Climathon, semaine 18 : l’arme de propagande massive

par Benoît Rittaud (alias Ben).

Belle percée cette semaine, avec un vainqueur qui repousse encore les limites de l'indécence pour s'imposer avec une innovation qui devrait faire école.

Le jury du Climathon a la joie cette semaine d'attribuer un accessit à Pierre Radanne, injustement oublié ces dernières semaines malgré les efforts hebdomadaires et méritoires qu'il fait dans sa chronique sur RFI. Cette fois-ci, il nous gratifie de conseils sur la manière dont nous devons nous alimenter pour éviter d'émettre trop de CO2. À l'inévitable méthane émis conséquemment à notre consommation de viande rouge (lisez : les vaches pètent) et à la non moins inévitable relocalisation nécessaire de la production (on suppose que ce sera moins cher pour le consommateur, il n'en parle pas, mais c'est sûrement vrai), l'"expert énergie et climat" ajoute quelques détails intéressants. Pour notre plus grand malheur à tous en effet, nous mangeons mieux et plus varié. Par ailleurs, "la quantité d'hectare de surface cultivable par personne ne cesse de diminuer", entre autres à cause de l'"extension des déserts". Foin du CO2 qui nourrit les plantes, foin du progrès technologique qui améliore les rendements, foin de toute référence sur l'extension alléguée des déserts… de la belle ouvrage, donc. Un compétiteur prometteur.

Second accessit pour le journal Les Échos, qui a découvert cette semaine que lorsque la Terre se réchauffe, il y a davantage de pics de chaleur. Il paraît que ce genre de vérité première "va apporter de l'eau au moulin de ceux qui bataillent contre le réchauffement climatique". En effet, il n'est évidemment pas nécessaire de se demander d'où vient le réchauffement : c'est l'homme le coupable, on le sait tous.

Un troisième accessit de cette semaine est attribué à tous ceux qui ont servilement recopié une dépêche AFP dignement reporté les résultats d'une "étude" tout en faisant preuve d'un louable esprit critique sur ses conclusions proprement délirantes qui nous dit que ce serait très grave. L'hypocrite Le prudent conditionnel porte cette fois sur l'éventualité qu'une espèce sur six disparaisse à cause du réchauffement climatique. L'affaire est rapportée notamment par Le Parisien, avec une trop mignonne photo de panda géant, mais le jury, grand amateur de peur exponentielle comme chacun sait, avoue avoir une préférence pour la manière dont Direct Matin essaye de nous faire très très très peur :

Selon l’étude, le nombre d’espèces menacées d’extinction augmente pour chaque Celsius gagné. Plus inquiétant encore, cette hausse est non-linéaire et s’accélère à mesure que les températures grimpent à la surface du globe.

En plus, Direct Matin nous montre un ouistiti pygmée qui, lui aussi, pourrait disparaître. La photo est trop chou, on craque encore plus que sur le panda.

Le vainqueur de la semaine 18

Pour gagner le climathon, il faut n'avoir aucune retenue, aucune honte, aucune limite. Et pour le plus grand plaisir du jury, ce genre d'attitude combattante a guidé avec succès les efforts du Conseil économique, social et environnemental (CESE) lors de ses deux journées consacrées au climat les 28 et 29 avril qui lui valent le titre de vainqueur de la semaine 18. Son président, Jean-Paul Delevoye, a annoncé la couleur dès le début de son discours introductif, en indiquant que le débat c'est bien, mais que bon, on parle de la planète, alors ce serait quand même mieux si on pouvait dire d'emblée qu'on est tous d'accord (1'20) :

[Je souhaite remercier] toutes celles et ceux qui, par leur présence, leur contribution, leur travail, nous offrent aujourd'hui ce moment fort de débat, mais surtout de mobilisation autour d'une cause qui nous dépasse, et d'un bien commun qu'il nous appartient d'entretenir : l'avenir de notre planète, mais aussi l'obligation que nous avons par rapport aux générations montantes.

Ce genre de déclamations, énoncées sur un ton monocorde particulièrement soporifique sérieux et digne, n'aurait toutefois mérité qu'un accessit si le CESE n'avait, dans un élan touchant au sublime, atteint quelques minutes plus tard un sommet de vile propagande en faisant intervenir à la tribune deux écoliers qui ont été invités à lire à la tribune les conclusions de leur travail. Ces enfants expliquent notamment ce qu'il faut faire pour sauver le monde en se désolant que les adultes n'adhèrent pas davantage à l'idée de changer à cause du climat (Ça commence à 16'25.)

