Des promesses … Toujours des promesses … Rien que des promesses. Deuxième partie – PapyJako

Voici la deuxième et dernière partie partie de notre série "Les espoirs décus". La première est ici.

• • • • •

6. Les héros du combat pour le réchauffement

L’annonce de l’invention des «tipping points» (voir 4 ci-dessus), et des premiers résultats que l’on pouvait attendre (voir 5 ci-dessus), intervenaient à point nommé pour renforcer la détermination des différents acteurs. Ces acteurs, galvanisés par l'importance de l'enjeu, ont redoublé d’efforts en matière de production de GES. Les résultats obtenus ont dépassé les espérances puisque les émissions de ces Gaz à Effet de Serre providentiels explosèrent de façon continue depuis 1998.
  
 Les deux meilleures performances mondiales en ce domaine ont été atteintes par la Chine, qui a plus que doublé ses émissions de GES, et par l’Inde, qui a presque atteint cette performance. Ces deux pays méritent la gratitude des générations futures pour les efforts consentis. On doit en particulier souligner le cas de la Chine, qui a obtenu ses brillants résultats grâce au fait qu’elle a réussi à atteindre le rythme extraordinaire de mise en service de deux centrales électriques à charbon nouvelles par semaine. La Chine et l'Inde ont, lors d’une réunion internationale qui s’est tenue récemment à Cancun (voir vidéo déjà indiquée plus haut), réaffirmé leur détermination à poursuivre sans faillir leurs remarquables efforts.
  
 Il convient d’espérer que la détermination de la Chine et de l’Inde ne faiblira pas en matière de production de GES. En effet, un malencontreux accident de parcours a, à l’inverse, frappé les pays développés ces dernières années, accident qui a lourdement impacté l’accélération de la production des GES.
 
 Il semblerait que, dans ces pays, pour l'essentiel situés en Europe, les investissements productifs de GES aient été – à la suite de l'intervention de groupes de pressions dont les motivations n'ont pas été élucidées à ce jour – massivement détournés de leur objectif au profit d’énergies dites «nouvelles». Ces "nouvelles" sources d'énergie présentent, certes, quelques avantages en matière de décoration du paysage, mais ont finalement prouvé leur complète inefficacité en matière de production de GES, et même – mais cela est accessoire – de production d’électricité, du moins au moment où on en a vraiment besoin.
 
 Ces pays sont de ce fait décrits ironiquement comme "en voie de sous-développement durable". Mais certains d'entre-eux – l’Espagne, l’Allemagne et, plus récemment la France – semblent avoir pris la mesure du problème, et sont en train d’en examiner les solutions. Tout espoir n’est donc pas perdu.
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
101.  M.Shadok | 1/01/2011 @ 1:27 Répondre à ce commentaire

Laurent Berthod (#68),
La devise Shadok que je préfère est celle qui illustre parfaitement le « principe de précaution » qui nous vaut tant de décisions politiques souvent ahurissantes (et en général plutôt coûteuses) :

« Mieux vaut pomper et qu’il ne se passe rien plutôt que ne pas pomper et risquer qu’il se passe quelque chose de pire »

Rouxel & Co étaient vraiment des visionnaires…

102.  luc | 1/01/2011 @ 2:04 Répondre à ce commentaire

Histoire de rire: une émission de télé sur la 5 à propos de l’astrologie: les astrologues nous prédisent que le réchauffement climatique va empirer en 2011, vous avez dit climatomanciens?

103.  PapyJako | 1/01/2011 @ 10:00 Répondre à ce commentaire

M.Shadok (#101),

« Mieux vaut pomper et qu’il ne se passe rien plutôt que ne pas pomper et risquer qu’il se passe quelque chose de pire »

C’est aussi mon principe shadok préféré. Presque un résumé de la philosophie Shadok.

Sur le « principe de précaution » (piège à cons …) il faut lire le dernier livre de Kervasdoué

La peur est au dessus de nos moyens

Voir PapyJako (#3840), sur le fil http://www.skyfall.fr/?p=579

104.  Patrick Bousquet de Rouvex | 1/01/2011 @ 12:02 Répondre à ce commentaire

Daniel (#99),

alliage fer, carbone, silicium, elle oppose une résistance, quasiment à toute épreuve

Que voilà une judicieuse utilisation du carbone : Tiens, si, en 2011, Total et les autres utilisaient le carbone stocké à grand prix pour refaire les canalisations ? L’année commence sur une bonne information.

