801.  Marot | 28/07/2012 @ 21:45 Répondre à ce commentaire

Bob (#801)
Lubos Motl a trouvé que Leo Hickman du Guardian a fait une annonce semblable :

Significant climate-related news will be breaking on Guardian website in next 24-36 hours. Will post likely timing later…

Des nouvelles importantes liées au climat seront dévoilées sur le site du Guardian dans les prochaines 24-36 heures. Le calendrier viendra probablement plus tard…

Notons la phrase de début chez A. Watts :

something’s happened

Il s’est passé quelque chose ou il est arrivé quelque chose.

et à la fin :

It does however have something to do with one of my many projects

Cela a pourtant à voir avec un de mes nombreux projets.

Pour sourire, les possibilités imaginées par Suyts
enlèvements par des extraterrestres ? Watts et Mann associés pour une publication ? Hansen confesse qu’il fait de la merde ? le GIEC a demandé à Watts de prendre la tête des WG ? Romney lui a demandé d’être vice-président ?

802.  Araucan | 28/07/2012 @ 22:20 Répondre à ce commentaire

Bob (#801),

Ah bon …

803.  Araucan | 28/07/2012 @ 23:48 Répondre à ce commentaire

Marot (#801), Bob,

Si c’est une publication en ligne du Bekerley, je doute que cela fasse un gros changement dans les résultats. Et puis, cet institut ferait sa communication lui-même … C’est un peu bizarre tout de même.

804.  Marot | 29/07/2012 @ 6:58 Répondre à ce commentaire

Araucan (#803)
Je ne crois pas à l’affaire Best, sauf à démolir leurs résultats.

805.  Bob | 29/07/2012 @ 11:02 Répondre à ce commentaire

Marot (#804),

Peut-être, en effet,

Voir ce qu’en pense JR de Greenie Warch qui semble un peu informé
Le premier billet ici :
http://antigreen.blogspot.fr/

806.  Marot | 29/07/2012 @ 21:12 Répondre à ce commentaire

La grande nouvelle d’A. Watts

Un article cosigné Anthony Watts, Evan Jones, Stephen McIntyre et le Dr John R. Christy sur les températures relevées au É.-U.

807.  yvesdemars | 29/07/2012 @ 21:21 Répondre à ce commentaire

si je me trompe pas ce papier prouve que les tendances basées sur les stations de bonne qualité sont deux fois inférieures à celles mélangeant bonnes et mauvaises stations après ajustements NOAA.
Ceci met à terres les résultats de BEST …..

808.  yvesdemars | 29/07/2012 @ 21:22 Répondre à ce commentaire

En extrapolant les 1,5 °C de Müller seraient ramenés à 0,75

809.  Marot | 29/07/2012 @ 21:28 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#807)
Cela prouve surtout, bien que le mot ne soit pas écrit que les prétendus « ajustements » de la NOAA sont un trucage manifeste.

810.  yvesdemars | 29/07/2012 @ 21:29 Répondre à ce commentaire

et même 0,5 si on se base sur les stations rurales non aéroportuaires
BEST devient WORST

811.  Araucan | 29/07/2012 @ 21:53 Répondre à ce commentaire

Marot (#806), yvesdemars (#810),

Un billet vient de sortir avec la traduction et les liens : on peut y discuter du sujet ! 🙂

http://www.skyfall.fr/?p=1077

(Je vais compléter un peu avec les principaux résultats …)

812.  Alain | 30/07/2012 @ 10:24 Répondre à ce commentaire

Histoire de résumer. avec cette correction contre l’effet de chaleur urbain, et les corrections inversées de la NOAA, on obtient une hausse comparable a ce qu’on connais depuis le petit age glaciaire…

il y a bien un RC depuis 150-200 ans, mais l’apparente aggravation récente est un effet urbain anthropique, et une correction opportunément inverse de l’effet officiellement désiré (corriger).

d’un autre coté c’est pas une surprise que tout l’incertitude (et ce dans les deux camps), soit utilisé pour biaiser l’information a son avantage.

le vrai consensus c’est pas la majorité, c’est quand tout le monde, sans connaitre l’opinion des autres, est d’accord et n’en discute plus.

mais dans le domaine, vu les besoins de financement, le poid des lobbies politique, médiatiques et industriels, la pression des pairs sur la carrière, l’indépendance est un mythe.

pour mon petit avis, les thèses océanistes, celle du rebond médiéval-PAG-maintenant, sont attrayantes.

