Climatosceptix chez les Bretons

Un panorama de la média-sphère climatosceptique anglaise grand-bretonne par Geoff Chambers

asterix-jolitorax

…Chez les Bretons, et non pas chez les Anglais, parce que notre “chef spirituel”, Andrew Montford, est installé en Écosse, d’ou il dirige le blog Bishop Hill.

Bishop Hill est probablement le blog climatosceptique le plus consulté hors de l’Amérique. Sa spécialité est la brève qui attire l’attention sur une information précise, souvent livrée à l’état pur, sans commentaires, lesquels sont  fournis par ses nombreux fans. Comme Watts Up With That aux États-Unis, ou JoNova en Australie.

BishopHill attire l’adhésion en ratissant large. Il traite des papiers scientifiques récents qui prennent en compte une “sensibilité climatique“ plus faible que celles des estimations du GIEC, mais aussi des incohérences de la politique énergetique des gouvernements Britanniques et Écossais, des bêtises des très nombreux ONGs et “Think-tanks” environmentaux, ainsi que des préjugés et de l’aveuglement des médias britanniques.

Montford est l’auteur de « The Hockey Stick Illusion » qui est, sans doute, le meilleur exposé sur la controverse à propos du fameux graphique du Professeur Mann. Il est aussi l’auteur de plusieurs pamphlets qui éclairent des recoins obscurs de l’histoire du rechauffement climatique, dont certains ont été rédigés pour “the Global Warming Policy Foundation”  qui est une association sans but lucratif.

Le GWPF  publie des informations quotidiennes sur la politique énergétique et climatique de la Grande Bretagne et de l’Europe. Son président est Lord Lawson, ancien Chancelier de l’Echiquier (Ministre des Finances) de Mme Thatcher, un personnage très marqué à droite. Mais le conseil d’administration de la GWPF regroupe des gens de tous les partis politiques. Outre plusieurs ex-hauts fonctionnaires, il comprend un évèque, et un ancien secrétaire de Sa Majesté. Son conseil scientifique compte de nombreux scientifiques renommés, dont trois français: le Professeur Vincent Courtillot, Christian Gérondeau et le Professeur Paul Reiter. Son porte-parole, Benny Peiser, professeur de sociologie, a eu au moins un article traduit sur ce blog.

Il y a aussi une grande gamme de blogs climatosceptiques specialisés en Grande Bretagne. Bishop Hill donne un échantillon dans sa colonne “Links” (qui se trouve à droite, pour les Germanophones [NdT : links signifie à gauche pour les germains]). J’attire l’attention sur quelques uns d’entre eux :

Climate Resistance est un des plus anciens blogs britanniques climatosceptiques. Depuis 2007, Ben Pile (à cette époque étudiant en philosophie et sciences politiques) a publié des articles qui traitent surtout de la politique, dans lesquels il démontre rigoureusement la thèse qu’en climatologie, la politique a priorité sur la science.

Tallbloke’s Talkshop
traite surtout de sujets scientifiques. En 2011 il a eu l’honneur d’une visite de la police londonienne qui a confisqué ses ordinateurs dans son enquête sur la deuxième fuite d’e-mails de l’Université d’East Anglia.

Not A Lot Of People Know That est le blog de Paul Homewood qui s’intéresse plutôt a la politique énergétique du gouvernement.

Paul Matthews est un prof de mathématiques de l’Université de Nottingham qui, dans The IPCC Report, traite essentiellement (mais pas exclusivement) des rapports du GIEC.

Alex Cull a un site, AlexJC38, où il énonce ses propres réflexions, toujours originales, et un autre site, Mytranscriptbox, où il publie des transcriptions des conférences, interviews radios etc. Bref, c’est une source inépuisable pour les citations des politiques, scientifiques et journalistes.

Le blog de John Shade, Climate Lessons, est typique des blogs anglais du fait de sa tendance à la spécialisation. Il traite uniquement de l’enseignement, ou bourrage du crâne, des enfants par rapport au climat – un sujet sensible dans un pays où il n’y a pas de programme officiel pour les écoles.

