Bulletin du Collectif des climato-réalistes n°2 (21/10/2015)

Bulletin du Collectif des climato-réalistes


21 octobre 2015

(French version)

Scroll down to reach the English version


ACTUALITÉS DU CLIMAT

El Niño atteindra son intensité maximale à la fin de l'année 2015

Le terme El Niño fait référence à l’enfant Jésus : il provient de l’histoire séculaire des pêcheurs qui de l’Equateur au Pérou constataient périodiquement la chute du nombre de leurs prises en mer à l’époque de Noël.

Le dernier bulletin de la NOAA (14 octobre 2015) maintient une probabilité de 95% que l’évènement El Niño se poursuive pendant l’hiver 2015-16. Il pourrait être d’une intensité égale à celui de 1997/1998, et même se ranger parmi les quatre plus puissants qui aient été observés depuis 1950.

Un très bon article du CNRS indique les conséquences possibles de cet évènement : pluies diluviennes à l’origine d’inondations et de glissements de terrain dans le nord du Chili, au Pérou et en Équateur, Inondations en Amérique centrale, sécheresse en Indonésie et en Australie, perturbation de la mousson dans le Sud-Est asiatique, recrudescence des cyclones de forte puissance dans le centre et l’est du Pacifique.

Comme en 1997/1998, El Niño produira vraisemblablement un pic de la températures mondiale.

Il devrait atteindre son intensité maximale entre octobre 2015 et janvier 2016, donc possiblement pendant la COP21.

François Hollande nous apporte des nouvelles d'un glacier d'Islande.

François Hollande a pris vendredi la mesure du réchauffement climatique. Au pied du glacier Solheimajökull en Islande, devant caméras et photographes, il a solennellement déclaré "Pour ceux qui doutent du réchauffement, il faut qu’ils viennent ici. S'il y a une démonstration à faire, elle est faite…La disparition du glacier, c’est aussi la disparition de l’Histoire".

Une étude du Département de Géologie de la NTNU (Norwegian University of Science and Technology), montre que les marges de ce glacier se sont épaissies de 70–100 m entre 1960 et 1996, puis ont régressé de 120–150 m entre 1996 and 2010.

On est loin d'un mouvement irreversible conduisant à l'inéluctable disparition de ce glacier sous l'effet du réchauffement provoqué par les émisions de Gaz à effet de serre.

PRÉPARATION DE LA COP21

Ségolène Royal a sorti sa calculette : en 2100 nous aurons entre 2,5 et 2,7 °C en plus

S'exprimant lors du salon Woorls Efficiency le 13 octobre, Ségolène Royal a déclaré que "L'enjeu de l'accord se présente dans de bonnes conditions parce que la plupart des pays ont désormais apporté leur contribution…on voit que d'après les calculs des organisations non gouvernementales, des scientifiques et des climatologues, la traduction des engagements nationaux aboutit à un réchauffement climatique entre 2,5 et 2,7 degrés alors qu'on craignait que ça ne dépasse les 3 degrés"

Un article du blog des climato réalistes (la COP21 va régler le thermostat de la planète) montre l'inanité de ces prévisions compte tenu des incertitudes qui pèsent sur le cycle du carbone.

A Bonn les pays en voie de développement expriment leur désaccord

Aujourd'hui à Bonn a débuté le dernier round de négociations avant la conférence de Paris.
D'ici vendredi, les délégués doivent produire un projet d'accord à partir d'un texte d'une vingtaine de pages proposé par les deux coprésidents des débats.

Ce projet est déjà critiqué pour ses insuffisances par les pays en voie de développement.

Le texte "ignore complètement les propositions du groupe G77 sur les financements", a notamment expliqué Gurdial Singh Nijar, porte-parole d'un des sous-groupes du G77, qui regroupe 134 pays dont la Chine, l'Inde et de nombreux pays africains, asiatiques et latino-américains.

Selon une note du groupe Afrique consultée par l'AFP, "le texte ne peut pas être utilisé comme base de négociation, car il est déséquilibré et ne reflète pas les positions du groupe Afrique".

MÉDIAS

La pétition lancée par le Collectif des Climato-Réalistes en faveur de Philippe Verdier (à signer ici) recueille pour l'instant plus de 4000 soutiens.

En revanche, peu de voix de journalistes s'élèvent pour se solidariser avec leur collègue.

Audrey Garric, Chef adjointe du service Planète/Sciences du Monde a twitté pour sa part le 15 octobre "Bonne nouvelle France 2 met à pied son M. Météo climatosceptique", ce qui lui vaut le titre de vainqueur de la semaine 42 du Climathon

DES NOUVELLES DU GIEC

Les textes publiés par le GIEC ne sont pas assez lisibles

"L’action mondiale sur le changement climatique est gravement entravée parce que les conseils du corps scientifique du GIEC sont si difficiles à comprendre qu’il faut un doctorat minimum pour en saisir les recommandations"

C'est ce que soutiennent les enseignants chercheurs de plusieurs instituts et universités européennes (celles de Bonn, de Rome, de Leeds et la KEDGE Business School) qui ont analysé le contenu linguistique des "résumés pour les décideurs" et publié leurs travaux dans Nature Climate Change.