813.  Murps | 31/07/2012 @ 17:23 Répondre à ce commentaire

Je ne sais si cela a été posté.
Un article figolo tout pourri…

814.  scaletrans | 31/07/2012 @ 18:00 Répondre à ce commentaire

Murps (#813),

Présentation aussi malhonnête que sur Slate. En fait, il s’agit sans doute d’un copier/coller d’une dépêche de l’AFP.

815.  Marot | 31/07/2012 @ 18:59 Répondre à ce commentaire

Bel inventaire

chez Pierre Gosselin

La mirifique température « mondiale » vue par

Hans Schellnhuber seul à la télévision publique allemande, 11/2009:
Aujourd’hui: 15,3 ° C, 1950: 14,8 ° C, 1880: 14,5 ° C

Stefan Rahmstorf seul :
Aujourd’hui: 15,5 ° C, 1950: 15,0 ° C, 1880: 14,7 ° C

GIEC 2007 4AR
Aujourd’hui: 14,5 ° C, 1950: 14,0 ° C, 1880: 13,7 ° C

Télévision publique allemande ZDF, 12/2009
Aujourd’hui: 14,5 ° C, 1950: 14,0 ° C, 1880: 13,7 ° C

Mojib Latif, 03/2012
Aujourd’hui: 14,5 ° C, 1950: 14,0 ° C, 1880: 13,7 ° C

Schellnhuber & Rahmstorf ensemble dans un livre, 2006
Aujourd’hui: 14,5 ° C, 1950: 14,0 ° C, 1880: 13,7 ° C

16:16, Der Spiegel, 1988
Aujourd’hui: 15,5 ° C, 1950: 15,0 ° C, 1880: 14,7 ° C

Résumé
LA température en 1880 va de 13,7° C à 14,7° C
LA température en 1950 va de 14,0° C à 15,0° C
LA température contemporaine va de 14,5° C à 15,5° C

Ce sont les mêmes clowns qui poussent des hurlements pour 2 °C envisagés

816.  miniTAX | 31/07/2012 @ 19:26 Répondre à ce commentaire

Marot (#815), en effet, ces clowns ne savent même pas quelle est la température de la Terre mais ils savent qu’un réchauffement de 2°C, c’est automatiquement les cavaliers de l’apocalypse qui débarquent, cherchez l’erreur.
Le plus hilarant, c’est certainement la température dite « globale » selon Muller (le faux « sceptique » hein, pas notre Charles Muller national qui est un sceptique certifié casher) : moins de 10°C !
A en croire sa courbe, avec le réchauffement catastrophique, la température des terres risque bientôt de dépasser 10°C, maman, j’ai peuuur…

817.  Murps | 31/07/2012 @ 19:57 Répondre à ce commentaire

Marot (#815), excellente compilation !
Ca vaut le plat de spaghettis !

818.  lemiere jacques | 31/07/2012 @ 22:24 Répondre à ce commentaire

Marot (#815),
je poserais les choses de façon inverse avez vous déjà vu une simple formule posant la façon théorique dont la température globale est définie??? à part que « c’est une moyenne » mais bien sur on doit admettre que ce machin moyenne de machin flotter air à toute altitude est de façon évidente est à relier aux températures qui sortent des modèles … »on suppose que ça varie de la même façon »

819.  Araucan | 31/07/2012 @ 22:40 Répondre à ce commentaire

Murps (#813), scaletrans (#814),

Même clownerie dans le monde …. marronnier de l’été …

miniTAX (#816),

Par contre ce qui m’interpelle dans cette courbe, c’est la diminution des variations interannuelles, je sais il y a eu quelques jolies éruptions volcaniques, mais tout de même, comme s’il y avait eu un effet de rebond après chacune d’elle … (modulo les bases de reconstruction bien sur, je ne me souviens pas d’un tel effet sur la courbe de Central England.