105.  Laurent Berthod | 2/01/2011 @ 1:24 Répondre à ce commentaire

M.Shadok (#101),

Oui, cette devise est excellente pour combattre la sottise postmoderne.

Cependant je pense que le premier principe Shadok Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? est plus fondamental, un peu comme les axiomes d’Euclide ou le Cogito, ergo sum de Descartes. Tout le reste de la logique Shadok en découle 😉

106.  Papyjako | 3/01/2011 @ 10:32 Répondre à ce commentaire

Le chiffre de RSS pour le mois de décembre 2010 est disponible :

L’anomalie est 0,251 (contre 0,312 le mois d’avant). La terre se serait donc « refroidie » relativement de 0,061°C, soit un dixième des 0,6°C si chèrement acquis en 30 ans …

Le nouveau graphique d’anomalies RSS depuis 1998 est :

On voit que tous les espoirs de voir le record de 1998 battu se sont envolés. C’est hélas un bien triste début d’année.

Le chiffre de la Nasa-Giss n’est pas encore disponible. Il va falloir l’attendre un peu. Il faut dire que le Docteur Hansen ne fait pas de la Science toute bête. Il a sur les épaules la lourde responsabilité de maintenir l’espoir à un niveau élevé. Ses chiffres doivent montrer un réchauffement, ou au moins ne pas exhiber une dégradation trop importante.

Les ordinateurs de la Nasa-Giss doivent donc chauffer à blanc pour déterminer la composition du cocktail d’améliorations qui doit être appliqué aux données – historiques et actuelles – qui serait le plus apte à remonter le niveau de confiance actuel, tout en préservant les chances pour l’avenir.

C’est un processus lent et difficile. Soyons compréhensifs.

107.  Marot | 3/01/2011 @ 11:13 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#106)
Un peu de gissfiction, dialogue en cours

-mon petit Gavin, il faut tenir les promesses de réchauffement pour 2010, c’est un ordre.
-mais comment faire chef, ça a baissé en décembre.
-refais des ajustements.
-mais je viens d’en faire.
-supprimons des stations froides.
-on n’a presque plus de stations.
-chauffons encore plus les pôles où il n’y a pas de thermomètres.
-on l’a déjà fait chef.
-un peu plus ?
-dur, dur, chef c’est déjà tout marron.
-je tiens une idée, on va changer l’année.
-mais comment chef ?
-en se calant sur l’année météorologique de décembre à novembre, comme ça ce rogntudjuu de décembre 2010 nous embêtera plus.
-bonne idée chef, z-êtes un chef, chef mais qui va faire le communiqué ?
-mon petit Gavin c’est moi le chef et donc c’est toi qui t’y colles.
-c’est pas juste, chef.

108.  Warm | 3/01/2011 @ 11:39 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#106),

Toujours dans la diffamation, Papyjako.

Non, Hansen ne cherche pas à bidouiller ces chiffres, puisque toute la méthode GISTEMP est transparente ! Vous pouvez même faire les calculs vous-même à la maison ! Il suffit de télécharger le code et d’installer python…

C’est ce que ferait un VRAI sceptique: vérifier les calculs. Mais bon, vous n’êtes pas un sceptique, mais un négationiste anti-science…

Ensuite, votre présentation de RSS est tronquée. La bonne manière de présenter les choses est celle ci:

Non, le réchauffement ne s’est pas arrêté, il continue, comme prévu… C’est ça la science.

Quand au mois de décembre 2010, RSS le classe en 7e position sur 32… Soit un mois largement plus chaud que la moyenne, mettant fin à vos descriptions d' »âge glaciaire » apocalyptique en cours ! Pour l’hémisphère nord hors zone équatoriale (20N-82N), c’est même le 5e mois de décembre le plus doux !