Sauf à dire que l'ENA vaut moins qu'un Doctorat, on se réjouit donc de savoir que les décideurs français ont le niveau d'études requis pour comprendre les recommandations du GIEC.

TRANSITION ENERGETIQUE

Des effets pervers de la transition énergétique

Un article publié dans Nature Geoscience 1 en 2013 évaluait l’impact qu’aurait sur les besoins en matières premières la mise en place d’une transition énergétique basée sur les énergies renouvelables : la construction des installations solaires et éoliennes multiplierait entre 2 et 10 fois notre consommation actuelle de métaux rares et de matériaux de base dans les 35 prochaines années (10 fois plus pour le verre, de 6 à 10 fois plus pour l’aluminium, de 2 à 6 fois plus pour l’acier et de 2 à 5 fois plus pour le cuivre).

Le climat qui cache la forêt

C'est le titre d'un ouvrage de Guillaume Sainteny qui enseigne le développement durable à AgroParisTech après l'avoir enseigné à Sc. Po Paris et Polytechnique.

L'auteur (qui ne se présente pas comme un climato sceptique) dénonce la vampirisation des questions environnementales par le thème du changement climatique.

"La priorité accordée à la politique climatique s'est révélée défavorable à l'environnement à bien des égards, à tel point qu'elle a accru certains problèmes écologiques au lieu d'aider à les résoudre".

L'efficacité environnementale est évaluée à l'aune des seules émissions CO2, omettant pollutions air, eau, sol, le bruit, l'érosion de la biodiversité, les paysages. Faut-il rappeler que le CO2 n'est pas un polluant mais le nutriment des plantes ?

Selon un rapport de l'OCDE, les coûts annuels des perturbateurs endocriniens sont estimés à 157 millards € par an (dès aujourd'hui); ceux des principaux polluants de l'air sont évalués à 353-1482 milliards €/an.

Or le Le coût annuel des dommages dus au Réchauffement Climatique en 2080 est estimé à 120 milliards € (si respect des 2°C).

L'auteur fait d'autre part observer que cette orientation de la politique environnementale n'a pas fait l'objet de choix politiques explicites, ni de débats démocratiques.

1000 milliards d'Euros pour lutter contre le réchauffement

Interrogé par l'express, Jean JOUZEL a indiqué avoir soutenu le parti Nouvelle Donne aux élections Européennes parce que, "dans son programme, ce mouvement proposait de dédier 1000 milliards d'euros à la lutte contre le réchauffement à travers la transition énergétique, et en asseyant le développement économique sur cet objectif".

Loi de programmation militaire et transition énegétique : du kaki au vert

Le Parisien du 15 octobre nous apprend que les chars et avions du futur consommeront des biocarburants. Les contraintes environnementales seront prises en compte dès la prochaine loi de programmation militaire, en 2017.

BÊTISIER
du Jeûne au jeunisme
Jeûner pour le climat

Lors la conférence des Nations Unies pour le climat à Varsovie en 2013, le typhon Hayan a fait des milliers de victimes aux Philippines. Le délégué philippin Yeb Sano, a déclaré qu’il ne mangerait pas jusqu’à ce que cette conférence débouche sur des décisions à même d'"arrêter la folie" de la crise climatique.
Depuis, des organisations religieuses et laïques appellent à jeûner le 1er de chaque mois jusqu'en décembre 2015.

Le site Je vote pour le climat nous explique comment jeûner :

  • Le jeûne peut être alimentaire
  • Le jeûne peut être énergétique
  • Le jeûne doit être public

    La parole aux jeunes

    France Info accueillera mardi 3 novembre des collégiens qui proposeront des solutions contre le réchauffement climatique. 670 adolescents prendront place dans l'auditorium de la Maison de Radio France, en présence de la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem et de plusieurs invités.

    Les jeunes présenteront leur proposition à l'antenne. L'événement sera filmé par les caméras de Public Sénat qui en fera un documentaire.

    Intéressant de voir comment les collégiens restitueront le bourrage de crâne qu'on leur fait subir en classe de SVT.

    Autres niaiseries
    Votre menu en 2050 : « tofu en entrée, pois-brocolis sur lit d’insecte en plat et salade en dessert »
    Dans son ouvrage Le changement climatique : ce qui va changer dans mon quotidien (editions Quae), La journaliste Hélène Géli cherche à présenter aux lecteurs "de manière très pratique et ludique" les impacts possibles du changement climatique sur nos modes de vie, à la lumière des derniers travaux du GIEC.
    Le Train du climat

    Le Train du Climat (une initiative de la SNCF soutenue par le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en partenariat avec l’UNESCO) circulera du 06 au 25 octobre 2015 ; ll fera étape dans 19 villes de France.