Mon propre blog était initialement conçu comme un véhicule pour “Apocalypse Close” un roman à clef compréhensible uniquement pour quelques climatosceptiques anglais, hélas. Depuis je me suis intéressé aux ONG factices, aux blogs zombies, et surtout aux scientifiques charlatans comme Paul Ehrlich, Stephen Emmott de Microsoft, du Royal Court Theatre, Londres et du festival d’Avignon (!) ainsi qu’à Stephan Lewandowsky, professeur de psychologie, qui est à l’origine de la théorie du complotisme des climatosceptiques, reprise par Barack Obama entre autres. Le papier dans lequel il a décrit Anthony Watts, Steve McIntyre, Jo Nova et moi-même comme des complotistes irrationnels et paranoïaques a été retracté par l’editeur, mais Lewandowsky est toujours actif en publiant des papiers avec Michael Mann et autres.

Il y a deux bons dessinateurs qui commentent la folie rechauffiste: Josh, dont les dessins sont publiés régulièrement sur BishopHill, et Fenbeagle.

Et finalement, il y a LFG.org un site qui est … indescriptible, comme les Monty Python est indescriptible…

Pour illustrer le rôle que les blogueurs peuvent parfois jouer, je raconte ici l’histoire du “28Gate”:

En 2006, la BBC a tenu une conférence pour ses top-managers sur le réchauffement climatique. Y ont assisté, selon la BBC, “28 des meilleurs experts scientifiques” sur la question. Mais quand on a demandé les noms des experts, la BBC s’est retranchée derrière le secret professionel. Tony Newbery du blog Harmless Sky a trainé  l’affaire devant un tribunal de la Liberté d”Information, où il s’est retrouvé face à pas moins de cinq avocats payés par la BBC (c’est-à-dire par les contribuables).

Le tribunal a donné raison à la BBC et le secret professionel a été gardé. Mais un autre bloggeur, Maurizio Morabito, de Omnologos, en fouillant la Wayback Machine, a trouvé les noms des “28 meilleurs experts scientifiques”, dont un seul était en fait un scientifique en activité.

Parmi les autres, nombreux étaient les activistes des ONGs comme Greenpeace, le WWF etc…, un cadre d’une compagnie d’assurances, un représentant de l’ambassade des États Unis à Londres ainsi que l’amie d’un des organisateurs du colloque (à l’époque étudiante en “études environmentales” – actuellement directrice d’une chaîne d’hotels de luxe en Grèce).

La BBC avait menti. L’histoire a été racontée par James Delingpole ici.

Le climato-scepticisme a droit de cité dans un coin des médias de droite en Grande Bretagne, grâce surtout à Delingpole (ex-Daily Telegraph), David Rose du Daily Mail et Christopher Booker du Sunday Telegraph. A part ça,  il n’y a que nous, les blogueurs…de plus en plus nombreux et vociférants.

Geoff Chambers

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

33 Comments     Poster votre commentaire »

1.  Bob | 17/12/2014 @ 10:59 Répondre à ce commentaire

TX, Geoff !
Le paysage médiatique grand breton me semble bien moins déprimant que le gaulois !

2.  Bob | 17/12/2014 @ 17:25 Répondre à ce commentaire

Reportage étonnant de la part de la Beeb :
La glace arctique serait plus résiliente qu’on ne l’avait pensé…

C’est d’autant plus rigolo quand on se souvient que le même reporter (Jonathan Amos), dans les mêmes colonnes, avait alerté la planète de la disparition inéluctable de la glace arctique en …2013, selon les climatologues de service.

« Eating crow ?  » comme ils disent ?

3.  Bob | 17/12/2014 @ 17:34 Répondre à ce commentaire

La Beeb encore :

C’est tout de la faute aux écureuils qui perturbent gravement le cycle du carbone.
Hi Geoff ! Ils sont toujours comme ça à la BBC ?

4.  scaletrans | 17/12/2014 @ 19:09 Répondre à ce commentaire

Bob (#3),

Écureuils qui ressemblent fichtrement à des marmottes.

5.  Nicias | 17/12/2014 @ 19:57 Répondre à ce commentaire

Merci de me faire découvrir LFG.org !

6.  Bob | 17/12/2014 @ 20:21 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#4),

Écureuils qui ressemblent fichtrement à des marmottes.

Oups !
En fait, il s’agit de castors qui, en creusant des trous délogent le pergélisol ce qui est plus compréhensible dans ces régions glacées.

7.  Bernnard | 17/12/2014 @ 20:26 Répondre à ce commentaire

Chez nous c’est beaucoup plus monotone en effet ! On peut toujours rêver d’avoir un jour un paysage climatosceptique identique sur le web francophone.

8.  Cdt Michel e.r. | 18/12/2014 @ 0:04 Répondre à ce commentaire

Geoff Chambers,

Sur votre blog, je lis : »Most French climatosceptiques read English (though, like me, they may feel shy about expressing themselves in writing in a foreign language)… »

Croyez-moi votre français est excellent, par rapport à ce qu’on trouve dans d’ex-journaux de référence comme Le Monde, le Figaro, par ex., sans parler du pauvre français souvent écrit par les commentateurs.

Je sais de quoi je parle pour avoir corrigé des milliers de fautes d’orthographe et de syntaxe sur le Wikipédia en français.

J’ai aussi passé un an de ma vie à corriger le dictionnaire orthographique Myspell qui était utilisé par Open Office.org et les programmes de la suite Mozilla, depuis 2002. Mon dictionnaire a été proposé comme addon en 2008 et a servi de base à Dicollecte pour créer le nouveau dictionnaire classique français Hunspell pour les mêmes programmes. Voir ICI, mon principal pseudo à l’époque est cité dans le fichier README-FR.txt
« Remerciements à :
– Vazkor, pour l’examen minutieux du dictionnaire et les innombrables
corrections apportées »;

Cordialement,
Jean-Claude

9.  geoff chambers | 18/12/2014 @ 7:31 Répondre à ce commentaire

La BBC est capable de tout, le meilleur et le pire. Souvent accusée d’être un nid de gauchistes, elle est plutôt touchée de la pensée unique “bobo”. Le meilleur est qu’il y a toujours des journalistes de l’esprit indépendant; le pire est qu’il y a une déontologie stricte qui fait qu’il serait impossible d’inviter un Benoît Ritaud face à un Jouzel, par exemple. La position officielle de la BBC est de ne pas donner de la place aux climatosceptiques “non-experts” face aux experts.
J’ai publié un article sur mon blog au sujet de Skyfall à
https://geoffchambers.wordpress.com/2014/12/17/learn-french-the-climatosceptique-way/
J’éspère ainsi d’encourager les anglais francophones (il y en a quelques uns) à participer ici.

10.  scaletrans | 18/12/2014 @ 11:43 Répondre à ce commentaire

geoff chambers (#9),

Ils seront les bienvenus, comme vous l’êtes vous-même. Nous leur pardonnerons les inévitables barbarismes que nous-mêmes commettons en écrivant votre langue (et que nous pardonnons déjà à William).
Incidemment, je pensais que si nous pouvions développer les échanges internationaux, pourquoi ne pourrions-nous pas envisager une opération commune à l’occasion du « cirque » 2015 à Paris ?

11.  pastilleverte | 18/12/2014 @ 11:46 Répondre à ce commentaire

geoff chambers (#9),
Congratulations, for your bloody (oops, sorry) good french writing (AZERTYUIOP ?)

12.  Nicias | 18/12/2014 @ 13:48 Répondre à ce commentaire

geoff chambers (#9),

Merci pour votre article sur votre blog.

Ce que l’on pourrait faire pour les blogs étranger à propos de Paris 2015, c’est des reportages sur place. Personnellement je peux me déplacer et prendre des photos, je ne suis pas loin.

13.  Paul Matthews | 18/12/2014 @ 14:56 Répondre à ce commentaire

Tres bon summaire Geoff. Je pense qu’on a besoin d’un dessin de Josh au sujet de « Climatosceptix chez les Bretons », n’est-ce pas? Le petit Climatosceptix, contre une grande armée avec batons de hockey…

14.  Murps | 18/12/2014 @ 15:38 Répondre à ce commentaire

Quel plaisir de vous avoir ici Mr. Chambers !
🙂
Je reviens sur la proposition de Scaletrans scaletrans (#10) ; pourquoi ne développerions nous pas une action médiatique internationale dans le but de se faire entendre lors de COP 15 ?

