Nouvelles de la semaine/1.

France

Gaz de schiste, France : suite et pas fin.

http://www.liberation.fr/terre/01012374021-bove-de-margerie-le-gaz-de-schiste-divise

http://www.leparisien.fr/lyon-69000/gaz-de-schiste-total-va-contester-l-abrogation-de-son-permis-en-france-26-11-2011-1740720.php

Europe

Gaz de schiste : en Pologne, c'est parti

http://www.presseurop.eu/fr/content/news-brief-cover/1094931-le-gaz-de-schiste-bon-pour-lemploi

Economies d'énergies : on verra demain

http://www.euractiv.com/fr/energie-efficacite/accord-sur-conomie-nergie-repouss-2012-news-509218

Ampoules électriques

http://www.presseurop.eu/fr/content/article/900501-changer-les-ampoules-une-idee-pas-tres-lumineuse

Articles scentifiques

Sensibilité climatique

http://www.atlantico.fr/pepites/rechauffement-climatique-co2-disculpe-climat-giec-temperature-232457.html

http://www.20minutes.fr/article/830140/previsions-giec-seraient-elles-tres-pessimistes

Climategate.2

Proxies : comment renforcer l'"impact d'un article"

http://climateaudit.org/2011/11/25/behind-closed-doors-perpetuating-rubbish/#more-15041

WUWT (suivre les mises à jour).

http://wattsupwiththat.com/2011/11/22/climategate-2-0/

http://wattsupwiththat.com/2011/11/29/new-tool-all-climategate-emails-in-order-in-excel/    (les emails classés pas dates, cela aide !)

Préparation de Durban

Si vous passez par là

http://unfccc.int/meetings/durban_nov_2011/meeting/6245.php

La France y croit

http://www.smartplanet.fr/smart-technology/conference-de-durban-sur-le-climat-la-france-veut-un-accord-elargi-8815/

Pas assez d'argent et beaucoup trop de promesses

http://www.20minutes.fr/article/829006/climat-nations-unies-sinquietent-dun-ecart-preoccupant-entre-promesses-actions-necessaires

L'avenir du MDP

http://www.20minutes.fr/article/828832/conference-durban-outils-economiques-combattre-co2-coeur-negociations

Feu le protocole de Kyoto ?

http://www.maxisciences.com/r%e9chauffement-climatique/climat-la-chine-plaide-a-nouveau-en-faveur-d-039-une-prolongation-du-protocole-de-kyoto_art18857.html

http://www.liberation.fr/terre/01012374109-climat-durban-charge-de-trouver-un-avenir-au-protocole-de-kyoto

@@@@@@

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
101.  lemiere jacques | 13/12/2011 @ 17:48 Répondre à ce commentaire

Alain (#100),
faut d’abord avoir de quoi ronger…on a déjà eu des sueurs froides il y a quelques années…même en imaginant des effets collectifs subtils, à un moment ou un autre il y a une barrière énergétique à franchir….on verra bien, mais le fait qu’on s’excite d’abord est mauvais signe…

102.  Bob | 13/12/2011 @ 17:51 Répondre à ce commentaire

Alain (#100),

la science médiatique c’est devenu n’importe quoi

Comment ? Il aurait donc existé une « science médiatique » et je n’en aurais pas été averti.
On m’aurait trompé à l’insu de mon plein gré ?

103.  lemiere jacques | 13/12/2011 @ 17:52 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#98),
je ne sais plus où j’ai vu ça ( wuwt?), mais il y a dbeaucoup de projets d’aeroports sur des iles censées disparaitre.

104.  Bob | 13/12/2011 @ 18:08 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#103),

il y a dbeaucoup de projets d’aeroports sur des iles censées disparaitre.

Oui 11 en construction, rien qu’aux Maldives.

http://www.maldivestourismupda.....ed-in.html

Et puis de belles vlllas et hôtels, les pieds dans l’eau.

http://www.ilre.com/maldives-l.....state.html
….

Il y en a qui ne perdent vraiment pas le Nord.

Merci, Pimprenelle, de venir à leur secours avec nos Euros.

105.  Murps | 13/12/2011 @ 18:09 Répondre à ce commentaire

Alain (#95),

il faut potasser, chercher…
il semble y avoir plein de travaux (pas mal en Italie, Focardi, Spantelli, aux usa…), et c’est vrai que depuis qq années la filière Ni+H à sec semble avoir décollé…
la filière Pd+D forcément humide, marche mais produit peu de chaleur…

Envoyez les liens !
😉
Je veux bien chercher, mais j’imagine que vous avez une floppée de docs à me proposer. Alors on peut gagner du temps.