Cette pièce maîtresse de propagande peut se targuer d'un effet inédit. En effet, pour la première fois depuis le début du climathon, même le jury, pourtant rôdé, a eu un moment de révulsion si fort qu'il a dû s'y reprendre à deux fois pour parvenir à visionner en entier cette odieuse instrumentalisation d'élèves de dix ans. Ceux qui y parviendront du premier coup seront d'office nommés membres titulaires du jury pour les semaines à venir. Pour ceux en revanche, probablement nombreux, qui n'auront pas l'estomac assez solide pour digérer un tel morceau, indiquons que les enfants mentionnent avoir travaillé avec "monsieur Jean Jouzel". "Ce sont des chercheurs du GIEC comme Jean Jouzel qui ont alerté sur le changement climatique, nous avons besoin d'eux", précisent les enfants. Nous savons ainsi à qui nous devons cette pièce unique de bourrage de crâne idéologique. À l'évidence, le vainqueur de la semaine 18 est un nouveau concurrent sérieux au titre de champion de printemps.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

98 Comments     Poster votre commentaire »

51.  Bob | 6/05/2015 @ 18:54 Répondre à ce commentaire

luc (#50),
ça monte et ça descend en fonction des saisons. C'est sympa parce que ça permet aux journaleux en mal d'inspiration de sortir un papier à moindre frais à chaque passage par le point "fatidique". Oui, on a dépassé la concentration de 0,0004 en volume dans l'atmosphère.

52.  volauvent | 6/05/2015 @ 19:09 Répondre à ce commentaire

Un candidat pour le climathon: Pascal Canfin.
Voir son interview du monde
(http://www.lemonde.fr/climat/a.....52612.html
Il aligne un nombre assez impressionnant de bêtises à la minute.

53.  Bernnard | 6/05/2015 @ 19:19 Répondre à ce commentaire

luc (#50),
Chouette, le désert va devenir plus vert !

54.  JG2433 | 6/05/2015 @ 19:34 Répondre à ce commentaire

volauvent (#52),
P. Canfin publiera le 7 mai : « Climat. 30 questions pour comprendre la conférence de Paris », aux éditions Les Petits Matins.

Relevé dans le petit articulet de L’Express (édition papier) N° 3331 du 6 au12 mai 2015, p. 24, qui en parle (promo ?), [P. Canfin] y juge que la COP21 n’est pas perdue d’avance.

55.  luc | 6/05/2015 @ 19:47 Répondre à ce commentaire

J’ai trouvé un vieil article sur le Point qui m’a réjouit. Il parait qu’il y a une Earth Ligue constituée d’experts du climat, c’est dire que c’est hyper sérieux. D’après eux, si on ne fait rien, il y a une chance sur dix pour que la température de la terre augmente de 6 degrés d’ici à 2100. Quand même ces experts, si on ne les avait pas, que deviendrait-on? Je vous le demande un peu.
C’est là

56.  Nicias | 6/05/2015 @ 20:56 Répondre à ce commentaire

volauvent (#52),

Oui et une initiative originale, les régulateurs de la finance vont prendre en compte le risque climatique :

La France a d’ailleurs obtenu un mandat du G20 pour que les Banques centrales s’interrogent sur le risque que fait peser le dérèglement climatique sur la stabilité financière de demain

57.  Nicias | 6/05/2015 @ 20:58 Répondre à ce commentaire

Bob (#51),

Pour la première fois ce soir, il va être 22h22.

58.  Nicias | 6/05/2015 @ 21:08 Répondre à ce commentaire

@Ben

Non les vaches rotent.

Après la viande bovine il faudra s’attaquer à la culture du riz, grande émettrice de méthane. Peut être avant, les études scientifiques ne sont pas d’accord sur le podium des émissions. Il est vrai que politiquement, il est plus facile de culpabiliser l’occidental que l’asiatique.

59.  Bob | 6/05/2015 @ 23:33 Répondre à ce commentaire

Nicias (#58),

Il est vrai que politiquement, il est plus facile de culpabiliser l’occidental que l’asiatique.

