Pétitions.

Une fois n'est pas coutume … Et par un prompt renfort … 😉

• • • • • •

Nous demandons que les recherches concernant la climatologie mettent en avant les incertitudes graves des projections élaborées par le GIEC et reconnaissent que les actions mises en œuvre, dans l'état des connaissances actuelles, n'ont pas un fondement scientifique réel vis-à-vis de la faible étendue de nos connaissances. Avant toute action pour limiter les émissions de CO2, il est indispensable de comprendre beaucoup mieux le climat.

Pour signer , c'est là : Regarder_en_face_le_changement_climatique

• • • • • •

L'écologie, cela ose tout c'est bien connu : y compris mettre des éoliennes en face des plages du débarquement (60ième anniversaire l'année prochaine).

Pour protester : EPAW

@@@@@@

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

66 Comments     Poster votre commentaire »

51.  scaletrans | 16/07/2013 @ 12:04 Répondre à ce commentaire

Céline a « fait des enfants à la langue Française » comme plus tard Frédéric Dard (San Antonio). La différence c’est que l’oeuvre de Céline est une colère continue.

52.  Murps | 16/07/2013 @ 12:53 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#51), c’est surtout de la littérature engagée qui a séduit des intellectuels d’une certaine époque…

Par exemple, je me demande parfois ce qu’il reste de l’existentialisme de Sartre…

53.  scaletrans | 16/07/2013 @ 14:20 Répondre à ce commentaire

Murps (#52),

Il ne reste déjà plus rien de Sartre, ni de la « grande sartreuse », mais Céline reste.

54.  AntonioSan | 16/07/2013 @ 17:21 Répondre à ce commentaire

Nicias (#49),

Mais non voyons, il a ecrit culture avec un « K » en reference au russe et a son voyage en Union Sovietique dans les annees 30, comme en temoignent les references Polit bureau et Loubianka.
Cet extrait est parfaitement vrai.

55.  Laurent Berthod | 17/07/2013 @ 0:17 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#53),

Céline reste illisible.

56.  Laurent Berthod | 17/07/2013 @ 0:17 Répondre à ce commentaire

Laurent Berthod (#55),

Illisible à vomir.

57.  Murps | 17/07/2013 @ 0:21 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#53), quand on pense à ce que cela fut…

58.  Nicias | 17/07/2013 @ 11:23 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#54),

Vous avez très probablement raison. Je n’ai trouvé qu’une occurrence du texte sur internet, ce qui m’a fait douter.

scaletrans (#53),

Il reste « A l’agité du bocal » de sur Sartre

59.  Nicias | 17/07/2013 @ 11:24 Répondre à ce commentaire

Nicias (#58),
Oups:
A l’agité du bocal

60.  Murps | 21/07/2013 @ 13:01 Répondre à ce commentaire

Marche pô votre lien…
🙁

61.  Nicias | 21/07/2013 @ 15:15 Répondre à ce commentaire

Murps (#60),

Au temps pour moi, en voici un autre en pdf.

62.  Laurent de Angelis | 23/07/2013 @ 18:32 Répondre à ce commentaire

MALHEUREUSEMENT, Lorsque l’on voit le score actuel de la pétition, cela montre les limites de l’influence réelle du site…

63.  Bob | 24/07/2013 @ 10:41 Répondre à ce commentaire

Laurent de Angelis (#62),
C’est peut-être un peu rapide comme diagnostic, non ?

64.  Laurent de Angelis | 27/07/2013 @ 9:57 Répondre à ce commentaire

J’aimerai beaucoup me tromper !
Mais hélas…
Les premières conditions de la victoire, c’est de ne pas surestimer ses forces.
Cela ne signifie pas, naturellement qu’il ne faut rien faire.
Mais cela montre qu’il y a un très gros travail à faire auprès de l’opinion… et surtout des médias, et plus encore des politiques, pour que le message passe réellement.

Bien à vous

Lda

65.  Anecdote | 27/07/2013 @ 16:47 Répondre à ce commentaire

Bonjour
Je viens de signer.
Comme d’autres je suis surpris du faible nombre de signataires.
Je pense que la principale raison est que le texte n’insiste pas sur le coût astronomique de la lutte contre le CO2, qu’il faudrait traduire concrètement comme impact sur le portefeuille de chacun.
A transmettre à Jean-Michel svp.
Merci d’avance

66.  Laurent de Angelis | 20/08/2013 @ 20:23 Répondre à ce commentaire

Bonsoir,
je crois que c’est bien vu, effectivement.
Des milliards d’Euros (que l’on ne possède d’ailleurs pas) sont dépensés pour lutter contre un phénomène probablement imaginaire…

L’histoire future nous jugera, et elle considérera probablement ce comportement invraisemblable comme une des plus grandes escroqueries intellectuelles de l’histoire !

Bien à vous

LdA