Vous devinez que j’ai un mal fou à avaler cette histoire d’atomes de palladium et de nickel qui fusionnent… A 400 °C…

106.  Alain | 13/12/2011 @ 18:39 Répondre à ce commentaire

Murps (#105),
tout ce que je trouverais serait incomplet, biaisé.

la liste vortex-l rassemble un tas de sceptiques et de croyants qui s’étripent joyeusement…
http://www.mail-archive.com/vo.....index.html
le site du constructeur de l’ecat http://ecat.com/ avec sa faq
le site du construteur de l’hyperion
http://www.defkalion-energy.com/
avec son forum

un des derniers article (avec divers lien à suivre, vers des référence et d’autres articles)
par un magazine suedois
http://www.nyteknik.se/nyheter.....208908.ece
un site de fan
http://coldfusionnow.wordpress.com/

le site de rossi pour discuter de FF, théorie & co
http://www.journal-of-nuclear-physics.com/
un vieux journals sur la LENR
http://blog.newenergytimes.com/

il faut faire gaffe parce que le délire se mélange au réel parfois…
(mais bon ici j’ai l’habitude.)

sinon il y a des tonnes de papiers publiés, mais il faudrais demander aux gens de vortex comment les identifier et les obtenir…

il y a aussi qq réf à la nasa, et qq vieux travaux du darpa… à fouinner.

107.  Alain | 13/12/2011 @ 18:44 Répondre à ce commentaire

Alain (#106),
ah sinon autre blog fan
http://www.e-catworld.com/

mais yen a plein d’autres qui se copient (mal) les info notamment des francais…

les papiers théoriques sont pas très intéressants, parce que c’est pas encore bien téabli… il y a des vidéo , des rapports, des plans, des discussions…
plein de trucs a creuser…

du boulot pour se faire un oppinion…

108.  Nicias | 13/12/2011 @ 18:59 Répondre à ce commentaire

Patrick Bousquet de Rouvex (#98),

a regretté Félix Barsinas, maire de Tahuata

Oui oui, Tahuata noyée par les eaux…

109.  Nicias | 13/12/2011 @ 19:00 Répondre à ce commentaire

oups, je ne suis pas sur le bon fil…

110.  Murps | 13/12/2011 @ 20:17 Répondre à ce commentaire

Alain (#106), tous ces liens…
Ce sont des liens « privés », de blogs, de journalistes…
Avez-vous quelque chose venant d’une revue spécialisée dans les publications de recherche en physique ?
Avez-vous une thèse, sortant de google scholar par exemple ?

Est-ce qu’il y en a un seul lien avec la description en détail d’UNE SEULE expérience qui mette en évidence cette « fusion froide » ???????
A ce niveau, la théorie, je m’en fiche, il faut des faits reproductibles.

Vous avez ????

111.  Alain | 14/12/2011 @ 11:24 Répondre à ce commentaire

Murps (#110),
les papiers de focardi doivent le montre.
les expériences publiques de rossi, quand on n’est pas parano sont assez probantes…

mais sinon par définition vu que les LENR sont pas scintifiques, et sont interdites de peer review , vous ne les trouverez pas dans science.
la nasa a laissé quelques papiers de quelques chercheurs sortir a ce sujet…

moi ce qui m’a le plus convaincu c’est l’inscription aux registres du commerce de defkalion, la petite enquête de nytechnik.se sur les société de rossi et defkalion…

il faut chercher vous même parce que j’ai pas accumulé les références…
il y a une méta-étude qui recense les divers résultats accumulés depuis 20 ans, mais j’arrive pas à la retrouver… ca doit traîner sur vortex…
se faire une idée prend du temps. en plus certains papiers ou commentaires ressemblent à l' »Harmonices Mundi » de kepler…

sinon j’ai trouvé ce papier de rossi&focardi
http://www.scribd.com/doc/6358.....march-2010
mais je ne peut pas y accéder…

évidemment touts les papiers sont refusé, sans discussion.
j’en ai lu certain, très factuels, avec mesures et constatations, et la seule raison de les critiquer c’est que le résultat avancé n’est pas accepté, et que donc la fraude est supposé sans débat.

c’est comme pour la plupart des brevets déposé, rejetés avec pour seule raisons : s’oppose aux connsaisances scientifiques acceptées…

mais c’est vrai que récemment quelques brevets sont passés…

le meilleur conseil a donner, est de faire ses recherches soi-même, demander sur vortex, et faire le tri avec des pincettes.

112.  Alain | 14/12/2011 @ 11:26 Répondre à ce commentaire

Alain (#111),
un résumé sceptique mais pas dogmatique
http://www.physorg.com/news/20.....video.html
qui cite d’autres travaux…

113.  Alain | 14/12/2011 @ 11:42 Répondre à ce commentaire

Alain (#112),
tient qui tombent de mon téléscripteur
(http://e-catsite.com/ qq commentaires anciens)
http://lenr-canr.org/acrobat/R.....yofcol.pdf
a noter que dedans ils parlent de papiers qui parlent de production de chaleur anormale, qui ne sont pas classés comme FF, mais qui en fait ne s’expliquent que par des LENR (alias FF pour les nuls). hypocrisie!

http://www.lenr-canr.org/acrob.....enthyd.pdf
celui là je comprend pas trop son niveau, mais en creusant il doit y avoir des papiers
https://netfiles.uiuc.edu/mragheb/www/NPRE%20498ES%20Energy%20Storage%20Systems/Nuclear%20Battery%20using%20Clusters%20in%20Nanomaterials.pptx