109.  Papyjako | 3/01/2011 @ 11:41 Répondre à ce commentaire

Marot (#107),
Pas mal … 😆

Ce qui est drôle dans la situation du pauvre Hansen, c'est que sa marge de tricherie sur d'amélioration des données est forcément bornée. L'écart entre la réalité et les chiffres trafiqués bidouillés améliorés ne peut pas excéder quelques pouillèmes de degrés, et le pouillème ajouté aujourd'hui manquera peut-être cruellement demain

Il est un peu dans la situation de ceux qui gèrent les délestages des barrages. Ce qui a été délesté aujourd'hui manquera peut-être plus tard … Peut-être doit-on à l'inverse délester aujourd'hui, en pleine crue, car ce sera peut-être encore pire demain ?…

Mais, les délesteurs ne peuvent jamais "reprendre" l'eau qui est partie. A l'inverse, Hansen, lui, a reçu, par dérogation scientifique exceptionnelle, le droit régalien de faire du rétropédalage sur les données passées.

110.  JG2433 | 3/01/2011 @ 12:14 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#108),

le droit régalien de faire du rétropédalage sur les données passées.

Devise des historiens soviétiques (qui est peut-être encore employée par des historiens contemporains chinois) :

Ne pas savoir demain doit quoi hier sera fait

🙁 🙁

111.  yvesdemars | 3/01/2011 @ 14:45 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#108),
ça peut aussi se comparer au chef d’entreprise (en l’occurrence Hansen) qui cherche à tout prix à masquer ses pertes (en l’occurrence de températures) pour ne pas se voir couper les vivres par son banquier (en l’occurrence ses juteux crédits de recherche). Il fait du « Windows dressing » en truquant ses stocks (un peu comme le retravail des données passées)
Mais mon expérience de l’économie m’a montré que ça finit toujours mal (dans le mur) et que dans ce genre de situation on risque moins en avouant son échec le plus tôt possible

112.  Patrick Bousquet de Rouvex | 3/01/2011 @ 14:54 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#110), Sauf si Hansen a déjà bien préparé sa retraite… dans un paradis fiscal et hors d’accords d’extradition…

113.  Marco33 | 3/01/2011 @ 15:15 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#111), Je ne crois pas à le version d’un intérêt purement financier.

Ce que je vais dire ne s’adresse pas personnellement à vous mais répond en quelque sorte à votre hypothèse.

En France, on ramène tout à l’argent, nos élites et les français en général ont un gros problème avec l’argent en particulier, avec le système économique en général.
Il en faut pas hésiter à le dire : nous sommes le seul pays démocratique au monde à avoir une vision négative du libéralisme économique.
Je n’ai pas les références sous la main, mais je pense que bien d’entre vous ont déjà entendu ces résultats de sondages sur lesquels je m’appuie. Sans compter une gauche archaïque qui chante l’Internationale avec plus ou moins d’hypocrisie, et des journalistes qui votent à gauche à plus de 60%.

Pourquoi cette digression?
Parce qu’en France, pour détruire son adversaire, on le suppose toujours motivé par l’argent, au détriment de l’intérêt commun.

Alors que le tout premier et le plus puissant des moteurs, c’est avant tout le POUVOIR.
Et celui-ci à plusieurs facettes…..

Pour revenir à votre propos : en impliquant fortement et un maximum de politiques, les tricheurs, les idéologues, se créent ainsi une protection contre tout retournement. En tout cas en limite fortement la portée.
Pour un politique, avouer s’être trompé, c’est la fin de sa carrière à 99%.
La stratégie à venir, la seule qui leur permet de limiter la casse, est celle qui consiste à doucement écarter ce sujet du champ médiatique, c’est « la technique du voleur chinois ».
Seul obstacle : faire taire ceux qui ont intérêt à propager cette croyance.
Ainsi, on saura quand les politiques entameront leur retournement, lorsque les réchauffistes les plus médiatisés verront leur visibilité médiatique commencer à décroître rapidement.

114.  maurice | 3/01/2011 @ 15:58 Répondre à ce commentaire

Marco33 (#112),

Il en faut pas hésiter à le dire : nous sommes le seul pays démocratique au monde à avoir une vision négative du libéralisme économique.

propos similaires que j’ai entendus à 13h00 sur RMC, émission-débat faisant suite aux résultats catastrophiques de la France au sondage international « Etes vous optimiste pour votre avenir »: la France est n°1 mondial de ce classement (population la plus pessimiste, suivie d’autres pays riches), les pays emergeants sont en tête de l’optimisme.

