Un autre sceptique

Les sceptiques déclarés du RCA sont en France sont peu nombreux. Moins médiatisé, Christian Gérondeau est l'un d'eux mais pas le moins convaincant … Ah oui c'est vrai, c'est un ingénieur … 😉

• • • • •

Le CO2 et le climat : un point de vue d'ingénieur.

Rarement un débat aura autant préoccupé l’opinion et les médias que celui qui fait rage aujourd’hui à propos de l’évolution du climat et de la responsabilité éventuelle de l’humanité à son égard.

Les climatologues eux-mêmes sont divisés en deux factions qui s’affrontent. La majorité d’entre eux semble se ranger dans le camp «officiel», celui qui soutient un point de vue que l’on peut résumer en quatre points :

– La température du globe terrestre s’accroît et va continuer à le faire dangereusement
– Les activités humaines et tout particulièrement les émissions de gaz carbonique (CO2) sont la cause majeure du phénomène
– Il faut donc agir pour maîtriser et réduire ces dernières
– Il existe des moyens pour y parvenir et il faut les mettre en œuvre d’urgence pour « sauver la planète ».

Mais d’autres climatologues, qui font de plus en plus entendre leur voix, contestent les bases mêmes de ce raisonnement. Selon eux, les variations du climat ont toujours existé, et rien ne prouve que les activités humaines, et notamment les émissions de CO2, aient une influence significative sur son évolution et sur la température moyenne du globe.

Lorsqu’on n’est pas soi même climatologue – et il y en a fort peu dans le monde – est-il possible de se faire une opinion ? Face à la difficulté du sujet et à l’ampleur de la controverse, la tentation est forte de répondre négativement à cette question. Le présent article va s’efforcer de montrer qu’il n’en est rien, et qu’une approche rationnelle, que l’on pourrait qualifier d’ingénieur, c’est-à-dire partant des faits, permet d’aboutir à un certain nombre de conclusions difficilement contestables et de jeter un regard nouveau sur ce sujet complexe.

Plutôt que d’entrer dans le débat qui oppose entre eux les climatologues au sujet de l’évolution du climat et de l’éventuelle responsabilité des activités humaines à son égard, le raisonnement proposé prend le problème à l’envers et part d’une question simple «Quelle est notre marge de manœuvre à l’égard des émissions de CO2 ? Y pouvons-nous quelque chose ?»

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
51.  lemiere jacques | 20/10/2010 @ 0:22 Répondre à ce commentaire

XLM (#48),
on ne peut pas dire qu’il mettent le debat climatique de coté il dit qu’enjeu climatique ou non les ressources fossiles seront utilisées…
A part cela ce sont des choix politiques à faire….il y a un point qui n’est pas signalé en plus c’est que si vraiment les pays consommateurs adoptaient une politique de reduction de la consommation les pays producteurs réagiraient….Il ne faut pas oublier que des pays entiers vivent de la manne petrolière ….
A ce point on peut faire la remarque que l’indépendance énergétique qui apparaît comme neutre politiquement et positive ne l’est pas tant que cela, les pays producteurs sont aussi des clients….
Je pense qu’on ne contrôle rien…mais on veut le croire….

En ce qui me concerne cet article..clair et d’une logique élémentaire….amène surtout à se poser la question de savoir pourquoi les dirigeants politiques..qui sont conseillés ,pas forcement idiots et donc avertis de ces considérations ne disent pas cela..
.Sont ils si avides de pouvoir qu’ils suivent toute idée pourvu qu’elle rencontre les faveurs de l’opinion..
Les chefs d’état prennent ils des positions et des postures de sauveurs de la planète parce que ils pensent justement que ce la ne débouchera sur rien mais que c’est populaire..? Je préfère peut etre les imaginer cyniques se partageant les ressources fossiles ….

