Lima avant Lima

par Benoît Rittaud.

Les communiqués de presse lors des grand-messes climatiques se suivent et se ressemblent, et rien ne permet de penser qu’il en ira autrement à l’occasion de la COP20 qui s’ouvre dans une indifférence publique générale — à l’exception bien entendu de nos « ambassadeurs pour le climat » à qui est accordé pour deux semaines le droit de faire une fois de plus les importants.

Voici donc un pronostic pour l’issue de la procession aéroportée du jour. Pondu en moins d’un quart d’heure, histoire de pimenter un peu le défi.

AFP — Lima, 12 décembre 2014 — La vingtième Conférence des parties (COP20) qui s’est achevée aujourd’hui à Lima (Pérou) s’est terminée sur une note d’optimisme de la part des responsables de la plupart des pays. Conçue dès l’origine comme une conférence préparatoire à la prochaine, qui aura lieu à Paris en décembre 2015, elle n’était pas prédestinée aux annonces fracassantes. Cela n’a pas empêché les négociateurs de faire des avancées significatives sur de nombreux points qui, il y a peu, étaient encore considérés comme hors de portée pour un accord. Ainsi, le Fond Vert pour le climat a vu ses promesses de dotations croître pour atteindre désormais 15 milliards de dollars, même si la part exacte de chaque pays et les modalités de versement demeurent encore flous.

Le président péruvien, Ollanta Humala, a lancé un vibrant plaidoyer à l’intention des pays riches pour « honorer leur dette climatique » et « sauver l’avenir des générations futures ». Vigoureusement applaudi pour son activisme climatique, le secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-Moon, a quant à lui brossé le sombre portrait de ce que sera la planète Terre en 2100 si des actions énergiques ne sont pas entreprises rapidement, concluant son intervention d’un direct : « l’Histoire nous jugera tous : soit coupables de génocide climatique, soit sauveurs de l’humanité. » La représentante française, Laurence Tubiana, a confessé avoir eu « les larmes aux yeux » lors de cette allocution « en songeant à mes propres petits-enfants. »

Plusieurs ONG ont quant à elles fait part de leur désarroi devant ce qu’elles considèrent comme des avancées insuffisantes. La nouvelle ONG For a Non-Carbon World, fédération de plusieurs ONG dont le Réseau Action Climat, le WWF et Greenpeace, a ainsi organisé une manifestation hors de l’enceinte où se déroulait la conférence, ses membres déguisés en molécules de gaz carbonique.

Le Président français François Hollande a rappelé l’importance de la rencontre de Paris de l’an prochain et souligné que la France venait de déclarer Grande Cause nationale la lutte contre les dérèglements climatiques, appelant les autres pays à faire de même « afin que nulle n’ignore le caractère crucial que revêt la négociation climatique pour l’avenir et la survie du monde. »

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

62 Comments     Poster votre commentaire »

51.  yvesdemars | 13/12/2014 @ 12:11 Répondre à ce commentaire

le texte préparé par l’ONu et qui a été dévoilé prématurément a conduit les négociations dans l’impasse, suite au rejet de l’Inde et de la Chine (tiens je croyais que l' »accord US Chine était une manœuvre obamesque pour les séparer ???) une prolifération des discussions a été décidée jusqu’à ce matin (nota 12 h Lima = 18h à Paris)

http://www.thegwpf.com/extra-t.....ate-draft/

52.  yvesdemars | 13/12/2014 @ 12:12 Répondre à ce commentaire

http://www.lefigaro.fr/flash-a.....minima.php

le presse française la joue pédale douce fut pas fâcher l’Elysée ni Fafa …

53.  Bernnard | 13/12/2014 @ 13:16 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#52),
Oui mais elle annonce la couleur pour 2015 ! 😡

La conférence de Lima est le dernier événement majeur avant le rendez-vous parisien où devrait être conclu un premier accord universel et contraignant sur le climat pour limiter la hausse de la température globale après 2020 (le protocole de Kyoto, négocié en 1997, ne fixait d’objectifs quantifiés qu’aux seuls pays développés).