Apparemment ce sont les Indiens qui possèdent le plus grand cheptel de la planète…même s’ils en mangent peu, eux-mêmes.

60.  pastilleverte | 7/05/2015 @ 11:35 Répondre à ce commentaire

Bob (#59),
encore un coup de Pachauri ??? 🙂

61.  misO. | 7/05/2015 @ 11:39 Répondre à ce commentaire

Le Climathon est devenu au fil des semaines une récompense enviée par tous les alarmistes. Mais je trouve injuste les résultats, qui peuvent en décourager certains. Il existe en effet, comme dans les disciplines sportives, plusieurs catégories : des sprinters, des coureurs de demi-fond, des marathoniens.

Il y a ceux qui dégainent leur escopette, foncent, font exploser leur pétards avec fulgurance et dont on n’entend plus jamais parler. Ceux-ci mettraient la même intensité et la même foi à la rédaction d’un article sur la clé du champ de tir ou la chasse au Dahu.
Il y a ceux, bien calés sur une escarpolette, dont les marronniers fleurissent périodiquement.
Il y a les artistes qui, jours après jours, assènent leur galimatias, martèlent leurs antiennes, cisèlent leurs métalepses.
Et puis il y a les champions, les vedettes incontestées dont le nom est sur toutes les langues, qu’on attend sur le podium chaque semaine tant ils paraissent intouchables.

Mais la compétition est dure, et la concurrence rude. Ces forçats du climat doivent tout tenter pour parvenir à leur fin, et certains osent tout. Comme dans le sport, il semble en effet y avoir de sérieux problèmes de dopage : les propos ahurissants, les écrits hallucinants de certains compétiteurs semblent bien tenus sous l’effet de drogues psychédéliques tant ils sont stupéfiants.

Dès lors, une question se pose : comment départager ces catégories dont aucune ne démérite ? Comment désigner un vainqueur sans décevoir les autres prétendants ? Peux-t-on imaginer un système mensuel de points ? Des cartons jaune, rouge ? Un podium par catégorie ?
Je propose que le jury se réunisse et qu’un large consensus se dégage : un minimum de 97% me paraît de bon aloi.

62.  Bob | 7/05/2015 @ 13:41 Répondre à ce commentaire

misO. (#61),
Bonne description. Je souscris +1

63.  miniTAX | 7/05/2015 @ 13:44 Répondre à ce commentaire

Je propose que le jury se réunisse et qu’un large consensus se dégage : un minimum de 97% me paraît de bon aloi.

misO. (#61), un consensus, ça ne marche que chez les consans cervelles de la FARCE. Les sceptiques, par définition ne sont jamais d’accord.
On pourrait départager nos marchands de trouille de compète par l’argent et/ou la notoriété et/ou le pouvoir qu’ils ont gagné grâce à leurs crétineries climatiques.
Sur ce critère, on s’aperçoit que les journaleux sont les grands perdants, tout ce qu’ils gagnent, c’est le ridicule et le mépris d’une population de plus en plus lassée par leur propagande toujours plus hystérique.
De vrais idiots utiles pour les escrolos quoi…

64.  luc | 7/05/2015 @ 15:24 Répondre à ce commentaire

IL y a ussi des petits joueurs aux Philipines
On fait un trou dans le toit et çà permet d’économiser de l’électricité et du CO2. Elle n’est pas belle la vie?

65.  jdrien | 7/05/2015 @ 16:26 Répondre à ce commentaire

Question idiote, ça marche aussi la nuit ?

66.  luc | 7/05/2015 @ 16:45 Répondre à ce commentaire

jdrien (#65),

On a déjà de la lumière en plein jour, vous ne voudriez pas qu’on aussi qu’on s’éclaire quand il fait noir!

67.  Bernnard | 7/05/2015 @ 17:05 Répondre à ce commentaire

luc (#64),
On n’arrête pas le progrès : La nuit on rempli les bouteilles de vers luisants, ou mieux on met des algues bio-luminescentes dans l’eau.

68.  luc | 7/05/2015 @ 17:55 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#67),
Il vont piquer tout les vers luisants. Et la biodiversité alors?! Vous y avez pensé à la biodiversité, hein!

