Impact du changement climatique sur les colins en Mer de Béring

• • • • •

Un article dans Nature de Nov 2010 intitulé "la Plus Faible Capture" (1) mérite d'être signalé. Il est question de la chute dramatique de la population de colins en mer de Béring ces trois dernières années constatée par les chercheurs du "Bering Sea Project". Cette observation a été faite dans le cadre d'une coopération de recherche sur l'impact du réchauffement climatique sur les pêcheries de la région. Il s'agit de l'étude complète de l'écosystème depuis la surface jusqu'au fond des mers, financée à hauteur de 54 M$ sur 6 ans et impliquant plus de 100 scientifiques principaux, océanographes, biologistes, géochimistes, sociologues, économistes et modélisateurs d'écosystèmes sans compter leurs techniciens et étudiants.

Colins frais (Crédit: iStockphoto/Andreas Glossner)

La baisse spectaculaire des prises de colins a même conduit Greenpeace à mettre l'espèce sur la liste rouge des "poissons à ne pas consommer". Ce qu'on apprend plutôt furtivement dans l'article de Nature, après les maintes alertes désormais incontournables sur les dangers potentiels du réchauffement climatique, et qui ne court pas grand risque d'être à la une des médias ou des communiqués d'ONG carbocentristes comme Greenpeace, c'est la cause de cette baisse : "un record de froid sur trois ans jamais enregistré" ("hit by three coldest years on record"). Pour fuir les eaux froides provoquées par ce changement climatique, les jeunes colins migrent vers plus au sud, où ils sont dévorés par des plus vieux colins restés au chaud.
A noter qu'une autre étude citée par ScienceDaily (2) attribuait encore récemment la chute de populations de poissons en mer de Béring à un réchauffement qui en réduisant la productivité en planctons affecterait la chaîne écologique dont dépendent les colins.

L'impact du climat sur une espèce est donc, selon les chercheurs, "un phénomène complexe", nul n'en doute mais la quasi-certitude scientifique dans l'affaire, c'est que les colins sont condamnés quoi qu'il arrive par les modèles, qu'il fasse froid ou chaud. La seule espèce qui a su tirer son épingle du jeu, à en croire les informations de Nature, c'est les climatologues chargés d'étudier les menaces diverses du changement climatique.

1. The Tiniest Catch (pdf), Nature 4/11/2010
2. Greenhouse Ocean May Downsize Fish, Risking One Of World's Most Productive Fisheries, ScienceDaily, 14, Jan, 2008

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
451.  Marco33 | 18/11/2010 @ 12:12 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#448), Il confond stations et mesures…. il (est) confond tout…
Mais bon, pourquoi bataille-t-il alors qu’il nous a « démontré » que l’on pouvait sa passer de stations de mesures!!
Moi, je trouve qu’il faiblit notre warm.
Trop de collector d’un coup : va falloir trier!
Tiens, dans son post n°447, il se tire une nouvelle balle dans le pied……

452.  phi | 18/11/2010 @ 12:31 Répondre à ce commentaire

Warm (#447),

Et comment expliquez-vous que lorsque l’on homogénéise pas du tout, on obtienne un résultat très similaire qu’avec homogénéisation ? (au niveau global, j’entends)

Ah, voilà ! Votre première critique pertinente. Vous pensez bien qu’il y a quand même quelques petites complications dans cette affaire. Cela semble lié au choix des séries, et particulièrement aux séries dites rurales. Je n’ai pas fait le tour complet du problème mais c’est patent dans les sondages que j’ai entrepris. Giss se base préférentiellement sur des séries courtes sans déplacement de station qu’il raccorde au sein des cellules. Ainsi, les corrections à la hussarde que constituent les déplacement de stations n’interviennent pas. Globalement, les séries longues avec déplacements qui sont traitées par les homogénéisations sont plutôt rares, elles sont surtout le fait des pays développés et des zones intensément urbanisées.

Il existe d’autres jeux de données satellites, le RSS et le STAR. Et comme par hasard, vous utilisez UAH qui est plus bas que les 2 autres, et plus bas que les mesures de la troposphère par sondage… Et en plus UAH n’a pas arrêté d’être corrigé à la hausse de version en version !