52.  rageous | 20/10/2010 @ 7:52 Répondre à ce commentaire

XLM (#46),

c’est que je redoute que la france passe à coté d’un marché immense

Quand les pays précurseurs voient ses groupes constructeurs pas vraiment vigoureux…

Pour l’indépendance énergétique, je ne parlais pas de la France spécifiquement, je cherchais des potentiels motivations pour un pays x

Pourquoi s’en inquiéter alors pour la France?

comme les sceptiques à tout va

Pas dans les medias toujours, dès qu’il y’en a un qui montre son nez il se fait brocarder!
Alors ils seraient plus nombreux que l’on croit et n’oseraient l’avouer de peur d’être villipendés? C’est du terrorisme là?!
Comment faire alors pour ne pas engendrer méfiance, haine ou interrogations populaires des + légitimes? Quand d’autres drapés de toutes les vertues s’en mettent plein les fouilles sur leur dos!!! Et sous leur nez! Et de surcroit d’un point de vue économique est plus que nul, pour la balance commerciale!
Après  » l’UE n’a aucun problème à effectuer la réduction qu’elle s’est imposée « , ah ouais? Ca doit être en partie grâce au nucléaire hexagonal et surement pas à la bagnole électrique qui a fait un bide au dernier salon! 😉
Comment t’explique alors que l’Allemagne avec son parc éolien démesuré, charbonne sans complexe! Pareil pour le DK d’ailleurs…

et les couts potentiels d’un changement climatique important

C’est sûr surtout si ça refroidit, mdr!

53.  XLM | 20/10/2010 @ 15:30 Répondre à ce commentaire

@Murps
"Plus de subventions, plus de marché."
Pour l'instant oui, il n'y aurait pas de subventions sinon !
Le but est bien de lancer un marché qui en s'étendant deviendra rentable, et qu'il sera intéressant d'avoir à l'avenir.

"J’ai tendance à penser au contraire qu’on a tout à gagner si aucun accord n’est trouvé et qu’on perdra un max dans le cas contraire."
Si l'effort est faible pour arriver à la réduction, mieux vaut alors qu'un accord soit trouvé et que l'on soit suivi par des pays à qui cela sera plus difficile non ? C'est bien tout le jeu de la France d'ailleurs.

@Laurent

Bon je dois être idiot hein, mais je ne vois pas comment vous déduisez cela de mon intervention…éclairez moi donc…

@Lemiere

"on ne peut pas dire qu’il mettent le debat climatique de coté il dit qu’enjeu climatique ou non les ressources fossiles seront utilisées…"

Il met bien le débat climatique de coté, et en partant du principe que le cout d'un changement climatique serait faible. Il balaye cela du revers de la main un peu facilement quand finalement l'enjeu est justement de faire la balance entre cout d'adaptation/réduction et cout climatique.

Admettons un instant (je sais c'est dur pour la plupart ici) que le RCA est une réalité et que si aucune réduction des émissions n'est décidé, on arrive à +4-5° d'ici 2100 disons. Je ne sais pas là comme ça ce que ça donne pour la chine par exemple, mais je ne serais pas étonné que ça leur coute un peu. Ces couts là sont difficile à voir, mais ils sont présent.

Le rapport de force entre cout des réduction et ces couts climatique vous parait disproportionné ?
Le fait qu'aujourd'hui les énergies fossiles soient partout et participent à la croissance et qu'au contraire les couts climatiques ne sont pas clairement visible ça doit jouer certainement…
Les chiffres récents font état d'un cout de 0.5-1% du PIB annuel mondial en 2050 pour atteindre le fameux 2°, quand le rapport Stern parle de 5-20% du PIB mondial annuel pour le couts du CC. Et même (évidemment) critiqué, ce document est celui qui est utilisé en haut lieu,ce qui le rend de fait important à prendre en compte pour l'analyse de Gérondeau. Là il aurait vraiment pris le problème par l'autre bout, et qui sait cela aurait modifié peut être un peu son argumentaire poussif sur l'impossibilité physique de réduire les émissions.
Au lieu de cela, il néglige tout ce qui pourrait motiver tel pays à réduire ses émissions et à vouloir un suivi des autres nations. Les couts climatiques à éviter ? 0 , Les bénéfices d'un changement de source énergétique plus "nationale" ? 0

"Du temps des dinosaures, les concentrations de CO2 dans l’atmosphère étaient 5 fois plus élevées qu’à l’heure actuelle, et la vie prospérait pourtant sur la terre […] il est donc permis de mettre en doute les assertions catastrophistes dont nous sommes abreuvés"

Juste génial. Le mec est ingénieur venant de polytechnique c'est ça ? Il s'autorise à penser sur tout, c'est effrayant. Faudrait leur dire quand même qu'il est ridicule le pauvre.

