Nous n’irons pas à Doha …

Signalé par Bob.(Source). Nul doute que cet oubli va être rapidement réparé … 😉

• • • • •

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) n'assitera pas à la prochaine Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP18/CMP8) à Doha, selon le Dr Rajendra K. Pachauri.
"Pour la première fois au cours des 18 années de la Conférence des parties, le GIEC ne sera pas présent, car nous n'avons pas été invités», at-il dit au Gulf Times à Doha. La COP18 se tiendra du 26 novembre au 7 décembre.
Le GIEC, qui a partagé le Prix Nobel 2007 avec Al Gore, ancien vice-président américain et activiste de l'environnement, est l' organisation internationale majeure pour l'évaluation du changement climatique. Actuellement, 195 pays en sont membres.
M. Pachauri a laissé entendre son 'absence prévue' à la COP18, lors de son discours à la séance d'ouverture de la Conférence internationale sur la sécurité alimentaire dans les zones arides (FSDL) mercredi à l'Université du Qatar.
Plus tard, il a déclaré au Gulf Times qu'il ne savait pas pourquoi le GIEC n'a pas été invité à la COP18, chose qui ne s'est passé jamais auparavant.
"Je ne sais pas ce qu'il y a. La secrétaire exécutive du Secrétariat du changement climatique doit décider. J'ai assisté à toutes les COP et le président du GIEC s'adresse à la Conférence des Parties lors de la séance d'ouverture ", at-il expliqué.

@@@@@@

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

67 Comments     Poster votre commentaire »

51.  Bob | 21/11/2012 @ 15:17 Répondre à ce commentaire

pecqror (#50),
Boudiou !
Quelles belles donnés !
Brusquement, j’ai eu plus chaud. C’est surement ça, le RCA.
C’est à cause de l’effet de Cerf.

52.  pastilleverte | 21/11/2012 @ 20:05 Répondre à ce commentaire

@BOB # 51
« effet de cerf »… pas mieux !
(Qui l’eut c rut, comme on dit au Hardley Center…)

53.  Murps | 22/11/2012 @ 12:55 Répondre à ce commentaire

Dites, personne ne sait alors la raison de l’absence du GIEC à Doha ?

C’est quand même énorme car l’Onu organisant une procession sur le climat sans le GIEC, c’est un peu comme trimbaler la staute à l’effigie de Saint Frusquin dans les rues sans l’évèque du diocèse…

54.  Murps | 22/11/2012 @ 12:55 Répondre à ce commentaire

Dites, personne ne sait alors la raison de l’absence du GIEC à Doha ?

C’est quand même énorme car l’Onu organisant une procession sur le climat sans le GIEC, c’est un peu comme trimbaler la statue à l’effigie de Saint Frusquin dans les rues sans l’évèque du diocèse…

55.  Bob | 22/11/2012 @ 17:23 Répondre à ce commentaire

Murps (#54),

c’est un peu comme trimbaler la statue à l’effigie de Saint Frusquin dans les rues sans l’évèque du diocèse…

Tout à fait +1.
Mais voilà un interview (en anglais, c’est le Guardian) de la grande prêtresse climatique en chef de la planète qui doit glacer les sangs à plus d’un.

56.  Hacène | 22/11/2012 @ 20:22 Répondre à ce commentaire

C’est un peu singulier et apparemment la première fois, certes. Néanmoins, rappelons, au moins pour ceux qui ne font que passer ou ne viennent que depuis peu de temps, qu’à Doha, c’est la 18e Conférence des Parties (COP) qui va se dérouler : la grande réunion de l’organe suprême (c’est comme ça qu’on dit, je ne cherche pas à faire scabreux) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, qui est à la politique du changement climatique ce que le GIEC est à la science… de la même chose (ceci dit sans considération sur la qualité de la science en question). La science est, normalement, la base sur laquelle s’appuie le travail de la CCNUCC et donc au coeur, n’est-ce pas ?!, des discussions de COP 18, et le lien entre GIEC et CCNUCC est fait par un organe subsidiaire de celle-ci (organe subsidiaire d’avis scientifique et technique). Le GIEC ne sera peut-être pas à Doha, mais après tout on a pas besoin qu’il y soit.

57.  Araucan | 22/11/2012 @ 21:46 Répondre à ce commentaire

Hacène (#56),

Le GIEC ne sera peut-être pas à Doha, mais après tout on a pas besoin qu’il y soit.

Tout est dit 😀

58.  Bob | 22/11/2012 @ 22:46 Répondre à ce commentaire

Araucan (#57),

Le GIEC ne sera peut-être pas à Doha, mais après tout on a pas besoin qu’il y soit.

Surtout qu’il sent pas mal le soufre, le GIEC, depuis quelque temps…

59.  pastilleverte | 22/11/2012 @ 22:52 Répondre à ce commentaire

# 55
Ah cet objectif de +2°C seulement (eh les gars et les filles, et si on atteint seulement 1,9°C, est-ce que la Planète va être sauvée ???
Répondez-moi vite, je suis dans l’angoisse.