J’ai pris UAH car c’est, je crois, le plus fiable. S’il est un peu bas comme vous dites, cette différence est pourtant très inférieure au décalage constaté avec Giss. Cela ne remet donc nullement en cause le constat que Giss sur-évalue le réchauffement.

Et on peut les voir ces travaux ?

Mais, vous les connaissez ! Votre dernier exemple (#445) est limité mais percutant.

Comment traitez-vous les 2 cas suivants:
– Une station mal située sur un parking et collée à une maison. Mais au milieu de nulle part (pas une seule autre construction à des km à la ronde).
– Une station très bien située, sur une pelouse, pas d’arbre dans une rayon de 200m, aucune construction dans un rayon de 500m. Mais dans un parc situé au coeur d’une métropole de 10 millions d’habitant.

Votre première station va être nettement plus perturbée par l’agrandissement du parking que par l’augmentation de un million d’habitant de la ville qui abrite votre seconde station.

453.  phi | 18/11/2010 @ 12:39 Répondre à ce commentaire

phi (#452),
Oups, je corrige ma dernière phrase :

Votre première station va être nettement plus perturbée par l’agrandissement du parking que la seconde par l’augmentation de un million d’habitant de la ville qui abrite.

454.  Marot | 18/11/2010 @ 13:44 Répondre à ce commentaire

Complément au #447

Comment traitez-vous les 2 cas suivants:

– Une station mal située sur un parking et collée à une maison. Mais au milieu de nulle part (pas une seule autre construction à des km à la ronde).

– Une station très bien située, sur une pelouse, pas d’arbre dans une rayon de 200m, aucune construction dans un rayon de 500m. Mais dans un parc situé au cœur d’une métropole de 10 millions d’habitant.

Ce n’est jamais traité parce que les milliards de dollars et d’euros servent à faire des voyages et des fêtes (15 000 à Bali, 100 000 à Copenhague) et JAMAIS à aller voir l’état lamentable de quasiment toutes les stations dans le monde.
90% des stations américaines enregistrent de 1 à plus de 5° en trop.

Collez-vous au travail, allez voir déjà en France d’où vient la daube de MétéoFrance station après station.

455.  miniTAX | 18/11/2010 @ 14:14 Répondre à ce commentaire

Bref, aucune station au monde ne correspond à VOTRE définition de continu…

Pas de pot pour toi supermenteur, bien sûr qu’il y a des stations continues sur 1 siècle. Juste de mémoire, il y a Armagh ou New-York Central Park, ou en général les stations d’observatoire qui contrairement aux stations d’aéroport (l’immense majorité) n’ont jamais été déplacées sur 1 siècle et qui produisent une série homogène, et non maquillée comme une voiture volée par la FARCE. Bref, encore une argutie débile sortie de ton chapeau.

Tu pourrais au moins brider un peu ton bobardtron, au rythme des âneries que tu ponds, tu vas faire exploser le Warm Collector de Marco.

456.  DM | 18/11/2010 @ 14:22 Répondre à ce commentaire

Quelle est la proportion des stations qui reportent des données continuent sur 1 siècle selon ta définition sur celles qui ne le sont pas ?

457.  miniTAX | 18/11/2010 @ 14:36 Répondre à ce commentaire

DM (#456), je n’en sais rien. Et le GISS, le CRU ou le GHCN non plus puisqu’ils ne se sont jamais inquiétés du fait qu’il y a dans leur réseau des stations qui sont plantés sur le toit, au milieu d’un parking, à 5m d’une VMC, à côté d’un brûleur d’ordure, dans une station d’épuration…
Mais je ne risque pas grande chose en disant que la proportion de stations continues de longue durée, c’est 0% pour la France (patrie du système métrique, ouh hou !!!), moins de 5% pour les USA (où on trouve plus de 8% de toutes les stations alors que ça compte pour 3% de la surface terrestre) et moins de 0,5% pour le reste du monde.
Hé oui, la « science » du RCA est aussi mauvaise ! Ou pour reprendre l’expression consacrée de la FARCE : c’est pire que prévu.

