Climathon, élection du champion d’été : 2è tour

par le jury du Climathon (qui soutient le Collectif des climato-réalistes).

Les qualifiés au second tour de l’élection sont…

L’« Appel pour en finir avec les crimes climatiques » (semaine 35) avec 38% des voix, et le pape François (semaine 25) avec 21% des voix.

Dès le début de la journée l' »Appel » a pris le large, ne laissant comme suspense que le nom pour la deuxième place. En milieu de matinée, la domination de l’Appel était telle que la question s’est même posée d’un éventuel succès dès le premier tour, la possibilité pour lui de dépasser les 50% se présentant comme assez sérieuse. Finalement, cet exploit, qui aurait été unique dans les annales du Climathon, n’a pas eu lieu, bien que l’Appel finisse tout de même en tête avec une avance fort confortable.

La bataille pour la deuxième place a été beaucoup plus disputée. Alors que le pape a, dans un premier temps, semblé devoir se qualifier plutôt tranquillement, le Commandeur des Croyants et son sommeil sommet des consciences de la semaine 30 a créé l’événement en prenant la tête pendant un bon moment. Mais le pape est ensuite revenu dans la course, et a finalement obtenu son billet qualificatif sans grande difficulté.

Nicolas Hulot est donc la victime de ce premier tour particulièrement relevé, son Sommet des consciences n’atteignant finalement que 13%. Une consolation pour lui : sa victoire en semaine 28 atteint 10%, si bien que notre Commandeur des Croyants rassemble tout de même 23% des voix sous son nom, s’arrogeant à la fois la troisième et la quatrième places.

On trouve en cinquième position l’Éducation nationale française, dont le fameux sujet de bac obtient un joli 8% qui prolonge indirectement la splendide victoire de sa ministre Najat Vallaud-Belkacem au championnat de printemps. Avec ses 5%, Ségolène Royal manque pour cette fois l’occasion de marquer la compétition de son empreinte, mais ce n’est sans doute que partie remise. Pour ce qui est des petits candidats, C dans l’air obtient 3%, Claude Bartolone 2% et la belle Fanny Agostini, hélas, n’obtient aucune voix.

Et puis il y a les grosses déceptions : Le Figaro avec 0% et surtout Le Monde avec seulement 2% s’effondrent littéralement, ainsi que Jean Jouzel, champion d’hiver et finaliste au printemps, qui n’obtient cette fois-ci pas la moindre voix. Comme quoi même un nom prestigieux ne suffit pas à faire oublier une qualification trop facile obtenue au cœur de l’été.

À présent, place au second tour de l’élection : à vous de voter !

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

29 Comments     Poster votre commentaire »

1.  Robert W | 11/09/2015 @ 7:30 Répondre à ce commentaire

Mais Le Figaro revient dans la course avec

http://www.lefigaro.fr/science.....iminel.php

2.  Nathalie MP | 11/09/2015 @ 7:46 Répondre à ce commentaire

A propos de crime climatique, une couche de plus avant la COP21 :
http://www.lefigaro.fr/science.....iminel.php

3.  Duramen | 11/09/2015 @ 8:04 Répondre à ce commentaire

Nathalie MP (#1), Ce n’est qu’une couche de plus et on ose espérer pour rien. En effet à la lecture des commentaires, aucun ne tombe dans le piège, ce qui est plutôt rassurant.
Quant au « C dans l’air » d’hier, no comment !!!

4.  Bass17 | 11/09/2015 @ 10:36 Répondre à ce commentaire

Avec l’encyclique papale on est proche du retour au procès pour hérésie ce qui finalement correspond tout à fait au comportement des adeptes du RCA. Mais difficile départager, parce que les crimes climatiques çà ouvre des perspectives peu réjouissantes également.
A noter le gloubiboulga alarmiste de Fabius ce matin chez un Bourdin complaisant comme jamais. COP21 tournant pour sauver la planète, hausse des températures de 6°C, montée du niveau des mers avec la disparition des territoires, vagues migratoires par millions et pour finir l’encouragement envers les médias « d’informer », d’autant que tous les scientifiques sont unanimes….évidemment !