    D’une longueur de 350m, ce Train sera composé de 14 voitures au total dont 3 seront dédiées à une exposition ludique et pédagogique, conçue par les scientifiques et chercheurs, et 3 voitures "village" à bord desquelles prendront place les entreprises partenaires engagées et mobilisées sur la question du climat.

    Le coût de cette manifestation est-il inclus (ou s'ajoutera t-il) au budget alloué par l'État à l’organisation et à la préparation de la COP21 qui est de 187 millions d’euros ?

    ACTUALITÉS DU COLLECTIF DES CLIMATO-RÉALISTES

    L’Observatoire de l’éco-mathusianisme rejoint notre Collectif

    Avec ce mot d'ordre :"Favoriser le retour à la raison":

    "L’attention consacrée à l’avenir climatique est devenue une obsession démesurée qui risque fort de faire oublier les vrais enjeux collectifs de ce début de siècle. Pour faire face à ce défi, l’Observatoire de l’éco-malthusianisme rejoint le Collectif des climato-réalistes".

    258 soutiens au collectif des climato réalistes

    Les soutiens continuent à nous parvenir régulièrement de la part de personnes de tous horizons. Continuez à nous témoigner votre soutien, et mobilisez vos proches !

    Pour faire figurer votre nom dans la liste, il suffit de nous envoyer un courriel à contact@collectifdesclimatorealistes.fr avec vos nom, prénom, profession et éventuellement site internet ou page Facebook (ajoutez aussi votre adresse si vous le souhaitez). Si vous n'apparaissez toujours pas dans la liste quelques jours après nous avoir écrit, n'hésitez pas à nous recontacter. (NB : pour ceux qui ne l'ont pas fait, merci de nous signaler votre profession.)

    DÉBATS

    CONFÉRENCES À VENIR

    Jeudi 5 novembre à 19h

    Un autre regard sur le changement climatique

    par Daniel POLLET (ingénieur INSA Lyon)

    Lieu :

    Ancienne école, centre du village, rue des écoles

    REVENTIN-VAUGRIS (Isère)

    Entrée gratuite. Contact : conf.clim.dp@gmail.com

    HORS DE FRANCOPHONIE

    "Should we celebrate carbon dioxide" ?

    PATRICK Moore (un des cofondateurs de "Greenpeace") s'est exprimé le 14 octobre lors d'une assemblée du GWPF sur le thème des bienfaits du CO2.

    "Il est hors de tout doute que le CO2 est la source de toute vie sur Terre et que sans sa présence dans l'atmosphère avec une concentration suffisante notre planète serait morte.
    Pourtant, aujourd'hui, on continue à enseigner à nos enfants que le CO2 est un polluant toxique qui va détruire la vie et mettre la civilisation à genoux.
    Ce soir, je vais démontrer que sans les émissions humaines de CO2 toute une forme de vie sur terre s'éteindrait en moins de deux millions d'années."

    PROCHAIN BULLETIN

    Pour faire figurer une actualité dans le bulletin de la semaine prochaine ou pour recevoir les bulletins par mail, envoyez un courrier à contact@collectifdesclimatorealistes.fr.

     

    Climato-realist Collective Bulletin


    October 2015 the 21st

    (English Version)

    CLIMATE NEWS

    El Niño will reach its maximum intensity before the end of 2015

    The term El Niño refers to the baby Jesus: it comes from the secular history of fishermen from Ecuador to Peru who noticed how the size of their catch would sometimes diminish at Christmas time.

    The latest bulletin from NOAA (October 14, 2015) c laims a 95% probability that the El Niño event will continue over the 2015-16 winter. It could be of an intensity equal to that of 1997/1998 and might even rank among the four most powerful observed since 1950.

    A very good article from the CNRS [Centre national de la recherche scientifique] indicates the possible consequences of this event: heavy rains causing floods and landslides in northern Chile, Peru and Ecuador; floods in Central America; droughts in Indonesia and Australia; disruption of the monsoonseason in Southeast Asia; increase in powerful cyclones in the central and eastern Pacific.

    As in 1997/1998 El Niño is likely to produce a peak in global temperatures.

    It should reach its maximum intensity between October 2015 and January 2016, so possibly during the COP21.


    Francois Hollande brings us news of a glacier in Iceland.

    On Friday French President Francois Hollande took the measure of the extent of global warming. At the foot of Sólheimajökull glacier in Iceland, in front of cameras and photographers, he solemnly declared, "Those who doubt global warming should come here. If If proof were necessary, here it is … The disappearance of the glacier is also the disappearance of history. "

    A study by the Department of Geology of NTNU (Norwegian University of Science and Technology), shows that the edges of the glacier widened 70-100 m between 1960 and 1996 and then decreased by 120-150 m between 1996 and 2010 .

    We are far from an irreversible movement leading to the inevitable disappearance of this glacier under the warming effect caused by the Emissions of Greenhouse Gases.

