A suivre …

Une éruption solaire est en route … (Mise à jour le 24/01/2012)

• • • • •

Il s'agit de la plus forte éruption solaire depuis 2005, qui pourrait perturber temporairement les communications par satellite en raison d'un bombardement de particules magnétiques. L'Administration nationale des océans et de l'atmosphère (NOAA) des Etats-Unis a signalé le début de cette éruption près du centre du Soleil, dimanche, qui devrait projeter des particules de protons en direction de la planète jusqu'à mercredi. Le pic des projections aura lieu mardi.

'L'éruption elle-même n'avait rien de spectaculaire, explique Doug Biesecker, physicien au centre de prévision météorologique spatiale de la NOAA. Mais elle a projeté dans l'espace une masse coronale à la vitesse phénoménale de 6,4 millions de km/h'. Une masse coronale est un nuage de plasma au champ magnétique intense. Selon la classification établie par la NOAA, cette 'tempête géomagnétique' est un événement de catégorie 3 sur une échelle qui en compte 5. Elle est donc considérée comme 'forte' mais pas 'sévère'.

 

Aurore boréale
Un événement de catégorie 3 peut cependant provoquer des perturbations dans les systèmes informatiques embarqués à bord de satellites, ainsi que dans les communications radio au niveau des pôles. La navigation aérienne, les plateformes pétrolières et les explorateurs pourraient ainsi rencontrer une gêne dans ces régions. 'Nous n'attendons pas d'impact majeur d'un événement de ce type', a nuancé M. Biesecker. Autres conséquences de ce phénomène naturel, des aurores boréales devraient avoir lieu en Europe et en Asie.
Voir le modèle de l'éruption  http://youtu.be/cSuiAGfBaHk

23/01/2012; 22h (Source)

Pour en savoir plus : IPSSpaceweather, RFSspace, NOAA, SIDC, images du Soleil (quasi temps réel), WUWT.

Du SIDC

NFO FROM SIDC – RWC BELGIUM 23 Jan 2012, 1234UT

Solar activity is expected to be eruptive with risks of M flares from NOAA AR 1402 and possibly from AR 1401. A M8.3 flarehours, minor storm conditions were observed at planetary levels due to the arrival of the CME of Jan. 19th. occurred on Jan. 23, in NOAA AR1402, peaking at 0359UT. It triggered a proton event (reaching about 50 pfu at >50Mev, at the time of this message). A halo CME was observed by the coronagraphs on board SOHO and STEREO. It was a fast event (about 1400 km/s as observed by COR2B), and it is potentially geoeffective, due to its wide latitudinal extension. Geomagnetic activity is expected to reach minor storm levels by mid Jan. 24 due to the arrival of the halo CME of today. During the past 24, minor storm conditions were observed at planetary levels due to the arrival of the CME of Jan. 19th.
• •
En français (source) Mise à jour 24/01/2012.
• •
Le 23 janvier, à 04h59 (heure belge), un flash lumineux-aussi appelé éruption solaire- de magnitude M8.7 a été observé sur le Soleil. La lumière du Soleil met 8 minutes pour parvenir jusqu'à la Terre. Des éruptions de cette magnitude se produisent environ 2 fois par mois, et plusieurs d'entre elles ont été observées les mois précédents. Avec l'augmentation de l'activité solaire, on s'attend dans les mois et les années qui viennent à en observer encore plus. Les conséquences d'une telle éruption solaire sur les communications sur la face éclairée de la Terre sont faibles.

Vers 04h00, le flux de protons mesuré dans le voisinage de la Terre a fortement augmenté, et a franchi le seuil d'alerte pour ce qu'on appelle un événement à protons. Aujourd'hui, 24 janvier, on remarque une petite baisse de flux pour les particules les plus énergétiques. Un événement de cette ampleur arrive en moyenne une fois par an, et peut affecter les satellites et forcer les vols passant par le pôle nord à être déroutés.
Enfin, vers 04h00 également un nuage de plasma a été observé. Il sedéplace grosso-modo en direction de la Terre à une vitesse de 1400 km/s environ et non 2200 km/s comme indiqué sur certains sites web. Cela prendra un peu plus d'un jour pour franchir la distance Soleil Terre. Le gros du nuage passera "au dessus" de la Terre et l'on devrait n'en ressentir que le souffle. Les données satellites confirment que le choc est arrivé, i.e. 15:30. On prévoit un orage magnétique de type mineur, ce qui réduit presque à zéro les chances de voir des aurores en Belgique.

@@@@@@

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
51.  Araucan | 31/01/2012 @ 23:56 Répondre à ce commentaire

http://wattsupwiththat.com/201.....lar-flare/

Il y a eu une éjection supplémentaire … mais pas vers la terre …

Sorry, the comment form is closed at this time.