820.  Murps | 31/07/2012 @ 23:02 Répondre à ce commentaire

Araucan (#819),

je sais il y a eu quelques jolies éruptions volcaniques

Et encore…
Le coup des éruptions qui modifie la Tmoyenne me laisse dubitatif.

821.  Bob | 1/08/2012 @ 0:27 Répondre à ce commentaire

Murps (#813),
Muller entretient une légende d’ancien climato-sceptique en contradiction formelle avec ses précédentes déclarations. Il écrivait notamment dans un article en 2003 :

http://www.technologyreview.co.....warming/2/

« Let me be clear. My own reading of the literature and study of paleoclimate suggests strongly that carbon dioxide from burning of fossil fuels will prove to be the greatest pollutant of human history. It is likely to have severe and detrimental effects on global climate. »

« Soyons clair. Ma propre lecture de la littérature et mon étude des paléo-climats suggèrent fortement que le CO2 qui résulte de la combustion des carburants fossiles se révèleront le plus grand polluant de l’histoire de l’humanité. Il est probable que cela aura des effets sévères et destructeurs sur le climat du globe. « ‘

Qui est en réalité Richard Muller ?

http://www.populartechnology.n.....uller.html

Ce n’est pas bien de raconter des carabistouilles quand on s’appelle « La Croix ».

822.  miniTAX | 1/08/2012 @ 8:19 Répondre à ce commentaire

Par contre ce qui m’interpelle dans cette courbe, c’est la diminution des variations interannuelles

Araucan (#819),
En gros, la température « globale » de 1750 à 1850 doit être faite avec deux ou 3 stations à tout casser vu que les séries de mesures instrumentales anciennes se comptent sur les doigts d’UNE main (Muller doit attendre que Chria lui fournisse la liste des autres-stations-qui-vont-bien, hi i), d’où une plus forte variabilité (plus on moyenne la température sur de stations, plus la série est lissée et plus elle ne veut pas dire grande chose). Et puis on greffe dessus d’autres séries vérolées par l’urbanisation, on torture les données jusqu’à ce qu’elles avouent, on exhibe devant les merdias une courbe foireuse sans intervalle d’incertitude et on déclare fièrement que c’est the BEST température globale.
C’est la manière classique de faire post-moderne réchauffiste, donc il ne faut plus s’étonner de rien.

823.  Marot | 1/08/2012 @ 8:20 Répondre à ce commentaire

Nouvelles de Tripes, Volailles et Abats

Volailles (libération) RIEN ni Muller, ni Watts
Abats (figaro) RIEN ni Muller, ni Watts
Ils attendent que les blogs américains réchauffistes leur disent ce qu’ils doivent penser.

Tripes (monde) : un article mensonger comme d’habitude de Foucart qui a pour titre :
Le médiatique repentir d’un climato-sceptique américain
Le folliculaire Foucart veut ignorer les revendications de Muller soi-même :

en 2011

« It is ironic if some people treat me as a traitor, since I was never a skeptic — only a scientific skeptic, » he said in a recent email exchange with The Huffington Post. « Some people called me a skeptic because in my best-seller ‘Physics for Future Presidents’ I had drawn attention to the numerous scientific errors in the movie ‘An Inconvenient Truth.’ But I never felt that pointing out mistakes qualified me to be called a climate skeptic. »

Il est ironique que certaines personnes me traitent comme un traître, car que je n’ai jamais été un sceptique – seulement un sceptique scientifique,’ a-t-il dit dans un échange de courrier électronique récent avec le HuffingtonPost. ‘Certaines personnes m’ont appelé un sceptique parce que dans mon best-seller « Physics for Future Presidents » j’avais attiré l’attention sur les nombreuses erreurs scientifiques dans le film « une Vérité qui dérange ». Mais je n’ai jamais estimé que le fait de montrer des fautes m’a qualifié pour être appelé un sceptique de climat.

824.  miniTAX | 1/08/2012 @ 8:53 Répondre à ce commentaire

Peter Gleick, le faussaire réchauffiste est de nouveau en service commandé, cette fois ci contre le gaz de schiste, avec ses habituelles foutaises ultra-alarmistes: http://www.huffingtonpost.com/....._ref=green
C’est le propre d’un escrologiste : toujours tort, jamais honteux.