114.  Alain | 14/12/2011 @ 11:53 Répondre à ce commentaire

Alain (#113),
en passan un site de réf que j’avais oublié (un repère de menteur et de fraudeur d’après le mainstream)
http://www.lenr-canr.org/

un article sur le comportement du MIT // à la FF
http://www.infinite-energy.com.....report.pdf

un brevet de piantelli
http://www.cfeis.com/images/Pi.....odforp.pdf
le site d’un chercheur sur le sujet
http://coldfusion-miles.com/

la réponse de areva su le sujet
http://www.areva.com/ajaxpub/D.....estion=975
-> nous on fait pas de la recherche fondamentale… (au moins ils disent pas que ce sont des conneries)

115.  Alain | 14/12/2011 @ 12:18 Répondre à ce commentaire

Alain (#114),
une video sur le complot
http://topdocumentaryfilms.com.....ld-fusion/
histoire de nous changer du film de al gore et autres conneries apocalyptiques d’Arte, TF1 et gully.

un article sur le FOIA qui a abouti a la publication des travaus de la nasa sur la FF
http://ecatreport.com/cold-fus.....mment-3169

discussion, avec qq commentaire du fabriquants
a propos de la capacité de changer le monde
http://www.defkalion-energy.co.....4699#p4699

116.  julien | 14/12/2011 @ 12:51 Répondre à ce commentaire

Une preuve de plus qu’un refroidissement climatique serait en fait beaucoup plus dangereux qu’un réchauffement pour les espèces en voie de disparition.

(Le Figaro) 100 baleines bloquées dans la banquise

Plus de cent baleines blanches bélugas, une espèce protégée, sont prisonnières de la banquise en mer de Béring, a indiqué aujourd’hui la région de Tchoukotka (extrême nord-est de la Russie), appelant le gouvernement russe à dérouter un brise-glace pour venir en aide à ces bêtes. « Un groupe de plus de 100 bélugas est coupé de la pleine mer et prisonnier des glaces en mer de Béring, à une quinzaine de kilomètres au sud du village de Ianrakynnot », indique le site des autorités régionales.

« Le gouverneur de Tchoukotka, Roman Kopine, a envoyé une lettre au ministre des Transports, Igor Levitine, et au ministre des Situations d’urgence, Sergueï Choïgou, pour qu’ils étudient la question de l’envoi d’un navire brise-glace pour sauver les bélugas », poursuit le communiqué. Selon la même source, ces cétacés risquent de manquer de nourriture. Par ailleurs, l’avancée des glaces réduit peu à peu les surfaces d’eau où elles peuvent encore venir respirer.

117.  Bob | 14/12/2011 @ 13:53 Répondre à ce commentaire

julien (#116),
Ben zut alors !
C’est surement encore un coup du CO2 !

Huet de Libation, va sûrement nous faire un billet là-dessus basé sur un article de Rhamstorf qui nous démontre qu’en fait il n’y a pas de glace là-bas , quand on « corrige » les observations en tenant compte de l’ENSO et des volcans.

En fait, il y a beaucoup moins de glace que ne le croient les baleines Belugas qui se sont encore fait piéger par les discours des odieux négationnistes menés par Skyfall et PU.

118.  Alain | 14/12/2011 @ 14:22 Répondre à ce commentaire

pour en revenir à la fraude climatique

The energy and environmental future of the world hung in
the balance—and the MIT PFC people failed us. They preferred
to get rid of a scientific claim in which they did not
believe, and which threatened their federally-funded program,
by playing politics with the media, trivializing their
experiments, and ultimately foisting on the world highly
flawed data—some would say fraudulently represented
data—from a calorimetry experiment ostensibly
performed to determine scientific truth. . .

http://www.infinite-energy.com.....report.pdf
p13

pas si hors sujet que ça…
l’histore de la FF est édifiante et rappelle celle du RCA, mais en pire.
média, lobby scientifique, financement d’état, supression des oppisition, pire/pal review, fraudes statistiques…

sociologiquement fascinant, surtout raconté par un gars qui était dans la tourmente au moment des faits…

119.  Clem | 14/12/2011 @ 14:30 Répondre à ce commentaire

julien (#116),

100 baleines bloquées dans la banquise

Je comprend plus rien, je pensais qu’il n’y avait plus de banquise. On m’aurais menti ?

120.  Murps | 14/12/2011 @ 18:17 Répondre à ce commentaire

Alain (#111),

les expériences publiques de rossi, quand on n’est pas parano sont assez probantes…

Je ne suis pas parano, je suis juste physicien de formation.
Je veux bien voir l’expérience du M. Rossi en question.
Ou-est-elle ?

mais sinon par définition vu que les LENR sont pas scintifiques, et sont interdites de peer review , vous ne les trouverez pas dans science.
la nasa a laissé quelques papiers de quelques chercheurs sortir a ce sujet…

« Par définition, pas scientifiques » ?
Ca ne veut pas dire grand chose…
« Interdites de peer review » ca me surprendrait. Ce serait plus juste de dire que ça ne passe pas la barre du peer review, ce qui est un autre problème.

moi ce qui m’a le plus convaincu c’est l’inscription aux registres du commerce de defkalion, la petite enquête de nytechnik.se sur les société de rossi et defkalion…

Méfiez vous de ces impressions basées sur la simple création d’une entreprise, ce qui prend juste un peu de temps et de paperasse et ne remplace pas la réalité d’une expérience.
Voici des exemples foireux ici et qui ont en commun d’être présentés de manière à impressionner le gogo avec un mélange de références scientifiques exactes et d’affirmations totalement fantaisistes se terminant invariablement par une conclusion du style « nous sommes de grands incompris, la science officielle nous ignore ».
Sans vouloir vexer les auteurs de ces sites, il n’y a rien de génial dans leurs productions, juste une absence totale de lucidité et de maîtrise de concepts physique simples.

A votre place, je cesserai de perdre mon temps avec tous ces projets qui n’aboutiront jamais.

Ceci dit je jette un coup d’oeil à la production de M. Rossi que vous m’avez envoyé.

121.  papijo | 14/12/2011 @ 19:01 Répondre à ce commentaire

Alain (#111),

les expériences publiques de rossi, quand on n’est pas parano sont assez probantes…

Merci pour vos liens qui m’ont permis de me faire une petite idée sur le problème, mais pour ma part, j’aurais tendance à suivre l’avis de Murps.

En effet, le comportement de Rossi est étrange pour quelqu’un qui veut vendre son système. Un constructeur de « super chaudière » qui voudrait en faire la promotion commencerait par faire réaliser un test de performances par un organisme « indépendant » (par exemple APAVE, TUV … ). Ici, c’est l’inverse, les mesure sont uniquement celles faites sans témoin par le concepteur. … Rien ne prouve, à mes yeux, qu’on n’est pas dans un nouvel épisode des « Pieds Nickelés cherchent un partenaire incompétent et naïf ». Nous verrons bien !

Sur un plan plus théorique, 2 choses ont attiré mon attention:

1 – Le système est relativement simple et je ne comprends pas quel est le phénomène qui empêche le système de fonctionner au delà de 4 ou 5 heures. Si l’énergie produite était d’origine nucléaire, la quantité de combustible perdue ne serait pas en cause, alors ?

2 – Une partie de l’énergie serait produite par désintégration « béta + ». Or, le positron se désintègre avec un électron en émettant un gamma de 0,5 MeV. Même si cette part de l’énergie produite n’était que de quelques centièmes des 1 MW de leur prototype, il faudrait pour s’en protéger un écran en béton de l’ordre de 1 m d’épaisseur (ou l’équivalent en Pb ou autre matériau). Manifestement, aucune protection n’est installée et … Rossi est toujours en vie. J’en déduirais donc qu’il n’y a pas de réaction nucléaire (ou alors, ce ne sont pas celles décrites dans ses papiers !).

122.  Célestin | 14/12/2011 @ 19:34 Répondre à ce commentaire

@ Alain (surtout), Murps, papijo et les autres,
Merci pour ce débat (et les liens !) sur la LENR. Très intéressant en tout cas.

123.  lemiere jacques | 14/12/2011 @ 19:42 Répondre à ce commentaire

Célestin (#122), personne ne se souvient des suisses il y a quelques années? et de leur fusion froide aussi?

124.  julien | 14/12/2011 @ 22:12 Répondre à ce commentaire

Murps (#120), Le 29 octobre l’E-cat de rossi a tourné pendant 5 heures en fournissant en moyenne 470 KW (KWH je suppose) d’énergie mesurée sous forme de vapeur. (vidéo à l’appui). L’article dit que le système tourne en autonomie. N’ayant rien de plus pour vérifier que google, je dois m’en contenter…

Encore un petit qui vient avec une nouvelle idée face au système de ceux confortablement installés qui n’ont rien fait pour la science au final.. 😉 J’aurais tendance à croire que cette invention n’est pas une fumisterie. Mais le bon sens me dit d’encore attendre pour voir ce que l’avenir nous réserve. J’aime bien les chercheurs, mais je préfère quand même les trouveurs comme aurait dit un de mes profs quand j’étais plus jeune. 🙂

TV: Half a megawatt E-cat in Bologna

Pour ce que j’ai pu comprendre, Rossi souhaite également protéger son invention afin de la commercialiser, c’est pour cela qu’il refuse la revue par pairs si ils ouvrent le réacteur, et il a du décliner les offres de publication où on lui a proposé de payer des sommes astronomiques pour le publier.

D’après ce que j’ai compris, une molécule H2 entre en collision avec deux (?) atomes de nickel pour former un atome de fer et un de cuivre, d’après la table périodique des éléments il n’y a pas de changement de masse molaire (?). (ce ne sont que mes suppositions de non expert). Vu ce que le réacteur consomme en nickel et les réserves mondiales avérées, cela n’est de toute façon pas prêt de changer le marché de l’énergie j’ai bien peur. Par contre la France possède alors pas mal de ressources de ce combustible en Nouvelle Calédonie (et aurait donc un intérêt stratégique a supporter la recherche dans ce sens à priori), si ça peut redistribuer les cartes des ressources énergétiques sur la planète…

(lien wikipédia assez complet) Energy Catalyzer

125.  papijo | 14/12/2011 @ 23:42 Répondre à ce commentaire

julien (#124),

J’ai lu le texte du lien ci-après et vu la 2ème vidéo montrant la visite de l’auteur durant la « fameuse expérience ».

