Métrologie

Traduction, par Marot, de l'article de Mark Cooper

======================

Ce billet porte sur le traitement des enregistrements historiques de températures climatiques et leur mauvaise qualité plus que de métrologie.

Mes points principaux sont qu’en climatologie beaucoup de facteurs importants pris en compte dans d’autres domaines de la science et de l’ingénierie sont totalement ignorés par de nombreux scientifiques.

1. Les erreurs humaines en précision et en résolution des données historiques sont ignorées.

2. La résolution du thermomètre mécanique est ignorée.

3. La calibration des capteurs électroniques est ignorée.

4. La précision des capteurs de température mécanique et électronique est ignorée.

5. L’hystérésis des dispositifs d’acquisition de données modernes est ignorée.

6. La conversion de °F en °C induit une fausse résolution dans les données.

La métrologie est la science de la mesure dans ses déterminations expérimentale et théorique à tout niveau d' incertitude dans n'importe quel domaine de la science et la technique. Croyez-le ou pas, la métrologie de la mesure de la température est complexe.

Il est en fait très difficile de mesurer les choses avec exactitude et pourtant la plupart des gens supposent que l'information qu'on leur donne est "sans tache". Un nombre significatif de scientifiques et aussi de mathématiciens ne semblent pas réaliser à quel point souvent les données avec lesquelles ils travaillent ne sont pas très précises. Au fil des ans j'ai lu dans mon travail des dizaines de documents sur des enregistrements de pression et de température où aucune référence n'est faite aux instruments utilisés pour acquérir les données ou à leur historique d'étalonnage. Le résultat est que nombre de scientifiques arrivent souvent à des conclusions erronées au sujet de leurs expériences et de leurs données, car ils ne tiennent pas compte de leur précision et de leur résolution. (Il semble que c’est particulièrement vrai en climatologie.)

Avez-vous un thermomètre collé à la fenêtre de votre cuisine pour voir s'il fait chaud dehors?

Disons que vous jetez un coup d'œil sur le thermomètre, il indique environ 31 °C. Si c’est un thermomètre à alcool ou à mercure vous pouvez avoir à plisser les yeux pour lire l'échelle. Si l'échelle est graduée en °C (ce qui est très commun), alors vous ne pouvez probablement pas interpoler entre les graduations.

Ceci signifie que la résolution du thermomètre est 1 °C ce qui est habituellement exprimé par plus ou moins 0.5 °C (+/- 0,5 °C).

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone