« Contre-COP21 » : demandez le programme !

Mise à jour (7/12, 22h43) : finalement, Philippe Verdier ne pourra malheureusement pas être des nôtres, son nouveau travail ne lui permettant pas de se libérer. Il a toutefois préparé un mot adressé aux participants de la Contre-COP21, qui sera lu demain en son nom.

Comme le monde entier le sait désormais, le Collectif des climato-réalistes organise demain mardi 8 décembre de 13h à 23h sa « Contre-COP21 », au Musée social (5 rue Las Cases, Paris 7è).

Redisons que tout le monde peut venir, et que l’entrée est libre et gratuite. (Cela dit, merci de nous envoyer un mail à collectifdesclimatorealistes@gmail.com si vous voulez nous aider à organiser au mieux l’événement.)

Sans nous vanter, nous sommes parvenus à rassembler une bonne part des figures francophones les plus connues qui contestent le discours dominant et sans nuance sur le climat. C’est donc avec une certaine fierté que nous pouvons à présent dévoiler le programme complet de l’après-midi. Vous pouvez le consulter ici (ou pour une version moins gourmande en mémoire). Comme tout programme, il est susceptible de modification de dernière minute, dont vous serez prévenus s’il y a lieu.

À demain à tous, et hauts les cœurs !

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

80 Comments     Poster votre commentaire »

51.  Jean-Sébastien | 8/12/2015 @ 13:54 Répondre à ce commentaire

Bravo pour l’organisation de cet événement qui je l’espère, couplé à la sortie du documentaire «climate hustle», réussira à réveiller les consciences endormies des journalistes francophones.

52.  Roby W | 8/12/2015 @ 19:06 Répondre à ce commentaire

Écœuré par Avaaz (organisation pas très claire qui n’a pas 40 millions de membres).

Voir aussi http://mobile.reuters.com/arti.....F220151208

Et personne ne dit rien ? Pas de protestation des tenants du bien et de la vérité scientifique.

C’est du fascisme vert.

53.  Nicias | 8/12/2015 @ 19:55 Répondre à ce commentaire

C’est très bien cette journée. Pour ceux qui n’ont pas pu venir, il y a buffet, dommage pour vous.
Il y a aussi une caméra.

54.  Marco40 | 8/12/2015 @ 19:57 Répondre à ce commentaire

Nicias (#53), Caméra : cool!!
salarié et habitant dans le sud de la France, trèèèèès difficile de venir 🙁
Et pas seulement pour le buffet ;D

P’tit compte rendu à chaud? (je suis de nature impatiente)

55.  Christial | 8/12/2015 @ 20:30 Répondre à ce commentaire

Nicias (#53),

C’est très bien cette journée. Pour ceux qui n’ont pas pu venir, il y a buffet, dommage pour vous.
Il y a aussi une caméra.

Je suis très impatient de savoir :
c’était quoi le buffet ?

56.  delperbe | 8/12/2015 @ 20:44 Répondre à ce commentaire

Verra t on des videos de la conférence ?

57.  de Rouvex | 8/12/2015 @ 21:54 Répondre à ce commentaire

Nicias (#53), Marco40 (#54), Christial (#55), delperbe (#56), Y aura-t-il des videos du buffet ? :oops

58.  Murps | 8/12/2015 @ 22:26 Répondre à ce commentaire

Christial (#55), ouais, moi aussi je bosse dans le sud.
Et donc, le buffet ???

59.  testut | 8/12/2015 @ 22:31 Répondre à ce commentaire

Murps (#58),
Eh oui , alors , c’était arrosé de Syrah provenant du sud de ‘Angleterre ?

60.  Gilles des Landes | 8/12/2015 @ 23:11 Répondre à ce commentaire

Marco40 (#54), Murps (#58), Solidarité !!! En plus on va être privés de volatiles avec cette fichue grippe aviaire qui sévit près de chez nous, n’est-ce pas Marco40? Donc, pour le buffet, j’espère que vous avez récupéré du foie gras AOC Landais ? Au moins lui, il aura pu faire le voyage…

61.  de Rouvex | 8/12/2015 @ 23:19 Répondre à ce commentaire

En attendant des nouvelles du buffet et du reste de la journée par ceux qui y sont encore visiblement, puisque personne ne vient donner ses impressions, je vous propose de voir les commentaires sur la sortie de Climate Hustle : http://www.climatedepot.com/
C’est vrai que Morano (Marc, pas Nadine) a un look de jeune mafioso ou d’agent immobilier de ville de la Côte (désolé Murps pour ces clichés). Je suis impatient de voir ce film à l’affiche et j’espère que vous n’avez pas eu les mêmes ennuis que pour la présentation du film !