Lien:
http://pesn.com/2011/10/28/950.....uccessful/

L’auteur trouve curieux qu’un groupe électrogène situé à coté du caisson contenant « la machine » ait continué à tourner pendant toute l’expérience (pourquoi, alors que la réaction est en principe « auto-entretenue » ?). Personne n’a pensé à poser des questions à ce sujet ? L’organisateur qui prétend que durant l’expérience le courant a été coupé (mais, semble-t-il, n’a pas montré le(s) ampèremètre(s) tomber à zéro ou presque !). L’auteur reconnait quand même qu’il s’agit là d’une faille pour les sceptiques.

Enfin curieux qu’aucune démonstration ne soit faite des valeurs relevées durant l’essai: les températures d’entrée / sortie de l’eau, le débit, la puissance électrique consommée.

Pour moi, tant que je n’ai pas autre chose que ce genre de document, il s’agit d’une démonstration faite devant des « naïfs » qui n’a aucune valeur et qui cache peut-être une arnaque !

Toutefois, pour vous rassurer, les relevés de rayonnement étaient à zéro et les visites ont pu avoir lieu en toute sécurité. Ces gens là devraient aller donner des cours de radioprotection à AREVA et EDF. Leur « blindage » m’a l’air considérablement plus efficace que les mètres d’épaisseur de béton qui entourent nos réacteurs !

Enfin, je pense avoir une bonne expérience du milieu industriel et des « arnaques » qui y prolifèrent, celle-ci ne serait pas la première, ni la plus grande. Mais enfin, si j’ai tord, ce sera une bonne nouvelle: plus de crise de l’énergie, plus de pollution, plus de RCA, on fermera même SKYFALL et on pourra se coucher tous les soirs à 22 heures !

126.  Bob | 14/12/2011 @ 23:52 Répondre à ce commentaire

papijo (#125),
J’opine
Outre le fait que tout ça est extrêmement bizarre (pour rester poli) du point de vue scientifique, ça me rappelle furieusement l’histoire des « avions renifleurs » .

Même goût du secret, manips à moitié dissimulées, des photos, des bandes vidéo, des trucs cachés.

Et nos trois petits Belges très malins sont partis avec la caisse et avec un énorme éclat de rire en direction de Valéry Giscard d’Estaing et de son cabinet de polytechniciens qui voulaient garder ça secret « pour pas éventer le secret du miracle » qui allait trouver du pétrole.

J’ai vécu ça d’assez près et comme nombre de collègues, nous étions ébahis, dès le début, par la crédulité sans borne des « responsables ».

Alors, faut pas s’étonner de leurs naïveté actuelle.

Une analyse sans concession de la manip de Rossi :

http://motls.blogspot.com/2011.....point.html

127.  papijo | 15/12/2011 @ 0:00 Répondre à ce commentaire

julien (#124),

Un autre petit point, je n’avais pas vu le « rapport d’essai » joint à votre lien.

La puissance calculée est basée sur le fait que toute l’eau est vaporisée, or un mano montre qu’on est à environ 4 bars, et la température mesurée est de 104°C, donc nettement au-dessous de la température de saturation. Ca change tout (la puissance est dans le rapport (104 – 18) / (625 – 18)) !

De plus, le type de « radiateurs » n’est pas prévu pour condenser la vapeur, et est bien mal installé.

Bref, çà sent pas très bon !

128.  papijo | 15/12/2011 @ 0:03 Répondre à ce commentaire

Bob (#126),

Je n’avais pas lu votre lien, mais il semble bien confirmer mon analyse !

Il n’y a pas d’ébullition !

129.  Murps | 15/12/2011 @ 8:48 Répondre à ce commentaire

julien (#124),

Encore un petit qui vient avec une nouvelle idée face au système de ceux confortablement installés qui n’ont rien fait pour la science au final.. 😉 J’aurais tendance à croire que cette invention n’est pas une fumisterie.

Après lecture documentation et réflexion, je reste franchement sur ma position. Scientifiquement, je ne vois rien de réellement convaincant. Humainement parlant, tout ça n’est pas clair du tout, ça ressemble même à une manipulation ; tous les éléments de com’ relatifs à une arnaque sont présents. Justement une « fumisterie » comme vous dites et je vous invite à relire les remarques pertinentes de papijo et de Bob.

J’ajoute que les mesures de calorimétrie sont toujours extrêmement délicates, les pertes très difficiles à évaluer…
Dans une épreuve de Capes/agreg, quand on réussit à évaluer la chaleur latente de l’eau à 25% près, on est content, c’est vous dire !