Cette vision négative voire terrorisée du libéralisme explique en partie ce pessimisme ambiant. Je rajouterais bien cette néoculture de la terreur du RCA, mais ça n’ a pas été évoqué dans l »émission, dommage.

115.  Patrick Bousquet de Rouvex | 3/01/2011 @ 16:42 Répondre à ce commentaire

Marco33 (#112), Certainement que Hansen est plus un idéologue qu'un malfrat qui cherche à faire le hold-up du siècle, mais je suppose qu'il évitera le retournement de situation qu'il doit déjà sentir : il n'aime les policiers que devant les photographes lors des manifs, sans doute pas pour aller chez le juge répondre de ses malversations améliorations "scientifiques"…
Sur un autre sujet : mon épouse s'est (nous a) offert pour Noël un robot-extracteur (pour faire des jus d'herbe bios… censés me rajeunir de 10 ans j'imagine…) livré avec une petite revue intitulée Sortir et Choisir Autrement dédiée à la naturopathie et aux médecines douces. -J'en vois déjà sur skyfall qui froncent le nez : attendez ! – ce sont deux anciens N° de 2009 et 2010 qui doivent donner envie de s'abonner et, parcourant le sommaire, au milieu des inévitables articles sur le Manger bio et vivant, nous gratifie d'un article intitulé Le CO2 est-il responsable du réchauffement planétaire ?. Et, feuilletant, je suis estomaqué : un article sceptique pur et dur !!! Je vous mets l'eau à la bouche avec le sous-titre : Le rapport du GIEC a censuré les plus grands spécialistes !
Et en 7 pages bien nourries, tous les sceptiques sont cités, Spencer, Ball, Calder, Lindzen,Clark, Seitz, etc. Un condensé d'anti-pensée unique, signé Mickaël Chevalier, et sorti en plein marigot réchauffiste en janvier 2010 ! Leur site : http://www.Sortir-autrement.com

116.  Patrick Bousquet de Rouvex | 3/01/2011 @ 17:16 Répondre à ce commentaire

Excuses : les italiques auraient dû s’arrêter après spécialistes !

117.  Laurent | 3/01/2011 @ 17:54 Répondre à ce commentaire

La cela devrait être fini… 😉

118.  Araucan | 3/01/2011 @ 19:28 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#114),

Pour avoir regardé le seul numéro disponible sur le site, c’est tout de même un joli ramassis de niaiseries bien concentrées (y compris avec la génération spontanée, c’est dire !). Quant à l’article sceptique, pas vu de trace mais vaut mieux se méfier non ?

119.  Patrick Bousquet de Rouvex | 3/01/2011 @ 20:10 Répondre à ce commentaire

Araucan (#117), non, il n’est pas encore sur le net, mais il est très courageux : félicitations à l’auteur, et s’il nous lit (on ne sait jamais), bonne année à lui.

120.  Patrick Bousquet de Rouvex | 3/01/2011 @ 21:36 Répondre à ce commentaire

Araucan (#117), lu les deux pages (1° et 4°) disponibles de l’article en question cf. la 4° : http://www.sortir-autrement.co.....Page10.htm
Niaiseries ? Mais c’est très actuel de remettre Béchamp en odeur de sainteté : « le terrain, le terrain ! » disait Claude Bernard, et depuis beaucoup vont dans cette voie. L’article est un peu juste, mais la théorie est très discutée.

121.  Papyjako | 3/01/2011 @ 23:53 Répondre à ce commentaire

Les températures UAH viennent de sortir.

Anomalie pour décembre 2010 : +0,18°C par rapport à la moyenne sur 30 ans.

Je sens comme une bouffée de chaleur. Pas vous ?

Et 1998 reste l’année la plus chaude depuis 12 ans (à 0,01°C près) …

Depuis douze ans, rien, nada, quedalle …

Où sont donc passées les promesses de réchauffement ?… On a pourtant bien fait le boulot non ?

