Semaine de Cancun 4/5

• • • • •

Les choses sérieuses commencent à la deuxième semaine des conférences, avec l’arrivée des décideurs.

Vidéo : Kyoto/arrivée de Dominique Voynet
Journal télévisé A2 du 20h du 07/12/1997
Source : France 2 / Ina

Conférence climatique de Kyoto : le désaccord persiste entre Américains et Européens sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

51.  Papyjako | 8/12/2010 @ 22:53 Répondre à ce commentaire

A small step but a big leap: Cancun agrees on tech transfer
En substance :

On est d’accord pour créer le cadre d’un mécanisme de technologie pour aider les pays en voie de développement à affronter le changement climatique …

… Mais cet accord ne prendra effet que si on se met d’accord pour le reste …

… autrement dit : à la Saint Glin Glin

52.  Troll | 8/12/2010 @ 23:06 Répondre à ce commentaire

ahah warm ton post leur a cloué le bec et ils font comme si de rien n’était. La honte.

53.  Papyjako | 8/12/2010 @ 23:24 Répondre à ce commentaire

Avez vous remarqué ?

« NKM » à Cancun « avec énergie et optimisme« 

Pourtant, NKM n’est pas Ministre de l’Energie … C’est Eric Besson, le Ministre de l’Energie. Il y a bien un Besson à Cancun, mais il est correspondant de swissinfo.ch

Remarquez, pour ce que j’en dis, il n’y a même pas de Ministre de … l’optimisme … alors on se demande bien ce que NKM fait à Cancun !… lol:

Question « énergie », le banquet planétaire de Cancun va consommer, en deux semaines, la même quantité d’énergie que la Somalie, ou ce que consomment 4500 maisons britanniques en un an …

L’empreinte carbone de la fiesta Cancun est évaluée à cinq fois celle de Flop-penhague

54.  Daniel | 9/12/2010 @ 8:07 Répondre à ce commentaire

Cancun le 8/12
Température minimum 10 °C

http://www.wunderground.com/hi.....atename=NA

55.  Astre Noir | 9/12/2010 @ 8:17 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#51),

autrement dit : à la Saint Glin Glin

La saint Glinglin, c’est le 1er novembre !

8)

56.  Astre Noir | 9/12/2010 @ 8:19 Répondre à ce commentaire

Sinon, pour redevenir sérieux :

Selon le Trésor, les investissements (énergie, transport, bâtiments) doperont le PIB de près de 2 % et créeront plus de 200.000 emplois d’ici à 2014. Mais ces gains seraient annulés dès 2020 par le contrecoup financier des mesures.

C’est dans Les Echos

57.  JG2433 | 9/12/2010 @ 8:55 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#43),

Je vais vous faire une confidence : je n’ai pas entendu une seule fois le nom “Cancun”, non plus que “réchauffement climatique”, et pas plus “Jean Louis Borloo” “Nathalie Machin Bidule”.

Sur France Inter (infos de 8h) : même « silence », sauf qu’il a été fait mention de JL Borloo, de son rendez-vous politique qui doit avoir lieu prochainement, et de N. Hulot qui doit rencontrer É. Joly à la mi-décembre…

58.  Astre Noir | 9/12/2010 @ 9:29 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#50),

Songeons à ce que pouvait être l’environnement au début du XIX ème siècle, non pas dans les bucoliques ou romantiques tableaux de Nicolas Poussin

Bon, heu Nicolas Poussin, c’est 1594-1665…Pas vraiment led ébut du XIXème siècle

😈

59.  maurice | 9/12/2010 @ 9:32 Répondre à ce commentaire

http://www.20minutes.fr/articl.....climatique

(à noter que ce sondage a été publié avant les récentes vagues de froid)

Le fossé entre les générations est le principal enseignement de cette étude: alors que 67% des moins de 35 ans craignent les conséquences du changement climatique, seulement 39% des plus de 65 ans s’en inquiètent. Une manière de nier leurs responsabilités? «Les plus anciens ont beaucoup consommé, sans s’interroger sur l’avenir du monde, et sont donc un peu gênés aux entournures quand on leur présente la facture pour la planète», déclare dans Le Monde Jérome Fourquet, de l’Ifop.