Alors leurs mesures thermométriques avec leurs circuits isolés au papier albal… (HS mais ça me fait penser aux « pertes de chaleur » de Trenberth)

Mais le bon sens me dit d’encore attendre pour voir ce que l’avenir nous réserve. J’aime bien les chercheurs, mais je préfère quand même les trouveurs comme aurait dit un de mes profs quand j’étais plus jeune. 🙂

Moi aussi je préfère les trouveurs, mais cette réflexion ne rends pas plus lucide sur une affaire douteuse comme celle-là.

Cordialement

130.  Alain | 15/12/2011 @ 8:52 Répondre à ce commentaire

papijo (#127),
ca fait partie des question, mais la vaporisation se fait justement a la pression athmosphérique, pas dans la plomberie.

notez que si il y a fraude, ca suppose que le client soit complice. possible, mais ca fait pas mal d’acteur en cause… a ajouter a d’autres complices et sociétés en cause.

sinon, comme le montre les liens on peut déjà constater :
– que le début du scepticisme , l’avis du MIT, est basé sur une fraude évidente digne de mann, en plus clair et direct.
– que les expériences ont été dès le début reproduites, même au MIT ou le succès constaté a été bidouillé en échec

le fait que ce soit impossible n’est donc pas un problème puisque c’est constaté depuis longtemps.

maintenant il reste la fraude personelle de Rossi et Defkalion, la seule hypothèse qui pousse à être prudent.

il y a un débat, qui part comme vous sur les divers points que vous avez relevé, mais bien plus loin, bien plus subtil.

sur le générateur, par exemple il est clair que rossi n’arrive pas a entretenir la réaction sans un petit coup de main (un peu comme on le fait avec les réacteurs sub-critiques au thorium, même si le fonctionnement est différent).
il semble aussi que quand la réaction s’emballe, ca bloque tout, et que donc en mode auto-entretenu il faut un mécanisme de stabilisation. defkalion prétend l’avoir fait, mais elle aussi exige une alimentation permanente (mais peu pruissante avce un COP bien plus grand).

la physique reste une question ouverte, et je n’apporte aucun crédit solide aux diverses hypothèses théoriques.

ce qui semble se produire au vu des résulats évoqués c’est pas une fusion nucléaire p+p , mais une fusions p+e ou p+e+p ou pn+e, basé sur l’interaction faible (une anti-désintegration béta), et une cascade d’absorption de neutron, de désintégration béta, peut être alpha, avec étrangement peu de gamma (des X de 200-500keV)…

quand au comportement bizarre de Rossi, c’est un fait, mais il faut noter quelques points :
– le gars est bizarre, sinon il ne serait pas dans ce domaine,
– il a une histoire chargée de découvertes plantées, trop d’optimisme, défaut d’industrialisation, magouilles, étrange dénonciations a son encontre, accusé de dizaines de trus et innocenté sauf pour fraude fiscale… ca pousse à être très circonspect, mais ca explique aussi sa paranoia (il est grave paranoïaque, souvent ridicule, et je le comprend)… voir sa version de l’histoire http://newenergytimes.com/v2/s.....tory.shtml
– il a investi son fric, et celui de sa femme, dans l’affaire, et ne mène pas un train de vie de prince (ca se voir rien qu’a se vêtements et sa tête)… il traine dans ce domaine depuis des années et ca ne colle pas avec une arnaque… tout au plus je pense qu’il nous câche ses problèmes d’industrialisation, de stabilité du réacteur…
– il semble pas très doué en ingénierie. son point fort est son entêtement pathologique. il semble que defkalion ait rapidement compris comment réaliser un réacteur similaire mais différente, puis stabiliser le réacteur. il semble que rossi ait bénéficié de la compétence d’un client bien plus compétent que lui…

quand a la mauvaise qualité des démo de rossi : entre incompétences, secret, paranoïa, et surtout le fait que les démo sont faites pour un client, et pas pour le public. par mon job, je sais bien qu’il y a une différence entre convaincre un partenaire, et convaincre un tiers, où le public.

si j’y crois à p=0,99 c’est que l’hypothèse de la fraude, vu la taille de l’arnaque et des complicité, est à p=0,01 voire moins.

a mon avis c’est moins risqué qu’une OAT française, et largement moins qu’une société solaire ou éolienne.

c’est pas si différent de la controverse climatique (mais plus clair je l’avoue… je n’ai plus trop de doute, contrairement au climat ou je ne suis certain que des fraudes des climatologues, par de leurs totale erreur- le domaine est trop invérifiable)… les média, les fraudes.

la vision de rossi, c’est eu ca fait 20 ans qu’on a des preuves que la FF marche, et la science refuse toujours les faits, a cause des média… lui il a décidé que le marché passerais par dessus les lobby médiatiques et pseudo-scientifiques.
a noter que les américains acceptent plus facilement ce fait parce que les frères Wright ont eu au début les même problème de démo, de brevet, et de crédibilité…

d’un autre coté, je n’espère pas que vous ayez le même avis que moi avant d’avoir potassé affirmation, critique et contre critiques de tout poils.

