DERNIERE MINUTE ! Climategate, Saison 2

par Benoît Rittaud

• • • • • 

C'est à nouveau sur le site de Jeff Id qu'un lien vers de nouveaux fichiers de mails vient d'arriver, avec apparemment de quoi s'amuser. Voir ici : http://noconsensus.wordpress.com/2011/11/22/climategate-2-0/

Ce fil est là pour en discuter, en attendant que les choses se décantent.

N'oubliez pas votre popcorn…

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
151.  yvesdemars | 30/11/2011 @ 19:00 Répondre à ce commentaire

préoccupé par l’absence de réchauffement et les craintes d’un refroidissement discussions de Jones à propos d’un plan B pour sauver la face

Email datant de 2009 et dont une copie est adressée à Holdren le czar environnementaliste d’Obama dans la perspective de l’ex future loi « cap and trade » depuis enterrée ce qui montre bine les connivences politiques de ces soi disant scientifiques

http://wattsupwiththat.com/201.....f-warming/

instructif

152.  Mihai V | 1/12/2011 @ 11:24 Répondre à ce commentaire

Un post très technique sur l’archivage des e-mails et la quasi impossibilité de détruire toutes les copies. Phil Jones et sa Clique n’en sont probablement même pas conscients.

The Climategate email network infrastructure
Posted on November 30, 2011 by Anthony Watts

Guest Post by David M. Hoffer

Since both ClimateGate 1&2 there has been considerable confusion in regard to how the emails were obtained, how the FOIA requests were managed, and what was or wasn’t possible in that context. There is no simple answer to those questions.

The ClimateGate emails span a period of nearly two decades. During that time period, email systems evolved substantially in terms of technology, implementation, operational procedures, and the job descriptions of those responsible for them. Other technologies such as backup systems, archive, and supporting technologies for legal compliance also changed (as did the laws themselves). Saying exactly what was and wasn’t possible for such simple actions as deleting an email have completely different answers over time, and also based on the technology that was implemented at any given time. With so many moving targets, it is impossible to draw any conclusions to a 100 percent certainty.
This article is written to cover the basics of how email systems and their supporting infrastructure work, and how they have evolved over time. With that as a common background, we can then discuss everything from the simple questions regarding who could delete what (and when), how the emails might have been obtained, and possibly most interesting of all, raise some serious questions about the manner in which the FOIA requests were handled at the CRU.
[…]

Bonne lecture pour anglophones.

153.  yvesdemars | 1/12/2011 @ 15:29 Répondre à ce commentaire

Mc Intyre a à la lumière des mails découvert que la courbe de Hockey de Mann était « pire que ce que l’on supposait)

En fait la divergence entre ses proxies (cernes d’arbres) et les mesures terrestres (hadCRut) ne commençait pas après 1960 mais après 1940
ci-dessous la courbe (les valeurs trouvées par mann sont en orange)

On rappellera que ce résultat qui était évidemment très ennuyeux (invalidant les résultats des périodes antérieures pour tout scientifique honnête) a été truqué en substituant à la courbe obtenues à partir des cernes d’arbres par les températures réelles ( trick for hide the decline) sur la période de divergence

là c’est hide the decline ++
http://climateaudit.org/2011/1.....line-plus/

154.  yvesdemars | 1/12/2011 @ 17:08 Répondre à ce commentaire

dans Forbes

extrait

“If there were any doubts remaining after reading the first Climategate e-mails, the new batch of e-mails that appeared on the web today [November 22] make it clear that the UN Intergovernmental Panel on Climate Change is an organized conspiracy dedicated to tricking the world into believing that global warming is a crisis that requires a drastic response,” said Myron Ebell, Director of the Competitive Enterprise Institute’s Center on Energy and Environment. “Several of the new e-mails show that the scientists involved in doctoring the IPCC reports are very aware that the energy-rationing policies that their junk science is meant to support would cost trillions of dollars.

« s’il restait quelques doutes après la lecture des mails du premier Climate Gate, la nouvelle fournée de mails apparus dur le web le 22 Novembre révèle clairement que le GIEC est une conspiration organisée pour convaincre le Monde que la crise du réchauffement global réclame une réponse drastique » déclare Myron Ebelle Directeur du Competitive Enterprise Institute’s Center on Energy and Environment.
« Plusieurs de ces mails montrent que les scientifiques impliqués dans la restitution des rapports du GIEC sont conscients que les politiques de rationnement énergétique que leur science bidon est supposée justifier coûterait des trillions de dollars US » ( nota 1 trillion = 10¹8 $ soit un million de milliards)

155.  scaletrans | 1/12/2011 @ 21:16 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#154),

Normalement, 1billion c’est mille millions soit un milliard, et un trillion mille fois plus non ?