Les plus âgés sont également plus enclins à croire aux thèses des climato-sceptiques: les 41% de Français qui se rallient à Claude Allègre et ses amis sont en majorité âgés de plus de 65 ans et sympathisants de droite.

bonjour l’analyse Mr Fourquet… je prèfère penser que:

1- les plus de 65 ans ont plus de temps et de volonté à réellement s’informer en recoupant plusieurs sources, et donc à se forger une opinion (moins malléables, plus de maturité)
2- les jeunes d’aujourd’hui sont plus conformistes et formatés que jamais.

60.  Papyjako | 9/12/2010 @ 10:37 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#55),

La saint Glinglin, c’est le 1er novembre !

Mais bien sûr !… j’aurais du y penser ! Merci pour l’info.

61.  RDEURO | 9/12/2010 @ 10:48 Répondre à ce commentaire

maurice (#59),

Les moins de 35 ont toujours connu le refrain « RCA » car moins de – 15 en 1990 ! (donc, formaté et modelé à la sauce RCA)

Les plus de 65% ont l’expérience des climats passés et cela change la donne (l’expérience et l’âge serait donc un frein à la religion RCA)

Mais qui donc sont ces enseignants qui manipulent et modèle les pensées de nos enfants ?

62.  XLM | 9/12/2010 @ 10:48 Répondre à ce commentaire

« je prèfère penser que:

1- les plus de 65 ans ont plus de temps et de volonté à réellement s’informer en recoupant plusieurs sources, et donc à se forger une opinion (moins malléables, plus de maturité) »

Une partie de la vérité seulement, un bon gros mensonge donc. Les plus de 65 ans ont aussi une tendance à la certitude, à l’absence de réflexion due à des habitudes de pensées. Ce n’est pas politiquement correct de le dire, mais la plupart des plus de 65 ans sont bien souvent dépassés et ne changent plus d’opinions, quoiqu’il arrive.

« If a change of opinions is unusual in an elderly man, it is almost unknown in an elderly military man. »
Chesterton.

63.  Papyjako | 9/12/2010 @ 11:02 Répondre à ce commentaire

Warm (#35),
Avant de voir la carte de warm, j’aurais imaginé que les records de froid avaient certainement été balancés par un nombre a peu près égal de records de chaud.

Il serait en effet totalement idiot scientifiquement d’imaginer que la terre va se refroidir significativement – ou d’ailleurs se réchauffer – globalement du jour au lendemain, ou d’une semaine à l’autre, voire d’une année sur l’autre … et, bien que je puisse me tromper, je ne crois pas que warm soit idiot, du moins pas totalement.

Et c’est bien pour cela que warm et ses coreligionnaires s’essoufflent à courir après le centième de degrés, qu’ils sont bien obligés de fabriquer à la main quand ils ne le trouvent pas.

Je suis donc très surpris de découvrir, sur la carte publiée par warm, que les « records de chaud » sont concentrés sur une toute petite zone du monde. A mon avis, la carte a du être faite en panique, à toute vitesse, et il doit y en avoir bien plus que cela !…

Il est très intéressant d’ailleurs de voir des gens qui écartaient il n’y a guère d’un dédaigneux « C’est de la météo, monsieur … ce n’est pas du climat » se rabattre, c’est tout ce qu’il leur reste, sur la température qu’il a fait le 9 décembre 2010 à 09:00 UTC

Mention : A mieux fait dans le passé. Doit se reprendre. :mrgreen:

64.  Warm | 9/12/2010 @ 11:10 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#62),

La carte est générée automatiquement en fonction des températures Min et Max qui arrive tout au long de la journée. Il ne faut pas en déduire plus que ce que celà dit: les endroits où les records journaliers sont battus sont plus chaud que la normale…

65.  maurice | 9/12/2010 @ 11:22 Répondre à ce commentaire

RDEURO (#61), En tant que parent d’encore très jeunes enfants (13 et 11) et bien que j’eusse préféré ne pas désavouer le corps enseignant auprès d’eux, j’ai pris le parti depuis 2007 de les mettre en garde sur l’interpretation de tout ce qu’on leur raconte à la télé ou à l’école.