131.  JG2433 | 15/12/2011 @ 9:29 Répondre à ce commentaire

Murps (#129),

J’aime bien les chercheurs, mais je préfère quand même les trouveurs comme aurait dit un de mes profs

Charles De Gaulle dixit :

« Des chercheurs, on en trouve ; mais des trouveurs, on en cherche »

🙂

132.  Patrick Bousquet de Rouvex | 15/12/2011 @ 9:46 Répondre à ce commentaire

Des chercheurs qui ont la bravitude, il y en a : http://www.univers-nature.com/.....gi?id=4941
Passer 3 semaines entières aux îles Marquises ! Admirable, l’abnégation pour la science utile aux populations affamées et désespérées par le crise financière !!!

133.  papijo | 15/12/2011 @ 10:10 Répondre à ce commentaire

Alain (#130),

ca fait partie des question, mais la vaporisation se fait justement a la pression atmosphérique, pas dans la plomberie.

C’est justement ce point qui ne marche pas. Si on n’avait pas de condenseur, on évacuerait la vapeur à l’atmosphère et les participants la verraient ou l’entendraient (comme une cocotte-minute après avoir retiré le clapet). Ici, l’eau et la vapeur éventuelle restent dans le circuit.

Pourquoi je suis persuadé que la vapeur ne sort pas:
Quand on met en place un condenseur (les « radiateurs » que l’on voit sur les photos / vidéos), on l’installe toujours en hauteur. Au-dessous, on place un réservoir de séparation (dont on maintient le niveau constant). La vapeur reste en partie haute, donc dans le condenseur, et le liquide en partie basse. Au-dessous de ce ballon, on installe la pompe (appelée pompe d’extraction) qui permet d’évacuer le liquide.

Ici, visiblement les condenseurs sont posés au niveau du sol et il n’y a ni ballon de séparation ni pompe d’extraction au-dessous. L’eau sort donc du condenseur à la pression de saturation et au fur et à mesure de son trajet dans le parcours « horizontal », voit sa pression chuter par perte de charge. Elle se met donc à « rebouillir ». La pompe placée à l’aval « cavite » (tourne dans la vapeur) et donc et ne délivre plus aucun débit.

Si les pompes délivraient un débit comme indiqué dans le rapport d’essai, c’est donc que l’eau n’était pas saturée dans le « condenseur », donc en amont non plus.

Concernant Rossi, je ne dénie pas ce que vous dites. Comme je le disais plus haut, je verrais plutôt en lui un « Pied Nickelé », toujours dans la dèche, et ayant recours aux expédients les plus incroyables pour essayer de s’en sortir. Je ne suis pas sûr, malgré ce que j’ai écrit, qu’il y a volonté d’arnaquer. Il croit peut-être que son projet a de l’avenir, mais il a certainement conscience qu’aujourd’hui çà ne marche pas et il a besoin d’argent …

Quant à son « client » il peut être tout aussi naïf que les autres. Dans ma vie professionnelle, j’ai vu des installations bien plus conséquentes construites sous le coup de bluff ou l’illumination d’un « inventeur » ne jamais fonctionner malgré tous les bureaux d’études réputés « sérieux » qui suivaient le projet.

134.  Alain | 15/12/2011 @ 10:52 Répondre à ce commentaire

papijo (#133),
il y a différentes démo.
l’une d’elle se faisant sans vaporisation.
une autre s’est fait avec vaporisation, en récupérant l’eau liquide restante.
sur vortex il y a des sceptiques qui s’étripent avec des croyants, sur la qualité de la vapeur (sèche ou pas)…
sur les autres la question est sur la position des thermocouples.

mais en tout cas c’est plus compliqué que la simple non-vaporisation évidente…

d’autres hypothèses sont la fraude totale façon Gérard Majax, avec stockage de chaleur dans des briques réfractaires cachées dans le réacteur…
il y a aussi l’hypothèse du câble truqué pour mentir à la pince ampèremétrique…

pour moi, vu la complication, le nombre de personnes impliquée, ca justifie un doute p=0.01 d’une fraude style complot CIA 11 septembre, ou Apollo bidonné…

135.  Bob | 15/12/2011 @ 11:59 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#131),

Il faut replacer cette boutade de de Gaulle dans son contexte;
C’était à l’époque du développement du nucléaire militaire.
La Bombe A.

Le gouvernement était à la recherche de chercheurs volontaires pour travailler sur le sujet.
Évidemment, quand on connaît les chercheurs sur ce sujet (y compris aux USA) on ne s’étonne pas qu’il y ait eut peu de candidats.

Quand on rapporta ça à Deux Gaulle, il se mit en colère et proféra sa fameuse phrase qui fait beaucoup de mal à l’image des chercheurs dans le public.

De plus, cette phrase est idiote. Digne d’un politique mal informé.

Les chercheurs trouvent toujours quelque chose.
La question est de savoir si ce qu’ils ont trouvé est important ou non.
Et ça, on le sait après. Parfois longtemps après.

