Comment se faire virer de sa ferme en Australie de l’Ouest.

D'après un post paru sur WUWT, traduit par PapyJako ou les joies des règlementations environnementales … Mais aussi un éclairage sur le rôle dévolu aux associations de protection de l'environnement dans certains cas. (NB : en Europe, une telle exploitation serait soumise à la règlementation sur les installations classées ….et il y a à parier qu'elle n'aurait pas été autorisée sur une aussi faible surface).

• • • • •

Il était une fois un couple d'agriculteurs, Matt & Janet Thompson, venu des USA en Australie pour y établir un élevage à quatre kilomètres de Narrogin, Australie de l'Ouest (bourgade de 4000 habitants à la pointe sud-ouest de l’Australie, à 190 km Perth, en pleine zone agricole). L’entreprise a démarré en 2003 et employé 20 personnes à son apogée.

A la suite de l’expression en public par Matt Thompson de doutes sur l’effet de l’élevage sur le « réchauffement climatique » en juin 2008, l'Office des défenseurs de l'environnement d'Australie de l'Ouest (EDO)(1) a commencé à s’intéresser aux plaintes en provenance de verts de Narrogin à l’encontre de l’entreprise des Thompson pour des raisons d'odeurs (à noter qu'une porcherie se trouve entre la ferme des Thompson et la petit ville …)

Plan de l'exploitation agricole

Photo à gauche : plan de l'exploitation agricole des Thompson.

 

En 2008, les Thompson soumettent à la DEC un projet d’augmentation de capacité de leur ferme de 10 000 à 15 000 têtes. En réponse, la DEC réduit la licence à 6 000 têtes, condamnant l’exploitation, par perte de rentabilité. L’élevage a été fermé, ce qui a provoqué le suicide de l’un des employés, Mr Lindley Boseley.

Les motivations de l’EDO pour provoquer la fermeture de l’entreprise n'ont pas été rendues publiques, mais apparaissent subjectives voire même spécieuses si l’on en croit  a référence en page 2 d’un bulletin d’information : http://www.edowa.org.au/newsletters/200803Newsletter.pdf (NDT : un paragraphe de ce bulletin fait effectivement référence à une visite de l’EDO à l’association locale écologiste et à des désagréments d’odeurs évoqués par les membres de celle-ci).Le bulletin d’information (NDT : si vous lisez l’anglais, lisez-le) est en lui-même dérangeant. Il porte la marque d’une bureaucratie captive des ONG écologistes. C’est un triomphe de la « cause verte ». Maisla présence d'oueds sur les terres serait en cause également.

Questions :

  1. L'EDO est financé conjointement par l’état de l’Australie de l'Ouest  et le gouvernement fédéral. Pourquoi cet état finance-t-il cette organisation alors qu’elle ne semble être rien d’autre que le bras armé de « verts » ?

  2. Sur quelles bases scientifiques la licence des Thompson a-t-elle été réduite de 10 000 à 6 000 têtes ?

  3. La viabilité économique de l’entreprise des Thompson a-t-elle été prise en considération dans la décision de l’EDO ?

  4. Quelles sont les qualifications scientifiques – ou autres – de ceux qui ont pris la décision au sein de l’EDO ?

  5. Cette décision a-t-elle été étudiée par des personnes qualifiées pour juger de son impact sur la viabilité de l’entreprise des Thompson ?

    1. Si oui, quelles sont leurs qualifications et expériences en matière de gestion ?

    2. Si tel n'est pas le cas, pourquoi ?

    3. Si la décision de l'EDO n'incluait pas d'évaluation de l'impact sur l'entreprise pr une personne qualifiée pour le faire, les règles ont-elles été
      modifiées au vu des demandes des Thompson ?

      1. Si oui, pourquoi et sur quelle base ?

      2. Si oui, quelles sont les qualifications des personnes qui ont décidé de ces changements de règles ?

    4. L'équité (NDT : « natural justice » en anglais) a-t-elle été refusée aux Thompson dans leur demande ?

    5. Quelles ont été les voies de recours offertes aux Thompson ?

    6. Ont-ils été informés de ces voies en temps utile pour pouvoir en faire usage ?

    7. Pourquoi les Thompson ont-ils été expulsés de leur propriété le 21 septembre 2010 au lieu de décembre ?

    8. Les ministres concernés de l’Australie de L’Ouest (Développement, Agriculture, Développement et Terres) sont-ils conscients du pouvoir qu'à l’EDO de fermer n’importe quelle entreprise agricole sur la base de raisons subjectives ou idéologiques ?