C’est malheureux d’en arriver là mais j’en assume l’entière responsabilité, je pense que c’est crucial pour leur développement intellectuel.

66.  Papyjako | 9/12/2010 @ 11:27 Répondre à ce commentaire

RDEURO (#61),

Mais qui donc sont ces enseignants qui manipulent et modèle les pensées de nos enfants ?

Allez donc voir mon article : Jeunesses … Climatiques ?…

Si cela intéresse skyfall, je peux en réaliser une mise à jour … (Araucan ?)

67.  piloteman | 9/12/2010 @ 11:29 Répondre à ce commentaire

maurice (#59),

« Les plus anciens ont beaucoup consommé, sans s’interroger sur l’avenir du monde, et sont donc un peu gênés aux entournures « 

Celle là je l’adore. Si on compare la consommation d’un jeune de 18 ans en 2010 avec celle d’un jeune des années 60 on verra qui se goinfre d’énergie du matin au soir.
Et puis il est clair que quand « les plus anciens » ont beaucoup consommé c’était en faisant dormir leurs enfants dans la rue tandis qu’ils se prélassaient dans leur villa surchauffée ou bien qu’ils faisaient courir leurs enfants à côté de leur berline de luxe.

68.  maurice | 9/12/2010 @ 11:34 Répondre à ce commentaire

piloteman (#65), le RC c’est le Ramollissement Cérébral

69.  Flo | 9/12/2010 @ 13:13 Répondre à ce commentaire

maurice (#63),

Ma fille ainée est un peu plus agée que vos enfants mais j’ai pris le même parti que vous.
Je l’encourage évidemment à correctement apprendre pour pouvoir restituer les « connaissances » imposées par les manuels et les enseignants (on ne peut pas lutter contre un système à 15 ans sans se faire sanctionner), mais je lui demande toujours de garder un esprit critique sur ce qui est dit ou écrit même dans les manuels.
Dernier exemple en date dans le chapître sur le développment durable en géographie (2nde) qui n’est qu’une litanie de documents bien-pensants fournis par des ONG sans aucune critique ni mise en perspective.
On balance par exemple un chiffre donné par « Terra je sais pas quoi » qui prétend démontrer : « voilà pour nourrir un humain il faut n m2 de terre agricole. On est déjà plus que juste alors imaginez dans 40 ans quand on sera 3 milliards de plus ».
Il n’y a aucune explication sur la manière dont est fait le calcul, aucune source pour se renseigner, encore moins de mentions sur les hypothèses retenues…
Et l’élève se voit enjoint comme travail personnel de répondre à la question « sur la base de ces documents, pensez vous que l’humanité sera en mesure de se nourrir en 2050? »

70.  maurice | 9/12/2010 @ 13:31 Répondre à ce commentaire

Flo (#67), oui je vois très bien ce que vous voulez dire. Quand je regarde ou que j’aide mes enfants à faire leurs devoirs de Géo j’ai l’impression qu’absolument tout est articulé autour du développement durable, et en SVT tout tourne autour de la bio-diversité et de sa préservation. Et je ne compte plus les sorties en classe verte, avec remises de « diplômes de défense de l’environnement » à la clef.

Il y a 2 ou 3 semaines, mon garçon en 6ème devait rédiger un exposé sur les bienfaits de l’écotourisme mis en place dans un village perdu au centre de Madagascar, projet de développement durable financé par….le conseil régional d’Auvergne.

Je vous laisse imaginer la confusion dans son esprit.

71.  JG2433 | 9/12/2010 @ 14:27 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#62),

je ne crois pas que warm soit idiot, du moins pas totalement.

D’aucun avait dit, parlant de Johnny Haliday :
« qu’il n’était pas plus c** qu’un autre… ou alors… de peu ! »

Serait-ce le cas de Warm ?
___________
Flo (#67),

on ne peut pas lutter contre un système à 15 ans sans se faire sanctionner

Mon fils, 16 ans en 1992, élève de 2e de collège, en a fait l’amère et triste expérience, à cause du parti-pris on ne peut plus évident de son prof de SVT.

On peut dire, en effet, que le « formatage » – pour reprendre un mot employé dans ce fil – des jeunes esprits est bien engagé et depuis pas mal de temps déjà.

maurice (#68),

Je vous laisse imaginer la confusion dans son esprit.

