« L’optimum médiéval a existé en France et pas ailleurs. »

par Benoît Rittaud

Devinez quel est l’auteur de la perle climatologique qui sert de titre au présent billet :

a) Un blogueur écologiste formé par Greenpeace ;
b) Un journaliste des pages « Planète » du journal Le Monde ;
c) Un membre de l’Académie des Sciences.

Malheureusement pour le prestige de la noble institution, la bonne réponse est la réponse c. L’auteur de cette mémorable citation est Michel Petit, ci-devant président du conseil d’administration de l’Institut océanographique. (Pour sa biographie sur le site de l’Académie, c’est ici.) Elle a été prononcée lors d’un débat en direct sur Europe 1 qui s’est déroulé aujourd’hui même et rassemblait, outre l’éminent Académicien, Laurent Cabrol et votre serviteur.
Ai-je besoin de préciser que le reste était à l’avenant ?
Pour écouter (ou télécharger) le débat, cliquer ici – il commence à 33’40, la phrase est prononcée à 42’20 (légèrement couverte par la fougue de Laurent Cabrol).

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
351.  Nicias | 14/09/2012 @ 19:11 Répondre à ce commentaire

floyd (#346),

cela devient de plus en compliqué de faire une page web qui soit affiché ‘correctement’ partout

Faites donc des pages web pour téléphone, vous allez rigoler^^

352.  Laurent Berthod | 14/09/2012 @ 23:24 Répondre à ce commentaire

floyd (#346),

Quand je critique les informaticiens, je ne critique pas les individus mais la profession, et surtout les boîtes d’informatique.

A propos des navigateurs, entièrement d’accord avec vous. Mais les navigateurs sont produits par qui ?

Un minimum de standardisation, les plombiers et les électriciens y sont bien parvenus, alors Microsoft, Google et Mozilla, qu’attendent-ils, ces types qui cochonnent le Net.

353.  Anecdote | 14/09/2012 @ 23:49 Répondre à ce commentaire

Un autre probleme avec les modelisateurs : c’est qu’ils sont de moins en moins physiciens. Ils cherchent simplement a faire « tourner » un modele numerique. C’est un probleme de culture scientifique et un manque de sens critique et de courage : en realite il ne faudrait pas que les modeles remplacent la science. Dans mon boulot je vois trop de gens contents d’avoir fait tourne un modele sans en analyser en profondeur les resultats ni se poser de questions. Sans doute par manque de temps et parce qu’il faire tourner la boutique ; le modele tourne donc le contrat est rempli.

354.  Bousquet de Rouvex | 15/09/2012 @ 8:17 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#348), Excellent !!

355.  Murps | 15/09/2012 @ 9:30 Répondre à ce commentaire

Laurent Berthod (#352),

Un minimum de standardisation, les plombiers et les électriciens y sont bien parvenus, alors Microsoft, Google et Mozilla, qu’attendent-ils, ces types qui cochonnent le Net.

Il y a bien des standards, mais n’oublions pas que la révolution numérique n’est pas finie, tout évolue encore très vite.
On ne peut pas jeter le bébé avec l’eau du bain, les « pisseurs de code » qui hantent internet font un énorme boulot.

Ceux qui me contrarient sont les modélisateurs du climat.

356.  Laurent Berthod | 15/09/2012 @ 13:37 Répondre à ce commentaire

Bousquet de Rouvex (#345),

Je maintiens. Vous préférez ce sont des professionnels de merde ?

357.  Bob | 15/09/2012 @ 14:21 Répondre à ce commentaire

Anecdote (#353),

Ce que vous dites est parfaitement exact (et souvent vécu de ma part)
Les modélisateurs font tourner des modèles qui sortent sous la forme de graphiques colorés superbes qui émaillent les non moins superbes présentation PPT.

Les donneurs d’ordre sont satisfaits et personne ne se pose de questions sur la validité des modèles en question.

Nous vivons une époque moderne (TM P. Meyer) ou la com assistée par ordinateur est devenue un substitut au questionnement scientifique.

358.  AntonioSan | 15/09/2012 @ 18:56 Répondre à ce commentaire

Bob (#357), la science post normale de Ravetz…

359.  Murps | 15/09/2012 @ 19:36 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#358), c’est pas de la science…
😉

360.  Jojobargeot | 17/09/2012 @ 8:58 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#348), Celle là, je vais m’en servir à l’occase. 😀

361.  miniTAX | 17/09/2012 @ 10:15 Répondre à ce commentaire

Un minimum de standardisation, les plombiers et les électriciens y sont bien parvenus, alors Microsoft, Google et Mozilla, qu’attendent-ils, ces types qui cochonnent le Net.

La standardisation, y compris au niveau de l’interface homme-machine (navigateurs), ça existe, ça s’appelle le modèle à 7 couches OSI suivi à l’époque très religieusement par les têtes d’oeufs de France Telecom (pour donner notamment l’infâmeux RNIS, grosse bouse qui coutait un bras et qui permettait de faire du 3615 LECHEMOI à vitesse accélérée).
Seulement, le temps qu’ils aient écrit la norme, on a déjà changé au moins deux générations de routeurs et 4 cycles de la loi de Moore. C’était un peu le match de catch entre Burocrator contre SpeedyGeek. Bureaucrator, propre sur lui et persuadé qu’il va nettoyer vite fait le bordel laissé par SpeedyGeek, a fini par en prendre plein la gueule.
Entre une standardisation dictée d’en haut par une bande de réglementeurs professionnels convaincus qu’ils ont la science infuse et un modèle évolutif mis au point par essais-erreurs et soumis à l’impitoyable verdict des clients et de la concurrence, le match est facile à arbitrer.

