Le GISS veut faire de 2010 l’année la plus chaude

• • • • •

Par Steve Goddard

Il semble que GISS travaille dur pour que 2010 soit l’année la plus chaude jamais enregistrée. Comme vous pouvez l’observer, le graphe ci dessus montre que 2010 a beaucoup plus d’aire au dessus de la courbe de 1998 qu’en dessous. J’ai fait une intégration numérique du graphe, en montrant qu’on y trouve 2,8 fois plus d’aire où la courbe est au dessus de 1998 qu’en dessous.

Que nous disent d’autres sources d’information? HadCrut a ajusté ses données à la hausse, mais même avec cet ajustement, nous trouvons seulement 0,04 fois d’aire au dessus de la courbe de 1998.

UAH a 0,12 fois d’aire au dessus qu’en dessous. C’est 25 fois moins que GISS.

RSS a 0,07 fois autant d’aire au dessus que dessous la courbe de 1998. C’est 40 fois moins que GISS.

Le graphe ci dessous nous montre l’écart entre GISS et les autres indicateurs:

L'index du GISS est le seul indicateur de température globale qui montre 2010 comme année la plus chaude jamais enregistrée. Les autres en sont loin. Celà est sans doute dû à leur formidable couverture des zones arctiques non existante bien meilleure que celle des autres :

Conclusion: Dr. Hansen pense que le réchauffement continue de façon sans précédent depuis 1998, tandis que les indicateurs HadCrut, RSS et UAH pensent qu’il y a eu stabilisation ou pause.

GISS

Had crut

Source : WUWT, traduction par Julien

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
651.  JG2433 | 20/12/2010 @ 10:36 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#650),

hypothèses idéologiques

… qui se transforment, comme par magie, en « conclusions » – et robustes qui plus est. 🙁

652.  PapyJako | 20/12/2010 @ 11:24 Répondre à ce commentaire

Lagneau-du-ruisseau (#644),

J’ai parié 100 euros avec mes trois voisins …

Vous allez probablement perdre votre pari … si du moins il est basé sur les traficotages de GISS. Autrement, vous allez gagner.

Il y a un site de paris de toutes sortes qui s’appelle intrade. On peut y parier sur à peu près n’importe quoi …

Un des « marchés » proposés est Average Global Temperature for 2010 to be the warmest on record.

Le prix à payer, aujourd’hui, pour gagner 100 si l’événement cité se réalise, est autour de 93.

La référence donnée (Contract Specific Rules) est GISS.

Cela signifie (mon interprétation) que les parieurs (ce sont des professionnels, ils gagnent leur vie avec cela) considèrent, à la date d’aujourd’hui, qu’il y a environ 9 chances sur 10 que la température de 2010 soit suffisamment haute pour que James Hansen puisse la pousser du bon côté sans trop avoir l’air d’y toucher.

Rien de plus, rien de moins.

Et, de toutes les façons, à un dixième ou un centième de degrés prêt, quelle est l’importance ?

653.  Caille folle | 20/12/2010 @ 21:38 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#650),

Tout à fait, cette page:
http://www.ipsl.fr/fr/Pour-tou.....-le-climat

Les modèles y sont discutés.

654.  Marot | 20/12/2010 @ 21:57 Répondre à ce commentaire

Sur une sottise racontée même pas aux enfants par l’IPSL.

Il suffit de voir qu’un mot essentiel, parfaitement connu et accepté en sciences et en techniques est détourné.

La fiabilité est la probabilité de n’avoir aucune défaillance à l’instant t.

Et ils tartinent sur la fiabilité des « modèles » alors qu’il ne s’agit que d’exactitude ou de crédibilité des résultats.

Fin de partie.

655.  PapyJako | 20/12/2010 @ 23:12 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#652),

à un dixième ou un centième de degrés prêt

« près » … bien sûr … mea culpa.

656.  Lagneau-du-ruisseau | 21/12/2010 @ 3:53 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#655),

Non, non, Papyjako, pas de mea culpa. « Prêt » était très bien car les dixièmes en plus sont prévus dans les algorithmes, les dernières données bidouillées ajustées homogénéisées, au cas où…

Hansen est prêt à nous dépasser le record à quelques centièmes près déjà prêts.

657.  Antonio San | 21/12/2010 @ 6:45 Répondre à ce commentaire

http://wattsupwiththat.com/201…..ent-555028

Monbiot en prend plein la tronche…

658.  PapyJako | 21/12/2010 @ 8:24 Répondre à ce commentaire

Lagneau-du-ruisseau (#656),

Hansen est prêt à nous dépasser le record à quelques centièmes près déjà prêts.