15.  Bob | 18/12/2014 @ 16:27 Répondre à ce commentaire

Paul Matthews (#13),
Bienvenue, Paul !

16.  scaletrans | 18/12/2014 @ 18:30 Répondre à ce commentaire

Murps (#14),

Pour se faire remarquer, il faut faire fort… sans violence bien sûr. Mais il faut trouver un « gimmick » qui en jette.

17.  geoff chambers | 18/12/2014 @ 18:54 Répondre à ce commentaire

#10. scaletrans (et Murps et Nicias): “pourquoi ne pourrions-nous pas envisager une opération commune à l’occasion du “cirque” 2015 à Paris ?”
Excellente idée.
Je laisserai aux autres les questions de science et géopolitique pour me concentrer sur les questions qui intéressent les lecteurs anglais – c’est-à-dire les relations entre le President et son/sa Ministre d’Écologie.
Pas besoin d’être un prévisionniste du GIEC pour prédire que d’ici un an la situation du President sera encore plus catastrophique qu’aujourd’hui. Incapable de résoudre les problemes du chomage ou de l’Europe, il va conter sur sa capacité de regler le thermostat de la planète, avec l’aide d’une ministre qui ne perd aucune occasion de contrer son premier ministre (autoroutes hier, Notre Dame des Landes aujourd’hui…) et avec le spectacle désolant d’une gauche qui pédale désepéramment après les Verts, et Celle Qui Doit Être Obéie qui attend en embuscade..
Une Époque Intéressante, comme disent les chinois…

18.  jeanl | 18/12/2014 @ 19:03 Répondre à ce commentaire

geoff chambers (#17),

Une Époque Intéressante, comme disent les chinois…

… Et je dirais même plus : une époque formidable, comme disent les Français.

19.  Bernnard | 18/12/2014 @ 19:07 Répondre à ce commentaire

geoff chambers (#17),

…c’est-à-dire les relations entre le President et son/sa Ministre d’Écologie.

Si à ce moment, il y a encore des relations entre eux !
Les choses évoluent de manière surprenantes ici ! 🙂

20.  JG2433 | 18/12/2014 @ 19:37 Répondre à ce commentaire

geoff chambers (#17),
Une suggestion :
Afin de ne pas encombrer ce fil et à toutes fins utiles, reportez-vous dans le fil « Aide technique » – Colonne de gauche de la page d’accueil de Skyfall. http://www.skyfall.fr/?page_id=1257

Vous y lirez une « marche à suivre » – que j’avais présentée il y a peu dans le but d’aider un contributeur « inexpérimenté » – sur la manière la mieux appropriée pour organiser la présentation des messages. Voir les posts :
# 95.  JG2433 | 18/11/2014 @ 18:49
# 96.  JG2433 | 18/11/2014 @ 19:02
Cordialement !

21.  Cdt Michel e.r. | 18/12/2014 @ 20:14 Répondre à ce commentaire

Geoff,

Je vais me permettre une petite leçon d’orthographe, qui sera profitable à vous mais aussi à beaucoup d’autres

Je cite votre excellent texte (où j’ai mis en gras, les rares fautes qui sont détectées par le vérificateurs d’orthographe de Firefox avec le dictionnaire de français classique) :

Je laisserai aux autres les questions de science et géopolitique pour me concentrer sur les questions qui intéressent les lecteurs anglais – c’est-à-dire les relations entre le President et son/sa Ministre de l’Écologie.
Pas besoin d’être un prévisionniste du GIEC pour prédire que d’ici un an la situation du President sera encore plus catastrophique qu’aujourd’hui. Incapable de résoudre les problemes du chomage ou de l’Europe, il va conter sur sa capacité de regler le thermostat de la planète, avec l’aide d’une ministre qui ne perd aucune occasion de contrer son premier ministre (autoroutes hier, Notre Dame des Landes aujourd’hui…) et avec le spectacle désolant d’une gauche qui pédale désepéramment après les Verts, et Celle Qui Doit Être Obéie qui attend en embuscade..
Une Époque Intéressante, comme disent les chinois

J’ai mis en italique, deux fautes non-détectées : la première, parce que le verbe « conter » (conter une histoire) existe, à côté de « compter » (compter ses sous, compter sur quelqu’un) qu’il aurait fallu employer. La seconde, très courante, est de ne pas mettre de majuscule aux noms de gentilé, ou d’en mettre aux adjectifs correspondants.