    COP21 PREPARATION

    Ségolène Royal [French Minister for the Environment] has been looking at her calculator: in 2100 temperatures will be between 2.5 and 2.7 ° C higher

    Speaking at the World Efficiency show on October 13, Ségolène Royal said that "The chances of this agreement being achieved are good because most countries have now contributed … we see that from the calculations of NGOs, scientists and climatologists that national commitments translate to a global warming of between 2.5 and 2.7 degrees, while it was feared that it would exceed 3 degrees "

    An article on the climatoréalistes blog (the COP21 will set the thermostat of the planet) shows the futility of such forecasts in the light of uncertainties in the carbon cycle.

    In Bonn developing countries express their disagreement

    Today in Bonn the last round of negotiations before the Paris conference began.
    By Friday, delegates must produce a draft agreement from a text of about twenty pages proposed by the two co-chairs of the discussions.

    This project is already being criticized for its shortcomings by developing countries.

    The text "completely ignores the proposals of the G77 group on financing," explained Gurdial Singh Nijar, the spokesman for a subgroup of the G77, which brings together 134 countries, including China, India and many African, Asian and Latin American countries .

    According to a note of the Africa group consulted by AFP, "the text can not be used as a basis for negotiation because it is unbalanced and does not reflect the position of the Africa group."

    MEDIA

    The petition launched by the Collective of Climate-Realists in support of Philippe Verdier (sign here) has collected over 4000 ssignatures so far.

    In contrast, few journalists have expressed solidarity with their colleague.

    Audrey Garric, journalist responsible for the “Planète”environment page in le Monde, for her part tweeted October 15th "Good news – France 2 lays off its climate sceptic weatherman", which earned her the title of winner of week 42 of the Climathon

    IPCC NEWS

    The texts published by the IPCC are not comprehensible enough

    "Global action on climate change is seriously hampered because the body of the scientific advice of the IPCC is so difficult to understand that a minimum PhD to grasp the recommendations"

    That's according to researchers from several European universities and institutes (from Bonn, Rome, Leeds and KEDGE Business School) who analyzed the linguistic content of the "summaries for policymakers" and published their work in Nature Climate Change.

    Unless they're saying that the ENA [École Nationale d'Adminsitration, élite college where Hollande and many French leaders were educated] is worth less than a PhD, it is therefore good to know that the French governing class has the level of education required to understand the IPCC's recommendations.

    ENERGY TRANSITION

    The perverse effects of the energy transition

    An article published in Nature Geoscience 1 in 2013 assessed the impact on raw material needs of the establishment of an energy transition based on renewable energy: the construction of solar and wind power plants would increase from 2 to 10 times our current consumption of rare metals and basic raw materials in the next 35 years (10 times for glass, of 6 to 10 times more for aluminum, 2 to 6 times more for steel and 2 to 5 and times for copper).

    The climate that hides the forest

    This is the title of a book by Guillaume Sainteny who teaches sustainable development at AgroParisTech after having taught at Science. Po Paris and Polytechnique.

    The author (who does not claim to be a climate sceptic) denounces the “vampirisation” of environmental issues by the subject of climate change.

    "The emphasis on climate policy has proven detrimental to the environment in many ways, to the point that it has increased some environmental problems rather than helping to solve them."

    Environmental quality is measured in terms of CO2 emissions only, omitting air pollution, water, soil, noise, erosion of biodiversity, or landscapes. Need I remind you that CO2 is not a pollutant but a plant nutrient?

    According to an OECD report, annual costs of endocrine disruptors are estimated at €157 billions per year (today); those of the main air pollutants are measured at 353-1482 billion €/year.

    While the annual cost of damage due to Global Warming in 2080 is estimated at €120 billion (taking into account compliance with the 2°C limit).

    The author further notes that this orientation of environmental policy has not been the result of explicit policy choice or democratic debate.

    One trillion Euros to fight against global warmingnt

    interviewed by l'Express, Jean JOUZEL (vice chairman of the IPCC) said he supported the New Deal party (Nouvelle Donne) in European elections because, "in its program, the movement proposed to dedicate one trillion euros to the fight against global warming through energy transition, basing its economic development policy on this objective. "

    Military Planning Act and energy transition: from khaki to greenr

    “Le Parisien” October 15 informs us that tanks and aircraft of the future will consume biofuels. Environmental constraints will be taken into account starting with the next Defence Planning law in 2017.

    IDIOTS' CORNER

    Fasting for the Climate

    During the UN conference on the climate in Warsaw in 2013, the Hayan typhoon claimed thousands of victims in the Philippines. The Philippine delegate Yeb Sano, said he would not eat until the conference led to decisions able to "stop the madness" of the climate crisis.
    Since then, religious and secular organizationshave issued a call to fast on the 1st of each month until December 2015.The site I vote for the climate explains how to fast:
    • Fasting can be going without food
    • Fasting can be going without energy
    • Fasting must be public

    Young Voices

    On Tuesday, November 3 the state radio station France Info will host college students invited to offer solutions to global warming. 670 teenagers will attend in the auditorium of the Maison de Radio France, in the presence of Minister of Education Najat Vallaud-Belkacem and several guests.