"Il ne faut pas oublier que des pays entiers vivent de la manne petrolière"
Ah ca ils gueulent c'est sur. Heureusement à part le pétrole ils ont pas grand chose pour faire pression. Par contre on peut faire pression sur eux.
"les pays producteurs sont aussi des clients"
L'OPEP franchement on peut s'en passer pour notre commerce extérieur.

@rageous

"Pourquoi s’en inquiéter alors pour la France?"
Pour la France ce n'est pas ce qui m'inquiète le plus. Ce qui m'inquiète c'est qu'il y a justement une bonne carte à jouer et que l'on risque de passer à coté. Mais comme je l'ai dit, on importe la moitié de notre énergie quand même, on est plus dépendant que les USA par exemple….
On n'a pas de pétrole mais on a des idées…je souhaite juste que cela soit encore vrai maintenant.

"dès qu’il y’en a un qui montre son nez il se fait brocarder!"
Et de quelle manière ? Je trouve souvent que si on voulait faire de la pub au "sceptiques" on ne s'y prendrait pas différemment. Plus des journalistes incompétent leur tapent dessus, plus cela les renforce. Et ils en jouent évidemment, de ce coté martyr, cela plait au peuple.
Et avec à coté de cela un matraquage catastrophiste dont tout le monde a ras le bol…
Non, non je maintiens, les deux extrêmes se nourrissent l'un l'autre et empêcheront peut être de prendre la bonne décision. Rien de nouveau vous me direz…

"Comment faire alors pour ne pas engendrer méfiance, haine ou interrogations populaires des + légitimes? Quand d’autres drapés de toutes les vertues s’en mettent plein les fouilles sur leur dos!!! "

Interrogations certainement, méfiance pourquoi pas, haine par contre…car je suis perplexe, qui donc "s'en mettent plein les fouilles sur leur dos" ???

54.  M | 20/10/2010 @ 19:09 Répondre à ce commentaire

qui donc « s’en mettent plein les fouilles sur leur dos » ???

Gore et tous les banksters qui s’enrichissent avec cette économie bidon des crédits carbone. Mais le vent tourne déjà.

J’attends avec impatience le résultat des élections de mi-mandat aux States. Comme c’est parti, les démocrates vont perdre leur majorité et Obama sera bien empêché dans sa campagne de destruction de l’économie américaine. Après cela Nabotski Ier de France se retrouvera bien seul à défendre le climat-catastrophisme en Europe. Les Etats Désunis Soviétiques d’Europe se trouveront aussi bien isolés…

Si comme on [les sceptiques] l’espère, les républicains US l’emportent, les enquêtes sur les agissements de Michael « Hockey Stick » Mann et ses complices risquent d’être autrement plus sérieuses et les crédits pour la FARCE nettement réduits.

Encore une quinzaine de jours de patience … pendant lesquels on va voir les réchauffistes grenouiller de plus belle.

55.  MON810 | 20/10/2010 @ 23:14 Répondre à ce commentaire

Nabotski Ier de France a déjà senti le vent tourner et ça fait quelques temps déjà qu’il ne défend plus le climat-catastrophisme. On peut en penser le plus grand mal, mais c’est néanmoins un rusé qui a du pif.

56.  miniTAX | 21/10/2010 @ 0:15 Répondre à ce commentaire

Bon je dois être idiot hein, mais je ne vois pas comment vous déduisez cela de mon intervention…éclairez moi donc…

XLM (#53), déjà, parler de (ou plutôt répéter comme un perroquet) notions à la mode mais complètement vide de sens comme « l’indépendance énergétique », ça frise quand même dangereusement l’idiotie.
Et pourquoi pas l’indépendance en cuivre, en tourteaux de soja, en caviar, en PC portable, en écran plasma, en lingerie féminine tant qu’on y est ???