Par ailleurs dommage, Mme Figueres
1/ est une femme (si si)
2/ est costa ricaine, donc issue d’un des pays réellement démocratiques au sur du rio grande
3/ a l’air de croire ce qu’elle dit…

60.  Bob | 22/11/2012 @ 23:25 Répondre à ce commentaire

pastilleverte (#59),

A propos du Costa Rica, Wikipedia, la connaissance par et pour tous, nous offre une analyse qui vaut son pesant de légumes bio:

Sous l’impulsion du président de la République (Oscar Arias) qui a déclaré « la paix à la nature », le Costa Rica est devenu pionnier de l’écotourisme. Mais il y a en réalité au Costa-Rica une contradiction énorme entre l’ultralibéralisme et la protection de l’environnement.

Autrement dit : impossible de ne pas détruire la planète avec ces &#@^(é{ de libéraux…
Ecologie et anti-capitalisme, même écocombat. On sait pour qui l’écoauteur de ces lignes a écovoté.
Sacrés pastèques ! Ils se sont vraiment écoinfiltrés partout.
A peine politisé, Wikipédia…

61.  Araucan | 23/11/2012 @ 0:32 Répondre à ce commentaire

pastilleverte (#59),

Ah non, ne soyez pas angoissé, cela va faire baisser notre score de très peu angoissés selon l’étude du CAS (cf les annexes !) 😀

62.  Alpiniste | 24/11/2012 @ 13:16 Répondre à ce commentaire

Murps (#54),

Dites, personne ne sait alors la raison de l’absence du GIEC à Doha ?

Malgré sa taille, le Qatar souhaite devenir un acteur international reconnu. Il est aussi le 1er exportateur mondial de gaz. Organiser cette conférence est un bon moyen d’exister sur le plan international et peut être une bonne opportunité de promouvoir le gaz moins émetteur de CO2 que le pétrole. Pas besoin du Giec pour remplir ces objectifs… Le Qatar est l’hote de la conférence sur le climat.

Deux autres article du figolo racontant les bêtises habituelles. A à lire d’un derrière distrait :
climat: déjà trop tard ? Où on apprend que Sandy a été un « évènement climatique extrême ». Ca n’a même pas été un évènement météo extrême :roll: et en l’occurence, le terme évènement climatique tient plutôt de l’oxymore.
Climat : les signaux d’alerte partout au rouge
Une courbe bizarre et encore une insanité proférée par cet escroc de Stern:

«La réduction des émissions offre des opportunités de croissance formidables. La transition vers une économie sobre en carbone a tout pour enclencher une phase de révolution industrielle de créativité et d’innovation qui contribuera fortement au développement des pays pauvres», martèle Nicholas Stern

63.  Bob | 24/11/2012 @ 17:48 Répondre à ce commentaire

Alpiniste (#62),

climat: déjà trop tard ?

Rassurons-nous : Il n’est pas trop tard pour se désabonner d’un canard qui pond des trucs pareils..

64.  Laurent Berthod | 24/11/2012 @ 22:27 Répondre à ce commentaire

Alpiniste (#62),

«La réduction des émissions offre des opportunités de croissance formidables. La transition vers une économie sobre en carbone a tout pour enclencher une phase de révolution industrielle de créativité et d’innovation qui contribuera fortement au développement des pays pauvres», martèle Nicholas Stern

C’est formidable comme les riches savent toujours mieux que les pauvres ce qui convient aux pauvres !

65.  Murps | 25/11/2012 @ 16:29 Répondre à ce commentaire

Laurent Berthod (#64),

La réduction des émissions offre des opportunités de croissance formidables.

Faut avouer que, se dire économiste et sortir des énormités pareilles, ça pose son homme !
Comment le remplacement d’outils industriels qui fonctionnent impec’ par des trucs subventionnés qui coûtent plus chers et marchent moins bien peu créer des emplois et de la richesse ?

Il se rend compte, ce type, qu’il nous impose ses projets de sociétés tordus et qu’il ne fait pas de la science ?

66.  AntonioSan | 25/11/2012 @ 20:08 Répondre à ce commentaire

Bob (#63), Ah Node Langlois… un fameux rechauffard qui en son temps tenait un blog au Figolo et justement se vantait d’etre en relation avec ceux qui analysaient l’origine du discours sceptique, tracant les IPs…

Rien a attendre de ce Monsieur.

67.  Bob | 25/11/2012 @ 20:11 Répondre à ce commentaire

Murps (#65),

Il se rend compte, ce type, qu’il nous impose ses projets de sociétés tordus et qu’il ne fait pas de la science ?

Soyez en certain. Il sait qu’il ne fait que de la politique.
Pour lui la vérité ne compte pas. Seul l’objectif est important.