Et si on ne faisait rien au sujet du réchauffement climatique ?

Traduction, par jmr et PapyJako, de l'article de Doug L. Hoffman  
 
  "The Case For Doing Nothing About Global Warming"  
  

• • • • •

  Année après année, des "experts " en changement climatique  qui prédisaient toutes formes de désastres découlant du réchauffement climatique anthropique ont sermonné le public. Les  glaciers du Groenland et de l’Antarctique allaient fondre, ainsi que la banquise qui couvre l’océan Arctique. Les températures allaient monter de 2 à 6°C, et peut-être plus aux latitudes élevées. Le cours des saisons serait modifié, il y aurait des sécheresses et des pluies de mousson torrentielles, les cyclones augmenteraient d’intensité – où finira tout cela ? L'idée présentée ici est que nous pourrions découvrir que le monde est meilleur avec un peu de réchauffement global. En fait, étant donné la tendance générale au refroidissement observée depuis l’Holocène (la période écoulée depuis la dernière période glaciaire qui a pris fin il y a 14000 ans) et l’ère Cénozoïque (depuis la disparition des dinosaures il y a à peu près 65 millions d’années), le CO2 anthropique est peut-être, modestement, la seule chose qui retarde un autre âge glaciaire dévastateur. 
 
  Comme la plupart des gens le savent, la cause directe du battage autour du changement climatique est la série de rapports publiés par le Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC). Selon Naomi Oreskes, chercheuse au Département d’Histoire et d’Etudes Scientifiques à l'UCSD (University of California San Diego), et auteur d’un papier épouvantable sur les publications concernant le Changement Climatique, le dossier monté par la communauté du Changement Climatique est solide. Ainsi, dans un essai paru dans le numéro du 3 décembre 2004 de la revue Science, Oreskes écrit : 
 
 "Le consensus scientifique est clairement exprimé dans les rapports du Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC). Créé en 1998 par l’Organisation Météorologique Mondiale et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), le but du GIEC est d’évaluer l’état de la science du climat en tant que base d’une action politique éclairée, en se fondant principalement sur la littérature scientifique revue par les pairs et publiée. Dans son évaluation la plus récente, le GIEC déclare sans équivoque que le consensus de l’opinion scientifique est que le climat de la Terre est affecté par les activités humaines : " Les activités humaines… modifient la concentration des constituants de l’atmosphère… qui absorbent ou dispersent l’énergie de rayonnement… La plus grande part du réchauffement observé durant les 50 dernières années a probablement découlé de l’accroissement de la concentration en gaz à effet de serre ".
 
 Ce qui est intéressant dans l’essai d’Oreskes, intitulé "
Le consensus scientifique sur le changement climatique", c'est qu'il a été parmi les articles les plus téléchargés à partir du site Web de la revue Science au mois de Décembre 2010. Évidemment, les croyants en l’apocalypse climatique ont besoin de renforcer leurs convictions de temps en temps. D'autres organisations, incluant l'Académie des Sciences Nationale Américaine, ont surenchéri et, maintenant, tout le monde a entendu parler du réchauffement global redouté (vous pouvez tester vos connaissances sur le réchauffement en répondant au questionnaire geocraft.com). Ce que la plupart des gens ne connaissent pas, c'est la vérité sur les effets supposés du RCA (Réchauffement Climatique Anthropique). Voici par exemple un article du Washington Post : 
 
 "L'océan Arctique se réchauffe, les icebergs sont de plus en plus rares et, dans certains endroits les phoques trouvent l'eau trop chaude, selon un rapport du Département du Commerce reçu hier du Consul Ifft, à Bergen, en Norvège. Les rapports des pêcheurs, des chasseurs de phoques et des explorateurs signalent tous un changement radical des conditions climatiques, et des températures jusque là inconnues dans la zone arctique. Les expéditions d'exploration rapportent que toute glace a fondu jusqu’à un point aussi éloigné vers le Nord que 81° 29' de latitude (ndt : un degré et demi plus au nord que la partie la plus au nord du Spitzberg, le Gustav V Land).
Les sondages à une profondeur de 3.100 mètres ont montré un Gulf Stream encore très chaud. De grandes masses de glace ont cédé la place à des moraines de terre et de pierres, poursuit le rapport, alors qu’en de nombreux points des glaciers bien connus ont entièrement disparu. Très peu de phoques et aucun poisson blanc n'ont été trouvés dans l'Arctique de l'Est, tandis que de vastes bancs de harengs et d’éperlans, qui ne se s'étaient jamais aventurés aussi loin vers le nord, ont été aperçus dans les anciens terrains de chasse des phoques. On prévoit qu'en quelques années, en raison de la fonte des glaces la mer va monter et rendre les villes côtières inhabitables." 
 
   C'était le 2 Novembre 1922, tel que rapporté par l'Associated Press (ndt : le rapport intégral du consul Ifft est accessible en ligne sur le site de la NOAA, une traduction commentée est disponible sur "le post"). C'était la dernière fois que nous avons eu une frayeur au sujet du réchauffement de la planète. Depuis, nous avons craint un refroidissement, qui a également disparu des journaux, et à présent nous revenons à nouveau au réchauffement global. Sans que l'hyperbole ait beaucoup changé en 88 ans. 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
101.  M | 21/02/2011 @ 22:05 Répondre à ce commentaire

IMAZ-AIZPURUA (#100),

De rien !

On peut aussi automatiser la collecte et l’enregistrement des rapports METAR en suivant les instructions données dans le fichier d’aide sous Command-lines options.

Si cela t’intéresse j’expliquerai en détail comment je procède deux fois par jour pour être certain de tout récupérer sans trou.

Voilà, par exemple la ligne de commande qui me permet de récupérer les rapports détaillés d’une journée dans un fichier avec date et heure.

C:\MyTools\Nirsoft\mweather\mweather.exe /stab "c:\METAR2\D_%Date:~-10%_%time::='%.txt" -download "c:\METAR2\_myconfig_det.cfg"

Sorry, the comment form is closed at this time.