57.  rageous | 21/10/2010 @ 11:43 Répondre à ce commentaire

XLM (#53),
MON810 (#55), Pas si sûr…
et pour donner à XLM une réponse à sa naïveté à « qui donc “s’en mettent plein les fouilles sur leur dos” ??? »
http://www.objectifliberte.fr/.....-vent.html

A voir les méthodes de gougnafiés de ces promoteurs et leur mode d’intimidation en réclamant par exemple à leur opposants, des éleveurs qui ont eu la malchance d’avoir 1 machine sur la source qui alimente leur exploitation dans un projet qu’on leur a soigneusement caché, la modique somme de + de 2,6 M d’€, je passe sur les autres sommes, + modestes pour les dommages & intérêts! On apprécie mieux l’extrême volonté de s’implanter qui les anime, si c’est pas pour faire du fric c’est pour quoi d’autre?

58.  luc | 21/10/2010 @ 11:44 Répondre à ce commentaire

MON810 (#55),
il aura mis le temps et les membres du gouvernement vont toujours faire le clown dans les réunions internationales sur ce thème

59.  Myke | 21/10/2010 @ 15:06 Répondre à ce commentaire

MON810 (#55),
A part « l’environnement çà commence à bien faire » du début de l’année, je ne vois pas tellement le revirement. Ne laisse-t-il pas croire que Borloo sera son prochain Premier, avec Juppé pour l’écologie ?

60.  Pierre-Ernest | 21/10/2010 @ 16:05 Répondre à ce commentaire

La teneur en CO2 de l’atmosphère dépend surtout, si on pense que son temps de demie-vie dans l’atmosphère est de l’ordre de 120 ans,
de la quantité totale de CO2 émise depuis le début de l’ère industrielle.
La teneur en CO2 variera comme une courbe en cloche que trace Pieter Tans de la NOAA. (Celui-ci est pourtant peu susceptible de septicisme climatique). Si on prend, comme il l’a fait, une hypothèse raisonnable de quantité totale de carbone fossile extrait ou à extraire, la teneur atmosphérique ne montera jamais au-dessus de 500 ppm. En augmentant cette « quantité raisonnable » de 50 % (ce qui devient un peu déraisonnable à mon avis), on arriverait à 600 ppm. Pas encore de quoi vraiment s’affoler.
Dans ces conditions, les mesures anti émissions de CO2 apparaissent pour ce qu’elles sont réellement : un gadget de politique, ou encore le sucre pour faire sauter le chien.
Lorsqu’on aura réglé le problème des retraites, il faudra s’attaquer à celui-là, si on veut avoir une chance de revenir à un équilibre budgétaire.
Lisez ce post sur mon site.

61.  XLM | 21/10/2010 @ 16:41 Répondre à ce commentaire

@Minitax

Oui oui bien sur, l’indépendance énergétique est un truc vide de sens et à la mode (depuis 40 ans…)…
Les pays n’ont jamais cherché à importer le moins possible leur énergie, ça n’a aucun sens, aucun intérêt. Personne n’a jamais eu aucun problème de prix ou d’approvisionnement avec le pétrole et le gaz importé, ce n’est pas un enjeu majeur. D’ailleurs rien n’est fait en pratique c’est évident.
Ah Minitax….une légende.

Sinon bien sur, l’économie lié à l’énergie est comparable à celle du caviar. A la place d’Ahmadinejad je me méfierais, les USA sont sur le coup.
Oui oui, ils ont un secrétariat à l’énergie, mais aussi un au caviar.

Bon je vais vous expliquer autrement : L’indépendance énergétique, c’est la sécurité énergétique, le contrôle de l’approvisionnement et de la stabilité du prix, je sais pas si vous étiez né en 1973 mais ça peu être utile tout ça.

Je m’attaquerais à l’indépendance en lingerie féminine seulement en second. Même si c’est de première nécessité effectivement.

62.  MON810 | 21/10/2010 @ 20:35 Répondre à ce commentaire

Myke (#59),

Borloo Premier ministre et Juppé à l’écologie ? Vous croyez tout ce que vous lisez dans la presse et tout ce que raconte Villainepine ?