    They will present their proposals on the air. The event will be filmed by the cameras of the state TV channel Public Sénat which will make a documentary.

    It will be interesting how High School students respond to the brainwashing they are made to suffer in Life Sciences classes.

    Other Idiocies
    Your menu in 2050: "tofu for starters, followed by a main course of peas and broccoli served on a bed of squashed insects, with salad for dessert"
    In her book Climate change: what will change in my daily routine? (editions Quae), journalist Hélène Géli introduces readers "in a very practical and entertaining way" to the possible impacts of climate change on our lifestyles, in the light of the recent work of the IPCC.
    The Climate Train
    The Climate Train (an initiative of the state rail company SNCF supported by the Ministry of National Education, Higher Education and Research, in partnership with UNESCO) will run from 6 to 25 October, 2015, calling at 19 cities in France.350m,etres long, the train will consist of 14 carriages in total, three of which will be devoted to a fun educational exhibition designed by scientists and researchers, and three to a "village" which will lodge companies which are partners to the project, mobilized on the climate issue.Is the cost of this event included in the 187 million euro budget allocated by the State for the organization and preparation of the COP21 conference, or is it extra?
    NEWS OF THE CLIMATO-REALIST COLLECTIVE

    L’Observatoire de l’éco-mathusianisme (Eco-MalthusianWatch) has joined our Collective

    With this slogan: "Promoting the return to reason":

    "The attention devoted to the future climate has become an inordinate obsession that is likely to obscure the real collective challenges of the new century. To meet this challenge, L’Observatoire de l’éco-mathusianisme has joined the Climato-realist Collective ".

    258 supporters in the Climato-realist Collectives

    We continue to receive support regularly from people from all backgrounds. Keep your support coming, and spread the word among your friends!
    To include your name on the list, just send us an email at contact@collectifdesclimatorealistes.fr with your name, occupation and possibly website or Facebook page (also add your address if you wish). If you still do not appear in the list a few days after contacting us, do not hesitate to contact us again. (NB: for those who did not, please notify us of your profession.)

    DEBATES

    UPCOMING CONFERENCES

    Thursday, November 5 to 19h
    Another look at climate change

    Daniel Pollet (engineer INSA Lyon)

    Location:

    Old school, village center, rue des Écoles

    REVENTIN-VAUGRIS (Isère)

    Free admission. Contact: conf.clim.dp@gmail.com

    OUTSIDE THE FRENCH-SPEAKING WORLD

    "Should we celebrate carbon dioxide" ?

    PATRICK Moore (co-founder of "Greenpeace") spoke on Oct. 14 at a meeting of the GWPF on the subject of the benefits of CO2.

    "It is beyond doubt that CO2 is the source of all life on Earth and that without its presence in the atmosphere in sufficient concentration our planet would be dead. Yet today we continue to teach our children that CO2 is a toxic pollutant that will destroy life and bring civilization to its knees.
    Tonight, I will demonstrate that without anthropogenic CO2 all forms of life on earth would die in less than two million years. "

    NEXT BULLETIN

    To include an item in next week's news bulletin, or to receive newsletters by email, email contact@collectifdesclimatorealistes.fr.

     

    Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

    36 Comments     Poster votre commentaire »

    1.  CK66 | 21/10/2015 @ 16:50 Répondre à ce commentaire

    « El Niño atteindra son intensité maximale entre la fin de l’année 2015 »
    entre la fin 2015 et début 2016 … je suppose ??

    2.  de Rouvex | 21/10/2015 @ 17:30 Répondre à ce commentaire

    Bravo aux rédacteurs pour tout leur boulot !

    3.  Bob | 21/10/2015 @ 17:43 Répondre à ce commentaire

    Que prône exactement l’observatoire de l’éco-malthusianisme ?

    4.  de Rouvex | 21/10/2015 @ 17:54 Répondre à ce commentaire

    Bob (#3), A propos de malthusianisme, je trouve cet article sur un site adossé à l’un des nouveaux signataires de notre Collectif : http://mistergreengenes.over-b.....istes.html

    5.  Bob | 21/10/2015 @ 18:06 Répondre à ce commentaire

    de Rouvex (#4),
    Merci !
    En effet, il est patent que derrière le mouvement éco-climat se cachent des malthusiens de tout poil (comme le couple emblématique Ehrlich-Holdren, ce dernier étant le czar d’Obama). Je ne savais pas qu’il y en avait encore autant surtout depuis que les théories de Malthus ont été manifestement démenties par les faits tout comme les théories du Club de Rome sur ce sujet (et d’autres).
    Je me demande quand les gens comprendront-ils que le meilleur moyen de pousser les gens à limiter les naissances, c’est de les cultiver et les enrichir. Voyez l’Allemagne et le Japon, entre autres.