5.  the fritz | 11/09/2015 @ 10:57 Répondre à ce commentaire

Duramen (#3),

Quant au “C dans l’air” d’hier, no comment !!!

Vous voulez parlez de l’émission de Narcis Hulot ?

6.  ppm 451 | 11/09/2015 @ 11:33 Répondre à ce commentaire

Vous devriez foutre la paix au pape; c’est pas parce qu’il s’est fait enfariner qu’il faut lui tomber dessus ; il serait plutôt à plaindre, mal conseillé qu’il est. Dirigez plutôt vos critiques en ciblant les malfaisants qui ont intérêts, eux, à nous coller des taxes basées sur le 0,04% de carbone, taxes dont on pourra plus se débarrasser une fois qu’elles seront installées.

7.  Hug | 11/09/2015 @ 12:12 Répondre à ce commentaire

the fritz (#5),
Non « C dans l’air » sur France5 avec Yves Calvi toujours au poste de bon soldat de la propagande climatique et le gros charlatan escrolo moustachu qu’est Radane. Beurk.

ppm 451 (#6),
C’est une erreur de voter pour ce truc complètement extrémiste qu’est « l’appel contre les crimes climatiques », qui n’a d’ailleurs pas eu d’écho médiatique à part cet article du Figolo cité par RobertW et NathalieMP. Il vaudrait mieux ne pas lui faire de pub et le laisser crever dans l’oubli.
Pour le pape, je suis un peu d’accord avec vous mais tant pis pour lui. Je considère qu’en tant qu’autorité religieuse suprême, il aurait plutôt du avoir une attitude modératrice plutôt que de contribuer à cette hystérie.

8.  jdrien | 11/09/2015 @ 12:28 Répondre à ce commentaire

the fritz (#5), non, C dans l’R était consacré au coût de la lutte contre le RCA et des centaines de milliards qui vont être généreusement distribués après le succès de la COP21.(je n’en ai regardé que qq bouts)

9.  Nicias | 11/09/2015 @ 12:43 Répondre à ce commentaire

ppm 451 (#6),

il serait plutôt à plaindre, mal conseillé qu’il est

S’il est pas capable de choisir de bons conseillers c’est que c’est un mauvais dirigeant.

10.  the fritz | 11/09/2015 @ 13:02 Répondre à ce commentaire

Nicias (#9),
Un bon dirigeant n’a pas besoin de conseillers ; ils sont juste là pour faire croire qu’on écoute le peuple

11.  ppm 451 | 11/09/2015 @ 13:13 Répondre à ce commentaire

Hug (#7), Nicias (#9), Nous sommes d’accord, il est peut-être un mauvais dirigeant, et il aurait du ne pas s’approcher de cette hystérie. Mais ce n’est pas de lui que viendront les taxes et les menaces sur la démocratie. Disons qu’il est arrivé dans le Climathon pour le fun, comme une figure folklorique qui nous détends un peu des habituels people, écolos, politiques et scientifiques marrons. Votons pour lui pour se marrer un bon coup, en gardant à l’esprit que s’il s’est fait avoir, c’est peut-être aussi que la puissance de subversion des cinglés en face n’est peut-être pas à prendre à la légère.

Hug, oui « l’appel contre les crimes climatiques » n’a aucun écho médiatique, et va tomber dans l’oubli. Mais il est le signe d’un extrémisme qui pointe son nez, en utilisant de plus en plus des mots qu’on ne voyait pas jusque là.

12.  joaquim | 11/09/2015 @ 13:49 Répondre à ce commentaire

ppm 451 (#6),
Ce Pape s’est illustré par une grande liberté de parole qui le rend éminemment sympathique (sur l’avortement, l’obligation des paroisses à la solidarité envers les réfugiés, la non obligation des catholiques de se comporter comme des lapins…)

En revanche, la prise de position d’une grande autorité morale et religieuse sur un sujet qui implique l’adhésion à une vérité scientifique « révélée » par l’occident mais rejetée par nombre de pays parmi lesquels les pays les plus pauvres, est un saut qui mérite d’être souligné et à mon avis surveillé (ppm 451, faut-il vraiment en rire ?)