J’ai pris pleinement conscience de cette imposture, à cette époque, et mon esprit plutôt sceptique en a été encore un peu plus raffermi.

72.  Marco33 | 9/12/2010 @ 14:56 Répondre à ce commentaire

maurice (#63),
Je fais aussi la même chose à mes deux jeunes enfants.
L’embêtant, c’est la multiplicité des sources et leur matraquage.
Heureusement ils ne sont pas encore proche de l’adolescence et je prends le temps de leur apprendre un esprit critique qui ne soit pas cynique.
Encore faut-il qu’il y est des sources à leur niveau : je n’en ai pas trouvé…à par moi ! 😉
L’équilibre n’est pas facile à trouver, car il ne faut pas non plus qu’ils envisagent la société des adultes que par le mensonge permanent et que les erreurs et le besoin de conformisme poussent à des aberrations.

73.  maurice | 9/12/2010 @ 14:57 Répondre à ce commentaire

et après on se demande béatement pourquoi nos jeunes arrivent péniblement dans la moyenne OCDE sur les compétences LIRE, ECRIRE, COMPTER. grrrrrrrrrrrr :€

74.  maurice | 9/12/2010 @ 15:09 Répondre à ce commentaire

Marco33 (#70), non bien sur, il est hors de question de leur présenter un monde de menteurs ou de manipulateurs !

Pour ma part j’évite de réagir ou de rebondir à chaud en leur présence, face à telle ou telle (dés)information.

Je procède en général à l’heure du repas du soir, télé éteinte ou en sourdine, sur le mode « ludique » et je les amène à reflechir par eux mêmes (je reconnais que c’est un peu manipulateur malgré tout, mais quitte à ce qu’ils soient manipulés je préfère que ce soit par moi plutot que par Hulot ou YAB).

Par exemple je mets un glaçon dans un verre d’eau de manière à arriver à ras bord, et je lance les paris: est ce que le verre aura débordé à la fin du repas ?

après quoi de façon très innocente 😉 je suggère une analogie entre banquise , glaçon et élévation du niveau de la mer. A partir de là je n’ai plus besoin de parler: les enfants relativisent bien le décalage entre ce qu’ils ont pu voir dans certains docus catastrophe et cette petite expérience et j’entends presque leur neurones tourner à plein régime (et dans le bon sens). Ca suffit à me faire plaisir.

75.  Flo | 9/12/2010 @ 15:24 Répondre à ce commentaire

maurice (#68), JG2433 (#69),

Un petit espoir en SVT cependant.
En début d’année ma fille avait a étudier des documents mettant en évidence la modification rapide de la faune et de la flore autour d’un lac d’altitude Corse dont le nom m’échappe.
Une courbe (sédimentation je crois) mettait en évidence vers -11000 av JC l’apparition « soudaine » d’une forêt là où il n’y avait que steppe.
La question était de savoir ce qui avait pu provoquer ce changement relativement rapide.
Bien entendu je n’apprendrai rien à personne sur ce site en disant qu’un autre document signalait un changement climatique majeur à cette endroit et à cette époque.
La correction du travail en classe par le prof de SVT fut en revanche plus intéressante.
A une question de l’enseignante demandant si des raisons pouvaient expliquer ce brusque changement un élève répondit (mettre l’accent ado Ile de France ici) : »Bah le CO2″ ce qui provoqua un pétage de plombs, justifié mais inattendu, de la (jeune) prof du type « Ras le bol de cette intoxication au CO2 qui empêche toute réflexion et fait vraiment dire n’importe quoi. Si le CO2 anthropique, ce qui reste a prouver, peut-être une explication d’un éventuel réchauffement, il peut y en avoir bien d’autres (comme le prouvait d’ailleurs l’ecxercice traité).

76.  Warm | 9/12/2010 @ 15:36 Répondre à ce commentaire

après quoi de façon très innocente je suggère une analogie entre banquise , glaçon et élévation du niveau de la mer. A partir de là je n’ai plus besoin de parler: les enfants relativisent bien le décalage entre ce qu’ils ont pu voir dans certains docus catastrophe et cette petite expérience et j’entends presque leur neurones tourner à plein régime (et dans le bon sens). Ca suffit à me faire plaisir.

Sauf que vous leur mentez doublement:

1) La fonte de la banquise et des Iceberg (glace flottante) a un effet minime sur le niveau de la mer (mais c’est vraiment infime), à cause d’une différence de salinité entre les deux.

2) C’est bien la fonte des glaciers, surtout des calottes glaciaires, (qui sont sur terre !) qui provoquent l’élévation du niveau de la mer.

J’espère que vos enfants auront suffisament d’esprit critique pour écouter plutôt leur prof que leur vieux papa qui radote ! smile smile

77.  maurice | 9/12/2010 @ 15:42 Répondre à ce commentaire

Flo (#74),

peut être que dans ce cas précis il y avait aussi quelques lacunes en Histoire de la part de cet élève 😉 j’ai remarqué de ce pt de vue là aussi que les enfants ont un peu de mal à se repérer dans l’échelle du temps.
Sans vouloir jouer au vieux con nostalgique, je me souviens que dès l’école primaire nos salles de classes étaient décorées d’une énorme frise chronologique qui faisait le tour de la pièce (frises réalisées par les élèves) ce qui permettait en permanence de situer les grandes périodes et d’en visualiser les proportions à l’échelle globale.

Peut être faudrait il revenir à ces basiques… c’est affolant le nombre de jeunes ados qui situent parfois le moyen age à l’age de bronze ou vice versa…

78.  Papyjako | 9/12/2010 @ 15:46 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#70),

Vous m’attribuez l’affirmation suivante :

je ne crois pas que warm soit idiot, du moins pas totalement.

Je ne la renie bien entendu pas. Mais je tiens à faire observer qu’une citation plus complète de mon post Papyjako (#63), est

… et, bien que je puisse me tromper, je ne crois pas que warm soit idiot, du moins pas totalement.

En effet, quand on fait une hypothèse forte, et dont les conséquences sont mal contrôlées, il faut toujours appliquer le principe de précaution … 😆 😆

79.  Papyjako | 9/12/2010 @ 17:14 Répondre à ce commentaire

A la découverte de la pauvreté énergétique, à Cancun

Seeing the face of energy poverty, up-close, in Cancun

CFACT (Committee For A Constructive Tomorrow) a organisé, à Cancun, une excursion à la découverte de la pauvreté énergétique (vous savez bien, celle qu’appellent de leurs voeux – pour les autres – les écolo-bobos).

Je n’ai pas le temps de traduire, et je hais la traduction google … allez quand même voir !…

80.  maurice | 9/12/2010 @ 17:26 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#77),

et ouais, ça me rappelle une visite que j’ai rendue à mon filleul (via l’assoc Le Plan) à San Francisco, petit village maya à qques kms de Merida, pas très loin de Cancun. J’ai d’ailleurs totalement confiance aux benevoles locaux de Le Plan, qui oeuvrent pour des progrès concrets et directs pour ces mômes, notamment par la mise en place d’une école ou de sanitaires décents.
Des trucs autrement plus utiles que des réunions mondaines au bord de la mer caraibe.

81.  Daniel | 9/12/2010 @ 18:02 Répondre à ce commentaire

Des délégués a Cancun signent une pétition pour demander l’interdiction de l’utilisation du monoxyde de dihydrogène !
Et une autre visant a paralyser l’économie américaine !
Aricle + vidéo
http://wattsupwiththat.com/201.....more-29077

82.  Papyjako | 9/12/2010 @ 18:03 Répondre à ce commentaire

maurice (#78),

Des trucs autrement plus utiles que des réunions mondaines au bord de la mer caraibe.

On est bien d’accord !… à partir du moment, bien sûr, où on est d’accord sur ce qu’est l' »utilité ».

Mais l' »utilité » de Gr€€np€ac€, ou des « Ennemis de l’Homme » et autres « $i€rra C£ub », n’est pas la nôtre, n’est-ce pas ?

83.  Papyjako | 9/12/2010 @ 18:08 Répondre à ce commentaire

Daniel (#79),

l’interdiction de l’utilisation du monoxyde de dihydrogène !