    6.  USBEK | 21/10/2015 @ 18:48 Répondre à ce commentaire

    CK66 (#1),
    Merci de me signaler cette coquille
    J’ai corrigé à la fin de l’année 2015 (en même temps que la cop21)

    7.  AntonioSan | 21/10/2015 @ 19:04 Répondre à ce commentaire

    Bob (#5),
    Pour ceux qui jaspine l’angliche, cette video premonitoire de Monckton sur l’Australie et le Canada…
    https://www.youtube.com/watch?v=NG0WcjGHkEw

    A mediter…

    8.  Bob | 21/10/2015 @ 19:13 Répondre à ce commentaire

    AntonioSan (#7),
    Oui, prémonitoire, en effet. Dommage qu’il n’ait pas été suivi.

    9.  Hug | 21/10/2015 @ 19:35 Répondre à ce commentaire

    Bob (#5),

    Voyez l’Allemagne et le Japon, entre autres.

    Dans ces deux cas, il y a le fait que la société n’a pas mis en place comme en France, les dispositions favorables permettant aux femmes de faire des enfants sans devoir renoncer totalement à leur activité professionnelle (pour le Japon, il y a en plus une immigration quasi nulle).

    10.  Bob | 21/10/2015 @ 19:57 Répondre à ce commentaire

    Hug (#9),
    C’est vrai, mais de là à descendre à 1,4 et 1,3 comme taux de fécondité, ça fait beaucoup. C’est effectivement probablement une conséquence du travail féminin, mais ce n’est pas la seule cause.

    11.  Marco40 | 21/10/2015 @ 20:09 Répondre à ce commentaire

    Ségolène Royal a déclaré que « L’enjeu de l’accord se présente dans de bonnes conditions parce que la plupart des pays ont désormais apporté leur contribution…on voit que d’après les calculs des organisations non gouvernementales, des scientifiques et des climatologues

    La folle du Poitou progresse : elle sépare les scientifiques des climatologues………

    12.  AntonioSan | 21/10/2015 @ 20:49 Répondre à ce commentaire

    Bob (#8), C’est plus grave que cela, car il montre que les evenements ont ete organises et planifies de longue date. La manipulation des opinions est directement liee aux desseins hegemoniques du lobby carbone.

    13.  Murps | 21/10/2015 @ 22:34 Répondre à ce commentaire

    Un grand bravo pour cette jolie synthèse.

    Un petit détail :

    Intéressant de voir comment les collégiens restitueront le bourrage de crâne qu’on leur fait subir en classe de SVT.

    Vois êtes mal renseignés, toutes les matières sont concernées par le bourrage de crâne. En novlangue pédagogogique cela s’appelle la « transversalité ».

    14.  Araucan | 21/10/2015 @ 23:00 Répondre à ce commentaire

    Pour ceux qui veulent savoir ce qui se discute à Bonn en ce moment.

    http://unfccc.int/resource/doc.....infnot.pdf

    15.  H. | 22/10/2015 @ 10:49 Répondre à ce commentaire

    Hier soir, Hedwige Chevrillon recevait sur BFM Business un professeur d’économie à Paris Dauphine, M. Chevalier. Ce dernier déplorait le manque d’empressement de la population française face aux enjeux de l’abominable réchauffement climatique et de la COP21. Il a directement incriminé les climato-sceptiques dans cet échec bien que, avec une indéniable mauvaise foi, son interlocutrice ait fait remarquer que ces derniers étaient quasiment inaudibles (et pour cause, ils n’ont pas le droit de citer). Il a également reconnu qu’il n’y aurait aucun accord de signer à l’issue de cette conférence.
    À cette occasion, j’ai noté que le terme « réchauffement climatique » prenait de nouveau le pas sur celui de « changement climatique ». J’ai également appris que le mois de septembre aurait été le plus chaud depuis très longtemps et que pour lutter contre ce fléau, un député LR recommande d’uriner sous la douche (sic!). Descartes, au secours, le soleil les rend fou.

    16.  de Rouvex | 22/10/2015 @ 11:03 Répondre à ce commentaire

    H. (#15), Uriner sous la douche ou dans le lavabo (pour les Messieurs uniquement !) permet à ceux qui ont des bassins à filtres plantés, de nourrir en azote leurs roseaux et autres massettes et iris, et à tous ceux qui ont une épuration dans leur terrain de faire pousser l’herbe pour nourrir la tondeuse auto-portée du week-end… mais pour tous les autres, qui sont reliés à des stations d’épuration, l’intérêt est nul ! Ils vont économiser, de l’eau, certes, mais vont polluer de la même façon la station qui va donc rejeter des effluents azotés dans les rivières exactement pareil puisque tout est mélangé à la sortie de leur baraque. Donc, le seul avantage, c’est d’économiser quelques litres d’eau mais le désavantage c’est que les affluents sont plus concentrés : avantage économique et non « pour la Planète » ! Comment cela peut-il avoir un rapport de près ou de loin avec le « réchauffement climatique » ???????? Cela indique que ce prof d’économie est prof d’économies de bouts de chandelles domestiques et pas de gestion écologique !