Les gesticulations de quelques excités voulant poursuivre leurs contemporains pour crimes contre l’humanité oops, je voulais dire crime climatique en les traitant de négationnistes sont moins graves car elles sont de l’ordre du grotesque.

13.  Bob | 11/09/2015 @ 14:08 Répondre à ce commentaire

ppm 451 (#6),
Au début de la Révolution (1789-1790), le bon peuple affamé répétait « Ah, si le roi savait ça ! ». C’était la phrase à la mode. Plus tard, nos cousins germains, affligés par les excès du nazisme, se répétaient « Le Fuehrer n’est surement pas au courant.. ».
je n’ai rien contre le pape mais c’est bien lui qui a approuvé (entre autres) la nomination de Schellnhuber à l’académie pontificale, lequel a joué un rôle déterminant dans la prise de position de l’église (et l’éviction de Philippe de Larminat) et, plus récemment, qui a monté Naomi Klein en épingle.

14.  Bernnard | 11/09/2015 @ 14:27 Répondre à ce commentaire

Bob (#13),
Effectivement Phillippe de Larminat fût "désinvité par le Vatican.

La raison invoquée: pas assez de places !
http://www.riposte-catholique......format=pdf

15.  ppm 451 | 11/09/2015 @ 14:39 Répondre à ce commentaire

joaquim (#12), je suis papiste (lisez : catho) et les papes me sont (sur)naturellement sympathiques ; si je ne connaît pas bien celui-là (bin oui…), je n’ai rien contre lui. Je reconnaît avec vous que les gesticulations de quelques excités sont de l’ordre du grotesque ; l’ennui, c’est qu’ils remplissent le devant de la scène, et que les politiques, toujours prompts à suivre l’air du temps, les suivent déjà dans leurs délires. Pour l’instant c’est du grotesque, mais après ?
Dans « C dans l’air » hier, le mot de « contrainte » (nécessaire pour faire aboutir les bons sentiments exposés) revenait sans arrêt…

16.  ppm 451 | 11/09/2015 @ 14:41 Répondre à ce commentaire

joaquim (#12),

(ppm 451, faut-il vraiment en rire ?)

que voulez-vous dire ? 🙂

17.  ppm 451 | 11/09/2015 @ 14:48 Répondre à ce commentaire

Bob (#13), oui, je sais pas bien ce qui se passe comme cuisine et jeux d’influence parmi toutes ces personnes…

18.  Bernnard | 11/09/2015 @ 14:49 Répondre à ce commentaire

ppm 451 (#15),

…le mot de “contrainte” (nécessaire pour faire aboutir les bons sentiments exposés) revenait sans arrêt…

« Contrainte » est l’un des antonymes de « liberté » !
Ceux qui l’utilisent font fit de la devise de la République !
Ce n’est pas nouveau comme positionnement.

19.  Hug | 11/09/2015 @ 15:10 Répondre à ce commentaire

Bernnard (#18),

“Contrainte” est l’un des antonymes de “liberté” !
Ceux qui l’utilisent font fit de la devise de la République !

Bien vu, je retiens l’argument, il est à mon avis percutant.

20.  joaquim | 11/09/2015 @ 15:55 Répondre à ce commentaire

ppm 451 (#16),
oops ce n’était pas pour vous…
J’avais lu (ou cru lire) d’un intervenant « qu’il valait mieux en rire » concernant la position du Pape.

Je pense que, sans faire de « l’alarmisme en retour », une frontière a été franchie et que ce n’est pas une bonne nouvelle car cela donne des arguments aux plus extrémistes avec cet argument : « même le Pape (sous entendu normalement conservateur) est avec nous »

J’entendais cet été, dans une émission bien pensante sur France Inter, un journaliste de Charlie Hebdo dire grand bien du Pape François et dire grand mal d’un membre de l’académie des sciences (Vincent Courtillot certainement) pour sa position sur le climat.
Avec cette remarque surréaliste, mais qui place bien le débat dans le domaine de la croyance et de la conception métaphysique : « un membre de l’académie des sciences climato scpetique, c’est comme si un membre de la curie romaine était athée ».

Le pas est franchi, la vérité n’est pas à l’académie mais à Rome…En somme, c’est un petit voyage dans le temps !