458.  miniTAX | 18/11/2010 @ 14:37 Répondre à ce commentaire

erratum : où on trouve « plus de 80% de toutes les stations » (et non 8%)

459.  Warm | 18/11/2010 @ 14:59 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#455),

Pas de pot pour toi supermenteur, bien sûr qu’il y a des stations continues sur 1 siècle. Juste de mémoire, il y a Armagh ou New-York Central Park, ou en général les stations d’observatoire qui contrairement aux stations d’aéroport (l’immense majorité) n’ont jamais été déplacées sur 1 siècle et qui produisent une série homogène, et non maquillée comme une voiture volée par la FARCE. Bref, encore une argutie débile sortie de ton chapeau.

Tu pourrais au moins brider un peu ton bobardtron, au rythme des âneries que tu ponds, tu vas faire exploser le Warm Collector de Marco.

Oh je ne doute pas que vous allez trouver ce qui vous arrange… quand on redéfini les paramètres à la volée, on trouve toujours… par exemple en puisant dans la base USHCN et pas GHCN 🙂

460.  Marot | 18/11/2010 @ 15:30 Répondre à ce commentaire

Marrant de lire que un siècle d’enregistrement devient un paramètre défini à la volée.

461.  miniTAX | 18/11/2010 @ 16:43 Répondre à ce commentaire

quand on redéfini les paramètres à la volée, on trouve toujours…

miniTAX (#458),
Aucun paramètre n’a été redéfini à la volée, supermenteur ! Il s’agissait pour toi de trouver tes fameuses 2 stations africaines soit-disant « continues et de longues durée », je n’ai jamais limité ma demande à la base GHCN. Donc, non seulement, tu ne les a jamais trouvé nulle part dans aucune base, mais en plus, tu cherches à te rattraper aux branches comme un bonobo épileptique en inventant que « de telles stations n’existent nulle part au monde », ce qui est un mensonge patent.
Un mensonge que tu cherches à couvrir par un autre mensonge, ça reste un mensonge. Tu n’as décidément aucune décence.

462.  phi | 18/11/2010 @ 18:39 Répondre à ce commentaire

Warm,
Je copie/colle la citation qui vient d’apparaître en haut à gauche.

L’équipe qui s’occupe de l’analyse de GISTEMP est constituée de l’équivalent de 1/4 d’un emploi à plein temps, d’après mes estimations
Gavin Schmidt, porte parole du GISS, au sujet de Gistemp, l’une des 3 sources officielles de température globale terrestre. Nov 2008

On peut considérer la question GisTemp comme réglée ?

463.  Araucan | 18/11/2010 @ 23:57 Répondre à ce commentaire

phi (#462),

On devrait oui …

464.  Marot | 19/11/2010 @ 3:44 Répondre à ce commentaire

Araucan (#463)
Oui, on devrait et depuis longtemps.

465.  Warm | 19/11/2010 @ 9:55 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#461),

Aucun paramètre n’a été redéfini à la volée, supermenteur ! Il s’agissait pour toi de trouver tes fameuses 2 stations africaines soit-disant “continues et de longues durée”, je n’ai jamais limité ma demande à la base GHCN. Donc, non seulement, tu ne les a jamais trouvé nulle part dans aucune base, mais en plus, tu cherches à te rattraper aux branches comme un bonobo épileptique en inventant que “de telles stations n’existent nulle part au monde”, ce qui est un mensonge patent.
Un mensonge que tu cherches à couvrir par un autre mensonge, ça reste un mensonge. Tu n’as décidément aucune décence.

Si vous changez les règles du jeux…

On peut en effet aller chercher ailleurs, comme la station de Tenerife, l’observatoire de Izana, qui reporte en continu depuis 1915… Oui je sais, c’est pas 100ans… Mais les règles du jeux c’était pas « plus de 90ans en continue ? ». Moi aussi je peux changer les règles !

466.  Marot | 19/11/2010 @ 11:49 Répondre à ce commentaire

Et les deux stations en Afrique quelles sont-elles ?

Que vous a répondu votre correspondant ?