156.  yvesdemars | 1/12/2011 @ 21:50 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#155),

c’est juste mais Wikipédia fr est faux là dessus

157.  Mihai V | 2/12/2011 @ 2:22 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#156),

mais Wikipédia fr est faux là dessus

Wickedpedia fr est surtout confus là-dessus.
Sur la page Billion ça va encore (sauf que la première phrase est tout à fait ridicule), sur la page détaillée Échelles longue et courte, tout se gâte après le Sommaire.

158.  yvesdemars | 2/12/2011 @ 11:59 Répondre à ce commentaire

le sectaire Kevin Trenberth a cherché à faire virer de la NCAR
un chercheur dont les vues s’opposaient aux siennes sur le lien réchauffement et ouragans

le lien peut exister mais pas dans le sens souhaité: 2010 année proclamée la plus chaude enregistre la plus basse activité cyclonique

159.  cdc | 2/12/2011 @ 17:36 Répondre à ce commentaire

Denis Delbecq (#53), Pour moi, c’est le 30 mai 2008…

160.  yvesdemars | 5/12/2011 @ 17:58 Répondre à ce commentaire

http://wattsupwiththat.com/201.....struction/

dans les mails une dégelée de critiques sur les reconstructions de Mann

extraits

what Mike Mann continually fails to understand, and no amount of references will solve, is that there is practically no reliable tropical data for most of the time period, and without knowing the tropical sensitivity, we have no way of knowing how cold (or warm)the globe actually got.

ce que Mann persiste à ne pas vouloiir admettre, quelques soient les références qu’on lui fournit, c’est qu’il n’existe quasiment aucune donnée valable pour les TRopiques pour la plus grande part de la période couverte, et que sans connaître la sensibilité aux Tropiques, il n’y a aucun espoir de savoir si le globe s’est actuellement réchauffé ou refroidit …

Where does all this lead us? It is very likely that the NH mean temperature has shown much larger past variability than caught by previous reconstructions. We cannot from these reconstructions conclude that the previous 50-year period has been unique in the context of the last 500-1000 years.

A quoi tout cela nous conduit-il? Il est très probable que les températures moyennes de l’HN ont connu une variabilité passée bien plus importante que ce qui ressort des reconstructions. Nous ne pouvons conclure de ces reconstructions que les 50 dernières années ont été exceptionnelles au regard de la période des 500-1000 dernières années

161.  Patrick Bousquet de Rouvex | 8/12/2011 @ 14:20 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#160),

ce que Mann persiste à ne pas vouloiir admettre, quelques soient les références qu’on lui fournit, c’est qu’il n’existe quasiment aucune donnée valable pour les TRopiques pour la plus grande part de la période couverte, et que sans connaître la sensibilité aux Tropiques, il n’y a aucun espoir de savoir si le globe s’est actuellement réchauffé ou refroidit (refroidi !)…

C’est quaznd même un mail d’importance, celui-là !!! Un aveu de taille!!!! A mettre en exergue, n(est-ce pas, Araucan ? Qui en est l’auteur ??

162.  Mihai V | 8/12/2011 @ 16:23 Répondre à ce commentaire

Voici la réponse :

#4133 Johnathan Overpeck – IPCC review.

what Mike Mann continually fails to understand, and no amount of references will solve, is that there is practically no reliable tropical data for most of the time period, and without knowing the tropical sensitivity, we have no way of knowing how cold (or warm)the globe actually got.

[and later]

Unsatisfying, perhaps, since people will want to know whether 1200 AD was warmer than today, but if the data doesn’t exist, the question can’t yet be answered. A good topic for needed future work.

164.  the fritz | 11/12/2011 @ 23:32 Répondre à ce commentaire

Après cela
http://www.sudouest.fr/2011/09.....11-706.php

il y a ceci
http://nsidc.org/arcticseaicenews/

Allez, encore un petit coup de pouce et on est dans les moyennes

165.  RDEURO | 11/12/2011 @ 23:47 Répondre à ce commentaire

http://www.youtube.com/watch?f.....rdrprvnJ0#! ????

166.  Patrick Bousquet de Rouvex | 11/12/2011 @ 23:48 Répondre à ce commentaire

RDEURO (#163), Vous pouvez nous donner une idée de ce qu’il dit ? Merci d’avance.

