Taxe carbone et commerce.

Voici la deuxième partie traduite en français via la traduction anglaise par le site "Our man in Sichuan" qui a mis en ligne une traduction partielle du livre "La Conspiration du Carbone, la guerre à mort entre la Chine et l'Occident" de Gou Hongyang présenté par Skyfall ici. Merci à Scaletrans.

• • • • •

La taxe carbone : si c’était une pierre jetée à la surface calme du lac du monde, elle créerait d’énormes vagues dans les pays en développement, et en particulier, avec le gouvernement chinois.
Bien qu’il soit au fond préparé au pire, le gouvernement chinois s’est fortement opposé au protectionnisme. Ces derniers temps cependant, les choses sont arrivées si vite que la Chine a été surprise.
Mais le problème n’est pas aussi simple que cela.
En 2009, la Chine a commencé à ressentir la baisse du commerce international. Si la ‘taxe carbone’ est mise en oeuvre, elle ajoutera une couche de givre à la neige qui ensevelit les exportations chinoises.

Ces dernières années, les constructions électriques, les matériaux de construction, l’industrie chimique, l’acier, et les industries à forte production de carbone faisaient presque la moitié des exportations chinoises. Si une taxe carbone est appliquée, comme l’Amérique est le plus gros partenaire commercial, l’inévitable impact négatif sur les exportations chinoises serait sérieux. Il n’est pas surprenant alors que certains avancent que la taxe carbone a été spécialement ajustée contre la Chine. Selon les statistiques de douanes chinoises, en 2008 les exportations chinoises vers l’Amérique ont atteint 252,3 milliards de $, soit 17,7% du total des 1428,55 milliards exportés.
Le total des exportations de produits électriques vers les USA a atteint en 2008 152,86 milliards de $, soit 60,6% des exportations totales vers ce marché, et représente 31,5% des exportations chinoises pour ce secteur. Ce sont exactement ces produits ‘à haut rejets de carbone’ qui sont visés par la ‘taxe carbone’.

Selon des enquêtes menées par la Chambre de commerce chinoise pour ces équipements, le bénéfice actuel de l’industrie chinoise électrique à l’export est d’environ 3 à 5%. Si la ‘taxe carbone’ est appliquée, il est possible que cette marge disparaisse complètement. En fin d’année, lorsque les comptes seront faits, nous pourrions découvrir qu’une fois de plus nous avons travaillé toute l’année pour les USA.
Que l’Amérique puisse alors parler de ‘taxe carbone’, ajoute du sel sur les plaies de la Chine. Pensez-vous que la Chine devrait se fâcher ou non ? Ce protectionnisme commercial consiste à faire passer les pertes américaines sur la tête du peuple chinois.
Depuis 2000, les exportations chinoises se sont développées rapidement, passant rapidement de 20 milliards de $ par mois à environ 120 milliards à la fin de 2008 ; une multiplication par six en une décennie.

Le PIB chinois a connu un taux de croissance d’environ 10% ces dix dernières années, l’augmentation des marchés à l’exportation a grandement contribué à cette croissance économique rapide.
Les exportations ne sont pas les seules à diriger le marché de l’emploi en Chine. Des millions de travailleurs migrants sont venus dans les villes, fournissant à la Chine une force de travail suffisante, mais constituant aussi un énorme marché de consommateurs. Les exportations ont non seulement procuré à la Chine des revenus fiscaux importants, mais en raison de la saine répartition pratiquée elles ont aussi fortement activé la croissance économique.

La chute des exportations a causé des difficultés à nombre de sociétés de commerce extérieur de la côte est de la Chine et un nombre significatif d’entre elles ont fermé leurs portes. Selon les journaux, Internet et autres canaux d’information nous apprenons que beaucoup de travailleurs migrants sont retournés dans leurs villages. […]. Comment trouver du travail à ceux qui ont perdu leur emploi ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1.  yvesdemars | 17/12/2010 @ 18:11 Répondre à ce commentaire

l’alibi carbone est commode, car l’histoire fumeuse du CO2 est devenue une vache sacrée en Occident.
Derrière cela il y a en fait une guerre commerciale bizarre dont la contrepartie est le fait que la Chine finance le trésor américain, les USA achetant à crédit…
Si les USA mettent en place des barrières aux déportations chinoises, la Chine peut faire tomber l’économie américaine … finalement personne n’y a intérêt. Les déclarations politiques sur le sujet sont pure démagogie

Si on veut parler vraiment d’environnement en Chine il faudrait s’intéresser non aux émissions de CO2 mais aux vraies pollutions de son industrie : il existe des technologies pour leur limitation …

2.  yvesdemars | 17/12/2010 @ 18:12 Répondre à ce commentaire

remplacer déportations par exportations … oops

3.  Electron | 17/12/2010 @ 18:34 Répondre à ce commentaire

page 2

« gouttières en grillage pour câbles »

« chemins de câbles (électriques) » est le terme consacré dans le jargon des électrotechniciens

4.  Electron | 17/12/2010 @ 18:38 Répondre à ce commentaire

Nous pouvons prévoir que la compétition entre la Chine, l’Amérique et les autres pays développés sera de celle où les couteaux mettront les os à nu et débouchera sur une longue guerre.

Des termes très durs!
J’ai déjà bossé avec les Chinois pour pouvoir dire qu’au fond je n’y crois guère mais tout de même …

5.  scaletrans | 17/12/2010 @ 21:49 Répondre à ce commentaire

Electron (#3),

Sans doute, mais les béotiens comme moi n’auraient pas compris que ces gouttières sont en fils d’acier.

6.  parousnik | 18/12/2010 @ 13:46 Répondre à ce commentaire

La dictature du carbone et la propagande
A mesure que les partisans de la thèse du réchauffement climatique d’origine humaine perdent le débat scientifique et le soutien des peuples, leur argumentation s’appauvrit de jour en jour et ils n’ont aujourd’hui plus d’autre solution que de jouer la carte de l’éco-fascisme.
http://www.agoravox.tv/actuali.....t-la-27867

7.  JG2433 | 18/12/2010 @ 14:36 Répondre à ce commentaire

Cette vidéo avait été mise en ligne en octobre dernier dans le cadre de la campagne «10:10 No Pressure».
Elle a fait l’objet de fort nombreuses et virulentes critiques sur Skyfall !

8.  lemiere jacques | 18/12/2010 @ 17:12 Répondre à ce commentaire

parousnik (#6), cetes, mais il faut surtout dire que c’est plutôt la thèse de ceux qui pensent que c’est démontré qui s’effrite ou de eux qui disent , » le climat en gros on comprend tout »…ça reste une hypothèse…mais le catastrophisme lui est bien moins present dans les médias… et mieux encore l’ideologie recule dans le domaine scientifique.

MAis on ne repetera jamais assez que copenhague etait la derniere change de sauver  » la planete » bah on a raté le train…
Dieu merci nicolat hulot nos sauvera .

9.  M | 18/12/2010 @ 20:18 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#8),
L’idéologie recule et les sceptiques osent de plus en plus se manifester.

Personnellement j’attends de voir ce que vont faire les Républicains quand le nouveau Congres US sera installé, le 03/01/2011.
Certains ont déjà annoncé qu’ils vont demander des explications sérieuses à l’EPA et autres agences climatiques. Cela devrait faire pas mal réfléchir certains. Mann « Hide the decline » ne serait pas trop rassuré et préparerait déjà sa défense.
Il est fort probable que le financement américains des organismes climato-réchauffistes, GIEC inclus, va être fortement diminué.

Nous en saurons plus d’ici une quinzaine de jours.

Sorry, the comment form is closed at this time.