467.  jean l | 20/11/2010 @ 10:10 Répondre à ce commentaire

Warm :

On peut en effet aller chercher ailleurs, comme la station de Tenerife, l’observatoire de Izana, qui reporte en continu depuis 1915…

Petit rappel de géo : Tenerife se trouve au milieu de l’océan atlantique. Une île aussi représentative géographiquement donc du continent Afrique que les Galapagos le sont de l’Amérique du sud : il faudra trouver autre chose.

468.  Warm | 20/11/2010 @ 10:39 Répondre à ce commentaire

jean l (#467),

L’exemple de Central Park de MiniTAX, c’est pas aussi sur une île ? 🙂 🙂 🙂

Oui oui, on peut changer les règles du jeux à l’infini…

469.  Patrick Bousquet de Rouvex | 20/11/2010 @ 15:43 Répondre à ce commentaire

Warm (#468), S’il y en avaient encore qui doutaient de la mauvaise foi de Warm, leurs illusions ont disparu avec ce post 468 à encadrer au milieu du couloir !!!!!

470.  Laurent | 20/11/2010 @ 17:52 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#469),

Ce n’est même plus de la mauvaise foi…. c’est du ridicule outrancier…
comparer la situation d’une ile à 1000 km de la cote à celle d’une ile fluviale sur une cote…
Warmichou est prêt à toutes les comparaisons le plus vaseuses qui soient… juste pour ne pas accepter d’avoir tort

471.  yvesdemars | 20/11/2010 @ 21:29 Répondre à ce commentaire

jean l (#467),

en tous cas Central Park est plus en Amérique que Ténérife en Afrique, les Canaries étant hors du plateau continental africain. ténérife est entourée d’eau, sa température est plus liée à la SST et elle se situe sur un courant froid (la courant des Canaries). les températures n’ont rien à voir avec celles du Maroc situé en face.

Manhattan n’est une île que parce que Harlemn River la sépare au Nord du Bronx, mais ce n’est qu’une rivière; d’ailleurs selon WIkipédia qu’on ne saurait qualifier de sceptique, son climat est typique de celui de la Côte Est avec de grands écarts été hiver.

Aux Canaries les écarts été hiver sont très faibles, il ne fait jamais frais ni très chaud

472.  M | 21/11/2010 @ 4:08 Répondre à ce commentaire

Manhattan n’est une île que parce que Harlem River la sépare au Nord du Bronx, mais ce n’est qu’une rivière;

Je rappelle que « River » en anglais est un faux-ami. Il désigne aussi bien une rivière qu’un fleuve (cours d’eau qui se jette dans la mer).

La Harlem River est en fait un étroit bras de mer qui forme un détroit long de 13 km, enjambé par des ponts d’une longueur de 100 à plus de1000 m, dans l’estuaire de la Houston River.

473.  M | 21/11/2010 @ 6:08 Répondre à ce commentaire

Erratum : dans l’estuaire de la Houston Hudson River.

474.  miniTAX | 21/11/2010 @ 11:51 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#471), la question n’était pas de savoir si Central Park est une île ou est représentatif du climat américain ou non !
Central Park était un exemple pour réfuter l’affirmation warmiesque idiote comme quoi il n’y aurait nulle part aucune « station continue de longue durée » (sous-entendu ce serait donc normal qu’il y en ait pas en Afrique). Ca, Warm, il l’a compris mais il fait l’idiot juste pour essayer d’avoir le dernier mot.

475.  Marot | 21/11/2010 @ 12:25 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#474)
Pour le cas, peu probable, où cela vous aurait échappé. L’histoire de cornecul de l’Afrique et de l’Amérique du sud inutiles est attribuée à Hansen par S. McIntyre.

If Hansen says that South America and Africa don’t matter to “global” and thus presumably to Southern Hemisphere temperature change

Cela vient d’un document signé Jim disponible ici, bas de la page 2, pris dans la partie personnelle de Hansen, du site de l’université Columbia. Il est daté du 7 septembre 2007.

omission of South America and Africa has only a tiny effect on the global temperature change. Indeed, the difference that omitting these areas makes is to increase the global temperature change by (an entirely insignificant) 0.01C

Sorry, the comment form is closed at this time.