Va-t-on manquer d’électricité cet hiver ?

• • • • •

Va-t-on manquer d'électricité cet hiver, c'est la question que se pose Capital dans son numéro 230 de nov/2010, qui aborde le changement climatique sous un angle inédit, en tout cas pour les médias français. On apprend que la capacité de production électrique insuffisante de la France l'expose à un risque de black-out généralisé, particulièrement ces derniers hivers qui ont été bien plus froids que la normale. Capital explique que la situation ne peut que s'empirer car "l'Europe est entrée dans un cycle d'hivers froids et secs" et que "c'est la conséquence d'El Nino dans la zone pacifique équatoriale", en citant Harilaos Loukos, fondateur de la société Climpact.

Climpact est un essaimage de l'IPSL et Skyfall en a déjà parlé, au sujet d'un rapport ultra-alarmiste sur le… réchauffement climatique en France, commandé par Greenpeace. Il ne manquerait plus qu'on manque à la fois d'électricité et de neige en hiver.

La seule nouvelle rassurante, c'est de savoir que la science du changement climatique peut tout expliquer, un réchauffement comme un refroidissement.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
101.  the fritz | 29/11/2010 @ 22:48 Répondre à ce commentaire

Araucan (#100),
En conclusion, le caractère multi-factoriel et complexe des causes des mortalités estivales d’huîtres creuses s’affirme. ”

——————————————
En d’autres termes on ne comprend pas trop rien comme pour l’évolution climatique

102.  Araucan | 30/11/2010 @ 0:00 Répondre à ce commentaire

the fritz (#101),

C’est souvent le cas en biologie ! On voit bien les facteurs qui influent mais mal la combinaison qui déclenche l’épidémie dans le cas présent, peut-être n’est-ce qu’un effet de cette bonne vieille course de la reine Rouge, un peu compliqué par les échanges de naissains entre bassins. La (sur)vie des espèces n’est pas un long fleuve tranquille et certaines populations peuvent connaître de fortes variations démographiques … les parasites en premier lieu et parfois leurs hôtes.

103.  floyd | 30/11/2010 @ 10:37 Répondre à ce commentaire

Record de froid pour un mois de novembre

La nuit de lundi à mardi a connu des températures particulièrement froides pour un mois de novembre. Sans surprise, c’est à La Brévine que le mercure est descendu le plus bas: -30 degrés, un record depuis 1971. De fortes chutes de neige sont attendues dès mardi soir.
La nuit de lundi à mardi a été glaciale en plusieurs endroits de Suisse. Plusieurs records de froid pour un mois de novembre ont été battus. A La Brévine (NE), le thermomètre a affiché -30 degrés, des températures plus égalées depuis novembre 1971.

En plaine, il a fait -13,6 degrés à Payerne (VD) et -13,4 degrés à Berne, indique mardi Météosuisse dans un communiqué. Le dernier record de froid en novembre dans la capitale fédérale remonte à 1915. Le thermomètre a affiché -18 degrés à Mathod, dans le Jura vaudois, où le dernier record remonte à novembre 2005.

Les météorologues prévoient de fortes de chute de neige dès mardi soir et mercredi. Il devrait tomber jusqu’à 20 centimètres de poudreuse sur l’Arc lémanique, le Plateau et le Jura, selon Météosuisse.

ats/ps

http://www.tsr.ch/info/suisse/.....embre.html

104.  yvesdemars | 30/11/2010 @ 13:58 Répondre à ce commentaire

jeudi ca s’annonce bien pire que prévu pour tenir un discours carbocentriste de base

de nouveaux recors de froid vont tomber.

Nota il semble qu’il fasse plus froid en 2010 à Copenhague …

les gars d’ici peu faudra tenir les réunions COPX à l’Equateur + ou 5 °

105.  Murps | 30/11/2010 @ 17:37 Répondre à ce commentaire

Heureusement que tout ce froid était prévu, vu que le réchauffement provoque des refroidissements, d’après les modèles et les prévisions.

C’est rassurant de voir que les services météo & climat s’appuient sur des bases scientifiques solides, pas des ouija boards, par exemple…

106.  Araucan | 30/11/2010 @ 19:40 Répondre à ce commentaire

floyd (#103),

Entendu ce soir sur FR3 : pour remonter à un tel froid précoce , il faut remonter à 1952 (région Centre).

107.  maurice | 30/11/2010 @ 22:00 Répondre à ce commentaire

Araucan (#106),

entendu ce soir sur FR2, concernant Orléans, ce sont les T° les +basses jamais enregistrées à cette époque de l’année

108.  Araucan | 30/11/2010 @ 22:07 Répondre à ce commentaire

maurice (#107),

Là j'ai vraiment peur 😆

Et là j'entends sur la deux en Belgique, que la neige a provoqué 400 km de bouchons ce matin. Certainement pas sans précédents … Mais c'est moins un drame qu'en France, le fait qu'il neige.