    9. Les ministres concernés de l’Australie de L’Ouest (Développement, Agriculture, Développement et Terres) sont-ils conscients du dommage causé par
      cette affaire sur la situation de leur Etat relativement aux investissements internationaux en agriculture ?

    10. Y a-t-il un lien entre la transgression (NDT : offense en anglais) de Mr Thompson à l’encontre de l’idéologie verte sur le réchauffement climatique et l’adhésion patente de l’EDO à cette même idéologie ?

      1. L’entreprise de Mr Thompson a-t-elle été prise pour cible sur la base de cette idéologie ?
        Si oui, pourquoi l’ « idéologie verte » est-elle autorisée à détruire une entreprise et 20 emplois ?

      2. Si non, quelles ont été les bases scientifiques du refus de demande d’extension de la licence de 10 000 à 15 000 têtes ?

    11. Le gouvernement d'Australie de l'Ouest va-t-il réviser le financement et le mode opératoire de l’EDO pour éviter la détérioration de la réputation de
      l'Australie de l'Oust en tant que destination pour les investisseurs ?

L'appel lancé pour soutenir les Thompson a recueilli à ce jour de l'ordre de 27 000 $ …

Autres liens utiles : 1, 2, 3,

(Assistance juridique de l'EDO, réseau d'EDO, appel )

(1) Une association qui peut manifestement intervenir en justice pour défendre l'environnement (voir ). En Australie de l'Ouest, elle est financée pour apporter un soutien juridique aux associations locales et est certainement consultée par l'administration. Un statut un peu similaire existe dans les pays européens pour permettre à des associations de recourir en justice et être partie civile au titre de la défense de l'environnement. Mais toute précision sur le rôle dévolu par la loi en Australie à ces associations serait utile.

@@@@@@

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1.  Murps | 22/09/2010 @ 9:55 Répondre à ce commentaire

Pas de surprise à mon sens.
Cette affaire est le produit de l’évolution sociale et politique que nous vivons actuellement dans tous les pays industrialisés.

Evidemment, je trouve le traitement réservé à ces fermiers scandaleux, un peu comme un procès en sorcellerie.

Par contre j’ai souvenir d’un reportage de France Télévision, pétri de bonne conscience écologique, qui tentait de démontrer par « a » plus « b » que le réchauffement était en marche en australie car les fermiers crevaient de soif, à peu près dans le même coin que les Thompson.

La vérité, dévoilée dans le reportage, était qu’un trop grand nombre d’exploitations s’étaient installées en quelques années dans un secteur aride et mal irrigué.
Si je me souviens bien, ça devait être quelque chose comme 10 fois plus d’exploitants en très peu de temps et l’eau avait manqué.

En clair le « réchauffement » n’y était pour rien…

En revanche, heureusement qu’on parle de ce genre d’affaire, ça ouvrira les yeux de nos concitoyens sur ce fascisme vert, qui s’approprie la science et la morale…

Cordialement,
Murps

2.  PapyJako | 22/09/2010 @ 10:32 Répondre à ce commentaire

Murps (#1),

heureusement qu’on parle de ce genre d’affaire, ça ouvrira les yeux de nos concitoyens sur ce fascisme vert

Tout à fait. C’est la raison pour laquelle j’ai traduit l’appel.

3.  Marot | 22/09/2010 @ 10:35 Répondre à ce commentaire

des désagréments d’odeurs évoqués par les membres de celle-ci

Revendication classique du communiste vert qui joue au patron de sovkhoze.

Il achète (pas cher car près de son pognon) de quoi habiter à la campagne et il commence son activité de rat rongeur :
1) les sonneries de cloches existant de mémoire d’habitant, le gênent (pollution sonore);
2) les odeurs des exploitants agricoles, des paysans, des bouseux, ses voisins l’insupportent (pollution tout court);
3) les pratiques culturales des mêmes sont à réformer d’urgence (suppression des engrais et pesticides);
4) le marché hebdomadaire n’est pas tenu selon son goût (hygiène et tutti quanti).