Je proposerais volontiers qu’on se mette en grève de production de GES !… 😆 😆

122.  maurice | 4/01/2011 @ 10:31 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#120), oui mais la tendaaaance est haussière, voir la sacrosainte métaphore (ou parabole ou périphrase*) de la « marée », le froid c’est des vaguelettes, mais la marée monte.
Où on oublie que les canicules aussi sont des vaguelettes et surtout que la marée ça descend aussi à un moment donné.

* définition d’Audiard:

 »
– J’ai bon caractère mais j’ai le glaive vengeur et le bras séculier. L’aigle va fondre sur la vieille buse.
– C’est chouette ça, comme métaphore.
– C’est pas une métaphore, c’est une périphrase.
– Oh fait pas chier !
– Ça, c’est une métaphore.
« 

123.  Astre Noir | 4/01/2011 @ 14:06 Répondre à ce commentaire

Papyjako a un concurrent très sérieux dans le second degré.
Voici le commentaire posté par Gilles sur le blog de Meteor :

Allez, allez, déprime pas, meteor … bon c’est vrai on n’a pas réussi à battre un record vieux d’il y 12 ans, et vu le temps que ça a pris après pour récupérer toute la chaleur betement rayonnée dans l’espace par les couches superficielles chaudes après 1998 , on risque d’en avoir encore pour 10 ans de plus …

mais bon y a pas que pour les sceptiques qu’il y a un avenir radieux ! en effet comme il a été scientifiquement et abondamment démontré à maintes reprises qu’un réchauffement ne pouvait qu’apporter des malheurs et des calamités sans noms à l’humanité, à l’inverse, fort logiquement, une absence de réchauffement va etre très bénéfique ! pense à tous ces étés pluvieux, ces hivers glacials, ces printemps pourris qui nous attendent ! elle est pas belle la vie ?

et un bonheur n’arrivant jamais seul, ça va peut etre augmenter la consommation de fioul de chauffage, donc hater la survenue du pic pétrolier, avec une nouvelle flambée du baril dans les rails, qui pourrait enfin provoquer une grave récession qui arriverait à baisser la consommation de CO2, puisque malheureusement depuis 2008  » la crise économique n’a pas eu l’impact espéré sur les émissions mondiales de CO2″ (sic : http://www.lemonde.fr/planete/....._3244.html).

Que du bonheur je te dis !!

Voir ici :
http://www.climat-evolution.co.....nt74011984

124.  Bob | 4/01/2011 @ 17:31 Répondre à ce commentaire

Araucan #118

c’est tout de même un joli ramassis de niaiseries bien concentrées (y compris avec la génération spontanée, c’est dire !).

Tiens, à propos de « génération spontanée » saviez vous que l’académie des sciences avait, en 1864, officiellement et sévèrement remis à sa place, un certain Louis Pasteur parce que ce dernier était une génération-spontanée-sceptique ?
Louis Pasteur faisait partie, à l’époque de ce que la presse appelait, avec mépris, les « hétérogénistes » :

Voici ce qu’écrivait un texte de l’époque, relatant cette affaire :

« Ces mémorables leçons dans lesquelles le savant orateur (Mr. Joly) n’a laissé debout aucun des arguments ni des critiques de M. Pasteur, ont été immédiatement publiées par Mr Germain-Baillère. Elles sont aujourd’hui dans toutes les mains.

La génération spontanée venait ainsi de remporter deux victoires, l’une devant l’académie, l’autre devant le public.

Ainsi se termine, encore par un succès, la troisième phase du débat actuel. »

L’auteur de ce texte mémorable doit être un ancêtre de nos journalistes « scientifiques » actuels.
A Libé ou au Monde ?

PS : Zut ! Ce sont des choses qu’il valait mieux cacher. J’ai encore fusillé ma candidature à l’Académie.

Ms. les Administrateurs, ne révélez pas mon nom. Je vous en supplie !

125.  Papyjako | 4/01/2011 @ 18:15 Répondre à ce commentaire

Warm (#108),

Non, Hansen ne cherche pas à bidouiller ces chiffres,

Je ne sais pas s’il « cherche », mais en tout cas, il y arrive très bien.