Le texte corrigé devient :

Je laisserai aux autres les questions de science et géopolitique pour me concentrer sur les questions qui intéressent les lecteurs anglais – c’est-à-dire les relations entre le Président et son/sa Ministre de l’Écologie.
Pas besoin d’être un prévisionniste du GIEC pour prédire que d’ici un an la situation du Président sera encore plus catastrophique qu’aujourd’hui. Incapable de résoudre les problèmes du chômage ou de l’Europe, il va compter sur sa capacité de régler le thermostat de la planète, avec l’aide d’une ministre qui ne perd aucune occasion de contrer son premier ministre (autoroutes hier, Notre Dame des Landes aujourd’hui…) et avec le spectacle désolant d’une gauche qui pédale désespérément (ou désespéramment) après les Verts, et Celle Qui Doit Être Obéie qui attend en embuscade.
Une Époque Intéressante, comme disent les Chinois…

Je vous félicite parce que ne commettre que 8 fautes, mineures pour la plupart, dans un texte de 126 mots (statistiques de Libre Office), c’est tout à fait honorable pour quelqu’un dont le français n’est pas la langue maternelle.

Quand je rédige un message sous Firefox, je suis aidé toujours par son Vérificateur d’orthographe.
Quand je rédige ou retravaille un document avec Open Office Writer, j’utilise son Vérificateur orthographique mais aussi l’extension LanguageTools qui souligne (en bleuà les faute de grammaire, de typographie et de ponctuation.

Et je me relis souvent plutôt deux fois qu’une.

Pour terminer, je rappelle à tous que je suis toujours disposé et très souvent disponible pour relire et corriger vos écrits. Cela m’aiderait à tuer le temps intelligemment.

Cordialement,
Jean-Claude

22.  Cdt Michel e.r. | 18/12/2014 @ 20:16 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#21),

Lire : le vérificateur d’orthographe de Firefox. Grrr ! Un manque d’attention est toujours possible.

23.  Daniel | 18/12/2014 @ 20:57 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#22),

et aussi
(en bleuà les faute de grammaire

->
en bleu les fauteS de grammaire

désolé !

24.  Cdt Michel e.r. | 18/12/2014 @ 22:04 Répondre à ce commentaire

Daniel (#23),

Eh bien, je me rends compte que je perds beaucoup de ma concentration.

J’aurais dû signaler la page que j’ai commis sur mon site (canin)
Comment écrire des textes sans fautes évidentes.

25.  geoff chambers | 19/12/2014 @ 0:40 Répondre à ce commentaire

#21.  Cdt Michel e.r.
Merci pour les corrigés (“corrections” en anglais, mais ça fait plus sévère). C’est râlant parce que les accents, je les connais. Mais mon correcteur /corrigeur Libre Office est en anglais, et je ne sais pas comment le faire basculer en français. (Et puis les tâches sur mon écran il y en a tant… qu’est-ce que ça change, un cîrconflêxe de plus ou moins, entre amis?
Sur le fait de pouvoir parler une langue étrangère et avoir du mal à s’exprimer à l’écrit, je pourrais écrire des tonnes. Depuis que je suis en France, j’ai appris l’italien assez bien, le chinois pas mal, et même un peu le catalan. Pourquoi je n’ai pas fait l’effort de m’exprimer dans la langue de Molière/Stendhal/Flaubert?
L’apprentissage de langues est un peu comme la climatologie; il y a des tonnes de données, mais on ne sait pas comment les interpreter.

26.  Cdt Michel e.r. | 19/12/2014 @ 1:39 Répondre à ce commentaire

geoff chambers (#25),

Il n’est pas possible de faire basculer un vérificateur vers une autre langue sans avoir installé les dictionnaires correspondants.