62.  Murps | 8/12/2015 @ 23:28 Répondre à ce commentaire

de Rouvex (#61), nafout. Je suis une pièce rapportée.
L’ancien maire de Fréjus a été mis en examen, le maire voisin de Roquebrune également et un des anciens maire de mon patelin situé entre les deux communes précédentes avait une réputation exécrable (et c’est un euphémisme). Vous êtes donc proche de la vérité.

63.  Yannix | 8/12/2015 @ 23:37 Répondre à ce commentaire

Bonsoir,

Pour la vidéo, je confirme que ça a été filmé. D’ailleurs, à un moment, la caméra (et le caméramen) ont failli terminer par terre. Mon modèle, basé sur de la physique solide, prédis qu’il y aura au moins une coupure au montage… 🙂

Sinon, je n’ai pas compris pourquoi il y avait des policiers à l’entrée quand je suis arrivé à 13h30. Avaaz avait téléphoné une alerte à la bombe ?

Pour les journalistes, un de france inter (selon l’étiquette sur son micro) m’est tombé dessus à peine j’avais posé mon sac dans la salle. J’ai refusé l’interview en prétextant que je n’étais pas le plus représentatif ici (ce qui est vrai en plus). De toute façon, on se doute bien qu’on va être coupé au montage et nous faire dire au final le contraire de ce qu’on a dit, alors…

Sinon, c’était très varié, très intéressant, et surtout très (trop) dense et mené au pas de charge par « la chef ». Je pense que prévoir carrément la journée complète n’aurait pas été du luxe. Question public, on devait être dans les 150. Amha avec plus de pub, on aurait pu faire 300 (mais dans une salle plus grande).

Pour le buffet, ça avait l’air pas mal, mais j’ai du m’éclipser avant vers 20h15, donc je pourrai pas révéler ici si certains auront fini avec le nez rouge en fin de soirée. 🙂

Donc vraiment une réussite et pour ma part, j’ai réussi à obtenir les bouquins que je souhaitais, y compris et surtout le dernier de Benoît Rittaud qu’il m’a dédicacé. 🙂

64.  de Rouvex | 8/12/2015 @ 23:50 Répondre à ce commentaire

Yannix (#63),

j’ai réussi à obtenir les bouquins que je souhaitais, y compris et surtout le dernier de Benoît Rittaud qu’il m’a dédicacé. 🙂

Ouah, on peut dire que vous avez de la chance, vous ! Désolé pour le nez intact. On attend les images, le montage est déjà en cours, j’imagine, pour sortie du film aux aurores ?

65.  Ben | 9/12/2015 @ 1:08 Répondre à ce commentaire

Bonsoir à tous,
Un petit compte-rendu est ici.