825.  MichelLN35 | 1/08/2012 @ 9:03 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#816),
Araucan (#819),

Avez-vous lu, l’un et l’autre le papier de Willis Eschenbach sur cette courbe ?
http://wattsupwiththat.com/201.....more-68323

Pour toutes les éruptions majeures des volcans sauf un, Pina Tubo « 1991 », (erreur de WE qui résume sous 1912) l’effet du volcan ne fait que suivre et peut-être accompagner, une baisse de la moyenne globale des températures commencée parfois longtemps avant l’explosion.

C’est assez troublant, quelle que soit la cause de la corrélation, si elle est vraie ou significative.

826.  Alain | 1/08/2012 @ 9:44 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#823),
http://nextbigfuture.com/2012/.....l-gas.html
controverses contournable
Business Insider – A planned shale gas drilling project in New York state has drawn global attention for its aim to make use of a waterless form of hydraulic fracking – a new technique designed to reduce the pollution associated with controversial natural gas drilling processes.

827.  scaletrans | 1/08/2012 @ 10:54 Répondre à ce commentaire

Cette méthode de fracturation semble idéale: non seulement le produit (gaz) de fracturation peut être presque entièrement récupéré, mais le rendement des puits semble considérablement augmenté. Peut-être sera-ce en outre le biais permettant l’exploitation des réserves françaises, puisque seule la « fracturation hydraulique » est interdite dans notre beau pays.

828.  Araucan | 1/08/2012 @ 11:10 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#822),

Oui effectivement encore un raboutage de courbes fabriquées différemment ….

MichelLN35 (#825),

a mettre effectivement en lien avec ce problème de fabrication des courbes différentes.

829.  papijo | 1/08/2012 @ 21:49 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#827),
Dans la méthode traditionnelle, on produit de l’eau, des hydrocarbures et des « polluants ». Avec cette méthode, on produirara seulement les hydrocarbures et les « polluants », mais pas d’eau. Au niveau pollution, à mon avis, le risque est très similaire. Par contre, au niveau acceptabilité, ce n’est plus du « fracking hydraulique » et pour peu qu’on mette en place une commission d’information intégrant des représentants (rémunérés, c’est mieux) des Amis de la Terre, GreenPeace et autres, ça peut marcher.

Et puis, balader des camions de propane sur les routes de campagne à la sortie des écoles maternelles, si ça fait des dégâts, l’environnement lui-même ne devrait pas souffrir !

830.  the fritz | 1/08/2012 @ 22:10 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#827),
En fait, je pense qu’on craignait de mettre en relation des formations argileuses contenant du gaz avec des formations sableuses contenant des aquifères via la frac hydraulique; si je comprends bien , là , gaz ou pas dans les argiles , on est sûr d’envoyer des hydrocarbures dans l’aquifère; joli progrès

831.  the fritz | 1/08/2012 @ 22:34 Répondre à ce commentaire

Meteor dans tous ses états
Groenland: le début de la fin?
catastrophe climatique possible?

article supprimé provisoirement désolé pour le désagrément
——————————-
Dommage; c’était du délire; mais cela fait partie de la variabilité psychosomaclimatique de Météor

832.  the fritz | 1/08/2012 @ 22:35 Répondre à ce commentaire

the fritz (#831),
désolé , j’ai oublié le lien
http://www.climat-evolution.com/

833.  Araucan | 1/08/2012 @ 22:48 Répondre à ce commentaire

the fritz (#832),

En regardant les deux derniers billets de Météor et en retombant sur les fameux 97% (de la surface) du Groenland qui ont fondu, je m'aperçois que cela répond à une question personnelle ancienne, à savoir comment sait-on s'il y a eu des lacunes dans une carotte de glace …
On a cette année la confirmation que cela se produit, on a la confirmation qu'il s'en est déjà produit (il doit donc y avoir un marqueur) mais comment sait-on combien d'années sont manquantes ? Le C14 (cela ne me semble pas assez précis …) ? Autre ?