L’installation des dictionnaires français pour Libre Office n’est pas compliquée au départ de la page de Dicollecte, que j’ai cité plus haut. J’en mets un court extrait :

Dictionnaires orthographiques français

Windows :

LibreOffice / OpenOffice : utilisez l’extension (tutoriel d’installation)).
Firefox 4+, Thunderbird 5+, SeaMonkey 2+ : utilisez l’extension.
InDesign CS 5.5+ : installation [en anglais].
Chrome, Opera 10+, etc. : consultez la documentation de votre logiciel.

Linux :

La plupart des distributions (toutes ?) fournissent Hunspell et les dictionnaires comme un service que tous les logiciels peuvent utiliser. Veuillez consulter la documentation de votre distribution.

Il suffit de cliquer sur les liens ci-dessus pour télécharger l’extension et de suivre le tutoriel d’installation.

J’ai les dictionnaires français sans Grammalecte.

En plus des dictionnaires français, j’ai les dictionnaires Anglais G.B et Anglais U.S. Les trois cohabitent très bien.

27.  geoff chambers | 20/12/2014 @ 23:58 Répondre à ce commentaire

Je constate qu’un article ne suffit pas pour tisser des liens à travers des cultures très diverses. Je viens de laisser une commentaire à
http://www.joseduarte.com/blog.....e#comments
qui n’a rien à voir avec cet article sauf qu’elle essaie de corriger des malentendus culturels. José Duarte étant californien, et donc plus éloigné de moi culturellement que vous les français, j’y ai cité les meilleurs chansonniers anglais des années 60, qui ne sont pas Lennon et Macartney, mais Flanders and Swann, que vous pouvez écouter ici avec leur traduction très libre de Brassens
https://www.youtube.com/watch?v=nW1aVuGHUwk
ou ici avec leur interprétation de la politique française..
https://www.youtube.com/watch?v=_uukBpYD9PU
Ils expriment leur politique anti-guerre ici avec Twenty tons of TNT (texte inclu)
https://www.youtube.com/watch?v=48waPFTXJvY&list=PL6YEHyf5Rk9T_JojL-nMzPk779mpEOuB3&index=2
et ici ils s’éxpriment sur la deuxième loi de thermodynamiques de Newton
https://www.youtube.com/watch?v=VtEqn-5XHpU

28.  Bernnard | 21/12/2014 @ 10:03 Répondre à ce commentaire

geoff chambers (#27),
Merci Geoff.
Excellent!

29.  geoff chambers | 30/12/2014 @ 0:07 Répondre à ce commentaire

Avec cet article j’espèrais provoquer un contacte trans-manche avant Paris 2015. D’autres ont eu la même idée, dont Campaign Against Climate Change qui ont gentilment traduit leur programme en français ici
http://www.campaigncc.org/COP21Paris#French
Les étudiants parisiens sont avertis..

30.  de Rouvex | 30/12/2014 @ 0:20 Répondre à ce commentaire

Cdt Michel e.r. (#24), commise, si je peux me permettre…

31.  Cdt Michel e.r. | 30/12/2014 @ 4:35 Répondre à ce commentaire

de Rouvex (#30),

Toutafè, mais ces jours-ci je suis tellement déglingué par cette nouvelle chimio et la chute des globules rouges, que ma vue baisse, que je vivote.
J’espère que la transfusion d’hier va améliorer mon état.

Mon hématologue m’a averti que j’aurais des problèmes après chacune des séances de chimio, c’est-à-dire jusqu’au début avril. Çà promet…

32.  the fritz | 30/12/2014 @ 17:55 Répondre à ce commentaire

geoff chambers (#29),

Avec cet article j’espèrais provoquer un contacte trans-manche avant Paris 2015.
http://www.campaigncc.org/COP21Paris#French

Geoff, j’ai eu un haut le cœur en passant directement de la phrase de ta main au lien, sans avoir lu ton article ci dessus
Mais rassure toi, j’ai quand même vite compris ; ceci étant , si ces activistes ont un blog , il faudrait raisonner ces étudiants qu’ils veulent contacter

33.  Bob | 30/12/2014 @ 18:21 Répondre à ce commentaire

geoff chambers (#29),

Ils veulent mener une campagne « contre le changement climatique » ?

« Vaste programme » aurait dit le général de Gaulle …
En gros, c’est King Canute, ces gens-là.