On a déjà sorti cinquante exemples de courbes de température Hansennisées où un réchauffement apparaît qui n’était pas dans les données brutes relevées, et sans justification spécifique. Un cinquante-et-unième exemple n’apportera rien du tout.

Que voulez-vous que cela me fasse que ces bidouillages soient faits de la blanche main du Docteur Hansen, de celle d’un de ses complices, ou d’un ordinateur programmé pour ce faire ?

Je n’en ai rien à cirer.

Le Docteur James Hansen est un extrémiste anti-carbone déclaré et actif. J’aimerais bien voir que ce monsieur attaque en justice pour diffamation tous ceux qui disent que ses chiffres sont honteusement truqués. Cela ferait une belle « class-action » à l’envers. Sur le banc des accusés, on va se tenir … chaud.

126.  Caille folle | 4/01/2011 @ 23:44 Répondre à ce commentaire

Papyjako (#125),

La liste de publications d’Hansen:
http://pubs.giss.nasa.gov/authors/jhansen.html

127.  Marot | 4/01/2011 @ 23:47 Répondre à ce commentaire

Caille folle (#126)
SVP, celles de Lyssenko nous manquent.
Merci.

128.  Caille folle | 5/01/2011 @ 0:08 Répondre à ce commentaire

Marot (#127),

Ce sont des milliers de prix Lyssenko que distribue votre club de l’horloge, pas un seul.

129.  Marot | 5/01/2011 @ 0:16 Répondre à ce commentaire

Caille folle (#128)
Mon quoi ?

Je vous parle des publications de Lyssenko, vous devez les avoir ?

131.  Caille folle | 5/01/2011 @ 0:22 Répondre à ce commentaire

http://fr.wikipedia.org/wiki/C.....39;Horloge

132.  Stariets | 5/01/2011 @ 5:32 Répondre à ce commentaire

Caille folle (#131),
Alors si l’on vous parle de Nobel, inventeur de la dynamite, vous allez nous sortir la liste des prix Nobel?
Vous ne connaissez pas Trofim Denissovitch Lyssenko ? Honte à vous!
Vous faites l’andouille exprès? Doublement honte à vous!

133.  Marot | 5/01/2011 @ 6:37 Répondre à ce commentaire

Stariets (#132)

Vous faites l’andouille exprès?

Oui, ô saint ermite, c’est sa principale spécialité en plus de n’avoir jamais d’opinion personnelle et de se limiter à donner des liens que personne ne consulte.

134.  jmr | 5/01/2011 @ 7:17 Répondre à ce commentaire

Mais le Club de l’horloge nous en apprend de belles pourtant !
(En gras, mes commentaires)
http://www.clubdelhorloge.fr/lyssenkisme.php

« Une autre condition essentielle de l’hypothèse, dit Claude Bernard, est qu’elle soit aussi probable que possible et qu’elle soit vérifiable expérimentalement. En effet, si l’on faisait une hypothèse que l’expérience ne pût pas vérifier, on sortirait pour cela même de la méthode expérimentale pour tomber dans les défauts des scolastiques et des systématiques. » Pareto s’exprime dans le même sens :
« Les théories scientifiques sont de simples hypothèses, qui vivent tant qu’elles sont d’accord avec les faits, et qui meurent et disparaissent quand de nouvelles études détruisent cet accord. »

« Au contraire, dans les théories non logico-expérimentales, (RCA) nous trouvons épars des principes qui sont admis a priori (Effet de serre), indépendamment de l’expérience qu’ils dominent (Réchauffement). (…) On les accepte sans s’inquiéter des faits (Pas de réchauffement, pas de montée des eaux, pas d’accentuation des extrêmes météo, pas de disparition des hivers, pas de hot spot, pas de fonte des pôles, pas de sécheresse en Amazonie, pas de disparition des glaciers himalayens, etc. etc.), qui doivent nécessairement s’accorder avec les déductions tirées des principes ; et quand ils paraissent ne pas être d’accord, on essaie divers raisonnements (le climat est « déréglé », le réchauffement « provoque un refroidissement », l’optimum médiéval était « local », les côtes sont « rongées par les tempêtes », on voit bien que le climat « change », etc. etc.), jusqu’à ce qu’il s’en trouve un qui rétablisse l’accord ; lequel ne saurait jamais être en défaut. »

135.  Papyjako | 5/01/2011 @ 8:54 Répondre à ce commentaire

Caille folle (#126),

La liste de publications d’Hansen:

Et quelle est la raison qui vous conduit à imaginer, petite caille, que la liste de publication d’un illuminé fanatique pourrait m’intéresser ?

