 12 janvier, faisant plus de 220.000 morts et quelque deux millions de sans abri, en est un parfait exemple.

Ravagée par le tremblement de terre, Port-au-Prince compte presque trois fois plus d’habitants et davantage de bidonvilles qu’il y a 25 ans. Si le même séisme s’était produit en 1985, le nombre total de morts aurait été probablement d’environ 80.000, estime Richard Olson, spécialiste de la réduction des risques naturels à l’université internationale de Floride.

Le 27 février, un séisme bien plus puissant, de magnitude 8,8, a provoqué un tsunami et la mort de « seulement » 486 personnes dans une région du Chili moins peuplée, moins pauvre et dotée de bâtiments plus résistants que Port-au-Prince.

L’année a aussi été marquée par deux épisodes météorologiques exceptionnels. Cet été, la Russie a connu une canicule meurtrière durant laquelle une température record de 38,2 degrés Celsius a été enregistrée à Moscou. De son côté, le Pakistan a été frappé par des inondations catastrophiques qui ont submergé 160.000 km carrés. Les deux catastrophes, causées par le même système météorologique, ont fait près de 17.000 morts au total.

Les épisodes météo extrêmes survenus cette année apparaissent comme des symptômes du réchauffement climatique, causé par l’homme. Les chercheurs ont calculé que sans le réchauffement, la canicule de cet été en Russie ne se produirait qu’une fois tous les 100.000 ans. Des données préliminaires montrent que 2010 a été l’année la plus chaude jamais recensée dans 18 pays. Et elle pourrait être l’année la plus chaude jamais répertoriée sur la planète ou au moins l’une des trois plus chaudes, selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Si le séisme en Haïti a été de loin la catastrophe la plus meurtrière, devant la vague de chaleur en Russie et les inondations au Pakistan, des tremblements de terre ont également tué au Chili, en Turquie, en Chine et en Indonésie. L’activité sismique a été intense en 2010. Entre janvier et la mi-décembre, 20 séismes de magnitude 7 ou plus ont été dénombrés, contre une quinzaine habituellement.

Au 30 novembre, les catastrophes naturelles avaient fait près de 260.000 morts depuis le début de l’année, contre 15.000 en 2009, selon le réassureur suisse Swiss Re. L’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui n’a pas actualisé ses chiffres depuis le 30 septembre, avance de son côté presque 250.000 morts.

Les catastrophes naturelles n’avaient plus été aussi meurtrières depuis 1983, année marquée par la sécheresse et la famine en Ethiopie, selon l’OMS. Swiss Re estime de son côté qu’il faut remonter à 1976 pour trouver un nombre plus élevé de décès liés à de tels événements.

Les catastrophes naturelles ont également causé pour 222 milliards de dollars (169 milliards d’euros) de pertes économiques en 2010. C’est plus que la moyenne, mais ce n’est pas un record. En Islande, le volcan Eyjafjöll a paralysé le trafic aérien pendant des jours en Europe, avec des conséquences notables sur l’activité économique du continent.

Les inondations ont fait 6.300 morts dans 59 pays entre janvier et septembre, selon l’OMS. En début d’année, de fortes tempêtes de neige se sont abattues sur les Etats-Unis, tandis que la Chine et la Russie ont enregistré des chutes de neige record.

En octobre, l’Indonésie a connu en l’espace de 24 heures un séisme meurtrier de magnitude 7,7, un tsunami qui a fait plus de 500 morts, et le réveil du volcan Merapi, dont les éruptions se solderont par plusieurs centaines de morts. Le pays avait déjà eu son lot de catastrophes depuis le début de l’année, enregistrant des centaines de morts dans des inondations, des glissements de terrain et des séismes.

Aux Etats-Unis, l’Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) a déclaré un nombre record de catastrophes majeures dans le pays en 2010: 79, contre 34 dans une année moyenne. « La science montre clairement qu’on peut s’attendre à davantage » de catastrophes naturelles tant que les émissions de gaz à effet de serre ne seront pas « fortement réduites », prévient le conseiller scientifique de la Maison Blanche John Holdren.