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est le « Monoxyde de Dihydrogène » (H2O), il y a un inénarrable site, qui a même une version Française DHMO (Dihydrogen Monoxyde Research Division).

Allez-y voir, vous allez bien vous marrer.

84.  maurice | 9/12/2010 @ 18:15 Répondre à ce commentaire

Daniel (#79), MOUAHAHAHAH

85.  Marot | 9/12/2010 @ 18:58 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#81)
Ce site est délicieux à lire !

86.  maurice | 9/12/2010 @ 19:03 Répondre à ce commentaire

Marot (#83), j’adore ça
entre autres

# Il entraîne la corrosion et l’oxydation de nombreux métaux.
# La contamination de dispositifs électriques entraîne souvent des court-circuits.
# Son exposition diminution l’efficacité des freins automobiles.
# A été trouvé dans des biopsies de tumeurs et lésions pré-cancéreuses.
# Est souvent associé aux cyclones mortels survenant notamment dans le centre des États-Unis.
# Des variations de température du monoxyde de dihydrogène sont soupçonnées de contribuer au phénomène climatique El Niño.

87.  Papyjako | 9/12/2010 @ 22:01 Répondre à ce commentaire

maurice (#85),

j’adore ça
entre autres …

Et encore :

L’utilisation du monoxyde de dihydrogène est chose courante pour les agriculteurs des États-Unis et des autres pays. Il n’est que de constater combien son usage est répandu dans l’industrie laitière des États-Unis. Les circonstances de la présence de monoxyde de dihydrogène dans les produits laitiers distribués dans ce pays sont surprenantes. Mais le silence du gouvernement au sujet de produits que nous consommons chaque jour l’est sans doute encore plus.

Un expert brise le silenceLe Docteur Donna Maria Waltz, ancien membre de la «Food and Drug Administration» (l’organisme fédéral chargé du contrôle et de la sécurité sanitaires des États-Unis), spécialiste de l’alimentation des vaches laitières, nous avertit que la réglementation du monoxyde de dihydrogène y est inexistante. D’après ce témoin, il est le produit chimique le plus couramment employé dans la production du lait. Le bétail est incité à en ingérer d’importantes quantités, des études ayant montré qu’une telle pratique peut accroître la production de lait. Ses effets secondaires n’en ont été qu’imparfaitement étudiés.

Les pressions de l’économie jouent un rôle majeur dans la généralisation de l’emploi du monoxyde de dihydrogène dans l’industrie laitière. De fait, certaines régions recoivent des subventions en ce sens de l’État fédéral. En conséquence, il est d’après Waltz l’additif dominant dans les produits laitiers. Les réglementations officielles s’appliquent à, l’addition de monoxyde de dihydrogène au lait tel qu’il est produit par la vache, mais ne s’appliquent pas aux quantités qu’elle en ingère.

En outre, toujours d’après Waltz, le monoxyde de dihydrogène est utilisé, sans qu’ait été acceptée une demande de nouveau médicament vétérinaire, pour traiter les infections des mamelles et des trayons, soigner les sabots, soulager les conséquences des diarrhées bovines et réduire les coups de chaleur par voie tant interne que locale.

Waltz suggère aux personnes inquiètes de l’absence de réglementation sur l’usage du monoxyde de dihydrogène dans les produits laitiers de se procurer du lait purifié, dont on trouve plusieurs variétés dans la plupart des épiceries et des pharmacies.

On se croirait à un meeting de Gr€€np€ac€ non ?… Et quand je pense au nombre de crétino-climatiques qui ont signé une pétition pour l’interdiction de l’eau … 😡 😡 😡

88.  Lagneau-du-ruisseau | 9/12/2010 @ 22:44 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#86),

Excellent !!!!

On pourrait rajouter qu’un ajout brutal de monoxyde de dihydrogène dans les poumons provoque un arrêt instantané du coeur, ce qui en fait un des poisons les plus efficaces par voie respiratoire.

On sait aussi que certaines bactéries et parasites se développent plus massivement en présence massive de monoxyde de dihydrogène (malaria, choléra, typhoide, etc.).

Un espoir cependant : il paraît qu’en y adjoignant un peu d’éthanol on peut neutraliser ses effets.