109.  Abitbol | 2/12/2010 @ 7:39 Répondre à ce commentaire

Je trouve « rigolo » la pagaille extraordinaire que cause un hiver précoce. J’ai entendu à la télé un préfet qui refusait de prévoir des moyens pour un phénomène jugé rare.
Je n’ose pas imaginer le fric que nous coûte cette inertie, quand un autoroute est impraticable plusieurs heures et quand des actifs sont bloqués chez eux.

110.  yvesdemars | 2/12/2010 @ 11:05 Répondre à ce commentaire

imaginons Jouzel dans un dogme opposé (le RCA = refroidissement climatique anthropique) que ne dirait-il pas sur l’épisode actuel !!!!

111.  Marot | 2/12/2010 @ 11:43 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#110)
Voici ce que dirait Le Treut pontifiant auprès de l’AFP
« Le dérèglement est en marche, il n’y a aucun doute, on est au début du processus », a déclaré à l’AFP le directeur du laboratoire de météorologie dynamique du Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

« On peut s’attendre à des canicules grands froids plus fréquents ou plus forts du fait de la tendance générale à la hausse baisse des températures liée aux émissions de gaz à l’absence d’effet de serre ».

112.  maurice | 2/12/2010 @ 12:08 Répondre à ce commentaire

Marot (#111),

“On peut s’attendre à des canicules grands froids plus fréquents ou plus forts du fait de la tendance générale à la hausse baisse des températures liée aux émissions de gaz à l’absence d’effet de serre fumées noires des méchantes usines chinoises et des vilains 4×4 europeens et americains ».

113.  Marot | 2/12/2010 @ 14:36 Répondre à ce commentaire

Électricité :

Le PNUE machin onusien a fait financer une étude scientifique (!) rigoureuse (mon œil) sur les bienfaits des ampoules qui éclairent mal, qui sont cochonnées de mercure et qui vous bombardent d’UV.

Le financement vient de Philips et Osram les premiers financièrement intéressés à vendre des ampoules à 8€ au lieu de 0,5
C’est pour votre bien, ô manants, aboulez le fric.

114.  the fritz | 2/12/2010 @ 20:41 Répondre à ce commentaire

Marot (#113),
Moi j’adore les halogènes à 500 watts; ils m’éclairent bien et en plus me chauffent
Cela vaut le scandale des biocarburants, mais j’ai retrouvé des ampoules à incandescence chez Macht (‘pas de pub)

115.  Marot | 2/12/2010 @ 20:59 Répondre à ce commentaire

the fritz (#114), macht ?

116.  Laurent Berthod | 2/12/2010 @ 21:01 Répondre à ce commentaire

Marot (#113),

Les industriels sont les premiers à applaudir à l’interdiction de bons vieux produits sans danger et pas chers. Surtout si les brevets sont tombés dans le domaine publics. De toute façon ça oblige à acheter des trucs plus chers, même si c’est pourri.

Je connais bien l’affaire de l’atrazine, un herbicide interdit sous le règne de Jospin pour des raisons purement idéologiques et électorales, avec la bénédiction des industriels.

117.  the fritz | 2/12/2010 @ 21:03 Répondre à ce commentaire

Marot (#115),
match

118.  Araucan | 2/12/2010 @ 22:42 Répondre à ce commentaire

Laurent Berthod (#116),

Tout à fait : et c’est ainsi qu’un lobbying bien ciblé dans l’air du temps permet par le biais des normes de renouveler l’équipement des ménages ou des industries tout en s’assurant des marchés où l’on valorise ses propres technologies …

119.  Laurent Berthod | 2/12/2010 @ 23:26 Répondre à ce commentaire

Araucan (#118),

Et souvent le lobbying leur est assuré gratuitement par les écolos ! Quels cons ceux-là, ils font ça gratuitement !

120.  Araucan | 3/12/2010 @ 0:13 Répondre à ce commentaire

Laurent Berthod (#119),

Non, non, les écolos font juste du service après-vente, car le système est bien rodé désormais notamment avec les multinationales, en particulier celles dont le produit (et la marque) se retrouvent dans les supermarchés :
– mise en cause de leurs produits d’une manière ou d’une autre et campagne dans la presse (relais gratuits connus)
– négociation à l’amiable, versement aux fondations des dites ONG ou création d’une ONG qui finance des projets des parcs nationaux ou de la protection (ex : fondation Total), ou adoption d’un label type WWF (voire participation au montage d’un label), en gros flux monétaire vers les ONG
– baisse de pression médiatique … quelle surprise !