136.  Alain | 15/12/2011 @ 11:59 Répondre à ce commentaire

Bob (#126),
Motl lève surtout des points théoriques classique et sérieux.
les LENR sont tout aussi incroyable et peu crédible que la supraconductivité (même la froide, qu’on a expliqué que avec l’étrange théorie BCS. quand à la SC chaude… impossible)

julien (#124),
pour la parie théorie c’est pas comme tu dis, mais de toute façon on sais pas… on se doute que c’est plutot une fusion p+e, et pas p+p, mais c’est pas clair, et de toute façon c’est impossible comme la supra conduction.

pour le nickel, pas de risque qu’il explose, car 20% des la production acteulle couvre l’énergie totale consommée .

the competitor NiH LENR system seems to consume 10kg of Ni (and 18kg H) for 1MW.6month
http://faq.ecat.com/112449/how.....ix-months/
applying that to the 50kW device it should translate to 500g for 6month,
and nickel is at 18$/kg

pricing proposed by DGT is 5500Eur ($7300) for 20-50kW reactor,
and few hundred euro/year (let’s assume 200$/y/50kW)

assuming the same pricing the cost of thermal energy is :
150$/kW
+4$/kW/y
you can also add:
– 8$/kW/y for ~20 years amortizing
– 3$/kW/y for (2% rate corrected of inflation) loan
thus 15$/kW/y if under leasing, (without turbines&alike…)
about Ni,
10kg/1MW.6month=10kg/4.380GWh=2.3kg/GWh

the planet consumption is :

In 2008, total worldwide energy consumption was 474 exajoules (474×1018 J=132,000 TWh). This is equivalent to an average energy consumption rate of 15 terawatts (1.504×1013 W).

assuming all is thermal energy
15TW*15$/kW =225 G$/y leasing
about investments
15TW*150$/kW=2250G$ investment

about nickel/year
132PWh*2.3kg/GWh=300kTonnes per year

nickel production is 1454200 tonnes per year
thus consumption of nickel by NiH reactors should be around 20% of today’s production.

about price of energy,
15$/kW/y -> 15$/8760kWh=0.0017$/kWh=1.7$/MWh thermal, probably 5$/MWh
to compare
http://en.wikipedia.org/wiki/C....._by_source
with above 100$/MWh nuclear (more like 50$/MWh in france with old plants)

you should correct with electricity production efficiency,
but also increase of Ni production, pricing evolution,
cost of H, maintenance….
and also reduction of cost by up-sizing, or cost reduction because of engineering..

137.  papijo | 15/12/2011 @ 12:11 Répondre à ce commentaire

Alain (#134),

Stockage de chaleur dans des briques réfractaires: Si la durée de l’essai était inférieure à 5 minutes, je me poserais la question, pas là.

Pas de vaporisation: C’est pour moi la seule explication « évidente »

Fonctionnement sans vaporisation: Avez-vous des compte-rendus avec résultat des mesures ?

Mes impressions sont d’ailleurs les mêmes que celles exprimées dans le lien de Bob plus haut.

138.  JG2433 | 15/12/2011 @ 12:56 Répondre à ce commentaire

Bob (#135),
Je n’avais pas vraiment approfondi dans quel contexte la boutade de De Gaulle avait été dite. Merci des précisions que vous me donnez.

Les chercheurs trouvent toujours quelque chose.
La question est de savoir si ce qu’ils ont trouvé est important ou non.
Et ça, on le sait après. Parfois longtemps après.

Cet extrait de votre post aurait collé pile-poil avec le sujet que j’avais retenu, parmi le choix proposé aux candidats, pour l’épreuve de philo. de mon bac de Terminale (début années 1960) : « La finalité en science ».

139.  yvesdemars | 15/12/2011 @ 14:38 Répondre à ce commentaire

papijo (#125),
ah oui ça me rappelle une histoire du même tabac au début de ma carrière ‘années 60) une société industrielle avait affirmé être en mesure grâce à une machine (ancêtre des ordinateurs modernes) de résoudre les problèmes d’optimisation de charge d’un atelier avec n machines.

En fait ils avaient montré aux journalistes une machine bidon mais avaient caché que derrière il y avait une armée d’ingénieurs avec des machines à calculer pour sortir un résultat acceptable …

Notons que la puissance de calculs aujourd’hui permet de traiter ces questions trivialement …

140.  Bob | 15/12/2011 @ 16:12 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#139),

J’en connais une autre, bien bonne, relative à Paul Langevin.

Lorsque ce dernier mis au point le sonar, c’est à dire la détection des objets sous-marins par ultrasons, il intéressa la marine, bien entendu.
Il fut convoqué en rade de Brest avec, pour mission, la détection de l’emplacement d’un sous-marin caché dans la rade.
Langevin avait apporté ses appareils qui, comme c’est souvent le cas dans ce genre de circonstances, refusèrent de fonctionner correctement.
On imagine la confusion de Langevin…

Heureusement pour lui et pour la suite, un collègue proche de la marine et compatissant, lui indiqua vaguement l’emplacement du sous-marin caché.
C’est ainsi (raconte la petite histoire) que Langevin obtint, avec un appareil chancelant, un juteux contrat de l’armée et que quelque années plus tard, le sonar sauva probablement l’angleterre du blocus naval de Doenitz et que la flotte des U-boot furent détruits.

Parfois, un manip avortée va dans le bon sens…
Mais c’était Paul Langevin.

Sorry, the comment form is closed at this time.