89.  Warm | 9/12/2010 @ 23:11 Répondre à ce commentaire

On pourrait rajouter qu’un ajout brutal de monoxyde de dihydrogène dans les poumons provoque un arrêt instantané du coeur, ce qui en fait un des poisons les plus efficaces par voie respiratoire.

Remarquez que ça s’applique aussi au CO2, quoique moins brutal smile. C’est même comme ça qu’on euthanasie le plus souvent les rats de laboratoires, ça permet d’utiliser la glace sèche en trop smile

90.  JG2433 | 10/12/2010 @ 0:24 Répondre à ce commentaire

Lagneau-du-ruisseau (#88),

monoxyde de dihydrogène […]il paraît qu’en y adjoignant un peu d’éthanol […]

… le cas échéant, il est même possible d’obtenir une boisson à la couleur jaune caractéristique assez prisée dans le sud de la France.

91.  JG2433 | 10/12/2010 @ 0:26 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#89),
… à consommer avec modération.
Cointreau n’en faut smile smile

92.  Papyjako | 10/12/2010 @ 4:58 Répondre à ce commentaire

Lagneau-du-ruisseau (#88),
Mais nous avons tous oublié l’essentiel :

Après qu’une étude limitée, à un petit nombre de noyés, ait révélé une quantité importante de « monoxyde de dihydrogène » dans les poumons des décédés, on avait cru pouvoir circonscrire le danger en recommandant aux personnes à risques (nageurs, pêcheurs, bateliers …) de s’approcher le moins possible des dépôts de « monoxyde de dihydrogène » – avec une prudence particulière envers les dépôts dormants de « monoxyde de dihydrogène », en attendant leur assèchement;

Mais une enquête très large a été diligentée auprès d’un échantillon aléatoire de médecins légistes de 127 pays différents.

Les résultats de cette étude sont stupéfiants : sans aucune exception, les corps de tous les autopsiés contenaient de très grandes quantités de « monoxyde de dihydrogène ».

Dès que les résultats de l’étude ont été connus, le plus grand cabinet d’avocats de la cote Ouest des Etats-Unis a lancé une gigantesque campagne publicitaire pour proposer à l’ensemble des citoyens américains de se regrouper afin de mettre en place une class-action où seraient attaqués tous les acteurs de cet épouvantable drame, et en premier l’Etat américain, dont la passivité criminelle a pu être la cause du décès de centaines de millions d’êtres humains.

La première question qui sera posée aux responsables sera d’expliquer par quelle aberration ils ont pu se focaliser sur des problèmes aussi anodins que – par exemple – les minuscules doses d’arsenic dans le « monoxyde de dihydrogène », sans jamais s’intéresser aux doses bien plus élevées de « monoxyde de dihydrogène » dans l’arsenic.

Les ambassades des pays du Maghreb, pays qui ont la chance de disposer de vastes zones à peu près totalement libres de « monoxyde de dihydrogène », sont saisies de millions de demandes d’immigration. Elles déclarent ne plus pouvoir faire face à cause des problèmes d’infrastructures et demandent aux candidats de surseoir à leur demande.

Mais on signale déjà des multitudes de flottilles de clandestins qui – bravant au mépris de leur vie la traversée d’immenses étendues de « monoxyde de dihydrogène » – espèrent tout de même atteindre cette terre où ils pourront élever leur famille à l’abri de la terrible épée de Damoclès que représente le « monoxyde de dihydrogène »,

Pour pallier l’inaction des pouvoirs publics Français, un collectif d’ONG a par ailleurs décidé de lancer, dès demain, une « flash-mob » pour régler le cas du marais Poitevin au terme d’une énergique action citoyenne. Des dizaines de milliers de participants sont attendus, auxquels les organisateurs ont recommandé de se munir chacun de combinaisons de protection étanches, de seaux, d’éponges et surtout de grandes quantité de papier absorbant.

Les sociétés Sopalin et Scottex, contactées, se sont engagées à participer à l’action de façon massive en postant, à des endroits qui seront décidés cette nuit, tous leurs camions disponibles dans la région. Les participants recevront à l’entrée une carte des points d’approvisionnement. La société Canson a déclaré; elle, se tenir en réserve. Elle dispose à proximité du marais, de dépôts totalisant des dizaines de milliers de tonnes de papier buvard, dont l’extraordinaire affinité avec le « monoxyde de dihydrogène » pourrait aider à terminer le travail de fixation et d’élimination de l’agent dangereux.