66.  pastilleverte | 9/12/2015 @ 12:36 Répondre à ce commentaire

de Rouvex (#61),
Soirée « première » de Climate Hustle (« arnaque » en anglais)
Oh, juste de « gentils manifestants » , je dirais une petite vingtaine, moyenne d’âge 25 ans, poussant des cris d’animaux et déployant une banderole « anti Heartland Institute », de nationalité britannique m’a t on dit.
C’est vrai qu’il y avait quelques policiers, sans doute crainte de débordements, qui ont « gentiment » repoussé les quelques » excités » pour permettre l’accès à la salle, et sans grand problème (voir la photo, pas d’équipement anti émeute, ni de matraque, ni de gaz lacrymogène… heureusement !).
Le buffet était un « wine and cheese » avec de très bons « fromages qui puent », apparemment appréciés par, presque, tous les convives anglo saxons.
Crémant d’Alsace très correct ou vin blanc ou rouge (bais je me soubiens pas koi)
Ai obtenu l’autographe de Lord Mockton, à peine « discret » (je peux vous en faire une photo si vous voulez)
Le film est très bien fait, mais trop long, et, je pense, trop « américain » pour un (grand) public français.
Morano a effectivement le look maffioso des films Hollywood des années 30/40 pendant la plus grande partie du film où il intervient en « Monsieur Loyal », ça ne devrait pas aider…
Excellentes interventions de divers savants « mal pensants », voire « relaps » , dont Judith Curry à de nombreuses reprises.
Mais aussi Patrick Moore, ex co fondateur de Green peace, et l’ayany quitté (et présent) , ou je ne me rappelle pas son nom un intervenant se présentant comme « leftist » (à l’américaine), et déclarant que sur la question climatique, il ne pouvait plus suivre la ligne de son « parti » (en fait un « think tank »)
Belle mise en perspective des arnaques, comme celle de Hansen au Sénat américain en 1988, choix du jour « statistiquement » le plus chaud, salle dont la climatisation avait été arrêtée, ou des discours tout autant alarmistes du « futur Global Cooling » dans les mid 70′, ou séquence hilarante de SAR le prince Charles (Dieu qu’il ne s’arrange pas en vieillissant, merci le whisky ?), répétant, à plusieurs années d’intervalle « nous n’avons plus que XX mois » (avant la fin du monde ?), et dans le plus récente « et combien de fois ai-je déjà dit cela , ».
AMHA un film pour les convaincus, peu adapté en l’état au public français (« grand » ou pas).

67.  de Rouvex | 9/12/2015 @ 15:27 Répondre à ce commentaire

pastilleverte (#66),

un film pour les convaincus, peu adapté en l’état au public français

Bon, alors, n’essayons pas de le diffuser en salles, mais sur le net, avec des bons sous-titres, ça suffira. Je reviens à mon idée de détournement de films ou de morceaux de films français (pingouins, Bard sur la banquise, Yab, Hulot et son Titanic, et.) piratés et balancés sur youtube avec une autre bande-son ou de films comme la vérité inconvenante de A£ G… avec des sous-titres bien percutants. Qu’en pensez-vous ? Ce serait un boulot intéressant pour des djeunes en école de cinéma, qui apprennent les théories d’Eisenstein sur ce qu’on peut faire dire à des images ?

68.  de Rouvex | 9/12/2015 @ 15:30 Répondre à ce commentaire

de Rouvex (#67), ou sur les reportages comme celui d’il y a peu qui montrait des soi-disant cs américains en train d’enfumer avec leur caisse pourrie…

69.  de Rouvex | 9/12/2015 @ 15:32 Répondre à ce commentaire

de Rouvex (#67), ou sur les reportages comme celui d’il y a peu qui montrait des soi-disant cs américains en train d’enfumer avec leurs gaz d’échappement… cela ne nécessiterait pas de moyens financiers, puisque nous n’en avons pas, et serait amusant.

70.  Léonard | 9/12/2015 @ 23:06 Répondre à ce commentaire

Mon article climato-sceptique publié (par exception) dans la presse belge, avec interview du professeur Istvan Marko, peut être lu à l’adresse suivante: http://www.levif.be/actualite/.....37217.html

71.  Bob | 9/12/2015 @ 23:16 Répondre à ce commentaire

Léonard (#70),
Bravo Léonard ! Très bien !

72.  Bernnard | 9/12/2015 @ 23:48 Répondre à ce commentaire

Léonard (#70),
Très bon article à diffuser largement !

73.  pastilleverte | 11/12/2015 @ 18:30 Répondre à ce commentaire

Bob (#71), Bernnard (#72),
+1 🙂

74.  lemiere jacques | 11/12/2015 @ 18:55 Répondre à ce commentaire

Murps (#49),

un gamin menace de mort sur internet : 2 ans de prison ferme..
shwarzenegger veut enfermer des climatoscpetiques dans une simili chambre à gaz alimentée par un de ses hummers je présume : applaudissements….

et bien sur vite la justice ,l’état de droit et la liberté d’expression…pour MOI.