Qu vivra verra…

63.  miniTAX | 21/10/2010 @ 21:32 Répondre à ce commentaire

Oui oui bien sur, l’indépendance énergétique est un truc vide de sens et à la mode (depuis 40 ans…)…
Les pays n’ont jamais cherché à importer le moins possible leur énergie, ça n’a aucun sens, aucun intérêt.

Donc l’indépendance énergétique n’a jamais existé, n’existe pas et n’existera jamais, point barre. Donc tu utilises bien un assemblage de mots aussi vide de sens que lévitation transcendentale ou indépendance en lingerie féminine, et ce n’est certainement pas tes laborieux rattrapages aux branches qui vont changer quoi que ce soit.
Quant à « chercher à importer le moins possible », quel scoop ! Grâce à des génies comme toi, je découvre tout ébahi que les pays cherchent à importer le moins possible et à exporter le plus possible. Woauouhh !!!
Ce que tu ne dis pas, comme tout obscurantiste qui se respecte, c’est que malgré qu’on « cherche », on importe en France bien plus d’énergie maintenant qu’avant puisque la seule source d’énergie d’importance qu’on a (hormis l’hydraulique qui est aux taquets déjà avant chocs pétroliers), c’est le charbon et que la production nationale se réduit à zéro depuis la fin opérationnelle de Charbonnage de France. Super pour « l’indépendance ».
Mais merci quand même pour tes fulgurances, je trépigne d’impatience à l’idée d’en apprendre de nouvelles.

L’indépendance énergétique, c’est la sécurité énergétique,

La sécurité n’est PAS l’indépendance, gros benêt !
Et il n’y a aucune raison d’être plus hystérique sur la sécurité énergétique que sur la sécurité alimentaire, sanitaire, militaire, intérieure, civile, etc… à part pour alimenter tes brèves de comptoir du mois. Apprends déjà à maîtriser le français et après tu pourras commencer à bonimenter avec un semblant de crédibilité.

64.  Patrick Bousquet de Rouvex | 21/10/2010 @ 22:41 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#63), Et vlan !

65.  XLM | 21/10/2010 @ 22:41 Répondre à ce commentaire

« l’indépendance énergétique n’a jamais existé, n’existe pas et n’existera jamais, point barre. Donc tu utilises bien un assemblage de mots aussi vide de sens »

Hmmm…donc dans ton esprit confus, si cela « n »exist(é-e-era) pas » concrètement , la notion est vide de sens….tu devrais faire philosophe toi… grandiose !

« N’existera jamais »
Écris des romans d’anticipation Minitax, tu as un flair incroyable.
Sur qu’une innovation technologique x ne pourrais pas…jamais…

« quel scoop ! Grâce à des génies comme toi »
Je suis effectivement un génie. Bon sinon, c’est toi qui m’a obligé à en faire tout un post, avec ta remarque idiote. Évidemment que c’est basique, bien pour ca que je reprochais à Gerondeau de complètement l’occulter.

« on importe en France bien plus d’énergie maintenant qu’avant »
Oui. Et ?

« La sécurité n’est PAS l’indépendance, gros benêt ! »
ahahahah t’es énorme ! Tu es un scientifique toi non ?
« c’est » devient « = ». Et ca me demande d’apprendre le Français alors que ca ne sait pas le lire.
Tu aurais voulu que j’écrive « procure une  » c’est ca ? Il faut que je te traite comme un enfant ? Ok.

« tes brèves de comptoir du mois »
Alors que j’ai clairement démontré que l’article lié à nos commentaires est complètement bidon….ah que skyfall est cruel.

Allez je conclu ce qui n’aurait jamais du commencer:
Faut que je parle de « taux » d’indépendance, ce que tu fais semblant de ne pas comprendre ?
Faut que je précise que le nucléaire procure de la « sécurité » mais pas « d’indépendance » ?
Je crois que je n’ai pas l’esprit assez didactique pour parler avec toi, le peu que tu comprend tu fais semblant de ne pas le comprendre…

66.  MON810 | 21/10/2010 @ 23:15 Répondre à ce commentaire

XLM (#65),

Alors que j’ai clairement démontré que l’article lié à nos commentaires est complètement bidon….