On peut lire ces quelques perles, hi hi…

La chose la plus frappante à propos du modèle OSI est que c’est peut-être la structure réseau la plus étudiée et la plus unanimement reconnue et pourtant ce n’est pas le modèle qui a su s’imposer. Les spécialistes qui ont analysé cet échec en ont déterminé 4 raisons principales.

Au niveau de son utilisation et implémentation, et ce malgré une mise à jour du modèle en 1994, OSI a clairement perdu la guerre face à TCP/IP. Seuls quelques grands constructeurs dominant conservent le modèle mais il est amené à disparaître d’autant plus vite qu’Internet (et donc TCP/IP) explose.

362.  scaletrans | 17/09/2012 @ 10:20 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#361),

Décidément, comme épistémologue, vous ne craignez personne.

363.  Jojobargeot | 17/09/2012 @ 10:36 Répondre à ce commentaire

miniTAX (#361),

Entre une standardisation dictée d’en haut par une bande de réglementeurs professionnels convaincus qu’ils ont la science infuse et un modèle évolutif mis au point par essais-erreurs et soumis à l’impitoyable verdict des clients et de la concurrence, le match est facile à arbitrer.

Une phrase qui nous rappelle le mode de fonctionnement de la science du GIEC et de son opposition à la science expérimentale plébiscitée par les méchants sceptiques, mais dans ce cas le match est difficile à arbitrer, vu que l’arbitre est partial et qu’il s’appelle ONU. C’est la raison de l’arrogance de R.K. Pachauri qui, comme les petites frappes, bombe le torse quand ils n’est pas seul, se sachant couvert.
Ce type il faut l’entarter à l’instar de BHL et remplacer la crème fouettée par de la crème glacée, ça pourrait mettre la puce à l’oreille au commun des mortels sur le rôle néfaste de M. 121 To équ. CO2. :mrgreen:

364.  Murps | 17/09/2012 @ 15:28 Répondre à ce commentaire

Jojobargeot (#363),

Entre une standardisation dictée d’en haut par une bande de réglementeurs professionnels convaincus qu’ils ont la science infuse et un modèle évolutif mis au point par essais-erreurs et soumis à l’impitoyable verdict des clients et de la concurrence, le match est facile à arbitrer.

Naon ! Chacun y voit midi à sa porte.
Moi j’ai cru que Minitax parlait du Bulletin Officiel de l’Education Nationale, qui explique par le menu comment dans certaines matières, on DOIT DISPOSER LES CHAISES ET LES TABLES !

Il a son petit côté « ubiquité », Burokrator.
Il est partout. Mais souvent là où on n’a pas besoin de lui.

Inutile de préciser que la disposition imposée des chaises et des tables est un cauchemar pour l’enseignant qui se sent obligé de respecter l’oukaze sinistèriel.

365.  dem | 17/09/2012 @ 23:31 Répondre à ce commentaire

Entre une standardisation dictée d’en haut par une bande de réglementeurs professionnels convaincus qu’ils ont la science infuse et un modèle évolutif mis au point par essais-erreurs et soumis à l’impitoyable verdict des clients et de la concurrence, le match est facile à arbitrer.

Vous semblez confondre protocole (TCP/IP) et modèle (OSI). OSI a été créé après TCP/IP, né d’une volonté et d’un besoin de standardiser le monde des Telecom. Le RNIS est encore largement utilisé dans le monde des opérateurs, notamment pour les lignes de secours. L’intérêt est simple : on ne paie que ce que l’on consomme.

366.  the fritz | 18/09/2012 @ 12:56 Répondre à ce commentaire

Olivier (#311),
Au fait, j’ai préparé une réponse à la dernière pantalonnade que tu m’as adressée sur Science au carré; malheureusement , malgré tous les subterfuges que j’emploie, cela ne passe plus; il va falloir que je fasse appel aux copains pour pouvoir te répondre et c’est bien dommage ; si tu veux donc bien répondre, je posterais la réponse ici; je ne veux pas embêter les lecteurs de skyfall si tu te débines une fois de plus
Mais je suis sûr que Julien TDF au moins y serait intéressé

367.  Clem | 18/09/2012 @ 13:12 Répondre à ce commentaire

the fritz (#366), Ne rêvez pas, il se débinera.

368.  Clem | 18/09/2012 @ 13:22 Répondre à ce commentaire

the fritz (#366), Libération pratiquerait la censure ? Non, comment est-ce possible ?!

369.  JulienTDF | 18/09/2012 @ 14:42 Répondre à ce commentaire

the fritz (#366),

370.  Bob | 18/09/2012 @ 14:55 Répondre à ce commentaire

Clem (#368),

Oui. ça censure dur sur science ^1/2
C’est « pour élever le niveau du débat » a affirmé ( par email, et sans rire
) le Thénardier de cette officine à un forumer qui se plaignait à ce sujet.
Et qui l’a rapporté sur Skyfall il y a quelques semaines.

On censure toujours « pour la bonne cause ». N’est-ce pas ?
ça ne vous rappelle rien ?

371.  the fritz | 19/09/2012 @ 21:57 Répondre à ce commentaire

Clem (#367),
Il s’est pas débiné, mais il s’est mis plus minable que je pensais.
Pour voir les derniers échanges c’est là

http://sciences.blogs.liberati.....C3%A9.html

et là

http://sciences.blogs.liberati.....-sols.html

372.  Marot | 20/09/2012 @ 2:44 Répondre à ce commentaire

the fritz (#371)
On peut dire que l’Olivier-truqueur-faussaire en bibliographie se déchaîne.

Sorry, the comment form is closed at this time.