Roger Bilham, professeur de sciences géologiques à l’université du Colorado, note que 400 à 500 millions de personnes dans le monde vivent dans des grandes villes exposées à un risque sismique majeur. Un séisme comme celui d’Haïti pourrait, selon lui, se reproduire dans une dizaine de villes, par exemple à Alger ou Téhéran. AP

3981.  Alain | 5/01/2011 @ 13:22 Répondre à ce commentaire

http://ncwatch.typepad.com/dal.....alies.html
ce billet cite un papier :
http://icecap.us/images/upload.....alies1.pdf
sur les relations entre la longuer du cycle solaire et l’anomalie de température mondiale

il semble que le cycle actuelement au minimum ait été le plus long depuis 1798-1810

on peut s’adentre a un minimum solaire de type dalton

la période chaude de 1996-2008 a suivi le cycle le plus court de ces 150 dernière années…

de la a pense a un risque de refroidissement mondial, dans la prochaine décennie…

3982.  Alain | 5/01/2011 @ 13:36 Répondre à ce commentaire

http://notrickszone.com/2011/0.....-than-200/

un peu hors sujet, sauf que ca tape sur les alarmistes de tout poil…

la mer de détritus du pacifique aurait été exagérée d’un facteur 200

3983.  Alain | 5/01/2011 @ 13:36 Répondre à ce commentaire

http://notrickszone.com/2011/0.....a-shivers/

froid a cuba et en inde

3984.  Alain | 5/01/2011 @ 13:37 Répondre à ce commentaire

http://notrickszone.com/2011/0.....ignorance/
en allemagne on attribue les inondations australienne au RCA…
pourtant en australie on sait bien que c’est lié a la nina…

3985.  Alain | 5/01/2011 @ 13:40 Répondre à ce commentaire

http://www.australianclimatema.....is-enough/

a propos de l’artucle sur les corail révellan le déplacement des courants vers les années 70…

l’auteur, tout en acceptant la recherche elle même, critique les suspicions contre le RCA…

3986.  Alain | 5/01/2011 @ 13:42 Répondre à ce commentaire

http://hauntingthelibrary.word.....overnment/

le boss des température GISS, james hanse, prépare un procès contre le gouvrenement pour lui forcer la main

neutralité? évoque le billet

3987.  Alain | 5/01/2011 @ 13:48 Répondre à ce commentaire

http://theresilientearth.com/?.....s-credited
l’analyse isotopique du monoxyde de carbone comme signature des incendies…
ils auraient diminué jusque au PAG puis remonté brisquement vers 1800 puis rebaissé a un minimum historique…

ca casse l’idée que l’homme est un incendiaire, bien au contraire.

l’impact de la culture sur brulis est surévalué face a la prévention des incendies.

autre effet sur les modèles climatiques. on supposait avant que la biomasse étaien bien moins brulées en période préindustrielle.
on pourrait ainsi utilise le monoxyde de carbonne pour estimer la conbustion de biomasse.

l’auteur termine en avancant que cela montre a nouveau que les modèles sont incomplet et que la science n’est pas établie…

3988.  Alain | 5/01/2011 @ 13:56 Répondre à ce commentaire

Alain (#3985),
http://www.thegwpf.org/science.....dited.html
un autre article plus complet sur l’analyse du rapport isotopique du monoxyde de carbone…

a noter que cet article a déjà été discuté par sylvestre huet
http://sciences.blogs.liberati.....dies-.html

qui lui interprète la baisse des incendis par la baisse de la forête à bruler.
des arguments intéressants aussi.

3989.  Alain | 5/01/2011 @ 13:59 Répondre à ce commentaire

http://blog.american.com/?p=24462
un gars qui reprens le réchauffement a l’origine du froid actule, comme un exemple de théorie du complot infalsifiable…

3990.  Araucan | 5/01/2011 @ 14:59 Répondre à ce commentaire

Marot (#3952),

Ce qui montre bien que la psychologie peut très vite déraper dans la manipulation …

3991.  Alain | 5/01/2011 @ 15:30 Répondre à ce commentaire

phi (#3979),
juste pour aider
c’est ce lien
René (#240)

(il suffit de copier le lien sur l’heure du post, ou le )

3992.  Alain | 6/01/2011 @ 11:43 Répondre à ce commentaire

http://www.marianne2.fr/2030-G.....KEN_RETURN

2030 : « Green Brother » is watching you

Dans son édition du 5 janvier, le quotidien gratuit Metro a ouvert ses pages à la fondation Nicolas Hulot. Huit pages d’anticipation qui projettent le lecteur en 2030, dans un monde idéal, ripoliné de vert, transpirant le bio et le recyclé. Le journal ne dit pas si l’animateur s’est finalement lancé dans le combat politique, mais la conquête des cerveaux est incontestable.