Encore un mégalo qui prend ses désirs pour des réalités. Il se prend pour Euclide bien qu’il n’ait rien démontré du tout.

67.  Laurent | 22/10/2010 @ 0:09 Répondre à ce commentaire

MON810 (#66),

Bah… laisse tomber… il faut ne faut retenir de XLM que l’essentiel, l’éclair fulgurant de lucidité déchirant les voiles épais et brumeux de médiocrité:

Bon je dois être idiot hein

Un telle synthèse en seulement 6 mots, cela frise le génie…. ça fait presque peur…. 😉

68.  miniTAX | 22/10/2010 @ 10:08 Répondre à ce commentaire

Tu aurais voulu que j’écrive “procure une ” c’est ca ? Il faut que je te traite comme un enfant ? Ok.

XLM (#65),
L’indépendance énergétique n’est pas, ni ne « procure » la sécurité énergétique, petit analphabète ! Il suffit de voir ce qui se passe à Cuba ou en Corée du Nord, tous « indépendant » énergétiques pour constater ce que ça leur « procure » sur le plan sécurité énergétique, à savoir que dalle, ah si des restrictions et du rationnement !
De lamentables, tes arguties passent à donc au stade officiel de pathétiques. Quand t’es au fond d’un trou, arrête de creuser !

Ce qui fait peur, c’est de voir ce que la fabrique du crétin qu’est l’Ed Nat est capable de produire en série de nos jours, et à grands frais : des lobotomisés qui se contentent de faire le perroquet de la propagande des merdias et dont la seule plus-value est de pondre des fatuités lardées de fotes d’ortokraf. De la part du pays de Descartes et de Pasteur, c’est à péter de peur et à pleurer de honte.

69.  Abitbol | 22/10/2010 @ 14:03 Répondre à ce commentaire

“c’est” devient “=”.

« c’est » est bien pire que “=”.

Avec « c’est », tu identifies l’indépendance énergétique à la sécurité énergétique. Tu leur donne la même identité, ces deux concepts ne font plus qu’un dans ton esprit et ton langage.
“=” désigne un rapport de mesures semblables entre deux éléments distincts en fonction d’une ou plusieurs propriétés.

Donc, soit tu t’exprimes très mal, soit tu identifies deux concepts distincts comme un seul.
Si tu t’exprimes très mal et que tu voulais dire « procure », je te renvoie au post de Minitax n°68.

70.  miniTAX | 22/10/2010 @ 14:59 Répondre à ce commentaire

Donc, soit tu t’exprimes très mal, soit tu identifies deux concepts distincts comme un seul.

Abitbol (#69), ça n’a rien d’étonnant.
XLM, c’est l’illustration parfaite des ravages de la pensée post-moderne où la novlangue relativiste tient lieu de moyen de communication qui lui permet d’exprimer le magma de notions mal digérées qu’il assimile à de la profondeur intellectuelle, tout imbu qu’il est de son QI d’huître. Dans cette novlangue où le slogan est plus important que les faits, tout est relatif, tout est égal à tout : la guerre, c’est la paix, la liberté, c’est l’esclavage, l’ignorance, c’est la force.
On aurait cru que cette perversion de la pensée rationnelle n’existe que dans 1984 d’Orwell. Bah oui, bah non, ça existe en vrai, la preuve ! Vous l’avez rêvé, XLM l’a fait !

71.  XLM | 22/10/2010 @ 15:04 Répondre à ce commentaire

@Minitax

Ouais super minitax, l’exemple de cuba et de la corée du nord….la seule facon d’etre indépendant énergétiquement, des pays qui n’ont absolument rien de particulier….et JE suis au fond du trou ?

Alors je vais t’expliquer le plus clairement possible, comme il faut tout te mâcher: Pour un pays comme la France, avoir plus d’indépendance énergétique, en augmentant la production nationale et non pas en abaissant la consommation comme à cuba, apporterait de facto de la sécurité énergétique, c’est tellement banal tout ca que je suis effaré qu’il faille 3 posts pour que tu l’admettes.

