Bistrot du coin 2016/1

Pour discuter de tout et de rien.

Le fil « bistrot du coin » permet de sortir du climat et sert de défouloir, les commentaires qui y sont envoyés ou écrits ne représentent pas la ligne éditoriale de skyfall autrement que parfois par coïncidence.
D’une manière générale les commentaires n’engagent que ceux qui les écrivent.

Suite du fil « bistrot » précédent.

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
3301.  AntonioSan | 30/12/2017 @ 20:16 Répondre à ce commentaire

amike (#3300), et voici le papier qui invalide l’histoire syrienne du rechauffement que Valantin colporte…
https://ac.els-cdn.com/S0962629816301822/1-s2.0-S0962629816301822-main.pdf?_tid=3852091e-ed95-11e7-bdcc-00000aab0f02&acdnat=1514661269_2c34cf5e57cecb9e5039a04467d41b63
Pour etre complet:
Voici aussi dans le blog de l’auteur de l’article Mike Hulme le lien vers son papier, les critiques de certains et leur reponse.

3302.  AntonioSan | 30/12/2017 @ 20:19 Répondre à ce commentaire

amike (#3300),

Voici le lien vers le papier le Mike Hulme invalidant la these defendue par Valantin sur la Syrie et le rechauffement…
https://mikehulme.org/climate-change-and-the-syrian-civil-war-revisited/

3303.  Roby W | 31/12/2017 @ 12:24 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#3299), Jean-Michel Valantin, Haut fonctionnaire au développement durable à la DGESCO (direction générale de l’enseignement scolaire).

CQFD.

Il est l’auteur d’une thèse publiée en 2002 : « De la production de menace à la production de stratégie et de puissance : de l’instrumentalisation des représentations de la menace à la projection mondiale de la puissance américaine« .
De l’instrumentalisation des représentations de la menace… du climat ?
😉
Son parcours ressemble celui de B. Latour.

3304.  Ecophob | 31/12/2017 @ 12:51 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#3299), il faudrait publier vos commentaires, bien fondés, ailleurs pour leurs donner plus de visibilité.

3305.  Roby W | 31/12/2017 @ 13:02 Répondre à ce commentaire

AntonioSan (#3299), Valantin (suite)

Bien que fonctionnaire, on peut supposer qu’il vend aussi ses analyses… à la fonction publique française :
https://www.redanalysis.org/2017/09/18/climate-change-long-planetary-bombing/

A titanic worldwide bombing is rampaging the Earth: its name is climate change.

C’est un cabinet de prospective, assez jeune (fondé en 2013 et domicilié à Londres), et qui a pour clients des institutionnels français et autres.

Si certains veulent payer pour avoir des éclaircissements… Pour l’instant, le chiffre d’affaire annuel de ce cabinet ne dépasse pas 10k GBP (d’après l’équivalent britannique de societes.com), contrairement à ce que laisse croire la richesse graphique du site web. Les « prédictions » de 2013 (« Guerre et Nature ») semblent aujourd’hui… foireuses ?

3306.  Nicias | 1/01/2018 @ 15:18 Répondre à ce commentaire

On ferme !
Suite au troquet suivant.

Sorry, the comment form is closed at this time.