54.  yvesdemars | 13/12/2014 @ 13:49 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#53), sauf que vu les débats à Lima on voit mal un accord autre qu’à minima à Paris le divorce entre les pays développés et les pays en voie de développement semblant irréparable par exemple l’Inde voit son pic d’émissions en … 2050 pour arriver aux 13T/h prévues par la Chine en 2030

Les PVD ne veulent pas et on les comprend renoncer à arriver au même stade de développement que les pays riches (riches mais surdendettés ..) alors que ces derniers veulent un engagement de réduction des émissions pour tous …

55.  yvesdemars | 13/12/2014 @ 13:50 Répondre à ce commentaire

http://www.thegwpf.com/india-m.....ound-2050/

56.  Laurent Berthod | 13/12/2014 @ 14:20 Répondre à ce commentaire

Bob (#42),

une sombre histoire de transfert d’argent des “poches des pauvres des pays riches dans les poches des riches des pays pauvres”

ça me fait penser au cirque des Enfoirés, dont quelqu’un a dit : « Des millionnaires demandent à des smicards de donner pour des èremistes ! »

57.  JG2433 | 13/12/2014 @ 17:34 Répondre à ce commentaire

Vers un accord a minima à la conférence de Lima sur le climat

« Nous repoussons les gros dossiers à Paris » a déclaré un délégué

Il est donc urgent… d’attendre ! 😈
https://fr.news.yahoo.com/vers-un-accord-minima-%C3%A0-la-conf%C3%A9rence-lima-104653510.html

58.  yvesdemars | 13/12/2014 @ 18:05 Répondre à ce commentaire

JG2433 (#57),

négociations au bord de la rupture (traduction libre)

http://www.thegwpf.com/un-clim.....raft-text/

59.  Cdt Michel e.r. | 15/12/2014 @ 17:30 Répondre à ce commentaire

Un article pas piqué des vers sur le site NoTricksZone de Pierre Gosselin

Lima’s UN Climate Conference The Most Disgraceful, Destructive Ever…Time To Disband The Traveling Parasitic UN Circus

By P Gosselin on 14. Dezember 2014

It’s clear: none of the intended aims were reached during the two-week UN mega climate conference in Lima.

Some baby steps were made. And of course they are being sold to the public as important progress on the road to a binding treaty in Paris next year. No one believes it.
[…]

Lire la suite

60.  yvesdemars | 15/12/2014 @ 17:34 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#59),
et une tribune de Christopher Booker dans le Telegraph au vitriol
http://www.telegraph.co.uk/com.....farce.html

on aimerait des papiers de ce calibre dans nos merdias nationaux …

61.  williams | 16/12/2014 @ 11:28 Répondre à ce commentaire

Tout ces scientifiques et autres personnes placées en haut de l’échelle (présidents, ministres…) font régulièrement des conférences… comme celle de Lima et de plus pour dire qu’on doit émettre moins de CO2. Pourtant des centaines de scientifiques… qui se rejoignent assez souvent cela fait qu’ils émettent bp de CO2 à force dans l’atmosphère surtout depuis au moins 20 ans. Par exemple rien que la conférence de Lima cela fait 50 000 tonnes de CO2 qui a été mis dans l’atmosphère par toutes ces personnes alors qu’ils nous disent qu’il est urgent de ne plus émettre du CO2.

Ecouter ici entre la conversation Axel De Tarlé et de J Jouzel et où ce dernier ne conteste qu’ils émettent bp de CO2 dans l’atmosphère avec leur trajet voir plus que chacun d’entre nous : http://www.france5.fr/emission.....014_287877

C’est à ne plus rien comprendre !

Williams

62.  Devinplombier | 16/12/2014 @ 17:24 Répondre à ce commentaire

Devise shadok:
Plus ça rate plus on a de chances que ça reussisse!