21.  pastilleverte | 11/09/2015 @ 16:40 Répondre à ce commentaire

joaquim (#20),
bien que catho également je suis assez d’accord avec vous.
Dans un échange avec mon grand frère, grand lecteur de Libé et du Monde, et ex directeur de recherche en sciences… humaines, lui même catho mais peu pratiquant, j’ai eu droit à un argument qui se voulait ironique (ce qui ne me gêne pas, ceci dit) : « Ah oui, et bien sur le pape ce serait fait « bourrer le crane » par n’importe qui ».
je n’ai pas répondu, mais j’aurais du le faire avec un peu près votre formulation (Joaquim # 20)

22.  pastilleverte | 11/09/2015 @ 16:41 Répondre à ce commentaire

pastilleverte (#21),
suite
… Mais je vote quand même pour les « crimes », culpabilité judéo chrétienne, sans doute ? 🙂

23.  floyd | 11/09/2015 @ 16:50 Répondre à ce commentaire

Bass17 (#4),

A noter le gloubiboulga alarmiste de Fabius ce matin chez un Bourdin

Il parle en autre de l’Inde. Fabius reconnait qu’ils ne peuvent pas se passer du charbon pour leur développement. C’est pour cela, selon lui, qu’il faut les aider à développer les énergies renouvelables. Comment un type qui a fait des ‘hautes études’ peut promouvoir une telle ineptie. Est-ce qu’il croit vraiment que les éoliennes et le solaire peuvent répondre aux besoins d’une économie moderne ? Quelle malhonnêteté intellectuelle !

24.  François | 11/09/2015 @ 16:51 Répondre à ce commentaire

joaquim (#12),
 » Les gesticulations de quelques excités voulant poursuivre leurs contemporains pour crimes contre l’humanité oops, je voulais dire crime climatique en les traitant de négationnistes sont moins graves car elles sont de l’ordre du grotesque ».
D’accord avec vous pour le côté grotesque, mais pas d’accord pour le côté « moins grave ». On ne compte plus les positions considérées en leur temps comme « grotesques » et qui ont aujourd’hui pignon sur rue, voire passent pour des vérités. Mariage entre personnes de même sexe, théorie du genre, euthanasie, légalisation des drogues, influence de l’homme sur les tremblements de terre, j’en passe et des meilleures…

25.  delperbe | 11/09/2015 @ 20:44 Répondre à ce commentaire

Je crois qu’il faut brûler les climato-sceptiques -pas au feu de bois car émission de co2- pour crime contre l’humanité et rétablir la Sainte Inquisition

26.  the fritz | 11/09/2015 @ 21:24 Répondre à ce commentaire

joaquim (#20),

“un membre de l’académie des sciences climato scpetique, c’est comme si un membre de la curie romaine était athée”.

Vous avez des références ? C’est pas faux

un journaliste de Charlie Hebdo dire grand bien du Pape François et dire grand mal d’un membre de l’académie des sciences (Vincent Courtillot certainement) pour sa position sur le climat.

Mais qu’a-t-il dit de mal de Courtillot?

27.  de Rouvex | 11/09/2015 @ 21:30 Répondre à ce commentaire

Hug (#19), D’accord pour l’argument, quoique dans ce cas, on arrête d’imposer aux citoyens les impôts, les limitations de vitesse, les permis de construire, etc. (en fait la devise de la République est en carton-pâte, l’Etat s’en bat l’oeil) Mais s’il vous plaît, faites fi sans t !

28.  joaquim | 12/09/2015 @ 19:06 Répondre à ce commentaire

the fritz (#26),
Référence :
L’émission CO2 mon amour France Inter 14H à 15H.
Émission de cet été, de mémoire juillet…

Mais qu’a-t-il dit de mal de Courtillot?
Ce n’était pas précisé dans l’émission mais allez savoir… que la terre est plate ? Ou plus grave, des propos climato-négationnistes ?

29.  Murps | 12/09/2015 @ 23:46 Répondre à ce commentaire

joaquim (#28), « écologie mon amour ». Ca pourrait être le titre d’un blog ou d’un bouquin… qui casse de l’écologiste !