Et je te vérifie sourcilleusement la qualité de l’eau.
Et pourquoi y a-t-il des mouches ?
Et pourquoi n’y a-t-il pas de piscine municipale ?
Et pourquoi le jarret de porc ne grandit pas sous cellophane ?
Et pourquoi ces abrutis mes voisins ne font pas du bio ?
Et l’agriculture intensive est une catastrophe qui sera cher payée quand Gaïa se révoltera.

4.  PapyJako | 22/09/2010 @ 10:53 Répondre à ce commentaire

Marot (#3),
Très juste, mais vous avez oublié

5) Les lumières des lucioles, pollution lumineuse 😆

5.  Araucan | 22/09/2010 @ 11:20 Répondre à ce commentaire

Marot (#3),

Le sous-entendu fondamental étant que la vie à la campagne est plus saine que la vie en ville (la preuve le nombre de médecins y est moins important qu’en ville pour 1000 habitants, tiens encore un exemple de fausse corrélation pour PapyJako ….) 😆

6.  miniTAX | 22/09/2010 @ 11:25 Répondre à ce commentaire

Merci PapyJako pour la traduction. Je suis de tout coeur avec ces éleveurs.
Ce qui pue dans l’affaire, c’est pas l’odeur de la ferme, c’est la stupidité des bigots de l’Eglise de Climatologie, l’arbitraire des charognards de bureaucrates et le silence assourdissant des merdias qui s’en lavent les mains de l’injustice que leurs complices écolo-catastrophistes font subir à une famille avec 4 enfants.

Ils auraient dû faire comme nos paysans, aller déverser un camion de bouse fumante devant ces agences parasites, c’est le seul moyen puor contrer les fascistes verts. On a des bureaucrates bornés mais qui ne persisteront jamais dans un acharnement aussi manifeste contre la société civile parce qu’ils savent très bien qu’ils vont se faire botter les fesses. Il n’y a qu’à voir comment les « zones noires », annoncées en grande trompe par le Nabotléon pour faire la courbette aux Khmers verts, se dégonflent jour après jour).
Quand le droit est racketté par les fascistes, c’est celui qui gueulera le plus fort qui aura raison.

7.  Patrick Bousquet de Rouvex | 22/09/2010 @ 11:36 Répondre à ce commentaire

Marot (#3), Vous avez oublié le coq qui chante trop fort !

8.  Patrick Bousquet de Rouvex | 22/09/2010 @ 11:38 Répondre à ce commentaire

Araucan (#5), la preuve, les gens qui y meurent sont plus vieux en moyenne qu’en ville : !!!!

9.  Murps | 22/09/2010 @ 12:04 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#6), j’aurais pas mieux dit !
😉
J’aime votre style direct et percutant.

10.  Daniel | 22/09/2010 @ 12:06 Répondre à ce commentaire

Murps (#1),

Inondations sur le sud-est de l’Australie

Le 05-09-2010 à 20h42

Inondations dans le sud de l’Australie
Crédits: Vidéo youtube
« Jusqu’à 250 mm de pluies sont tombés ce week-end sur l’état de Victoria, dans le sud-est de l’Australie, ce qui a eu pour conséquences de provoquer des inondations dans certaines parties de l’état, alors que des centaines de personnes ont été forcées d’évacuer leurs foyers »

« Les fortes pluies combinées à la fonte des neige ont donc provoqué le débordement de certains cours d’eau.
Selon les services météorologiques australiens, il s’agit des pires inondations sur l’état de Victoria depuis 17 ans.

Mais l’état de Victoria n’est pas le seul à avoir été touché par ce système de basses pressions.
La côte sud de la Nouvelle Galles du Sud a subi des vents tempétueux.
On signale des arbres et des toitures arrachées, alors que des milliers de foyers ont été privés d’électricité.