    17.  douar | 22/10/2015 @ 11:03 Répondre à ce commentaire

    H. (#15),
    septembre le plus chaud?
    j’ai plutôt lu que les températures en France étaient 0.9 ° en dessous de la moyenne.
    D’ailleurs, c’est une information qui a été peu relayée.
    Étonnant non?

    18.  Bob | 22/10/2015 @ 11:08 Répondre à ce commentaire

    H. (#15),

    J’ai également appris que le mois de septembre aurait été le plus chaud depuis très longtemps

    C'est ce que dit la NOAA mais c'est démenti par le GISS de la NASA, par l'UAH et par le RSS-MSU…Comme pour le mois d'août d'ailleurs

    De plus si on prend en compte les marges d'incertitudes revendiquées, le mois de septembre 2015 est indiscernable d'un paquet d'autres mois de septembre précédents pour toutes les institutions qui rapportent sur les mesures de températures.
    Mais on peut comprendre que ce "subtilités" assez primaires échappent aux grands experts que sont Chevrillon et Chevalier qui enfument les auditeurs sur BFM buisiness.

    Ah, intox, quand tu nous tiens !

    19.  issartier | 22/10/2015 @ 11:12 Répondre à ce commentaire

    Tous les statisticiens du climat sans exception s’opposent aux politiciens pour affirmer qu’il n’y a plus de réchauffement climatique mesurable depuis 18 ans. Et surtout pas d’origine humaine. Seuls les politiques s’en servent encore d’argument pour s’enrichir. Par ailleurs les pays pétroliers se tournent tous vers le nucléaire civil pour produire leur électricité. Alors comment peut-on justifier raisonnablement la taxe carbone ? En France notre secteur électrique est déjà décarboné à plus de 90%, grâce au nucléaire et à l’hydraulique. Prendre comme exemple du réchauffement anthropique la fonte des glaciers situés en Islande sur les pentes de volcans en éruption, montre à quel point le fiancé de Julie croit pouvoir se moquer sans risque des Français les plus bêtes. On se demande parfois s’il comprend ce qu’il fait. Aujourd’hui la COP21 ne peut plus que constater le fiasco navrant de la transition énergétique allemande dont les seuls résultats tangibles sont l’accroissement de la production de CO2 par l’Allemagne ayant un recours aggravé au lignite, et l’augmentation catastrophique du prix de l’électricité , deux fois plus chère qu’en France! Il faut en finir avec la religion écologiste adoptée sans réfléchir par les athées, parce que tous les peuples ont toujours eu une religion quelle qu’elle soit. Verdier est licencié pour terrorisme anti-réchauffement : ce n’est pas dans les 3806 pages du code du travail ? Est-ce seulement du dialogue social ou de l’inquisition? Alors pourquoi Noël Mamère a pu continuer sa carrière à l’antenne du service public pendant plusieurs années, avec son engagement politique public écologiste ? L’excès de censure a définitivement tué ce gvt qui ne peut prétendre vouloir la croissance économique tout en souscrivant sans retenue à la décroissance écologiste ! !

    20.  miniTAX | 22/10/2015 @ 11:15 Répondre à ce commentaire

    Comment cela peut-il avoir un rapport de près ou de loin avec le “réchauffement climatique” ????????

    de Rouvex (#16),
    Cherchez pas, le rapport est mystique : pisser sous la douche, c’est la manière d’un escrolo de prier le CODieu.
    C’est un rituel très populaire au sein de l’Eglise de Climatologie, après éteindre la lumière et trier les sacs plastique, ça permet de soulager la conscience des fidèles, et en l’occurrence, leurs vessies.

    21.  Bernnard | 22/10/2015 @ 11:42 Répondre à ce commentaire

    miniTAX (#20),
    de Rouvex (#16),
    De l’utilisation de l’urine. !
    Il n’a pas d’idée ce monsieur !
    On utilise des solutions d’urée dans l’eau pour former de l’ammoniac afin de réduire les NOx des gaz d’échappement des diesels en azote (voir le procédé de VW). Il faut juste pisser dans sa voiture, l’urine contient de l’urée: voilà une application écologique.

    22.  de Rouvex | 22/10/2015 @ 11:48 Répondre à ce commentaire

    miniTAX (#20), Bon, c’est vrai que ça soulage, mais personne n’a attendu les escrolos pour le faire !!

    23.  de Rouvex | 22/10/2015 @ 11:50 Répondre à ce commentaire

    Bernnard (#21), Vous pissez dans le réservoir ? Votre proposition est-elle brevetée ? Vous allez faire fortune, dépéchez-vous ?