136.  Papyjako | 5/01/2011 @ 9:08 Répondre à ce commentaire

Marot (#133),

c’est sa principale spécialité en plus de n’avoir jamais d’opinion personnelle et de se limiter à donner des liens que personne ne consulte.

A l’instar de warm, il ne les a probablement pas lues lui-même. La réalisation d’un robot qui, réagissant à des stimuli par un nombre limité de mots clés, vomirait des références bibliographiques, ne présente pas de problème technique particulier.

137.  Patrick Bousquet de Rouvex | 5/01/2011 @ 11:18 Répondre à ce commentaire

Marot (#129), Caille folle n’a pas été très longtemps à l’école. Elle croit que c’est un prix et ignore que Lissenko est un homme (contrairement au Pirée) ! Mais elle ne sait pas non plus que Nobel est un homme : il faut lui expliquer, avec des mots gentils…

138.  Patrick Bousquet de Rouvex | 5/01/2011 @ 11:20 Répondre à ce commentaire

Bob (#124),

PS : Zut ! Ce sont des choses qu’il valait mieux cacher. J’ai encore fusillé ma candidature à l’Académie.

Ms. les Administrateurs, ne révélez pas mon nom. Je vous en supplie !

Pas d’outing en ce début d’année-ci, Bob ?

139.  Patrick Bousquet de Rouvex | 5/01/2011 @ 11:21 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#138),
Bob : Et mes meilleurs voeux, ainsi qu’à votre épouse, (la sainte !)

140.  Warm_ | 5/01/2011 @ 11:35 Répondre à ce commentaire

A l’instar de warm, il ne les a probablement pas lues lui-même. La réalisation d’un robot qui, réagissant à des stimuli par un nombre limité de mots clés, vomirait des références bibliographiques, ne présente pas de problème technique particulier.

Il est évident qu’il faille à tout prix éviter que le « béotien » qui cherche une information aille lire les articles scientifiques. Il est bien plus facile de le berner en restant au niveau des discussions de café du commerce…

141.  jeff hersson | 5/01/2011 @ 14:31 Répondre à ce commentaire

Papyjako, lire votre article fut une délectation… Et bonne et chaleureu…heureuse année 2011 à Skyfall et à ses contributeurs ! 🙂

142.  Patrick Bousquet de Rouvex | 5/01/2011 @ 14:37 Répondre à ce commentaire

jeff hersson (#140), De plus en plus difficile d’envoyer des voeux chaleureux par les temps qui (nous) courent…

143.  PapyJako | 5/01/2011 @ 15:49 Répondre à ce commentaire

jeff hersson (#140),

Papyjako, lire votre article fut une délectation…

Cela me fait plaisir. Merci … et bonne année à vous !

144.  Bob | 5/01/2011 @ 20:19 Répondre à ce commentaire

PBR #138 et 139

Pas d’outing en ce début d’année-ci, Bob ?

Bob : Et mes meilleurs voeux, ainsi qu’à votre épouse, (la sainte !)

Si, Patrick ! Je fais mon coming out : Il faut que je l’avoue :
J’suis pas un homme et « Je suis romaine, hélas, puisque mon époux l’est ». (h/t Corneille)

Meilleurs voeux à tous (toutes)

Franchement, c’est bizarre. les climat-sceptiques ?
Il y a des gens qui ne croient pas au climat, ici ?

Oui. C’est vrai. Il y a DES climats, pas UN climat.
Mais faudra encore quelques décennies avant qu’ils le comprennent.

145.  Patrick Bousquet de Rouvex | 6/01/2011 @ 10:05 Répondre à ce commentaire

Bob (#144), Le champagne était bon, à ce que je vois !!

Sorry, the comment form is closed at this time.