2030 : « Green Brother » is watching you

*
Dossier : Europe Ecologie, d’une fusion sereine à une désunion silencieuse
*
Nathalie Kosciusko-Morizet, ou la joyeuse révolution écologique
*
Présidentielle: le très hésitant Monsieur Hulot

A Dacca, la pauvreté a son musée, le thon rouge est sorti de la liste des espèces protégées, Strasbourg inaugure son immeuble biosociable le potager est un art de vivre. Dans ses rêves…de dans 20 ans, le monde de Nicolas Hulot est un vert paradis. En 2030, on ne sait pas si Ariane Mouchkine occupe toujours le théâtre de Vincennes, ou si Séguéla refile des Rolex aux prolos de Neuilly, mais Le syndrome du Titanic, film-flop catastrophiste réalisé par l’animateur d’Ushuaïa, se refait une santé sur les planches avec son adaptation théâtrale qui connaît un triomphe au Trois Baudets. C’est dire l’état des lieux de la planète…

Et pourtant, à l’inverse du roman d’anticipation d’Orwell, dans le quotidien gratuit Metro, le monde d’Hulot est un monde idéal : on jardine, on récupère et on fait son bilan carbone. Sans doute que la police verte veille aux aguets, verbalisant le moindre écart de conduite écolo, envoyant la BAC verte au moindre rejet de gaz carbonique suspect.

Nous n’en saurons rien, l’animateur de TF1 ne fait pas mention du système de répression imaginé pour maintenir l’ordre vert dans sa société idéale.
Hulot préfère régler ses comptes. L’Histoire lui a donné raison. Ainsi lors du désamiantage de l’Académie des Sciences, des ouvriers ont retrouvé « des carnets manuscrits » de l’ex-ministre Claude Allègre.

Celui qui en 2009 qualifiait Nicolas Hulot d’ « imbécile » dit « regretter avoir été un marchand de doutes » et promet « de léguer anonymement l’ensemble des droits d’auteur de ses nombreux ouvrages climato-sceptiques aux victimes des exodes climatiques ».

Vingt ans après, Nicolas Hulot, n’a pas oublié ceux qui l’ont fait Roi, accordant une page de publicité dans son quotidien à TF1 « 1er groupe média à obtenir le label diversité ».

Dommage, le journal anticipatoire de Monsieur Hulot ne dit pas si après la présidentielle de 2012, le candidat vert s’est définitivement retiré de la vie politique, a intégré les gouvernement des grands apôtres de l’écologie politique que sont Sarkozy ou DSK, ou si, comme son journal militant le laisse à penser, dans le monde idéalement greenwashé qu’incarne l’intéressé, toute idée d’un débat politique et économique a définitivement quitté l’espace public pour laisser place nette à une pensée verte ripolinée.

Orwell, reviens ! Ils sont devenus écolos !

3993.  JG2433 | 6/01/2011 @ 12:43 Répondre à ce commentaire

Alain (#3992),
Pour votre information :

Araucan a ouvert un nouveau fil :

« Fil Info de Sceptiques 2011 »

… qui prend la suite de celui-ci.

3994.  Bof | 6/01/2011 @ 13:24 Répondre à ce commentaire

Alain (#3992),

bon article. Marianne, de temps en temps, sait lâcher qques torpilles contre l’écologiquement correct. Une rareté dans le paysage journalistique français, c’est donc d’autant plus méritable.

3995.  Alain | 7/01/2011 @ 14:06 Répondre à ce commentaire

http://voices.washingtonpost.c.....ceive.html
une requête en FOIA (liberté d’accès aux info publiques) contre mann a l’université de virginie, est refusée par mann parce que le demandeur pourrait être financé par le privé…

3996.  Alain | 7/01/2011 @ 14:12 Répondre à ce commentaire

http://climaterealists.com/index.php?id=6978

il semble que les requérant du FOPIA contre l’université de virginie ait gagnées…

dans le précédent article il semble qu’il se plaignaient du cout de 8000$.

dans cet article on dit que ca a coûté un demi million de $ en avocats.

il semble que ca puisse se poursuivre en accusation de fraude avec l’argent public, aux US et UK.

il y a une accusation aussi de traitement différent des chercheurs selon qu’ils soutienne ou pas le RCA.

3997.  JG2433 | 7/01/2011 @ 14:54 Répondre à ce commentaire

« La Boudeuse », trois-mâts abandonné

http://www.lemonde.fr/planete/....._3244.html

À noter : certains commentaires du diaporama commenté sont assez critiques sur le bien fondé des « missions scientifiques » du navire.

Dans un fil, début novembre 2010, j’avais reproduit une information interne diffusée dans l’entreprise où travaille mon fils, émanant de la multinationale dont cette société dépend, qui justifiait sa contribution financière de « La Boudeuse », par l’argumentation à la mode très écolo-bien-pensante actuelle.

3998.  JG2433 | 7/01/2011 @ 14:59 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#3997),

Aïe !

Trop tard, je me suis trompé de fil…
Pas fait assez attention 🙁
Pas la peine d’avoir signalé le nouveau fil ci-dessus JG2433 (#3993),

Mes excuses.

3999.  Patrick Bousquet de Rouvex | 7/01/2011 @ 19:02 Répondre à ce commentaire

Alain (#3988), Les forêts auraient diminué en superficie selon Huet ? Des références svp …

Sorry, the comment form is closed at this time.