Hier, on a relevé 117.8 mm de précipitations sur le Mount Hotham (Victoria), 105.8 mm à Crackenback (Nouvelle Galles du Sud), 87.4 mm sur le Mount Buller (Victoria). »

http://www.meteo-world.com/news/index-3165.php

11.  PapyJako | 22/09/2010 @ 12:48 Répondre à ce commentaire

Daniel (#10),

Inondations sur le sud-est de l’Australie

« Climate Disruption » dira l’éco-fasciste John P. Holdren de son bureau de la Maison Blanche :mrgreen: :mrgreen:

12.  Murps | 22/09/2010 @ 13:10 Répondre à ce commentaire

Daniel (#10), évidemment !
« Un jour y pleut, un jour y pleut moins… » !
😉

Je parlais de la présentation effectuée par France Télévision, qui est le service de presse des ONG écologistes et du GIEC.
Pour eux, pas de doute : l’australie s’assèche avec le réchauffement anthropique.

Ceci dit, c’est pas parce que je ne crois pas à cette histoire de RCA qu’il n’y a pas de temps à autres des périodes de sécheresses… ou d’inondation !

13.  PapyJako | 22/09/2010 @ 15:47 Répondre à ce commentaire

Murps (#12),

Pour eux, pas de doute : l’australie s’assèche avec le réchauffement anthropique.

Mais ils n’auront pas non plus de doute sur la cause si c’est une pluie à l’Anglaise durant dix ans …

14.  joletaxi | 22/09/2010 @ 16:33 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#13),

pour avoir une vue »différente » sur les problèmes de sécheresses en Australie, et plus particulièrement la Murray river,un site ,fermé maintenant mais toujours consultable

http://jennifermarohasy.com/blog/

le cas des tompson est déjà évoqué, ainsi que les querelles à propos des grands incendies.

15.  lemiere | 22/09/2010 @ 22:36 Répondre à ce commentaire

moi je serais plus partagé, car une exploitation de 15 têtes de bétail c’est nécessairement du hors sol.. une consommation d’énergie massive pour produire un kilo de bidoche??? mais ça c’est une reflexion globale voire une vision politique globale, disons qu’il y a des tas de problèmes liés à ce genre d’exploitation mais ce qui est choquant est de les amener à mettre la clef sous la porte pour des raisons aussi fumeuses…
D’accord pour le fascisme vert dont le pire aspect est encore que ce n’est qu’un exutoire pour des fils de bourges de se donner bonne conscience .. sans changer grand chose à leur vie…les monstres, c’est les autres
.. salaud de chinois..

16.  Patrick Bousquet de Rouvex | 22/09/2010 @ 23:47 Répondre à ce commentaire

Ils devraient en référer à cette dame : http://www.paris.fr/portail/pu.....t_id=23230
Peut-être peut-elle leur trouver un emploi à Paris dans la vente directe des produits de la ferme ?

17.  Dale | 27/09/2010 @ 20:13 Répondre à ce commentaire

Thank you for taking an interest in an occurrence on the other side of the world. Matt & Janet Thompson & their four young children are in dire circumstance because of green extremism.

The next critical deadline had been Wednesday 29th September, Australian time. That’s when a meeting is scheduled between politicians who have taken up this cause and the bankers to try and get some delay in eviction (now deadlined as Oct 15th).

However 4 hours ago Matt Thompson posted the following comment on the Joanne Nova blog site –
« Despite numerous phone calls, and appeals from parliamentarians to wait for the outcome of the meeting. The receivers determined to act quickly before the meeting could take place. They coming at 8:00 in the morning (Tues 28-09) to get the plant and equipment and remove it from the site. »
http://joannenova.com.au/2010/.....y-support/

Now it appears that the receivers are coming in to take what they can before the planned meeting of mediation.
You can help, leave this big international banking company, National Australia Bank (NAB) know that the eyes of the world are watching. Don’t worry about sending an email in English; send it in your first language. But please help us fight this madness that is rife all around the world.

Please send emails right now to these NAB senior executives that this is unacceptable behaviour-
michael.chaney@nab.com.au
cherelle.x.latta@nab.com.au
james.stafford@nab.com.au
cameron.clyne@nab.com.au

18.  Marot | 27/09/2010 @ 20:27 Répondre à ce commentaire

Dale (#17)
Écrivez cela en français,
c’est une correction élémentaire.