Merci Lagneau-du-ruisseau, de me sauver la mise. En plus, vous avez raison !…

659.  Papyjako | 29/12/2010 @ 12:27 Répondre à ce commentaire

Lagneau-du-ruisseau (#656),

Hansen est prêt à nous dépasser le record à quelques centièmes près déjà prêts.

Juste pour info … nous sommes le 29 décembre 2010, à deux jours de la fin de l’année.

Le « marché » intrade « 2010 Global Temperature Warmest on record » cote 95 …

Les parieurs sont donc quasiment certains que, du fond de ses arrières-cuisines, le docteur Hansen sortira un nouveau faux en écritures scientifiques.

660.  Lagneau-du-ruisseau | 29/12/2010 @ 15:35 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#659),

Ce qui est bien avec Hansen, c’est qu’on est sûr de gagner à tous les coups puisque les résultats sont connus avant le tirage (annoncés 6 mois avant tout de même) . Mais les gains sont faibles…

661.  Warm | 29/12/2010 @ 23:35 Répondre à ce commentaire

Pour la 1000e fois, Hansen ne sortira rien du tout, parce qu’il ne peut en aucune manière influencer le « résultat »… L’algorithme est public, et les données sont celles du GHCN qui ne sont pas du ressort du GISS…

662.  Papyjako | 9/01/2011 @ 19:21 Répondre à ce commentaire

Warm (#661),

Pour la 1000e fois, Hansen ne sortira rien du tout …

warm a l’air bien renseigné !…

Il est vrai que neuf jours – bientôt dix – après la fin de l’an 2010, James Hansen n’a toujours pas décidé quelle était la température de la terre en décembre 2010.

Il se pourrait que warm ait raison, et que le clown de la Nasa Giss ait décidé d’arrêter de diffuser des informations biaisées.

Mais le plus vraisemblable est : James Hansen n’a pas encore publié le résultat de ses « mesures »

Etant donné que les mesures des autres sont « sorties », étant donné que les ordinateurs de James Hansen sont certainement aussi gros que ceux de ses concurrents, on doit en conclure qu’il faut chercher ailleurs l’explication du retard.

Une hypothèse est que James Hansen a un travail bien plus considérable à faire que les autres sur ses données. Au contraire des autres, qui publient des mesures, James Hansen doit « travailler » les siennes afin d’en optimiser le résultat sur l’opinion publique mondiale.

Or, cette année, il a un problème particulier, c’est que tout le monde – on connait le truc – le regarde. Faut-il tricher cette année, en poussant un peu les feux sous décembre 2010, ou garder en réserve cela pour 2011 ?

En effet, 2010 est, à l’évidence, assez proche d’être au dessus de la valeur de 1998 (qu’il avait augmentée quand cela l’arrangeait, puis diminuée quand cela devenait gênant). Un tout petit coup de pouce pourrait permettre de claironner « 2010 est l’année la plus chaude de l’histoire’.

Mais, dans ce cas … quid de 2011 ?… Plus on pousse les feux sous 2010, plus cela sera difficile en 2011, dernière chance de sauver la terre en Afrique du Sud … où la question qu’on ne pourra esquiver sera : quid de Kyoto ?, dont la mort est programmée en 2012.

Non, décidemment, James Hansen n’a pas une tache facile. Donnons-lui encore un peu de temps.

Après tout, on sait déjà, et, à 1 centième de degré près … quelle importance ?

663.  yvesdemars | 9/01/2011 @ 20:31 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#662), je ne voudrai pas être à sa place … quoique en conditions de travail ce ne doit pas être si mal …
amis sur ce sujet il est vraie ment entre Charybde et Scylla …

664.  Warm | 9/01/2011 @ 21:09 Répondre à ce commentaire

Il est vrai que neuf jours – bientôt dix – après la fin de l’an 2010, James Hansen n’a toujours pas décidé quelle était la température de la terre en décembre 2010.

Les températures GISTEMP sont toujours données entre le 10 et le 15 du mois suivant… Il faut d’abord que l’update GHCN soit faite, et quelques jours pour être sûr qu’il n’y a pas d’erreurs dans la base (c’est arrivé dans le passé, pour des raisons totalement indépendante du GISS…)

Une hypothèse est que James Hansen a un travail bien plus considérable à faire que les autres sur ses données. Au contraire des autres, qui publient des mesures, James Hansen doit “travailler” les siennes afin d’en optimiser le résultat sur l’opinion publique mondiale.

Vous pouvez vous même faire le calcul GISTEMP, en utilisant le code librement disponible:

http://clearclimatecode.org/gistemp/

Il est maintenu de manière tout à fait indépendante du GISS…

Or, cette année, il a un problème particulier, c’est que tout le monde – on connait le truc – le regarde. Faut-il tricher cette année, en poussant un peu les feux sous décembre 2010, ou garder en réserve cela pour 2011 ?