Et si vous avez essayé de regarder quoique ce soit avec ces bestioles …

69.  Murps | 7/05/2015 @ 18:52 Répondre à ce commentaire

misO. (#61),
J’aime bien votre style.
ça cisèle des métalepses à donf !

Sinon sur le fond, j’ai la bonde dans votre sens, il faut peut-être créer des catégories. J’ai peur cependant que cela brouille l’écoute de nos fans.

70.  Bob | 7/05/2015 @ 19:38 Répondre à ce commentaire

luc (#64),

On fait un trou dans le toit et çà permet d’économiser de l’électricité et du CO2.

Oui. ça date au moins de Neandertal et jusqu’au moyen âge, pour laisser échapper la fumée du feu de bois au centre de la pièce. Existe encore dans les coins reculés en Afrique, dit-on.
On n’arrête pas le progrès ! Pauvres gens !

71.  luc | 7/05/2015 @ 19:51 Répondre à ce commentaire

Bob (#70),
çà donne un peu l’impression que ces écolos prennent les Philippins pour des débiles. Cela me met mal à l’aise.

72.  zorglub | 7/05/2015 @ 21:06 Répondre à ce commentaire

Murps (#69)
J’ai peur cependant que cela brouille l’écoute de nos fans.
,

Cette crainte m’habite également.

73.  Nicias | 7/05/2015 @ 21:31 Répondre à ce commentaire

misO. (#61),

Maillot jaune, meilleur grimpeur ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/T.....t_maillots

Si l’on prend l’idée sérieusement, le jury du Climathon doit s’étoffer.

74.  scaletrans | 7/05/2015 @ 21:37 Répondre à ce commentaire

Murps (#69), zorglub (#72),
Il y a des spécialistes à ce que je vois 😈

75.  the fritz | 7/05/2015 @ 21:41 Répondre à ce commentaire

zorglub (#72),
Oui , moi aussi en lisant cela j’ai du tracas jusqu’au cou

76.  miniTAX | 7/05/2015 @ 23:35 Répondre à ce commentaire

the fritz (#75), pourquoi ? Tu arrives à pied par la chine ?

77.  Murps | 7/05/2015 @ 23:59 Répondre à ce commentaire

Un peu classique.
Pour revenir à notre sujet, je dirais que l’Afrique est bonne hôtesse quand la canicule nous emballe.

78.  Ben | 8/05/2015 @ 14:02 Répondre à ce commentaire

misO. (#61), si votre commentaire était juste pour nous faire rigoler un coup, merci, ça a marché pour moi aussi.
Si votre proposition est sérieuse, le jury est d’accord à 100%, ce qui n’est pas difficile vu le nombre de ses membres (ils sont un) — habile transition pour dire que la mise en œuvre d’une telle professionnalisation du concours demande un coup de main dans la durée. Qui est volontaire ?

79.  misO. | 8/05/2015 @ 16:05 Répondre à ce commentaire

luc (#64), luc (#64),
Dichotomie entre puits de lumière et trous à Râ.

80.  misO. | 8/05/2015 @ 16:07 Répondre à ce commentaire

Ben (#78), Ego sum qui sum… en toute modestie.

81.  scaletrans | 8/05/2015 @ 16:54 Répondre à ce commentaire

misO. (#79),

😆

82.  Ben | 8/05/2015 @ 20:03 Répondre à ce commentaire

misO. (#80), très bien ! Je vous propose d’essayer de mettre ça en place pour la semaine 20 (pour la 19, ça risque d’être trop court). S’il y a d’autres volontaires, qu’ils n’hésitent pas à se faire connaître.

83.  Murps | 8/05/2015 @ 22:21 Répondre à ce commentaire

Ben (#82), moi, moi, moi !!!!
Je suis volontaire.
Mais j’entrave que pouic au latin…

84.  de Rouvex | 9/05/2015 @ 1:18 Répondre à ce commentaire

Murps (#83), il se présente comme étant lui-même ! Un peu comme Yahveh, quoi ! D’où la modestie…

85.  Cdt Michel e.r. | 9/05/2015 @ 1:42 Répondre à ce commentaire

Murps (#83),

Ego sum qui sum

Traduction : « Je suis qui je suis » ou « Je suis ce que je suis ».
C’est pas plus compliqué que cela…

86.  Monteils | 9/05/2015 @ 7:11 Répondre à ce commentaire

Dans l’edition annuelle du “Bilan du Monde 2015″ le grand inquisiteur journaliste Stephane FOUCART et ses collégues , force tableaux à l’appui, nous expliquent que tous les déréglements de la planéte en 2014 ( records de pluie, records de secheresse, typhons,guerres, famines, migrations, recul des côtes, records de froid et de chaleur, disparition des espéces, pollution , etc..) sont la conséquence directe du rechaufement climatique d’origine anthropique.
Curieusement il a oublié de citer le niveau historiquement élevé des glaces en Antartique, autre conséquence évidente du rechauffement climatique.