J’ai pointé avec raison les problèmes de l’article de Gérondeau, et en retour des gamins « anti propagande des médias » , le défendent comme ils peuvent, en jouant sur les mots, en faisant croire qu’ils ne comprennent pas la notion d’indépendance énergétique.

Réduire le français à son orthographe c’est un des marqueurs type des idiots éduqués.
Et parler de « perroquet de la propagande des merdias »
et de « la fabrique du crétin qu’est l’Ed Nat  » c’est d’un ironique ! Mais je te demande pas de le comprendre…

@Laurent
Ce que j’aime chez vous, c’est votre capacité à débattre et à être constructif.
Et votre humour décapant aussi.

@Abitbol
Non, ma phrase peut tout à fait être lu différemment. Volonté de me contredire constamment à la moindre occasion ou problème plus profond ? Car l’utilisation de la tournure de phrase que j’ai employé est somme toute assez classique. Allez, un exemple pour vous aider: « La France, c’est la liberté, l’égalité et la fraternité ». Doit ont comprendre que « France » et « liberté » « ne font qu’un dans mon esprit » ? ahlala….

72.  chacalou | 22/10/2010 @ 15:05 Répondre à ce commentaire

Pour information, christian gérondeau est aussi un fervent défenseur de la voiture, ce qui peut expliquer sa réticence à limiter les émissions de CO2 surtout celles dues aux automobiles…

http://www.automobile-club.org.....nseil.html

73.  miniTAX | 22/10/2010 @ 15:12 Répondre à ce commentaire

chacalou (#71), pour information, Gérondeau, c’est un des grands organisateurs du transport francilien, notamment dans la construction des lignes RER.
Donc bref, ton argument pourri et tellement prévisible, direct poubelle !

74.  chacalou | 22/10/2010 @ 15:27 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#72),

je ne vois pas ce que ça change au fait qu’il est président délégué d’une association qui va s’opposer à toutes nouvelles taxes susceptibles de toucher les automobilistes.
A partir de là, je pense que son avis sur les émissions de CO2 et la taxe carbone par exemple est pas très objectif.

Ca l’empêche pas d’être favorable aux transports en commun…

75.  JG2433 | 22/10/2010 @ 15:44 Répondre à ce commentaire

chacalou (#73),

Parce que vous, vous pensez, d’ores et déjà, qu’en l’état actuel du débat scientifique sur le climat, le CO2 anthropique y est pour beaucoup dans le changement climatique. Et à un tel niveau qu’il faut même, et sans attendre, instaurer une taxe carbone ? Et, partant, de taxer les usagers de l’automobile ?

76.  Abitbol | 22/10/2010 @ 16:07 Répondre à ce commentaire

chacalou (#73),

je pense que son avis sur les émissions de CO2 et la taxe carbone par exemple est pas très objectif.

Qui, d’après vous, aurait un avis « objectif » sur les émissions de CO2 et la taxe carbone ?
Et avant, pouvez-vous nous dire sur quelle base, un avis neutre pourrait-il se forger ?
Merci.

77.  miniTAX | 22/10/2010 @ 17:13 Répondre à ce commentaire

Qui, d’après vous, aurait un avis “objectif” sur les émissions de CO2 et la taxe carbone ?

Abitbol (#75), voyons voir… le businessman multi-millionnaire Pachauri ? L’hélicologiste Hicolat Nulos ? Greenpisse, WWF ?
Ah non, ça y, Jové Bové ! Avec ses vaches et son tracteur bio, c’est un expert en émissions automobiles, ses avis sont garantis neutres pH 7 par tous les organismes de certification du développement durable.

78.  Redbaron 17 | 23/10/2010 @ 17:32 Répondre à ce commentaire

chacalou (#72),

Pour information, christian gérondeau est aussi un fervent défenseur de la voiture, ce qui peut expliquer sa réticence à limiter les émissions de CO2 surtout celles dues aux automobiles…

Mais pourquoi grand diable faut-il « limiter » les émissions de CO2…???

Commence par respirer une fois sur deux… Tu fais du 30 litres de CO2 à l’heure…!!!

Sorry, the comment form is closed at this time.