On peut compliquer le schéma en y ajoutant la promotion d’un produit innovant certes mais cher et le relais de discours envers les faiseurs de lois, prêts à montrer qu’ils agissent pour l’intérêt commun …

Bingo !

http://www.philips.fr/about/su.....ships.page
http://www.philips.fr/shared/a.....policy.pdf

121.  Myke | 3/12/2010 @ 18:00 Répondre à ce commentaire

Heureusement qu’on a l’éolien. Lors de la journée annoncée « noire » ou « record » du 2 décembre, l’éolien a fourni 1% de la production. Vous avez bien lu : un pour cent (et encore, ils ont du arrondir par excés).
http://www.rte-france.com/fr/d.....-francaise

122.  Fabge02 | 3/12/2010 @ 20:59 Répondre à ce commentaire

Trafalgar pour le solaire :

PARIS — L’annonce par le gouvernement d’une suspension de 4 mois des aides à l’énergie solaire a retenti comme un coup de tonnerre chez les industriels du photovoltaïque qui ont dénoncé vendredi l’absence de visibilité pour investir, après trois changements de normes en moins d’un an.
« Une activité mise entre parenthèse pendant 4 mois, c’est insupportable! », s’énerve André Antolini, président du syndicat des énergies renouvelables (SER). « Dites à l’industrie automobile de ne plus vendre de voitures pendant 4 mois… »
« C’est scélérat, en plus d’être absurde », s’emporte de son côté Arnaud Mine, président du groupement des professionnels du solaire photovoltaïque (SOLER).
Les fabricants et installateurs de panneaux solaires sont vent debout contre un projet de décret qui risque de mettre en péril une activité en plein décollage.
« Cinq industriels ont annulé en catastrophe ce (vendredi) matin des projets d’augmentation de leur production », affirme Yann Maus, président de l’association de l’Industrie photovoltaïque française (IPF).
A l’issue d’une réunion avec sept ministres jeudi, le chef du gouvernement François Fillon a décidé d’un moratoire sur les nouveaux projets de panneaux solaires, à l’exclusion de ceux des particuliers.
Dès la parution du décret, les initiateurs de projets de centrales photovoltaïques ne pourront plus se faire racheter leur électricité par EDF. Et au bout de quatre mois, ils devront déposer une nouvelle demande de rachat, à un tarif et dans des conditions encore inconnues.
Le gouvernement entend dans ce laps de temps mener une concertation pour remettre à plat l’ensemble du dispositif de soutien public à l’énergie solaire, qu’il juge trop coûteux.

AFP

123.  Laurent Berthod | 3/12/2010 @ 21:03 Répondre à ce commentaire

Fabge02 (#122),

Trafalgar pour le solaire

Austerlitz pour le contribuable et pour l’abonné .

La dépèche AFP est datée de 2 décembre ?

124.  Marot | 3/12/2010 @ 21:22 Répondre à ce commentaire

Laurent Berthod (#123)
L’annonce a été faite le 2 décembre !

Alleluia !

125.  Marot | 3/12/2010 @ 21:30 Répondre à ce commentaire

Un très bon éditorial vidéo sur 24/24 le 3 au matin a/s du moratoire de 4 mois.

Tout y passe :
…moins de 1% de la consommation;
…taxe spéciale
…augmentation du prix de l’électricité
…l’argent part en Chine.

126.  Araucan | 3/12/2010 @ 21:41 Répondre à ce commentaire

Marot (#124),

Laurent Berthod (#123),

Ou coup d’état ? 🙂

Sinon quand il fait froid pas de salut …
http://www.lemonde.fr/planete/.....L-32280184
http://www.20minutes.fr/articl.....estage.php

127.  Laurent Berthod | 3/12/2010 @ 22:27 Répondre à ce commentaire

Araucan (#126),

Un 18 brumaire en somme ! Mais c’était un peu plus tôt dans l’automne 😉

128.  Araucan | 3/12/2010 @ 22:30 Répondre à ce commentaire

Laurent Berthod (#127),

Il y a deux anniversaires notables le 2 décembre ! Austerlitz et l’autre que l’on oublie … par un membre de la famille du premier … 🙂

129.  André | 4/12/2010 @ 1:41 Répondre à ce commentaire

Araucan (#128),

Non ! pas 2, mais quatre « 2 décembre » à savoir, deux pour le premier du nom, et deux pour son neveu …………..

130.  Laurent Berthod | 4/12/2010 @ 10:40 Répondre à ce commentaire

Araucan (#128),
Ah, oui, c’est vrai, zut, j’avais oublié le petit, comme disait papy Victor.

131.  Patrick Bousquet de Rouvex | 4/12/2010 @ 11:27 Répondre à ce commentaire

Araucan (#128), J’en connais un troisième, mais vous ne le connaissez pas, alors…

132.  M | 4/12/2010 @ 15:26 Répondre à ce commentaire

Zavez pas bientôt fini de troller avec vos devinettes hors-sujet !

Le dernier 2 décembre dont il faudra se souvenir c’est le « Non catégorique du Japon pour l’extension du protocole de Kyoto » à Can’tCON.

Sorry, the comment form is closed at this time.