19.  joletaxi | 27/09/2010 @ 20:44 Répondre à ce commentaire

Marot (#18),
Vous m’excuserez, mais je ne partage pas votre avis sur ce point.
Nous autres belges sommes très sensibilisés sur l’emploi des langues, et Dale est en quelque sorte notre invité,et son appel au secours est audible dans toutes langues.

20.  Patrick Bousquet de Rouvex | 27/09/2010 @ 20:58 Répondre à ce commentaire

Marot (#18), Et bien, Marot, une mauvaise digestion ? Combien de fois les posts sont-ils en anglais sans que vous n’en preniez ombrage ? Pourquoi ce soir ?

21.  Araucan | 27/09/2010 @ 21:10 Répondre à ce commentaire

Pour aider ceux qui ne lisent pas bien l’anglais, en gros Dale nous demande d’envoyer un mail à la banque des Thompson (y compris en français) la NAB pour protester contre la saisie qui va être faite chez eux (le 28 et 29/09), juste avant la réunion de médiation prévue le 15/10 : les adresses mail sont fournies en bas du post.

Marot, vous n’êtes guère sympa ce soir …Ce sont les prévisions de météo France qui vous mettent dans cet état ?

22.  Marot | 27/09/2010 @ 22:25 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#20)
Je ne crois pas avoir écrit quoi que ce soit tout en anglais.

Quand je donne une citation, dès qu’elle dépasse une ligne, j’en donne la traduction.

Par ailleurs, je ne suis pas en situation de chien de garde, mais quand je vois quelqu’un afficher 20 lignes tout en anglais, je perçois cela de façon très négative.

23.  Patrick Bousquet de Rouvex | 27/09/2010 @ 22:39 Répondre à ce commentaire

Marot (#22), je n’ai pas dit que vous le faisiez, mais que je ne vous vois jamais en prendre ombrage, c’est tout.

24.  Cate | 28/09/2010 @ 12:36 Répondre à ce commentaire

Thank you, thank you so very much for putting this issue on your site for Matt and Janet Thompson and their 4 young children.
I too have lost my land, i so admire the French Farmers for their conviction and their support of their Farmers.
I am Australian, i am proud, but not too proud to ask for your support for this family, and for farmers around the world to unite and help us all to be able to keep producing food and fiber.
Now that this site has been brought to my attention, i will read it as often as i can.
I apologise for not being able to post in French, i do not wish to offend any readers / contributers on here by my inability to do so.

25.  PapyJako | 28/09/2010 @ 12:47 Répondre à ce commentaire

Cate (#24),

Traduction, à la volée

Merci, Merci beaucoup d’avoir mis ce problème sur votre site pour Matt et Janet Thompson et leurs 4 jeunes enfants.

J’ai aussi perdu ma terre et j’admire donc les agriculteurs Français pour leur conviction et le soutien à leurs fermiers.

Je suis Australien, j’en suis fier, mais pas fier au point de ne pas vous demander votre soutien pour cette famille, et pour que les fermiers du monde entier s’unissent et nous aident à être capables cde produire de la nourriture et des fibres (NDT : la laine Australienne je suppose).

Maintenant que mon attention a été portée sur ce site, je le lirai aussi souvent que je le pourrai.

Je suis désolé de ne pouvoir poster en Français, je ne veux offenser aucun lecteur/contributeur ici du fait de mon incapacité à le faire.

Cette lettre m’a beaucoup ému. Et vous ?

26.  Marot | 28/09/2010 @ 12:51 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#25) moi aussi elle m’a ému.

27.  PapyJako | 28/09/2010 @ 13:22 Répondre à ce commentaire

Dale (#17),

Please send emails right now to these NAB senior executives that this is unacceptable behaviour-
michael.chaney@nab.com.au
cherelle.x.latta@nab.com.au
james.stafford@nab.com.au
cameron.clyne@nab.com.au

Here is the mail I sent to those people :

Good morning

I am a French citizen,

From here in France, I heard about Matt & Janet Thompson story.

Those people came to Australia to start a new life, as most Australian people as far as I heard.

It looks like they have broken no Australian law, and had started a successful business, not only profitable for them, but also for Australia.

It is a shame that people can be killed – because this has already killed a worker, and will kill the Thompsons right? – only because they stood against green absurd anti-human theories.

Thousand of people around the world are staring at you with disgust.

Shame on you,

Here is the French translation,

Bonjour,

Je suis un citoyen Français.