834.  Araucan | 1/08/2012 @ 22:50 Répondre à ce commentaire

the fritz (#831),

Il aime beaucoup ses propres chiffres …

835.  scaletrans | 1/08/2012 @ 22:58 Répondre à ce commentaire

the fritz (#830),

S’il y a des hydrocarbures, c’est qu’il y a du terrain imperméable au dessus, et les nappes aquifères sont donc protégées; elles se trouvent souvent à des Km au-dessus du schiste à hydrocarbures. Comme par ailleurs le puits est blindé (six couches, dont au moins une métallique), je ne vois pas de risque si les procédures de sécurité sont convenablement appliquées.

836.  miniTAX | 1/08/2012 @ 23:04 Répondre à ce commentaire

Et puis, balader des camions de propane sur les routes de campagne à la sortie des écoles maternelles,

papijo (#829), allez, on enrôle les petits zenfants, ça ne mange pas de pain dans un argument bien baveux. Question chantage moral, les écoles maternelles, ça marche mieux qu’une maison de retraite, alors pourquoi s’en priver.

Décidément, la fourberie des anti-gds n’a aucune limite. 😡

837.  Marot | 1/08/2012 @ 23:12 Répondre à ce commentaire

Araucan (#833)
On peut faire la différence dans une même carotte entre :
…les épaisseurs qui sont de la neige compactée;
…les épaisseurs qui sont de l’eau congelée.

838.  Araucan | 1/08/2012 @ 23:34 Répondre à ce commentaire

Marot (#837),

Merci, effectivement. Mais c'est valable jusqu'à quelle profondeur cette différence ? Différence de cristaux, de concentration/taille des bulles ?Et l'on ne sait toujours pas combien d'années manquent, quoique peut-être que si, si l'on a des marqueur du type poussières volcaniques, cela permet d'avoir une idée.

839.  Marot | 1/08/2012 @ 23:44 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#835)
Il n’y a PAS de risques, c’est établi par toute l’expérience accumulée au cours des années.

Les hurlement escrologiques ne sont fondés que sur des rumeurs toujours démenties.

Par contre la « nouvelle » technique a semble-t-il l’avantage d’un meilleur rendement et de ne pas nécessiter des quantités considérables d’eau parfois difficile à trouver.

840.  Bob | 1/08/2012 @ 23:52 Répondre à ce commentaire

Araucan (#833),

Les fontes des glaces qui ont eu lieu dans le passé, se voient à l’oeil nu dans les carottes nous dit un article de 1994 dans Science.

Voir la légende de la figure.

http://revkin.tumblr.com/post/.....-events-at

841.  the fritz | 2/08/2012 @ 14:54 Répondre à ce commentaire

Araucan (#833),
En regardant les deux derniers billets de Météor et en retombant sur les fameux 97% (de la surface) du Groenland qui ont fondu, je m’aperçois que cela répond à une question personnelle ancienne, à savoir comment sait-on s’il y a eu des lacunes dans une carotte de glace …
On a cette année la confirmation que cela se produit, on a la confirmation qu’il s’en est déjà produit (il doit donc y avoir un marqueur) mais comment sait-on combien d’années sont manquantes ? Le C14 (cela ne me semble pas assez précis …) ? Autre ?

—————————-

Bonne question; mais Il ne faut pas chercher la précision dans la paléoclimatologie comme dans celle des derniers siècles ; il y a des garde fous (cendres , C14, la granulo des glaces sans doute etc….);perdre une année de temps en temps c’est pas très grave, pas plus que de mesurer des températures sur des aérodromes et des parkings; mais si tu veux , je pose la question à VMD ; en général elle est rès empressée de répondre et de donner de bonnes leçons aux élèves intéressés

842.  miniTAX | 2/08/2012 @ 15:18 Répondre à ce commentaire

Par contre la “nouvelle” technique a semble-t-il l’avantage d’un meilleur rendement et de ne pas nécessiter des quantités considérables d’eau parfois difficile à trouver.

Marot (#839), oh non, vous n’allez pas répéter cette sempiternelle stupidité escrologiste sur le « manque d’eau ».

843.  Araucan | 2/08/2012 @ 15:42 Répondre à ce commentaire

the fritz (#841),

Bob et Marot m’ont donné des indications mais je peux avoir plus de détails pourquoi pas ?

844.  Bob | 2/08/2012 @ 17:36 Répondre à ce commentaire

Judy Curry produit un résumé documenté de la communication de Christy devant l’EPW du Sénat US.