75.  pastilleverte | 12/12/2015 @ 10:50 Répondre à ce commentaire

lemiere jacques (#74),
Sauf que le CO2 du Hummer de barbant le co**ard (« Conan le barbare », un des premiers films de Terminator-Schwartzy) ne devrait pas nous exterminer.

76.  Duramen | 12/12/2015 @ 18:09 Répondre à ce commentaire

Durant la Cop21, « Wanted » les criminels climatiques !
Les Parisiens auront peut être remarqué, depuis quelques jours, le millier d’affiches « WANTED » placardées à proximité de quelques grands hôtels…
Marc Le Menn
Responsable d’un laboratoire de métrologie
Climat : le débat est ouvert si on reste dans la pensée unique
Que serait-il arrivé à Monsieur Météo s’il avait vraiment été climato-sceptique ?
Les attentats, la COP21 et le mur de la réalité

Les Parisiens auront peut être remarqué, depuis quelques jours, le millier d’affiches « WANTED » placardées à proximité de quelques grands hôtels. Sur ces affiches figure le portrait de sept participants à la COP21. Elles sont le fait d’une organisation écologiste appelée Avaaz, créé par Ricken Patel, un ancien consultant pour l’ONU et la fondation Rockefeller.

Une des victimes de ce procédé répugnant s’appelle Bjorn Lomborg. Le crime dont on l’accuse : avoir voulu torpiller les négociations sur le climat ! Mais qui est-il exactement, et qu’a-t-il fait ?

Lomborg est professeur de statistiques à la Copenhagen Business School. C’est aussi un ancien membre de Greenpeace et l’auteur du livre « L’écologiste sceptique », préfacé par Claude Allègre. Nous y voilà. Dans ce livre, oh traîtrise absolue, il démontre à l’encontre de tous les discours officiels, chiffres à l’appui, que la planète va mieux !
Lire aussi : COP ne signifie pas Complot Ouvertement Prosélyte, mais presque…

Il est également l’auteur d’un article intitulé « Impact des dernières propositions sur le climat », publié dans une revue à comité de lecture appelée Global Policy en novembre dernier. Afin d’évaluer les propositions faites avant la COP21 par les différents États concernant la réduction des émissions de CO2, il a utilisé un modèle numérique du GIEC permettant de simuler l’impact supposé ce gaz sur l’augmentation des températures moyennes de la planète. Il est arrivé aux mêmes résultats qu’une autre équipe du prestigieux MIT, et ceux-ci sont plutôt consternants : les propositions américaines permettraient en 2100, un abaissement de 0,031° dans le meilleur des cas, celles de l’Europe auraient un impact de 0,026°C, celles de la Chine, 0,048°C. Pour l’ensemble des pays, l’impact supposé serait de 0,17°C en moyenne, et à condition que les propositions soient appliquées jusqu’en 2100 !

Ces chiffres sont à opposer au coût prévisionnel de l’organisation de la COP21, 187 millions d’€, aux coûts du déplacement des 40.000 personnes qui y étaient attendues, aux milliards d’euro versés dans le fond vert pour les pays en voie de développement, j’en passe et des meilleures.

Dans un article traduit par La tribune du 6 novembre dernier, le même criminel climatique en remet une couche en affirmant, toujours chiffres à l’appui, que les énergies renouvelables ne sont pas compétitives, contrairement à ce que l’on nous raconte, et qu’elles ne pourront pas se passer de subventions étatiques avant un moment. Ainsi, selon lui, « l’énergie verte coûte 158 milliards d’€ en subventions chaque année et cette facture s’élèvera à 194 milliards d’€ par an d’ici 2040 ». Ca fait cher le millième de degrés Celsius, en particulier pour nous qui devrons payer !

Il y a des vérités qui ne sont donc pas bonnes à être dévoilées au grand jour, et on comprend un peu mieux pourquoi ce monsieur a retrouvé son portrait placardé sur les murs de la capitale, avec comme mention « recherché pour destruction de notre avenir ». Mais… de l’avenir de qui était-il question ?
Marc Le Menn

78.  de Rouvex | 13/12/2015 @ 1:04 Répondre à ce commentaire

Gilles des Landes (#77), Vous pouvez nous en dire plus ? Merci

79.  Gilles des Landes | 13/12/2015 @ 8:34 Répondre à ce commentaire

de Rouvex (#78), voici une traduction automatique de l’article (but de coffrage) ; il y a également un schéma, j’essaye de le placer à la fin

Un scientifique allemand soulève des questions graves quant à savoir si le gouvernement data-gardiens ont été trifouillaient données scientifiques pour évoquer les tendances au réchauffement là où il n’y.