D’ici, en France, j’ai entendu parler de l’histoire des Thompson.

Ces personnes sont arrivées en Australie pour démarrer une nouvelle vie, comme c’est le cas de la plupart des Australiens m’a-t-on dit.

Il semble qu’ils n’aient violé aucune loi Australienne, et qu’ils avaient démarré une entreprise prospère, pas seulement à leur bénéfice, mais aussi à celui de l’Australie.

Il est honteux que des personnes puissent être tuées – parce cette honte a déjà tué un travailleur, et va aussi tuer les Thompson non ? – seulement parce que ces gens se sont élevés contre les absurdes et anti-humaines théories vertes.

Des milliers de personnes, dans le monde entiers, vous observbent avec dégout.

Que la honte soit sur vous.

28.  Marco33 | 28/09/2010 @ 13:59 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#27),
Message envoyé……
La lutte contre l’écolo-fascisme doit être globale.

29.  M | 28/09/2010 @ 14:45 Répondre à ce commentaire

Message envoyé également.

30.  Cate | 28/09/2010 @ 15:25 Répondre à ce commentaire

You are generous in your kind words to my post, thank you.
I would like to share with you how some others are responding to the Thompsons. Thank you.

This is from http://joannenova.com.au/2010/.....y-support/

Blunt:
September 28th, 2010 at 2:11 pm
A man alone, gate chained, desperately fighting for his rights.
His only defence a camera…
His right as a father to save duress from his family
His right as a protector to save his children from feelings of intimidation, security that only a father can give.
His right as a human being to have his day in court
His right as a husband to ease his wife’s fears
His right as an Australian to live without intimidation
His rights have been eroded once again.
No news crew, no local papers to help document this on his property, no moral support in the flesh…yet..the unwavering support that this man, Matt Thompson has taken from his friends, the National and International words of encouragement on this site, Anthony Watts and Property Rights Australia on Agmates have given him the strength to endure today’s event.
Well done Matt Thomspon you have made your family proud, and us your supporters.

31.  PapyJako | 29/09/2010 @ 7:23 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#27),
Pour, info, J’ai reçu une réponse de James Stafford, la voici :

Dear Mr xxx

Thank you for your correspondence regarding Mr & Mrs Thompson and Narrogin Beef Producers Pty Ltd receivers and managers appointed.

NAB values all its customers and seeks to provide a high level of service and satisfaction across all its businesses; in doing so, we have regard for
all our obligations under Australian laws and relevant industry codes.

Australia’s privacy laws prevent me from discussing or responding to the specific customer details you raise in your correspondence, however, I appreciate
your time and effort in bringing this matter to my attention.

Yours faithfully
James Stafford
Manager, Office of the Customer Advocate
National Australia Bank

1682 UB, 800 Bourke Street, Docklands VIC 3008
Tel: (03) 8634 4748 | Fax: (03) 8634 4888 | Mob: 0457 530 880
Email: James.Stafford@nab.com.au

Désolé, mais je n’ai pas le temps de traduire maintenant, je pars en voyage.

32.  Marco33 | 29/09/2010 @ 8:23 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#31),
Je viens de recevoir exactement le même message….

33.  Dale | 29/09/2010 @ 14:42 Répondre à ce commentaire

I’m an Australian and I don’t speak French. I thank you for responding to my post #17 and I’m impressed that you sent emails to the bank executives. The reply posted PapyJako #31 is the same standard form letter we have all been receiving, some are replying to the bank saying how dare you reply with a form letter with so an important issue.

Two days ago before the mediation meeting between some politicians & the bank executives and also well before the date for eviction of October 15th as stated on the served notice to the Thompson’s; the receivers arrived to take away the Thompson family’s processions. Matt Thompson obtained legal advice and locked his front gate and a standoff then occurred. This is what Cate #30 referred to. So far Matt has stopped the receivers from taking their possessions.

The mediation meeting was today; I haven’t any news of any result as of yet.

Please continue to send emails to the addresses that I gave at my comment #17. Leave them know that the world is watching. Send an email in whatever language you are comfortable with.

Sorry about the long post, trying to update you all with what is happening here in Australia.