De la cité balnéaire de Cancun, où elle participe à un grand banquet international, la ministre Nathalie Machin-truc s’est déclarée solidaire des actions menées, et en prendra la direction dès qu’elle sera revenue de Cancun, si du moins les formes solides et poudreuses du monoxyde de dihydrogène » qui bloquent ces jours-ci aéroports et routes le lui permettent.

93.  Astre Noir | 10/12/2010 @ 8:50 Répondre à ce commentaire

Pour ceux qui ne connaitraient pas encore :

A voir sur le site Alerte Environnement la vidéo où l’animatuer du site fait signer aux écolos babas se rendant au salon bio Marjolaine une pétition demandant un moratoire sur le monoxyde de dihydrogène

94.  Flo | 10/12/2010 @ 9:41 Répondre à ce commentaire

maurice (#77),

Les manuels sont truffés d’erreurs et d’imbécilités (nous avions sourit il y a un an avec Scaletrans lorsque j’avais mentionné une question du livre de physique de 3e : « pourquoi un parachutiste a-t-il intérêt à ouvrir son parachute avant de toucher le sol? »).
Cela ne date pas d’hier. En retombant sur un bouquin de Maths de 1ere S du début des années 80 j’ai pu lire en dernière page : « en travaillant les exercices de ce livre l’élève sera certain d’avoir assimiler les notions…. »
Il est vrai que cette année les manuels de 2nde achevés dans la précipitation et la cofusion les plus totales (dans mon département ils viennent d’être fournis aux élèves) décrochent le pompon!
Mais pour le coup « la frise historique » figure toujours dans les manuels d’histoire au collège mais la véritable vérification qu’elle a été effectivement lue et apprise (je n’ose écrire « comprise ») par les élèves fait cruellement défaut.
Mais c’est un autre débat.

95.  Papyjako | 10/12/2010 @ 10:15 Répondre à ce commentaire

Astre Noir (#93),

Pour ceux qui ne connaitraient pas encore :

A voir sur le site Alerte Environnement la vidéo où l’animatuer du

J’en connaissais, mais pas celle en Français. Merci !… J’y ai ajouté en commentaire (celui là Papyjako (#92), )

Merci !

96.  Lagneau-du-ruisseau | 10/12/2010 @ 17:03 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#92),

Hahaha ! Il faudrait écrire un livre entier sur le sujet, tellement le monoxyde de dihydrogène est présent partout. On signale des pluies liquides et solides de ce gaz terrible. Sa concentration dans l’atmosphère atteint désormais des proportions incroyables.

97.  maurice | 10/12/2010 @ 17:08 Répondre à ce commentaire

Flo (#94),

“en travaillant les exercices de ce livre l’élève sera certain d’avoir assimiler les notions….”

c’étaient les années « Omar m’a tuer » peut être ? 😉

98.  rageous | 11/12/2010 @ 7:29 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#95),
En réaction à ces alertes au DHMO le lobby vinicole en a profité pour mettre au point cette ingénieuse trouvaille! 😆
http://www.mensup.fr/usbwine/?.....&p=61
Sinon on en a parlé là aussi!
http://imposteurs.over-blog.co.....horComment

99.  André | 11/12/2010 @ 11:52 Répondre à ce commentaire

rageous (#98),
Et surtout, il ne faut pas oublier que ce mooxyde de dihydrogène est de trés loin le plus important facteur de l’effet de serre,: la valeur de son influence diffère selon les auteurs, la plupart la voit entre 80 et 95%, et même le GIEC qui a fait des contorsions pour la minimiser lui attribue encore 72% !!!….

100.  Lagneau-du-ruisseau | 11/12/2010 @ 20:20 Répondre à ce commentaire

André (#99),

Un seul mot d’ordre : éradiquons le monoxyde de dihydrogène de la Terre !!! Ne nous adaptons pas, je pense qu’on peut en venir à bout.

Sorry, the comment form is closed at this time.