« Il est important de comprendre si le CO2 provoque vraiment le changement climatique, » a déclaré le Professeur Dr. Friedrich-Karl Ewert, « Nous comptons entièrement sur des modèles de simulation. Réalité est très différente de simulations « .

Dr Ewert est professeur émérite de géophysique à l’Université de Paderborn. Il a parlé lors d’une conférence scientifique mis sur pied par EIKE, l’Institut européen pour climatique et énergie à Essen, en Allemagne qui a été co-parrainé par CFACT et l’Institut Heartland.

Ewert a mené une recherche exhaustive comparant modèles informatiques du climat à la température du monde réel. Ses résultats confirment ce que d’autres ont conclu que les modèles fonctionnent bien plus chaud que observations mesurées. Il souligne que le GIEC de l’ONU aime à choisir soigneusement les dates et les données qu’il présente, mais que, « si l’on regarde les changements de température pendant une période plus, toute tendance de la température disparaît. »

Au cours de ses recherches, Ewert trouvé quelque chose de choquant.

« En 2012, nous avons réalisé que les données offertes par la NASA n’a pas été le même que celui offert en 2010. Les données ont été modifiées. Si quelqu’un avait en 2010, par exemple, étudié les données pour Palma de Majorque, ils auraient vu un refroidissement de .0076 degrés. Mais en 2012 il a soudainement montré une augmentation de température de .0074 degrés. Cela ne veut pas un one-off.  »

« Jusque-là, les mesures étaient sacro-sainte. Pouvez-vous appeler la fraude ou de la falsification? Je ne suis pas un avocat, mais je peux dire qu’il a été modifié rétroactivement. Si je vous montre les données d’un jugement négatif est justifiée. En 2012, il y avait deux fois plus de réchauffement dans l’échantillon, nous avons examiné rapport avec seulement deux années précédentes « .

Le réchauffement des militants ont été confondus par une absence de réchauffement climatique depuis le siècle dernier. Cela contredit un grand nombre de projections des modèles d’ordinateur que le réchauffement devrait avoir eu lieu. Ils ont tenté de dissimuler ce fait gênant par l’emporter sur les enregistrements. Ils affirment régulièrement une certaine période de temps que le « plus chaude jamais, » dans l’espoir que l’observateur occasionnel ne sera jamais réaliser que leurs dossiers sont fixés par centièmes de sens d’un diplôme. Ces petites mesures fonctionnent bien en deçà de la marge d’erreur. Même le mot « plus chaud » est injustifiée. La température mondiale a été en cours d’exécution autour d’un demi-degré dessus de référence avec seulement quelques années au-dessus. Rien à chaud à ce sujet.

Il est fondamental de la méthode scientifique que les scientifiques doivent adapter leurs conclusions en fonction de leurs données. Ils ne doivent jamais modifier leurs données pour servir à une conclusion favorable.

Dans quelques heures, nous attendons les négociateurs lors de la COP 21, la conférence climatique de l’ONU à Paris pour annoncer un accord climatique définitif qui se déplacera puissance mondiale, les économies des méfaits, redistribuer fortunes et des milliards de dollars de coûts. Il est toujours plus évident que cet accord repose sur de fausses promesses et de fausses prémisses.

Dr Ewert présente un cas puissant. Si nous ne pouvons pas confiance aux gardiens des contribuables de données scientifiques payés, ce qui est là sur le réchauffement climatique, nous pouvons faire confiance?

– See more at: http://www.cfact.org/2015/12/1.....owc8g.dpuf

80.  jG2433 | 13/12/2015 @ 9:27 Répondre à ce commentaire

Gilles des Landes (#79),

cet accord repose sur de fausses promesses et de fausses prémisses.

Deux mots suffisent. :roll:

Vincent Courtillot, à l’Académie des Sciences, fait somme toute la même remarque :

« On ne peut avoir raison pour de mauvaises raisons ! »