Source

En particulier, John Christy a établi ce graphique qui compare les 35 (si, si ! imaginez la quantité de $ !) sorties des modèles pour l’AR5 (CMIP5 et al) aux mesures de températures satellitaires et autres, toutes ramenées à la même base de temps.

Ce graphique qui montre les écarts considérables qui existent entre les modèles et la réalité, devrait faire sérieusement réfléchir les zélotes des modèles du GIEC et de la « science climatique » en général… ainsi que les politiques.
Mais n’y comptez pas trop.
Il est bien connu que la foi renverse les montagnes (de données).

La moyenne des modèles en trait continu noir épais.
Les mesures en courbes avec les symboles… bien en dessous.

845.  Bob | 2/08/2012 @ 17:43 Répondre à ce commentaire

Bob (#844),

Hum, j’oubliais et je suis rouge de honte…

AMHA, à défaut du texte de Christy qui me paraît excellent mais qui est assez long, peut-être serait-il judicieux de traduire en français le résumé de Judy ????

846.  Marot | 2/08/2012 @ 17:54 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#842)
Dites en un peu plus svp.

Ce serait bon de nous éclairer sur ce sujet.

847.  Alain | 2/08/2012 @ 20:46 Répondre à ce commentaire

http://nextbigfuture.com/2012/.....d-and.html

Net carbon dioxide uptake by land and oceans doubled during the past 50 years

848.  miniTAX | 2/08/2012 @ 20:56 Répondre à ce commentaire

Ce serait bon de nous éclairer sur ce sujet.

Marot (#846), la quantité annuelle TOTALE d’eau utilisée pour le fracking sur toute le territoire US correspond à la quantité d’eau déversée par le fleuve Hudson dans la mer en 8 secondes (en pure perte évidemment). C’est une démonstration par le calcul niveau 6e à la bonne vieille école (ou grosso-mode la Terminale L de nos jours).
A-t-on besoin de savoir plus prouver que l’histoire de la surconsommation d’eau du fracking est pure foutaise ?
Si on manquait vraiment d’eau, la première chose à faire, ce serait de boucher l’embouchure d’un seul torrent pendant quelques secondes.

Vous noterez au passage que l’injection massive d’eau dans des puits de forage, on le fait déjà depuis plus d’un siècle… avec le pétrole (le taux d’injection d’eau est de >95% pour les exploitations dans le bassin parisien ou en Aquitaine), et question saloperies qu’on remonte EN CONTINU dans les puits (alors qu’avec le fracking, l’eau est juste injectée lors du forage), difficile de faire pire ! Sans que les escrologistes n’y trouvent grande chose à redire. Cherchez l’erreur…

849.  lemiere jacques | 2/08/2012 @ 21:44 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#848),
pour moi c’est la question pour les écolo,pourquoi juste taper sur le gaz de schiste ???? ça dépasse mon entendement, ça peut venir juste du doc gazland?

Non c’est une croisade, ils aiment les causes mais malheureusement pour eux, le chauffage au gaz aussi.

Bob (#844), est ce que quelqu’un comprend pourquoi on trouve intéressant d’agréger des modèles?
Je peux comprendre qu’on présente les résultats d’un modèle en faisant varier certains paramètres incertains mais ce foutoir ça donne quoi??
Quelle information est ce censé donner , « l’incertitude » méthodologique et algorithmique?
Je trouve que ça dissimule plus que ça n’éclaire le lecteur.
cury fait d’ailleurs remarquer qu’elle présume que les modèles pour être en accord ( ici http://www.ipcc.ch/publication.....e-9-5.html ) utilisent chacun un jeu de valeurs de forcing optimisé, aussi dans les courbes comme celle du giec on voit sans doute les résultats de modèles avec des forçages différents….huh….
le pire etant que le type qu’elle interroge là dessus dément mais donnent des explications qui laissent penser le contraire…
Il me semble vraiment que cette utilisation des modèles est fallacieuse…

;

850.  Araucan | 2/08/2012 @ 23:29 Répondre à ce commentaire

Désolé mais pour des questions de maintenance, je ferme ce fil et j’en ouvre un nouveau Fil Infos de sceptique 2012/3

Sorry, the comment form is closed at this time.