Conférence-débat à Paris

par Benoît Rittaud

À l’invitation des Groupes Professionnels des Associations des anciens de l’ENSEEIHT (École Nationale Supérieure d’Électrotechnique, d’Électronique, d’Informatique, d’Hydraulique et des Télécommunications) et de HEC (Hautes Études Commerciales), je participerai ce mercredi 29 septembre à une conférence-débat en compagnie de Vincent Courtillot de 18h30 à 20h30 sur le thème :

Changement climatique : (in)certitudes.

Celle-ci se tiendra à l’auditorium GDF-Suez, à Paris (23 rue Philibert-Delorme, dans le 17è arrondissement).
Les détails et modalités d’inscription sont disponibles sur le site de l’association AIn7 qui organise cette rencontre.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
51.  linux58 | 10/10/2010 @ 0:26 Répondre à ce commentaire

Bonjour, j’ai lu les articles et commentaire. Toute façon tout va revenir sur le même point « l’économie (l’argent) ». On parle de réchauffement pour les un, début d’une aire glacier pour les autres et d’autre disent que rien de catastrophique va arriver. N’est-il pas vrais que la NASA attend le cycle 24 du soleil? Ensuite n’est-il pas vrais que la température au-dessus a diminué de -10°C et que le soleil reste au repos? N’est-il pas vrais que sur la terre la température a augmenté de 2°C (environ)? Ensuite la pollution est un des sujets ou l’on peut faire quelque chose, les ordures brûlaient donne de nouvelle molécule et on ne connaît pas encore les effets. Je ne dis pas que la pollution n’est pour rien dans tout ça. Juste que aller plus loin nous avance a rien, que ça soit réchauffement ou refroidissement de la terre dû à un cycle, que l’on ne connaît pas. De plus comme vous le dite très bien dans vos articles, pour les politiciens, c’est juste des enjeux économiques pour l’état et non scientifique. Donc le résultat au finale, ils sent fiche bien. Les débat sont bien. Le soucis c’est qu’il n’y a rien ensuite. Exemple les astéroïdes, même si la NASA en trouve une qui pourrait toucher la terre, il ferait quoi, à par regarder sa trajectoire? Ils vont faire la même chose avec le climat, voir ce qu’il va faire, toute façon on ne changera pas ce qui doit arriver. Mais ça nous aidera à mieux connaitre le climat. On aurait pu éviter cela et savoir les vrais effets (soleil/terre/climat/océan/CO2), si les enjeux de l’époque n’était pas économique. A ce jour rien n’a changé.

52.  PapyJako | 10/10/2010 @ 9:53 Répondre à ce commentaire

linux58 (#51),
En général, j’arrête de lire à la dixième faute … je n’ai donc pas dépassé la ligne 9.

53.  Araucan | 10/10/2010 @ 13:47 Répondre à ce commentaire

PapyJako (#52),

Be cool ! 🙂

Sorry, the comment form is closed at this time.