34.  xlm | 29/09/2010 @ 18:20 Répondre à ce commentaire

hmm….quel lien entre climat et mauvaises odeurs ? Ah oui, toute l’affaire « stinks » c’est ca ? Non sérieusement quelles preuves que l’argument olfactif n’était qu’un leurre ?
Rien….

Du journalisme d’exception encore un fois ! Bravo !

Aller s’occuper des affaires de voisinages d’une bourgade australienne….les sceptiques sont au plus haut en ce moment !
Retraités désœuvrés et les fantastiques « nouvelles » d’internet. C’est explosif….

« Il est honteux que des personnes puissent être tuées »
Et un petit coup de moraline…mon dieu que c’est mesquin.

« You can help »
T’as frappé à la bonne adresse mec, c’est rempli de pigeons ici…

35.  PapyJako | 30/09/2010 @ 19:49 Répondre à ce commentaire

xlm (#34),

quel lien entre climat et mauvaises odeurs

Dans les deux cas, on est en face de la hideuse idéologie verdâtre.

36.  Marot | 30/09/2010 @ 21:03 Répondre à ce commentaire

Dale (#33)
Ne vous inquiétez pas du #34, il y a partout des individus qui regardent crever les autres sans lever le petit doigt.

Ce sont des repus.

37.  Patrick Bousquet de Rouvex | 30/09/2010 @ 21:08 Répondre à ce commentaire

Marot (#35),

and I don’t speak French.

Vous êtes incorrigible : il faut lui dire en anglais. Mais ce n’est pas la peine puisqu’il n’a pas compris le 34 !!!

38.  Marot | 30/09/2010 @ 21:11 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#36)
Eh oh, google est pour lui aussi.

39.  Pecqror | 30/09/2010 @ 23:13 Répondre à ce commentaire

Marot (#35),

il y a partout des individus qui regardent crever les autres sans lever le petit doigt.

Ce n’est pas tout à fait exact, ces individus (#34) lèvent un petit doigt, celui qui les fera crever plus vite.

40.  Patrick Bousquet de Rouvex | 1/10/2010 @ 13:43 Répondre à ce commentaire

Si la pétition ne marche pas, ils peuvent changer de coin : http://www.sunfim.com/Investir.....ay-74.html
Mais il leur faudra apprendre l’espagnol ! Ca vaut le coup !!

41.  Patrick Bousquet de Rouvex | 1/10/2010 @ 14:15 Répondre à ce commentaire

Et ils peuvent aussi venir à Meyrignac l’église, chez moi : il y a une ferme à louer ! Mais attention, c’est en bio !!!

42.  Patrick Bousquet de Rouvex | 2/10/2010 @ 23:02 Répondre à ce commentaire

Thompsons Part 10: The DEC admits it treated them unfairly : http://joannenova.com.au/2010/.....-unfairly/

43.  Clem | 2/10/2010 @ 23:39 Répondre à ce commentaire

xlm (#34),

“You can help”
T’as frappé à la bonne adresse mec, c’est rempli de pigeons ici…

C’est énorme ce genre de commentaire.
On a bien compris que ça t’ennuies beaucoup que les sceptiques puissent avoir envie d’être solidaires.
Changez rien les réchauffistes, vous êtes supers. Continuez à nous montrer votre vrai visage.

44.  Marot | 3/10/2010 @ 21:11 Répondre à ce commentaire

Clem (#43)
L’inhumanité de ces gens là.

Des gens sont dans la panade, ils ricanent.
Des enfants, tout juste à l’âge de raison, ne sont pas d’accord avec leurs délires, ils les font exploser.

Les égoïstes étaient là, les assassins sont arrivés.

45.  Marco33 | 3/10/2010 @ 21:19 Répondre à ce commentaire

Marot (#44),
Faites circuler cette vidéo : elle montre le vrai visage de xlm and Co.

46.  Marot | 3/10/2010 @ 21:41 Répondre à ce commentaire

Marco33 (#45)
Elle a déjà été envoyée à tous mes correspondants.

47.  Dale | 4/10/2010 @ 13:55 Répondre à ce commentaire

A newspaper article from Western Australia, Receivers move in to Narrogin feedlot

http://fw.farmonline.com.au/ne.....torypage=0

Sorry, the comment form is closed at this time.