    24.  Bernnard | 22/10/2015 @ 12:10 Répondre à ce commentaire

    de Rouvex (#23),
    Non il y a un réservoir spécial d' »Adblue » sur certains véhicules VW contenant de l’urée en solution dans de l’eau.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/AUS_32

    25.  H. | 22/10/2015 @ 13:10 Répondre à ce commentaire

    Pour le mois de septembre le plus chaud, toutes mes excuses. J’aurai du accentuer le côté ironique de mon propos (entendu l’info sur FIP, je crois).

    26.  Géd | 22/10/2015 @ 14:51 Répondre à ce commentaire

    douar (#17), « j’ai plutôt lu que les températures en France étaient 0.9 ° en dessous de la moyenne. »

    Je suis mort de rire à la lecture de ce genre de commentaires assez fréquents sur ce site.

    Le gars il sait pas qu’il y a deux hémisphères sur terre et que la France est une infime partie de la planète…

    27.  yvesdemars | 22/10/2015 @ 15:26 Répondre à ce commentaire

    Géd (#26), n’en pissez pas dans votre froc au, lieu d’attendre la douche pour sauver la planète

    28.  Bob | 22/10/2015 @ 15:28 Répondre à ce commentaire

    Géd (#26),
    Mort de rIre, Manu ? Visiblement pas encore.
    Au contraire, vous n’avez toujours pas le sens de l’humour.
    C’est vrai que c’était un peu difficile à capter, hein ?

    29.  Mon Oncle | 22/10/2015 @ 15:36 Répondre à ce commentaire

    issartier (#19),
    Ben oui !
    Le Président nous l’a dit : le réchauffement climatique provoque des tremblements de terre. Et bien le réchauffement du glacier provoque les éruptions du volcan qui est dessous !
    C’est pourtant simple !

    30.  Mon Oncle | 22/10/2015 @ 15:39 Répondre à ce commentaire

    Géd (#26),
    N’empêche que si tous les habitants de cette infime partie de la planète pissent sous la douche…
    Hein ? Et ben !
    Ah ! On rigole toujours ?

    31.  douar | 22/10/2015 @ 16:04 Répondre à ce commentaire

    Géd (#26),
    j’ai précisé en France.
    T’as un problème de lecture?

    32.  rageous | 22/10/2015 @ 16:27 Répondre à ce commentaire

    Bernnard (#24), Procédé également sur les tracteurs 😉

    33.  Jojobargeot | 22/10/2015 @ 17:12 Répondre à ce commentaire

    de Rouvex (#16), « c’est d’économiser quelques litres d’eau mais le désavantage c’est que les affluents sont plus concentrés » Tututut, ce n’est pas un désavantage au contraire, une station d’épuration fonctionne mieux avec un débit constant et un bonne concentration de matières fécales, les bactéries s’en régalent. Pour la bonne marche, il est nécessaire de créer un réseau en séparatif.. Les eaux claires sont évacuées vers l’exutoire le plus proche, voir si possible infiltrée dans le terrain directement via un système tampon. Les eaux usées elles sont orientées vers une STEP et dans ce cas la concentration est plus homogène et le travail des bactéries s’en trouve amélioré. Certes ce système coûte cher à mettre en place, mais ses résultats son probants à un point tel que pour le lac d’Annecy les concentrations en phosphate ont tant baissé qu’il est sur le point d’en manquer pour garantir une bio-diversité satisfaisante entre poissons blancs et carnassiers. Le cas du Lac Léman, qui renouvelle son contenu en 11 ans, est aussi exemplaire, en 40ans d’efforts transfrontaliers il affiche un état proche de la fin des années 40.
    Quand j’étais gamin la turbidité de l’eau à cause du phytoplancton en excès ne permettait pas de voir à plus d’un mètre, aujourd’hui la visibilité est de +20 mètres même au plus fort de l’été, ce qui est je dois le dire, car j’en profite vraiment, absolument fantastique on se croirait au bord de la grande bleue. Génial de se promener avec masque tuba et palmes dans les « forêts » de palafittes datant de l’âge du bronze, voir plus.
    Seul problème, il devient difficile de tromper les prédateurs avec de simples cuillères et foi de pêcheur, il y a de quoi faire avec des brochets dépassants régulièrement le mètre et parfois +1.30m, et là « ça bagarre ».
    Alors que les écolos ne viennent plus dire qu’on est que des gros méchants qui détruisent tout, ma génération laissera à la suivante un lac bien plus propre qu’elle ne l’a reçu, ça nous a coûté le lard du chat, mais ça en valait la peine.

    34.  Mon Oncle | 22/10/2015 @ 17:35 Répondre à ce commentaire

    Jojobargeot (#33),
    « ça nous a coûté le lard du chat »
    Quelle jolie formule !

    35.  lemiere jacques | 22/10/2015 @ 18:50 Répondre à ce commentaire

    issartier (#19), pourquoi? mais parce que pardi!

    36.  Murps | 22/10/2015 @ 19:28 Répondre à ce commentaire

    Une autre méthode pour économiser de l’eau consiste à prendre la douche à plusieurs… enfin je veux dire chacun avec sa chacune…
    C’est tout de même plus agréable et hygiénique que d’uriner.