Aucune tricherie possible, tout est ouvert et transparent, contrairement à la température de la troposphère UAH de Spencer et Christy qui n’ont toujours pas rendu public leur algorithme.

665.  M | 9/01/2011 @ 21:31 Répondre à ce commentaire

Sur les blogs réalistes anglophones, on n'est pas du tout tendre avec James Hansen et son GISS.

Memo To Republicans: NASA's Climate "Science" Spending Completely Out of Control – Up 26% In 2011

Read here. Republican members like to talk tough about controlling government spending and balancing the budget, but in recent years they've been all talk, and no walk.

With the 2010 elections showing that Americans want the uncontrolled U.S. spending to stop, NASA's climate science budget provides a perfect opportunity to show leadership through action: simply freeze NASA's climate science budget at 2010 levels.

Actually, this is really a no-brainer. NASA's climate research group is led by a "scientist" who readily condones the fabrication of higher global temperatures; publishes and shouts reliably wrong predictions; and not only promotes threatening actions against U.S. private citizens, but his own employer.

'Freeze NASA now!' Kind of catchy tag line for serious budget cutters, plus it would surely be reflective of the actual global cooling of temperatures (click on image below to enlarge) the world really is experiencing, not the hysterical global warming that NASA's James Hansen keeps claiming.

The Idiocy of Hansen Documented: Climate Science Buffoonery By A Taxpayer Funded Scientist

Read here. NASA's James Hansen has been fantastically wrong with his catastrophic climate predictions over the past decades, putting him in an exclusive league with the wildly and wrongly speculating Paul Ehrlich.

Just read the linked posting above and recognize that Hansen is supposedly the gold-standard of government scientists: hey, it's predictions based on absurdities, not science, and it's a gig he gets paid handsomely for.

666.  Papyjako | 9/01/2011 @ 22:00 Répondre à ce commentaire

M (#664),
En glanant à partir du lien de M, on trouve entre autres :

It’s ‘the hottest year on record’, as long as you don’t take its temperature

Traduction :

C'est "l'année la plus chaude", tant que vous n'en prenez pas la température

Je crois que warm appréciera … car son petit (…) préféré est directement attaqué.

667.  Marot | 11/01/2011 @ 8:40 Répondre à ce commentaire

À tous ceux qui se souviennent de leur émerveillement d’enfant devant un illusionniste, la belle phrase Aucune tricherie possible [chez Hansen], tout est ouvert et transparent ne vous rappelle-t-elle rien ?

Mais si, souvenez-vous :

Rien dans les mains, rien dans les poches ! Mesdames et messieurs, avec moi il n’y a pas de trucage, ce sont mes seuls pouvoirs qui agissent. Pour vous en assurer je vais faire monter un témoin pris parmi vous au hasard. Warm vous monsieur qui avez l’air honnête, voulez-vous monter sur la scène et être témoin de ce nouveau prodige ?
etc…
Et cela se terminait par
Warm Monsieur, êtes-vous convaincu ?
– Oh oui !

-Il l’a dit, bravo Warm monsieur.
Applaudissements des spectateurs.

668.  Marot | 11/01/2011 @ 9:21 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#666)
Christopher Booker est un négateur négationniste négachose qui ne comprend rien à la poésie thermométrique ni à l’action militante l’honnêteté d’un individu couvert de dollars du pétrole par Exxon de sauce tomate par Heinz.

Rappel : la fondation Heinz a fait don à M. Hansen de 250 000 dollars sans contrepartie. Ce sont des malintentionnés qui ont remarqué son soutien à John Kerry aux présidentielles américaines.
Quel rapport ? John Kerry est le mari Teresa Heinz.
Aucun rapport évidemment.

669.  JG2433 | 5/02/2011 @ 12:53 Répondre à ce commentaire

Nouveau billet due Pensée unique :
 » 4 février 2011 : 2010 année record de température « depuis toujours »… ont dit certains.  »
http://www.pensee-unique.fr/bonnetdane.html#2010

670.  JG2433 | 5/02/2011 @ 12:56 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#669),
due –> sur
Mauvaise frappe (pas relue):-(
Mes excuses

671.  Bob | 5/02/2011 @ 13:10 Répondre à ce commentaire

Image des surfaces de l’HN enneigées, reconstituée à partir de plusieurs satellites (produite par le NOAA) lors du dernier blizzard sur les USA.
Impressionnant !

Des images ici :
http://www.dailymail.co.uk/new.....w-ice.html

Corbyns annonce d’autres épisodes du même type pour février.
On verra.

Sorry, the comment form is closed at this time.