167.  the fritz | 12/12/2011 @ 0:12 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#166),
Ouais, surtout que cela dure un quart d’heure

168.  scaletrans | 12/12/2011 @ 11:19 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#166), the fritz (#167),

En gros, il ne fait que développer (de sa voix particulièrement rocailleuse) ce que dit Lord Monckton sur Durban et ses prétentions. Rien de nouveau, sauf qu’il n’est plus à proprement question du climat dans les débats, et que l’ONU voudrait imposer des restrictions telles que cela nous ramènerait à l’âge de la pierre. Rien que vouloir imposer une impossible réduction de 2° de la température ferait naître un nouvel âge glaciaire.
Fort heureusement, c’est largement au-dessus (de plusieurs ordres de grandeurs) des possibilités humaines. Mais le simple fait de le vouloir est un exemple parfait du degré de folie auquel est parvenu l’équipe du « Roi Rajendra » avec ses bureaucrates et ses agents gouvernementaux à travers le monde.
En bref, rien de nouveau, simplement le constat d’une pantalonnade festive qui va nous coûter très cher.

169.  scaletrans | 12/12/2011 @ 11:29 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#166), the fritz (#167),

Lord Monckton mentionne également la volonté des cinglés de l’ONU d’établir une Cour Internationale et d’inscrire les droits de la Terre Mère dans la constitution, qualifiant cela de retour à la superstition. Le journaliste lui demande ce qu’il pense des meurtres de paysans en Amérique du Sud et au vol de terres en Ouganda dans le cadre de la politique verte du WWF.

170.  JG2433 | 12/12/2011 @ 12:07 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#168),

Rien de nouveau, sauf qu’il n’est plus à proprement question du climat dans les débats

« Que foutre« * finalement du RCA… Ne reste alors plus QUE la politique pilotée par l’ONU ? Grrr 😡

* Pardonnez-moi pour cette expression argotique chère à feu Alphonse Boudard.

171.  Bob | 12/12/2011 @ 13:06 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#168),

Rien de nouveau, sauf qu’il n’est plus à proprement question du climat dans les débats,

Croyez vous qu’ils en avaient parlé à Flopenhague ? à Cancun ?

Point du tout. Pour ces illuminés qui se rassemblent dans ce genre de BBQ party, et qui ne lisent que les journaux mais pas la presse scientifique, l’affaire est entendue. Pas question d’émettre le moindre questionnement à ce sujet quand il s’agit de bloquer le monde industrialisé et aussi, les PVD.
Pour eux, c’est l’équivalent du petit livre rouge de Mao.

172.  yvesdemars | 14/12/2011 @ 18:09 Répondre à ce commentaire

le GIEC s’exonère des lois sur l’accès à l’information (FOI)

http://www.bishop-hill.net/blo.....e-law.html

un déni de démocratie

c’est vraiment un machin l’ONU

173.  Bob | 14/12/2011 @ 18:47 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#172),

Je ne vois pas comment c’est possible.

Le GIEC de l’ONU ne finance pas les recherches des chercheurs. Il n’en fait pas lui-même. Ils nous l’ont assez répété.

Il se contente de compiler les résultats publiés et pire-reviouvés (ceux des ONG en sont exemptés), d’éliminer tous les résultats dérangeants, puis d’en faire des rapports, FAR, SAR, TAR AR4 etc.

Les travaux sont effectués au sein des Universités. Ils sont soumis aux FOIA (du moins en UK et USA et autre pays anglophones) de leurs pays. Et ces lois ne font pas mention de l’usage ultérieur qui est fait de ces travaux que ce soit pour l’ONU, pour Tartempion ou qui que ce soit d’autre. A moins qu’il n’existe un « secret GIEC » comme il existe un « secret défense »

Bref, AMHA, si c’est vrai, le machin ONU n’a nullement son mot à dire à ce sujet.
C’est d’autant plus ridicule que le GIEC s’est toujours vanté de travailler dans la plus totale transparence.
Pachy va encore se faire remonter les bretelles par l’IAC = l’InterAcademic Council.

174.  AntonioSan | 14/12/2011 @ 22:25 Répondre à ce commentaire

Bob (#173),

Pachy va encore se faire remonter les bretelles par l’IAC = l’InterAcademic Council.

Pachy derme est epais… et IAC sans pouvoir… 🙁

Sorry, the comment form is closed at this time.