87.  scaletrans | 9/05/2015 @ 12:02 Répondre à ce commentaire

Monteils (#86),
Sans parler du niveau relativement bas des événements météo extrêmes. Mais le grand public n’ira pas vérifier, c’est ce qui fait leur force.

88.  Bob | 9/05/2015 @ 13:45 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#87),
Sans compter que pour ce qui est des typhons, c'est un monstrueux mensonge à la Foutricart. Au contraire, les années récentes et 2014 sont parmi les plus calmes.

89.  scaletrans | 9/05/2015 @ 15:31 Répondre à ce commentaire

Bob (#88),
L’image n’est pas passée, mais j’imagine qu’elle ressemble à ce que j’ai déjà vu sur le sujet.

90.  de Rouvex | 9/05/2015 @ 16:33 Répondre à ce commentaire

Monteils (#86), il a oublié aussi le niveau de plus en plus bas des lycéens (cf post n° 551 du fil infos) qui compense celui des mers…

91.  yvesdemars | 9/05/2015 @ 17:48 Répondre à ce commentaire

scaletrans (#89),

serait celui ci ??

92.  AntonioSan | 9/05/2015 @ 17:48 Répondre à ce commentaire

http://www.lepoint.fr/monde/cl.....388_24.php

François Hollande a appelé samedi à la Martinique les pays riches à être plus solidaires des pays pauvres dans la lutte contre le réchauffement climatique, lançant « un appel de Fort-de-France », à l’ouverture d’un sommet Caraïbe climat.

Oui ca fait toujours mieux de voler la bas et de faire le vertueux… Quelle indigence morale, intellectuelle et quelle presse aux ordres!

93.  Bernnard | 9/05/2015 @ 19:16 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#91),
Il faut cliquer sur l’image que l’on voit sur le site de pensée unique pour l’actualiser.
Voici l’image actualisée :
http://coaps.fsu.edu/~maue/tro.....ng_ace.jpg

94.  scaletrans | 9/05/2015 @ 20:50 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#91),
Exactement. Je l’ai d’ailleurs dans mes archives. Merci.

95.  Murps | 10/05/2015 @ 12:30 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#92), le discours de notre président va rester dans les annales de l’histoire scientifique… mais pas comme il l’imagine.
On va pouvoir le ressortir dans quelques années, ça fera marrer nos enfants et les fera réfléchir sur l’irresponsabilité et la naïveté de certains dirigeants.
Quel candidat pour le climathon, dites-donc !Un champion, un cador, une sorte de superman climathonesque.

Ah ! Inversement, j’aimerais bien voir la tête de nos intellos de service si Hollande prononçait un discours semblable à celui de Maurice Newman.
On peut toujours se faire des films, ça mange pas de pain.

96.  Bernnard | 10/05/2015 @ 13:07 Répondre à ce commentaire

Murps (#95),
Hollande changé en Maurice Newman !

On peut toujours se faire des films

A ce niveau c’est de la fiction. Peut être à la suite d’un AVC … On peut tout imaginer et c’est vrai que ça ne mange pas de pain!

97.  Gilles des Landes | 11/05/2015 @ 16:48 Répondre à ce commentaire

yvesdemars (#91), j’en ai mis un plus récent sur le billet n° 1 (Haiyangate) : http://www.affaireclimatique.fr/page5.html

98.  AntonioSan | 11/05/2015 @ 17:25 Répondre à ce commentaire

Murps (#95), Hollande est un president ideal pour les Etats-Unis. Il execute les ordres sans sourciller. Cela prit un peu de persuasion mais il est maintenant docile. Et comme l’opposition a compris depuis longtemps qui dirige, tout va bien dans le meilleur des mondes. Enfin sauf pour la population mais ca, c’est secondaire…